Nicolas Sarkozy assure le service après vente du grand emprunt

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La France a engagé plus de 13 milliards d'euros au titre des investissements d'avenir et espère atteindre les 20 milliards d'ici la fin de l'année. Le chef de l'Etat a placé son "grand emprunt" au cœur de sa quatrième conférence de presse.

En plaçant "les investissements d'avenir" et "le grand emprunt" au c?ur de sa quatrième conférence de presse, Nicolas Sarkozy donne le ton. A partir d'un sujet plutôt technique, le chef de l'Etat fait de la politique en voulant capitaliser sur ce qui a été fait pendant la crise et en montrant qu'il dessine la France de demain. Pendant que les socialistes, eux, prépare la primaire...

Concernant strictement les investissements d'avenir, le chef de l'Etat a donné quelques chiffres. L'Etat aura engagé une vingtaine de milliards d'euros dans son programme d'investissements d'avenir d'ici fin 2011. D'ores et déjà , 13 milliards sur ces 20 milliards ont été engagés et plus de 1.500 projets ont été déposés en un an et demi. Tous n'ont pas été retenus. A ce jour, 396 ont été sélectionnés et 1.700 entreprises ont reçu un soutien financier.

Le principe du grand emprunt visant à sélectionner des projets, il y a donc parfois des déçus. Mais Nicolas Sarkozy peut être pour certains une voie de recours. Ainsi le président de la république a demandé lundi au gouvernement de "réfléchir" et de "faire des propositions" sur le financement d'un Institut hospitalo-universitaire (IHU) dont la recherche serait centrée sur le cancer. Le 30 mars, six projets ont été retenus dans le cadre de l'appel à projets du grand emprunt "IHU" par un jury international avec un financement de 850 millions d'euros, mais aucun des six n'est centré sur le cancer.

La vidéo de la conférence de presse du 27 juin de Nicolas Sarkozy

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2011 à 17:58 :
Un grand enprunt pour relancer l'économie Française. Seules les choix du président et de sa majorité sont contestables. Notamment pour les milliards investis dans le projet de capture de CO2. A qui et à quoi va vraiment servir cet argent?
Il y a bien d'autres grandes difficultés avec un taux de chômage voisin des 10%.
Réponse de le 28/06/2011 à 22:32 :
je me pose aussi la même question pourquoi crée un grand emprunt, j'en vois pas l'utilitée.
a écrit le 28/06/2011 à 13:15 :
Sarko c'est la vente type VRP pur et dur, surtout pas l'après vente, carlà ça se complique.
a écrit le 28/06/2011 à 4:47 :
Ouvrir un emprunt d'état à un an des élections présidentielles, c'est un peu forcer la main sur une politique future, dont on est pas sur de pouvoir la mener.
a écrit le 27/06/2011 à 21:49 :
Ce plan économique est tellement bien fait qu'il faut sortir de l'ENA pour le comprendre, il l'a le donc de compliquer les choses M.Sarkozy aux lieux de les rendres plus simple, bon certains internautes vont me dire que je suis bête, mais ils ont compris eux, certains peut-être mais d'autres non, même sarkozy n'a pas compris çe qu'il disait, on le voyait hésitant.
a écrit le 27/06/2011 à 20:09 :
Et on rempile pour 35G EUR de plus... Nous voila en bonne voie pour nous désendetter...
Oh pardon ! L'emprunt Sarko est plus malin que les autres bien sûr puisqu'il nous ramènera un 100% de plus values !!
Quand les énarques (école d'administration...) se gargarisent avec des ponzis madoffiens, au moment ou la Grèce fait faillite, je suis attéré.




a écrit le 27/06/2011 à 17:17 :
Rappeler que l'Etat ne pourra pas faire l'impasse d'une gestion plus saine (réduction de la dépense publique et des deficits couplée avec une politique de l'offre permettant de réduire aussi le déficit de la balance commerciale et des services) doit effectivement s'imposer à tous les candidats. Certains sont encore fort éloignés de ces considérations économiques élémentaires....
a écrit le 27/06/2011 à 16:25 :
Le "Grand Emprunt"! Encore de l'économie administrée. Les dossiers vont être sélectionnés par des énarques, on sait ce qu'ils ont donné avec le Crédit Lyonnais. Outre que, n'en doutons pas, le piston va également servir. Encore un petit gâchis à la française.
a écrit le 27/06/2011 à 15:42 :
Ce ne sont pas les Francais moyens qui font des dettes, ils touchent leur salaire et dépensent suivant ce qu'ils touchent. Mais c'est bien l'état qui dépense de l'argent qu'il n'a pas sur notre compte!!!!!!! Facile à faire de dépenser et de dire que ce sont les autres, cela s'appelle faire un chèque sur le compte d'un autre!!!!!!!
Réponse de le 27/06/2011 à 17:47 :
Pierre - Avant Sarko, les salaires des fonctionnaires et des retraités de la fonction publique étaient payés, pour l'essentiel, par de la dette de fonctionnement.
Réponse de le 27/06/2011 à 21:28 :
C'est pierre qui à raison le français quand il touche son salaire il le dépense un point c'est tout, mais vous les fonctionnaires vous êtes hyper frileux pour savoir combien vôtre salaire est de x euros.
a écrit le 27/06/2011 à 15:37 :
Messieurs les journalistes, la liste de ces 396 projets retenus et financés par le contribuable est-elle publique ou est-elle le fait du prince ?
Réponse de le 27/06/2011 à 21:29 :
Bien vu mais où est donc passé le prince, bonne question.
a écrit le 27/06/2011 à 15:03 :
Une goutte d'eau à coté des 1600 milliards de dette. On arrivera bien aux 2000 sous peu avec les Enarques qui nous dirigent depuis des décennies..
a écrit le 27/06/2011 à 15:01 :
396 projets retenus 1700 entreprises encaissent : Mais quels sont disons les 50 premiers projets industriels (pas de marketing nide communication SVP)et pour quelles sociétés bénéficiaires ? Serait-il possible de voir ceci ?
Réponse de le 27/06/2011 à 21:32 :
moutarde, d'après vous lesquelles les conseils générales et les préfectures et les mairies
a écrit le 27/06/2011 à 14:58 :
On ne demande pas de la dette, mais des ECONOMIES...
Réponse de le 27/06/2011 à 15:32 :
toto, c'est sûr on ne demande pas de la dettes, mais où sont les économies dans tout les secteurs confondus.
Réponse de le 27/06/2011 à 20:13 :
Il faut simplement interdire la dette publique car les hommes politiques élus sont incapables de gérer rationnellement les finances de l'état.
Réponse de le 27/06/2011 à 20:14 :
Il faut simplement interdire la dette publique car les hommes politiques élus sont incapables de gérer rationnellement les finances de l'état.
Réponse de le 27/06/2011 à 20:35 :
Bien d'accord avec Toto; la plupart des français sont BIEN plus intelligents que ces énarques
Réponse de le 27/06/2011 à 21:39 :
Ah bon le français est intelligent 1er nouvelle, on est la risée de tout les pays d'europe et même des ETATS-UNIS.
a écrit le 27/06/2011 à 14:47 :
les responsables de cette debandate sarkozienne? ceux qui l'ont elu. On connaissait le pouvoir de nuisance de sarkopti en 2007, il avait ete ministre pendant 4 ans et ses resultats etait minables deja a l"epoque, couvert d'un emballage brillant. Les moutons se sont fait rouler dans leur laine, maintenant ils vons payer et payer encore. Bande de nazes va.
Réponse de le 27/06/2011 à 15:34 :
Vôtre commentaire est juste et il m'a fait marrer douçement, et vous verrez le français va le revôter.
a écrit le 27/06/2011 à 14:39 :
Prendre quelque part pour redistribuer ailleurs, donc prendre dans nos poches pour redistribuer dans les poches d'EDF et son patron Proglio et son ami du Fouquet's Sarkozy!!!! Quand je pense que des entreprises essaient de faire surface en lançant des actions d'énergies renouvelables ou de fond 'investissement pour les populations les plus démunies comme le fait GDF-Suez pendant que d'autre pense à leur profit comme EDF...fatigué disait Renaud, je le comprend encore aujourd'hui....
a écrit le 27/06/2011 à 14:30 :
ce bon à rien devrait etre traduit devant la haute cour de judstice pour avoir surendetté la france. son grand emprunt aura servi à donner des avantages à ses copains ( journalistes, paysans, monde médical, restaurateur etc ) mais tout le monde remboursera. et ce monsieur veut faire la morale aux sociaklistes on croit rever. tous les elus sont des parasites de la société
Réponse de le 27/06/2011 à 15:37 :
reg il est là jusqu'aux mois de mai 2012, il auras le temps de faire des annonçes qui ne seront pas tenus.
Réponse de le 27/06/2011 à 17:52 :
A reg et pathinder - Grâce à Sarko, notre pays a tenu sa place à coté d'autres pays occidentaux. Nous sommes beaucoup moins endettés que les allemands. A titre d'information, il y a eu une sévère crise économique et nous sommes beaucoup moins marqués que beaucoup d'autres.
Réponse de le 27/06/2011 à 20:23 :
A Lucifer: Vos propos sont criminels. Nous sommes surendettés. Si la Grèce saute nos taux d'intérêts augmenterons de 1% (+17G EUR d'intérêts annuels), 2% (34G EUR), 3% (51G EUR) ? Et ce sera a notre tour de faire faillite..


Réponse de le 27/06/2011 à 21:42 :
Comment se fait-il que chaque année il y à 35 % de dossiers de surendettement, vous dîtes qu'avec sarkozy on s'en est bien sorti, on verra au élection présidentielle
a écrit le 27/06/2011 à 13:17 :
le service apres vente ? moi je pense que c'est plutot le service perte & profit (pour les riches) et tous les autres classes moy et autres nous allons devoir financer pendant au moins 10à 15 ans emprunt moi je dis halte au suicide il devient urgent de ne surtout pas revoter pour sarkozy
Réponse de le 27/06/2011 à 13:48 :
surtout ne pas voter pour ceux qui ont faits que nous en sommes arrivés à ce stade!!!!!!!!Sarkozy et CEUX d'AVANT!!!!!!!!!
Réponse de le 27/06/2011 à 15:06 :
Comme je change de domicile, je ne m'inscris plus sur les listes électorales. Le tour est joué.
a écrit le 27/06/2011 à 13:10 :
emprunter pour maintenir le train de vie de l'etat et sa fourmilière de fonctionnaires
Réponse de le 28/06/2011 à 5:15 :
Diviser pour mieux régner tu connais : Sarko emploie ce principe sur le bout des doigts, c'est pourquoi il faut le virer en 2012!
Réponse de le 28/06/2011 à 10:21 :
il est deja vire ....MAIS on remplace par?????? du deja eu ..caviars et compagnie ????? protecteurs des acquits d une classe de FRANCAIS ??? NON MERCI
a écrit le 27/06/2011 à 13:06 :
le problème dans la prestidigitation c'est que lorsqu' on a compris le truc,la fois suivante ça ne marche pas, quand bien même il se voudrait plus modeste, moins arrogant. la confiance, c'est comme les allumettes ça ne sert qu'une fois. Alors son avenir est ailleurs, et je ne me fais pas de souci pour lui, il trouvera bien un endroit où se recaser , et il pourra ainsi continuer à enfumer son monde mais en petit comité c'est souhaitable
a écrit le 27/06/2011 à 12:21 :
Encore du Sarko sans surprise. Monsieur le Président fait sa com et comme à l'accoutumée rase gratis puisqu'il paye en empruntant. Un cadeau de plus pour son successeur qui devra assumer l'explosion de l'endettement sur les 4 dernières années. quant à la rentabilité de ces investissements l'avenir le dira?
a écrit le 27/06/2011 à 12:07 :
aucune banque n'a voulu me preter quoi que se soit pour financer un gigantesque projet.

mais de quoi il parle?
il faut consulter madame soleil? elle ne fait pas credit non plus
a écrit le 27/06/2011 à 12:07 :
Il va nous faire encore des promesses de " menteur & tricheur " halte au feu
il ose dire qu'il pense à 2012 alors que nous son electorat de 2007 nous disons tout sauf sarko une droite qui nous fait honte un président des riches nous les classes moyenes il va falloir continuer à " cracher pour rembourser"
a écrit le 27/06/2011 à 12:02 :
La logique économique serait de chiffrer le retour sur investissement, direct ou indirect! Ainsi le fruit de la recherche fondamentale ne devrait pas être abandonné aux investisseurs privés qui se graissent largement en commercialisant les applications comme par exemple l'industrie Pharmaceutique . De même, pourquoi des universités d'excellence : si les étudiants formés vont se vendre à l'étranger sans rembourser un seul centime des frais de formation , c'est de l'argent mal utilisé !
a écrit le 27/06/2011 à 11:52 :
Arretons de dire qu'il dilapide l'argent des contribuables car si on voulait faire des économies , on aurait tout de suite des grèves. Prenons le ticket modérateur , mettons le à 10 euros comme en Allemagne et on verra si les gens ne vont rien dire et mettons aussi ces 10 euros pour la CMU. Enlevons les APL , réduisons les niches fiscales , plus de contrôles , moins d'aides aux chômeurs , remettons la TVA pour la restauration à 19,6 . Ca nous ferait quelques milliards d'économies encore faut-il que le peuple soit d'accord de faire des sacrifices.
Ca serait bien de faire un référendum sur ce que les Français sont prêts à réduire , les Français vont dire bien sur le train de vie de l'Etat que ça soit les hommes et femmes politiques comme les fonctionnaires , mais bon ça sera la paralysie de la France. Regardez pour les retraites ce qui s'est passé alors que la réforme est nécessaire , arrêtons de nous cacher les yeux sinon le mur dans lequel on rentrera dedans arrivera plus vite que l'on imagine. Demandez voir aux Grecs
Réponse de le 27/06/2011 à 13:34 :
C'est bien tu as bien appris ta leçon !. Ton cerveau et tout à la disponibilité de TF1
Réponse de le 27/06/2011 à 16:29 :
il faut prendre des cours d'économie
a écrit le 27/06/2011 à 11:48 :
Ce ne sera que quelque milliards de plus sur la dette qu'il a personnellement fait exploser depuis qu'il est président.
Réponse de le 27/06/2011 à 18:29 :
A Candide - Le taux d'endettement de notre pays est inférieur à celui des principaux pays occidentaux, notamment de l'Allemagne. C'est une dette d'investissement et non une dette de fonctionnement. De plus, c'est une dette intérieure, c'est à dire que les intérêts payés reviendront dans notre économie, pour son profit.
Réponse de le 27/06/2011 à 20:27 :
A Lucifer: C'est une martingale infernale, forcément perdante. On est a deux doigts de l'effet boule de neige. Si les investissement liés au déficit budgétaire étaient profitable ca ferait longtemps que la France serait riche !!!
Réponse de le 27/06/2011 à 21:00 :
@lucifer: n'importe quoi, vous regardez trop TF1. Vous allez voir la dette d'investissement quand elle va vous arriver dans les dents. Après la Grèce, le Portugal, l'Irlande, l'Espagne et l'Italie se sera autour de la France de payer ses dettes et on vous dira que vous avez vécu au dessus de vos moyens. Pour votre information personnelle le déficit budgétaire de l'état Français l'année dernière était de 55%, cette année il sera autour de 33%. Quand on dépense une et demi plus que l'on ne gagne on va droit dans le mur ! Regarder vos feuille d'impôt et faites le calcul (c'est la page où il y a un camembert, et vous allez voir il commence à sentir fort le camembert) "le taux d'endettement de notre pays est inférieur à celui des pays occidentaux, notamment de l'Allemagne" du grand n'importe quoi ! : nous en sommes à plus de 1500 Milliards d'euros de dettes sans compter les engagements hors bilan comme le payement des retraites des fonctionnaires qui ne sont pas provisionnés ( pas de caisse et payés par les impôts) et là on dépasse les 2000 milliards d'euros de dettes au total.- soit plus de 5 fois le budget de l'état.
Réponse de le 27/06/2011 à 21:05 :
@ Lucifer : Autre information : la dettes françaises est détenue à plus de 65% par les étrangers. Il sera difficile pour que les intérêts reviennent dans notre économie !
Réponse de le 28/06/2011 à 9:21 :
A candide - La dette du grand emprunt est une dette intérieure et c'est d'elle qu'il s'agit ici. Ensuite, vous semblez confondre déficit et endettement et notre taux d'endettement est inférieur à celui de beaucoup d'autres pays occidentaux : Angleterre, Belgique, USA, Japon, etc...et ceci est corroboré par tous les grands organismes internationaux et les agences de notation. Quant à notre taux d'endettement, il devrait diminuer dès 2013. Je regarde peut-être trop TF1 mais vous ne lisez pas suffisamment la presse, notamment la Tribune.
Réponse de le 28/06/2011 à 11:08 :
@Lucifer : Je suis d'accord avec vous pour les pays que vous citez, nous avons moins de dette qu'eux, mais par rapport aux pays du nord de l'Europe c'est faux.Par contre, c'est bien ce que je disait, quand on regarde que la télévision française et que l'on ne lit que des journaux comme la Tribune (et en plus vous vous en vantez), en économie on y comprend rien, et vous vous êtes le bon spécimen du mouton qui ne croie que ce qu'on lui dit (et aux vues de vos réponses aux différents commentaires ci-dessus, ça vole pas haut !)
Réponse de le 28/06/2011 à 12:47 :
A candide - Compte tenu de la très bonne opinion que vous semblez avoir de vous-même, votre place se trouve dans les organismes internationaux, économiques, si possible. J'écoute TF1, je lis la Tribune mais je lis également les journaux économiques anglophones et, quelquefois, hispanophones mais il est évident que j'ai toujours pas atteint votre hauteur intellectuelle.
a écrit le 27/06/2011 à 11:47 :
donc: la promesse portant sur le pouvoir d'achat de 2007 devient une promesse de l'endettement. chapeau, là... et de faire passer ça pour un chef d'oeuvre, waou...
a écrit le 27/06/2011 à 11:44 :
le grand emprunt ou comment transferer la dette de l'etat, au peuple. merci encore pour ce holdup, monsieur sarkozy.
a écrit le 27/06/2011 à 11:44 :
C'est normal non ? c'est je job d'un commercial VRP du Médef, non ?
Il est grand temps de revoir le statut du VRP ! lol il se situe désormais entre "l'alimentaire" et la "psychopathie" (rire)
a écrit le 27/06/2011 à 11:39 :
quoi q'il fasse je ne voterai plus jamais pour lui

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :