Le chômage français repart à la hausse en août

 |  | 452 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi est reparti à la hausse fin août, progressant de 0,6% par rapport au mois précédent (chômeurs inscrits en catégorie A), après les relatives accalmies de juillet et juin. Rien ne semble enrayer le chômage des seniors.

Les relatives améliorations enregistrées sur le marché de l'emploi en juin et en juillet peinent à jouer les prolongations. A fin août, le nombre de demandeurs d'emploi en recherche active d'emploi et n'exerçant aucune activité (catégorie A) est en effet reparti à la hausse, progressant de 0,6% sur un mois (soit 15.900 personnes). Sur un an, la progression est de 4,9%. ll s'établit ainsi à 2.692.500 personnes en France métropolitaine à fin août, selon les informations de la Dares et de Pôle Emploi publiées ce vendredi.

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégories B et C (chômeurs exerçant une activité réduite; activité courte pour la catégorie B ou longue pour la C) s'établit à 1.278.400 personnes à fin août. Le nombre de personnes inscrites en catégorie B augmente de 0,3 % (+7,7 % sur un an), tandis que celui des personnes inscrites en catégorie C baisse de 1,4 % (+15,8 % sur un an).

Une hausse de 7% sur un an

Au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi de catégories A, B, C (c'est-à-dire tenus de faire une recherche active d'emploi) s'établit à 3.970.900 en France métropolitaine à fin août 2010, 4.216.800 avec l'Outre-mer. Ce nombre progresse de 0,2% sur le mois (soit de 7.100 personnes). Sur un an, il augmente de 7,1%.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie D (personnes non tenues de chercher un emploi en raison d'un stage, d'une formation, d'une maladie) baisse de 0,4%. Le nombre de ceux inscrits en catégorie E (personnes non tenues de chercher un emploi, déjà en emploi, par exemple bénéficiaires d'un contrat aidé) marque une progression certaine de 2,3%. Au total, ces deux catégories regroupent à fin août 617.200 personnes en France métropolitaine.

Le chômage des jeunes poursuit sa déccrue, les seniors toujours mal lotis

Une bonne nouvelle toutefois, le chômage des jeunes diminue. Le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans (catégories A, B, C) est en baisse de 0,4 % en août (+0,1 % sur un an).

En revanche, le chômage des seniors (plus de 50 ans) poursuit sa mauvaise pente, en hausse de 1,3% sur un mois et de 16,7% sur un an. Un indicateur significatif alors que la réforme des retraites en cours prévoit de faire travailler plus longtemps les Français.

Le nombre d'inscrits à Pôle Emploi âgés de 25 à 49 ans (catégories A, B, C) stagne sur un mois (+6,6 % sur un an).

Dans un communiqué, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, estime que "cette hausse, qui fait suite à deux mois de baisse (-14.400 en juillet et -8.600 en juin), n'interrompt pas la tendance à la stabilisation du marché du travail depuis le début de l'année".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :