Les produits que vous privilégiez pour préparer votre retraite

 |   |  418  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les placements les plus sûrs et les plus simples tiennent le haut du pavé, selon une étude du cabinet Deloitte. Et vous, quel produit privilégiez-vous ?

Un an après la réforme, et alors que la question de la dépendance n'a toujours pas été tranchée, le cabinet Deloitte note dans son étude, réalisée par Harris interactive, que les Français n'entendent rien aux produits spécifiques mis au point par les banques et les organismes de financement, et continuent de privilégier les solutions d'épargne simples, liquides et sûres, comme les comptes sur livrets (livrets A, LDD..) et les contrats d'assurance-vie.

4 actifs sur 10 ne prévoient pas de faire appel à un professionnel pour se faire conseiller sur les solutions d'épargne pour la retraite. "L'offre actuelle en matière de retraite supplémentaire est peu adaptée ou mal comprise" en conclut Deloitte. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir affaire à une clientèle inquiéte. 83% des actifs interrogés jugent important d'avoir recours à des sources de financement supplémentaires à celles des régimes obligatoires. 35% jugent cela très important 48% plutôt important.

De plus en plus tôt

La nouveauté, c'est que les Français s'en préoccupent de plus en plus tôt, les 25-35 ans ont déjà commencé à épargner à cette fin, pour 42% de ceux entendus par Deloitte. Le bémol, c'est qu'ils n'ont plus d'argent à mettre de côté. Pour un actif sur deux, cela a été l'argument majeur pour ne pas souscrire un produit d'épargne retraite. Les actifs ne sont plus très nombreux (19%) à croire en l'efficacité des dispositifs de base : sécurité sociale et régimes complémentaires. Ils ne se reportent pas pour autant sur les produits supplémentaires, et évoquent leur manque de confiance envers les différents acteurs du marché : ni les conseillers bancaires, ni les courtiers, ni même les conseils privés, conseillers en gestion de patrimoine ou autres.

Pour leurs recherches d'information, les Français se tournent en priorité vers leur organisme de retraite obligatoire ou complémentaire (au sein de leur entreprise par exemple), pour 54% d'entre eux. Ils se fient davantage à Internet et aux conseils de leur entourage qu'aux conseils d'un professionnel.

Le biais de cette étude réside dans le fait que nulle part ne sont mentionnées les associations de consommateurs. Hugues Magron, senior manager conseil, secteur assurances chez Deloitte, estime que les avis de ces dernières sont largement relayés dans les médias, lesquels sont totalement discrédités aux yeux personnes interrogés. Dont acte. 

 Et vous, quel produit privilégiez-vous ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2013 à 19:20 :
Mesdames, messieurs

Les régimes de retraites obligatoires par répartition sont dans l'incapacité de nous verser des retraites nous permettant de vivre, chacun à donc conscience de l'impérieuse nécessité de capitaliser pour avoir une retraite décente le moment venu.
J'ai donc passé a la loupe tous les produits proposés par le marché,et je peux aujourd'hui vous faire bénéficier de ma trouvaille.
Le meilleur produit s'appelle COREM, contraction de complément retraite mutualiste, il est ouvert à tous.
Son fonctionnement est simple, les sommes versées sont converties en points, la valeur d'achat de ses points va croissant avec l'age d'acquisition, donc plus vous les achetez jeune moins ils sont chers.
Ses points ont une valeur dite "de service" (0,600114 en 2013), cette valeur sert de référence pour le calcul de votre rente, exemple: si durant votre épargne vous avez acquis 8000 points, que vous multipliez par 0,600114 = 4800,92 euros de rente viagère annuelle à 60 ans, soit 400,08 euros mensuellement, corem c'est simple et clair.
Vous pouvez ainsi à chaque moment selon votre épargne, connaitre le montant de votre future rente et choisir vous même quelle sera la somme finale qui vous sera versée en ajustant vos versements pour y parvenir.
Les sommes versées sont déductibles des revenus à déclarés dans la limite de 3535 euros en 2012, de quoi faire au passage quelques économies d?impôts.
Corem est souple,si vous avez des difficultés financières vous pouvez sur simple demande diminuer ou annuler vos versements.
Les sommes versées sont majorées d'un intérêt appelé "taux technique", il est précompté et acquis aux sociétaires quel que soit le rendement financier effectif du régime, et vient s'ajouter à l'augmentation de la valeur du point.
Si vous décédez avant d'avoir liquidé votre rente, votre conjoint ou concubin déclaré en sera alors le bénéficiaire dés l'age de 55 ans, ou à défaut vos enfants.
Vous pouvez liquider votre rente comme bon vous semble, indépendamment de toute activité professionnelle, entre 55 et 75 ans, un coefficient de minoration ou de majoration vous sera alors appliqué en fonction de l'age choisi, attendu que l'age de référence est de 60 ans.
Lors de la liquidation vous pouvez opter ou non, pour la réversion en faveur de votre conjoint ou concubin, au taux de 60,80,ou 100%, une minoration ou majoration sera alors appliquée en fonction de son age et du taux choisi.
Corem à reçu de nombreuses récompenses, entre autres, le prix du meilleur fond de retraite français au trophée IPE, et le label d'excellence des dossiers de l'épargne.
Le rendement du corem est nettement meilleur que ses concurrents pour les raisons suivantes:
1/ Il s'agit d'un régime mutualiste régi par le code de la mutualité, il n'a donc pas d'actionnaire à rémunérer contrairement à ses concurrents qui eux sont régis par le code des assurances.
2/ Corem verse sur votre compte un intérêt `dit "taux technique", les perp ne le font pas, ils se contentent simplement de placer votre argent, et sont dans l'incapacité de vous garantir contractuellement le montant de votre rente à un age précis, comme le fait le corem.
3/ Corem a fait le choix de placements judicieux et diversifiés son rendement moyen sur les neuf dernières années est de 4,87%.
4/ Si vous comparez corem à préfon, qui est une complémentaire réservée aux fonctionnaires, à versements égaux corem vous versera une rente de 25 à 35% supérieure , (selon votre age d?adhésion), la raison en est simple, préfon s'est faite renflouée par axa, cnp, groupama, et allianz,dont les actionnaires réclament aujourd'hui des dividendes, en retour de leurs investissements.
Le seul inconvénient de corem, les capitaux versés sont bloqués jusqu?à l'age choisi de la liquidation, il vous faut donc avoir une épargne de précaution pour faire face aux aléas de la vie quotidienne.
Cela dit à l'approche de l'age de votre retraite, c'est avec une totale sérénité que vous envisagerez l'avenir.
J'espère que ces quelques recommandations vous seront utiles pour faire le choix de votre complément retraite.

Meilleures salutations

Allbrights


a écrit le 02/03/2013 à 19:14 :
Mesdames, messieurs

Les régimes de retraites obligatoires par répartition sont dans l'incapacité de nous verser des retraites nous permettant de vivre, chacun à donc conscience de l'impérieuse nécessité de capitaliser pour avoir une retraite décente le moment venu.
J'ai donc passé a la loupe tous les produits proposés par le marché,et je peux aujourd'hui vous faire bénéficier de ma trouvaille.
Le meilleur produit s'appelle COREM, contraction de complément retraite mutualiste, il est ouvert à tous.
Son fonctionnement est simple, les sommes versées sont converties en points, la valeur d'achat de ses points va croissant avec l'age d'acquisition, donc plus vous les achetez jeune moins ils sont chers.
Ses points ont une valeur dite "de service" (0,600114 en 2013), cette valeur sert de référence pour le calcul de votre rente, exemple: si durant votre épargne vous avez acquis 8000 points, que vous multipliez par 0,600114 = 4800,92 euros de rente viagère annuelle à 60 ans, soit 400,08 euros mensuellement, corem c'est simple et clair.
Vous pouvez ainsi à chaque moment selon votre épargne, connaitre le montant de votre future rente et choisir vous même quelle sera la somme finale qui vous sera versée en ajustant vos versements pour y parvenir.
Les sommes versées sont déductibles des revenus à déclarés dans la limite de 3535 euros en 2012, de quoi faire au passage quelques économies d?impôts.
Corem est souple,si vous avez des difficultés financières vous pouvez sur simple demande diminuer ou annuler vos versements.
Les sommes versées sont majorées d'un intérêt appelé "taux technique", il est précompté et acquis aux sociétaires quel que soit le rendement financier effectif du régime, et vient s'ajouter à l'augmentation de la valeur du point.
Si vous décédez avant d'avoir liquidé votre rente, votre conjoint ou concubin déclaré en sera alors le bénéficiaire dés l'age de 55 ans, ou à défaut vos enfants.
Vous pouvez liquider votre rente comme bon vous semble, indépendamment de toute activité professionnelle, entre 55 et 75 ans, un coefficient de minoration ou de majoration vous sera alors appliqué en fonction de l'age choisi, attendu que l'age de référence est de 60 ans.
Lors de la liquidation vous pouvez opter ou non, pour la réversion en faveur de votre conjoint ou concubin, au taux de 60,80,ou 100%, une minoration ou majoration sera alors appliquée en fonction de son age et du taux choisi.
Corem à reçu de nombreuses récompenses, entre autres,le prix du meilleur fond de retraite français au trophée IPE, et le label d'excellence des dossiers de l'épargne.
Le rendement du corem est nettement meilleur que ses concurrents pour les raisons suivantes:
1/ Il s'agit d'un régime mutualiste régi par le code de la mutualité, il n'a donc pas d'actionnaire à rémunérer contrairement à ses concurrents qui eux sont régis par le code des assurances.
2/ Corem verse sur votre compte un intérêt `dit "taux technique", les perp ne le font pas, ils se contentent simplement de placer votre argent, et sont dans l'incapacité de vous garantir contractuellement le montant de votre rente à un age précis, comme le fait le corem.
3/ Corem a fait le choix de placements judicieux et diversifiés son rendement moyen sur les neuf dernières années est de 4,87%.
4/ Si vous comparez corem à préfon, qui est une complémentaire réservée aux fonctionnaires, à versements égaux corem vous versera une rente de 25 à 35% supérieure , (selon votre age d?adhésion), la raison en est simple, préfon s'est faite renflouée par axa, cnp, groupama, et allianz,dont les actionnaires réclament aujourd'hui des dividendes, en retour de leurs investissements.
Le seul inconvénient de corem, les capitaux versés sont bloqués jusqu?à l'age choisi de la liquidation, il vous faut donc avoir une épargne de précaution pour faire face aux aléas de la vie quotidienne.
Cela dit à l'approche de l'age de votre retraite, c'est avec une totale sérénité que vous envisagerez l'avenir.
J'espère que ces quelques recommandations vous seront utiles pour faire le choix de votre complément retraite.

Meilleures salutations


Allbrights
a écrit le 19/12/2011 à 10:11 :
Je crois que l'immobilier géré (Location meublé) peut être une bonne solution a condition de bien choisir son exploitant et ne pas négliger l'emplacement. Cette solution évite les éléas liés au loyer (ils sont garantis par bail commercial) et si elle est financée par un crédit, c'est aussi le moyen de protéger sa afmille en cas de décès. Je trouve que c'est un bon compromis entre sécurité et prévoyance.
Réponse de le 23/02/2014 à 19:25 :
Pour ça il faut de l'argent. Quand on fait un crédit pour notre logement, il y en a très peux qui peuvent ce permettre un second crédit pour une location. Les durées emprunts pour un logement principal sont souvent au delà de 20ans et pour un jeune sans apport avoisine les 30 à 40ans.
a écrit le 12/12/2011 à 11:43 :
je ne sais plus !
a écrit le 07/12/2011 à 13:33 :
Gonfler l'épargne sécurisée, un petit 15% sur les matières premières/métaux précieux, en attendant un cycle ascendant (?) pour revenir sur les actions. Actuellement, nous ne savons pas où se situe la valorisation en bourse, une baisse importante et brutale est encore possible.
a écrit le 06/12/2011 à 12:55 :
L'épargne salariale connait une forte croissance. Il s'agit sans doute de l'une des voies a explorer en vue de se constituer une complémentaire retraite. Certainement pas des solutions d'épargne simples, mais surement les plus prometteuses.
a écrit le 06/12/2011 à 12:48 :
Internet est un bon moyen de s informer. Des sites comme épargne-retraites.com résume bien le problème de l épargne retraite en France.
a écrit le 05/12/2011 à 19:59 :
Les produits que vous privilégiez pour préparer votre retraite ? La maison, c'est fait, le livret A, c'est fait, le LDD c'est fait. Compte tenu des charges, sans manger, je devrais tenir avec ma maigre retraite.
a écrit le 05/12/2011 à 16:47 :
Moi, je privilégie mes investissements en Russie: immobilier multiplié par 4 en 10 ans. Mes liquidités rémunérées à 5 % pour mes dollars US et mes euros...et sans impôts pour l'instant.
Réponse de le 05/12/2011 à 22:16 :
Dans 1 ou 2 ans, vous n'aurez plus rien.
Réponse de le 27/09/2013 à 17:18 :
Les banques russes n'ont clairement pas la même politique la filiale SG (Rosbank) qui rémunère maxi 2% les liquidités euros
a écrit le 05/12/2011 à 15:38 :
Futureo dont m'a parlé un de mes collegues.

a chaque fois que j'achete quelque chose, j'ai un % de mes achats qui part sur un contrat d'assurance vie. Et si je vais chez les partenaires Futureo, j'épargne encore plus.

Bon, c'est de l'épargne complémentaire... mais comme dirait l'autre... ce sont les petits ruisseaux...
a écrit le 05/12/2011 à 15:08 :
Pour prévoir au mieux la retraite et/ou ce constituer un capital: La tontine du groupe le conservateur avec une assurance vie pour le transformer sous forme de rente avec choix de bénéficiaire en cas de DC.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :