Les taxes foncières explosent en France

 |   |  425  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
Que ce soit dans les grandes villes ou les agglomérations plus modestes, les taxes foncières ont grimpé à des rythmes bien supérieurs à l'inflation depuis 2006. Sur la seule année 2011, elles ont augmenté par exemple de 54,5% à Amiens...

L'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), qui regroupe les propriétaires-bailleurs, publie ce matin son baromètre des taxes foncières. Forte d'un constat est assez alarmant, l'UNPI demande aux collectivités locales un "blocage" des augmentations de taux. Les hausses atteignent en effet plus de 2 fois l'inflation entre 2006 et 2011. "Sur l'ensemble de la France, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 20,94% entre 2006 et 2011 alors que l'inflation a seulement progressé de 8,2% pendant cette période", indique Jean Perrin, le président de l'UNPI, dans cette étude annuelle présentée mercredi. Le rythme de croissance de la taxe foncière reste donc plus rapide que celui de l'inflation, même si ce différentiel s'est un peu aplani depuis la précédente étude quinquénale : en décembre dernier, l'Observatoire de la taxe foncière de l'Unpi constatait que cette taxe avait progressé trois fois plus vite que l'inflation sur la période 2005-2010.

Dans l'étude publiée ce mercredi sur la période 2006-2011, deux communes corses s'affichent dans le trio de tête des hausses de taxe foncière les plus fortes:

? Verdese (+129,43%, Haute-Corse)

? Aghione (+116,15%, Haute-Corse)

? Villers-Adam (+99,95%, Val d'Oise)

Des progressions sans commune mesure avec les niveaux de hausse les moins vifs, qui avoisinent 10% dans les trois villes les mieux loties en la matière:

? Fort-de-France (+8,48%, Martinique)

? Aix-en-Provence (+10,44%, Bouches-du-Rhône)

? Reims (+10,49%, Marne)

Le cas particulier de Paris: la plus forte progression parmi les grandes villes, mais l'une des plus faibles en taux cumulés en 2011

Parmi les 50 communes les plus peuplées de France, c'est à Paris que l'augmentation a été la plus forte (+67,90%) à cause de la création d'un taux départemental.

Mais en 2011, les taux cumulés (qui regroupent taux régional, taux départemental et taux communal) de la capitale (13,5%) restaient néanmoins parmi les plus bas des grandes villes. Dans les quatre autres grandes métropoles, la hausse est de 15,11% à Lyon, 15,34% à Marseille, 18,42% à Toulouse et 23,26% à Nice.

Des taux hors normes pour Caen et Angers

En 2011, Courbevoie (Hauts-de-Seine), restait, grâce au quartier d'affaires de La Défense, la ville où les taux cumulés de la taxe foncière restaient les moins élevés (12,09%) devant Paris (13,50%), Boulogne-Billancourt (14,44%) et Nanterre (18,77%). Par contre c'est à Amiens qu'ont été constatés les taux les plus élevés (54,49%) devant Grenoble (54,00%), Caen (53,01%) et Angers (52,90%)

Tous les résultats concernant plus de 36.000 communes sont publiés sur le site internet de L'Unpi.

 

Pour aller plus loin :

Estimez votre bien immobilier

Simulez votre taux de crédit immobilier

Découvrez les SCPI

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2012 à 20:29 :
excusez moi
en france il faudrait une revolution du peuple pour faire changer tout ce qui se passe depuis longtemps ( les taxes pour n'importe quoi ) surtout pour le gouvernement .Ils se nourrissent sur le compte des ouvriers et apres ils disent que la france et dans la merde ( ils donnent le frics a d'autres pays pour qu'ils soit encore avec l'union d'europe ( un ras le cul de leurs merdes ) qu'ils la bouffent entre eue les gros plein de fric
a écrit le 20/11/2012 à 13:24 :
Je suis assez scandalisee de voir a quel point ma commune trouve justifiee d'augmenter de 100 euro tous les ans ma taxe fonciere qd j'arrive a peine a couvrir mon credit et que la surface de ma maison n'augmente pas et que je vois par contre ma commune creer un centre commercial qui n'a nulle raison d'exister.
En d'autres termes, plutot que de se plaindre en ligne, j'aimerais savoir si quelqu'un sait Comment Se plaindre a Sa Ville POUR Mauvaise Gestion du Patrimoine et Augmentation Excessif de Taxes Foncieres?

Il me semble que tant que personne ne dira rien aux services concernes, rien effectivement ne changera.
a écrit le 11/10/2012 à 10:12 :
Et voilà le juste retour des choses !

Etape n°1 on fait un beau petit lavage de cerveau collectif pendant une 10aine d'années pour nous inculquer qu'être propriétaire c'est le bien, locataire qui jette son argent par les fenêtres, image sociale du "proprio winner", taux bas c'est le moment d'acheter...

Etape n°2 : on attend sagement que le nombre de proprios augmente significativement (en s'endettant sur 25 ans minimum pour des biens qui vont perdre entre 30 et 50% de leur valeur pendant les 4 prochaines années et dans certains coins c'est déjà bien parti).

Etape n°3 : une fois que c'est bien rentré, on taxe !!!
C'est évidemment beaucoup plus facile de taxer du patrimoine par définition immobile et difficile à revendre !

Une limite toutefois :
Les personnes qui s'étaient endettées au taquet pour acheter vont se retrouver dans la mouise sans pouvoir payer la moindre augmentation de TF, ce qui va les inciter à vendre, de préférence tous en même temps...
Ce qui va être gagné par l'augmentation de la TF sera certainement perdu par ces mêmes collectivités locales dans la diminution des recettes liées aux droits de mutation (prix qui baissent).

Conclusion : avant d'acheter à tout va il faut réfléchir, se dire que toutes les charges peuvent évoluer et qu'une plus value n'est pas automatique loin s'en faut!

Comme dit précédemment, personnellement en tant que locataire, la taxe foncière peut être multipliée par 2 là où je vis (beaucoup mieux que de nombreux proprios que je connais ceci dit en passant) ça me fera toujours zéro à payer...
a écrit le 11/10/2012 à 8:48 :
Je ne trouve rien de choquant dans la hausse de ces taxes dans la mesure ou de plus en plus de services autrefois fournis par l'état sont désormais assumés au niveau local. Ces hausses sont donc parfaitement logiques. Les gens sont aussi libres de choisir leurs élus locaux...A force, toutes ces jérémiades sont vraiment lassantes....
a écrit le 11/10/2012 à 0:46 :
Hé oui, la décentralisation a un prix.
a écrit le 10/10/2012 à 20:33 :
Et les socialos qui sont majoritaires dans les collectivités locales veulent que les investissements locatifs continuent de se faire ? Après les taxes locales, la CSG sur les loyers, les plus-values à la revente et les droits de succession, bien fou celui qui investit dans l'immobilier en France !
a écrit le 10/10/2012 à 17:29 :
Dans la nébuleuse taxe foncière, le "pompon" revient à la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. Destinée à couvrir un coût, sa base de calcul produit souvent un montant de taxe individuelle annuelle dépassant plusieurs fois le coût réel. Dépassement pas perdu pour tout le monde : communes, prestataires privés. Dans notre lotissement, le produit de la taxe ramené à une tournée (tri-hebomadaire) de benne à ordure permettrait de se payer un semi 35 tonnes -> Europe de l'Est et d'y envoyer nos déchets (ou plus de deux containers 20' -> Chine!).
Réponse de le 10/10/2012 à 21:11 :
En effet, on me réclame un prix 12 fois plus élevé que ce que je peux générer comme ordures ménagères et je ne doit pas discuter..
Ces augmentations sont sans contrôles, les municipalités largement socialistes disposent de notre argent comme elles veulent.
Les choses ne s?arrêtent dans ce pays que lorsque le peuple sort les fourches et baïonnettes.
a écrit le 10/10/2012 à 17:08 :
J'ai lu les résultats sur http://www.unpi.org/docunpi/otf2012/index.htm
Les villes avec pires augmentations (colonne orange du TFPB) :
OBERBRONN +59%
REIPERTSWILLER +59%
SOPPE-LE-HAUT +53%
SAINT-CAPRAIS-DE-LERM +52%
Je n'ai pas eu le courage de lire tout, qui veut continuer la liste des plus de 50% ?
Réponse de le 10/10/2012 à 17:54 :
Suite des pires augmentations : ARNOS +60%
CASTEIDE-CANDAU +56%
DOAZON +53%
HAGETAUBIN +55%
LABEYRIE +57%
LACADEE +61%
LAMAIDS +57%
VICQ +52%
Réponse de le 10/10/2012 à 21:12 :
Suite des pires scores, 52% aux elections des socialistes aux présidentielles.
a écrit le 10/10/2012 à 16:48 :
Quant au calcul des taux cumulés, je serais curieux d'en connaître le détail pour Paris: comment peut-on obtenir le taux le plus bas alors qu'on augmente de 70% le taux principal et que de surcroît un des trois vient d'être créé... Encore une méthode de calcul infaillible destiné à nous présenter les vrais chiffres réels qui ne mentent pas. Juré.
Réponse de le 11/10/2012 à 6:10 :
encore un aigri qui ne comprend rien aux impulsions de son maire visionaire!et le prestige de la france,ça ne vous dit rien?
a écrit le 10/10/2012 à 16:44 :
J'adore! "Parmi les 50 communes les plus peuplées de France, c'est à Paris que l'augmentation a été la plus forte (+67,90%) à cause de la création d'un taux départemental."... donc ce n'est pas la gestion de la ville qui est en cause mais une phénomène imprévisible et inattendu: "le taux départemental" qui a poussé tout seul... hahahahahahahha!
a écrit le 10/10/2012 à 16:00 :
Les responsables sont des maires et des collectivités qui font trop de dépenses. Et qui paye ? Les habitants. Alors sachez voter pour des gens moins dépensiers.
Réponse de le 10/10/2012 à 17:18 :
Y en a pas ! même malheureusement chez les centristes ! on ne peut être parfait ! il faut une loi contraignante ! pas plus que l'inflation soit 2% en ce moment !
a écrit le 10/10/2012 à 15:41 :
Qu'en dit Mme DUFLOT ????
a écrit le 10/10/2012 à 15:37 :
les gens veulent tous des services, mais pleurent quand il faut payer...le confort à un prix.
Réponse de le 10/10/2012 à 16:39 :
c'est ça. des logements de fonctions et des emplois plus ou moins fictifs. il est beau votre "service".
a écrit le 10/10/2012 à 15:13 :
Maire de Caen = PS
Maire d'Angers= PS
Maire de Grenoble=PS
a écrit le 10/10/2012 à 14:50 :
Quelles sont les taxes qui n'explosent pas en france ?
a écrit le 10/10/2012 à 14:49 :
Une fois que les propriétaires seront taxés au point de ne plus pouvoir payés et seront en faillites, alors nous aurons notre crise des subprimes en France. Sauf qu'ici il ne s'agira pas d'actifs toxiques mais de taxation toxique.
a écrit le 10/10/2012 à 14:44 :
les hausses en pourcentage ne veulent rien dire , ce qu'il faut apprécier ce sont les valeurs relatives! Le point le plus important c'est de réévaluer les taxes pour les batiments anciens qui ne tiennent pas compte des travaux d'amélioration et de rénovation et de l'évolution des valeurs locatives ! dans certaines communes des logements HLM sont plus taxés que des immeubles anciens de haut niveau qui n'ont jamais été réévalués
Réponse de le 10/10/2012 à 21:16 :
Et pourquoi réévaluer les taxes? Ce n'est pas assez comme ça?

Pensez plutôt à réduire le train de vie de ces seigneurs locaux qui nous étranglent.
Réponse de le 26/06/2013 à 10:53 :
Ras le bol de ces commentaires qui ramènent tout au train des élus pour bloquer toute réforme.

La taxe foncière serait le meilleur moyen de dégonfler la bulle immobilière au contraire des droits de mutuation et taxations de plus values qui bloquent le marché. Et il y a une réelle injustice entre le montant de la taxe foncière à Paris et dans certaines banlieues pourries.

Et bien sûr personne ne s'offusque que l'immobilier ait augmenté bien plus vite que l'inflation ces 15 dernières années.

Après le foncier étant collecté au niveau local il y a surement pas mal de gâchis dans certains fiefs...
a écrit le 10/10/2012 à 14:40 :
inadmissible que les impôts locaux du 93 soient plus élevés qu'à Paris ou dans le 92,
J'ai les moyens d'habiter même dans le 16ème, je vais vendre et temps pis pour le temps de transport !
Quand y aura t-il des ministres courageux pour que les lois soient justes !!




Réponse de le 10/10/2012 à 15:32 :
Et oui faut les entretenir tout les cassos du 9-3
Réponse de le 10/10/2012 à 15:55 :
Le département les plus pauvre de France est la Corse, alors pourquoi les entretenir ? On a pas l'argent entretenir pour nos iles.
a écrit le 10/10/2012 à 14:13 :
M'en fous je ne suis pas proprio et je ne le serais jamais dans ce pays...
a écrit le 10/10/2012 à 13:58 :
Le placement dans l'immobilier bati deviendra comme les terres agricoles (rendement 0%, voir négatif), donc deviendra à terme la propriété de grosses fortunes ou de grosses SCI. Alors ça la fin des arrangements, petits propriétaires et petits locataires. En attendant, le capital reste à peu près conservé.
Réponse de le 10/10/2012 à 14:15 :
cela fera baisser les prix. ceux qui ne pouvaient pas acheter car la pierre étaient trustée par les rentiers, pourront le faire à un prix raisonnable qui leur permettra d avoir un reste à vivre et de consommer....ce qui sera excellent pour notre économie..le jour où on comprendra que l'immo cher est un fardeau pour l'économie alors on aura fait un grand pas dans ce pays
a écrit le 10/10/2012 à 13:57 :
Il y a des responsables politiques qui gèrent mieux leur ville que d'autre....
a écrit le 10/10/2012 à 13:29 :
En tant normal, devant un tel spectacle jouissif, j'aurais dis "je sors le popcorn", mais vu l'hiver glacial et prolongé qui s'annonce pour l'immobilier; je dirais :"sortez les marrons chauds"...hahahaha
a écrit le 10/10/2012 à 13:16 :
Studio bordeaux en gros taxe fonciere = 2 mois de loyer ( + CSG 2 mois) : il serait logique de faire payer la taxe foncière directement par le locataire en diminuant d autant leur loyer . Ca éviterait aux locataires de raconter n importe quoi sur les loyers encaissés par le proprio . Pour mon studio loué 420e ( 33 m2) et je suis dans les prix je n encaisse que 200 e une fois les taxes déduiteS ( txe fonc + CSG + Ir) et je pleure pas ..je ne loue plus car ces 2400E annuels couvrent à peine les dégradations dus au locataire qui ne sont plus couvertes par les 2 mois de caution .
Réponse de le 10/10/2012 à 14:16 :
Le locataire qui devrait payer la taxe foncière???? et puis quoi encore. Vous avez choisi de participer à la plus grosse escroquerie de ces dix dernières années, alors maintenant assumez!!!!

Réponse de le 10/10/2012 à 18:16 :
Vous savez pas lire ?
j ai dit loyer diminué de la taxe foncière
a écrit le 10/10/2012 à 13:09 :
Le deuil de la winnatitude des ponziman passe imanquablement par plusieurs étapes : -1 Le choc ou la sidération -2 Le déni -3 La colère -4 L'abattement, la tristesse jusqu'à la dépression -5 La résignation -6 L'acceptation fataliste Je pense qu'on est actuellement entre le déni et la colère...faut pas leur en vouloir, c'est juste une réflexe humain....plus vite ils seront arrivés à l'acceptation fatiliste qu'ils se sont fait à voir par ce ponzi, et plus vite ils guériront...good luck anyway

Réponse de le 10/10/2012 à 14:34 :
Tiens, le "troll ponzi" qui tous les jours envahit les forum pour prophétiser la chute de l'immobilier, et ce depuis 2007 a encore pourri celui-ci. 3 messages sur 4 sont de lui, qui se répond en outre à lui-même... pour se donner raison. Il faudrait quand même que La Tribune fasse un peu d'ordre...
Réponse de le 10/10/2012 à 15:26 :
donc vous etes en colère...la fameuse étape 3.
a écrit le 10/10/2012 à 12:58 :
qu'ils paient au lieu de pleurer tous les temps...marre d'entendre les rentiers papyboomers gémir à longueur de journée
a écrit le 10/10/2012 à 12:14 :
L?augmentation de la taxe foncière est à y regarder de plus près ridiculement basse au regard de l?augmentation des prix immobiliers qui ont progressé de 180% en 10 ans. Il faut savoir être cohérent. Puisqu?il est de coutume de se réjouir de la monté des prix de l?immobilier et de ses records, réjouissons nous. L?effet richesse qu?elle procurera, effet que les pros du secteur nous vantent tant, finira bien lui aussi, à l'instar du prix au mètre carré, par être salutaire.
a écrit le 10/10/2012 à 11:55 :
Entre ça et le "think-tank" qui propose d'ajouter un loyer aux propriétaires ayant fini de payer leur résidence principale on n'est pas des gros pigeons.

J'ai une autre proposition, baisser la taxe-foncière des propriétaires qui doivent encore payer leur maison et la relever une fois la résidence payée.
Réponse de le 10/10/2012 à 21:19 :
Non, mieux que ça :
controler les dépenses des communes, du maire et les virer pour escroquerie et incompétences si necessaire.
a écrit le 10/10/2012 à 11:47 :
Les biens immobiliers ont augmenté beaucoup plus que les taxes foncières ! Les bailleurs sociaux peuvent toujours revendre un bien s?ils sont en difficulté et récupérer leur investissement initial + belle plus-value.

Le calcul des taxes foncières est actuellement incompréhensible et devrait être indexé sur la valeur des biens.
exp : appart à Paris à 500 000 eur : TF 500 euros
appart en banlieue de même superficie à 230 000 eur : TF 1 150 eur
Maison en banlieue + grande avec jardin à 600 000 eur : TF : 600 eur....
Cherchez l'erreur !
Réponse de le 10/10/2012 à 11:56 :
J'en connais à l'île de Ré qui vont aimer votre proposition.
Réponse de le 10/10/2012 à 15:58 :
Certains à l'ile de Ré ne payent pas la taxe foncière ? Alors pourquoi pas tous les Français ? C'est injuste que certains ne payent pas !
a écrit le 10/10/2012 à 11:43 :
iL est devenu indsipensable de taxer trsè lourdement tout l'iMMOBiLiER SPéCULATiF en épargnant la résidence principale. Il y a un énorme potentiel de recettes fiscales pour équilibre le budget : Taxer et imposer lourdement TOUT l'immobilier SPéCULATiF : l?immobilier logistique qui inonde la France avec les importations en provenance des pays d?esclavage 40 millions m² d?entrepôts LOGISTIQUES taxés à 2 000 euro par an, cela donne 80 Milliards de recettes ++ 3 millions de résidences secondaires taxés à 2 000 euro / an cela donne en plus 6 Milliards de recettes fiscales +++ 1 Millions de bureaux vacants taxés à 5 000 euro / an, cela donne 5 Milliards de recettes annuelles en plus ++++ 900 000 logements vacants taxés à 5 000 euro / an, cela donne encore 4,5 Milliards d'euro de recettes fiscales - AINSI SERA-IL résolu la chianlie des pénuries de logements non délocalisables.
Réponse de le 10/10/2012 à 11:55 :
Pas tout a fait d'accord : residence secondaire > pas forcement speculatif
bureaux et logements vacants : d'accord sous reserve que le proprietaire n'ait pas effectue de demarches pour louer ou vendre.
Réponse de le 10/10/2012 à 12:29 :
amusants ,ceux qui sont pour créer de nouvelles taxes.le lavage de cerveau a bien fonctionné
a écrit le 10/10/2012 à 11:41 :
bof pas si énorme que ça, quand on compare aux autres pays où ca represente 2% de la valeur du bien par an...il y a encore pas mal de marge à la hausse...allez encore effort !
Réponse de le 10/10/2012 à 12:15 :
Super raisonnement, sauf qu'il n'y a aucune chance que ses pays aient un taux de prélèvements obligatoires correspondant à 57% du PIB comme en France puisque nous sommes les champions de l'OCDE en la matière...allez encore un effort..
a écrit le 10/10/2012 à 11:40 :
Il faut de toute urgence mettre à jour les valeurs locatives...mon petit doigt me dit que c est deja dans les cartons ....et cest une très très bonne chose
a écrit le 10/10/2012 à 11:38 :
Quant à moi, malheureux locataire, ma taxe foncière est bel et bien bloquée depuis des années. A zéro euro par an
Réponse de le 10/10/2012 à 14:17 :
La mienne aussi!!! c'est bizarre hein????
a écrit le 10/10/2012 à 11:33 :
pour plus d'équité il faudrait que les taxes foncières et habitation soient déductibles des impôts, quitte a revoir l'assiette d'imposition . on peut être propriétaire avec 2000 euros par mois et payer 1500 euros de taxe foncière ou être propriétaire avec 6000 Euros par mois et plus et ne payer que 400 Euros pour la même surface !!! c'est pas l'égalité ça !
a écrit le 10/10/2012 à 11:21 :
Il serait plus judicieux de supprimer la taxe foncière et répercuter son coût par une taxe sur les loyers que le locataire paiera.
Réponse de le 10/10/2012 à 11:41 :
Vu les prix du marché à ce jour, je pense pas que les locataires aie tous la chance des actuels propriétaires d'acheter un bien aussi peu chèr qu'il y a maintenant 10 à 20 années (Hors Paris).

Donc on peut considérer qu'il y a une certaines forme de "justice" quand même.
Les charges, communs, le locataire paye, ok. L'entretien courant, pareil.

Tu es propriétaire, tu as un bien qui rapporte et qui a une valeur, tu payes.

C'est le principe de la taxe foncière. Bienvenue en France.
Réponse de le 10/10/2012 à 11:49 :
Ca devient lassant de vouloir se faire passer pour un retraité riche, aigri, bobo...
Aucune utilité,dépassé, consternant et pire, complètement débile : vos propos n'ont même pas de sens... RECYCLEZ VOUS !
a écrit le 10/10/2012 à 11:17 :
Ces taxes doivent être mises en conformité avec les valeurs locatives. L'UNPI oublie que ces valeurs sont celle d'il y a 30 ans en FRANCE.
La il va y avoir de quoi payer toute la dette de la FRANCE......
a écrit le 10/10/2012 à 11:14 :
Etre propriétaire est désormais devenu un luxe . Les désormais "pauvres" classes moyennes sont touchées de plein fouet par le coup de bambou du mois de novembre et amputées d'autant d'un pouvoir d'achat qui participait de notre croissance devenue famélique.
a écrit le 10/10/2012 à 11:11 :
On devrait inscrire dans notre constitution que l'augmentation des impôts locaux ne doit pas dépasser l'inflation. Cette mesure interdirait aux élus de faire n'importe quoi avec l'argent des contribuables. Résumons pour 2012, pas d'augmentation du barème de l'IR sur l'inflation, taxe de 0.15 % puis 0.30% en 2014 sur les retraites, tranche à 75 % et imposition sur le capital surréaliste. Total 65 milliards d'impôts votés par les politiques. En revanche toujours pas d'économies sur les dépenses publiques. Pour 2014, au menu CSG et TVA. Pour les retraités imposables augmentation de 6.6 à 7.5 % de la CSG pour la TVA, les restaurateurs. Les très riches auront toujours Girardin , vive la France
Réponse de le 10/10/2012 à 11:46 :
Comme l'état diminue sa contribution aux collectivités, il faut bien que les collectivités trouvent leur argent quelque part...et devinez où elles le trouvent?
Réponse de le 10/10/2012 à 12:12 :
@KCM67: peut être faudrait il qu'elles cessent de construire des installations dispendieuses et serrer leur budget. Les dépenses des collictivités sont délirantes ! comment vous faîtes pour votre budget en déséquilibre, vous allez demander de l'argent à papa, maman ?
a écrit le 10/10/2012 à 11:05 :
Quand imposera t on aux collectivités de n'augmenter les taxes foncières et d'habitation au plus de l'inflation ? Chez ces irresponsables politiques, la notion d'équilibre du budget n'existe pas ! Quand arrêtera t on pour exemple d'inviter gratis au repas des vieux, des gens pas du tout dans le besoin et dépenser plus de 5000 euros d'un coup soit 5 taxes d'habitation pour une commune de 1500 habitants et d'augmenter la taxe de 10% cette année ?
Réponse de le 10/10/2012 à 12:28 :
Que l'on cesse les gaspillages, oui, bien sûr. Mais ne dîtes pas qu'un budget de collectivité n'a pas de notion d'équilibre alors que le vote en équilibre de ce dit budget est obligatoire et passé au contrôle de légalité de la préfecture.
Réponse de le 10/10/2012 à 12:32 :
chez moi c'est panier garni por tous les retraités anoel,quel que soit leurs revenus.les jeunes pauvres payeront le clientélisme!vive l'impot,vivement plus d'impot
Réponse de le 10/10/2012 à 17:16 :
A Clyde : oui, pas de notion d'équilibre à dépenses constantes : facile d'augmenter les taxes autant qu'on veut pour trouver l'équilibre; ne faîtes pas semblant de ne pas comprendre ! Les taxes foncières ne sont pas liées au revenu et à dépasser l'inflation, avoir un logement nous coutera un salaire entier dans 10 ans à ce rythme ! Oui à l'impôt sur le revenu ou une résidence secondaire, non à l'impôt sur un bien vital : la résidence principale !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :