La consultation pour les médecins généralistes reste à 22 euros

 |   |  282  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
La Cour de cassation vient de décider que la consultation médicale ne pouvait pas être facturée 23 euros.

La consultation médicale reste à 22 euros. La Cour de cassation vient de décider qu'un médecin généraliste ne peut pas facturer une consultation à 23 euros. Elle casse ainsi un arrêt de la Cour d'appel de Grenoble du 12 mars 2009 qui a permis à neuf généralistes, ayant obtenu la reconnaissance de médecin spécialiste en médecine générale, de pouvoir facturer au tarif d'une consultation de spécialiste.

La Cour de cassation estime qu'un médecin généraliste "n'exerçait pas, à titre exclusif, une spécialité au sens des textes". Mais le syndicat de généralistes MG France souligne le caractère contradictoire de cette décision. En effet, selon lui, elle "donne tord aux parlementaires ayant voté la loi du 17 janvier 2002, instituant la spécialité de médecine générale". Le syndicat maintient donc son mot d'ordre appelant les généralistes à facturer 23 euros au lieu de 22 euros les consultations.

La Cour de cassation a également confirmé mercredi une décision de la cour d'appel de Paris qui avait jugé en mars 2009 que les dépassements d'honoraires concertés par des médecins spécialistes ne constituent pas une pratique anticoncurrentielle.

Des médecins en colère

Cet arrêt tombe le jour où les syndicats de médecins généralistes libéraux appellent de nouveau les praticiens à fermer leur cabinet pour réclamer davantage de moyens.

Les chiffres de la grève "varient entre 30% dans de grandes villes comme Lyon et 100% dans certains cantons de Rhône-Alpes ou dans la Drôme", selon MG France. Le ministère affiche un taux de 14% en moyenne de cabinets totalement ou partiellement fermés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2010 à 10:58 :
bandes de guignols il va y avoir de moins en moins de médecins généralistes c'est un fait! Ce sont les patients qui vont en patir les premiers...donc vous!Hé oui la vie nous joue des tours, qu'on le veuille ou non nous ne sommes pas l'abri de tomber malade. J'ai hâte de voir tous ces jaloux, râleurs... faire la queue aux urgences pour un mal de dos ou des céphalées chroniques... Ne vous inquiétez pas on saura vous recevoir. amicalement un urgentiste
a écrit le 17/04/2010 à 10:13 :
Enfants gatés,
vivement la penurie de médecins; comme dans tous les autres pays prendre sa bagnole la nuit pour aller aux urgences voir un médecin (peut être après tri par une infirmiére d'accueil les conneries qui durent depuis 3 semaines retour à la maison)attendre 5 heures ou alors comme à londres sos médecins à 200 euros la visite.
Deconventionnement des libéraux et vraie médecine libérale et ceux à qui ça ne plait pas allez à l'hopital qui englobe 70% des dépenses de sécu.
Pour consulter des libéraux il faudra une assurance privée et payer pas juste sortir sa carte verte.
Là on régle le probléme du déficit soit disant du aux depénses des consultations ambulatoires des médecins generalistes de ville(5% des dépenses de sécu).
La vous saurez pourquoi vous pleurerez.
A ce moment on pourra soigner gratuitement les gens que l'on aura choisi et qui nous repectent et pas les ras de la casquette comme vous.
Le serment d'hippocrate était valable à un moment où les patients respectaient les médecins ce qui n'est plus le cas aujourd'hui.Le service public doit aussi être une vocation alors balayez devant votre porte.
Là est la vraie solution médecine libérale prise en charge pas des assurances privées comme ça le déficit ne pourra plus leur incomber et on pourra faire les comptes.
Les médecins ne sont pas vos larbins.
a écrit le 17/04/2010 à 3:21 :
les généralistes sont vraiment à plaindre; ca y est c'est bon, ils vont avoir une augmentation de 1 euro; l'inflation est de 0 euros; mais normal, faut faire des cadeaux; la sécu a trop de sous
a écrit le 11/04/2010 à 9:25 :
Trés bientot, avec l'incurie des politique: bye bye la sécurité sociale. Les généralistes se déconventionnent complètement de la sécu.
La consultation à 60 euro pour tous le monde. A 100 euro à Paris. Ca, c'est le VRAI système libéral. La sécu a été une belle avancée sociale, un bon souvenir.
Le dispensaire pour les pauvres.
Vous irez pleurer ailleurs.
Néanmoins, j'attends un projet alternatif. Peut-être qu'un projet de santé publique peut exister en France?
a écrit le 10/04/2010 à 17:31 :
Il y en a marre de plaindre ces pauvres généralistes.
Concernant la durée d'études, il y a beaucoup de personnes dans d'autres disciplines comme l'économie, l'histoire..qui font autant d'années d'études+1 vraie thèse et ne trouvent pas de travail au final et sont au RMI.
Et il y a d'autres professions libérales comme sages femmes qui n'ont pas de revalorisation de leurs honoraires.Alors qu'ils arrêtent de pleurnicher et de profiter du système.
a écrit le 09/04/2010 à 13:40 :
Ne reprochons pas à ces hommes de manifester leur désarroi CAR demain il sera trop tard.
A bon entendeur ....

a écrit le 09/04/2010 à 10:21 :
En sixième année de médecine, je suis bien attristé par vos réactions, ce qui me conforte encore plus dans mon choix de ne pas faire de la médecine générale...
Vall, vous connaissez des médecins en ville qui travaillent 5 J par semaine, il faudra me dire où car ça m'intéresse, redescendez sur terre. Comment pouvez vous oser dire que peu de médecins sont responsables! C'est une honte. Personnellement, les soins infirmiers je sais les prescrire...ne faites donc pas une généralité de quelques exceptions...
Meurdoc, le terme de médecin spécialiste en médecine générale vient du fait que depuis 2004 un internat de 3 ans est obligatoire pour exercer ce métier et va d'ailleurs probablement passer à 4 ans. Qui nous impose de bosser 70h par semaine et faire de 9 à 14 ans d'étude?? Le plaisir de notre métier, d'aider les gens, de les soigner, de les accompagner...mais les conditions de travail ne permettent pas d'exercer convenablement notre travail d'où un ras le bol général.
Je ne comprends pas cette haine du médecin, cette jalousie incessante, comment voulez vous que les jeunes générations aient envie d'exercer la médecine de ville!!
a écrit le 09/04/2010 à 6:57 :
70 h en campagne peut être , en ville je ne connais pas de Médecin qui travaille 5 jours par semaine , et je suis en contact permanent .....ne parlons pas des gardes ....ce serait carrément indécent .....par respect de tous ceux qui se retrouvent aux urgences .....ou qui reçoivent par téléphone des conseils voire des pseudos consultations .....pour les dissuader d'aller aux urgences ou de se rendre chez le Médecin de garde qui ne se déplace plus.......
9 ans d'études .....pour ne pas être adaptés aux besoins .....pour être incapables de s'adapter ....aux exigences de cette profession .....et de son environnement informatique social financier etc ....
Le problème n'est pas financier ....
a écrit le 09/04/2010 à 6:52 :
Qui leur impose ? Mais nous tous bien sûr ! Combien de personnes vont les voir juste pour un petit rhume, mais parce que c'est remboursé ? Combien vont les voir pour se faire arrêter ?
meurdoc, vous êtes fonctionnaire, si on comprend bien, et vous vous plaigniez aussi dans votre message. Et, pourtant, les idées reçues ont la vie dure et nous pourrions en dire pas mal aussi sur vous... Cela ne vous plairait pas, j'imagine ?
Alors, s'il vous plait, allons au-delà des apparences : il ne s'agit pas de pleurer sur telle ou telle profession, ni sur telle ou telle rémunération. Chaque profession a ses soucis. Et puisque les fonctionnaires revendiquent bien (trop) souvent, pourquoi les médecins généralistes n'auraient-ils pas le droit de le faire aussi ?
a écrit le 09/04/2010 à 5:54 :
Outre le contre sens "spécialiste en médecine générale", les médecins ne feront pas pleurer sur leur rémunération. Sous prétexte qu'il y a de moins en moins de généralistes il faudrait les augmenter? Non remplacement d'un fonctionnaire sur 2 avec une agmentation sur 2 ans de 0,5%. Certes j'ai pas fait 9 ans d'études. 70 heures par semaine, peut être mais qui leur impose? Personne. Arrêtez de vous plaindre et regardez autour de vous.
a écrit le 09/04/2010 à 5:14 :
Pourquoi certains s'en prennent-ils aux généralistes ? Par jalousie sans doute... Mais en oubliant les responsabilités et les risques inhérants à cette profession, en oubliant les horaires de folie (je connais plusieurs généralistes qui consultent encore à 22h !) pas forcément adéquats avec une vie de famille, en oubliant qu'ils n'ont pas le droit de choisir leur clientèle (ce que font justement de nombreux spécialistes en haussant leurs tarifs !), bien que certains soient de sacrés abrutis (je ne cite personne), etc... !!!
Je propose donc aux jaloux de faire au moins 9 ans d'étude post-bac, puis de s'installer comme médecin généraliste, de préférence en pleine cambrousse : combien iront jusqu'au bout ???
Combien choisiront finalement de refaire un peu d'études pour devenir spécialiste et, ainsi, gagner beaucoup mieux leur vie en travaillant moins ?
Et combien, en fin de compte, ne feront rien car cette profession ne les intéresse pas ? Personnellement, un membre de ma famille est médecin. Certes, il gagne mieux sa vie que moi, mais je ne l'envie vraiment pas.
a écrit le 09/04/2010 à 4:36 :
Il est hallucinant de lire ces posts ..
Un Mèdecin fait un serment ...n'est ce pas ...
aujourdhui pour être soigné correctement , il faut se battre et connaitre ....un Mèdecin Généraliste censé être Mèdecin référent , travaille 4 jours par semaine ni le soir ni le week end ....comment peux t on suivre un patient qui a besoin d'un suivi si on est toujours jamais là ....

l'argent est une chose la logique une autre ....
les cotisations sociales , les frais , les impots c'est proportionnel ...à une activité et à un C A ....
Moi je suis partant pour payer ....aucun problème ..
Combien de Mèdecins savent prescrire correctement des soins infirmiers .....
très peu ...
En télétransmettant les feuilles de soins pour les patients ils sont complices du non remboursement de ceux ci ..par l'assurance Maladie et les Mutuelles , ce qui est courant , et du à une mauvaise gestion des flux de données ....
dois je continuer ..
Etre payé pour un service c'est normal , mais combien de vrais et bon Mèdecins y a t il ....
Vos arguments sont dignes de salariés ...Pas de Mèdecins responsables comme vous êtes censés l'être ...et il y en a une petite minorité .
Mais l'image du Mèdecin des Années 60 vous hante ....ce que vous n'êtes plus depuis ....très longtemps .
a écrit le 08/04/2010 à 19:01 :
Concrètement, si votre santé vaut autant que votre coupe de cheveux, n'allez plus voir de médecin. Vous ferez faire des économies à la sécu.
a écrit le 08/04/2010 à 18:06 :
Personnellement ma dernière augmentation remonte au 1/6/2003. Ne pleurez pas de trop !
a écrit le 08/04/2010 à 15:53 :
la consultation du generaliste est a 22 euros depuis le 1 er juillet 2007.vous lisez bien, bientot trois ans. et vous votre derniere augmentation c'etait quand?
a écrit le 08/04/2010 à 15:35 :
Je tiens à rassurer Vache à lait et Jean : des médecins généralistes il y en aura de moins en moins dans les années à venir car il y plus de médecins qui partent en retraite que de jeunes médecins qui sortent des facultés et ceux ci, en grande majorité, ne veulent plus faire généralistes, demandez vous pourquoi ?
a écrit le 08/04/2010 à 15:02 :
la jalousie et la delation sont elles les mamelles du peuple français ? les toubibs sont tellement heureux et gavés que personne ne veut prendre notre reléve .à une brave femme qui me disait hier sa colére que les urgences soient triées la nuit par le 15 et qui demandait pourquoi nous ne pouvions plus avoir le médecin comme à un distributeur automatique ,je l'ai étonné en répondant :mais ce sont des etres humains ,la nuit ils dorment
a écrit le 08/04/2010 à 14:46 :
ça vous choque pas de payer 100 euros un serrurier qui reste 5 mn pour vous ouvrir la porte et ça vous choque de payer (et remboursé) un médecin pour 22 euros; voire 23 ?
et la responsabilité médicale vous l'évaluez à combien ?
alors venez travailler 60 heures par semaine, venez prendre des décisions difficiles, levez vous la nuit et quittez votre famille parfois le week end;
vous etes vraiment de pauvres types. Vous confondez le chiffre d'affaire et le revenu. Vous etes d'accord pour vous payer le portable, l'iphone et canal satellite et vous estimez que vous payez déjà trop votre consultation.
Quand il n'y aura plus personne pour faire ce métier, vous vous démerderez tous seuls avec internet pour vous soigner;
a écrit le 08/04/2010 à 14:43 :
Merci a vache a lait et a tous ceux qui me donnent raison d'avoir arreté le mois dernier la Medecine generale. Maintenant je suis un bon français qui a diminué son revenu de 5% en passant de 55h a 35 heures par semaine.
a écrit le 08/04/2010 à 14:08 :
22 ?, déjà très très bien payé, car à 4 consultations l'heure (mon dermato facture 48 ?, alors allez calculer !), et 169 heures par mois, cela fait 14.872 ?. Payer davantage c'est obtenir le système vicieux des spécialistes, qui ont des revenus bruts de 30.000 ?, ce qui fait que leur cabinet n'ouvre souvent que 4 jours semaine, car les trois autres jours ils sont au golf et dans leur résidence secandaire (mon dermato ouvre 4 jours et fait croire qu'il fait 70 heures, alors qu'il attaque sa journée à 9 h et la clos à 19 h avec une pause midi de deux heures, idem pour mon ophtalmo).
La Sécu n'a pas vocation de créer une corporation de rentiers !
En outre toubib est un beau métier : pas de patron, pas de compte à rendre, et on ferme quand on veut ! Quant au risque, pas plus que pour un plombier zingueur
a écrit le 08/04/2010 à 13:49 :
Et voilà, une fois de plus, pour relayer un mouvement de grève, on ne parle que de la demande d'augmentation des salaires des grévistes, qui est réelle, mais pas unique. Savez-vous que dans les projets du gouvernement, il y a un ponctionnement forfaitaire à chaque futur oubli de la carte vitale par les malades infligés au médecin et à chaque délivrance de feuille de soins papier? Savez-vous qu'ils ont une tonne de paperasse à gérer, en plus de leurs consultations, du temps qu'ils prennent pour nous écouter (et que nous ne leur rendons pas), et j'en oublie parce que si j'ai pris le temps de poser la question à mon médecin et pu lire l'avis de grève posé pour le premier mouvement, j'ai hélas oublié le reste. Et ce ne sont pas les médias qui ont pensé à relayer tout le reste des informations! A votre place, je râlerais davantage contre les moitiés d'informations que l'on nous donne plutôt que contre les gens qui prennent la décision de faire la grève. Parce que si nous étions payés les jours de grève, cela se saurait, et la crise aidant, il me semble qu'il faut une bonne dose de réflexion pour et contre avant d'engager ces mouvements, et qu'ils ne sont donc pas pris à la légère, comme certains ici semblent le penser, comme si le salaire de nos jours était un sujet "léger"...
a écrit le 08/04/2010 à 13:40 :
Eh ben, voilà de quoi illustrer une approche assez réductrice de la médecine générale.
Je vous souhaite de trouver un médecin au moment où vous en aurez besoin. Il faut vraiment être motivé pour soigner des gens qui pensent comme vous,"Vache à lait"... .Avez vous essayé d'établir une comparaison avec certaines professions fortement rémunératrices, appuyées sur des compétences techniques , cf dépanneurs en tous genres, que je suis moi aussi bien contente de trouver ,mais qu'il faut payer au prix fort, très fort, bien plus que 22 euros et parfois pour 5 mn d'intervention. Essayez d'être moins caricatural et analysez
a écrit le 08/04/2010 à 13:35 :
je réponds à Vache à lait : je vous remercie de votre remarque; je pars en retraite sans successeur avec moins de regrets et en moto...
a écrit le 08/04/2010 à 13:27 :
Les médecins généraliste veulent 1 ? de plus alors que le SMIG n?a quasiment pas augmenté. Quelle honte ? La sécu est suffisamment en déficit
a écrit le 08/04/2010 à 13:26 :
Vache à lait, ta réaction est vraiment ridicule, sache qu'un médecin reverse 50% de son salaire à l'URSSAF, ensuite tu retires les frais pour le local, la secrétaire etc...il reste certes un salaire qui parait convenable pour la majorité des français environ 3500 euros, mais tout ça pour 9 ans d'étude, plus de 70h par semaines et une vie de famille quasiment inexistante...Après je peux comprendre que ça fasse râler...mais il faut comprendre que les médecins en ont ras le bol d'être eux même des vache à lait, considérés comme des sous médecins par rapport aux spécialistes...
Donc avant de parler il faut se renseigner...donc non pas "lol".
a écrit le 08/04/2010 à 13:18 :
c'est inacceptable , le refus de la part d'un gouvernement de casser une décision de la cour d'appel , totalement justifiée . il faut autant de temps à un généraliste pour etre formé , qu'à un médecin spécialiste . au moment ou la prefession se pauperise, et les effectifs diminuent, c'est d'un illogisme notaire, fait par des "discutailleurs et des empecheurs de tourner en rond .
a écrit le 08/04/2010 à 13:09 :
22? pour souvent 1/4 d'heure de consulation, ils sont bien payés déjà non?
1? de plus représente une augmentation de 4,5%, pas mal, et comme ils peuvent travailler plus de 35 heures......
enfin, il faut les comprendre, ça consomme une voiture allemande, et il faut payer le crédit de leur investissement en lois scellier. lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :