France : déficit budgétaire moindre que prévu, déficit commercial en baisse

 |   |  417  mots
Le déficit budgétaire français a finalement atteint 138 milliards d'euros l'an dernier, au lieu des 140,9 milliards prévus par la loi de finances. De son côté, le déficit commercial a atteint 43,031 milliards d'euros en 2009, après 55,141 milliards en 2008.

Le déficit du budget de l'Etat est ressorti à 138 milliards d'euros, selon des données publiées ce vendredi par le ministère du Budget et des Comptes publics.
Ce chiffre est conforme à l'estimation annoncée mi-janvier par le ministre du Budget, Eric Woerth, qui s'était alors félicité qu'il était inférieur de prés de 3 milliards à celui de 140,9 milliards prévu par la loi de finances. Eric Woerth avait expliqué cet écart par un excédent de recettes de 2,5 milliards d'euros et 1 milliard de dépenses en moins que prévu.

Le projet de loi de finances rectificative pour 2010, présenté le 20 janvier en conseil des ministres et en cours d'examen par le parlement, prévoit un déficit budgétaire record de 149,9 milliards d'euros, soit 7,6% du PIB.

Dans le programme d'assainissement des finances publiques transmis mardi à la Commission européenne la France prévoit ramener son déficit public à 3% du PIB en 2013, après 4,6% en 2012, 6,0% en 2011 et 8,2% en 2010.

En 2008, le déficit budgétaire s'était élevé à 56,3 milliards et le creusement de 81,7 milliard d'ue année sur l'autre s'explique essentiellement par l'incidence de la conjoncture sur l'évolution des recettes et à hauteur de 38,6 milliards, par l'effet des mesures du plan de relance, précise le ministère dans un communiqué.
Au 31 décembre, les dépenses totales (budget général et prélèvements sur recettes) atteignaient 367,1 milliards d'euros contre 348,1 milliards d'euros un an plus tôt, selon le ministère.

Les recettes du budget général (nettes des remboursements et dégrèvements et hors prélèvements sur recettes) s'établissaient quant à elles à 237,3 milliards d'euros à fin décembre contre 291,1 milliards à la même date en 2008.

De son côté, le déficit commercial a atteint 43,031 milliards d'euros en 2009, en nette baisse par rapport au montant record de 55,141 milliards enregistré en 2008, en raison de l'allègement de la facture énergétique, selon des données brutes publiées vendredi par les Douanes. Le solde des échanges commerciaux a été déficitaire de 4,266 milliards en décembre en données corrigées (CVS/CJO) après un déséquilibre de 4,966 milliards en novembre.

Les exportations (FAB) en données corrigées ont atteint 28,962 milliards d'euros en décembre (contre 28,972 milliards en novembre), tandis que les importations se sont élevées à 33,228 milliards d'euros (33,938 milliards le mois précédent). En décembre la France a vendu 27 Airbus qui lui ont rapporté 1.442 millions d'euros, après 17 Airbus et 785 millions d'euros en novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2010 à 10:36 :
Mais ... c'est un miracle de la Sarkopolitique qui se révèle d'une efficacité plus que redoutable ... Bravo
a écrit le 05/02/2010 à 9:02 :
Quelle maîtrise budgétaire extraordinaire! A quand le zéro croissance des dépenses en euros courants et le zéro déficit? Les PIGE (Portugal, Irlande, Grèce Espagne) vont devenir les PIGEF(rance)dans un avenir proche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :