France : le nombre de demandeurs d'emploi a continué à progresser en mai

 |   |  547  mots
(Crédits : Reuters)
Le nombre de demandeurs d'emploi en recherche active d'emploi et n'exerçant aucune activité (catégorie A) s'est établi à 2.690.600 personnes en France métropolitaine fin mai 2010, soit une hausse de 0,8% sur un mois et de 7,1% sur un an.

Selon les informations de la Dares et de Pôle Emploi, publiées ce jeudi, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (chômeurs sans aucune activité) s'établit à 2.6900.600 en France métropolitaine fin mai 2010, soit une hausse de 0,8% par rapport à avril (22.600 personnes supplémentaires) et de 7,1% sur un an.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégories B et C (chômeurs exerçant une activité réduite ; activité courte pour la catégorie B ou longue pour la C) s'établit de son côté à 1.243.300. Le nombre de ceux de catégorie B diminue de 0,3% (mais augmente de 3,2% sur un an), de même que le nombre de chômeurs de catégorie C :  -0,6% (mais en hausse de 27,9% sur une an).

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C (c'est-à-dire tenus de faire une recherche active d'emploi) s'établit à 3.942.900 en France métropolitaine (4.182.800 avec l'outre-mer). Ce nombre croît de 0,4% (soit de 16.700 personnes) en mai par rapport à avril. Sur un an, il augmente de 9,4%.

Enfin, le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E (chômeurs non tenus de chercher un emploi ; sans emploi pour la catégorie D, en emploi pour la E) s'établit à 595.600 en France métropolitaine à fin mai. Le nombre de celles inscrites en catégorie D baisse de 1,1% et le nombre de celles inscrites en catégorie E est en hausse de 3,7%.

Dans un contexte de réforme des retraites et d'allongement inévitable de la vie active, on note que dans les catégories A, B et C, c'est le nombre de chômeurs de plus de 50 ans qui progresse le plus vite : +1,4% sur un mois et +17,9% sur un an. Le nombre de chômeurs de moins de moins de 25 ans et de 25 à 49 ans progressent bien plus lentement : +0,3% et +0,2% sur le mois.

Les offres d'emploi collectées par Pôle emploi ont diminué de 3,7 % en mai en France métropolitaine mais ont augmenté de 12,8 % sur un an.

Les effets de la crise "n'ont pas disparu"

Christine Lagarde, ministre de l?Economie, si elle reconnaît que les "effets de la crise sur l'emploi n'ont pas disparu", a souhaité mettre en avant les chiffres positifs de ce point mensuel. Elle a rappelé dans un communiqué que "depuis 6 mois, le nombre d?inscrits à Pôle Emploi est resté presque stable (+2,1%)". Elle a également pointé du doigt que parmi ces inscrits, "le nombre de jeunes de moins de 25 ans a diminué de 0,7%" et que "le nombre de demandeurs d?emploi envoyés en formation a progressé de +15,8% depuis 6 mois".

La ministre de l'Economie et son secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, ont également indiqué dans ce communiqué "que l?emploi des seniors [allait] bénéficier des 33.000 accords d?entreprise et plans d?action en faveur de l?emploi des salariés âgés qui ont été déposés au 1er juin". Et que "le Président de la République, lors du sommet social du 10 mai, a prolongé jusqu'à la fin de l?année des aides en faveur de l?alternance pour les jeunes et maintenu les aides aux entreprises recourant à l?activité partielle et à la reconversion des licenciés économiques".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :