Impôt sur les très hauts revenus : d'accord, mais qu'est-ce qu'être riche ?

 |   |  323  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Valérie Pécresse considère "extravagant" et "exorbitant" un revenu annuel supérieur à un million d'euros, soit 30.000 Français. Pour Betrand Delanoë, il faut surtaxer les patrimoines supérieurs à 5 millions d'euros et les revenus supérieurs à 20.000 euros par mois, soit 150.000 contribuables. Et vous ? A quel niveau situez-vous un salaire "extravagant" ?

Bientôt une nouvelle taxe pour les Français les plus riches ? Une "contribution sur les rémunérations extravagantes, exorbitantes", selon les mots de Valérie Pecresse, est étudiée en ce moment par le gouvernement ainsi que des parlementaires. La ministre du Budget a évoqué ce jeudi sur BFM ce nouvel impôt qui concernerait les revenus situés "au-dessus d'un million d'euros". Ce qui représente 30.000 contribuables en France.

Cette taxe s'imposerait soit à la source, c'est-à-dire aux entreprises qui distribuent de telles rémunérations, soit aux ménages qui les reçoivent.  "Il faut que les efforts qui vont être demandés aux Français dans le cadre du budget 2012 soient équitablement répartis", avait déjà prévenu mecredi la porte-parole du gouvernement sur France Info.

Réduction des déficits

Alors que la crise de la dette secoue encore l'Europe, la France a promis une réduction de ses déficits publics. Il compte sur 3 milliards d'euros d'économie en 2012 mais Valérie Pécresse prévient : "il faudra sûrement faire davantage d'efforts".

L'idée d'une telle contribution ne déplaît pas à certains des patrons les plus riches. Elle a notamment été défendue par milliardaire Warren Buffet aux Etats-Unis. En France, Maurice Lévy, qui dirige le groupe Publicis mais aussi Pierre Bergé ou encore Geoffroy Roux de Bézieux, numéro un de Virgin Mobile ont fait de même..

Par ailleurs, d'autres mesures pour réduire les déficits en France devraient être annoncés le 24 août à l'issue d'un Conseil des ministres.

Bertrand Delanoë va plus loin

Sur son blog bertranddelanoe.net, Betrand Delanoë propose de son côté de taxer les patrimoines supérieurs à 5 millions d'euros et les revenus supérieurs à 20.000 euros par mois. Ce qui concernerait non plus 30.000 mais "au moins 150.000 personnes".

Et vous ? A quel niveau situez-vous un salaire "extravagant" ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2011 à 1:27 :
D'après notre possible futur Président François Hollande, au-dessus de 4000 euros de revenus on est riche. S'il accède à l'Elysée sa première décision sera donc de ramener son salaire à moins de 4000 euros par mois. Que du bonheur !
a écrit le 11/10/2011 à 14:02 :
Je ne fait pas parti des riches mais je ne comprend pas cet acharnement sur des personnes dans la mesure ou ce qu'elles ont gagné l'a été honnêtement et régulièrement.c'est vrai que certains revenus peuvent choquer : footballeur, artistes,élus cumulard, mais si quelqu'un est d'accord a les payer au prix qu'ils demandent je ne vois pas ce qu'il y a à leur reprocher si ce n'est d'être jaloux. je souhaite qu'on ait beaucoup de riches pour nous aider à payer les déficits pour entretenir ceux qui fraudent ou ceux qui ne sont pas capable de se bouger.
a écrit le 11/10/2011 à 12:14 :
Delanoë a rendu public son patrimoine.

http://www.politique.net/2008012902-declaration-de-patrimoine-delanoe-transparent-panafieu-dissimule.htm

Ce qui me choque n'est pas le montant de son patrimoine mais les retraites qu'il touche: 2700? de retraite à 61 ans (et pas encore celle de maire de Paris dedans).
Je vois 2 choses:
Combien de salariés ou d'entrepreneurs toucherons autant à son age?
Quel capital faut-il avoir épargné toute sa vie pour qu'il puisse générer un tel revenu (qui est de plus revalorisé et ne sera pas grignoté par l'inflation).
a écrit le 03/09/2011 à 19:56 :
Je crois que aujourd'hui, tout considerant la crise et la pauvreté mondial, serait juste et moral taxer au 65% les revenues superieures à 15.000 ? par mois. Salu.
a écrit le 03/09/2011 à 6:45 :
faut comparer les salaires nets apres impots et avantages sociaux avec le cout de la vie de tt un chacun; un foyer riche ( qui dispose de 4000 euros nets mensuels donc!!!) vit tres bien a la campagne, et tres mal a paris....
a écrit le 02/09/2011 à 20:30 :
Si je gagne 3000E à Paris et étant seul je veus me loger dans un loyer moyen de 50m2 de la capitale c'est combien la facture!Disons a la louche en ayant tout faux 1500E/mois,il me reste 1500E pour vivre.Si je vais dans la Creuse departement pauvre,avec un loyer de 1500E je loue une demeure de 200m2 avec 10 hectares de terrains ,il me reste 1500R pour vivre et tout est moins cher.Si on relativisez un peu sur ce point?................
Réponse de le 19/10/2011 à 18:17 :
Certes, la situation est différente, l'un vit à la campagne au calme (certains diraient seul dans un trou), l'autre vit à la ville avec toutes les commodités (certains diraient dans la fureur et le bruit) mais il reste que les deux ont largement de quoi vivre avec 1500 euros par mois, s'ils ne jettent pas l'argent par les fenêtres. Ils ne sont pas riches mais aisés. Avec 12000 euros de plus, ils peuvent peut-être faire un effort de solidarité avec leur concitoyen ?
a écrit le 26/08/2011 à 9:17 :
L'IR, la Taxe foncière, la taxe d'habitation la CSG, les droits de successions, les taxes sur les revenus sont tous des prélèvements progressifs ou prenant en compte d'une façon ou d'une autre, la progressivité. Par ailleurs,pour Louis Maurin de l'observatoire des inégalités le seuil de la richesse serait de deux fois le revenu médian soit 2 600 euros par personne (CERC.gouv.fr). Rendez-vous après 2012 pour savoir si : "le riche c'est le voisin".
a écrit le 23/08/2011 à 14:24 :
Les revenus supérieurs a 15 fois le smic devraient être imposer plus fortement soit
20 000 ? : il me semble que c'est le seuil de richesesse
a écrit le 23/08/2011 à 10:11 :
Arrettez moi si je me trompe, mais le capital est deja taxe lors d'un heritage ? cette taxe ne serait pas nouvelle ?
Et si on commence a taxer de plus en plus le capital, le risque ne serait pas de faire baisser de facon dangereuse les prix ? Et si l'offre de patrimoine francais augmente et pas la demande francaise... a titre d'exemple le pouvoir d'achat d'un suisse en euro a augmente de 25% en deux ans juste avec l'effet de change, y aurait il pas un risque de fuite du patrimoine a l'etranger ?
Réponse de le 02/09/2011 à 20:13 :
Le pouvoir d'achat d'un suisse qui va à l'exterieur pas chez lui,d'ailleurs le gouvernement helvete fait tout pour contrer la monté du franc suisse qui pénalise les exportations
a écrit le 22/08/2011 à 22:18 :
Hello,

je dirais comme certains politiques que la limite supérieure pour payer plein pot sera de 4.500 ? mensuels.

Comme cela, même les assistants parlementaires passent à la trappe, et tien aussi, les trésoriers des impôts, les huissiers, etc.

Avouez quand même, 4.500 ? par mois c'est confortable.

Et aussi les possesseurs de collections en tout genre et oeuvres d'art.
Réponse de le 23/08/2011 à 9:59 :
Confortable c'est une question de point de vue ou de train de vie. Pour vous peut etre car vous ne le gagnez surement pas, mais 4500 euro brut d'impot c'est pas énorme, loin de la. Chacun a sa façon de définir ce qu'est la richesse ce n'est pas à certains d ela définir pour d'autres. Je sais que la mentalité collectiviste en France est classique, mais désolé moi je suis un libéral humaniste, tel que décrit par Bastiat, notre grand penseur français du 19 eme siecle.
Réponse de le 23/08/2011 à 12:20 :
4500, oui, ce n'est pas énorme, mais à ce niveau, ce nouvel impôt devrait être le résultat de l'application d'un très faible pourcentage, lequel devrait s'accroître plus les revenus augmentent. Impôt à assiette large, ne touchant que très peu les revenus du bas de l'assiette (4500), et de plus en plus fortement les revenus au fur et à mesure de l'augmentation de leur niveau.
a écrit le 22/08/2011 à 13:55 :
Il ne me choquerait pas que dans le cadre de cet effort national la limite de 15 000? par mois soit pris comme base acceptable. C 'est un revenu qui permet de vivre bien confortablement et de pouvoir aller faire ses courses, payer ses factures et se garder quelques sous en réserve! La limite de 20 000? ne correspondrait-elle pas à ce que perçoivent à peu prés les parlementaires?...
a écrit le 22/08/2011 à 12:20 :
Bonjour,
pourquoi Mr DELANOE veut-il taxer les patrimoines supérieurs à 5 millions d'euros et les revenus supérieurs à 20 000 euros par mois et pas un peu en-dessous?? Serait-ce qu'à un plafond plus bas il rentrerait dans la catégorie?? il faudrait lui demander sans réponse à langue de bois.......
Peut-être faudrait-il également revoir les salaires des anciens ministres et députés, il n'est pas normal qu'ils perçoivent encore un salaire alors qu'ils ne sont plus en fonction (à moins que cela n'ait changé..?? ) et qu'ils ne touchent une retraire qu'au prorata du temps passé à être ministre ou député ou tout autre fonction de l'Etat..Je suis d'accord avec bla, réagir et d'autres..
Réponse de le 22/08/2011 à 12:34 :
Quel est l'intérèt de votre commentaire ? Plutôt que de donner des arguments pour ou contre cette proposition, vous faites une attaque personnelle. Pensez vous qu'il s'agit d'un moyen intelligent de faire avancer le débat ?
Réponse de le 23/08/2011 à 10:02 :
Bien au contraire je pense qu'il est normal de remettre en cause les priviléges de ces gens moralistes qui nous disent ce qui est bien ou pas de gagner alors qu'eux se gavent sur le dos du contribuable depuis des décennies sans rien produire et simplement parce qu'ils sont les copains des copains, de plus ils ont tous ruinés la France et l'ont mise dans la position actuelle. Alors non seulement il faut arréter qu'ils vivent grassement sur le dos du contribuable mais en plus ils faut qu'ils remboursent tous ce qu'ils ont pris aux citoyens.
a écrit le 22/08/2011 à 11:26 :
Qu'importe le niveau à partir duquel il faudrait imposer les hauts revenus. Ce qui compte, c'est que cette décision mette dans le panel des gens imposés les décideurs politiques, et à 20000 euros par mois, il me semble que l'on se situe juste au niveau auquel bon nombre d'entre eux - députés, présidents de structures diverses, sénateurs, maires de grandes villes, députés européens, sans parler des cumulards de toute sorte, etc... - vont échapper à cet impôt. Désolé d'en arriver là, mais il est un fait avéré depuis longtemps que les hommes politiques se sucrent, et ça ne peut plus durer. Si l'on veut faire des réformes fiscales, il faut faire des états généraux des revenus des hommes politiques, afin de remettre tout ça en perspective avec les revenus du pays. Le retour de la confiance et de la crédibilité en passeront par là.
Réponse de le 22/08/2011 à 12:36 :
Ce que vous évoquez n'est qu'une petite partie du problème. Il faut s'en occuper, certes, mais ce n'est pas le principal. Et il ne faut pas oublier que, dans les pays ou les politiques sont mal payés, ils ont tendance à se servir autrement, en étant plus corrompus, en cédant aux lobbys, etc. Ce qui finit par couter encore plus cher. Les choses sont sans doute plus compliquées que ce que vous croyez.
Réponse de le 22/08/2011 à 17:59 :
Parce qu'en France nos politiques ne cèdent pas aux lobbys ?? Voir l'article sur la TNT ... Puisqu'ils cèdent aux lobbys (pour la corruption c'est surtout très difficile a identifier et a prouver .... ce n'est que mon avis perso ... ça existe encore chez nous ) , on peut donc les payer moins ...
Réponse de le 22/08/2011 à 19:31 :
Oui, bien-sûr ils cèdent aux lobbys, et il faut lutter fermement contre cela. Mais ce serait pire s'ils étaient sous payés.
Réponse de le 23/08/2011 à 10:04 :
Donc le mieux c'est de sérieusement "dégraisser" le mammouth politique, et fonctionnaire, en France et les mettre sous tutelle des contribuables et des citoyens, comme en Europe du Nord ou au Canada.
Réponse de le 25/08/2011 à 9:55 :
il suffirait que la justice soit réellement indépendante de la politique et qu'une tête tombe vraiment quand un politique se rend coupabe d'abus de bien social, et autre action qui va à l'encontre des intérets de la nation.
a écrit le 22/08/2011 à 11:25 :
Au fait, Delanoé, il est riche ou pas?
Réponse de le 22/08/2011 à 12:37 :
Quel rapport ? Ce qui est intéressant et utile, c'est de donner des arguments pour ou contre la proposition, pas de se demander si la grand mère de Delanoé fait du vélo ou si elle a eu la rougeole étant petite.
Réponse de le 22/08/2011 à 15:32 :
n'importe quoi!sa proposition est intéressante évidemment, mais ce qui m'intéresse est de savoir si comme d'habitude il est dans une attitude démagogique.
Réponse de le 22/08/2011 à 19:33 :
Bon, eh bien nous sommes d'accord sur le fond : sa proposition est intéressante. Après, que cela soit démagogique ou pas, je m'en fous, du moment que la proposition est bonne, c'est tout ce qui compte.
a écrit le 22/08/2011 à 4:49 :
Très bien tout cela... mais qui garantit la vertu de l'Etat dans cette affaire ? La CGS-RDS devait durer dix ans...
Comme à chaque fois que les retraites fiscales augmentent, le déficit de l'état ne diminue pas mais la compétitivité de la France ne fait que s'éroder
La règle d'or des 20 prochaines années (au moins) devrait être que pour 100 euros de recettes fiscales, l'état n'en dépense que 95.
Je pense que beaucoup de riches sont d'accord avec cela, les grands noms cités ne faisant qu'une opération personnelle de com.
Réponse de le 22/08/2011 à 19:37 :
Théoriquement, pourquoi pas, mais en pratique cela me semble irréalisable. On a déjà du mal à ne faire que 3% de déficit, alors 5% de surplus budgétaire, c'est de la science fiction !!!!
Réponse de le 23/08/2011 à 10:06 :
Avec 3 millions de fonctionnaires inutiles en moins ca le ferait sans problème, mais aussi en supprimant toute aide à des non citoyens, la suppression de la moitié des ministères, la suppression des monopoles syndiqués et mafieux, etc.., les économies seraient importantes
Réponse de le 29/08/2011 à 22:56 :
Ca c'est bien dit . Pourquoi prendre les contribuables pour des riches et les diaboliser?
a écrit le 21/08/2011 à 22:26 :
L'idée est de faire contribuer les plus riches puiqu'ils ont plus de resources mais aususi les plus pauvres puisqu'ils sont plus nombreux. 48 % des français ne paient pas d'impôts. Il faut ainsi faire en sorte que chacun contribue selon ses moyens, ne serait-ce que pour un euro.
Aucun gouvernement n'a eu le courage d'entreprendre une réforme fiscale; electoralisme oblige.
Réponse de le 21/08/2011 à 22:59 :
48% des français ne payent pas d'impôts SUR LE REVENU , car pour la TVA, la TIPP, les charges sociales pour les salariés la CSG RDS ... etc, ils payent comme les riches exactement le même pourcentage que les riches ... Le but de l'impôt SUR LE REVENU est de créer une progressivité dans les impôts ... mais vu que les très riches s'y soustraient ... seules les classes moyennes le payent ... mais continuons a voter pour les con servateurs ...
Réponse de le 22/08/2011 à 11:35 :
@ahbon, que changerait la gauche conservatrice, elle qui a dans ses rangs des gens friqués comme pas deux, Fabius, straus kahn, etc....48% des foyers fiscaux français ne paient pas l'IR, la classe moyenne paie plein pot, reste qui à payer , ah oui les riches combien de riches??? 30000. C'est peu, que vous soyez con servateur ou pas vous serez toujours de dindon de la farce.
Réponse de le 22/08/2011 à 12:21 :
La politique mise en place depuis 10 ans ne profitent qu'aux 2% les plus riches , ... les autres payent toujours autant d'impôts (taux de prélèvement identique a Jospin ..) vont a priori devoir se passer bientôt de certains services publiques qu'ils vont devoir payer dans le privé (sous Jospin c'était à l'équilibre, je sais ça fait mal et moi non plus j'aimais pas Jospin ... mais bon il était efficace a défaut de faire tripper ...), alors Oui tu as raison de vomir la gauche et de persister dans ton adoration Sarkosienne ... soit seul le dindon de la farce et continue a considérer que tu dois servir les riches en votant pour leur intérêts et non pour le tien ...
Réponse de le 30/08/2011 à 15:38 :
Pas difficile d'être à l'équilibre ou presque durant la plus grosse période de croissance que la France ait connu depuis les 30 glorieuses... Jospin n'a strictement aucun mérite... Si seulement il en avait profité pour réformer structurellement l'état... (désendettement, réduction drastique du nombre de fonctionnaires...)
a écrit le 21/08/2011 à 20:57 :
Il faut faire payer les pauvres pour que les riches investissent dans notre pays.
Il faut aussi maintenir ces pauvres dans l'ignorance pour qu'ils ne se révoltent pas.
Ah bon , ça ne marchera pas ?
N'est-ce pas le chemin que l'on prend ?
Une société démocratique est une société dans laquelle les écarts de richesse ne sont pas monstrueux. Ils le sont en France aujourd'hui. Certains naïfs croient qu'il suffit que le suffrage soit universel.Dangereux myopes.
Réponse de le 22/08/2011 à 11:39 :
d'avoir des gens comme vous aussi, brillants, intelligents car seules des personnes comme vous pas naives, réfléchies, cultivées, démocrates de plus, ont la faculté unique d'avoir un jugement comme dirait mademoiselle marie ségolène royale JUSTE. Continuez svp à nous abreuver de vos délicieux posts, très objectifs et surtout non sectaires voire passionnants.
a écrit le 21/08/2011 à 17:30 :
On parle beaucoup des quelques très riches, des pauvres, mais de la classe moyenne qui fait marcher le pays jamais. Hors cette classe moyenne est surtaxée par la gabegie de Delanoé qui a réussi à augmenter les taxes foncières et d'habitation de 100% en 7 ans. Et d'endetter la ville sous prétexte qu'elle ne l'était pas assez...
Bientot, Paris sera habitée uniquement par des pauvres et des très riches.
Et les gens sont contents de lui...
Ils n'ont donc rien compris
Réponse de le 21/08/2011 à 19:29 :
Pour l'augmentation des impôts locaux moi pareil ... dans une ville de Droite ...
a écrit le 21/08/2011 à 16:04 :
je ne suis pas de gauche,je n'apprecie pas beaucoup b delanoe,il faut reconnaitre quand meme que je suis tout a fait d'accord avec lui.
a écrit le 21/08/2011 à 13:17 :
Contre toutes les niches fiscales profitant aux riches, contre l'injustice du taux effectif d'imposition plus faible des riches, contre les bonus des traders qui ont démoli l'économie avec leurs subprimes et produits de dette pourrie, contre les hedge funds qui attaquent les états honteusement appelés pigs, contre les ventes à découvert et contre la dérégulation financière qui a en effet déréglé les marchés, indignez vous ! rejoignez le groupe facebook "démocratie reelle maintenant" pour partager votre indignation !
a écrit le 21/08/2011 à 11:39 :
Elle me fait rigoler Valérie Pecresse; c'est bien la droite qui est à l'origine du néolibéralisme qui a considérablement accru les écarts de revenu.
Mainternant qu'elle sent le vent du boulet arriver, elle se réveille; c'est démagogique.
Je n'ai aucune confiance dans ces politiques
Réponse de le 21/08/2011 à 16:12 :
il existe des aliments, pour arriver à conserver une mémoire correcte, car c'est du temps de la gauche, sous un nommé Mitterrand, que les banques et assurance, ont été le plus aidé !. Et que je sache, ce ne sont pas des prolétaires !.
Réponse de le 21/08/2011 à 17:28 :
mitterant non plus, il a contribué les détruire,les ouvriers. (je suis fils d'ouvrier de la siderurgie).Il n'a fait qu'aider "ses" amis" financiers (je suis de gauche, lui je ne crois pas)
Réponse de le 21/08/2011 à 17:55 :
Ahhhhh Mitterrand , il nous manquait ... il fallait bien que quelqu'un le remette dans le débat ... une vieille habitude de Droite quand elle est prise les mains dans le sac " meuhhh Mitterrand il a fait pire ..." ... plutôt que de s'occuper de Mitterrand il feraient mieux de s'occuper des dix dernières années ou la Droite a été au pouvoir ... et nous a bassiné avec ce satané libéralisme ... "il faut libérer les acteurs économiques" .. bah oui pour qu'il revendent des creances pourries sous le doux nom de subprimes ... et quand tout va mal ou appelle les états à l'aide ... puis une fois qu'ils ont aidé on les plante parce qu'il sont trop endettés ... bah oui 1800 Milliards de dollars pour le plan Paulson ... ils les ont trouvé ou les USA ? sous le matelas de Bush ???
a écrit le 20/08/2011 à 17:03 :
stoppez vos délires...divisez par 2, 3,5, 10 les retributions des élus et planqués de la République sansoublier des retraites hors cumuls trés appréciées de leurs jeunes veuves/journalistes,un peu de courage pour cibler et denoncer tous les abus... du garde forestier au President de la France ruinée,hélas !!!
Réponse de le 20/08/2011 à 18:09 :
1) Supprimer tous les abus ne suffirait pas à réduire le déficit. 2) Il faut être conscient qu'il n'est pas possible d'arriver au "zéro abus", parce que la perfection n'existe pas, c'est une utopie irréaliste. 3) Supprimer les abus a un coût : il faut plus de justice, de police, d'employés du fisc pour faire les contrôles, etc. Donc oui, on peut faire cela dans une certaine mesure, mais cela n'est en aucun cas suffisant.
Réponse de le 21/08/2011 à 4:48 :
Et les zabus du fisc alors! j'ai déclaré que la niche de mon chien a coutée 2500 euro et j'ai étais rédressé d'une amende de 1500,c'est pas juste mon chien coute 4800 euro
a écrit le 20/08/2011 à 14:23 :
Les politiques devraient également commencer par donner l'exemple, ne croyez-vous pas?. Leurs indemnités sont loin d'être ridicules et chaque nouvelle assemblée après les élections s'empresse de les voter à la hausse. Sans parler des nombreux avantages. Montrer l'exemple en baissant leurs indemnités et en renonçant à certains privilèges (en matière de retraite par exemple...) serait un vrai signe de solidarité.
a écrit le 20/08/2011 à 10:57 :
Rappel: le taux de la dernière tranche d'impôt est de 41 %. Au delà de 50% d'impôt, on tue l'impôt, car cela ne sert plus à rien de travailler. Autant prendre sa retraite si on a 50 ans ou partir à l'étranger si on est jeune.
Réponse de le 20/08/2011 à 11:10 :
Aux USA, après la crise de 29, Roosevelt a monté le taux maximum à 90%. Cela n'a pas tué la croissance. Au contraire, la croissance était très forte pendant les 30 glorieuses. Puis Bush a massivement baissé les impôts pour les riches, et la croissance a été très très molle, et cela a mené à une crise catastrophique, la crise des subprimes dont on n'est pas encore sortis.
Réponse de le 20/08/2011 à 15:29 :
oui mes au us plus on fait des don moin on aussi il n'y pas de limite on peux etre a zero
Réponse de le 21/08/2011 à 10:54 :
@pedro Si tu dois payer 90% d'impôts et que tu fais des dons pour faire tomber ton im^pot à zéro, combien dois tu donner de ton revenu ? 300% ? Ce n'est pas faisable.
a écrit le 20/08/2011 à 10:54 :
Retour plus sérieux : pourquoi ces querelles de salaires ? Est-ce l'origine de la crise ?

Juste une petite question : comment le système du crédit peut être une théorie viable dans un système sans progression (a fortiori en stagnation ou en récession)???

Les prélèvements envisagés sont ils pour faire croitre le PNB ou pour solder le passé, sont-ils pour résoudre le problème ou pour colmater la barque qui sombre ?
Réponse de le 22/08/2011 à 10:52 :
L'origine de la crise ??? : Les Subprimes : une escroquerie qui a profité à la finance (banques , société de crédits, ...) qui ont vendu des créances immobilières d'américains insolvable sur tous les marchés financiers , et de riches "investisseurs" qui ont touché 15 % d'intérêt par an pour ces subprimes ET SANS RIEN FOUTRE !! Alors oui tu as raison il faut c'est impératif taxer plus les pauvres !! ces fainéants profiteurs assistés
a écrit le 20/08/2011 à 10:35 :
Pour avoir 3 milliards de plus à dépenser, il faut taxer les "gros" riches (30000) ou les "petits" riches (150000) d'un petit mois de salaire chacun .
C'est une très mauvaise idée : il est préférable de prendre un mois de salaire à tous les pauvres car ils sont des millions, c'est 5 fois plus payant ...et eux, ils ne diront rien car ils savent déjà se priver!
De plus cela donnerait plus de votes favorables pour promouvoir ceux qui annoncent avoir de très bonnes solutions de remplacement !
Réponse de le 23/08/2011 à 6:28 :
En plus ca donnera aux pauvres peut etre l'envie d'etre riche
a écrit le 20/08/2011 à 9:37 :
Et si un riche c'était tout simplement celui qui gagne plus que moi ?
a écrit le 20/08/2011 à 7:03 :
Les riches paieront-ils plus ?
Et pour quelles raisons pourrait-ils souhaiter être surtaxés, comme semblent s'y apprêter et le recommandent certains d'entre eux ?
Par pur pragmatisme et intérêt bien compris.
Tout simplement parce qu'ils assistent en se sentant directement concernés - proportionnellement à ce que peut être leur fortune - par la dégringolade d'un système financier dont ils sont, par définition, les premiers bénéficiaires.
Outre eux-mêmes, toutes les idéologies y trouveraient leur compte, y compris les plus éprises d'égalitarisme. Ceci bien entendu en attendant de remettre le couvert une fois que les choses iraient mieux.
Une telle contribution ne serait, en tout état de cause, que le remboursement, ou pour le moins la réinjection; d'un trop perçu réalisé au cours des décennies depuis la dernière grande saignée de la seconde guerre mondiale ; première manifestation financièrement bienfaisante de ce qui a pris depuis le nom de mondialisation.
Les riches sont conscient qu'ils ne peuvent pas compter sur les pauvres pour les tirer d'affaire, en l'état actuel des choses, mais ces derniers ne devraient que souhaiter qu'ils aillent au bout de leur logique, car travail et finance sont indissociables et lorsque celle-ci vient à manquer c'est celui-là qui trinque.
Ne faut-il donc pas souhaiter que tous les riches de la planète accomplissent, sans tarder, cette révolution par le haut ? La nécessité ne pourrait-elle pas faire d'un rêve une réalité ?
a écrit le 20/08/2011 à 1:12 :
Je n'en reviens pas de la tristesse des commentaires dans cette rubrique, toutes ces personnes qui se plaignent, qui montrent du doigt les gens plus aisés en disant y a qu'à alors qu'ils ne veulent pas remettre en cause leurs fameux avantages acquis (type vacances offertes par les comité d'entreprises) ou les niches fiscales dont ils bénéficient (contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les niches fiscales ne font pas beaucoup de différence pour les gens riches car elles sont plafonnées et bénéficient surtout aux classes défavorisées ou moyennes). Tous ces hommes politiques qui ne pensent qu?à se faire réélire et qui ne prennent pas de vrais décisions courageuses pour redresser les finances. Ce problème ne s?applique malheureusement pas qu?à la France (il suffit de voir ce qui s?est passé aux Etats Unis avec le grand raté du plafond de la dette) mais il est particulièrement flagrant en France. On recherche 10 milliards d?euros d?économie ; c?est risible, des pays beaucoup plus faibles économiquement que la France en recherchent beaucoup plus (70 M? pour l?Espagne, 60 M? pour le Portugal, 90 M? pour l?Italie). Quelle manque d?ambition quand la France est parmi les pays les plus endettés des pays à bénéficier encore d?une note AAA et que les prévisions de croissance retenues pour réduire les déficits sont totalement à coté de la plaque (le gouvernement parlait encore récemment de 2.25% alors qu?on s?oriente plus sur une expansion moyenne de 1.4%). Nos voisins Anglos-Saxons ont eu le courage d?augmenter la TVA de façon marquée, de baisser les salaires des fonctionnaires de 20% à 30%, d?augmenter les impôts de façon importante sur les tranches supérieures. Les Allemands ont fait passer la retraite à 67 ans alors qu?on nous a fait tout un plat pour une retraite à 62 ans sachant que de nombreuses personnes ne sont même pas concernées et continuent de bénéficier d?avantages ridicules qui n?ont plus lieu de perdurer (je prends comme exemple les chemineaux, de nos jours, la pénibilité de leur travail me semble assez relative?). Je comprends que cela puisse faire grincer des dents, mais quand les caisses de l?Etat sont vides, quand nos hommes politiques ont toujours remis à demain ce qu?ils auraient du faire depuis longtemps et qu?il n?existe plus de marge de man?uvre, alors il faut prendre son courage à deux mains et prendre le mors par les dents. Ce n?est pas suffisant de dire y a qu?à, il faut que tout le monde contribuent du plus riche au plus pauvre car c?est le seul moyen d?assurer un avenir heureux à nos enfants qui n?ont pas à payer pour notre manque de courage et notre égoïsme. Prenons exemple sur les Irlandais ou les Anglais, lorsque leurs pays ont été touchés par la crise, tout le monde a compris la nécessité de se retrousser les manches et personne n?est descendu dans la rue pour remettre en cause les mesures extrêmement violentes qui ont été prises.
Réponse de le 20/08/2011 à 9:40 :
Personne n'est descendu dans la rue en Angleterre? Au lieu de rabacher les vieux lieux communs, il faudrait lire un peu le journal!
Cheminot n'est pas encore chemineau, mais çà pourrait venir.
Réponse de le 20/08/2011 à 10:55 :
@ Marc
Etes vous bien place pour parler de courage et d'egoisme ? Vous vous inquietez des taxations sur "les riches" pas un mot sur ceux qui subissent durement la crise. Quel monde voulez vous laissez à vos enfants, la loi du plus fort, le diktat de la finance, des très riches d'un cote des très pauvres de l'autre, la cupidite et l'egoisme erige en systeme, le fric comme seul moteur de la vie, le sens de l'interet general et la solidarite ranges aux oubliettes. Non seulement vous ne devriez pas donner des lecons mais en plus vous etes très mal informe, l'irlande donnez en exemple ne s'en sort que grace aux larges subventions de l'U.E.
Réponse de le 20/08/2011 à 15:57 :
La vielle dame, il ne faut pas confondre les récents événements en Angleterre avec l'accueil qui a été donné aux reformes de Cameron et je ne rabâche pas des vieux lieux communs puisque personne en France a le courage de dire qu'il faut faire de vrais reformes. Mais je vous reconnais votre sens de l'humour :)
Réponse de le 20/08/2011 à 16:38 :
Boss, ne mélangez pas tout, je ne parlais pas des subventions reçues par l?Irlande, je parlais du fait que les Irlandais ont accepté des reformes drastiques sans qu?il y ait eu de grèves générales. Ce que vous ne semblez pas apprécier, c?est qu?il faut créer des conditions pérennes pour pouvoir assurer une société où l?intérêt général et la solidarité existent. Je ne souhaite absolument pas remettre ces valeurs en cause, ce que je dis c?est que quand on ne crée pas les conditions pour attirer les capitaux humains et financiers créateur de richesse pour le pays, on constate une lente mais certaine paupérisation du revenu des Français. C?est affligeant de voir que le salaire moyen des Français est de l?ordre de 1.500 ? et qu?il ne progresse plus depuis longtemps en valeur réelle. N?en vous déplaise, la croissance du PIB crée aussi l?augmentation du salaire moyen des Français et pas simplement des plus riches. Ce que je dis c?est qu?il faut d?abord assainir nos finances et ce pas simplement de façon cosmétique et ensuite créer de vrais conditions pour relancer la croissance. Je passe beaucoup de temps à l?étranger en particulier en Turquie pour mon travail (11% de croissance cette année !!) et je constate à quel point le niveau de vie des pays dits émergeants augmente d?année en année et le niveau de vie des Français se dégradent année après année (je ne parle pas simplement en termes financiers mais en terme de la qualité des écoles, des ascenseurs qui ne marchent pas dans les gares, etc). Un Etat riche est en mesure d?assurer une réelle solidarité et d?offrir un milieu dans lequel la culture et l?art par example jouent un rôle important (je prends volontairement ces exemples car ils n?ont rien avoir avec une société basée sur le fric). Un Etat pauvre qui utilise une grande partie de ses ressources pour rembourser ses dettes ou pour simplement payer les intérêts de la dette met en danger le bien être de ses concitoyens à moyen terme. Notre situation va devenir sanglante quand les taux d?intérêts vont augmenter.
Réponse de le 20/08/2011 à 18:12 :
Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas manifesté que les Irlandais acceptent les réformes. Plutôt que de manifester, ils se tirent à l'étranger, massivement. Chacun sa façon de refuser la situation. Et entre nous, montrer l'Irlande en exemple me semble déservir vos propos : ce pays était montré en exemple par les ultra libéraux pendant de nombreuses années, et il vit actuellement une catastrophe sans précédent, ses banques sont en faillite, l'état les a sauvées de la faillite mais a lui même fait faillite par la suite à cause de cela, et a dû être a son tour sauvé par le FMI et l'UE !! Quel bel exemple !
Réponse de le 21/08/2011 à 11:11 :
Il est evident que lorsque le poids de la dette est tel que l'on se retrouve à la merci de ses créditeurs ce n'est pas bien .... Ce qui est le cas de presque tous les états aujourd'hui (même l'Allemagne a une dette de plus de 80% du PIB) Mais ce qui est encore moins bien c'est quand ce Créditeur (banques/agences de notations) a été renfloué par les états deux ans au paravant après avoir fait n'importe quoi ( les subprimes donc la revente de créances pourries sur les marchés financiers est une escroquerie) ... donc les leçons de morale sur la bonne gestion , Marc .... tu peux te les garder ....
a écrit le 19/08/2011 à 17:20 :
Un riche, c'est notamment quelqu'un qui passe tous les un ou deux ans de poste prestigieux royalement payé, en poste prestigieux royalement payé, sans que ceux-ci aient le moindre rapport entre eux, du seul fait qu'il fait partie d'un réseau plus ou moins occulte, défendant des intérêts pas très clairs, qui le pistonne jusqu'au sommet pour orienter dans un sens précis la société. Mais, non. J'suis parano.Ca n'existe pas.
a écrit le 19/08/2011 à 16:35 :
vous voulez connaitre la solution aux problèmes de la france ? arretons de subventionner tous les associations bidons sociales et culturelles, de filer de l'argent aux mendiants et autres faineants. calculons combien coute le social en france et vous verrez que le déficit sera vite resolu. les riches sont une cible ? mais la vraie cible, sont les faineants, les cas sociaux, qui coutent très chers a notre pauvr pays
Réponse de le 19/08/2011 à 20:47 :
Avec une méthode comme la votre, la société explosera, et ce sera le chaos social. Regardez un peu les choses en face, sortez de votre tour dorée. Regardez la liste de plus en plus longue des pays ou le peuple est INDIGNE et se revolte. Il a raison. La situation est inacceptable et scandaleuse. Le monde ultralubéral dans lequel nous vivons et que vous voudriez durcir encore n'est pas tenable, il va se terminer rapidement à cause de la pression de la population qui se réveille. Une étincelle suffit.
Réponse de le 20/08/2011 à 9:34 :
@hum : Elle doit être longue votre mèche!
Réponse de le 21/08/2011 à 11:19 :
Qui sont les fainéants ??? parce que tous ceux qui ont touché 15% d'intérêt par an sans rien foutre grâce aux subprimes avant qu'ils ne s'effondrent et entrainent avec les états et maintenant nous les contribuables et aussi bon nombre de chômeurs supplémentaires , c'est quoi ? de furieux travailleurs ???
Réponse de le 21/08/2011 à 16:47 :
Bien vu mon cher. Que c'est confortable d'être tranquillement installé devant ses 4 écrans de trading à vendre des produits pourris pompeusement appelés produits structurés, CDO, ABS, RMBS etc pour noyer le poisson, et toucher ses 200 000 euros annuels de bonus en France, en sachant que si la banque fait faillite, les contribuables et la banque centrale viendront la sauver pour que vous puissiez continuer à toucher votre bonus !!!
Réponse de le 21/08/2011 à 18:02 :
Puis une fois que l'on a été renfloué par les états , on attend un an que les veaux oublient un peu ... et on bassine les médias avec ces pays qui se sont hyper endettés car ce sont de très mauvais gestionnaires (c'est sûrs il viennent de renflouer des escrocs , je suis d'accord avec eux les états sur ce coup là on été de très mauvais gestionnaires ... quand je pense qu'ils n'avaient même pas demandé de contre partie comme rentrer dans le capital des banques ...)
a écrit le 19/08/2011 à 16:33 :
moi je suis fils d'ouvrier (livreur et maman caissière) j'ai habité une cité du 92 et aujourd'hui je gagne plus de 50 000 euros par mois et je vis au luxembourg car en france, reussir et gagner de l'argent, c'est honteux... la france devient un pays pauvre pour cela... on se casse a force d'etre montrés du doigts.
Réponse de le 19/08/2011 à 20:36 :
une citée du 92 ? Saint Cloud ?
Réponse de le 19/08/2011 à 21:37 :
en france si on s 'attaque au social on est mort !! trop de monde en vit .
Réponse de le 19/08/2011 à 22:02 :
ohh que non , depuis 2O ans c'est bien le discours libéral auquel il est interdit de s'attaquer .... il aura fallu que les libéraux s'autoplantent pour que l'on puisse s'exprimer un peu ...
Réponse de le 20/08/2011 à 8:51 :
M.. Laurent comment t'a fait.. Moi je comprend pas, je gagne autant que mon père en ayant fait des etudes que eux n'ont pas pu faire.. je dois vraiment être trop bête pour ne pas avoir réussi vu qu'en france, y'a qu'à, on peut..bon, je suis nulle en maths.. ça doit être ça la tare!!
Réponse de le 30/08/2011 à 7:13 :
Réussir et gagner de l'argent n'est pas honteux.
Ce qui est honteux, c'est que les riches ne contribuent pas à l'effort nationnal en fonction de leur revenu.

Cela n'est plus et n'est pas supportable; attention au retour de bâton!!!!
a écrit le 19/08/2011 à 16:03 :
Aucun salaire n'est extravagant dans la mesure où il est mérité. D'autant que tous ces très riches qui appellent à une augmentation de leur imposition ressemble plus à une opération de com qu'autre chose. S'ils veulent payer plus d'impôts qu'ils le fassent.
Réponse de le 19/08/2011 à 16:21 :
celui qui a inventé les subprimes ... sont salaire doit être élevé ... mais est il mérité ??
Réponse de le 20/08/2011 à 18:14 :
Ne vous inquiétez pas pour ceux qui ont inventé les subprimes, ils ont touché des bonus énormezs, qu'ils n'ont jamais remboursés. Et ils se considèrent comme des génies de la finance, qui ont bien mérité leurs bonus énormes !!!!
a écrit le 19/08/2011 à 15:59 :

Mais ou allons nous ... de tel propos me font bondir ! alors que nos gouvernants sont incapables de faire le distinguo entre "les revenus du travail", et ceux issu "du capital" beaucoup plus discutable ! Taxer les revenus du travail au dela de ce qu'ils sont aujourd'hui (pour 20000 Euro/mois, il est a noter que l'impot se monte à pres de 7500 Euro !!! ) est une hérésie économique ! Ce sont quand même ceux qui capable de percevoir ce niveau de rémunération de leur travail, sont directement ceux qui génèrent l'emploi et la richesse économique de notre Pays !
Réponse de le 19/08/2011 à 16:24 :
Ah bon ? En quoi le salaire d'un toubib spécialiste parisien qui fait defiler dans son cabinet bon nombre de "clients" a un tarif exorbitant et pour 10 mn de consultation fait il plus tourner l'économie qu'un bon généraliste qui se déplace en campagne ?? en quoi ?? Si ce n'est que pour la sécu et ses déficits c'est certainement le spécialiste qui participe le plus ... dans le mauvais sens ....
Réponse de le 19/08/2011 à 18:09 :
@ahbon: le diplôme mon ami le diplôme; il fallait le faire c'est simple. Mais vous avez toutefois quelque part raison les spécialistes se prennent souvent pour des diva et leur attitude hautaine ne plaide pas en leur faveur bien au contraire.
Réponse de le 19/08/2011 à 18:49 :
@ un delire de plus !
Les riches genèrent l'emploit et la richesse economique !!! Ben va falloir qu'ils se bougent un peu plus le c... car en ce moment c'est pas glorieux.
Réponse de le 19/08/2011 à 20:51 :
Un diplomé de Normale Sup+doctorat qui fait de la recherche commence à 2200 euros nets par mois. Le diplôme ne fait pas tout : si vous choisissez un métier honnète, vous gagnerez moins qui si, avec le même diplôme, vous choisissez de travailler dans la finance (400 000 euros/mois pour d'autres avec ce profil dans les hedge funds à Wall Street).
Réponse de le 20/08/2011 à 8:01 :
Non bien au contraire les riches qui ont appele a payer plus d impots au usa et en france se sont rendu compte qu il payaient moins d impots que leur cadres qui gagnaient 4/5/6... fois moins qu'eux.... Est moral???? est ce juste???? non et en cette periode de crise encore moins.

Est ce normal que dans le meme temps les entreprises n augmentent pas les salaires et de l autres des Grands Cadres (je ne les appelle pas patrons il ne le sont pas) comme ceux de Total, Renault, Peugeot multiplient leur salaire par 3/4/5.... en faisant qu une partie de ce revenu via stock option et autre echappent a l impots????? NON et vous ne pouvez dire le contraire.


Est ce normal que via des niches l etat subventionne la bulle et les rentes immobilieres de certains????? NON.....

Est ce normal que les rentes du capital echappent a l'impot????? non plus

Et l argument qui dit qu ils consomment donc font marche l economie.... ils achetent pas une maison tous les jours, ni une rollex, ni un stylo dupont ou une robe de grand couturier......BANCALE

A l autre extreme est ce normal que certain, comme je l ai vu gagne plus en touchant RMI,CAF.... et autres aides que celui qui travail..... non plus je vous l accorde.

Alors tout le systeme est a revoir, en revenant a une vrai progressivite de l irpp.... sans demagogie, sans parti pris, TOUS Citoyen doit participer a l effort en fonction de TOUS ses revenus qu ils soient rente ou aide etatique
Réponse de le 20/08/2011 à 8:59 :
rien de plus à dire, c'est ce qu'on appelle l'equité, je vois rien de demagogique la dedans. On demande pas aux riches de devenir pauvres, on veut juste qu'ils paient des impots. un comédiens disait que cela le gênait grâce aux cadeaux fisco de ne plus^payer du tout d'impot alors qu'il voit bien ce qu'un salarié lambda paie.. mais bon, on lui propose alors pourquoi refuser..
Réponse de le 02/09/2011 à 20:12 :
C est nouveau ça les riche ne paye pas d impôt !comment fesaient ils alors pour bénéficier du bouclier fiscal qui se déclenchait après une taxation supérieure a 50 pour cents de leurs revenu .
a écrit le 19/08/2011 à 15:46 :
En évoquant le terme de riche on élude le problème de la répartition et du niveau de l?impôt sur le revenu. Ainsi pourquoi prendre 20 000 ? de revenus par mois ? pour quoi ne pas considérer un niveau de 4 000 à 5000 ? /mois salaire qui est largement suffisant pour un couple avec 2 enfants (le seuil de pauvreté, revenu disponible, oscillant entre 785 et 950 ? par personne). Je sais que celà fâche, mais la révision du barème de l'impot doit se faire sur une base plus large (en intégrant les allocations familiales également) et sur la notion de revenus suffisant pour vivre plus que décemment.
Ainsi ne faudrait-il pas revoir les tranches d'impositions et leur taux sur la base du niveau de pauvreté ? De modifier le nombre de tranche tout en supprimant de manière drastique les niches fiscales. Évidemment il faut revoir le train de vie de l?état et des collectivités territoriales dont la fiscalité est totalement obsolète..... parallèlement..
a écrit le 19/08/2011 à 15:37 :
Ce n'est pas le problème. On peut mettre la barre à 10 000 euros par mois et taxer à 75 %, ça ne fera guère plus de 10 milliards par an. On est loin du compte !
Réponse de le 19/08/2011 à 16:27 :
oui mais il faut commencer par là
a écrit le 19/08/2011 à 15:29 :
15 000 ? par mois est déjà un haut revenu !
a écrit le 19/08/2011 à 15:21 :
Bertrand avec 2 r.Une première fois avant le t puis juste aprés .
a écrit le 19/08/2011 à 15:17 :
pour moi, les riches sont ceux qui gagne plus de 10000 e par mois.. on est loin des mesures annoncées à partir de 20000 e.. M delanoe doit certainement être dans les 19000!!!
a écrit le 19/08/2011 à 14:53 :
@GOLF
Pour gérer un budget en bon père de famille, faut-il encore qu'il y ait suffisamment de recettes pour couvrir les dépenses. Or depuis 30 ans, on a systématiquement baissé les impôts (les recettes), pour les remplacer ( y avait quand même besoin de sous dans la caisse) par de l'emprunt (mais l'emprunt ça coute cher avec les taux d'intérêts) . Résultat : la dette publique a explosé! Conclusion il faut arrêter de remplacer l'impôt par l'emprunt et revenir à une taxation plus pragmatique, donc plus élevée. Et plus juste, donc plus progressive.
Réponse de le 19/08/2011 à 15:55 :
+1
a écrit le 19/08/2011 à 14:24 :
Au lieu d'encore augmenter les impots et taxes, ne devrait-on pas simplement au niveau de l'etat, gérer le buget en bon père de famille. A savoir ne pas dépenser plus que ce que l'on gagne !!
Cela fait 40 ans que cela dure. C'est le vrai sujet de cette crise aux USA et en Europe !
Réponse de le 02/09/2011 à 20:14 :
Aux USA le taux d impôt est bien plus bas qu en Europe donc ils ont pas les mêmes problèmes que nous car leurs marges de manoeuvre sont bien plus grande .
a écrit le 19/08/2011 à 14:18 :
LORSQUE QU'IL Y A 20 000E PAR MOIS SELON LE NOMBRE DE PERSONNE IL DOIT ETRE TRES FACILE DE BOUCLER SON BUDGET ET DE FAIRE DES ECONOMIES ...NON QU'EN PENSEZ-VOUS?
a écrit le 19/08/2011 à 12:47 :
Il existe une niche fiscale dont il est tabou de parler : c'est celle des revenus des politiciens !
Là, il n'y a pas avoir peur de surtaxer :
- d'abord ils n'iront pas à l'étranger,
- ensuite, ils doivent montrer l'exemple !
Réponse de le 19/08/2011 à 13:27 :
Même si ce n'est pas faux se servir de cet argument sans cesse pour faire diversion devient énervant .... si le revenu des riches est considéré comme supérieur à 150 ou 200 000 Euros annuels , ils seront en plein dedans ...
Réponse de le 19/08/2011 à 14:21 :
Il faudrait d'abord les aligner sur le droit commun de la retraite et des indemnités de chômage (pardon, de fin de mandat!). Ensuite, qu'ils paient leurs impôts et charges sociales comme tout le monde (y compris avantages en nature) sans autre niche fiscale celle fort modeste dont bénéficient les élus locaux pour éviter de répercuter sur les impôts locaux des rémunérations plus élevées qu'aujourd'hui. Ce serait déjà une révolution.
Réponse de le 19/08/2011 à 16:35 :
Tout a fait d'accord ... et il y aurait quelques strates a supprimer (entre les communes, communautés de communes , cantons (??), départements, régions, état, ...) bon la droite voudarit supprimer les régions (de gauche) mais si les communauté de communes prennent de plus en plus de poids peut être que certaines communes pourraient disparaitre (aie il y en a de droite ..) , de même les cantons ... a quoi cela sert ??? (j'avoue que je ne sais pas ... ) , mais pareil bon nombre de cantons sont de droite ... ce qui explique surement pourquoi ils sont encore là ....
a écrit le 19/08/2011 à 12:36 :
Juste un chiffre qui parle, celui de la dette publique de la France, divisée par le nb d'habitants: 25800? (arrondi).
a écrit le 19/08/2011 à 12:16 :
taxer ceux qui gagnent beaucoup sans doute, mais ce qui m'interpelle c'est surtout comment font-ils pour s'enrichir ainsi, leurs journées ne sont pas plus exténuantes que beaucoup de gens, ils doivent le sens des affaires, mais tout de même ils ne sont pas les seuls à faire tourner une entreprise, donc quand ça marche on doit partager, et c'est souvent décourageant pour des salariés de vivoter et de donner le maximum dans une entreprise qui réussit et d'assister à ces extravagances de super revenus alors qu'on y contribue au jour le jour , je dis bravo à ces patrons qui le disent mais combien d'argent avons-nous perdu et combien de gens se serrent la ceinture pour que quelques-uns s'enrichissent ?
a écrit le 19/08/2011 à 11:59 :
Beaucoup ici parlent de niches fiscales pour les RICHES; quant est-il exactement? voici pour 2010 les plus coûteuses; dans l'ordre décroissant:
1. TVA pour rénovation de l'habitat 5.05 mds d'euros.
2. Crédit d'impôt recherche 4.5 mds
3. Prime pour l'emploi . 3.56 mds
4. TVA applicable à la restauration : 3.13 mds
4. crédit d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile 3.05mds
5. abattement de 10% sur le montant des pensions et retraites 2.64 mds
Qui serait le plus ennuyé par une suppression de l'ensemble des niches? Delanoe devrait y répondre.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:27 :
@dudu
Le credit d'Impôt recherche peut-il être considéré comme une niche fiscale ? ... il s'agit plutôt d'une dépense visant à soutenir l'effort de R&D des entreprises (les autres pays le font aussi).
La TVA pour rénovation soutient le secteur du bâtiment, celle de la restauration est plus discutable.
Le crédit d'impot pour emploi d'un salarié soutient également l'emploi, mais peut constituer un effet d'aubaine ...
Non on pense plutôt aux niches de défiscalisation type DOM-TOM, Scellier . dont le bénéfice pour la collectivité n'est pas évident.
Il reste à trouver pourquoi avec une tranche sup à 40%, les plus hauts revenus parviennent à une imposition inférieure à 20% (dixit INSEE), malgré le plafonnement global ? ...
Réponse de le 19/08/2011 à 12:29 :
Delanoe s'en fiche de toutes ces niches. Comme tous les politiques il s'en met plein les poches!
Réponse de le 19/08/2011 à 13:48 :
@kendal. le crédit dimpôt recherche, et la TVA pour la rénovation sont considérés par le ministère du budget comme des niches fisclaes. sic. mais sur le fond je suis assez d'accord avec vous, scellier, IR à 20% pour les hauts revenus. Mais mis bout à bout TOUTES niches fiscales confondues il y a de fameuses économies à faire. salutations.
Réponse de le 19/08/2011 à 14:26 :
Bien souvent le crédit impôt recherche ne porte de "recherche" que le nom. Il est distribué en partie à des banques, et à des holdings qui ne font aucune recherche. Et il y a des bataillons de consultants envoyés dans les entreprises pour essayer de trouver quelque chose de déjà fait qu'on pourrait déguiser pour demander des subventions crédit impôt recherche. Dans ce cas c'est surtout une subvention déguisée sans rapport avec la recherche.
a écrit le 19/08/2011 à 11:39 :
Taxer les revenus du travail met à l'abri tous les rentiers, il faut travailler sur les déclarations de revenus.
a écrit le 19/08/2011 à 11:21 :
Je rappelle juste que 90% des français gagnent moins de 3300 euros par mois...
Réponse de le 19/08/2011 à 15:33 :
bon, si votre source est sur, je savais pas qu'on était aussi pauvre, ben le voilà le salaire minimum!! faut beaucoup taxer tous ceux qui gagnent plus que c emontant et demander aux autres une contribution minimum de 150 e..
a écrit le 19/08/2011 à 11:05 :
Un riche, c'est quelqu'un qui décroche son tèléphone pour appeler n'importe quel journal économique français et y faire passer l'article qu'il veut dans les 2 jours.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:42 :
un jaloux est qq'un qui n'a rien à dire et qui est incapable de faire un post intéressant et surtout intelligent.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:09 :
Un naïf est quelqu'un qui ne sait pas 10% de ce qui se passe vraiment, qu'on mène où on veut par le bout du nez et qui est très content comme ça.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:09 :
C'est du vécu coco. Débarque.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:19 :
Et vous les politiciens de tous bords... a part balancer des conneries, vous étonnez pas qu'il y ai de plus en plus d'abstention.
a écrit le 19/08/2011 à 11:03 :
Un riche, c'est quelqu'un qui trouve des places bien payées à sa progéniture paresseuse et incompétente dans des établissements financiers, en contrepartie du placement d?un gros paquet d'argent qui n'est pas à lui, mais à la société qu'il est sensé diriger dans l'intérêt de ses actionnaires.
C?est aussi quelqu?un qui occupe du seul fait de son appartenance à une caste un poste sans la moindre rentabilité économique et qui touche un salaire et des jetons de présence inimaginables sans apporter quoi que ce soit en contrepartie, et surtout pas de la création de valeur.
C?est également quelqu?un qui fait du business grâce à ses appuis politique uniquement, qui a fait de l?abus de bien social une philosophie et qui se trouve absolument intouchable vu qu?il est très gros sponsor des hommes politiques au pouvoir.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:00 :
vous parlez d'Aubry et de son papa? vous êtes dur mais réaliste.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:16 :
"Jetons de présence inimaginables en contrepartie de rien du tout, et surtout pas d'une création de valeur" ? C'est franchement pas sympa pour Madame Chirac...
Réponse de le 19/08/2011 à 12:21 :
Ca peut aussi être quelqu'un qui dirige une très très grosse entreprise et qui fait appel à des prix exhorbitants, pour des services dont personne n'a besoin, à des sociétés prestataires qui lui appartiennent personnellement. Sans aucun appel d'offre, bien sûr.
Réponse de le 19/08/2011 à 17:00 :
Ca veut donc dire qu'on est la plupart du temps très, très, très riche quand on est un escroc ou un descendant d'escroc ? Et oui malheureusement, à moins d'être un génie (très rare...) ou un gagnant au Loto.
Réponse de le 19/08/2011 à 17:09 :
Moi je connait un dirigeant de boite du CAC qui fait investir les fonds propres et la tréso de l'entreprise, dans des produits financiers créés par un établissement financier dont il est l'actionnaire majoritaire. En plus cette boite emploie ses deux fils payés des mille et des cents sans presque jamais venir au bureau. Pour moi, un riche, c'est ça.
a écrit le 19/08/2011 à 10:48 :
Et les subventions recherche/innovation (80 Milliards /an) distribuées aux sociétés du CAC 40. Qu'elles en remboursent une partie ou tout lorsqu'elles déclarent des bénéfices !
ex: TOTAL qui finance une partie de sa recherche (en France) par des fonds publics et qui ne paie pratiquement rien car les bénéfices sont faits à l'étranger !!!
Réponse de le 19/08/2011 à 11:43 :
Vos chiffres sont totalement faux, veuillez les vérifier svp avant de dire n'importe quoi.
a écrit le 19/08/2011 à 10:43 :
Des mesurettes, ce sont des signes, mais ce n'est pas suffisant, il faut des actes.
Tant que l'argent sera une fin et non un moyen, il n'y aura pas de solution, ni venant de la Droite, ni provenant de la Gauche.
Et, on s'étonnera de la montée des extrêmes.
a écrit le 19/08/2011 à 10:42 :
La proposition de Delanoe semble raisonnable, et même probablement insuffisante vu les difficultés actuelles. A mon avis, la taxation doit être à la fois à la source et au niveau du contribuable, un gros salaire versé par une PME n'a pas la même signification qu'un gros salaire versé par un grand groupe. Il est temps que le gouvernement agisse car, pour une fois, l'opinion publique n'a jamais été aussi favorable à des hausses d'impôts !!!!
Réponse de le 19/08/2011 à 11:39 :
Le Français est pour la hausse des impots et taxes du voisin...
Réponse de le 19/08/2011 à 14:09 :
Tout comme le français qui veut moins d'impôts il est aussi pour réduire les dépenses du voisin "cet assisté !" ... alors que plein de riches touchent des allocs des subventions, ne payent pas leur cancer , ni leur medocs car bien souvent ils ne sont plus tout jeunes , ni la fac de médecine de leurs marmots ... et tout cela bien sûr il faut le garder ...
a écrit le 19/08/2011 à 10:41 :
Hi,
BD doit convaincre les candidats à la primaire socialiste que les seuils qu'il propose semble assez juste. Pas 4000 euros par mois comme on l'a entendu en 2007.
Après, il faut déterminer de quel pourcentage sera cette taxe. Ne pas exagérer tout de même pour éviter les montages qui permettraient de contourner ces taxes.
a écrit le 19/08/2011 à 10:33 :
Même analyze que BZH, J'espère que F.Hollande ne reparlera pas de ses 4000? par mois.
a écrit le 19/08/2011 à 10:15 :
Maréchal nous voilà!
Même recette que Laval dans l'entre-deux guerres.
Définitivement la politicaille est indécrottable.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:45 :
Pourquoi parler de Laval ? Pourquoi ne dites vous pas que Roosevelt a instauré une tranche à 90% ? Une telle taxe n'a pas empéché les 30 glorieuses.
a écrit le 19/08/2011 à 9:52 :
nous sommes devant une crise de fond, dont les causes sont la désindustrialisation, la spéculation, l'absence de redistribution juste et équilibrée des richesses produites . ce n'est pas quelque mesurette que ce soit qui en viendra à bout, en bref, ceci est un faux débat, c'est une réforme fiscale profonde qui est nécessaire
a écrit le 19/08/2011 à 9:48 :
lesniveaux fixés par Delanoé me semblent parfaitement raisonnables
a écrit le 19/08/2011 à 9:30 :
Bonjour. J'ai un ami qui a un patrimoine supérieur à 5M?. Parti sans fortune particulière, il a monté une boite il y a 15 ans et a créé + de 100 emplois encore actifs (sans aides aucunes). Age moyen des salariés au lancement : 25/28 ans. Beaucoup se sont installés localement, ont fait construire, etc. On dit merci à qui ? On fait comment sans ces patrons de pme ? On taxe qui ? ? On devrait plutôt leur faire des ponts d'or et les aider encore plus. Et personnellement, j'en ai rien à faire qu'il ait 5M? ou 10M? ou +, l'important est le boulot qu'il a apporté à toutes ces familles?
Réponse de le 19/08/2011 à 9:59 :
L'état a fait beaucoup pour aider les riches, y compris les patrons. La situation du pays est mauvaise, chacun doit participer, y compris votre ami. Ne pensez vous pas, par exemple, qu'il bénéficie beaucoup du niveau élevé de formation des salariés français, et qu'il peut donc contribuer à financer l'éducation nationale par le biais de l'état ? Qu'il bénéficie pour son entreprise, d'un bon niveau de sécurité gràce à la police, aux pompiers etc ? Tout cela a un prix, et il doit y participer.
Réponse de le 19/08/2011 à 10:12 :
Malheureusement, aujourd'hui la plupart des hauts revenus ne créent aucune richesse aucun emploi.... c'est là où le bas blesse...
et en effet, il est urgent d'aider les PME et PMI, plutôt que les multinationales
Réponse de le 19/08/2011 à 10:15 :
@ Réponse : Niveau élevé de formation : Essayez d'embaucher des jeunes et vous verrez que ce que l'on appelle dans beaucoup de cas un Ingénieur maintenant n'est ni plus ni moins qu'un DUT il y a 15-20 ans. Bon niveau de sécurité : Là c'est une blague ou quoi? Allez vous ballader en banlieue, à Paris ou à Marseille et vous verrez ce que font les Forces de l'Ordre comme on les appelle; ils sont en train de verbaliser les conducteurs! les vrais délinquants courrent et dfont des affaires. Au fait combien de Millions/Milliards d'euros cette économie parrallèle qui se développe dans nos banlieues?
Réponse de le 19/08/2011 à 10:31 :
En fait, c'est plutôt lui qui a formé ses salariés. Car la plupart sortaient d'écoles supérieurs (ou IUT local) et n'avaient pas d'expériences professionnelles. Je peux dire sans me tromper qu'il a fortement contribuer à cela. Essayons plutôt de calculer l'impact économique de ces 100 emplois (impots nouveaux donc developpement). Par exemple, concrètement, l'ouverture de 2 classes supplémentaires dans le village d'à côté et de 2 nouveaux commerces. (En 5 ans où j'ai travaillé avec lui, nous n'avons ni fait appel à la police, ni aux pompiers?) Ne nous trompons pas dans l'ordre des choses. Mon ami n'est pas contre payer des impots. Il a juste l'impression d'en payer beaucoup trop et cela le démotive profondément. Il a vendu sa société à un grand groupe pour 50M de francs, il en a laissé 10 à l'état français. Merci qui ?
Réponse de le 19/08/2011 à 10:43 :
@ Pascal : Dans le même cas je connais bien le sujet, sauf que je reste à la barre, mais vu le train où vont les choses, il est vrai qu'on arrive à se décourager de plus en plus... # Herve : Vrai, vrai et mille fois vrai!!! Depuis 50 ans l'état a massivement contribué à développer quelques grandes sociétés et a négligé les PME/PMI
Réponse de le 19/08/2011 à 10:43 :
@ Pascal : Dans le même cas je connais bien le sujet, sauf que je reste à la barre, mais vu le train où vont les choses, il est vrai qu'on arrive à se décourager de plus en plus... # Herve : Vrai, vrai et mille fois vrai!!! Depuis 50 ans l'état a massivement contribué à développer quelques grandes sociétés et a négligé les PME/PMI
Réponse de le 19/08/2011 à 10:49 :
@ Pascal
Effectivement si la vente de sa societe ne lui a rapporte que 40M de francs il est urgent de l'aider. C'est terrible le statut de patron en france.
Concernant l'aide peut elle vaudrait il mieux qu'elle le soit en euros...
Réponse de le 19/08/2011 à 11:09 :
Ton pote a quand meme encore 40 MEuros pour vivre, cest loin des que euros que des millions de francais on (a tors ou a raison) pour vivre.....
Réponse de le 19/08/2011 à 11:40 :
Désolé 'Boss' et 'Eric le rouge', mais vous ne parlez pas de choses concrètes. Je m'en tiens à ce que je connais et je ne discute pas pour rien. Aujourd'hui encore, mon ami (ce n'est pas un 'pote') est en contact avec la moitié de ses salariés et bcp prennent des nouvelles et leur dise encore merci. (Au passage, son salaire était en-deçà de ceux des cadres sups de sa boîte et on est a des années lumière des 750 000 euros mensuels de Thierry Henry à Barcelone.)
Ne vous trompez pas de cibles, sortez de chez vous et allez voir la situation réelle de bcp de PME/PMI ou employés et patrons se connaissent et se côtoient. Faites-vous une idée personnelle plutôt que d'avaler ce que vous entendez et lisez. Construisez au lieu de bouder bêtement.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:49 :
Je suis d'accord que beaucoup de diplômes d'ingénieurs sont délivrés malgré un niveau très faible des étudiants, en particulier dans les écoles privées payantes (le niveau est meilleur dans les écoles publiques payées par les impôts, car la sélection y est plus forte, alors que les écoles privées sélectionnent surtout par l'argent pour la plupart). Je comparais surtout la France avec les autres pays, dans lesquels le niveau de formation est en général inférieur, ce qui est mauvais pour la productivité. Je ne doute pas que les entreprises doivent former leurs salariés pour les adapter à leur cas particulier, mais elles ne pourraient pas le faire convenablement sans la formation donnée au préalable par les enseignants.
Réponse de le 19/08/2011 à 12:11 :
Il est anormal que les PME payent plus de taxes que les entreprises du CAC40. Il serait souhaitable que l'état français les aide (mais c'est un état centralisateur même a droite et surtout a droite donc seul Paris et les plus gros comptent ...) , mais individuellement il n'est pas anormal qu'un Patron qui réussi et a beaucoup d'argent paye beaucoup d'impôts .... quand à l'argument "En 5 ans où j'ai travaillé avec lui, nous n'avons ni fait appel à la police, ni aux pompiers" il est juste horrible !!! c'est comme dire qu'on a pas besoin de médecins parce que dans les 5 dernières années on pas eu de cancer !! c'est crétin !
Réponse de le 19/08/2011 à 14:32 :
D'ailleurs, s'il n'y avait pas eu la police dans le quoi, l'entreprise se serait sans doute fait cambrioler, donc dire que la police n'a servi à rien est faux. De plus, il a fallu créer 2 classes pour les enfants des employés de l'entreprises, si je vous suit bien : si l'état n'était pas là pour les payer, il aurait fallu payer les employés plus cher pour qu'ils puissent payer l'enseignement de leurs enfants. Et c'est l'état qui a dû supporter le coût de ces deux classes, donc il est légitime que votre ami paie des impôts pour aider l'état à faire face à ces coûts.
Réponse de le 19/08/2011 à 16:47 :
Pour l'école et son "tarif", pour info en Amérique du nord pour l'enseignement supérieur le tarif annuel est entre 20 000 et 40 000 dollars par gamin !! et pour l'enseignement secondaire de "qualité" donc privé la-bas (vu les faibles impôts et donc ressources a mettre dans le public) c'est aussi très cher ... Bon aux USA les salaires ont plus élevés (bah oui pour payer tout cela il faut des sous ...)
a écrit le 19/08/2011 à 9:28 :
A mon sens plusieurs situations sont à considérer:
-La pèrennité de la ressource, l'exemple habituel est celui des sportifs, des artistes....
-son importance
-l'emploi qui en est fait, son immobilisation dans des fonds en vue d'obtenir ultérieurement une rente, dans des emprunts à long terme....
On irait ainsi vers une taxation très personnalisée avec les inévitables" niches fiscales", ce serait compliqué mais pas impossible.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:31 :
Pas besoin de taxation personnalisée: le revenu du travail ou du patrimoine, et les plus-values doivent être imposés à la même hauteur, et pas le patrimoine lui même, qui a été constitué à partir d'un revenu ayany déjà été imposé.
a écrit le 19/08/2011 à 9:21 :
Il faudrait aussi voir a reduire les apatrides fiscaux, tous ces sportifs, ces politiques ou ces membre d'organisation internationale. Je concidere comme riche, un collegue informaticien qui touche a peine plus que moi mais qui par son status "ONU" ne paye AUCUN impots ! De voir un parlementaire Europeen qui de la meme maniere n'etant pas imposé, voit a salaire 'normal' son status passer a riche. 35keuro.an a Paris = classe moyenne. Le meme salaire sans taxes = riche.
a écrit le 19/08/2011 à 9:20 :
dfsdf
a écrit le 19/08/2011 à 9:19 :
Déja au dessus de 10000 euros par mois c' est pas mal je pense que tout le monde ne gagne pas cette somme, supprimer les niches fiscales
rétablir la tva à 17,6 pour la restauration et augmenter la CSG d' un point car cette taxe est la plus juste car tout le monde la paie.
Réponse de le 19/08/2011 à 16:49 :
Et un petit coup de TVA sociale pour que les produits chinois participent (au moins a payer les prestations perdues suite aux pertes d'emploi dues aux délocalisations)
Réponse de le 02/09/2011 à 19:25 :
Oui c est un début de solution révolution
a écrit le 19/08/2011 à 8:52 :
Comme on a le SMIG il devrait aussi existait pour toute personne percevant un salaire, un Salaire maximum. Je pense que 10 fois le smig on peut déjà voir venir les fins de mois en toutes sérénités. Tout le surplus étant pour redynamiser l'économie et l'industrie, mais bien sur pas pour que le pouvoir se graisse un peu plus la patte. Pourquoi nos dirigeants ont-ils besoin de trois avions pour se déplacer à l'intérieur de l'hexagone, quand ils pronent les transports en commun pour le français lambda. Alors arrétons juste un peu l'hypocrisie en haut lieu, et sachons redescendre sur terre.
Réponse de le 02/09/2011 à 19:24 :
Tu fais ça et plus personne se fera a risquer ses économies pour monter une boite et créer de l emploi . C est du délir ... Le problème de croissance,de chômage, et de pouvoir d achat est cause en grande partie par les charges sociales qui pèsent sur les salaires cela bride la création d emploi .
a écrit le 19/08/2011 à 8:51 :
Affligeant!
Un PIB de 2000 milliards,une dette de 1800 milliards,un déficit budgétaire de 120 milliards,la solution de la politicaille(à la veille de la grand foire électorale)?Taxer les plus favorisés.
Pour récupérer combien?
Plus de prélèvement pour retrouver le chemin de la croissance?
Politique de gribouille.
Désespérant.
a écrit le 19/08/2011 à 8:51 :
les politiciens oublie se faire ponctionner. eux aussi sont riches!
Réponse de le 19/08/2011 à 12:16 :
Ne te moque jamais des riches(dans ce cas, ne critique jamais), tu ne sais pas ce que tu peux devenir.
Frederique dard
a écrit le 19/08/2011 à 8:50 :
Un gros salaire mérité est acceptable si celui qui le gagne est utile à la collectivité. Les salaires non mérités même plus modestes que s'allouent tous ceux qui vivent sur le dos des autres sont inacceptables.
a écrit le 19/08/2011 à 8:50 :
il ne faut pas oublier qu'en France les " gros" revenus sont imposés à plus de 50% et aux E.U. à 28%!! personne n'empêche les personnes désireuses d'aider la nation d'envoyer un chèque, c'est aussi simple que ça mais entre les taxations, les TVA, frais de succession, nous sommes parmi les plus taxés déjà maintenant. les "riches" n'ont pas obligatoirement volé où exploité les autres....
Réponse de le 19/08/2011 à 9:40 :
L'Insee vient de publier des chiffres qui montrent que les 2% ayant les revenus les plus élevés ne sont pas effectivement taxés à plus de 20%, voire moins) ... soit effectivement moins que les classes moyennes, la répartition de leur revenu étant différente (salaire vs revenus du patrimoine ou plus-values).
Réponse de le 19/08/2011 à 9:56 :
Les hauts revenus, en France, sont moins taxés que la classe moyenne, gràce à l'optimisation fiscale. C'est bien là ce qui est problèmatique et choquant. Vérifiez vos sources avant de dire n'importe quoi.
a écrit le 19/08/2011 à 8:46 :
Il faut taxer de 4 à 5% les revenus supérieurs à 10 000euros mensuels et confisquer les services sociaux( carte vitale, passeport français notamment) à tous qui s'exilent pour ne pas payer d'impôts en France.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:41 :
en effet, l'aide sociale ne doit plus être accordée snas aucune condition
a écrit le 19/08/2011 à 8:46 :
le probleme a une surtaxation des riches , est qu'ils vont partir ailleur et enrichir d'autres pays ...
non ce qu'il faut s'est arreter de depenser des millions pour des projets qui n'abouttissent a rien ex : des pont a moitié construits, des autoroutes qui voient a moitié le jour, et du jour au lendemain, toutes ces contructions s'arretent et pourtant l'argent a bien ete depnsé ... ces politiciens qui veulent baisser nos salaires , qu'ils montrent l'exemple, en commencant par les leurs... qu'ils arrentent de donner a coup de millions aux autres pays (notament non europeens) pour les aider, car nous devons commencer par nous aider nous memes .. . .enfin voila quoi .
a écrit le 19/08/2011 à 8:37 :
A quelque niveau que l'on situe le seuil de "richesse", les riches resteront minoritaires. Alors ils auront la majorité contre eux. Enfin la majorité sectaire qui méconnît l'économie. Notre pays a besoin de toutes ses forces vives, du plus modeste ouvrier au patron de grande société. Pour cela il faut des impôts équitables dans tous les sens du terme, ce qui n'est pas le cas actuellement avec notre système fiscal d'un autre âge.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:41 :
les plus riches français aujourd'hui font partie du personnel de la finance... ces gens là créent ils de la richesse ? des emplois ?
notre système fiscal n'est en effet plus adapté car il surtaxe les revenus du travail et pas assez les autres revenus
Réponse de le 19/08/2011 à 11:54 :
Les gens qui travaillent dans la finance ont plutôt fait de la destruction de richesse ces dernières années, tout en se servant massivement au passage : subprimes, titrisation, produits pourris, faillite d'AIG pour cause de produits CDS sur Lehman sans provision de risque (100 milliards de pertes en un semestre pour une équipe qui a continué à toucher des bonus énormes !), etc etc. IL faut réformer d'urgence ce système financier et remettre des régulations qui n'auraient jamais dû disparaitre. Et taxer fortement leurs bonus injustifiés et dangereux (car poussent au risque). Et mettre des malus en cas de pertes, c'est la moindre des choses.
Réponse de le 20/08/2011 à 10:06 :
Il ne fautr pas faire de fixation sur la finance, pas plus que sur quelques privilégiés. La jalousie n'a jamais été un instrument de boinne gestion. Il y a toujours un plus riche que soi. Parmi les riches actuels, il y a beaucoup d'industriels qui, finalement ont créé de la richesse ou de l'emploi. Pour que la France soit au niveau de l'Allemagne il nous aurait fallu beaucoup de" Marcel Dassault. Nous les avons fait fuir !
a écrit le 19/08/2011 à 8:35 :
Les riches sont ceux qui le sont plus que moi.... Et une fois de plus le gouvernement ne pense qu'à piquer l'argent où il le voit. C'est idiot de taxer le patrimoine (cf les terrains à patates de l'île de Ré qui ont grimpé en flèche parce que les bobos s'y sont installés en masse) à la rigueur les revenus qu'il rapporte.
Les vraies économies sont à faire au niveau de dépenses, surtout celles de l'état, pas vraiment intéressant de réduire le nombre de fonctionnaires surtout quand on tape dans ceux qui servent vraiment la communauté (je n'aurais rien contre une réduction massive des contractuels par contre :-) ) Mais je croirais un peu plus aux efforts du gouvernement si le nombre de députés et de sénateurs était divisé par au moins 2, que dans le cas de cumul de mandat, il n'y en ait qu'un seul de payé, que les déplacement futiles des politiques soit déduit de leurs revenus, là il y aurait une nette économie, mais non, au lieu de déduire le nombre de rats dans le fromage, on cherche un autre fromage et on endette les enfants. Mauvaise pioche à en juger par le chômage des jeunes et leur addiction aux manifs, aux voitures brûlées et au caillassage des fics et des pompiers, toutes choses qui ne rapportent pas vraiment au pays.
Où est la vision à long terme pour la France ? Le grand objectif c'est de se faire élire ou réélire en 2012, et pour quoi faire ?
a écrit le 19/08/2011 à 8:29 :
il faut que les communes arretent de faire des travaux de prestige et extravagant
il faut suprimer toutes les niches fiscal
taxer en dessus de 20000? me semle raisonable
il faut continuer a suprimer 1 fonctionaire sur 2 sans reembauchage partiel
il faut taxer tout les citoyen de ce pays meme les bas revenu ne serest que simbolique
car nous profitons tous des infratuctures de ce pays
il faut que chaque citoyen apporte sa pierre
il faut reduire ou suprimer de nombreux privilèges de corporation qui non plus lieu d'êtrent
Réponse de le 19/08/2011 à 11:55 :
Et taxer les fautes d'orthographe aussi, ça rapporterait sans doute des milliards !!!
a écrit le 19/08/2011 à 8:27 :
Sachant qu'en 2010, le salaire moyen des français était de 1 580?/an, je pense 20 000? par mois, c'est déjà "extravagant" et "exorbitant".
Quant à surtaxer uniquement les revenus au delà de 1 million d'euros, c'est presque un coup d'épée dans l'eau. Ces (quelques) gens là ont les moyens de s'expatrier très facilement et faire de l'évasion fiscale.
Réponse de le 24/08/2011 à 19:46 :
Les salariés, surtout avec un très gros salaire, ne peuvent que difficilement s'expatrier sans perdre leur gros salaire. En revanche, les rentiers et les retraités, eux, peuvent sans problème aller "au soleil".
a écrit le 19/08/2011 à 8:21 :
Il faudrait distinguer les revenus salariaux des autres types de revenus, notamment financiers. 20.000?/mois semble raisonnable sur les salaires, par contre je propose une taxe de 1% sur les revenus financiers afin de calmer les spéculateurs en tous genres, véritables voyous de la haute finance.
Réponse de le 24/08/2011 à 19:44 :
Je pense au contraire qu'il ne faut pas distinguer les différents types de revenus. Les plus-values financières, les dividendes, etc. sont aujourd'hui beaucoup moins taxés que les salaires (15%?). Si tous ces revenus étaient simplement ajoutés au salaire, ils seraient taxés au taux marginal (40%).
a écrit le 19/08/2011 à 8:18 :
je pense que celui qui a un revenu de 20.000 ? par mois devrait avoir une taxe spéciale pour remettre nos finances au mieux. Si M. SARKOSY n'avait pas fait de cadeaux aux très riches en allegeant de 10 % leurs impôts peut être ne serions nous pas en déficit ??? il faudrait également revoir les salaires de ces messieurs qui sont au SENAT !!!! cela est absolument abérant de voir leur salaire et avantages !!!!
a écrit le 19/08/2011 à 8:12 :
Les conceptions socialo-soviétiques me sont étrangères. Personne n'a à être "taxé" d'aucune manière ! Au nom de quoi ? Tout au plus peut-on demander poliment aux gens qui désirent compter parmi les "CITOYENS" ayant pouvoir de décision dans les affaires collectives de CONTRIBUER à hauteur, disons comme mon ancêtre, de 10% de son enrichissement personnel moyenné sur 10 ans. Dailleurs, l'encyclopédie Universalis de 1986 affichait bien ce pourcentage comme limite du supportable. Comme un pourcentage fait varier la valeur nominale en fonction de l'importance dudit enrichissement il n'y a rien d'autre à faire.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:53 :
Mon vieux, le monde a un peu changé depuis les années 1700... N'avez vous pas remarqué quelques petites différences ?
Réponse de le 19/08/2011 à 11:57 :
Avec moins de 10% de taxes, impossible de payer l'armée, la police etc... Bonjour les bandes de voleurs qui vous dévaliseraient vite fait. Vous seriez ruiné et regretteriez de ne pas avoir payé plus d'impôts pour assurer votre sécurité !!!
Réponse de le 19/08/2011 à 17:52 :
C'était pourtant le cas au 19e siècle, moins de 10% de PIB en prélèvements obligatoires... avec un budget à l'équilibre, et une police/armée/justice certainement bien présente et en plein état de fonctionnement.
Comme par hasard, cela a correspondu à une des plus fastes périodes de prospérité du pays, la fameuse "belle époque"...
Réponse de le 19/08/2011 à 20:58 :
Oui, mais à l'époque, pas besoin de financer des lycées, des universités... Le bac ne concernait presque personne. Pas de médecine, de vaccins, pas de trains ni d'aéroports... Pas de retraite, pas d'électricité... Donc ce n'est pas du tout comparable. Si vous voulez, on retourne 150 ans en arrière, et vous paierez moins d'impôts. Pas sûr que cela vous plaise.
Réponse de le 21/08/2011 à 11:36 :
Quand les ecolos proposent de restreindre nos besoins (et notre consommation) juste un tout petit peu sans revenir du tout à 150 ans en arrière ... tout le monde hurle à l'hérésie ... Content de voir que lorsque cela concerne les impôts là cela intéresse certains ....
a écrit le 19/08/2011 à 8:10 :
Oui mais à condition de prendre la globalité des revenus et pas uniquement le salaire, on ne veut plus de niche fiscale.
a écrit le 19/08/2011 à 8:07 :
il me semble que dans le contexte exceptionnel de crise que nous traversons, les promesses de "campagne" de ne pas augmenter les impôts ne s'appliquent plus ni aux revenus importants ( supérieurs à 10.000 euros/mois) ni aux patrimoines de plus de 5 Millions d'euros....
a écrit le 19/08/2011 à 7:59 :
Déjà, celui qui a un revenu annuel audessus de 200,000 euros mangera bien à sa faim s'il est obligé d'augmenter sa contribution à la nation.
a écrit le 19/08/2011 à 7:55 :
Extravagant :20000?
a écrit le 19/08/2011 à 7:54 :
J'ai fait cette étude, il y a des années en demandant à un gros échantillon de salariés ce qu'était une rémunération de riche et de très riche, (donc odieusement riche aux yeux des déclarants!).
La réponse: riche, c'est quelqu'un qui gagne deux fois ce que je gagne. très riche, c'est quelqu'un qui gagne trois fois et plus.
La réponse était donc relative et très simple et très brutale et très démagogique.
Trois fois le Smic, ça fait 27 euros de l'heure ! et moins de 3800 euros par mois..
a écrit le 19/08/2011 à 7:51 :
Moi qui ne gagne que 1500 ? par mois, et encore certains prétendent dans mon quartier que je ne suis pas à plaindre, je devrais normalement être pris de rage en voyuant le montant de ces patrimoines et de ces revenus pharamineux.Mais je me modère et je considère que cette situation est la même dans la plupart des pays occidentaux à économie, libérale, à économie de marché et peut-être même dans la Chine socialiste ( ou ex-socialiste?).
Hélas le développement économique va de pair avec l'accentuation des inégalités.
Mais le problème n'est pas tant celui des inégalités mais plutôt celui du niveau de vie global ou individuel.
Oui je considère qu'on est riche quand on gagne individuellement plus de 2000 ?.
Oui je considère qu'on est riche quand on a un patrimoine immobilier.
Mais ce n'est pas en assommant les riches à coups d'impôts, voire ne les expropriant partiellement ou totalement, en nationalisant ou en socialisant partiellement ou totalement le pays qu'on établira plus de justice sociale et d'égalité.
En fait on a vu ce que cela a donné dans la Russie Socialiste Soviétique.
L'égalité dans la pénurie très peu pour moi.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:50 :
Ce n'est pas parce que l'on propose de taxer un peu plus les riches que cela va directement donner l'URSS communistes !!! Il n'y a pas que les cas extrèmes dans la vie !! Avez vous entendu parler de juste milieu, d'équilibre ?
Réponse de le 02/09/2011 à 19:19 :
Que tout le monde paye impôt sur le revenu ça sera un bon début .
a écrit le 19/08/2011 à 7:40 :
Quand il s'agit de taxer les riches, le gouvernement "réfléchit". Quand il s'agit de taxer les pauvres, il ne réfléchit pas : il taxe.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:19 :
très bien vu !
a écrit le 19/08/2011 à 7:19 :
Un riche c'est celui qui gagne plus que moi !
Un privilège c'est l'avantage dont je ne bénéficie pas !
a écrit le 19/08/2011 à 7:15 :
Une fois que les sois disant riches seront ponctionné, que fait-on? Il serait peut etre temps de mettre à plat toutes les aides qui sont accordées sans controle, d'inciter les collectivités à plus de rigueur dans leur budget, remettre de l'ordre dans les prestations sociales qui échappent à toutes vérifications, faire un audit général de nos finances, alors oui faisons ce travail sans aucune démagogie politicienne, mais c'est un rève, car déjà les socialistes pour les nommés, sont contre la régle d'or de l'endettement. C'est dire à quel point ils ont compris la situation du moment. Espérons qu'une majorité de français auront la téte sur les épaules pour juger de la capacité des prétendants au trone à gérer le bateau France.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:11 :
Faut dire que la règle d'or instaurée par la droite c'est quand même fort !! depuis 10 ans elle est au pouvoir et moi je n'ai pas vu baisser la dette une seule fois crise ou croissance (comme en 2006/2007 par exemple ...) , la droite , très forte pour faire plein de blabla ... beaucoup moins forte pour passer aux actes ....
Réponse de le 19/08/2011 à 9:22 :
La règle d'or elle est proposée par celui qui a fait passer en quatre l'endettement de 63 % à 85 % du PIB, record de France. Le précédent c'était 93-95 quand il était ministre du budget.
Réponse de le 19/08/2011 à 10:20 :
il est manifeste que notre gouvernement, président en premier, est composé de très grands économistes !! des champions ....
Réponse de le 19/08/2011 à 18:35 :
Dette publique française? voir la GB, l'Espagne, l'Allemagne, l'Italie etc...le bond également de leur dette publique et appréciez les résultats de notre pays (excepté l'Allemagne) par rapport à l'ensemble de nos voisins, d'ailleurs on pourrait y ajouter le Japon, les USA. AAA pas mal non?
Réponse de le 21/08/2011 à 18:26 :
pourquoi excepté l'Allemagne ??? Elle a aussi une dette de plus de 80% du PIB ... Mais dites donc les amis comment autant de pays dont certains n'ont même pas de services publiques ont pu tous augmenter leur dette en même temps ??? ce ne serait pas parce qu'il a fallut éponger les milliards des subprimes ... et que d'un tour de passe passe on essaye de faire passer cela pour de la "mauvaise gestion " ... généralisée ... Toujours est il que si notre Sarko était si doué (plus que la gauche) il aurait trouvé le moyen lui d'éponger les subprimes sans faire de dette ... beuuhhh non ... quand a être honnête et ne pas reporter cela sur des services publiques (et des fonctionnaires) soit disant la cause de tout cela ... là c'est trop lui demander ...
a écrit le 19/08/2011 à 5:11 :
Grand silence : Impôt sur le revenu des journaleux.Quand ces champions de la note de frais vont ils payer des impôts comme tout le monde?
Même question pour le chômage des saltimbanques? Et un grand nettoyage pour éjecter tous ceux qui bénéficient indument de ces privilèges
a écrit le 19/08/2011 à 5:10 :
Je pense que taxer les salaires > à 25000 ? , et appliquer une taxe
plafonnée sur les transfets de joueurs de footabll serait une idée à creuser.
Réponse de le 19/08/2011 à 7:54 :
Pas mal l'idée de mettre à contibution ces footeux et leurs salaires hyperdisproportionnés( pour ne pas dire scandaleux )
a écrit le 19/08/2011 à 3:45 :
Nous savions que la gaucho-cratie ne produisait aucune richesse... si ce n'est être généreux avec l'argent des autres,hélas maintenant le virus à atteind les démago. de droite...attention nous sommes dans la régréssion économique et intellectuelle.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:03 :
Parce que l'application des théories de droites libérales ... elles ont produit quoi s'il te plait ??? Alors je sais l'argument massue qui ressort a chaque fois c'est .... c'est la fôt a Mitterand ... qui nous a endetté énormément ... Mais Sarko a fait mieux soit disant pour nous sortir de crise mais certains de ton bord disent que c'est pas vrai parce que les banques ont tout remboursé ...alors Sarko ? plus nul que la gauche ?????
Réponse de le 19/08/2011 à 9:04 :
1997 -Juppé : dettes publiques 59.3% et déficit - 3.3 %

2001 -Jospin, mieux : dettes publiques 56.9% et déficit -1.5 %
Réponse à un CANCRE

2004 -Raffarin, pire : dettes publiques 64.9% et déficit -3.6 %

2006 -Villepin, un peu mieux : dettes publiques 63.7% et déficit -2.4 %

2010 - Fillon, le cancre : dettes publiques 81,7 % et déficit de ? 7,1 %.C
Réponse de le 19/08/2011 à 15:41 :
Ben.... depuis Breton Wood c'est bien ce système qui à permis la création de richesses, à l'inverse les principes économiques de gauche ont fait un immense collapse en ex URSS et pas grand chose de créatif et de dynamique dans le bloc occidental.
Réponse de le 19/08/2011 à 20:59 :
Ce Bretton Woods est une bombe à retardement : le système de dette va nous exploser à la figure.
Réponse de le 20/08/2011 à 7:21 :
Vous avez raison faut moraliser le capitalisme et surveiller et auditer les gouvernement de gauche Gréce,Espagne,Portugal...qui dépense l'argent qu'il n'ont pas.... et nous France,Allemagne etc ... ont s'endette pour parer au plus presser
a écrit le 19/08/2011 à 2:16 :
Le million , le million! mais de francs soit 150 000 Euros annuels ! au delà il faut taxer plus et remettre en place les tranches supprimées !! pour 800 000 Euros de capital pareil ... Il faut taxer très fortement (50%) les plus values de revente d'oeuvre d'art (que les amateurs se les gardent ... puisqu'ils les aiment ...) , taxer les transactions financières (depuis le temps qu'on en parle) pour récupérer un minimum de ce qui a été dépenser a cause de cette crise des subprimes (la plus belle escroquerie du monde)
a écrit le 19/08/2011 à 1:23 :
nous allons tout droit au desastre car ceux qui nous gouvernent sont completement
deconnectes de la realites ,voitures de fonctions ,cumul des mandats,donc cumil
de salaires,paie pas l'avion;ni le tgv;le mairede nice estrosi quand ,il etait ministre
fait un aller retour paris new york pour 140000 euros sur le dos des contribuables,les trois plus grosses fortumes de france qui payent moins d'impot en 0/0 par rapport a un
salarie ect ect peuple de france 1789 2012 VIVE LA REVOLUTION
Réponse de le 19/08/2011 à 8:42 :
140ke un allé retour a new york /?
il est en or l'avion ?
doit y avoir du detournement d'argent la dedans ...
il s'acheterait pas des marteaux a 1000e ? des clous a 800e la boite?? non ?
a écrit le 18/08/2011 à 22:42 :
Il suffit de rétablir les tranches d'impots sur le revenu qui avaient été supprimées,précisément pour réduire l'impots des riches
Réponse de le 19/08/2011 à 9:32 :
La seule chose intelligente, et dite en moins de deux lignes sans fautes de français
Merci, Clodef
Réponse de le 19/08/2011 à 10:23 :
en effet, bravo !
a écrit le 18/08/2011 à 21:33 :
Que les plus fortunés soient mis à contribution on est complètement d'accord, mais si une autre fiscalité pour les plus modestes et la classe moyenne dans son ensemble, n'est pas mise en place immédiatement, rien ne changera pour eux. Quand un jeune salarié dont les revenus plafonnent à 1.300?/mois se voit réclamer pour sa première imposition 1.100?, il fait quoi, d'autant qu'en plus ce jeune est en CDD qu'on lui renouvèle...chaque mois...dans un secteur où il y a du travail.... Après on peut prendre l'exemple de retraités qui ont mois de 1.500?/mois, avec le taux d'imposition actuel, et bien pareil, on mange quoi quand on a payé loyer, charges incompréssibles,... C'est à cela qu'il faut s'attaquer. Il faut diminuer par 2 les loyers dont exemple sur Paris, 20m2 pour 680?....etc...etc... Taxer les riches, bien sûr, mais s'attaquer aux réalités qui touchent la majorité d'entre nous qui vivons avec moins de 1.500?/mois est aussi indispensable, tout comme est primordial la réindustrialisation du pays...primordiale l'arrêt de la spéculation sur la nourriture...primordial qu'un mandat d'élu ne soit pas "un métier pour s'en mettre plein les poches"...primordial que ces mêmes élus et l'ensemble des "cols blancs" rendent des comptes à la Nation et qu'ils remettent, de leur poche, l'argent détourné ou dépensé n'importe comment...etc...etc...etc...............................
Réponse de le 19/08/2011 à 6:52 :
Bravo, bien sûr, pas d'impôt pour les gens, jeunes ou âgés qui ont moins de 2.000 ? mois !
Et surtout, diminuer les dépenses publiques et le train de vie de l'Etat.
Réponse de le 19/08/2011 à 15:39 :
votre programme est trop compliqué à mettre en oeuvre. bien dommage.. pour nous, 90% de la population.. On est des cons, je me demande coment ça se fait que représentant la majorité on se fasse autant enfler.on vote très mal.
a écrit le 18/08/2011 à 21:07 :
Taxer, toujours taxer!!! Malheureusement il va falloir le faire pour diminuer notre dette. Je pense que la meilleure des solutions serait maintenant de diminuer les dépenses publiques et le train de vie de l'Etat. Pourquoi ne pas licencier des fonctionnaires dont le travail n'est pas utile au lieu de se limiter au non remplacement d'un fonctionnaire sur 2 partants en retraite: cela serait plus rapide. Au début bien sur cela va créer de forts mouvements sociaux mais à terme cela permettra de diminuer les impots relancer la croissance et donc l'emploi.
Réponse de le 19/08/2011 à 5:54 :
Il faut chercher les vrais causes et non pas des boucs émissaire d'un système truqué depuis 1973 avec la loi rothschild qui oblige l Etat français à emprunter auprès des banques privés (appeler aussi "le marché").Du coup si vous regarder la courbe de la dette elle apparaît après 1973 (bizarre??)...De plus un Etat ne se gere pas de la même manière qu une entreprise et tous ceux qui prennent cet exemple j aimerai savoir comment un Etat fait faillite??Une entreprise met la clé sous la porte!Mais un Etat?ils virent le peuple de son territoire?Il ne paye plus les pompiers?les hôpitaux? la police?la justice?bref l Etat appartient à son peuple et non à un patrons et encore moins à des banques ne l oubliez pas messieurs!!!
Réponse de le 19/08/2011 à 9:19 :
L'état emprunte aussi à travers l'émission d'OAT, lesquelles alimentent les assurances vie .... placement préféré des français jusqu'à ces dernières années :-)

Quant à gérer de la même façon qu'une entreprise ... ce n'est évidemment pas le cas, et encore moins qu'un particulier, qui n'a pas le loisir d'augmenter les taxes et dont l'endettement est contraint (heureusement !)
Réponse de le 19/08/2011 à 15:42 :
un etat en faillite, y'a eu des exemples.. on en parle peu de comment ils s'en sont remis mais je crois que ça consiste tout simplement à effacer la dette!! et l'etat verse quand même des tunes.. quand il peu à ses différents créanciers.. y'a plus d'importations ou très peu.. bref, faut avoir un sacré marché intérieur!! comment a fait l'allemagne à sa défaite de la 2nde guerre mondiale?? elle s'en est remise.
Réponse de le 20/08/2011 à 7:59 :
La remontée de l'Allemagne (et du Japon) après la 2nd guerre mondiale sont dues aux efforts de leurs populations certainement, mais aussi largement aux dollars fournis par les Etats Unis qui faisaient de l'un et de l'autre un rempart contre le communisme. Il était d'ailleurs sain de ne pas étrangler ces pays pour empêcher la montée de la ranc?ur et des nationalismes comme cela avait été le cas en Allemagne entre les 2 guerres ... et qui avait ouvert la porte à la seconde.
a écrit le 18/08/2011 à 20:34 :
Et nos donneurs de leçons et poseurs de limites ont-ils eux-mêmes l'intention de cesser de dilapider nos ressources par leur gestion inique et dispendieuse?
Le regard sévère de la pose ne suffira plus bientôt pour légitimer de telles fadaises.
a écrit le 18/08/2011 à 20:23 :
Pourquoi ne pas raisonner comme une gestion de "père de famille" ?
Qd un Foyer n'a plus d'argent il réduit ses dépenses !
Que l' état ne dépense que 90% de ce qu'il a comme revenus (pour pouvoir rembourser la dette) en limitant la ponction à 50% du PIB au maximum.
Les bonnes années il fait du "redistributif" et du social et les mauvaises il assure en priorité ses fonctions régaliennes (justice défense police +- enseignement ) et renonce au reste !
Au fait en ce qui concerne la TVA
je crois que la TVA à 5,5% doit être réservée aux produits de première nécessité donc la "Restauration" et "Les fleurs coupées" qui sont à 55% devraient être à 19,6%
Par contre les équipement de sécurité réglementairement obligatoires type contrôle technique auto, casques de moto ou fusées de détresse pour bateau ou détecteurs de fumée devraient-être à 5,5%
La TVA rerste le meilleur impôt car il "frappe" les produits importés comme les produits nationaux et frappe au moins une fois l'argent "au black" et les revenus "sociaux"
a écrit le 18/08/2011 à 19:42 :
20 000 par mois ? me semble une bonne base taxable de gens aisés
a écrit le 18/08/2011 à 18:53 :
A défaut de tout perdre ,ils se rendent comptent qu'eux aussi doivent payer ?
Réponse de le 19/08/2011 à 1:10 :
moutarde le poids des mots l'échec des photos toujour là pour nous faire rire
Réponse de le 19/08/2011 à 21:01 :
M. patmachin, je ne vois pas ce qu'il y a de drôle, pourriez vous l'expliquer afin que l'on rie aussi ?
a écrit le 18/08/2011 à 18:22 :
Madame la Ministre c'est un discours populiste et tous ces exilés fiscaux dont certains sont les préférés des Français show biz, sportifs...etc qui ont des revenus bien supérieurs à beaucoup de patrons.
Ayez le courage politique de faire la grande réforme fiscal que nous attendons depuis des dizaines d'années.
La majorité auquel vous appartenez à créé encore plus de niches fiscales

Supprimez la niche TVA dans la restauration (mesure poujadiste)
Supprimez la superniche Copé concernant la taxation à taux zéro des plus values à long terme provenant de cessions de titres de participation quand celui-ci était au budget
Réponse de le 18/08/2011 à 20:04 :
Supprimez 3 millions de fonctionnaires mafieux en trop surtout et vous verrez que le budget sera à l'équilibre. Profitez en pour supprimer les syndicats des différents autonomes, celui du livre, les subventions données aux syndicats, réformez le code du travail pour qu'il soit plus simple, avec celui des impots, la solution c'est ça et non pas "casser" du riche pour faire des annonces de collectivistes qui ont menés l'économie la ou elle en est.
Réponse de le 19/08/2011 à 5:34 :
@lespiedsdansleplat. la taxation à taux 0 des PVLT sur titres de partcipation avec une QPFC de 5% est appliquée dans l'ensemble des pays de l'OCDE ou quasiment, notamment en Belgique. La supprimer reviendrait à délocaliser les holdings utilisant ctte facilité. Tout le monde ou personne, comme les 35 heures NOUS Français sommes les seuls à avoir appliqué cette mesure populiste, ayant eu pour conséquence une chute des exportations desPME-PMI.
Réponse de le 19/08/2011 à 7:01 :
@ libre,

toi tu ne casses pas du riche mais du pauvre
Réponse de le 19/08/2011 à 9:46 :
Décidément, "libre", plus je vous lis, plus je vous trouve nauséabond et incohérent. Supprimer tous les fonctionnaires, c'est se retrouver avec un état, sans police, sans justice, sans armée, sans profs, sans chercheurs, bref, c'est l'anarchie, le retour vers l'ignorance, l'insécurité et le moyen age. Et arrétez d'insulter les gens sans raison, vous vous enfoncez davantage et réduisez à néant votre crédibilité.
Réponse de le 21/08/2011 à 18:58 :
@libre se revele , il propose de réduire le nombre de fonctionnaires (c'est bien connu ce sont eux la cause des crises de 2008/2011 et non pas les subprimes ou "la cupidité des riches a investir dans de la merde qui rapportait 15 % SANS RIEN FAIRE" ... et pour que cela passe il propose aussi de supprimer les syndicats comme en Chine , voir de mettre en place un état policier comme en Chine pour éviter que les pauvres ne puissent se rebeller ... Bref Libre et pour mettre en place le régime Chinois , c'est d'ailleurs parfaitement logique voir mathématique car si nous voulons être compétitif avec la Chine il ne suffira pas de supprimer les services publiques et leur fonctionnaires il faudra aussi baisser les salaires ... enfin les diviser par dix ... Merci "Libre" , le spécialiste du libéralisme "encadré" ... d'un état policier ...
a écrit le 18/08/2011 à 18:17 :
Mais enfin, comment se fesse que DSK, Lagarde et les Enarques n'aient point vu venir cette bérézina ? et Monsieur Wurth lui en avait il perçu les prémices de cette chianlie ? et Coppé et Juppé ont-ils dans leur besace des solutions ? et Mitterand et Besson qu'en pensnet-ils, ont ils une idée à laisser fuir !!! et Mme Alliot Marie, Mrs TRON, GAYMARD, Lefebvre, Bertrand xavier, ont ils planché sur la question ? et nos parlementaires Députés et Sénateurs .... RIEN DNE LEUR MANQUE pour continuer à ronfler après s'être baffrés ...
a écrit le 18/08/2011 à 17:41 :
Taxer le revenu mais aussi le patrimoine. Taxer beaucoup plus les successions. Un rentier avec fort patrimoine qu'il a hérité mérite moins (dans le sens où a priori il a peu produit par son travail pour la société), que quelqu'un qui génère beaucoup de revenu par un travail important.
Réponse de le 18/08/2011 à 20:08 :
vous etes bien un collectiviste vous. Alors comme cela il faudrait que les fonctionnaires du gouernement volnt encore un peu plus celui qui hérité honnetement de ses proches un patrimoins accumulé par sa famille et qui a deja subit de nombreuses taxations diverses et variées pour se constituer pour je cite : "il a peu produit pour la société" ? Bien sur il s'agit de l'argent volé aux autres pas le votre j'en suis sur, parce que sans doute vous n'en avez pas. Sachez que libéralisme humaniste protege contre le collectiviste étatique que vous affectionnez tant, et méditez sur le fait que ce n'est pas ceux qui en ont plus qui sont en cause mais ceux qui veulent voler l'argent des autres en spoilant par la cohécicion les patrimoines d'autrui pour assister des millions de gens nuisibles à l'économie, dont sans doute vous faites parie.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:40 :
"libre" vous vous trompez complètement. Un héritier, que vous défendez bec et ongles, n'a rien créé, il n'a rien fait pour mériter cet argent, il s'est juste "donné la peine de naitre", comme disait Beaumarchais. Privilégier les héritiers, improductifs, au détriment de ceux qui gagnent leur argent par leur travail, leur inventivité, leur activité, c'est privilégier le hasards de la naissance et l'inactivité plutôt que la productivité et la créativité, c'est extrèmement mauvais pour l'économie.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:41 :
Encore une fois vous insultez les gens, c'est ridicule, et cela prouve votre manque d'arguments valables et votre manque de savoir vivre.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:00 :
totalement faux, la revolutions francaise est justement née de ce desequilibre "les nobles constituaient un patrimoine par heritage" monopolisant ainsi les richesses du pays, donc ouil il faut taxer les successions c est moral et redistributif!!!!

naitre avec une cuillere en argent voir en or dans la bouche n a rien de" productif!!!!
a écrit le 18/08/2011 à 16:18 :
la notion de richesse n'est pas evidente,mais faut-il avoir une modeste demeure,ne pas payer l'isf et avoir 50 000 euros/mois ou bien 4 appartements,une maison,payer l'isf et n'avoir que 3 ou 4000 euros par mois,sachant que les biens immobiliers coutent en entretien.that is the question ??
c'est pour cela que je suis contre la suppression de l'isf pour ceux jusqu'a 1,3 millions de patrimoine car la personne en question gagne peut etre 30 000 par mois et peut largemment payer un impot tres bas,ce qu'a contrario peut difficilement payer cet impot,un individu possedant 2 millions d'euros mais gagnant tres peu.
c'est d'ailleurs incroyable qu'il n'yait plus de plafonnement a 85 pour cent des revenus dans l'isf modifié.allez comprendre la justice ??
a écrit le 18/08/2011 à 15:27 :
Warren Buffet est à coté de la plaque. Certes son taux d'imposition est a 17.40%, mais son salaire est bas. Il touche beaucoup de dividendes taxes a 15% aux USA et il donne beaucoup aux ?uvres cde charité (déductibles des revenues aux US). Maintenant, si les dividendes sont taxes à 15% et le taux IS US est de 35%, l?état US se sert un niveau de plus de 40-45%. Pour ceux qui sont « riches » dans d?autres niveaux de revenues, certes payer plus sera un handicape et ces sommes ne circuleront pas dans l?économie mais iront directement a l?état afin de payer l?échec social sans équilibre en vue.
Réponse de le 18/08/2011 à 19:05 :
WDSmith485 :qui avait taxé à 90 % les riches apres la crise de 1929 aux USA dites moi voir ? Cela a -t-il tué les riches ? cela n'a-t-il pas premis aux USA d'etre se qu'ils étaient avant l'ere Bush ?
Réponse de le 18/08/2011 à 20:10 :
La crise de 1929 a eu lieu pour les memes cause qu'aujurd'hui, les politiques ont crées les problemes dues à l'économie du capital, et non le contraire. Révisez l'histoire en dehors de votre propagande collectiviste nauséabonde.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:37 :
@moutarde : vous avez entièrement raison : les fortes taxes des USA pendant les 30 glorieuses ont cohabité avec une forte croissance, alors que les réductions d'impôts de Bush ont été catastrophiques pour la croissance. @libre : encore une fois, insulter les gens est avant tout une preuve de manque d'arguments valables et de bétise.
a écrit le 18/08/2011 à 15:25 :
Et le train de vie de nos élus "républicains" ? Et le sénat est-il utile ? Et cette organisation cantonale,départementale, régionale "féodale" est-ce nécessaire ?

Après le "mieux vaut être rouge que mort" voilà le "mieux vaut être communiste chinois que mort..."

Bravo à tous nos dirigeants...
a écrit le 18/08/2011 à 14:54 :
Il n'y a pas 36 manières de résoudre cette crise, et ce n'est pas une nouvelle taxation des 30.000 ou 150.000 personnes les +riches qui fera grand chose, la seule voie restante est l'INFLATION.

Mesurer votre niveau de richesse est absurde, Comparer plutôt votre qualité de vie.

a écrit le 18/08/2011 à 14:51 :
Excellente question. Car en effet, être riche sont "les autres" qui gagnent plus que moi personnellement je.
a écrit le 18/08/2011 à 14:25 :
Notion bien relative: Salaires ou revenus? Autant je suis partisan de surtaxer les très haut salaires, autant surtaxer des revenus issus du travail serait contre productif. Ceci étant dit, il est vrai comme le dit justement STORMY, qu'il suffirait de réduire les niches fiscales pas toujours justifiées ni équitable pour rétablir un impôt plus juste, avec éventuellement un élargissement du barème vers le haut, mais aussi vers le bas.

Socialement, tous ceux bénéficiant d'un revenu devrait payer un impôt, même simplement une dizaine d'euros (je sais, le recouvrement en serait plus onéreux...), témoin de leur participation à l'effort collectif.

Et cesser de toujours surimposer une classe moyenne qui commence à s'essouffler...
a écrit le 18/08/2011 à 14:14 :
Etre riche, c'est avoir des revenus et un capital supérieur au mien. Etre pauvre est symétrique. Etre riche est aussi d'avoir la retraite entre 50 et 55 ans sans avoir beaucoup cotisé mais avec la certitude de beaucoup recevoir...
a écrit le 18/08/2011 à 13:45 :
Un riche ? Pour beaucoup de Français c'est celui qui paie des impôts ( seulement 50% paient des impôts, pas très républicain comme principe ) ou bien celui qui gagne plus que lui, donc très élastique et subjectif. Me concernant, je m'en fous royalement, même si un riche paie plus d'impôts, je n'en serais pas plus riche.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:33 :
Si, quand un riche paie plus d'impôts, vous n'étes pas plus riche, j'en déduis, logiquement, que c'est parce que vous êtes riche ? Parce que pour ceux qui ne le sont pas, faire payer les riches permet de réduire la dette de l'état, donc de les enrichir.
a écrit le 18/08/2011 à 13:31 :
Faut débat, il y a un impôt sur le revenu. Progressif et juste. Son inefficacité s'est les exonérations qui sont accordées. Un impôt est juste plus son assiette est large. Donc soit il faut augmenter le taux marginal d'imposition de la dernière tranche, soit créer une tranche supplémentaire. Le reste est malsain car encourage la fraude ou le détournement. A ce sujet d'ailleurs l'Allemagne et la Suisse se sont entendu sur un système original de prélèvement forfaitaire libératoire ; le RUBIK. Les banques suisses prélèvent en garantissant l'anonymat de leurs clients et reversent à l?État Allemand. il se sont entendus sur 26 % des gains. ce qui rapportera 10 Mds d'E à l'Allemagne la première année au titre des arriérés et 1 Mds chaque année... Londres va signer le même accord en échange d'arrêter la lutte contre les évadés fiscaux...
a écrit le 18/08/2011 à 13:18 :
que d ineptie de la part de bien bon francais, on leur dit qu'aux usa les tres riches demandent a payer plus d impots qu'en France il commencent a faire de meme...

Et ces..... comme disaient De Gaulle recommence a gueuler..... Ah c est sur on est pour les reformes mais des que ca touche sa petite personne, y a plus personne a la porte.....

Ca critique l assistannat mais vous meme "classes aisés" vous etes les plus assistés de tous avec toute vos niches fiscales et deductions en tout genre.....

a 15Ke par moi on es deja un riche; 15KE ca fait presque 100 000 Francs par mois pour les anti-euro primaires; au dela de ca taxations de TOUS revenus a hauteur de 50%.... Vous etes pas content allez voir du cote de la Somalie avec quoi ils vivent bande de profiteurs et de rapaces....

Autre ineptie a supprimer ce syst d irpp par foyer et par part>>> Taxation par Revenu.

Suppression des niches fiscales et immobiliere, et taxations des residences secondaire a fortiori quand il sont inoccupé.

Et qu on ne viennes pas me parler d evasion fiscale car la parade existe elle se fait dans d autre pays>>>> Prelevement a la source
Réponse de le 18/08/2011 à 13:43 :
BRAVO vous avez très bien écrit ce que 80 % des français pensnet. Le CANCER de la france ce sont les profiteurs des niches fiscales et de toutes ces exonérations scéllérates. Les nantis n'ont pas toujours gagné leurs revenus de façon honnète et ceux là aussi il faudra s'en occuper un jour.
Réponse de le 18/08/2011 à 15:06 :
Après, il y a ce que l'on entend par niche fiscale ... on pourrait y ranger tout ce qui vise à réduire l?impôt résultant directement du barème par tranches, depuis les investissements dans les DOMS jusqu'aux réductions pour cotisations syndicales, ou forfaits pour les enfants étudiants, ou pour l'emploi d'une aide à domicile ... je n'ai pas l'impression que tout le monde mette bien les mêmes choses derrière ces fameuses "niches fiscales" ....
a écrit le 18/08/2011 à 13:17 :
Je ne comprends pas pourquoi personne n'évoque la question de la valeur utilité et de la valeur sociale de l'argent...
Dans quelle mesure un euro de plus pour quelqu'un ayant un revenu annuel de 500000? soit environ 1300? par jour peut-il être comparé avec un euro supplémentaire d'un mère célibataire qui élève 2 enfants avec un SMIC?

Celui de la mère de famille pourra lui permettre de mieux nourrir ses enfants, de leur offrir une meilleure éducation, de réduire le ressentiment qu'ils pourront avoir envers la société... in fine, de créer des citoyens plus responsable et de permettre une évolution sociale qui permettra à ces enfants de devenir à leur tour des contribuables au lieu d'être les "ponctionneurs" qu'ils étaient socialement et quasi génétiquement amenés à être...
De l'autre coté, le revenu supplémentaire pourra permettre d'investir dans une plus grosse voiture, de passer des vacances en palaces à la place de 4 étoiles, de manger du trois étoiles en famille une fois de plus dans l'année... car dans tous les cas, avec 1/4 de ce revenu, il pourra offrir les meilleurs écoles à ses enfants, vivre dans les plus beau quartiers, avoir une voir plusieurs maisons de vacances...

Donc selon moi la question est à partir de combien l'euro de revenu supplémentaire ne sert-il qu'à financer des choses universellement futiles (qui n'ont aucun impact sur la sensation de bien-être de l'intéressé)?

On a tous en mémoire l'étude américaine sur le bonheur et l'argent qui disait qu'au delà de 75000$ annuel, la sensation de bien-être ne grandissait plus (http://www.rue89.com/2010/10/11/largent-fait-le-bonheur-mais-a-partir-de-combien-deuros-170520) et la conclusion de l'article en lien:
"Si le but de l'économie est d'accroître le bonheur sur la planète, il est bien plus efficace d'augmenter le revenu des pauvres que celui des riches."

Alors le seuil de 75000$ parait assez bas (4900? mensuel) mais dans ces circonstances et au vu de cet état de fait, l'idée de surtaxer à partir de 20000? ne parait absolument pas farfelue...
Réponse de le 18/08/2011 à 15:51 :
Ok mais le PB ici n'est pas de faire le bonheur de la population mais gagnier de l'argent pour l'état.

Le riche consome plus, donc plus de TVA pour l'état
Le riche paye plus d'impots que la mére célib (qui elle n'en paye pas avec 1smic et 2enfants)

Bref c'est tjs le riche qui paye et a trop vouloir tirer sur le riche, il part...

Je pense que SI TOUS LES ACTIFS payent des impots (meme symbolique), alors on pourra parler de (encore) taxer les riches, ou alors, comme une bonne partie des pays proche de la france, on passe la TVA a 21%
Réponse de le 18/08/2011 à 16:39 :
Je ferai simplement remarquer que la mère célibataire certes ne paye pas d'impôt mais elle ne thésaurise certainement pas .... ce qui me fait dire que le commentaire sur le riche qui consomme et rapporte plus de TVA n'est peut-être pas judicieuse, non ? Donnez 100? de plus à cette mère célibataire, elle les consommera, et sur place, pas aux seychelles ! :-)
Réponse de le 18/08/2011 à 21:24 :
KENDAL oui elle les consommera en achetant "asiatique" ....
Réponse de le 19/08/2011 à 7:45 :
Loulou, elle consommera ce qu'on lui propose, en recherchant les prix bas ... c'est une autre question qu'on pourrait se poser: la recherche du profit maximum (ou de la simple survie) pour les entreprises qui délocalisent ou qui importent, mais aussi de la part des consommateurs que nous sommes la course aux prix toujours plus bas, au détriment de la qualité, et aussi de nos emplois ... une approche suicidaire à long terme, jusqu'à ce que les aspirations des chinois (ou autres) à un meilleur niveau de vie rétablisse un équilibre ... mais le notre aura plongé d'ici là. On pourrait prôner l'achat citoyen, mais encore faut-il qu'il soit encore possible: essayez par exemple de trouver une paire de chaussures fabriquées en France !
Réponse de le 19/08/2011 à 9:29 :
@ yelosld : vous pouvez vous intéresser à la notion de "fonction d'utilité" en économie, notion qui correspond en partie à ce que vous décrivez, quoique notion très contestable.
Réponse de le 20/08/2011 à 7:40 :
@Kendal tout a fait d accord pour le surplus de revenus de la mere celibataire, en eco on dit que la propention marginal a consommer est plus forte chez les classes moyenne et modeste...

Pour la conso patriotique dont il est fait etat y a pas que le prix y a la qualite aussi, j ai perso achete un lecteur MP3/MP4 francais, une marque connue, au bout de 6 mois l ecran ne s allumait plus. Je onstacte le SAV, il me font renvoyer l appareil sous garanti a mes frais, il me le remplace,, je recois le neuf y a 2 jours, il a marché 30 min...... Vu le prix que j ai paye j aurais mieux fait d acheter un truc asiatique......
Réponse de le 21/08/2011 à 5:57 :
Lecteur MP3/MP4 français ... si c'est "Archos", la fabrication est en Chine :-)
a écrit le 18/08/2011 à 13:00 :
Un riche est une personne qui a suffisament d'argent pour que son argent travail pour lui, voir à sa place...
a écrit le 18/08/2011 à 12:52 :
Tous ceux qui sont au dessus du revenu moyen par catégorie (célibataire, famille, retraités, ... ) sont riches. Ensuite on prend le revenu maximal observé par catégorie et on effectue autant de tranches que l'on veut, que l'on impose suivant un % croissant au fur et à mesure que l'on monte dans les salaires.
a écrit le 18/08/2011 à 12:50 :
La richesse commence a 0,0000001% de plus que mon patrimoine. A ce niveau la, il convient de taxer a A 99,9999999%
Réponse de le 19/08/2011 à 11:28 :
Faux, faux et archi-faux. les pourcentages son exacts mais c'est sur mon patrimoine qu' il faut se baser. Vous devez travailler a la Comission pour faire une telle erreur.
a écrit le 18/08/2011 à 12:49 :
D'accord a partir de 20000 euros par mois dans la situation actuelle les contribuables aisés doivent payer.Je suis retraité ma retraite des cadres augmente en 2011 de O.41%;Ma retraite globale est de 2800 euros par mois
Réponse de le 18/08/2011 à 13:36 :
Restons raisonables, un salaire mensuel est raisonnable jusqu'à 4 000 euro par mois. Au delà de 4001 euros / mois (50 000 euros/ans ) ca devient très confortable ... puis ensuite à partir de 7 500 euro par mois ( 90 000 euros/an ) ca devient luxueux ... Transposez ca fait 1 Porsche par mois !!! ensuite au delà de 100 000 euros/an ca devient carrément ARROGANT et injusdtifié --- ET DONC il y a d'énormes réserves de recettes fiscales immédiatement disponibles : a) Plafonner les retraites à 1 800 euros --- b) remonter le smic à 1 800 euros aussi pour générer de nouvelles cotisations sociales et donner du pouvoir d'achat qui génère de l'activité industrielle --- c) Taxer l'immobilier spéculatif 3 TAXES / IMPOTS sont possibles très rémunérateurs : 1/ une TVA à 33 % sur toutes leurs transactions neuf et revente payée par les acquéreurs spéculatifs (hors résidence principale) --- 2/ un impôt sur les plus value lors des reventes de 16 % payée par les vendeurs spéculatifs --- 3/ une taxe annuelle de 8 % payée par les possédants spéculateurs ? ALLEZ Fillon, au boulot vous pouvez le faire dès septembre 2011 ...
Réponse de le 18/08/2011 à 14:04 :
50000 euros par an à Paris n'a rien de très confortable...
Réponse de le 18/08/2011 à 14:26 :
Le problème c'est que la vie a Paris est à l'image de la vie de l'administration française, c'est a dire beuacoup de dépenses somptuaires pour rien et un train de vie hors du raisonable. PARISIENS, Retournez planter vos poireaux à la campagne, de toute façon vos avoirs en banque sont perdus ... si vous voulez bien essayer d'être lucides et en anticipation !!! mais ca ca vous regarde et TANT PIS pour CEUX QUI CROIENT au pere noel.
Réponse de le 18/08/2011 à 14:50 :
Tout à fait d'accord ... 4000? par mois pour une famille de 4 personnes à Paris n'est certaienement pas un luxe !
Réponse de le 18/08/2011 à 15:04 :
@ RECETTES FISCALES
puis ensuite à partir de 7 500 euro par mois ( 90 000 euros/an ) ca devient luxueux ... Transposez ca fait 1 Porsche par mois !!!
Et bien svp trouvez moi une Porsche pour 7500?, je suis prenneur! (Et pas une miniature bien sur)
Réponse de le 18/08/2011 à 15:51 :
Nous avions bien tous comprit qu'il s'agissait d'UNE Porsche par AN -- c'est déjà ENORME --- ENORME --- FASTUEUX
Réponse de le 18/08/2011 à 15:54 :
7500? par mois = 1 porche par ans .....
a écrit le 18/08/2011 à 12:42 :
Il et urgent de virer ce gouvernement! et la TVA pour les restos ! et l'avion présidentiel avec 2 fours à 150000 ?. que la gauche revienne et vite.
Réponse de le 18/08/2011 à 14:37 :
vous avez resumé le programme socialo? retournez à vos études et étoffez un peu, ça manque de fond.
Réponse de le 18/08/2011 à 14:49 :
moi j'aimerais bien que la gauche soit différente de la droite. Le pb c'est qu'elle est pareil ce qui la rend encore + écoeurante
Réponse de le 18/08/2011 à 17:22 :
Exact, ils sortent tous de l'ENA ... ils onttous les memes vices, les memes travers, la meme cupidité, la meme pratique des mensonges, brefs bonjour les dégats ... tous des voyous.
Réponse de le 19/08/2011 à 9:25 :
Dans les gouvernements Sarkozy/Fillon, la plupart des ministres étaient peu diplômés (par rapport aux ministres habituels sortant de l'ENA, X, HEC, NOrmale Sup). Et souvent c'étaient (et ce sont) des guignols incompétents. Un diplômé de ces grandes écoles est souvent d'un niveau nettement supérieur aux guignols que nous avons vus récemment. Regardez le parcours des ministres que vous appréciez ou critiquez sur wikipedia par exemple, et vous pourrez vous en convaincre.
a écrit le 18/08/2011 à 12:36 :
Et pourquoi ne pas pratiquer l'égalité devant l'impôt ?
Une flat tax de ( 19% comme dans les anciens pays de l'est) sur tous les revenus gagnés par qui que ce soit dès le premier Euro sans aucun abattement ni progressivité (La première niche fiscale à raboter est que tout le monde paie l?impôt à la mesure de ce qu'il gagne et que plus personne ne soit "non imposable")
Si un impôt sur le patrimoine est nécessaire il faut l'appliquer de façon égale aussi sur ts les patrimoines du plus minuscule au plus grand et au même taux et dès le premier euro donc tout le monde y serait assujetti
Enfin limiter le déficit ne concerne pas seulement le volet recettes mai aussi le volet dépenses
- Rabotage des "niches SOCIALES"
- Arrêt immédiat des subventions improductives (culture et associations)et de toutes les dépenses non indispensables à commencer par les "petits fours" dans les mairies et les préfectures, les feux d'artifices, les carnavals et autres spectacles par exemple ...
Si on n'a vraiment plus de sous serrons nous vraiment la ceinture !
Réponse de le 18/08/2011 à 13:19 :
Pas d'accord, l'impact d'une ponction de 190? sur un revenu de 1000? me semble beaucoup plus douloureux qu'une ponction de 1900? sur un revenu de 10000? ... sur le plan du "reste pour vivre".
Ceci dit, l'idée que chacun contribue à sa mesure va dans le sens de la citoyenneté...
Réponse de le 18/08/2011 à 13:24 :
Tout simplement parce que dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, il est écrit que Article 13 : Pour l'entretien des missions de l'Etat, une contribution commune est indispensable: elle doit être répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. Ce qui veut dire : "le reste à vivre" après imposition. Taxer un SMIC à 43 % et un Haut Revenu à 43 %, le reste à vivre n'est pas le même (pas de progressivité de l?impôt)... et donc tout le monde ne se serre pas la ceinture équitablement.
Réponse de le 18/08/2011 à 15:59 :
oui , meme si tt le monde paye la TVA, 50% des gens qui on un revenu ne payent PAS d'impots..... elle est ou la contribution commune ???
Réponse de le 18/08/2011 à 16:55 :
Ben, c'est pas la TVA justement ?... celle-là, tout le monde la paie, non ... et pas de déduction possible :-) .... évidemment, ceux qui consomment plus en paient plus.
a écrit le 18/08/2011 à 12:10 :
Pour répondre à la question, ce que je n'avais pas fait dans mon commentaire précédent, il n'y a pas de revenu extravagant à mon avis ... ou chacun va le situer à 2 fois, 3 fois ou 5 fois le sien :-).
Plutôt qu'un débat de savoir si l'un ou l'autre gagne "trop" (très subjectif), la question est de savoir comment chacun contribue à la collectivité ... et il me semble naturel que cette contribution soit fonction du revenu. Le système des tranches d'imposition progressive me semble répondre à cette question, et c'est peut-être sur ce point qu'il faudrait travailler, par l'ajout d'une ou plusieurs tranches au delà des 40% existant (nous en avions 7 si ma mémoire est juste dans le passé au lieu des 4 actuelles).
Et encore une fois, tous les revenus doivent être concernés au même niveau (travail ou capital), pas le patrimoine, la progressivité devant être suffisante pour assurer la redistribution.
Pourquoi aussi ne pas supprimer le prélèvement libératoire, dont la logique m'échappe (sur le plan de l'équité).
a écrit le 18/08/2011 à 11:56 :
Je ne me demande si l on ne prend pas le probleme a l envers. Ils est en effet urgent de trouver des sources de revenus supplementaire pour diminuer nos dettes. Malheureusement si l on ne controle pas nos depenses, le sujet va chaque annee revenir sur la table avec une nouvelle idee de contribution pour combler le deficit. En tant qu individu, je serais interesse de recevoir chaque annee une information sur ce que je coute a l etat (secu, retraite, ecole, route....), il me serait alors plus facile de personnelement me prendre en main et essayer de reduire ces couts ce qui diminuerait a alors mon impact vis a vis de l etat. Le plus facile pour commencer serait par example la secu...recevoir un decompte des couts...me ferait peut etre reflechir avant d aller chez le medecin...Il ne faut pas que l on compte uniquement sur les politiques pour changer, chacun d entre nous est responsable de la situation actuelle...donner nous des outils pour intervenir sur la dette et chacun pour alors en fonction de sa situation choisir comment participer a l effort global....
Réponse de le 18/08/2011 à 12:18 :
Attention quand meme, reduire aujourd hui des visites peut avoir un impact negatif a long terme et couter bien plus a la societe ( moins de depistage ou de suivi = plus de cancers par exemple...) donnons deja de tels outils aux medecins pour qu ils sachent quel est e
Réponse de le 18/08/2011 à 12:52 :
Un commentaire pour Yann
Le dépistage qui réduirait les coûts de santé est une utopie
Si on dépiste par exemple un cancer et qu'on le traite tôt il se peut que le traitement soit efficace il aura un coût (et le patient ne sera pas obligatoirement guéri du reste)
Dans le cas ou le patient est réellement guéri de cette maladie là Il faudra de toutes façon qu'il meure un jour d'une autre maladie (un autre cancer par exemple) qui sera forcément tout aussi coûteuse.
Donc sans nier la nécessité du dépistage l'abord purement financier est une bêtise
Réponse de le 19/08/2011 à 15:48 :
pour responsabilisé les français sur la santé, il suffirait qu'ils payent de leur poche 15e de franchise quand ils vont chez le medecin, idem pour des radios, analyses.. avec une limite de 70e de plafond.
a écrit le 18/08/2011 à 11:51 :
10 % des Français concentrent 50 % des richesses... Ce sont eux qu'il faut taxer !
Réponse de le 18/08/2011 à 12:54 :
Est vous certain de ce que vous dites?
Réponse de le 18/08/2011 à 13:01 :
C'est en taxant tout le monde qu'on est efficace
Il faut que tout le monde contribue de façon strictement égale au même pourcentage de de ses revenus sans abattements ni tranches ni progressivité
C'est en élargissant l'assiette qu'on augmentera les recettes; pas en incitant les plus fortunés à partir et les plus productifs à diminuer leurs revenus
Donc taxons à égalité 100% des français
Réponse de le 18/08/2011 à 14:21 :
Ces 10% paient 80% du montant total de L'IRPP JUSTE MISE AU POINT
a écrit le 18/08/2011 à 11:50 :
Deux questions me viennent... La première, pourquoi toujours penser à de nouvelles taxes plutôt que de diminuer les dépenses. Un vrai gel du salaire des fonctionnaires et des différentes allocations distribuées nous permettrait de faire de grosses économies. La deuxième, pourquoi taxer les revenus alors que nous savons tous que les inégalités de patrimoine sont beaucoup plus fortes que celles de revenus. Et je pense qu'un salarié très bien payé (plus de 10 000 E/mois) fait plus pour l'économie qu'un gros propriétaire immobilier car il consomme... Mais c'est vrai que nous avons en France une passion pour l'immobilier et une culture de la rente...
Réponse de le 18/08/2011 à 12:19 :
Un gel ne changerait rien, il faudrait une diminution sensible...y etes vous pret?
a écrit le 18/08/2011 à 11:47 :
Taxer le gros revenus est une ineptie, tous les économistes le savent depuis longtemps, reste le populisme de gauche comme de droite qui ne rate aucune occasion. En effet à partir d'un certain seuil que je fixe à 300 millions de fortune personnelle, un acteur économique devient un GI's ! On connaît les GI's militaires, ces envoyés du gouvernement qui expliquent à coup de rafales de mitrailleuses ce que les importuns n'ont pas compris à première injonction. Le terme peut aussi être utilisé dans la finance : les "gouvernment investors" qui agissent par le fait pour le gouvernement, ne pouvant jouir personnellement de la fortune amassée, bien trop importante. Les taxer n'a donc aucun sens. En réalité ce qui est demandé par cette proposition socialiste est un blanc-seing ..... pour poursuivre les enrichissements abusifs : on paie un peu mais l'on s'autorise par le fait à prendre plus. Nous voyons d'ailleurs que le milliardaire Warren Buffett tient le même discours démagogique. La solution nécessaire est de permettre l'accès au crédit le plus large pour les entrepreneurs, permettant ainsi une redistribution raisonnable et juste. Or, les entreprises, il y en a de moins en moins. Pire, elles disparaissent par le haut à tel point que leur calcul simple est masqué volontairement par un brouillard de chiffres. Pourrons nous nous contenter qu'il n'y ait plus dans notre pays que 200 ou 300 entreprises ?
Réponse de le 19/08/2011 à 9:19 :
Ce que vous dites est archi faux, comme le prouve l'histoire. Aux USA, entre les années Roosevelt et les années 70, les taux marginal maximum aux USA était très élevé (jusque 90%), pourtant c'était la période de très forte croissance dite "30 glorieuses". Et les années Bush, avec leurs fortes réductions d'impôt, ont été catastrophiques pour l'économie, avec une croissance faible et une énorme crise. Tout ceci contredit vos affirmations.
Réponse de le 19/08/2011 à 11:54 :
Il faudra un jour se résoudre à ne plus confondre les années 30 avec les notres.
a écrit le 18/08/2011 à 11:44 :
Un riche ? C'est quelqu'un qui faisait partie des gens invités au Bristol par Nicolas Sarkozy pour qu'ils financent sa Présidentielle ou que Woerth est allé voir en Suisse. L'UMP a donc la liste.
Réponse de le 18/08/2011 à 12:20 :
et Royal, Aubry, Hollande, Bergé et toute la clique imposée sur la fortune nageant dans la piscine de leur villa sous estimée pour minorer un max leur ISF. Sans parler de ceux qui sont dans des palaces, pantalons baissés, courant les soubrettes et vivant comme des nababs. Pas de leçon du PS. MDR les friqués. il y aura toujours des neuneus pour soutenir ces gens là, mon pauvre.
Réponse de le 18/08/2011 à 15:24 :
@ PSSSCheet : jaloux haineux et aigri crachant son venin depuis son pavillon aux cloisons en carton et qui peine à payer les mensualités d'une ruine toute neuve.
Réponse de le 18/08/2011 à 16:51 :
vous parliez de vous je suppose. Je vous plains de cette situation, mon pauvre. Mon cas n'est pas du tout le votre bien heureusement, j'ai ce qu'il faut par mon travail, vous apparemment pas débordé par la tâche; pour info loc pas proprio car je suis joueur et la roue immobilière tourne. Voila, voila, je vous plains réellement. Pas jaloux, pas haineux même devant des posts aussi co.. mais enfin vous le valez bien.
Réponse de le 19/08/2011 à 10:35 :
la prochaine fois mettez une pancarte "décharge publique" à l'entrée de vos échanges, merci
a écrit le 18/08/2011 à 11:44 :
Un riche ? C'est quelqu'un qui faisait partie des gens invités au Bristol par Nicolas Sarkozy pour qu'ils financent sa Présidentielle ou que Woerth est allé voir en Suisse. L'UMP a donc la liste.
a écrit le 18/08/2011 à 11:44 :
Un riche ? C'est quelqu'un qui faisait partie des gens invités au Bristol par Nicolas Sarkozy pour qu'ils financent sa Présidentielle ou que Woerth est allé voir en Suisse. L'UMP a donc la liste.
a écrit le 18/08/2011 à 11:39 :
Un riche ? C'est quelqu'un qui faisait partie des gens invités au Bristol par Nicolas Sarkozy pour qu'ils financent sa Présidentielle. L'UMP a donc la liste.
.
a écrit le 18/08/2011 à 11:34 :
Que les boites du CAC payent déjà l'impôt sur les sociétés. Après on verra pour les particuliers.
a écrit le 18/08/2011 à 11:32 :
Surtaxe pour tout le monde à partir de 10000? mensuel.
Pour les politiques :
- Limitation drastique du nombre des élus
- Limitation des revenus à 5000?/mois (peut-on être honnête intellectuellement quand on est financièrement intéressé(e) ?)
- Limitation à 1 mandat à la fois
- Limitation à 2 mandats dans une vie
- Obligation de publication annuelle des travaux réalisés (s?il y en a?.)
- Retraite de la vie politique calquée sur l?âge de la retraite en vigueur dans le pays
- Limitation de la retraite des députés/sénateurs
- Etc?
a écrit le 18/08/2011 à 11:17 :
et les élus dans tout çà !!! et nos chers sénateurs et députés ??
a écrit le 18/08/2011 à 11:16 :
Quelle question !!
à commencer par Vous !! les élus !!!
députés - sénateurs ou ministres ou autres ..
a écrit le 18/08/2011 à 11:16 :
Au dela de 500k euros/an il me semble qu'il faut augmenter tres sensiblement les prelevements .. Mais la vraie question n'est elle pas : ces hauts salaires sont-ils merites ? Ou plutot , la contribution a l'economie de ces hauts salaires justifie-t-elle ces niveaux de remuneration ? Un chef d'entreprise qui se demene pour ces salaries merite un salaire decent . Quand , dans le meme temps , un speculateur , ne cree de la richesse que pour lui-meme .. Et les sportifs de haut niveau meritent-ils de tels salaires ....? Il y a la un vrai debat ....
a écrit le 18/08/2011 à 11:10 :
Pour rejoindre 'SoldatLouis', ne faudrait-il pas une distinction entre revenus du travail et du capital d'un part, et entre patrimoine immobilier / mobilier? Les prix eleves de l'immobilier risqueraient pour de nombreuses personnes de les faire basculer sur des niveaux de forte imposition, alors que c'est le fruit de leur travail qui leur a permis d'acquerir ce bien (je pense a la residence principale, pas celles considerees comme secondaires).
Réponse de le 18/08/2011 à 11:54 :
Si les personnes se sont enrichies grâce à l'immobilier, c'est grâce à la forte hausse des prix qui les rend donc riches... Et je doute que ce soit les seuls revenus qui procurent cet enrichissement... La plupart des propriétaires en Ile de France seraient bien incapables de racheter leur bien avec leurs seuls revenus... Pourquoi quelqu'un qui gagne de l'argent avec des actions est considéré comme un spéculateur alors que quelqu'un qui s'enrichit avec l'immobilier est respecté tel une vache sacré ?!!!
a écrit le 18/08/2011 à 11:04 :
La limite à 20000 euros de M. Delanoe semble miraculeusement correspondre aux appointements des élus les mieux payés... Bien sûr, on n'y verra aucune malice.

En même temps, on peut comprendre qu'un politicien socialiste ne puisse supporter l'idée que quiconque puisse gagner plus que lui, puisqu'il représente par définition l'incarnation du Bien, et produit par définition la plus grande utilité sociale qui soit.
Réponse de le 18/08/2011 à 11:54 :
La limite à 20000 euros de M. Delanoe semble miraculeusement correspondre aux appointements des élus les mieux payés...Appointement dû au cumul des mandats. Ces personnes ( à l'image de Copé ou Bertrand) cumul les salaires mais les dossiers n'avancent pas et la situation s'empire !!!
Réponse de le 18/08/2011 à 12:06 :
100% d'accord
a écrit le 18/08/2011 à 10:57 :
Je pense qu'il est indispensable de taxer fortement les gros revenus, comme c'était le cas après la crise de 1929 : l'impôt sur le revenu était taxé à 90% pour les plus hauts revenus. Il ne faut pas oublier que cette crise a été créée par les financiers et traders, avec leurs subprimes, produits "structurés" devenus "toxiques" (CDO, LBO, RMBS, CMBS, etc), alors qu'ils étaient gavés de bonus. Or, qui a souffert de la crise ? Les petits, mais en aucun cas ces financiers qui continuent à toucher d'énormes bonus après le sauvetage, par les états et les banques centrales publiques, des banques qu'ils avaient mis au bord de la faillite. Il est donc indispensable de taxer fortement ces hauts revenus. Je dirais : une tranche à 50% à partir de 12000 euros/mois. Et une taxe supplémentaire sur les "bonus" bancaires pour leur faire payer une partie de la facture de la crise qu'ils ont créée. Plus : interdiction des ventes à découvert, des paradis fiscaux, et limitation de l'effet de levier.Et limiter les retraites à 3000 euros/mois, c'est largement suffisant pour vivre, et c'est nettement plus que la plupart des actifs.
Réponse de le 18/08/2011 à 12:10 :
a chaque temps sont époque .... remettre au gout du jour des réformes d'il y a 82ans .... pas sur que cela fonctionne (surtout vue l'aspect mondiale de l'économie)
Réponse de le 18/08/2011 à 12:42 :
Et une fuite vers l'étranger de tous les investisseurs et de tous les diplomés..... En voila une bonne idée.
Réponse de le 18/08/2011 à 17:25 :
La chianlie est mondiale, qu'ils y aillent ces traitres de français, leurs familles se retrouveront tot ou tard dans l'embarras ... TRES GRANDE est la probabilité que les traitres Rencontrent des voyous pire qu'eux ET SE FASSENT PILLER
Réponse de le 19/08/2011 à 9:14 :
La fuite des riches, toujours la même chose... Il y a 300 départs par an en France, pas plus !!! C'est un non évènement dans ce pays qui compte la plus forte proportion de millionnaires en $ au monde ! Ne pas oublier que ce mouvement de hausse d'impôts pour les riches va être mondial, voir déjà l'Italie. Parce que 1) IL y a d'énormes déficits et on ne peut pas le réduire que par une réduction des dépenses, par ailleurs mauvaise pour la croissance et 2) les mouvement d'indignés se répandent dans le monde entier, réclament plus de justice sociale, et commencent à faire trembler les gouvernements et les riches eux mêmes.
Réponse de le 21/08/2011 à 19:16 :
Je reviens du Quebec ou j'ai passé deux ans ... et effectivement les français (riches ou pauvres) ont toujours eu plus de mal a quitter la France que les Anglais , les Gallois les Ecossais les Irlandais ou autre qui dès qu'il peuvent (pauvres ou RICHES) quitte leur pays natal pour gagner encore plus aux "states" .... C'est en grande partie pour cela que nous avons perdu l'Amérique Française (quand 6000 anglo saxons arrivaient sur le continent seulement 600 Français arrivaient en paralléle) ... Bref pas si facile de partir ... de plus par les temps qui courent l'austérité généralisée va faire que la France ne sera probablement pas la seule ... Et Enfin si ils veulent a tout prix ne pas payer d'impôts il reste quelques républiques bananiéres ou ils économiseront cet impôts qui les fait vomir ... et ils paieront des gardes du corps , des voitures blindées , des barbelés dans le jardin, un toubib compétent au prix fort , et même avec cela il leur restera toujours l'angoisse de se faire plomber ... alors qu'ils y aillent ...
a écrit le 18/08/2011 à 10:56 :
Ils ont tout à fait raison de cracher sur les riches, mais la question est de savoir pourquoi ces gens resteraient en France, puisque la France les punit, donc ils ont meilleurs temps de s'expatrier et de payer leurs impôts ailleurs.