La Tribune

Quand vaut-il mieux ouvrir un PEA plutôt qu'un compte-titres ?

Patrick Ganansia, conseiller en gestion de patrimoine indépendant, Initiatives Financières.  |   -  310  mots
Patrick Ganansia, conseiller en gestion de patrimoine indépendant chez Initiatives Financières, compare les atouts fiscaux des deux produits.

Pour gérer la poche agressive de son patrimoine financier, l'assurance vie est souvent recommandée, occultant le Plan d'Epargne en Actions (PEA). Son principal avantage ? L'exonération des plus values fiscales au bout de cinq ans. En contrepartie, les versements sont plafonnés à 132.000 euros et il est automatiquement clos en cas de retrait après cinq ans. Il serait d'ailleurs temps que nos parlementaires se penchent sur ces deux points, un peu obsolètes.

Contrairement aux pratiques courantes, mieux vaut éviter le PEA lorsqu'on détient un patrimoine financier modeste. En effet, sur un compte-titres, les cessions sont libres et les gains sont exonérés en-dessous de 25.730 euros de cessions annuelles.

Les patrimoines importants, en revanche, doivent prendre date et utiliser le PEA soit comme complément dans une stratégie « actions », soit pour ses investissements dans des sociétés non cotées. Pour le non coté, privilégiez plutôt des investissements avec rendement (exonération partielle sur les dividendes) ou dont vous espérez une plus value à court terme. Vous pourrez y loger des participations et profiter de l'avantage fiscal sur les plus values mais aussi sur la fiscalité réduite des dividendes perçus.

Nos Sicav préférées du moment

Pour optimiser la gestion de votre PEA, diversifiez votre investissement entre une dizaine de fonds aux stratégies et objectifs différents. Nos préférences du moment vont vers K Invest France, Tricolore rendement, Centifolia, Metropole sélection, KBL Richelieu France, Echiquier Major, Sycomore Francecap et Moneta Multicap. Et comme les marchés ne font pas que monter, prenez un peu d'Elan Indice Bear qui se valorise lorsque les marchés baissent.

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité des "Questions pratiques" traitées par nos experts.

Retrouvez une nouvelle question pratique, du lundi au vendredi dans le journal La Tribune.

Réagir

Commentaires

JOSY  a écrit le 04/12/2009 à 21:07 :

J'ai cru entendre que le cpte titre était taxable dès le premier euro de cession dès le 1er janvier 2010 ! le plafond de 25730 ?
devrait être supprimé et toute plus value taxable + rds

baryton  a écrit le 25/10/2009 à 6:30 :

"l'assurance vie est souvent recommandée, occultant le Plan d'Epargne en Actions (PEA). Son principal avantage ? L'exonération des plus values fiscales au bout de cinq ans."????T
Tiens donc! je croyais que c'était 8 ans pour l'AV.....erreur d'écriture je suppose Faut se relire...

jeanlouisamen@orange.fr  a écrit le 22/10/2009 à 11:20 :

apres cinq ans si le pea est reconduit comment sortir?partiel ou en totalité et quelleest la fiscalité