Livret A : en janvier 2009 comme en 2008, la collecte bat tous les records

 |   |  387  mots
En temps de crise, le Livret A se porte bien. L'an dernier, les Français ont massivement souscrit dans ce placement considéré comme un refuge, ouvrant plus de 2 millions de nouveaux livrets, pour un total de 46 millions de livrets en circulation et 139,2 milliards d'euros d'encours. Et sur le seul mois de janvier 2009, la collecte a atteint un nouveau record, à 19 milliards d'euros.

La collecte des Livret A et LDD (Livret de développement durable, ex-Codevi) a atteint un record de 19 milliards d'euros en janvier, qui a vu l'ouverture de la distribution du Livret A à toutes les banques, selon un communiqué publié ce vendredi par la Caisse des dépôts (CDC). L'ancien record de collecte sur un mois était de 9,4 milliards d'euros et remontait à décembre 1995, selon les chiffres de la Banque de France.

A noter que le montant collecté en janvier comprend désormais le Livret Bleu, produit distribué par le réseau du Crédit Mutuel dont les caractéristiques sont strictement identiques à celles du Livret A depuis le 1er janvier.

Parallèlement, la CDC indique qu'elle versera, le 2 mars, 5,1 milliards d'euros aux banques distribuant le Livret A afin de respecter les dispositions du décret du 4 décembre 2008. Ce texte porte sur la réforme du transfert des fonds collectés vers la CDC au titre du Livret A et du LDD.

Pour 2009, il fixe le montant centralisé à la CDC à 160 milliards d'euros. La Caisse ayant déjà dépassé ce plafond, elle devra reverser aux banques le "trop perçu" sur les sommes collectées et ne devrait rien recevoir des 19 milliards d'euros collectés par les banques en janvier.

Le record du mois de janvier s'inscrit dans la droite ligne de celui de l'année 2008. Avec 18,7 milliards d?euros, la collecte nette du Livret A a largement battu l?ancien record de 1995 qui s?élevait à 7,05 milliards d?euros. L?année dernière, c?est plus de 2 millions de Français qui ont ouvert un Livret A portant à 46 millions le nombre total de livrets en circulation. Fin décembre, mois qui à lui seul a vu la collecte bondir de 5,8 milliards d'euros, soit plus que sur toute l'année 2007 (5 milliards), l'encours total du Livret A atteignait le montant gigantesque de 139,2 milliards d'euros.

Jusqu?au 1er janvier 2009, le Livret A était distribué seulement par la Banque postale et la Caisse d?épargne. Depuis le 1er janvier 2009, toutes les banques sont en mesure d?en distribuer.

Considéré comme une valeur refuge en cette période de crise économique, le livret A a bénéficié d?un taux rémunérateur avantageux de 4% entre le 1er août 2008 et février 2009. Depuis, ce taux a été ramené à 2,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le moindre centime passe par les banques; ce n'est pas pour autant un signe de vigueur financière. le versement d'indemnités chomage, de prestations familiales font croire à un regain de l'épargne et pourtant: les banques n'y sont pour rien dans l'augmentation des encours; et la situation reste précaire. voir l'express pour une bonne analyse du système bancaire.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ceci démontre que la consommation repose sur la confiance et comme la croissance repose sur la consommation!!!Arrêtons de ne parler que de ce qui va mal il faudrait aussi communiquer sur ce qui marche bien mais ce n'est pas trés bon pour l'audimate ,la vente des journaux,les syndicats,l'opposition....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce sont les banques ou les clients qui ont ouverts les livrets A ?
Ma banque m'a ouvert un livret A sans ma signature et alors que je lui ai dit non. Elle a versé 1,50 ? dessus !
Les employés touchaient-ils une prime par nombre de livrets ouverts ?
Alors pas étonnant avec des techniques pareilles que le nombre de livrets ouverts a battu tous les records !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"L'épargne est peut-être une vertu privée, mais c'est surement un vice public."

si l'épargne augmente la consommation diminue, ce qui entraîne la chute des ventes des entreprises, celles-ci vont réduire leur production, donc au final l'emploi diminue !

En épargnant TROP, les ménages se coupent l'herbe sous le pied...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Tribune.fr ça c'est du lourd!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les média, ce n'est pas en nous parlant de crise à longueur de journée que vous redonnerez le moral aux Français. C'est bien connu, quand les Français sont inquiets, ils font le "bas de laine" et ne dépensent plus. C'est à vous les médias qu'en revient la responsabilité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
oui JPL mais qui aujourd'hui qui est le premier fautif de cette morosité les politiques qui ne montrent pas par leur gestion de l'ensemble des situations un encouragement à consommer mais + vers le contraire c'est à dire épargné.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L"article de l'Express fait l'amalgame de toutes les banques, américaines (d'ou viennent la majeure partie des problèmes actuels) et des banques européennes et françaises, qui continuent de financer l'économie, et qui dégagent des résultats et payent des impots, à la différence dun français sur d'eux qui n'en paye pas...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Qui a parlé de crise ou qui manipule qui ? l'encours des livrets A + livrets bleus = 164 Mds, en voilà du pouvoir d'achat potentiel, il ne faut pas confondre crise financière et crise de confiance, les banues continuent de prêter, à des emprunteurs qui peuvent rembourser..., sinon on se retrouve dans la situation des banques américaines, et aussi à la condition que la demande existe...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'augmentation des dépôts du livret A de 165 % traduit la grande inquiétude de la population qui se met à épargner en prévision du mauvais temps qui s'annonce et qui sévit déjà grandement partout de par lemonde. Les gens sont inquiets du lendemain et redoute de manquer de tout même de nourriture. Ce n'est pas l'Etat francais qui peut les rassurer. En effet, comment faire confiance à un aussi mauvais gestionnaire que l'Etat qui s'achemine quoiqu'on en dise, vers une faillite !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La com agressive faite par les banques sur le livret A au taux de 4% a berné bon nombre d'épargnants étant donné que le taux est passé subitement à 2.5% (soit - 38%). Les banques ont récupéré du cash mais est-il en réelle sécurité et la rémunération de l'épargne ne va pas donner de quoi bâtir des châteaux en Espagne d'autant plus qu'on parle d'un nouvel abaissement du taux en Mai 2009..... Il serait utile d'être humble sur cet effet d'épargne qui risque compte tenu de la crise de faire spchit rapidement.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
en prenant une population française de 60.000.000 millions sans livret A
toute la population ouvre 1 livret A en 2008 "plafond 15.000" = 900.000.000 d'euros
Comment arriver à une collecte 2008 de 18.000.000.000 d'euros
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
on comprend pourquoi les banques se sont battues pour l'autorisation de pouvoir livrer ce produit;surtout avec des publicités quasiment mensongeres( interets a 6% oui mais brut et pour seulement 3 mois en general puisqu'au 1er janvier c'etait le taux officiel de 4% et pas longtemps). et je pense qu'il va y avoir des désillusions quand le fisc va intervenir car vu le nombre de livrets ouverts il doit y en avoir pas mal en double.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

si Sarko lançait un grand emprunt national indexé sur le kilowwat edf et non déclarable a l'épouvantail ISF ce serait un énorme succès.....il pourrait tout relancer
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les médias ont seriné la crise à longueur de journée. Du coup même ceux qui n?étaient pas touchés par la crise ont réduit leurs achats, aggravant ainsi la-dite crise. Par ailleurs les banquiers font l?objet de critiques acerbes (et parfois injustes) de la part de bon nombre de nos concitoyens. Par contre lorsqu?ils font une pub éhontée pour le livret A et ainsi rendre leurs clients un peu plus captifs, beaucoup suivent. Ce que c?est que la peur. Quand on sait que pour les banques (peut-être pas toutes ?) le transfert de fonds d?un compte sur livret à un livret A leur permet de faire sauter 15 jours d?intérêts avec le jeu des dates de valeur. De plus ce sont 15 jours à 4% pour bénéficier ensuite dès février d?un taux largement réduit. Nos concitoyens sont souvent des moutons, et les moutons on les tond.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MID cela fait 900 000 000 000 soit un depot moyen de 2600 ?...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Réponse à MID;
Recommencez vos calculs,( prenez une calculette si c'est
trop compliqué) vous verrez on arrive à 900 000 000 000 .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a ce rythme, il y aura bientot plus de livret A que d'habitant.MDR
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MID, revoyez votre calcul :il manque 000

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :