Un Français sur trois flirte (ou plus) au bureau

 |   |  396  mots
Infographie La Tribune/BHEDOUIN
Infographie La Tribune/BHEDOUIN
Selon un sondage OpinionWay pour les Éditions Tissot, que dévoile La Tribune, les salariés français considèrent le lieu de travail comme propice aux rapprochements.

L'amour n'est pas que dans le pré. On peut aussi le trouver au bureau. Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour les Éditions Tissot sur « la sexualité, les Français et le travail », un Français sur deux considère l'environnement professionnel comme propice au flirt et à la rencontre amoureuse et un sur trois a eu une relation (amoureuse, sentimentale ou sexuelle) avec une personne rencontrée dans le cadre de son travail (collègue, client, prestataire, fournisseur...). « Le coup de foudre amoureux peut survenir sur le lieu de travail et la "sauvagerie du désir" transgresser les règles et les conventions », analyse le sociologue Ronan Chastellier. Certains secteurs, compte tenu de la durée du temps passé dans l'entreprise, de l'aspect festif du management comme les séminaires... favorisent ce type de rencontres (milieu hospitalier, monde de la communication et de la presse, etc). Aujourd'hui, « on a besoin d'ensauvagement dans le monde du travail, c'est le jeu de l'amour et du travail », poursuit le sociologue qui qualifie l'entreprise de bon « opérateur » de la rencontre. Car l'aventure au travail en général ne dure pas. Peut-être d'ailleurs parce que l'un des deux partenaires est déjà engagé ailleurs... le questionnaire ne le dit pas.

Relations furtives

Quoi qu'il en soit, 63% des salariés interrogés évoquent ainsi une relation furtive, tandis que 36 % entretiennent une relation durable. La coprésence des amants dans l'entreprise n'est pas simple à gérer : si 6 % d'entre eux vivent leur histoire au grand jour, 8 % préfèrent être discrets dans l'entreprise et 2 % préfèrent la quitter. Si la possibilité de séduction existe dans l'entreprise, la limite apparaît vite avec le harcèlement sexuel, considéré comme un « comportement bestial régressif », remarque Ronan Chastellier. Le sondage montre également que 67 % des Français estiment qu'il n'y a pas de place pour l'amour dans l'entreprise. Parmi les plus rétifs à une idylle au travail figurent les jeunes et les femmes.

À noter que 9% des Français utilisent Internet sur leur lieu de travail pour flirter. Pour le sociologue, cette pratique est « sous-évaluée, compte tenu du tabou et de l'absence de contrôle réel ». Enfin, 55 % des salariés considèrent qu'être amoureux a un impact positif sur leur travail. Mais, 14 % considèrent que l'amour a un aspect négatif sur leur efficacité au travail.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2011 à 9:47 :
a que c'est beau de lire les commentaires...
moi je dirai 1 sur 3 est fidele, et deux sur trois ne le sont pas et sont fiers !!!!!
je trouve que celui qui trompe n'a pas de face; ou alors le soir va voir sa femme (ou son homme) et lui dit clairement: je flirt o bureau ... il y aurait bcp moins de commentaires ici...
a quoi ca sert de se mettre en couple pour tromper?
autant ne pas se mettre en couple, et flirtez autant que vous voulez...
a écrit le 14/06/2011 à 8:21 :
Faut il encore avoir un bureau ! J'aimerais bien connaitre les CSP et les secteurs qui ont été sondés !
a écrit le 14/06/2011 à 6:34 :
C'est une mauvaise blague pour semer le doute dans les familles.
a écrit le 13/06/2011 à 14:04 :
En général, quand on interroge les hommes, le pourcentage est plus élevé que la moyenne, et chez les femmes, c'est l'inverse. Que faut-il en déduire ? Que les hommes mentent par fanfaronage ou que les femmes mentent par hypocrisie, ou bien que certains hommes font ça entre eux mais pas les femmes ? Ou alors, y aurait-il des femmes polyandrophiles ? Que de questions sans réponse !
Réponse de le 14/06/2011 à 15:25 :
EXCELLENT ! signe une femme
Réponse de le 15/06/2011 à 9:48 :
j'aime .
a écrit le 13/06/2011 à 10:50 :
Ce qui est drole c'est le terme des "mecs"...(NDLR victimes) consentantes, car je suis désolé mon expérience de 25 années de grands groupe me montre tout d'abord que comme à la campagne dans notre enfance ce sont toujours les mêmes qui sont consentantes...il y a bien sur quelques aventures réelles...mais la majorité sont dans un consentement "hiérarchique" donc plus ou moins imposés dans le processus classique du harcèlement.
a écrit le 13/06/2011 à 5:48 :
Après la France des 35 heures, voici la France des tiers sauteurs sur lieu de travail :-) Je ne sais pas si France sort grandit de cette histoire surtout après celle de DSK mais on reste fidèle a notre image de latin ainsi que le cerveau reptilien valable tant pour les femmes que les hommes! Mais en attendant, les allemands bossent et sont champions d'Europe...
Réponse de le 13/06/2011 à 11:15 :
Champion d'Europe de la dénatalité. Oui, on a tous lu ça. Heureusement qu'ils ont des Turques.
Réponse de le 14/06/2011 à 11:23 :
Bravo Tomy. Les Français n'ont décidément rien d'autre à faire au travail! Cela prouve qu'on sait bien simuler le travail y compris dans les entreprises privées! Quant au commentaire de Papi Gaga je le trouve totalement hors propos, primaire... Ce n'est pas la natalité qui fait d'une nation sa grandeur. La France devrait plutpôt s'intéresser aux jeunes qui partent toujours plus nombreux chercher un emploi à l'étranger malgré la forte natalité! Un jour ces français pourraient bien partir d'expatrier en allemagne cher Papi Gaga!
a écrit le 12/06/2011 à 11:54 :
Au bureau , sans doute , aussi au cours de la campagne éléctorale , réunion de parti , communauté de vue , présence fréquente , joie de se regarder , de se toucher , .. impossible de résister ! Et oui!
a écrit le 12/06/2011 à 9:07 :
Mon dieu que ces commentaires transpirent la morale de bistrot et la rigidité. Passer 9h au boulot par jours doit pouvoir permettre aux gens de se connaitre, de flirter, bref de vivre aussi non ? Ou alors bienvenue Gattaca, camarades.
a écrit le 11/06/2011 à 14:23 :
qui est le journaliste qui a commis un tel article, déjà ? ...
a écrit le 10/06/2011 à 23:15 :
On dirait que tout le monde ou presque ignore que le Q au boulot est une horreur. Qu'il se renseigne auprès de ces pauvres (un peu plus que nous) amerloques!
a écrit le 10/06/2011 à 16:31 :
Cest DSK qui a fait montée ses statistiques!
a écrit le 10/06/2011 à 16:30 :
Vous avez donc une chance sur trois que votre femme couche avec son boss :))))
Réponse de le 11/06/2011 à 11:07 :
@promo oblige!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 10/06/2011 à 16:08 :
BELLE PRODUCTIVITE
a écrit le 10/06/2011 à 14:49 :
Un français sur trois flirte au travail .... la belle affaire!
Quelle bêtise!!
En corollaire la plupart des boutiques de sondage n'ont vraiment rien à f...tre d'intéressant
a écrit le 10/06/2011 à 14:45 :
Il n'y a pas de mal à se faire du bien, non ? Et puis c'est comme cela que l'on fait de nouvelles rencontres .... avec des réputations, surtout quand elles sont bonnes. Je suis surpris de voir à quel point les 2 sexes sont demandeurs d'exotisme, on peut vraiment parler d'égalité des sexes à ce niveau là. Dire qu'après ça va jouer les chefs irréprochables et donneuses de leçon ...
Réponse de le 13/06/2011 à 10:54 :
Les propos machistes ont encore de belles années devant eux en France. Réveillez vous! Les femmes ne pensent pas comme vous. Vous êtes ce que vous êtes. Je le respecte. Mais ne généralisez pas. Les hommes à "exotisme" savent sentir les "bons coups" comme ils disent. Et ils donnent l'adresse à ses potes. C'est ainsi. Mais par rapport à cela que de femmes harcelèes non consentantes. Le cul c'est bien triste quand il se réduit à cela.
a écrit le 10/06/2011 à 14:22 :
Un bon conseil aux chefs de service et aux dirigeants: JAMAIS SUR SES TERRES !!
a écrit le 10/06/2011 à 13:33 :
Ben, oui, nous passsons au travail beaucoup de temps ensemble et cela entraîne forcèment des rapprochements. Beaucoup d'entre nous ont rencontré mari ou femme et cela permet aussi quelques plaisirs extra conjugaux. hi hi hi !!!
Réponse de le 10/06/2011 à 16:10 :
Proitez-en parce que cela ne va pas durer. Au Canada, les filles attendent qu'un type leur parle au bureau pour les envoyer au tribunal pour harcèlement sexuel...dans le but de récupérer de l'argent bien évidemment :-) et ça marche :-)
a écrit le 10/06/2011 à 13:07 :
à quand les ateliers hommes et les ateliers femmes, la mixité, que ce soit dans la scolarité comme au travail n'apporte rien de bon au niveau sexuel, c'est juste de la provocation et une source d'ennuis!
Réponse de le 13/06/2011 à 12:53 :
pour pieds sur terre, vôtre est digne des conversations de comptoir où des cafés, des gens qui veulent refaire le monde à leur image, quand au journaliste bien l'article quand est-çe qu'on fassent des articles sur la grosses de Madame Sarkozy
a écrit le 10/06/2011 à 12:36 :
Pour un flirt avec toi, je ferais n'importe quoi! pour un flirt! la vie et belle et nous ne sommes que de passage!!!!!!!!!!!
Réponse de le 10/06/2011 à 12:53 :
@ Rocco, je partage tes pensées,du piquant, du piquant! comme cela nous nous rendons au travail avec plus de convictions!!!!!!
a écrit le 10/06/2011 à 11:59 :
Pour que tout se passe bien dans l'entreprise ? Etre toujours très droit, inflexible ; ne pas hésiter à s'étendre en longueur sur le sujet; entretenir des rapports tendus avec son assistante, surtout si celle-ci sait prendre les chose en main; étendre modérément le cercle de ses amies.
Simple.
a écrit le 10/06/2011 à 11:54 :
Je pense que cette étude n'a pas sa place dans les colonnes de ce journal si sérieux.
Réponse de le 10/06/2011 à 12:14 :
la Tribune a change de dirigeant !!!!!! jE SUIS D ACCORD AVEC VOUS Tennis -
Réponse de le 10/06/2011 à 12:57 :
La tribune, journal sérieux, laissez moi rire...
Réponse de le 10/06/2011 à 13:13 :
La frontière entre la vie professionnelle et la vie privée est de plus en plus flou. Détrompez vous, les relations ambigue au bureau est une réalité que les dirigeants ne doivent pas sous estimer !
Réponse de le 10/06/2011 à 18:18 :
De plus en plus le travail est à reprendre....on passe son temps à faire rectifier des erreurs...on comprends pourquoi ! + tel portable + machine à café+ réunions que de choses à faire en 35 h !
a écrit le 10/06/2011 à 11:47 :
RUBIS je ne connais peu qui sont fourmis et non sauterelles.
a écrit le 10/06/2011 à 11:31 :
UN FRANCAIS sur trois. Pourquoi vous parlez au masculin, et LA FRANCAISE elle fait quoi?
a écrit le 10/06/2011 à 11:30 :
Je comprends mieux pourquoi mon mari rentre crevé du bureau.
Réponse de le 10/06/2011 à 13:01 :
@Germaine,l'amour est dans le pré!!! Fait pas la gueule, Germaine fait comme ton mari!!!!!!!
Réponse de le 10/06/2011 à 13:41 :
jojo, à parfaitement raison , germaine fais pareil , du moment où cela reste plaisir sans attaque le couple vie est belle et nous ne sommes que de passage,
Réponse de le 13/06/2011 à 11:09 :
J'ai pas attendue. On a deux enfants, un chien et un chat. Seuls les deux derniers sont de lui...
a écrit le 10/06/2011 à 11:19 :
68% des enfants seaient conçus au travail, dont 27% dans un ascenseur ? C'est incroyable !
Réponse de le 10/06/2011 à 14:28 :
@Pipo
C'est ce que l'on appelle "des monte en l'air"...
a écrit le 10/06/2011 à 11:00 :
c'est une enquête... voilà bon... à quoi sert-elle et puis quelle trouvaille de s'apercevoir que des femmes et des hommes qui passent une moyenne de 40 heures pas semaine ensemble puissent avoir des relations amoureuses.
Bises à ma chérie
Réponse de le 10/06/2011 à 11:32 :
RIRE bien exprimé lol -
Réponse de le 10/06/2011 à 11:36 :
N'OUBLIEZ PAS LES PRESERVATIFS S U R T O U T
Réponse de le 10/06/2011 à 12:58 :
@Rubis, moi il me faut un parapluie!!!!!!!!!!!!
a écrit le 10/06/2011 à 10:51 :
Le Travail serait une menace à la vie de famille!
a écrit le 10/06/2011 à 10:38 :
Enfin une bonne nouvelle, donc la tribune s'intérèsse aux flirts dans les entreprises : BRAVO
a écrit le 10/06/2011 à 10:37 :
Aimer et étre aimé(e), méme si c'est de courte durée, est un des plus beau cadeau que la vie puisse offrir. Le coup de foudre amoureux peut arriver à tout moment et pourquoi pas au travail.
a écrit le 10/06/2011 à 9:59 :
Je cite :Parmi les plus rétifs à une idylle au travail figurent les jeunes et les femmes.

Est ce dire que la majorité des relations sont des relations entre hommes murs?
Réponse de le 10/06/2011 à 18:19 :
Jolie réflexion :)
a écrit le 10/06/2011 à 9:57 :
Quelle révélation ! Ma journée va en être bouleversée ! Et mon Fukushima, c'est du poulet ?
a écrit le 10/06/2011 à 9:50 :
effectivement un nouveau dirigeant a la tribune.desormais le quotidien economique fera dans le glamour et dans les titres racoleurs.
Réponse de le 10/06/2011 à 11:36 :
ça va etre le Bord.l alors
Réponse de le 10/06/2011 à 11:36 :
ça va etre le Bord.l alors
a écrit le 10/06/2011 à 9:30 :
quand on travaille ce n'est pas pour s'aimer mais pour bosser - Apres ou avt le travail vous faites ce que vs voulez , c'est votre vie privee - mais pour un boss vs n'etes pas rentable autrement ; maintenant vous profitez peut etre de la promotion canapé (c'est votre choix) - SI j'etais votre patron je ferai du tri car le travail c'est la sante (commele chantait salvador) - j'exigerai un personnel exemplaire et consciencieux -
Réponse de le 10/06/2011 à 11:24 :
Moi, je ne prendrais du personne androposé et ménopausé. L'entreprise n'est pas un lieu de reproduction. Zut alors.
a écrit le 10/06/2011 à 8:47 :
Il n'y a plus de valeur moral ce jour -
Réponse de le 10/06/2011 à 9:07 :
Il faut dire qu'on passe la plus grande partie de son temps au travail ... et puis on a qu'une vie. Déjà que de nos jours il y a de plus en plus de mal a rencontrer des gens, alors comme le dit la chanson : laissons les s'aimer !
Réponse de le 10/06/2011 à 10:11 :
C'est plutôt une bonne nouvelle. Il n'y pas que le travail dans la vie et des accrocs au travail il y en aplein les cimetières ;o)
Réponse de le 10/06/2011 à 10:40 :
@ yann, en voilà une bonne nouvelle vous ne trouvez pas ?
Réponse de le 10/06/2011 à 11:28 :
C'est faux yann il y a une femme ecrivain qui a manque d' en mourir , souvenez vous -
Réponse de le 10/06/2011 à 11:28 :
De mon temps, il n'y avait que le patron qui prenait du bon temps au bureau. Si ça se démocratise et qu'on doit partager les poulettes avec le gars de la sécurité, ça sert à quoi d'être chef ? Tout fout le camp.
Réponse de le 10/06/2011 à 11:58 :
Moi j'ai pas de bol, toutes mes collègues font partie des 66% restants snif
Réponse de le 10/06/2011 à 15:40 :
@ il ne faut pas penser qu'au flirte, le travail avant tout!
Réponse de le 13/06/2011 à 8:41 :
Je suis de ce 66%.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :