Non à l'abattage d'arbres centenaires : polémique dans une ville française

 |   |  216  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Des habitants de Nîmes dénoncent l'abattage de platanes bicentenaires et de micocouliers eux aussi centenaires pour faire passer les nouveaux bus.

Il n'y a pas qu'en Iran, qu'en Tunisie et qu'en Egypte qu'Internet sert à mobiliser. Des habitants d'une grande ville française, Nîmes, utilisent la toile pour faire connaître leur combat : la défense d'arbres centenaires.

Ils écrivent en effet : "la ville avec un accent, Nimes la ville aux micocouliers, nimes ville romaine est en train de procéder au massacre de ses platanes bi-centenaires, ses micocouliers eux aussi centenaires .... sans en avoir averti la population, (il a été communiqué sur des travaux aux arbres) la ville va construire des gares pour son tram-bus (en fait un bus double sur pneus qui marche au gaz oil) et qui va faire le tour de la ville."

La presse locale s'est faite l'écho de cette pacifique guérilla urbaine. Certains des défenseurs de ces arbres s'étaient déjà fait connaître pour le même type d'action dans une bourgade du Loiret, à Saint-Cyr en Val, près d'Orléans.

Selon eux, "les arbres sont le poumon des boulevards l'été quand il fait 40° à l'ombre, le massacre a commencé, nous sommes désespérés. La presse locale a été prévenue, mais il faut que tout s'arrête le plus tôt. Un arbre est abattu toutes les deux heures.... 51 arbres font finir ainsi."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2011 à 20:28 :
http://www.mesopinions.com/NON-a-l-abattage-systematique-des-arbres-de-la-ville-de-Tours---petition-petitions-cd0c9ac290055f67287392a0e6af2db8.html
a écrit le 08/02/2011 à 18:45 :
Running...Je vous plains...sincèrement!
a écrit le 05/02/2011 à 21:13 :
Se concerter avec la population pour savoir si on va couper les arbres ! on atteint des sommets dans le ridicule et le conservatisme. Bientôt il faudra que le maire demande à chacun à quelle heure il veut que le trottoir soit nettoyer devant chez lui.

Des arbres, ils en né des millions tous les jours et il en meurt un peu moins tous les jours. C'est même un comble que ce symbole du renouvellement permanent puisse devenir une icone du conservatisme.
Si un jour quelqu'un invente la baguette magique qui fige le monde et empêche tout de changer, on est à peu près sûr que ça viendra d'un français.

La raison de cet ultra-conservatisme serait-elle à chercher dans le vieillissement de la population ?
Réponse de le 06/02/2011 à 13:54 :
Monsieur,
Sachez que les arbres de la Ville de Nimes, des micocouliers et des platanes pour beaucoup centenaires, font partie du patrimoine du secteur sauvegardé de la ville au même titre que les Arènes et la Maison Carrée, qu'une réglementation sévère appelée "charte de l'environnement" signée par le maire s'applique sur tout le territoire de la ville et qu'en l'ocurence aucune information envers les citoyens n'a été communiquée concernant l'abattage de ces arbres pour la construction d'abris bus.
Les citoyens nimois, jeunes et vieux, sont respectueux de la légalité, de leur environnement et de leur patrimoine.
Et ils seraient très heureux si le maire venait chaque matin faire nettoyer leurs trottoirs pour y enlever les crottes laissées par les chiens.
a écrit le 05/02/2011 à 15:52 :
Ah, si seulement les tronçonneuses et les bulldozers n'existaient pas, quelle vie agréable pourrions-nous avoir, bonne sieste l'après-midi sous les tilleuls et les micocouliers, et cerise sur le gâteau: nous serions mis à l'abri des inondations récurrentes.
a écrit le 04/02/2011 à 20:07 :
A Lyon, il existe une entreprise capable de déplacer de gros arbres à l'aide d'une machine spécialisée. Ils l'ont fait pour la ville de Saint-Brieuc et son parc du palais de justice avec succès. De temps en temps, il faut savoir payer le prix pour faire ce qu'il faut pour satisfaire tout le monde.
a écrit le 04/02/2011 à 14:57 :
Il faut faire attention dans ce genre de défense environnementale. Nous avions sans ma ville des platanes centenaires mais malades, tronc creux et branches fragiles. Les jours de grand vent de grosses branches cassaient avec risque pour les passants. Il faut savoir que le maire est responsable en cas d'accident. Chez nous les arbres ont été remplacés par d'autres plus jeunes et sains. Pas trop d'ombre pour quelques années puis tout sera oublié. Un arbre c'est comme un homme debout, il peut être malade puis mourir mais si possible sans faire de victimes parmi la population.
Réponse de le 06/02/2011 à 13:45 :
Sil est vrai et recommandé que tout arbre malade doit être remplacé... en ce qui concerne la Ville de Nimes, les 80 arbres qui seront abattus (le poumon de notre ville dans la fournaise de l'été avec ses 40° à l'ombre) le seront pour construire à leur place de nouveaux abris bus plus grands, plus beaux que les anciens sur le trajet du nouveau bus de la ville.
a écrit le 04/02/2011 à 14:32 :
Je trouve cela totalement scandaleux, alors qu'une prise de conscience mondiale se met en place en faveur de l'écologie et de la préservation de la planète...
a écrit le 04/02/2011 à 12:49 :
Ils ont raison il y a assez qu'une poignée de politicards et de technocrates décident de tout partout à notre place. Il est temps chez nous aussi de nous rendre notre qualité de citoyen à part entière!
a écrit le 04/02/2011 à 12:12 :
il y a un conflit du même type à Coutances ,en basse-normandie.
a écrit le 04/02/2011 à 10:58 :
Mais avec le savoir-faire des forces de l'ordre "que le monde entier nous reconnait", y-a-t-il une chance que la population ait gain de cause?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :