Un sommet sur la croissance et l'emploi en Italie le 6 octobre

 |   |  321  mots
La proposition de Matteo Renzi, le chef du gouvernement italien, d'organiser un sommet européen sur la croissance à l'automne  été retenue.
La proposition de Matteo Renzi, le chef du gouvernement italien, d'organiser un sommet européen sur la croissance à l'automne été retenue. (Crédits : reuters.com)
François Hollande a annoncé la tenue le 6 octobre en Italie d'un sommet de l'Union européenne « sur la question de la croissance et de l'emploi », une proposition de Matteo Renzi. Le Président de la République espère qu’un sommet sur la zone euro suivra.

Une réunion extraordinaire de chefs d'Etat au chevet de l'économie européenne. François Hollande a annoncé samedi la tenue le 6 octobre en Italie d'un sommet de l'Union européenne « sur la question de la croissance », mais aussi de l'emploi, reprenant une proposition du chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE ce semestre.

« Nous avons soutenu la proposition du président du Conseil italien Matteo Renzi de réunir un sommet de l'Union européenne en Italie le 6 octobre sur la question de la croissance et avec la volonté de mettre l'emploi au cœur des choix européens », a déclaré le Président de la République à l'issue d'une réunion des dirigeants sociaux-démocrates européens à l'Elysée, avant le Conseil de l'UE à Bruxelles samedi après-midi. Ce sommet « sera suivi, j'en ai fait moi-même la proposition, par un sommet de la zone euro si nos partenaire l'acceptent » a indiqué François Hollande.

 Contexte économique « préoccupant »

Le Président français a qualifié le contexte économique en Europe de « préoccupant », du fait d'une «  reprise trop faible, fragile », d'un  « chômage trop élevé » et d'une « inflation particulièrement basse qui indique bien que l'Europe est en sous-activité. » Il a plaidé en faveur d'un « assouplissement de la politique monétaire » mais aussi de plus de « flexibilité » dans le rythme de réduction des déficits budgétaires afin qu'il soit « compatible avec les objectifs de croissance. » Ce qui pourrait être décidé lors de ce sommet des 18 pays partageant la monnaie unique.

 François Hollande a répété qu'il espérait la mise en œuvre « le plus vite possible, dès la fin de l'année ou le début de l'année prochaine », du plan européen d'investissements de 300 milliards d'euros annoncé par le président de la nouvelle Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2014 à 7:37 :
Réunion inutile mais suivie d'un grand banquet. La est l'important !
a écrit le 31/08/2014 à 14:34 :
L EUROPE VA AVOIR DES CHOIX A FAIRE SOIT DONNE UN REVENUE AUX JEUNES EN PANNE D EMPLOIES ? SOIT RECULE L AGE DES RETRAITES A 55ANS ?CA S EST VRAIMENT UN CHOIX DE SOCIETE? SOIT PARTIR EN GUERRE MOMDIAL?? CE QUE JE NE SOUHAITTE PAS???
a écrit le 31/08/2014 à 12:39 :
Ne vous tracassez pas. On va aller de sommet en réunion vous n'avez pas fini.
Maintenant pour ce qui est du résultat là on attendra
plus tard. Il faut gagner du temps. Elle est pas belle la vie ???
a écrit le 31/08/2014 à 11:45 :
C'est comme si des gargotiers organisaient une réunion sur la cuisine dans les restaurants.
a écrit le 31/08/2014 à 0:17 :
Prenez votre temps, les chômeurs ne sont vraiment pas pressés.
a écrit le 30/08/2014 à 22:17 :
Encore une réunion ....c'est quand la dernière ?
a écrit le 30/08/2014 à 21:31 :
Aucune urgence, ces questions préoccupantes attendront le 6 octobre pour être débattues. Bon repas en perspective et aucune véritable décision La routine quoi.
a écrit le 30/08/2014 à 19:50 :
la croissance, c'est comme la paix dans le monde!!!! tout le monde est pour !!! la ou ca coince c'est quand les francais arrivent la bouche en coeur avec leurs "exceptions culturelles de gauche" pour chercher des pretextes pour ne rien reformer, et des idiots pour payer leur addition ' caviar champagne'
Réponse de le 30/08/2014 à 22:25 :
@ Churchill ;
C' est l' Europe qui est dans la mouise ...ôte tes oeillères .
Réponse de le 31/08/2014 à 14:01 :
Churchill, il aurait fallu, à ce moment-là, éviter de produire cette magnifique crise économique mondiale avec des "exceptions culturelles de droite". C'est tout.
Réponse de le 31/08/2014 à 14:16 :
non en Grece, Espagne, Italie, Chypre... TOUT VA BIEN
a écrit le 30/08/2014 à 18:41 :
attention Angela va faire annuler ce sommet et mettre tout le monde au piquet.
a écrit le 30/08/2014 à 18:05 :
il faut faire le sommet à Berlin tout est dirigé depuis Berlin comme la suppression des départements pour faire des landers.
a écrit le 30/08/2014 à 17:27 :
Tant qu'Angela règnera, le "sommet" ne dépassera pas le niveau d'une "colline"...
a écrit le 30/08/2014 à 15:43 :
Nos dirigeants vont donc pouvoir tester les restaurants et hôtels tenus par la Mafia. Sinon, ces "idées" face au mur de la dette seront bien évidemment rejetées par l'Allemagne, bien sûr...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :