L'Allemagne souhaite imposer son ordre du jour à Nicolas Sarkozy

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le moins qu'on puisse dire est que le gouvernement allemand de laisse pas beaucoup d'espoirs à Nicolas Sarkozy pour la réunion de demain. Son porte-parole, Steffen Siebert, a donné une idée de l'ambiance de la réunion en démentant les rumeurs lancées par Die Welt dimanche sur un accord possible des Allemands sur la question des Eurobonds. Les marchés ont aussitôt réagi tant à Paris, où le CAC est revenu dans le rouge, qu'à Wall Street ou les futures ont accusé le coup. Les termes du porte-parole ont été on ne peut plus clairs : "le gouvernement a dit à de multiples reprises ne pas croire à la pertinence des Eurobonds, c'est pourquoi ils ne joueront aucun rôle dans la réunion de demain". Il a ensuite indiqué l'ordre du jour souhaité : "l'objectif du gouvernement allemand est de mettre en oeuvre les accords conclus le 21 juillet entre dirigeants de la zone euro, et la France et l'Allemagne vont à cet effet examiner les différentes options offertes par les traités existants" et a conclu qu'il ne fallait attendre "aucune avancée majeure de ce sommet bipartite". Même son de cloche du côté de la Frankfurter Allgemeine Zeitung où l'on pouvait lire ce dimanche une interview de Lars Feld, un des conseillers économique d'Angela Merkel, déclarant que la dette de la France était trop importante et que sa notation AAA était fragile. Le conseiller concluait en expliquant que, dans l'hypothèse d'une dégradation de la note française, le Fond de soutien européen devrait être restructuré et coûterait plus cher à l'Allemagne. Un des rares soutiens déclaré à l'émission commune d'obligations commune à la zone Euro est le président de l'association des exportateurs allemands (BGA). Inquiet, il a exhorté lundi les dirigeants de l'Allemagne et de la France à se mettre d'accord sur la création d'Eurobonds à l'occasion du sommet. Dans une interview à Reuters, le patron de la BGA Anton Boerner a déclaré que sans ces "Eurobonds", que Berlin refusait jusqu'à présent, il y avait un risque que la crise de la dette en Europe débouche sur une dépression mondiale. Pas sûr que cela suffise à infléchir la position de Berlin. Nicolas Sarkozy devra donc être inventif - et persuasif - s'il veut que ce mini-somment franco-allemand n'accouche pas d'une souris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/08/2011 à 19:25 :
mme merkel est une maitresse femme bien conseillee, ce n'est pas nicolas napoleon qui la fera trembler,remballe tes gaulles nicolas cela sent waterlo !! il faut dire que comme gestion economique il y a mieux voyages a tour la pelle avec toute la suite ou la cour? avion personnel au super top ,guerroyeur a tout va ( les croisades c'est fini!) etc etc et cela sa coute cher tres cher et le deficit plonge plonge desesperement et le lampiste paye mme mekel a une sacree autre gestion pas d'eclat pas de m'as tu vu mais de l'efficacitee,a mediter sarko!!!!!
a écrit le 16/08/2011 à 7:12 :
oui Madame Merkel ;
imposer un ordre du jour à ce bon vieux nicolas car sans doute vous n'aurez pas plus de temps à s'entretenir avec lui car sinon il risque de parler de sa belle carlita de ses vacances , de ses nouvelles montres Rolex !! etc ..
Réponse de le 16/08/2011 à 13:00 :
La politique c'est sérieux car il y a des gens qui souffrent de la crise alors le moins que l'on puisse faire c'est de respecter cette souffrance.
a écrit le 16/08/2011 à 3:59 :
C'est quand même le couple Franco-Allemand (couple ou "axe") qui a dicté aux autres pays les règles actuelles de l'UE et de l'union monétaire. Le résultat et la situation actuelle ne conviennent plus à la France mais la France ne peut s'en prendre qu'à elle même.
"Der braucht einen langen Löffel, der mit dem Teufel ißt" dicton allemand
Celui qui mange avec le diable a besoin d'une longue cuillère.
Elle est trop courte la cuillère française.
a écrit le 15/08/2011 à 22:28 :
Quelqu' un peut il m' expliquer pourquoi il y a 343 sénateurs en France et 69 titulaires au Bundesrat en Allemagne
Pourquoi il y a 621 députés au Bundestag allemand et 577 députés à l' assemblée nationale française sachant que l' Allemagne compte près de 20 millions d' habitants de plus que nous ? Proportionnellement parlant il devrait y avoir 491 députés en France
Pourquoi il y a 4 000 000 de fonctionnaires en Allemagne et 5 000 000 en France ?
Réponse de le 16/08/2011 à 3:47 :
Le nombre des députés au Bundestag allemand a été réduit il y a juste quelques années. Espérons que l'exemple sera suivi.
Réponse de le 16/08/2011 à 7:15 :
pareil aux USA qui compte 300 millions d'habitant le chiffre est impréssionnant par rapport à la France . moi je trouve qu'il faut supprimer le Sénat et réduire les députés ou voire virés ceux qui sont absents comme monsieur Balkani
a écrit le 15/08/2011 à 21:56 :
la réalité est que la chancelière allemande ne sait pas sur quel pied danser pour des raisons électorales.Elle ne gouverne que grace à la coalition avec les libéraux ( 21 sièges) et qui ne veulent rien entendre ,alors qu'ils ne représentent que 4 % des intentions de vote actuelllement.Les élections des régions montrent une majorité écolologiste qui elle est favorable à un accord sur la dette européenne.En dehors de toutes considération politique ,il est souhaitable que N Sarkozy débloque cette situation.
ça presse !
Réponse de le 16/08/2011 à 3:51 :
Il faut qu'elle prenne son courage à deux mains, une große Koalition comme avant les dernières élections serait possible et si l'intérêt national veut qu'elle s'en aille et bien elle doit s'en aller. Elle ne sera pas dans le besoin et n'aura pas besoin du Hartz IV.
a écrit le 15/08/2011 à 20:32 :
le chancelier Schroeder disait que "l'ouvrier allemand était un ouvrier de luxe". Il a pratiqué une politique déflationniste qui a permis à l'économie allemande de prendre un avantage sur ses partenaires européens en baissant les salaires, en supprimant divers avantages sociaux et en augmentant la tva.
a écrit le 15/08/2011 à 20:15 :
Avant l'euro la France aurait pu dévaluer et rétablir ainsi sa compétitivité. Sans dévaluation nous n'y parviendrons pas même après des années d'effort. A l'inverse les allemands ont accru leur compétitivité au détriment de leurs partenaires européens en pratiquant une politique déflationniste (baisse des salaires, hausse de la tva etc.) Souvenez-vous de Schroeder "l'ouvrier allemand est un ouvrier de luxe"...
Réponse de le 16/08/2011 à 4:01 :
Belle facon de vous contredire...les allemands l ont fait bien qu etant aussi utilisateurs de l euro... Comme quoi la monnaie n est pas le reel probleme, c est la productivite qui importe et une differentiation de l offre.
a écrit le 15/08/2011 à 19:23 :
maintenant qu'il a gavé les riches il est tout peteux notre pied nikelé.
Réponse de le 15/08/2011 à 22:14 :
les riches,les riches.je fais une difference entre avoir moins d'impots et recevoir toujours plus.le premier remplie moins les caisse mais le deuxieme les vide et pour ma part,cela fait une grosse difference.
en 2007 Mr sarkosy avait dit qu'il ne ferait plus de saupoudragre dans les aides,mais je vois que malheuresement cela continue.
il faut moins d'impot et de taxes,donner envie aux gens de gagner de l'argent qui leur reste dans le portefeuille et moins de depense,sinon on s'en sortira pas et j'espere que l'allemagne va pencher dans ce sens.
a écrit le 15/08/2011 à 17:19 :
c'est vrai que j'echangerai bien nos politiques de droite et gauche contre les leurs... en plus ils sont moins chers, plus compétents et trés rigoureux avec leurs frais...
Allez moi je suis pour une tutelle allemande sur nos politiques incapables...
Réponse de le 16/08/2011 à 3:29 :
Oui, nous ferions de belles économies.
Réponse de le 16/08/2011 à 4:03 :
Vous etes prets a perdre 20% de votre salaire et avantages sociaux comme en allemagne ces dernieres annees?
Réponse de le 16/08/2011 à 7:17 :
En Allemagne ils ont supprimer bon nombre de fonctionnaire ce qui n'est pas le cas en France et cela compte aussi
Réponse de le 16/08/2011 à 10:29 :
un salaire acquis ne peut etre baissé ... mais pensez vous qu'aujourd'hui nous n'avons pas perdu egalement du salairee..... pour le meme poste aujourd'hui vous rentrez au smic, pour un poste qui valait 15000francs de l'epoque ... (+/-2200e)
a écrit le 15/08/2011 à 17:04 :
Pourquoi ne pas appliquer les vues de l'Allemagne ? Ils montrent que leur gestion est meilleure que chez nous et , souvent ,nos politiques demandent aux ouvriers d'imiter les travailleurs Allemands !pour une fois , se sont eux qui doivent suivre et prendre exemple !Attention ,il y aura moins de parlementaires ....
a écrit le 15/08/2011 à 16:28 :
Et bien Sarko n'a qu'a suggérer de créer de remettre en place la vignette sur les bagnoles de luxe .... Si l'Allemagne arrête d'exporter on verra si son endettement à 87% du PIB a elle aussi elle n'aura pas de mal à le rembourser ...ceci dit avec une crise économique mondiale , il se peut que ses exportations ne soient pas niveau espéré .... il restera le dumping social et la mise en place d'un état policier pour s'en tirer.
a écrit le 15/08/2011 à 16:26 :
la france elle veut faire du nivellement par le bas, tt en expliquant au reste de la planete que grace a son exception culturelle, elle est largement devant

les allemands, eux, ils en ont marre de payer pour tt le monde...

c'est pas les memes preoccupations...

les pays qui veulent des aides a gogo devraient proposer des parties de leur territoire en gage de leur dette
ceux ci seraient saisis en ca s de non paiement
( la costa brava, rimini, ou les cyclades, ca peut interesser les allemands, vu qu'ils y passent leurs vacances...)
Réponse de le 15/08/2011 à 19:35 :
un pays appartient à son peuple et non aux financiers et encore moins à des politiciens souvent incompétents.
a écrit le 15/08/2011 à 15:18 :
de gaulle doit se retourner dans sa tombe !depuis 10 ans une politique de catastrophe
maintenant l allemagne va nous dicter la marche a suivre....perso je suis pour,si nous avions des dirigants allemands nous n en serions pas la.....
Réponse de le 16/08/2011 à 8:13 :
Les dirigeants allemands ont fait passer la retraite légale à 67 ans, sans grève ni émeutes, et ont augmenté la TVA de deux points sans la moindre vague.
Qui peut imaginer qu'ils aient pu le faire en France ? Remarque: la rentrée scolaire a eu lieu le 8 Août en Allemagne.
Le problème ne vient pas des dirigeants, il vient de la mentalité de la population.
Réponse de le 16/08/2011 à 10:26 :
un peu des dirigeants quand meme ... !!! !! !! !! !!!
il est vrai que la population francaise n'aime pas les changements....;
mùais il ets vrai que des fois y'a de l'abus ...
nos politiques sont deconnectés de la vie reelle, surtout lorsquon entend qu'il faut baisser les salaires ou ne pas les augmenter pour faire face a l'inflation....
pour montrer l'exemple , ils devraient baisser leurs salaires qui pour la plupart, sont a plus de 10ke/mois .
a écrit le 15/08/2011 à 14:46 :
fautes de frappe, accents oubliés... ca devient récurrent sur la tribune...
Réponse de le 16/08/2011 à 1:53 :
Un jour peut etre vous comprendrez que certain vivant a l'etranger ont des claviers QWERTY sans accents .Sinon cela prouve que tout le monde a son mot a dire ,alors de grace un peu d'elegance!
Réponse de le 16/08/2011 à 2:33 :
Il est tout a fait possible de paramétrer son clavier QWERTY. C'est idiot comme argument. De la part d'un "grand" journal français, c'est plutôt attristant. On se plaint du niveau d'écriture de la jeunesse, ce n'est visiblement pas en prenant exemple sur la presse que les choses vont s'améliorer. Au moins, en étant nul en grammaire, on peut toujours prétendre à un poste à La Tribune.
Réponse de le 16/08/2011 à 4:06 :
Si votre passion c'est la grammaire, aller sur leconjugeur.com plutot que de vous ennuyer sur le site de la tribune.
a écrit le 15/08/2011 à 13:44 :
L'arrogance et l'irresponsabilité des allemands à son paroxysme...
Réponse de le 15/08/2011 à 15:06 :
Les Francais veulent instaurer leur systéme de protection sociale (ceux qui travaillent payent, ceux qui ne font rien recoltent) inéfficace a l'echelle de l'Europe.

Les Allemands disent Nein. Ne veulent pas etre les anes stupides de l'Europe.

Si la France avait une economie de plus haut niveau et que les roles France-Allemagne etaient inversés, les Francais seraient les premiers a crier a l'injustice dans cette situation alors que l'Allemagne fait preuve d'une patience assez incroyable.

Réponse de le 15/08/2011 à 16:25 :
@Hans : moi je travail et je ne souhaite pas payer a prix plein mon futur eventuel cancer !! (payer une assurance privée hors de prix ou hypothéquer ma baraque ou aller voir mon banquier pour lui demander un pret , pret a un malade vous imaginez le taux !!) ... ceux qui travaillent récoltent !!! et beaucoup pour certains , frais de scolarité très peu cher et a des années lumières des dizaines de milliers de dollars par an que doivent payer les américains , allocations familiales que même les riches touchent , .... L'Allemagne a fait du dumping social et cela lui a réussi , elle n'a pas sombré dans les élucubrations mondialistes visant à desindustrialiser les pays occidentaux au bénéfices des pays en voie de développement (voir Maurice Allais) ... elle exporte a plein grace a une Euro faible ... Si l'Europe du Sud: Grece, Italie Espagne, et Maintenant France sortait de l'Euro et faisait un Euro "sud" dévalué de 30 % nous pourrions de nouveau exporter et les produits extérieurs deviendrait d'un coup nettement moins attractifs ... Et l'Allemagne avec son "nouveau Mark" qui serait certainement sur-sur-évalué et qui passerait très vite à 2 Euro "sud" , elle aurait un peu plus de mal a nous refourguer ses bagnoles (VW Opel Ford allemagne) et même de luxe (Audi, BM et autres) .... on est tous dans le même bateau et si l'Allemagne gére bien et fait des benef c'est parce que nous sommes de bons clients ( la conso Allemande ne lui suffira pas !)
Réponse de le 16/08/2011 à 7:20 :
suis tout à fait d'accord à 100% sur ce point , si les français étaient à la place des allemands à l'heure actuelle , j'en suis sûr qu'ils ne vont pas accepter à payer la dette de certains pays comme l'Allemagne a fait mais là çà commence à dépasser les bornes , on évoque la création d'un eurobond !!!
a écrit le 15/08/2011 à 13:21 :
C'est amusant qu'ils évoquent les traités parce qu'en ce qui concerne Maastricht, il a déjà été largement bafoué lorsque la BCE a racheté des obligations souveraines (pourries), ce qui est formellement interdit. Le nombre de clauses sur lesquelles nos ... dirigeants ... se sont assis au mépris du droit et de la démocratie est simplement édifiant.
Réponse de le 15/08/2011 à 16:34 :
@ Bastien: la caractéristique principale des politiques c'est ce mépris total des personnes et de tout le reste !!! C'est pour cela qu'il faut voter contre les grands partis au premier tour et ne pas voter au deuxième.
Réponse de le 16/08/2011 à 4:12 :
J ai du mal a voir comment ne pas voter pourrait ameliorer la situation... Cela ne peut que laisser la place aux sus doues de la politique de tous poils dont le FN...non merci!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :