Médiateur du crédit : 600 millions d'euros débloqués, 3.200 sociétés sauvegardées, 68.000 emplois préservés

Les services du médiateur du crédit René Ricol ont permis le déblocage d'environ 600 millions d'euros de crédits depuis la création de l'institution en novembre 2008, ce qui a permis à 3.228 sociétés d'être "confortées dans leurs activités" et de "préserver" 68.365 emplois.

1 mn

Depuis le lancement du dispositif, en novembre, 8.734 entreprises ont saisi le médiateur, chargé de faciliter l'accès au crédit et de vérifier que les banques ne durcissent pas leurs conditions. Selon une porte-parole de l'institution, qui publiait un bilan provisoire ce lundi, quelque 600 millions d'euros de crédits ont été débloqués depuis novembre, ce qui a permis à 3.228 sociétés d'être "confortées dans leurs activités" et de "préserver" 68.365 emplois

Dans le cadre du plan de soutien au secteur bancaire, les six principales banques françaises se sont par ailleurs engagées à faire progresser le montant de crédits accordés aux entreprises et aux particuliers de 3% à 4% sur un an. Et le taux de résolution des 4.994 dossiers déjà instruits atteint 65%, selon les services du médiateur.

Celui-ci signale aussi que de plus en plus d'entreprises "de taille importante" ont recours à la médiation. Ainsi, si 94% des sociétés en médiation emploient moins de 50 salariés, le nombre de dossiers concernant des entreprises de 50 à 250 salariés a progressé de 27% en mars par rapport à février.

Autre tendance, la hausse du nombre de dossiers relatifs à l'assurance crédit ou l'affacturage, qui ont augmenté de 68% en mars par rapport à février.

Le médiateur du crédit devait signer ce lundi une convention de partenariat avec les principaux acteurs du capital investissement en France, notamment la Caisse des dépôts, les partenaires privés du programme France Investissement et des organisations professionnelles. Cette convention vise à contribuer au financement en fonds propres d'entreprises présentant un potentiel de croissance.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Congés impayés et travailleurs pauvres - USINES EN JACCHERES - VOILA LES INNOVATIONS AU 21ème siècle de l'ingenierie financière de nos élites, !!!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
GLORIOLE et GAUDRIOLE - les entreprises prétenduement sauvées sont EN SURSIS et l'éTé SERA CHAUD !!! QUEL DESASTRE EN VUE en Septembre, peut être même avant aout les congés IMPAYES !!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Un peu comme les 35 heures qui auraient sauvé des emplois!...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
que des commentaires négatifs... Il faut avoir été ou être entrepreneu pour comprendre tout l'intérêt de cette médiation. Et contrairement à la pensée générale, la plupart des patrons sont déchirés à l'idée de devoir se séparer d'une partie de leur p...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.