Budget 2010 : le bouclier fiscal maintenu en l'état

 |   |  221  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le gouvernement est parvenu à maintenir intact le bouclier fiscal cher à Nicolas Sarkozy mais que certains députés, y compris de l'UMP, voulaient modifier pour faire face aux déficits des comptes sociaux.

Le gouvernement continue de batailler à l'Assemblée nationale, y compris avec sa majorité, sur le budget 2010. Au dernier jour lundi des discussions sur le volet recettes, et avant le vote solenel ce mardi, il a obtenu une première victoire en maintenant intact le bouclier fiscal, objet des assauts des députés mais cher au président Nicolas Sarkozy.

Le gouvernement a ainsi repoussé des amendements, y compris un venu de l'UMP, qui voulait réduire la portée du bouclier, dispositif fiscal limitant l'impôt à 50% des revenus d'un contribuable et "marqueur" politique du mandat du chef de l'Etat. Une députée UMP, l'ex-secrétaire d'Etat Marie-Anne Montchamp, demandait notamment de sortir la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) de l'assiette du bouclier, en raison des déficits des comptes sociaux. "Le bouclier doit contenir le CSG et la CRDS", a répondu le ministre du Budget Eric Woerth.

De son côté, la ministre de l'Econonomie, Christine Lagarde, a plaidé en faveur du bouclier, selon elle "contrat de confiance passé entre la majorité et les Français". "Si on veut ébrécher le bouclier , alors revoyons l'ISF. Nous ne ferons pas l'un sans l'autre. Mais pas lors d'une nuit à l'Assemblée", a lancé pour sa part le patron des députés UMP, Jean-François Copé.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2009 à 14:39 :
Blablablabla...toujours la même rengaine en France...c'est pitoyable !! Au lieu de créer de nouvelles taxes 'débiles' comme la Taxe carbone, de limiter les impôts pour certains ce gouvernement bananier ferait mieux de réformer complètement le code des impôts, simplifier les démarches comme l'impôt à la source sur les salaires...ah mais non c'est pas possible en France car sinon les Français verraient vraiment leur salaire misérables encore plus misérables...Si vous avez la possibilité de quitter la France alors faite comme moi n'hésitez pas !!!!
a écrit le 27/10/2009 à 14:34 :
Voilà où mène la vieille idéologie autiste. Ce gouvernement s'enferre, alors que supprimer ce bouclier fiscal, et l'ISF, et rajouter une tranche d'impôt était une vraie réforme et nous rendait concurrentiel avec les autres pays européens
a écrit le 27/10/2009 à 10:12 :
C'est toujours les mêmes qui doivent payer - les riches s'enrichissent - c'est un gouvernement écoeurant, le mot est faible -
toujours une petite couche - bientôt nous n'aurons plus de salaire toujours plus bas - une France qui s'apauvrit de jour en
jour - bravo pour ceux qui ont voté ce président.
a écrit le 27/10/2009 à 8:40 :
Ce gouvernement et ce président sont les pires que nous n'ayons jamais eu. Mon envie de vomir grandit chaque jour de plus en plus.
a écrit le 27/10/2009 à 8:12 :
pourquoi continuer d'en parler la facture arrivera pour l'ump
a écrit le 27/10/2009 à 6:55 :
Il vaut mieux tondre le peuple que les riches
a écrit le 27/10/2009 à 5:57 :
Bien sûr que le bouclier fiscal est une anomalie; l'ISF l'est tout autant. Nous sommes dans une "république française" où le servage a repris le pas sur le citoyen
a écrit le 27/10/2009 à 5:25 :
les deputés ump n'ont pas eu le temps de remonter leur pantalon qu ils en ont pris une autre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :