La Tribune

ISF : ce que promet François Baroin

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  356  mots
Le ministre du Budget précise, dans un entretien aux Echos, que la campagne ISF sera probablement reportée à fin septembre et que les personnes dont le patrimoine est inférieur à 1,3 million d'euros n'auront aucune déclaration à faire.

"La suppression de l'ISF pour les contribuables de la première tranche sera effective dès cette année. Et le coût sera financé à l'euro près". Tel est l'engagement pris par François Baroin dans une interview publié dans Les Echos ce vendredi. Le ministre du Budget y précise que le rendement de l'Impôt de solidarité sur la fortune réformé devrait être de 2,3 milliards d'euros en 2012 et balaye les accusations de "cadeau aux riches".

Selon le ministre, la perte de recette sera en partie compensée par "les fonds issus de la cellule de régularisation fiscale" selon un mode de répartition qu'il détaille ainsi : "700 millions d'euros déjà comptabilisés sur 2010" auxquels s'ajouteront "300 millions d'euros de recettes supplémentaires, qui ne figurent pas dans le budget" ainsi que "les premières recettes liées aux mesures sur les donations importantes et les grosses successions". La création d'une "exit tax" empêchant les Français expatriés d'échapper à la taxation sur les plus-values et d'une taxe sur les résidences secondaires des étrangers qui devraient, d'après François Baroin, rapporter chacune 200 millions d'euros.

Aucune déclaration à faire pour les Français dont le patrimoine ne dépasse par 1,3 million d'euros

La campagne ISF sera probablement reportée à fin septembre, précise-t-il, et les personnes dont le patrimoine est inférieur à 1,3 million d'euros n'auront aucune déclaration à faire. François Baroin assure également qu'un mécanisme de lissage permettra de neutraliser les effets de seuils et il s'engage à ce que les dispositifs "ISF PME", "ISF dons" et "Madelin" soient maintenus.

François Baroin ajoute qu'aucun chèque ne sera versé en 2012 par l'Etat au titre du bouclier fiscal, un dispositif décrié qui sera supprimé par la réforme, les bénéficiaires devant imputer son bénéfice sur leurs impôts (autoliquidation obligatoire).

"Il n'y a aucun cadeau et la réforme est intégralement financée par les mêmes qui acquittent aujourd'hui l'ISF", répond-il à ceux qui accusent le gouvernement de choyer les contribuables aisés à un an de l'élection présidentielle.

Réagir

Commentaires

hlfx  a écrit le 02/07/2011 à 10:14 :

Supprimer l'ISF pour sauver ces "pauvres" riches ? Dans ce cas, supprimons la grande majorité des niches fiscales. Comme l'a soutenu l'économiste Thomas Piketty, les plus aisés ne paient que 25 à 35 % d'impôts sur le revenu (certains n'en pas pas du tout) grâce aux niches fiscales. Pendant que les classes moyennes sont rendus à 45 % et bien évidemment étranglées par ce système totalement inique. L'important n'est pas de garder l'ISF ou pas, mais que tout le monde paie à la hauteur de ses revenus et de son patrimoine, grâce à un impôt sur le revenu progressif qui n'omet rien ou presque (les oeuvres d'art devraient être partiellement décomptées).

DETTE  a écrit le 29/06/2011 à 18:27 :

Le probleme de la dette grecque est que tous les riches se sont enfuis depuis longtemps......à méditer même si une réforme en profondeur de la fiscalité est nécessaire

jimber  a écrit le 11/05/2011 à 14:12 :

c'est n'importe quoi :je vais quitter la france et prendre ma retraite à l'étranger pour pouvoir dépenser mes économies en toute sérénité

GG  a répondu le 20/05/2011 à 12:15:

je comprends votre sentiment !
Pour ma part, le départ est maintenant ferme pour le 1er Novembre!
(j'ai deja mon billet)
Quel gaspillage que tout cela !

myriam  a écrit le 04/05/2011 à 15:16 :

Le nouveau calcul de l'ISF s'il est maintenu et voté en l'état est injuste et béte, car pour une différece de 1 euro de valeur de patrimoine vous payez le double d'ISF, voir le nouveau baréme.
Il ne faut pas appliquer l'ISF au premier euro et garder la progressivité. Car tous les petits riches de 1 3 à 4 000000d'euro seront pénalisés par rapport aux très gros riches. Sarhosy n'aura que les voix des très riches aux prochaines élections, les autres seront dégoutés.

hlfx  a répondu le 02/07/2011 à 10:01:

Sauvons les riches, ces "pauvres" victimes...

le chat qui tousse  a écrit le 30/04/2011 à 9:35 :

barouin est un vrai bosseur. mais il perd toute crédibilité quand il crée des seuils ; lesquels seuils ont pour but évident de coincer ceux qui sont en bas et d'avantager ceux qui sont en haut. équité devant l'impôt ????? il travaille sur les seuils???? mais pour quoi faire puisque la justice veut qu'il n'y en ait pas.

réré  a écrit le 30/04/2011 à 9:22 :

Complètement d'accord avec Démosthène,notre droite est toujours frileuse et n'a pas de courage politique.Cet ISF est stupide et il fallait enfin le supprimer,je pensais vraiment que notre Nicolas allait le faire.C'est raté et nous allons le payer aux prochaines élections.Mais que valent les conseillers du président,pourtant si nombreux?Et que dire de la dernière idée des primes aux salariés,la encore que vient faire l'état dans la vie de l'entreprise....il ferait mieux de regarder ce que fait courageusement l'Angleterre dans la réduction de ses frais de fonctionnement.La encore nous avançons bien timidement.
J'avais espérer de vrais changements...

kiki 67  a répondu le 02/05/2011 à 9:02:

@ réré
et tu crois que l'Angleterre est un modèle de vertu. Go on, te retient pas.

Dan  a écrit le 30/04/2011 à 2:42 :

A chaque commentaire sur l'ISF les banquiers Suisse n'en finissent plus d'embaucher
du nouveau personnel! c'est bien la Suisse qui profite beaucoup plus de l'ISF que la France. Il est trop tard pour chercher à réparer, les milliards ne reviendront plus!

Les promesses...  a répondu le 30/04/2011 à 9:34:

Et d'un côté, on trouve de l'argent pour les restaurateurs.Si on avait supprimé la TVA à 5.5, il y avait largement de quoi supprimer l'isf, ce qui aurait créé davantage d'emplois en France avec le retour des expatriés, avec les dépenses d'investissement, .......Pauvre droite... Rdv en 2012

bouchy  a écrit le 29/04/2011 à 19:42 :

"Un homme politique, c'est quelqu'un qui vous promettrait un pont même s'il n'y a pas de fleuve" Nikita Kroutchev.

Les promesses n'engagent que ceux ou celles qui les écoutent  a écrit le 29/04/2011 à 18:55 :

Moi, j'ai cru comprendre que les contribuables de la 1ère tranche jusqu'à 1.3 million en seront exonérés dès cette année mais les autres ne seront concernés par la réforme(taux à 0.25 et à 0.5) qu'en 2012. Qui me démentira?

Taxo  a répondu le 30/04/2011 à 8:07:

Exacte. Le doublement semble attendre 2012 pour s'appliquer à ceux qui ont entre 1,3 et 3 M?.

garibaldi  a écrit le 29/04/2011 à 17:15 :

totalement d'accord avec démosthène

Démosthène  a écrit le 29/04/2011 à 14:44 :

Décidément la communication de Baroin est lamentable. Tout devient embrouillé et personne n'y comprend plus rien. Le contraire de ce qu'il faut faire en matière fiscale, c'est-à-dire des études sérieuses et confidentielles, une bonne réflexion et une décision législative. L'ISF est un impôt stupide et anti économique, il fallait donc le supprimer. Au lieu de cela on crée une nouvelle formule tout aussi injuste. Dire que la modification sera neutre est stupide ! Si elle est neutre pourquoi la faire ? Si elle ne l'est pas certains paieront forcément plus et d'autres moins. Rajoutons que la création d'effets de seuils est toujours désastreuses. Elle conduit à des essais de gestion parfois stupides de la part de ceux qui en sont victimes. A quand une réforme fiscale complète, intelligente, juste, équilibrée et non confiscatoire pour personne ? De toute façon elle était impossible en période de crise et en période électorale.

100%d accord  a répondu le 29/04/2011 à 18:13:

Le faire simple on ne sait pas faire en France!

100%d accord  a répondu le 29/04/2011 à 18:16:

Faire simple on ne sait pas faire en France!
Rien qu'en gestion de la collecte ISF cela coute plus cher que ce qu'il rapporte suprimons l'ISF une fois pour toute un point c'est tout

bouchy  a répondu le 29/04/2011 à 19:20:

Il faut avoir fait l'ENA pour pouvoir suivre ces politiques qui ne vivent pas dans notre monde !

dbh  a écrit le 29/04/2011 à 14:18 :

encore un cadeau au plus riche!!!! et a qui va t'on demander encore des efforts????

fremen  a répondu le 29/04/2011 à 14:45:

Surtaxer les plus riches est contreproductif. Soyez réaliste. Si vous payez peu d'impôt c'est que vous profitez du système, alors ne vous plaignez pas !

HRV  a répondu le 29/04/2011 à 15:03:

ALLEZ DONC DEMANDER ENCORE AU SMICARD DE FAIRE DES EFFORTS!!!!!

HRV  a répondu le 29/04/2011 à 15:04:

allez donc demander au smicards de faires des efforts!!!

isf, de mieux en mieux  a écrit le 29/04/2011 à 13:55 :

isf jeja imbecile et injuste, mais la, les reductions vont de O,21%
pour les petits,1/4 à 5 millions, ET DIVIS2 PAR 3 ou par 4 voire plus pour les grandes fortunes.

regardez bien et comparez les baremes ISF nouveaux et anciens :INCROYABLE? MAIS VRAI
quand on a pas le courage de supprimer cette annerie, on la bidouille.

dautreville  a écrit le 29/04/2011 à 13:42 :

a quoi serve les impots?
à entretenir une armée ( un des budget les plus important pour proteger les petits et grands profits de ceux qui ne veulent pas payer d'impots sur la fortune
a quoi sert la guerre en afganistan , libye etc ? a monsieuxMargerie pour son cher petrole !!

Yves  a répondu le 29/04/2011 à 15:40:

@ dautreville : Les impôts servent à payer les intérêts de la dette.

momoetgigi  a écrit le 29/04/2011 à 12:58 :

je ve savoire se canr la prime dan pla

Informaticien  a répondu le 29/04/2011 à 13:52:

Ton programme bug. Eteint et rallume.

Le petit joueur de Flutiot  a écrit le 29/04/2011 à 11:57 :

Les paroles de Baroin, on a compris ce quelles valent avec la prime de 1000 euros, qui finalement va en faire 50, 10... ou rien du tout.

loulou  a écrit le 29/04/2011 à 10:32 :

1 300 000 euros représentent une économie de 2700 euros par mois pendant 40 ans.
J'aurais bien aimé pouvoir le faire ... et après je me serais plaint. Ce genre de commentaire va pousser certains à me traiter de jaloux, comme d'habitude! Durant ma vie, j'ai cotisé comme beaucoup de français, par esprit de solidarité; ceux qui ont refusé le système et qui sont en partie à l'origine du déficit des retraites n'ont aucune dignité, ils ont refusé le moyen d'avoir une retraite conséquente, qu'ils assument sans se plaindre.

Dédé35  a écrit le 29/04/2011 à 10:29 :

Il faudrait interdire, dans la constitution, tout allègement d'impôts tant que le budget n'est pas équilibré et que la dette n'est pas revenue dans une limite acceptable (50% du PIB).
On éviterait ainsi les cadeaux électoraliste soit-disant équilibrés avant mais qui s'avèrent coûteux pour le français moyen après.

alf  a écrit le 29/04/2011 à 10:05 :

nos pauvres milliardaires, les 350 milliards (en 5 ans) des cadeaux de sarko à ses pôtes et donateurs , ne suffissent pas, il faut encore faire plus des cadeaux à sespotes 70 milliars par an c'était pas assez, encore un coup de puce !!!lol, lol, !! lol, lol, ;). ILs se foutent de la gueule des citoyens !!!

ouai ouai  a répondu le 29/04/2011 à 10:42:

exact, les cadres Union se Moque du Peuple, l'Union Marche sur le Peuple, l'Union Méprise sur le Peuple, l'Union Menteurs Politiques, personne ne doit en être surpris, c'est dans leur sigle : l'UMP

flop  a écrit le 29/04/2011 à 9:29 :

si vous votez pour nous on le supprimera dans la deuxième étape.... en 2012. "en voilà un argument qu'il est excellent" nous soufflerait coluche. c'est sûr que tous ceux qui se sont fait avoir vont croire ce genre de proposition.

aygulf  a écrit le 29/04/2011 à 9:04 :

il fallait oter la residence principale de l'assiette ISF puisque dans 2 ou 3 ans les 300000 Français qui vont quitter le club ISF vont obligatoirement revenir au Club encore plus fort qu'avant(vu l'augmentation de l'immobilier)

nero 51  a écrit le 29/04/2011 à 8:48 :

il est quand meme scandaleux que l'état ait le droit de regard sur ce que l'on fait de notre argent gagnée et déja imposée.
le sentiement de richesse n'est pas si simple.mieux vaut gagner 30000 par mois,vivre comme un roi et posséder qu'une modeste maison ou avoir une tres belle maison et plusieurs logements loués le tout pour 3000 par mois ???
dans le premier cas,l'etat ne vous taxera pas au titre de l'isf,alors que dans le second,OUI.
ET QUI SAIT QUI VIT MIEUX ??
LE PREMIER OU LE DEUXIEME ??

cendu  a écrit le 29/04/2011 à 8:40 :

Il est une fois de plus démontré que nous n'avons pas de dirigeants, mais des suiveurs démagogues de sondages dont la principale motivation n'est pas l'intérêt du pays, mais d'être élu. Quant à la droite gestionnaire (donc pas démagogique), elle est diabolisée. Bref, tout ceci fait que nos VRAIES élites ne sont pas en politique mais sont capitaine d'industrie ou à l'étranger.

pascal  a répondu le 29/04/2011 à 10:09:

Vous avez une bizarre idée de la démocratie, ou plutôt vous n'êtes pas démocrate.. Le peuple français n'a pas à avoir des dirigeants!! C'est lui le souverain, les élus devant mettre en place, techniquement, ce que demande le peuple.

ERMI  a répondu le 29/04/2011 à 11:11:

pascal, c'est ce qu'avaient fait les nazis !

bouchy  a écrit le 29/04/2011 à 6:34 :

N'oublions pas que cette "exit tax" a déjà été refusée par l'Europe ( ce qui est normal !) et qu'elle va à l'encontre de toutes les conventions fiscales entre états. La France va rapidement être mise au ban des nations avec toutes les rétorsions possibles. Voilà ce que c'est que de parler à tort et à travers!

bouchy  a écrit le 29/04/2011 à 6:30 :

Après avoir promis sa suppression, le Président conserve un ISF ("Pas de cadeau" a dit Baroin!) et même l'alourdit pour certain. Mais vous verrez, après 2012, ce sera supprimé ! Votez pour nous !
Le Président ne tient pas ses promesses et seuls les gogos peuvent encore le croire.

bili hari  a écrit le 29/04/2011 à 5:19 :

Carton rouge au gouvernement dans ce dossier, qui ne fera que des mécontents, à commencer par ceux qui paient, et qui sont fatigués de voir changer les règles du jeu tous les six mois. Ces modifications ne préludent en rien à une situation stable, puisque dès lors, il est à craindre que le prochain gouvernement remette un nouveau texte et des nouvelles règles sur le tapis. De plus, les plus lourdes taxations sur les héritages vont pousser les plus grosses fortunes à aller chercher refuge ailleurs. Enfin, le manque de contrôle des finances publiques et des déficits conduit à une certitude: on va encore payer plus! les "menaces" d'une exit tax ne sont pas sérieuses et n'y changeront rien. il faut s'attendre à beaucoup de délocalisations dans les deux prochaines années, puisqu'un peu de temps a été donné (cette année, le bouclier va encore s'appliquer).

Pascal  a répondu le 29/04/2011 à 10:11:

vous êtes crédibles!! Les grosses fortunes vont emmener leurs hôtels particuliers à l'étranger??? Et arrêtez de laisser croire qu'il n'y a pas d'impôts dans les autres pays!

GG  a répondu le 29/04/2011 à 13:00:

@Pascal,
Il n'y a pas d'ISF dans les autres pays !
Il y a moins d'impot dans les autres pays !
Bref, chez les allemands ou les suisses, l'etat dépense moins !
Bref, chez les allemands ou les suisses, être "riche" n'est pas une tare !

Lejuste  a écrit le 28/04/2011 à 23:05 :

Si les français qui s'expatrient échappent à la taxation de leurs plus-values françaises (non encore réalisées), n'oublions pas non plus que les étrangers qui s'établissent en France 'profitent' d'une lourde taxation des plus-values qu'ils ont mis 10 ou 20 ans parfois à accumuler hors de France. Après on s'étonnera que la France n'accueille que des sans-papiers et autres indigents qui contribueront allégrement à ses déficits abyssaux. Bref, tout est fait pour que ceux qui peuvent contribuer à ses finances fuient la France!

Encore...  a répondu le 29/04/2011 à 10:19:

Ce ne sont certainement pas les sans papiers, qui travaillent (ils restent en France pour cela) qui creusent les déficits!! Regardez plutôt du côté des financiers qui récupèrent les fruits du travail sous-payé et des grandes entreprises qui reçoivent les milliards de subventions et exonérations.

Lejuste  a répondu le 30/04/2011 à 6:16:

Si je vous lis bien, travailler sans jamais payer d'impôt ni contribuer à quoi que ce soit ne crée aucun déficit. Votre recette miracle devrait intéresser Baroin.

ENERM  a écrit le 28/04/2011 à 22:02 :

Le trio Sarkozy-Lagarde-Baroin ne corrige que partiellement l'odieux prélèvement confiscatoire qu'est l'ISF. La faiblesse face à l'injustice n'est pas sans rappeller les pages les plus sinistres de notre histoire récente. Elle ne servira pas la cause du gouvernement.

Ahahah!!  a répondu le 29/04/2011 à 10:13:

Votre indignation est comique, votre grandiloquence ridicule

ENERM  a répondu le 29/04/2011 à 11:56:

Monsieur Ahaha!! : vous devriez savoir que L'injure est l'arme des faibles