Bénéficier d'un départ anticipé à la retraite

 |   |  1381  mots
(Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
Il n'est pas toujours nécessaire d'attendre l'âge de la retraite pour la prendre. La Tribune avec Optimaretraite vous montre sous quelles conditions vous pouvez bénéficier d'un départ anticipé.

La plupart des régimes autorisent les départs anticipés sous certaines conditions. Attention cependant, certains régimes complémentaires peuvent fonctionner différemment, notamment pour les professionnels libéraux. Il convient donc de vérifier auprès de vos caisses de retraite vos différentes possibilités. 

Il existe 3 principaux dispositifs dans lesquels il est possible de bénéficier de ses pensions de retraite avant l'âge légal de départ à la retraite :

  • les départs anticipés pour longue carrière,
  • les départs anticipés pour les personnes handicapées,
  • les départs anticipés dans le cadre de la pénibilité (uniquement régime général, régimes des salariés et non salariés agricoles).

A - Les départs anticipés pour longue carrière

Pour prétendre à un départ anticipé dans le cadre des carrières longues, il faut répondre à 2 conditions : 

1) Totaliser 5 trimestres (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre) à la fin de l'année civile du 16e ou du 20° anniversaire, selon la date de naissance et la date de départ à la retraite.

2) Totaliser, au moment du départ à la retraite, une certaine durée "réputée cotisée", selon la date de naissance et la date de départ à la retraite.

Pour calculer la durée d'assurance "réputée cotisée", il faut prendre tous les trimestres cotisés, mais également :

  • tous les trimestres liés à la maternité (hors majoration d'assurance),
  • 4 trimestres au titre du service national,
  • 4 trimestres au titre des périodes de maladie ou accident du travail,
  • 4 trimestres au titre du chômage indemnisé,
  • 2 trimestres au titre des périodes d'invalidité,
  • les trimestres de majoration attribués sur le compte personnel de pénibilité.

L'ensemble de ces trimestres ne peuvent être pris en compte que dans la limite de 4 par année civile.

Les tableaux ci-dessous présentent, selon la date de naissance et la date de départ à la retraite souhaitée, les conditions à respecter :

Né(e) en 1953
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
60 ans 165 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1954
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
60 ans 165 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1955
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
59 ans 170 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans 166 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1956
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
56 ans et 8 mois 174 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
59 ans et 4 mois 170 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans 166 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1957
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
57 ans 174 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
59 ans et 8 mois 166 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans 166 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1958
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
57 ans et 4 mois 175 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans 167 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) en 1959
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
57 ans et 8 mois 175 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans 167 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

Né(e) à compter de 1960
Age de départ en retraite Durée "réputée cotisée" Durée d'assurance en début de carrière
58 ans T* + 8 trimestres 5 trimestres à la fin de l'année civile du 16e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)
60 ans T* 5 trimestres à la fin de l'année civile du 20e anniversaire (4 pour les personnes nées au cours du 4e trimestre)

* T correspond à la durée d'assurance requise pour obtenir le taux plein, selon l'année de naissance

 B - Les départs anticipés pour les personnes handicapées

Age de départ en retraite Durée validée (trimestres cotisés + trimestres assimilés + trimestres équivalents) Durée cotisée conditions concernant le handicap
55 ans T* - 40 trimestres T* - 60 trimestres

Il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 50% ou d'un handicap de niveau comparable, ou justifier de la qualité de travailleur handicapé pour les périodes antérieures à 2016, pendant toute la durée d'assurance et la durée cotisée exigées.

56 ans T* - 50 trimestres T* - 70 trimestres
57 ans T* - 60 trimestres T* - 80 trimestres
58 ans T* - 70 trimestres T* - 90 trimestres
59 ans T* - 80 trimestres T* - 100 trimestres

* T correspond à la durée d'assurance requise pour obtenir le taux plein, selon l'année de naissance

C - Les départs anticipés dans le cadre de la pénibilité

Les assurés (régime général, régimes des salariés et non salariés agricoles) disposent d'un dispositif de retraite anticipée pour pénibilité. Ils peuvent, dans ce cadre, partir à la retraite à taux plein à partir de 60 ans, quel que soit l'âge légal de départ à la retraite. 

Pour partir à la retraite dans ce dispositif, il faut :

- justifier d'une incapacité permanente de travail d'au moins 20 % au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail qui a entraîné des lésions identiques à celles indemnisées au titre d'une maladie professionnelle. 
ou 
- être atteint d'une incapacité permanente d'un taux au moins égale à 10 %. Dans ce cas, une commission pluridisciplinaire est chargée, dans certains cas, de vérifier si cette incapacité est liée à une exposition, pendant un certain nombre d'années, à des facteurs de risques professionnels.

___

> Les fiches déjà disponibles:

___

NOTRE PARTENAIRE:

Optimaretraite est une société indépendante, leader en France dans le domaine de la vérification, du calcul et de l'optimisation des droits à la retraite, tous régimes confondus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :