Chômage : des durées d'indemnisation qui rétrécissent

 |  | 248 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Entre 2005 et 2008, la durée moyenne d'indemnisation des demandeurs d'emploi par l'assurance chômage a diminué de deux mois. Moins indemnisés, les chômeurs ont ainsi été plus nombreux à basculer vers les dispositifs de solidarité, tels que l'allocation spécifique de solidarité (ASS).

Entre 2005 et 2008, la durée moyenne d'indemnisation au titre du chômage a diminué de deux mois, passant d'un an et trois semaines (386 jours) à moins d'un an (328 jours), selon une étude de la Dares (ministère de l'Emploi) publié ce mercredi. 

"Cette diminution s'explique en partie par les baisses successives des durées maximales d'indemnisation décidées lors des réformes de l'assurance chômage", a précisé la Dares.

Réformes successives

Des réformes du système d'indemnisation sont intervenues en 2003, en 2006, ainsi qu'en 2010, bien que pour cette dernière aucun bilan ne soit encore disponible. Une nouvelle réforme sera mise en oeuvre en 2011 après les négociations entre les organisations patronales et syndicales, qui gèrent les cotisations alimentant le régime de l'assurance chômage (Unedic).

Selon la Dares, la diminution de la durée d'indemnisation est également liée à l'amélioration de la conjoncture économique à partir de 2006 - synonyme de retours à l'emploi plus rapides ou plus faciles pour les chômeurs.

Que les demandeurs d'emploi soient indemnisés moins longtemps a également eu comme conséquence une hausse du nombre d'entrants dans les dispositifs de solidarité de l'Etat, comme l'allocation spécifique de solidarité (ASS).

Perte de ressources

Ces personnes, en passant de l'indemnisation chômage à l'ASS, ont perdu en moyenne 50% de leurs ressources. Logique, puisque l'indemnisation du chômage se calcule proportionnellement au salaire antérieur (62% en moyenne en 2008), tandis que l'ASS est un minimal à base forfaitaire (442,50 euros en 2008).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :