Les jeunes Français défavorisés face à la retraite

 |   |  383  mots
Copyright Reuters
Contrats de travail courts, salaires faibles : les moins de 26 ans ont du mal à épargner... pour préparer leur retraite.

Epargner n'est pas une sinécure, mais pour les jeunes Français, cela devient quasiment mission impossible ! Dans son baromètre, Qapa.fr, plate-forme dédiée à l'emploi, montre que le salaire moyen net mensuel demandé par les jeunes est de 1.161,35 euros. Soit quasiment l'équivalent du Smic. "Les moins de 26 ans sont-ils lucides ou bien désespérés ? Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, le parcours scolaire ne semble en aucun cas favoriser l'insertion professionnelle ce qui tend à obliger les jeunes à baisser leur prétention", déplore Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr.

De plus, les jeunes interrogés dans le cadre de cette étude sont 57,3% à déclarer rechercher des contrats courts : 3,27% visent un stage et 2,62% misent sur l'indépendance en privilégiant un emploi "freelance". Seuls 22,55% optent spontanément pour les contrats longs.

Dans une autre étude, réalisée par Fidelity, on apprend que pour 45% des Européens, il faudrait commencer à préparer financièrement sa retraite avant 25 ans. Pour mémoire, l'âge moyen auquel les Français initient cette démarche est aujourd'hui de 38 ans, soit sept ans de plus qu'en 2007. Raison évoquée par 43% de ceux qui n'ont pas sauté le pas : ils n'ont "pas d'argent à mettre de côté".

Malgré tout, bien conscients de la situation, les jeunes Français font tout de même des efforts pour leurs vieux jours. D'après le baromètre Deloitte, 42% des 25-34 ans tentent de s'y préparer (en se tournant vers des comptes sur livret ou des assurances-vie) ou au moins de s'y intéresser. D'ailleurs, les sondages réalisés pour la direction de la recherche et des études de la Sécurité sociale montrent que les jeunes sont les plus favorables pour ajouter au système de retraite obligatoire, un complément d'assurance ou d'épargne individuelle : 52% parmi les 18-25 ans contre 36% pour les 46-55 ans.

Dans le numéro de janvier de sa lettre, le Club des épargnants souligne que, sans surprise, les Français sont fortement opposés à toute baisse des pensions. Seulement 10% d'entre eux seraient prêts à accepter une baisse du taux de remplacement. Chez les moins de 25 ans le taux atteint 16% mais, rappelle le club, "cette réponse est sujette à caution compte tenu de leur éloignement par rapport à la cessation d'activité".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2014 à 23:44 :
Je ne suis pas sur que la génération des quadragénaire actuelle soit les moins a plaindre. On paye pour tous et plus on s'approche d la retraite, et plus il y a de présidents qui change l'age de départ... On prévoit sa carrière professionnelle des le début et tous tombe a l'eau par leur choix idiots qui en plus de nous pourrir la vie, ne redonne pas de travail aux chômeur vus que les plus vieux ne partent plus. Sans conter le salaires qui sont tellement insuffisant, qu'on ne peut plus prendre sa retraite aussi simplement qu'avant.
a écrit le 23/09/2013 à 11:14 :
Je constate que les gens aux pouvoirs réussissent bien à faire descendre les conflits entre les petits d'en bas. Pendant qu'ils se bouffent le nez entre eux, eux dansent tranquillement en haut. Rien d'étonnant à ce que ça fonctionne, c'est exactement la même stratégie utilisée dans les entreprises par l'individualisation de l'évaluation et des parcours professionnel, comme si on pouvait réaliser un travail seul de 1 à Z :-).
Tout les éléments d'un cocktail explosif et chaotique sont réunis, il n'y a plus qu'à attendre l'étincelle.
a écrit le 06/03/2013 à 19:48 :
au lieu de vous bouffer le nez entre jeunes et vieux regardez du coté de la classe politique avec ses retraites et avantages pharamineux.Songez a combien coutent toutes ces retraites de ministre,sénateurs,députés.Eux sont les profiteurs, pas ceux qui n'ont jamais pu travailler ni ceux qui ont travaillé pendant 40 ans.les cocus c'est vous
a écrit le 17/07/2012 à 15:39 :
J'ai juste envie de poster une image qui résume mon propos sur ce que la génération X fait à la génération Y.

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=373081NewIrfanViewBMPFile2.png

Merci les vieux, ça me va droit au coeur. Je n'aurai pas de pitié à vous voler mes sous si j'ai faim.
a écrit le 03/01/2012 à 21:53 :
les jeunes n'auront jamais de retraite...ils devrienit s'indigner en refusant de cotiser pour payer des retraites dorées aux baby-boomer qui ont bénéficié des trente glorieuses et du plein emploi
Réponse de le 03/01/2012 à 23:35 :
@sorbet: que les jeunes se soulèvent pour assurer leur avenir: OUI. Qu'ils jalousent la retraite de leurs parents: NON. Chaque génération a ses propres problèmes, mais crioire que cela a été plus facile pour les autres relève tout simplement de l'idiotie !!!
a écrit le 03/01/2012 à 19:40 :
Fidelity est une société de fonds communs de placement. Son intérêt est donc de vous voir investir le plus tôt possible. De plus, cette société américaine se fonde sur le fait que "c'est chacun pour soi" comme en Amérique du Nord, mais on a encore un système de retraite différent.
a écrit le 03/01/2012 à 17:20 :
P'tits cons ! Bons qu'à raler ! les Chinois y ont une retraite eux ?
Réponse de le 03/01/2012 à 20:45 :
@Nanarf: les Chinois ont une organisation sociale qui prévoit que l'on s'occupe de ses parents et grands-parents et qu'on ne met pas ses enfants à la porte à 14 ans (âge de la majorité juridique au Canada).
a écrit le 03/01/2012 à 16:59 :
avant de penser à la retraite de ces générations pensons d'ores et déjà à leuir trouver un travail et un logement ! OR CE N EST DEJA PAS PREVU ! LES JEUNES RESTENT SOUVENT JUSQU A 35 ANS CHEZ LES PARENTS AVEC DE PETITS BOULOTS .......
Réponse de le 04/01/2012 à 9:38 :
bien vu!!c'est pour ça que la retraite, pour les jeunes c'est pas leur soucis n°1, le soucis c'est déjà de trouver un travail permettant de se loger et de manger à sa faim sans passer par les restos du coeur!
a écrit le 03/01/2012 à 15:18 :
Je m'amuse moi bénéficiant d'un départ anticipé à 57 ans j'ai voté pour l'actuel Président (pbsl) pour qu'il puisse réformer en reculant l'âge de la retraite à 62 ans minimum puis à 65 ans et finalement à 67 ans... Je suis pour les réformes mais comme tout le monde si elles concernent les autres sauf moi.
Réponse de le 03/01/2012 à 18:43 :
R.A.R il Cavaliere :-)

a écrit le 03/01/2012 à 14:24 :
La dette publique et le chômage structurel sont au coeur de la crise en France depuis plusieurs décennies. Les jeunes actifs français sont les premières victimes du poids invraisemblable de l'Etat-providence obèse. Le seul moyen de sortir de la crise est de réduire massivement ce dernier, de confier au privé la totalité des succursales socialo-communistes de l'Etat (sécu, retraites, logement, transports, énergie, etc.) et de libérer les marchés du travail et des capitaux des réglementations absurdes qui les pénalisent, notamment écologistes. Arrêtons de sacrifier les jeunes français à l'ogre étatique en les privant de travail et en les accablant de dettes publiques. Les jeunes sont déjà trop taxés.
a écrit le 03/01/2012 à 14:06 :
la vie a toujours été dure . vouloir à 25 ans ce que les autres ont eu péniblement à 50 ans n'est pas raisonnable. les chambre de bonnes et la plaque électrique,...... qui n'a pas connu cela générations après générations..?
comment peut-on vouloir acheter une maison , construire sa retraite, élever des enfants à 25 ans? on ne peut pas tout avoir. il faut trier dans ses priorités. et ça c'est valable pour tout le monde, à toutes les époques.
Réponse de le 04/01/2012 à 9:44 :
a cet âge, toutes mes tantes étaient dans une maison avec déjà un gosse. Ils bossaient dur mais ils savaient pourquoi, se constituer un beau patrimoine qu'ils ont fait fructifier. Nous on aura beau bosser, avec un salaire bloquer empechant l'achat et les loyers augmentant chaque année.. je crois pas qu'à 50 ans, ma situation financière sera meilleure, au contraire vu le prix de l'energie! et passé 30 ans, tout le monde a pas les moyens de carla pour faire des enfants! vu que les filles d'aujourd'hui sont carrément polluée d el'intérieur par toutes les cochonneries qu'ingurgite.
a écrit le 03/01/2012 à 13:48 :
Les syndicats vont-ils enfin s'occuper des travailleurs et, plus précisément du coût du travail et des retraites?
a écrit le 03/01/2012 à 13:23 :
Les jeunes ont du mal à épargner est il dit??? C'est bien vrai, car entre drogues plus ou moins dure, tabacs, alcools, que reste t'il d'argent de poche à la fin du mois??? Sauf pour les dealers qui eux, engrangent des fortunes au nez et à la barbe de l'administration bienveillante!!! Au fait, d'où viennent les principaux dealers, où les trouvent on????
Réponse de le 03/01/2012 à 13:42 :
n'importe quoi ...; vous n'avez jamais ete jeune ??? etiez vous un drogué ou alocoolique??
Réponse de le 03/01/2012 à 13:54 :
Remarquable d aigreur et de bêtise.

Au fait où trouve-t-on les vieux réactionnaires qui se goinfrent depuis 30 ans sur le dos des jeunes ?
Réponse de le 03/01/2012 à 13:58 :
Vos propos sont choquant ce clivage jeunes et moins jeune est stupéfiant, les jeunes se droguent ? surement oui puisque vous le dite, sans doute faite vous parti des brigade des stupéfiants.... cela équivaut à dire que les moins jeunes sont tous des ivrognes ....

il ne faut pas confondre capacité d'épargne et choix de vie au quotidien, mais (et cela ne se limite pas aux jeunes) sans emploi ou seulement avec un pourcentage d'un smic rarement complet on peut apprécier l'avenir avec serrenité

une dernière chose pour les antis jeunes, malgré les diffciulté déjà présentes et importantes, aucun jeune ne souhaite voir les anciens avoir une plus petite retraite, alors mesurez vos propos, car n'oubliez pas , que les jeunes sont l'avenir de se pays (frissons)
a écrit le 03/01/2012 à 13:13 :
Les moins de 25 ans ne veulent pas que l?on baisse les pensions. C'est dommage pour eux qu?ils ne sachent pas réfléchir à leur intérêt.

Leur intérêt serait logiquement que l'on baisse les pensions tout de suite, de manière à ce que pendant les 40 ans pendant lesquels ils vont devoir bosser, les retraites de leurs ainés ne leurs pèsent pas trop. Ce qui se passera ensuite dépendra de la situation à ce moment là et personne ne le sait.
La situation actuelle leur est défavorable: En n'acceptant pas de réduire un peu les pensions, ne serait ce que celles des plus riches, on va leur faire porter un lourd poids pendant toute la durée de leur activité et ce dès maintenant, d?une manière sûre. Comme de plus l?état va devoir s?endetter pour ça, lorsqu?eux seront à la retraite, ils ne récupèreront qu?une partie des cotisations des actifs (leurs enfants), l?autre partie servant à rembourser la dette qui aura servi à payer les pensions actuelles.

Ce sont eux les plus grands perdants de la réforme des retraites. Mais ce ne sont pas les plus nombreux des électeurs?
Réponse de le 04/01/2012 à 10:00 :
moi j'ai trente ans et je pense qu'au de là de 2000e de retraite par mois, on pourrait les taxer un peu plus mais d'un autre côté, ce n'(est pas le pb, le pb, c'est le chômage, sans emploi et creation de richesse, point de salut alors réduire les retraites, à part mon pti côté populiste, c'est pas ça qui resoudra mon pb de retraite quand viendra mon tour.
a écrit le 03/01/2012 à 13:02 :
pas que les débutants qui ont des problèmes!!!
47 ans cadre au chomage......suis en train de couler parce que pas trouvé de job

courage à tous
Réponse de le 03/01/2012 à 13:42 :
courage a toi ...
c'est dur pour tout le monde en effet !
a écrit le 03/01/2012 à 12:59 :
tout à fait d'accord avec titou c'est n'importe quoi un sujet pareil , à cette age on a ni envie de préparer sa retraite (a quel age déja 65,70 ans?), ni surtout pas les moyens sauf pour quelques privilégiés , la grande majorité se " contente" de gérer quotidiennement la galère avec le smic ou moins que l'on veur bien leur octroyer!!!
a écrit le 03/01/2012 à 12:48 :
C'est un fait ,ils sont perdants pour l'instant mais , combien surconsomment ,sont adeptent de gadgets inutiles que nous ,les vieux n'avions pas certes mais surtout n'étions pas toujours à envier .Un exemple , plutot que d'acheter une quiche d'une part à 3,3 euros ,ne serait -il pas mieux de la faire à la maison ? Avec cette somme ,il y a moyen d'en faire une pour 4 personnes ;idem pour les salades toutes faites !Oui, il y a des cuisines tres modernes dans toutes les maisons et appartement mais si c'est pour faire chic !
Réponse de le 03/01/2012 à 13:19 :
Ah, des cuisines très modernes dans toutes les maisons ?
Les - de 26 ans cités dans l'article vivent bien sûr 1) dans des maisons, 2) avec cuisines très modernes.
On peut être d'accord avec vous concernant la surconsommation de certains produits, mais votre réflexion sur les cuisines montre que vous ne connaissez rien du quotidien des personnes citées : qui parmi eux vit dans une maison avec une cuisine très moderne. Réponse : principalement ceux qui vivent chez papa/maman. Les autres vivent souvent dans une chambre de bonne avec un mini frigo et une ou deux plaques électriques (+ éventuellement un mini four).
Réponse de le 04/01/2012 à 10:03 :
oui, et la quiche 4 personne, elle tient pas dans le mini four!! pff, bonjour la vision des jeunes.. de toute façon, il mange des pates et des mc do, à 1e75 le ti sandwich, c'est pas cher! bref, pour 5e, t'es calé pour un repas.. j'abuse, moi, étant étudiante, je cuisinais déjà un peu mais on ne peut pas tout faire et le prix d'un steak.. j'attendais de rentrer chez papa maman pour en manger!
a écrit le 03/01/2012 à 12:39 :
Que les jeunes ne se plaignent pas car ils se rattrapperont avec l'immobilier !!!
Réponse de le 04/01/2012 à 10:05 :
peut être.. tu crois que quand tu mourras toi et ceux de ta génération ça créera une suroffre avec pour consequence une baisse des prix?? je crois plutôt que ton logement sera reppris par un de tes enfants sans logment... donc, pas sur qu'on s'y retrouve.. je suis trop negative mais suis convaincue qu'on sacrifie sciemment notre generation en espérant repartir sur de meilleures bases ensuite.. mais bon, suis pas positive moi..
a écrit le 03/01/2012 à 12:34 :
Arrêtez de nous dicter des inepties du style " les moins de 26 ans ont du ma là épargner pour leru retraite"..;j'ai 65 ans, et à 26 ans je ne songeais nullement à épargner pour ma retraite...., si à 26 ans vous songez déjà à la retraite, c'est que vous n'êtes pas très ambitieux professionnement, ou que vous êtes fonctionnaire....qui plus est, du fait que 56 ù des français sont propriétaires, leurs enfants, donc ceux qui ont 26 ans aujourd'hui hériteront de valeurs immobilières conséquentes, ce qui n'était pas les cas des générations précédentres, ni même de mo npropre cas....
Réponse de le 03/01/2012 à 13:59 :
Vous connaissez déjà les fluctuations du marché immobilier sur les 40 prochaines années ? Que faites vous ici ? Un tel génie serait déjà milliardaire et s'occuperait de sa fondation le mardi après midi à cette heure ci.

Un trentenaire qui songe à sa retraite, autre que manquant d'ambition ou fonctionnaires pourrait simplement être...prévoyant ! Vous savez, cette qualité tombée aux oubliettes au sein de votre génération ?
Réponse de le 04/01/2012 à 10:13 :
titou, tous le monde n'a pas des parents riches loin de là, et je vous signale que vous vivez tellement vieux de nos jours que votre maison servira à payer votre maison de retraite au tarif insupportable. Les jeunes vont pas attendre d'avoir 50 ans et plus pour prendre possesion de votre maison, votre raisonnement est immonde! quand à economiser, oui, un jeune si il le peut le doit, car il doit déjà mettre de côté pour payer ses etudes, mettre de côté pour payer les 3 mois de caution toujours réclamée même si clause illégale, mettre de côté pour faire face aux reparations autos de plus en plus cher, mettre de côté pour un jour peut être acheter une maison et oui, mettre de côté pour les vieux jours, car nous le sjeunes on sait que notre retraite sera loin d'être equivalente à la vôtre, pourtant nous cotisons bien plus que vous ne l'avez fait.. c'est ainsi, on en prends notre parti, on ne dénigre pas nos retraités, tant mieux pour eux!
a écrit le 03/01/2012 à 11:53 :
lorsque l on voit aux états unis la difficulté de capitaliser sa retraite imaginez un seul instant que les jeunes pourront capitaliser et contribuer au système des retraites actuel simultanément est simplement impossible, surtout à l'heure actuel ou avoir un emploi au SMIC devient une véritable réussite sociale....
Réponse de le 03/01/2012 à 12:58 :
Mickador :exact ,il est tres difficile pour le type moyen de bien gérer ses fonds !Mais ,on voit aussi trop de suivi de modes couteuses ,inutiles qui , n'étaient pas notre idéal il y a qq décénies !Une quiche ,une part 3,3 euros alors que vous pouvez en faire 4 parts chez vous .Idem pour combien d'autres choses ?Ce sont leurs choix ;vivre le présent à fond .
Réponse de le 04/01/2012 à 10:14 :
oui, le sjeunes vivent tellement le present à fond que le nombre de suicide chez les moins de 18 ans augmente chaque année..
a écrit le 03/01/2012 à 11:00 :
Les jeunes Français ne trouvent pas d'emploi avec un salaire correct. Ceux qui habitent près des frontières peuvent éventuellement trouver du travail à l'étranger. Ainsi, je connais un jeune Alsacien qui a finalement décidé d'émigrer en Suisse pour y travailler car la France était incapable de lui offrir un travail digne de ce nom. Il dit avec humour qu'il a commencé à prospecter les lieux à Mulhouse où il pourrait jouer de la mandoline (il joue très bien de cet instrument), quand enfin, la Suisse lui a offert un job payé plus de 3500 euros par mois. Sauvé !
Réponse de le 03/01/2012 à 11:37 :
c'est bien là que le bas blesse, la france offre peu d'emplois rémunérateurs.. Des trucs pourris au smic, y'en a plein pole emploi mais un salaire a 1600e.. ça coure pas les rues.. ça ne semble pourtant pas une grande exigence ce salaire, vu le cout de la vie et les rémunérations des grands patrons et autres elus en tout genre.. je conseillerai à mes enfants de faire du foot!
Réponse de le 03/01/2012 à 17:01 :
le problème c'est que depuis l'arrivée de l'euro les salaires stagnent alors que les prix montent et l'immobilier flambe ! bientôt une voie sans issue pour les jeunes même diplomés ....
Réponse de le 03/01/2012 à 19:44 :
@mimosa: les jeuens sont responsables de l'inflation galopante. S'ils n'achetaient pas les vêtements dernière mode ou le dernier IPod, ils n'alimenteraient pas ce cercle vicieux !!!
Réponse de le 04/01/2012 à 10:20 :
d'habitude, j'apprécie vos commentaires patrickb mais là.. je vous défie de trouver un seul vêtement en france qui soit français et accessible au plus grand nombre sur notre territoire.. à moins de tricoter vous même avec de la laine qui de toute façon, proviendra hors de nos frontières.. j'achète toujours dans le smêmes endroits.. mes vêtements d'il y'a 10 ans, je les porte encore et aucun signe d'usure, ceux achetés il y'a à peine 2 ans sont déjà bon à jeter.. même enseigne pourtant..je ne crois pas être responsable de la perte de qualité vu que les prix augmentent.. Et je n'ai pas les moyens d'acheter français, car il ne dois rester que la haute couture et encore!! je peux toujours acheter des ski rossignol mais pour marcher, c'est pas pratique!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :