Exclusif : les Français de plus en plus optimistes sur la situation économique

 |   |  271  mots
Selon un sondage BVA-Avanquest-La Tribune-BFM, les Français n'ont jamais été aussi optimistes sur l'économie depuis le début de 2008.

Les Français veulent croire à l'amélioration de la situation de l'économie. Selon le baromètre BVA-Avanquest pour « La Tribune » et BFM (*), jamais ils n'ont été aussi confiants dans l'économie depuis le début de 2008. Certes, 57 % d'entre eux se disent encore, « au cours de ces dernières semaines, moins confiants concernant l'avenir de la situation économique », mais 34 % affichent leur confiance. Le solde entre pessimistes et optimistes atteint donc - 23, il n'avait jamais été aussi haut depuis le début de 2008.

Même si les indicateurs de reprise sont assez minces, le plus solide étant la légère hausse du PIB au deuxième trimestre, les sondés veulent donc y croire. Gaël Sliman, directeur général adjoint de BVA, craint toutefois que la poursuite probable de la hausse du chômage ne mine ce début de retour à la confiance.

Il souligne en outre la « mauvaise gestion » de la communication gouvernementale sur la politique fiscale : la confirmation d'une baisse d'impôt réservée à 5,5 millions de ménages modestes aurait pu commencer à effacer l'effet désastreux dans l'opinion du bouclier fiscal. Mais cette annonce a été polluée par la polémique sur la taxe carbone : 63 % des sondés ont retenu cette dernière, et non la baisse de l'IR.

En revanche, 51 % d'entre eux pensent que Nicolas Sarkozy parviendra effectivement à une limitation des bonus des traders, lors du prochain G20.

Retrouvez tous les détails de ce sondage ce mercredi dans La Tribune.

(*) Sondage réalisé les 4 et 5 septembre auprès d'un échantillon de 1.009 personnes représentatives de la population âgée de 15 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Optimiste - Pessimiste = 34%-57% = -23% j'avoue qu'on touche le fond du ridicule, ils auront vraiement tout fait pour tenter d'éviter la crise de confiance!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sarko ne fait rien que du Bla Bla, regardez le reportage du journal de Fr2 hier, ou un journaliste va dans une banque Suisse et demande si il peut placer de l'argent pour eviter le fisc français, on lui répond qu'il n'y a pas de problème et qu'il n'y a aucun risque.
De la, on peu en conclure que rien a changé et que les riches peuvent dormir sur leurs deux oreilles sans problème.
C honteux que les politiques ne fassent plus que de la COM, c d'ailleurs ce qu'a dit Christine Boutin qui expliquée que le buzz était plus important que le travail.
C pour dire, hier Eric Voerst était l'invité de Poujadas et disait mais je vous assure que dans un certain temps, ou un jour les frodeur, un jour sa veux dire que rien est fait et que c pas prêt d'être fait, la liste des 3000 noms c du BUZZ, regardez nous la classe moyenne, on nous fait pas de cadeau avec le fisc, si t'a un controle tu sautes et tu payes.
la taxe carbone, et bien c la plus grosse des conneries politique.elle ne servira à rien et si elle est redistribuée, coutera de l'argent à l'etat car il va falloir payer des fonctionnaires pour traiter le sujet donc perte d'argent les premieres années apres à 100 euros la tonne, la sa va gagner pour l'etat.
La taxe carbone permet de faire passer plein de salopereis envers le peuple.
Baisse des remboursement, frais journalier d'hospitalisation, non remboursement des médocs et surtout la paracetamol, honteux.
c le pire des gouvernement qu'on est pu avoir dans la 5eme republique.
On a jamais autant enrichi les riches et appauvris les pauvres et sa ne fait que commencer.
Et prenons gare à l'ecologie qui sera la prochaine pompe à fric des politiques, on fera tout passé sous couvert de l'ecologie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Notons que l'on ne doit pas ce regain d'optimisme à nos dirigeants qui s'éverturaient plutôt à nous casser le moral, en particulier avec cette taxe qui n'en serait pas une
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tout va bien ! youpiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!
quelle bande de trous de balle (si je puis me permettre)...... comment peut on se laisser berner par toute cette poudre aux yeux?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tout d'abord nuance entre être "optimiste" et "croire à une amélioration" il y a un viaduc entre ces deux constatations.Les français veulent y croire, mais à mon humble avis tous ou presque tous pilotent à vue et sont plutôt pessimistes, tout comme notre cher président. Celui ci nous targue de faie des économies, ponctionne tout ce qu'il peut, MAIS, les ministères et toute la smala qui y travaille : font ils des économies d'énergie, de fournitures diverses en passant par les fournitures administratives, les mobiliers....etc et nos fonctionnaires qui ont le privilège d'avoir un véhicule, un chauffeur, un appartement....etc- Que font ils ? Que sont ils prêts à faire ? Le Gouvernement n'est pas prêt à laisser tomber ses prérogatives, son confort....etc tout simplement pour le bon peuple français. Et puis les primes des traders ne changera rien à notre situation actuelle. C'est comme la grippe H1N1, c'est une divertion pour cacher plus grave : la perte de nos emplois donc de nos compétences. Nous sommes mangés petit à petit par l'Est et l'Extreme Est - Nous perdons un savoir phénoménal à cause du manque de rigueur dont notre pays fait preuve. Et nous portons vers le bas la classe sociale moyenne. Ne parlons pas de la classe sociale en bas de l'échelle : elle n'ira pas plus bas, elle connait déjà tellement de déboires.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Sans doute les commentaires d'accrrocs à france info ou inter , ou fonctionnaires , prof, ratp etc.. leurs enfants doivent être forcément très enthousiastes pour affonter la vie à entendre ou voir leurs parents...ceux qui prônent le protectionnisme permanent de l'état pour faire payer la collectivité et mieux les engraisser dans leur fainéantisme devraient aller dans les pays ou gouverner par la peur du lendemain est un outil utilisé en permanence et permet à des malins de gauche de garder le pouvoir et mieux assouvir le peuple...allez défiler là bas si vous voulez. ici, il y a des places à prendre pour les enthousiastes et ceux qui veulent gagner..moi je pars faire des affaires et vous laisse râler...merci à cet excellent journal de diffuser des articles optimistes comme celui là.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le titre de l'article relève plutôt de la méthode Couet:57 % de moins confiant mais 34% de confiants on ne peut pas dire que la majorité des français sont confiants. C'est moins mal ce qui ne veut pas dire que cela va mieux! Encore de la Com téléguidée par l'Elysée
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mrs Tessier a encore frappé...les français! (rime pauvre...)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
MDR

a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Est-ce une question à choix multiples du style :
"Choisissez entre : Je suis pas très confiant - Je suis confiant - Je suis très très confiant - Je suis très très très confiant"
Faîtes un vote sur 10 000 personnes sur la une de la Tribune avec "pas du tout - pas vraiment - neutre- un peu - beaucoup - ca repart à fond"..... et on verra le résultat ! Je parie que 80 % des personnes sondées sont d'accord avec moi
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les français finissent toujours par ouvrir les yeux, mais toujours trop tard. Nous sommes en 1938, on voyait bien des nuages noirs à l'horizon, mais on préférait parler d'autres choses...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je souhaiterais me joindre au clan des optimistes ... il y a malheureusement deux indicateurs fondamentaux qui tendent au pessimisme : 1) le chômage qui s'accroît 2)le déficit budgétaire qui se creuse. Je suis intéressé par tout commentaire d'experts qui pourrait m'expliquer comment le PIB peut durablement croître à moyen et long terme dans ces circonstances
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Tous ces commentaires négatifs qui précèdent ne sont que parti pris unilatéral, réactions viscérales, sans analyse avec mesure (thèse-antithèse-synthèse) et ne savent que détruire et non construire, tout comme dans la vei de tous les jours

Un abonné
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Encore un bel exemple de l'art de faire dire tout et son contraire à des chiffres sortis d'on ne sait quel chapeau! Bravo! le commentaire!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
y a de la joie ? , impots fonciers en hausse spectaculaires , taxe d'habitation meme chose , impot carbone bonjour la douche , ah oui je suis optimiste la situation s'ameliore dans taxland tout azimuts , on va battre des records , allez courage encore une petite taxe on en a pas assez et on sait que notre situation s'ameliore , vive l'urss
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moi aussi, je suis confiante sur l'économie des grandes sociétés; la soit-disant crise bancaire dont on nous a rebattu les oreilles pour nous faire accepter de faire cadeau de plusieurs centaines de millions d'euros, prélevés sur les impôts des contribuables, pour "soutenir" des banques qui versent des milliards d'euros de bonus à leurs traders,
n'était qu'un rôt de digestion, destiné à justifié de licencier les derniers salariés d'Europe et des US (dans les autres parties du mondes, il faudrait plutôt parler d'esclaves ..., mais on y viendra bientôt en Europe, la journée de ;"solidarité" (on travaille gratuitement pour l'Etat) étant un premier essai pour faire entrer cette idée dans l'esprit des gens.
La plupart de pauvres niais qui avaient acheté leur maison à crédit ont été dépossédés de leur habitation, jetés à la rue : leur banque préférée attend des jours meilleurs (qui ne sauraient taré, d'après les prévisionnistes) pour revendre cette maison à un p rix raisonnable: le premier acquéreur n'ayant remboursé qu'une partie du montant du prêt, les banque font un joli bénéfice avec cette "crise"
Alors, c'est vrai, moi j'ai confiance dans les grandes multi-nationales pour faire de plus en plus de bénéfices sur le dos des croquants, j'ai de plus en plus confiance dans les bouffons qui se prétendent nos dirigeants pour racketter le maximum de fric sur notre dos pour fiancer leur menus plaisirs et les besoins de leurs amis économiques que sont ces multinationales;
plus quelques entrepreneurs privés, comme le "principal importateur" (dont aucun "journaliste" français n'a publié le nom, cela ferait jaser ...)des systèmes de sécurités (gilet + triangle) vendus prix d'or entre juin et septembre 2008 (14 euros en moyenne alors qu'on les trouve maintenant à 3 euros), bien qu'ils aient été fabriqué en Chine (grand pays défenseur des droits de l'homme et de l'écologie, comme tout le monde le sait ...
Je crois aussi que pour les petits, les obscurs, les sanas-grades dont je fais partie commence l'âge de la régression : telle que nos polititiciens actuels font évoluer la société, on va bientôt se retrouver au système qui existait avant la révoluion de 1789 (racket fiscal en plus) :
- la personne du roi (pardon, du président ...) est sacrée :quiconque ose le contrarier va en prison (à quand le rétablissement du supplice de la roue ?); par contre lui peut insulter qui il veut, quand il veut, sans que quiconque hausse un sourcil ...
- rétablissement du servage/esclavage : on doit travailler gratuitement sous pretexte de bien commun, mais en réalité pour engraisser les aristos (de la république)
- censure : tous les journaux / radios / télévisions sont aux mains de 2 ou 3 magnats qui distillent une pensée unique ein reich, ein volk, ein furher)
- création de "services" à payer obligatoirement (les différents "contrôles" à effectuer sur sa voiture ou sur son logement, parce qu'avoir un toit ou une voiture, cela veut dire que vous êtes quelqu'un de riche, donc taillable à merci) : sous l'ancien régime, cela s'appelait la gabelle
- payer des impôts sur l'impôt (géniale invention des socialistes, reprise avec beaucoup de bonheur par tous les gouvernements qui se sont succédés depuis 1982) : TVA sur les taxes locales, impôts sur le revenus sur les prélèvements sociaux, dont la majorité sert à financer les laboratoires pharmaceutiques, et le reste, éventuellement, à rembourser les frais des malades)
- etc...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
lignes à l'attention de JOSAG,
Avouez sincèrement que l'exemple ne vient pas d'en haut en ces temps difficiles ? Admettez sincèrement que depuis des lustres (sauf Mrs De Gaulle et Pompidou ! ) tous nos présidents et leur suite n'ont fait que vouloir satisfaire leur petite personne, et la Mondialisation n'arrange rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :