Elections régionales : la gauche ressort nettement en tête au premier tour

 |   |  365  mots
Avec 29,5% des voix, le Parti socialiste devance l'UMP qui enregistre pour sa part 26,3% des suffrages sur fond d'abstention record (53,65%). En troisième position (12,5%), Europe Ecologie confirme son statut de nouvelle force politique. Le FN signe un net rebond. Le Modem s'effondre.

Comme le laissaient présager les sondages publiés ces dernières semaines, la gauche ressort en tête du scrutin du premier tour des élections régionales de ce dimanche dominé par un niveau record d'abstention (53,65%). Le Parti socialiste affiche un score de 29,5%, contre seulement 26,3% pour le parti de la majorité présidentielle UMP.

Un grand chelem socialiste en métropole, objectif affiché avant le scrutin par la patronne du PS Martine Aubry, est possible après le second tour, dimanche prochain avec, tout de même du suspense en Alsace et l'interrogation sur le comportement des abstentionnistes.

La contre-performance de l'UMP démontre que les enjeux locaux n'ont pas éclipsé la dimension nationale du vote alors que ces élections sont le dernier grand rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2012.

De son côté, Europe Ecologie confirme son rôle de troisième force politique après son succès aux élections européennes l'année dernière. Le parti "vert" obtient 12,5% des suffrages. Les discussions s'annoncent donc rudes cette semaine avec le PS en vue de la constitution des listes du deuxième tour. L'UMP manque, lui, de partenaires et profitera donc peu d'un éventuel report de voix pour le second tour.

Le grand perdant de ce premier tour semble bien être le Modem qui n'a pas obtenu les 5% nécessaires à la fusion des listes et au remboursement des frais de campagne. Si elle était attendue, la déconvenue reste grande pour le président du parti centriste François Bayrou. Avec 4% des suffrages, le Modem est loin des 8,46 % des européennes de juin et des 12 % recueillis par l'UDF aux régionales de 2004.

Le Modem est même devancé par le Front de Gauche qui obtient 6,2% des voix. A l'extrême gauche toujours, le NPA enregistre 2% des suffrages et Lutte ouvrière 1,3%.

A l'opposé de l'échiquier politique, le Front National réalise un score nettement plus élevé que ne le prévoyaient les sondages d'avant scrutin. Il s'octroie 11,7% des voix pour ce qui devrait être la dernière élection de Jean-Marie Le Pen, 82 ans.

Au total, la gauche obtient quelque 50,5%, l'extrême-gauche 3,3%, la droite (UMP) 27%, le centre (Modem) 4% et l'extrême-droite 13%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :