Didier Migaud invite l'Etat à faire plus d'efforts pour réduire le déficit

La France devrait tenir son objectif de réduction du déficit cette année mais doit engager des mesures supplémentaires pour y parvenir par la suite, selon un rapport présenté ce mercredi par la Cour des comptes.
Didier Migaud, le premier Président de la cour des comptes et Nicolas Sarkozy, le 4 mars dernier à l'Elysée. Copyright Reuters
Didier Migaud, le premier Président de la cour des comptes et Nicolas Sarkozy, le 4 mars dernier à l'Elysée. Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

"Le déficit public peut être ramené à 5,7% en 2011 comme le prévoit le gouvernement". Ce satisfecit accordé par le premier président de la Cour, Didier Migaud à l'occasion de la présentation de son rapport aux commissions des Finances et des Affaires sociales de l'Assemblée nationale n'est à vrai dire que très partiel. Car si, pour cet ancien député socialiste, les efforts du gouvernement porteront leur fruit cette année, il n'en va pas de même pour la suite. "Pour les années 2012 à 2014, la trajectoire d'évolution du déficit (...) repose sur un cumul d'hypothèses de croissance du PIB et d'élasticité des recettes qui peut être considéré comme trop favorables" peut-on lire dans le rapport de la cour des comptes.

Pour vraiment redresser les comptes, "il apparaît indispensable d'agir" a insisté Didier Migaud, pour qui "beaucoup de chemin reste à faire." Au total, la Cour juge nécessaire de réduire le déficit structurel d'un point de PIB par an, soit 20 milliards d'euros. Selon elle, cette réduction du déficit doit d'abord venir d'un fort ralentissement de la croissance des dépenses. Mais "la maîtrise des dépenses publiques ne suffira pas et une augmentation des recettes est inévitable", poursuit le rapport, qui prône la réduction des niches fiscales et sociales

Si le redressement n'est pas effectué, "le risque d'emballement de la dette publique reste une menace majeure" a conclu Didier Migaud. Pour mémoire, le gouvernement a relevé mardi ses prévisions de dette publique pour 2011-2014, à 85,4% du PIB fin 2011, 86,9% fin 2012, 86,4% fin 2013 et 84,8% fin 2014.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 22/06/2011 à 10:54
Signaler
Il a raison. J'espère qu'il restera en place si le PS revient au pouvoir. Parcequ'il va devoir en pondre des rapports vue le programme !

le 22/06/2011 à 20:11
Signaler
ouria, il est vrai que c'est le seul après de gaulle à avoir ouvert la frontière de la france aux étrangers, qui viderais nos poubelles

à écrit le 22/06/2011 à 10:52
Signaler
Je viens de trouver dans ma boîte le journal du SIVOM. Je ne savais même pas que cela existait encore car nous avons bien sûr la ville, la comcom, le conseil général et le conseil régional sans oublier l'Etat central et l'Europe. Bien sûr cet organis...

le 22/06/2011 à 12:05
Signaler
850000 personnes sont payées pour faire de la paperasse dans le mille feuilles administratif de notre grande et belle république. Si on enlevait plutôt 9 jobs sur 10 dans ces surcouches qui ne servent qu'a gérer leur propre pagaille ? En compensation...

le 22/06/2011 à 13:38
Signaler
On commence par la suppression de la commision qui a pour charge le minitel et ainsi de suite, on supprime les postes redondants et souvent inutiles, on taxes a 50% les parachutes dit dorés ect...

le 22/06/2011 à 14:08
Signaler
oui moins de paperasses, moins de chiffres, moins d'INSEE et plus de production, + d'élan, + d'entreprises ...

le 22/06/2011 à 15:18
Signaler
Nos politiques sont trop payes et cumulent les emplois retraites et oui !!!!

le 22/06/2011 à 18:24
Signaler
ET le Million de prof......

le 22/06/2011 à 19:26
Signaler
Eh oui bientôt il ne restera plus que "ces gens qui en croquent" en France, les retraités et les fonctionnaires, parce que tous les autres seront partis travailler à l'étranger pour ne pas se faire spollier par une gigantesque machine qui ne travaill...

le 22/06/2011 à 20:13
Signaler
lolita qu'attendez vous pour partir à l'étranger ?

à écrit le 22/06/2011 à 10:37
Signaler
Austérité, bien sûr... Jusqu'au moment où il y aura un "os"... Et ils le savent.

à écrit le 22/06/2011 à 10:16
Signaler
Le contrôleur est nommé par le contrôlé. Par ailleurs, il n'a pas, lors de sa présidence de la commission des finances, rencontré de succès tangibles dans la réduction des déficits. Alors que penser du sort réservé à ce énième rapport ?

le 22/06/2011 à 10:53
Signaler
@Villeroy: le rapport sera mis à la poubelle ou détruit par erreur par du personnel de service intérimaire !

à écrit le 22/06/2011 à 10:15
Signaler
Il suffirait de s'éttaquer pour de bon aux collectivités locales (2 départements en Corse, 2 régions en Normandie etc.). Sans oublier bien sûr les communes, comcoms. Mais sur ce sujet il y a le consensus de la toute la classe politique.

à écrit le 22/06/2011 à 9:51
Signaler
Puisque l'on n'ose pas réduire les dépenses publiques, il faut donc augmenter brutalement les impôts, taxes etc.... C'est que nous avons un rang à tenir, avec voyages, réceptions, troupes militaires et aides de toutes sortes à des pays qui s'empress...

le 22/06/2011 à 12:07
Signaler
Il est clair que dans l'analyse des changements de gouvernance visant a faire des économies, nos chers politiques ont clairement ignoré la seule option qui marcherait : nous débarrasser de la majeure partie d'entre eux...

le 22/06/2011 à 16:01
Signaler
Ils ne font pas se tirer une balle dans le pied ... c'est donc à nous de tirer : AUX URNES CITOYENS

à écrit le 22/06/2011 à 9:45
Signaler
A propos de pertes fiscales et autres déficits se pose-t-on la question de savoir si toutes les grandes entreprises paient leurs cotisations sociales ?

le 22/06/2011 à 10:51
Signaler
@Aspi.91: on ne se la pose pas longtemps car on connait la réponse ! Ces grandes entreprises qui ont des Conseils d'administration qui payent généreusement leurs dirigeants, qui distribuent de bons dividendes à leurs actionnaires et qui sous-payent l...

le 22/06/2011 à 10:53
Signaler
Je pense fort à Total quand meme....

le 22/06/2011 à 12:41
Signaler
prise de contact, pour voir

le 22/06/2011 à 12:47
Signaler
vous qui pensez fort à Total, avez vous pensé à demander aux salariés de Total s'ils avaient d'aller travailler ailleurs ?

le 22/06/2011 à 14:10
Signaler
Beaucoup de ses grosses sociétés ont des franchisés qui sont de petites PME qui paient leurs cotisations. Le problème est plus au niveau de l'IS.

le 22/06/2011 à 16:20
Signaler
EDF n'a pas payé ses cotisations depuis...........................et même plus !

le 23/06/2011 à 9:25
Signaler
Vous avez déjà vu l'élysée avoir l'électricité coupé, EDF est le petit chouchou de l'état

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.