France : le fonds d'intervention social bientôt mis en place

 |   |  195  mots
Doté de 2,5 à 3 milliards d'euros, le fonds d'intervention social sera installé "dans les prochains jours", d'après Nicolas Sarkozy.

Le fonds d'intervention social devrait être mis en place "dans les prochains jours", a indiqué ce lundi Nicolas Sarkozy lors d'une rencontre avec les organisations syndicales, a indiqué ce lundi l'Elysée.

A l'initiative de la CFDT, le chef de l'Etat avait repris l'idée de ce fonds lors du sommet social du 18 février. Il avait précisé qu'il serait doté d'une enveloppe de 2,5 à 3 milliards d'euros, financée pour moitié par l'Etat.

Piloté par une cellule composée par l'Etat et les partenaires sociaux, ce fond vise à financer la formation et la reconversion professionnelle des salariés touchés par la crise économique. Il vise "à améliorer les revenus des salariés et à leur offrir en parallèle des formations", a déclaré le président au début du mois de mars.

Ce fond doit notamment permettre de financer la prime de 500 euros prévue pour les salariés qui n'ont pas acquis suffisamment de droits pour bénéficier de l'assurance chômage. Il doit également "renforcer l'accompagnement des salariés licenciés économiques, via le contrat de transition professionnelle et la convention de reclassement personnalisé", avait ajouté Nicolas Sarkozy, courant mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est financé par les bonus et stock options non versés ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Espérons que cela suffise et qu'on en reste là mais je suis certain que ce n'est pas fini au niveau des fermetures d'entreprise et de la hausse du chômage et certain donc que ces financements (qu'ils soit du soutiens aux salariés, aux entreprises, ou aux banques, ou encore de la relance par l'investissement) ne suffisent pas ....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est bien de penser aux chomeurs, mais quand pensera-t-on aux entrepreneurs qui touchent moins que le RMI, après avoir réglé une bonne partie à l'état, aux banques etc...
On parle souvent des "gros patrons" mais jamais des petits entrepreneurs qui sont taxés plus et qui n'ont aucun soutien. Quand on parle de ne pas se verser de salaire pendant X mois, on nous regarde et on nous dit c'est pas possible. Eh bien je peux vous assurer que Si.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toujours les mêmes "personnes" qu'il faut aider !!! y'en a marreet nous alors ? sous prétexte qu'on gagne 1300?/mois on est considéré comme français moyen, donc si j'ai bien compris on ne touche pas aux riches, et on aide les assistés, trafaicants en tous genres ???? qui perçoivent toutes les alocs et arnaquent l'état ? et nous on doit se lever le matin pour ça ! nous prent-on pour des jambons ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Financé pour moitié par l'Etat et pour moité par qui?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :