France : 2,8% d'inflation en 2008, les commandes à l'industrie en forte baisse en novembre

 |  | 359 mots
Lecture 2 min.
L'indice des commandes dans l'industrie a enregistré une forte baisse en novembre, reculant de 5,7%. De son côté, l'inflation s'est établie en moyenne à 2,8% en 2008. La plus forte hausse touche les prix de l'énergie (10,8%).

L'indice des commandes en valeur dans l'industrie française a enregistré une forte baisse en novembre, reculant de 5,7%, après avoir violemment chuté de 11,8% en octobre, en données corrigés des variations saisonnières, a annoncé ce mardi l'Insee.

En excluant les matériels de transport autres qu'automobiles, dont les commandes sont "très fluctuantes", les commandes de l'industrie ont baissé de 4,4% en novembre, après une baisse de 12,3% le mois précédent, précise l'Institut.

Au cours des trois derniers mois, les commandes de l'ensemble de l'industrie accusent une baisse de 12,6% par rapport aux trois mois précédents. Sur trois mois, les commandes ont surtout baissé dans les biens intermédiaires (-9%), dans les biens de consommation durables (-7,3%) et dans les biens d'investissement (-5,3%). Ils ont baissé de 1,3% dans les biens de consommation non durables.

Une inflation élevée en 2008

De leur côté, les prix à la consommation ont progressé en moyenne de 2,8% en 2008 par rapport à l'année précédente, a confirmé ce mardi l'Insee. L'inflation moyenne était de 1,5% en 2007.

Malgré le net reflux de l'inflation au cours des derniers mois de 2008, parallèlement aux prix du pétrole, les prix ont donc fortement augmenté sur l'ensemble de 2008. L'inflation a atteint un pic à 3,6% l'été dernier, au moment où les cours du brut enchaînaient des records historiques.

Selon l'Institut national de la statistique, la plus forte hausse touche en effet les prix de l'énergie (10,8%), en particulier les produits pétroliers dont l'inflation moyenne s'établit à 14,8%.

Les prix de l'alimentation ont quant à eux progressé en moyenne de 4,9% en 2008, hausse limitée à 1,9% pour les produits frais mais qui atteint 5,4% pour les autres produits alimentaires.

Les prix des services ont augmenté de 2,4%, dont 2,5% pour les loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères, 1,6% pour les transports et communications et 1,4% pour les services de santé. Dans les produits manufacturés, l'inflation est limitée à 0,3% en moyenne mais le secteur connaît d'importantes disparités. Les prix de l'habillement et des chaussures progressent ainsi de 0,5% en 2008 tandis que ceux des produits de santé baissent de 1,6%.

Les prix du tabac ont quant eux augmenté de 3,9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est-ce que les salaires et les retraites vont suivre?......
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Kurse in den USA und Asien brechen ein
Die Angst der Märkte

Globale Finanzkrise und dazu die Rezession: Die Börsen geben dem neuen US-Präsidenten Obama keine Vorschusslorbeeren - die Kurse stürzen ab.
Kurse in den USA und Asien brechen ein
Unruhe an den Börsen - der neue US-Präsident Obama konnte die Händler nicht beruhigen.



Von wegen "Obama-Rallye": Die US-Börsen haben zur Amtseinführung des neuen US-Präsidenten Barack Obama unerwartet schwere Verluste erlitten.

Unter dem Eindruck massiver Existenzsorgen bei internationalen Banken fielen die Kurse an der Wall Street um mehr als vier Prozent. "Während in Washington viel von Hoffnung die Rede war, herrschte hier an der Wall Street Krisen-Alltag", sagte ein Händler.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
iL est annoncé une revalorisation des retraites de 2.1% au 1/04/09. Même pas l'inflation puisque cette dernière est selon la Tribune de 2.8%. La revalorisation suit encore moins les augmentations de salaires qui sont de 3 à 4 % en moyenne. C'est l'appauvrissement plus que progressif des retraités....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour profiter de l'aubaine achetez des equipements video et informatique tous les ans car c'est eux qui sont a l'origine d'une faible inflation, surtout ne mangez pas n'ayez aucune distraction laissez votre automobile au garage et couvrez-vous pour ne pas payer le gaz ou le pétrole trop cher

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :