Immobilier : comment les députés UMP comptent adoucir la taxation des plus values

 |   |  584  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les députés UMP souhaitent modifier le plan de rigueur de François Fillon. Ne pas taxer les parcs à thème, taxer les hôtels de luxe mais surtout... modifier la proposition sur la fiscalité des plus values immobilières. Beaucoup moins pénalisant.

A la veille de l'examen en séance du projet de loi de finances rectificative pour 2011 à l'Assemblée, les députés UMP, réunis ce week end à Marseille oeuvrent pour modifier le plan de rigueur présenté par François Fillon le 24 août et censé rapporter 1 milliard d'euros dès 2011 puis 11 milliards en 2012.

Premier sujet de tension, l'augmentation de la taxation sur les parcs à thème, malgré son faible impact budgétaire (90 millions d'euros en année pleine). Le rejet par la commission des finances du relèvement du taux de TVA de 5,5 % à 19,6 % pour ces parcs (auquel Eurodysney aurait de toutes façons échappé) a provoqué un tollé, notamment dans les rangs de la majorité, et a même donné lieu à une prise de becs entre Jean-Pierre Raffarin et Nicolas Sarkozy, qui aurait accepté l'abandon de la mesure. Mais celle-ci doit être compensée à « l'euro près », comme l'a affirmé Valérie Pécresse ministre du budget et porte-parole du gouvernement. Un voeu partagé par Gilles Carrez, rapporteur général du budget : « Il y a une nécessité absolue de compenser toute disposition qui baisserait les recettes ». Celui-ci étudie donc une taxation supplémentaire de l'hôtellerie de luxe. La piste d'un relèvement du taux de TVA de 5,5 % à 19,6 % a été abandonnée pour des raisons d'incompatibilité européenne au profit d'une taxe forfaitaire. Reste à définir son périmètre et ses modalités. Une taxation des seuls 5 étoiles et palaces rapporterait 50 à 60 millions d'euros par an, tandis qu'une prise en compte des 4 étoiles porterait les recettes à 200 à 300 millions d'euros. Mais déjà, les professionnels du secteur montent au créneau, défendus par le secrétaire d'État au Tourisme, Frédéric Lefevbre.

Durée de détention des biens

Par ailleurs, les députés de la majorité veulent assouplir la suppression de l'abattement pour durée de détention des plus-values immobilières pour les résidences secondaires, qui doit rapporter 2,2 milliards d'euros en année pleine. Cette mesure est jugée trop brutale et risque, selon eux, de bloquer le marché immobilier. Les députés Michel Bouvard, Hervé Mariton et Charles de Courson ont retiré leurs amendements en commission, une « rédaction d'ensemble » sur le sujet semblant plus pertinente. Un accord a été trouvé avec le gouvernement qui doit être avalisé ce lundi. La durée de détention des biens au-delà de laquelle les plus-values immobilières sont imposées serait portée de 15 à 25 ans. L'abattement fiscal, jusqu'ici de 10 % entre 5 et 15 ans de détention serait abaissé à 5 %. Mais là encore, il faut trouver des compensations. Pour l'heure, c'est la piste du régime de déduction des redevances de concession de brevet, qui bénéficient actuellement d'un taux réduit de 15 % (impôt sur les sociétés), qui a les faveurs du rapporteur. Celui-ci plaide, comme le Conseil des prélèvements obligatoires l'avait fait en 2010, pour remonter à un taux normal de 33,3 %, au motif que ce dispositif coûteux (800 millions d'euros au titre de 2010) incite les entreprises à céder leurs brevets à l'étranger.

Enfin, d'autres pistes à l'étude seront débattues dans le cadre du budget 2012, comme la suppression du bénéfice mondial consolidé (BMC) ou l'alourdissement du projet de la taxe temporaire de 3 % sur les revenus supérieurs 500.000 euros de revenus par part. D'aucuns proposent une tranche permanente de 45 % ou 46 % au-delà de 150.000 euros ; d'autres de baisser à 250.000 euros le seuil de revenus soumis à la taxation ou encore de porter la taxe exceptionnelle à 5 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2011 à 14:53 :
ayant signé un compromis de vente pour un terrain fin mai 2011,si l'acte de vente n'est pas rédigé avant le 01.02.2012 serait je taxé au nouveau taux prévu de la nouvelle loi sur les plues values
a écrit le 06/09/2011 à 11:49 :
A tous les donneurs de leçon sur les mesures prises dans l'intérêt général : vous trouvez très bien de taxer à mort (sur 30ans p!)des gens qu ont souvent refait de fond en comble par leur propre travail et sur des années ,des ruines familiales ! d'accord mais nulle part je n'ai lu une critique sur l'exonération époustouflante des plus values tirées des oeuvres d'art ,qui se montent comme chacun sait à des clopinettes !pas taxées non plus au titre de l'ISF ! voilà un lobby qu'il est bien vu au moins !!
a écrit le 06/09/2011 à 11:41 :
Une légère taxation des parcs "payants", pourrait se justifier : Passage à 7%
Il n'y a pas que les français à fréquenter ces lieux ...
Même si c'est peu.
a écrit le 05/09/2011 à 19:54 :
Pour une fois que ce gouvernement prenait une mesure que j'approuvais et qui me semblait juste !!!! Décidément , ces députés ont vendu leur âme aux propriétaires et au lobby de l'immmobilier !!!!
Réponse de le 06/09/2011 à 6:46 :
Si vous héritez un petit appart qui est dans votre famille depuis cent ans ,que vous devez le retaper de fond en comble après avoir acquitté les droits de succession ,que vous avez raqué les lourds impôts pendant dix ans ,et que l'Etat change les règles du jeu rétroactivement ,comme des malfrats n'oseraient pas le faire à une table de jeu ,pour que sa vente vous rapporte des nèfles ,alors on verrait si votre envolée lyrique sur " l'âme" (et la nôtre qui croyait aux règles de l'Etat qu'en faites vous ?) perdue à cause du "lobby immobilier "serait toujours votre opinion !Ne vous inquiétez pas par exemple si dans votre naÏiveté vous aviez prévu de financer les études de vos deux fils par cette vente par exemple !
Réponse de le 06/09/2011 à 12:14 :
Konkombrus.

Ne faites donc pas l'idiot. Vous savez tout comme moi que la pôvre histoire que vous nous contez n'est vraiment pas le cas nominal... Il ne s'agit ni plus ni moins que de taxer la spéculation immobilière, l'un des vrais cancers de la société française. Arrêtez donc vos larmes de crocodile et réjouissez de "raquer" de lourds impôts. C'est éminemment préférable à une tente Quechua sur les quais de Seine... n'est-il pas ?
Réponse de le 06/09/2011 à 13:03 :
Surtout que j'ai sans aucun doute des revenus très inférieur aux vôtres comme le laisse supposer votre référence très tendance à la tente Quechua ! qui pour le coup alors n'est pas le cas (nominal ?) non plutôt général !S'il s'agissait de taxer "le cancer "(n'importe quoi ) de la société alors sans doute aurait -on prévu des exonérations pour revenus et propriétés modestes (vous savez comme en matière d'impôts sur le revenu ) et enfin je constate que l'on exonère toujours sans que les moralistes de l'impôt ne s'en offusquent les "oeuvres d"'art " même pour plusieurs dizaines de millions d'euros de plus values !Alors je vous retourne votre compliment Gédéon , comme on dit dans le Midi , ne faites pas trop le canard !
a écrit le 05/09/2011 à 18:48 :
On protège les investisseurs et l'immobilier qui rendent atone l'économie, et on taxe la maladie, Parmi les mesures annoncées, figure une nouvelle augmentation de la taxation des contrats d'assurance-maladie complémentaire, qui est une menace aux soins pour un plus grand nombre.
Réponse de le 06/09/2011 à 11:45 :
Oui, on rembourse de moins en moins pour les cotisants, alors qu'on dépense de plus en plus de façon totalement inconsidérée, pour l'AME.......
Prestation à supprimer , ou revoir totalement les conditions d'octroi .
Un peu de courage. La France souffre .
a écrit le 05/09/2011 à 18:04 :
Le marché est bloqué en raison des prix déconnectés des revenus de nombreux français, et de la politique de l'urbanisme et foncière des élus qui favorisent l'implantation des zones commerciales, au détriment de l'habitat,
Il est dangereux d'inciter à la propriété en période de bulle et d'incertitude économique.
Si les propriétaires ne veulent plus vendre, alors il faut augmenter les taxes foncières, il est normal que ceux ci après avoir profité des diverses déductions fiscales participent à la solidarité nationale et renflouent les caisses


a écrit le 05/09/2011 à 17:26 :
La France est malde de ses politiques depuis 40 ans ce système royaliste ou le Roi l'éxécutif impose son système sans concertation a une conséquence internationale c'est à dire que les marchés et autres ne croient pas à la parole de l'éxécutif, par ricochet de la France.
La France a besopin de balayer la totalité de sa classe politique et passet par un Etat de salut public pendant 5 à 10 ans.
a écrit le 05/09/2011 à 17:09 :
C'est la politique de la reculade, d'irresponsabilité, on voit à quel point, les lobbies de l'immobilier ont de l'influence. Faire croire que le marché va se bloquer si on taxe les plus values immobilières, c'est vraiment prendre les Français pour des imbéciles. Ils ne sont pas crédibles.
L'état qui a mis en place une panoplie de niches fiscales pour les plus aisés pour échapper à l'impôt, et se constituer ainsi un important patrimoine, il est normal qu'ils contribuent à la solidarité nationale.
Va t -on faire porter le poids de la dette sur les génération futures? ou faire rembourser cette génération des 30 glorieuses qui détient le patrimoine!

a écrit le 05/09/2011 à 16:47 :
Ce retournement va bloquer le marché pour encore plus longtemps, accentuer la pénurie de logements disponibles, et donc maintenir les prix hauts...
A qui profite le crime ? la question est posée !

C'est une franche marche arrière sur la promesse de campagne des dernières éléctions qui prônait une France de propriétaires !
C'est à se demander ce que nos députés ont dans le crâne ! Souhaitent-ils rendre inaccessibles l'habitats à la majeure partie de la population ?
Mon proprio qui encaisse bien les loyers depuis 14 ans va donc continuer pendant 11 ans (au lieu de vendre comme il le prévoyait à 15 ans)...il se fera donc payer 2 fois la maison grâce au loyers (sans parler des déductions fiscales) et sans doute aussi 2 fois à la revente. Au total, ça fait 4 fois la mise avec les défiscalisation en sus ...
La préservation de certains individus va donc poursuivre la paupérisation des autres l
Réponse de le 05/09/2011 à 17:46 :
Arretez de crier au loup pour sauver vos niches à chiens. Les prix vont baisser à un niveau justifié de -25% à - 45 % selon les régions. La bulle immobilière va imploser, s'écrouler, il n'y aura plus de liquidités pour les acheteurs. Ce sont les prets abusifs et le surendettement (comme les sub primes) qui ont fait monte la bulle immobilière.
a écrit le 05/09/2011 à 16:31 :
Il était seulement simple de relever le taux du prélèvement de 19 à 20 ou 21% mais les enarques n'y ont pas pensé
a écrit le 05/09/2011 à 16:08 :
Quel est le dilemme aujourd'hui? Réduire à tout prix le déficit public en choississant entre plusieurs solutions présentant certes, chacune, des inconvénients. La note AAA de la France est en jeu. Il faut réduire le déficit sans casser la croissance si modeste soit-elle. Les solutions, c'est agir sur les dépenses ou les recettes, ou les deux. Le gouvernement cherche à agir uniquement sur les recettes en imposant les épargnants et en imposant de façon très symbolique les "très riches". Il veut ainsi préserver sa base électorale tout en espérant que les français consomment davantage qu'ils n'épargnent, vu le taux d'épargne élevé des français(une chance pour la France). C'est une erreur, car le français qui épargne, épargne pour sa retraite, les études de ses enfants, par peur de l'avenir. Il ne consommera pas plus si on touche à son épargne, au contraire, vu le contexte actuel, il épargnera encore plus. La consommation risque de chuter encore plus pénalisant la croissance. Ce qu'il faut, c'est un langage clair, une politique fiscale pérenne(de toute façon, si l'Euro n'éclate pas, pour le sauver, il faudra une harmonisation des politiques économiques et fiscales européennes), et une politique de réduction intelligente des dépenses publiques. Côté recettes, il ne faut pas augmenter les impôts mais faire payer ceux qui devraient ou auraient dû en payer depuis des lustres. La nuance est là, en supprimant les niches fiscales improductives(actuellement, il y a pas mal de littérature là-dessus...), on fait rentrer l'impôt de ceux qui auraient dû en payer. En taxant au même taux au barème progressif, les revenus du capital et du travail, on fait rentrer de l'impôt tout en préservant la justice fiscale. On peut même se payer le luxe de conserver quelques abattements pour les petits épargnants(dividendes pour favoriser le marché actions par ex) et de supprimer l'isf afin de pas imposer le capital trois ou quatre fois (impôts sur le revenu, droits de succession, isf , taxes foncières.....) Côté dépenses, il faudra bien se résoudre à des coupes sévères: moins d'élus, moins de dépenses militaires même s'il faut penser à notre industrie de défense, moins de fonctionnaires à condition de bien cibler les fonctionnaires en trop.. Enfin, n'oublions pas un des grands pbs posés par la Grèce, sachons lutter contre la fraude fiscale pour faire rentrer l'impôt de ceux qui auraient dû en payer et c'est quelques dizaines de Mds d'euros en plus ds les caisses de l'Etat. Pour cela il faut une politique courageuse quitte à perdre les élections, une vision de long terme de notre fiscalité... Le gouvernement tergiverse, il a tort, dans peu de temps, il faudra en passer par là!
a écrit le 05/09/2011 à 15:12 :
Quel gâchis , alors que cette loi aurait pu faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état qui en a tant besoin , nouvelle reculade sous la pression des lobbies . Nous n'avons rien à envier à l'Italie de Berlusconi !
a écrit le 05/09/2011 à 15:12 :
Le blocage du marché est purement fantasmé par des professionnels de l'immobilier apeurés par tous changements et des parlementaires qui n'ont qu'un souci : leur réélection. Cette crainte de l'impôt est ahurissante. Se prive-t-on de travailler au prétexte qu'on va nous imposer ? N'oublions pas que la plus-value dégagée lors de la revente d'un bien immobilier est une manne qui tombe du ciel et, qui plus est, manne dans laquelle le bénéficiaire n'a aucune responsabilité (sauf gros travaux). C'est le seul marché qui fixe son montant. Pourquoi craindre alors de payer un peu d'impôts sur cette somme ? Il en restera tout de même plus de 65% ! Cela reste confortable pour de l'argent gagné sans l'avoir sué. Taxer la plus-value sans abattement et de manière forfaitaire serait la seule justice par rapport aux taxes et impôts qui pèsent sur le travail. Mais nos parlementaires manquent tellement de pragmatisme et de courage qu'on peut toujours rêver.
a écrit le 05/09/2011 à 15:07 :
et tous ces gens qui avaient placé leur argent dans une petite maison avec objectif de la revendre à la retraite pour pouvoir vivre correctement (ils avaient prévu et ont eu raison que les retraites réduiraient, réduiraient......) il n'y a pas que les millionnaires qui ont une résidence secondaire!! Pourquoi ne pas regarder du côté du marché des oeuvres d'art,là,ça serait moins injuste (je ne possède pas de résidence secondaire). Puisque les "riches" sont prêts à payer plus, alors allons donc voir dans les domaines qui les concernent le plus.
a écrit le 05/09/2011 à 14:51 :
Les NICHES fiscales sont le cancer de la France. En conséquence, elles doivent être toutes supprimés comme celà il n'y aurap as de jaloux, et surtout, plus de niches ... olus de clébars galleux.
a écrit le 05/09/2011 à 13:53 :
Ou l'on peut s"apercevoir de la TOTALE IRRESPONSABILITE des députés, fussent-ils de l'opposition nous aurions pu comprendre l'influence idéologique de gauche...Mias de droite, il est diificile d'accepter l'influence idéologique de préserver une niche fiscale, trop orientée.
Plus value détaxée mais pour tout foyer fiscal, dont le TMI ne dépasse pas 10%
a écrit le 05/09/2011 à 13:34 :
Pourquoi les loueurs saisonnier, beneficient d'un abattement d'impôts,au dessous de 25000 Euros???
Voila un point d'Etude fort intéressant,quand on connait le manque de performance de ces prestations!!!!
a écrit le 05/09/2011 à 12:43 :
Il ne faut pas se leurrer en France, nous aurons la guerre des générations, un compromis entre les papyboomers et les jeunes actifs issus des classes moyennes basses est totalement impossible tant que leurs intérêts sont contradictoires. Au lieu de pleurer ou de vous faire plumer en engrossant celui qui a creusé les déficits publics, expatriez vous et immigrez ! La France est le paradis des rentiers et des cas sociaux assistés, les autres un cauchemar!
Réponse de le 05/09/2011 à 13:50 :
Ou partez vous ?
Etes vous déja parti ?
Des suggestions à nous faire à part la Suisse ??
a écrit le 05/09/2011 à 12:26 :
Faudrait m'expliquer pourquoi l'immobilier serait le seul actif spéculatif (on ne parle que de plus-value, faut l'assumer) à ne jamais baisser ? Ou encore : pouquoi un actif spéculatif devrait il bénéficier des aides d'Etat (APL, Scellier,...) ?
Réponse de le 05/09/2011 à 13:50 :
Il y a assez de richesses pour remonter les recettes fiscales ... M Fillon... si n'avez pas travaillé votre sujet, voici des lignes à engager dès le 1er septembre 2011 : il y a 3 TAXES / IMPOTS possibles très rémunérateurs : 1/ une TVA à 33 % sur toutes leurs transactions neuf et revente payée par les acquéreurs spéculatifs (hors résidence principale) --- 2/ un impôt sur les plus value lors des reventes de 16 % payée par les vendeurs spéculatifs --- 3/ une taxe annuelle de 8 % payée par les possédants spéculateurs ? et pour LES RETRAITES, il n'y a quà plafonner toutes les retraites à 1 800 euro VOILA AU BOULOT au lieu de tergiverser et blablater
Réponse de le 05/09/2011 à 16:33 :
Et pourquoi ne pas être remboursé quand on fait des moins values ?
Réponse de le 05/09/2011 à 17:28 :
Les moins values proviennent de l'absence d'entretien de la part des marchands de sommeil qui tirent des loyers mais ne mettent pas un kopeck dans la rénovation... comme ceux qui n'entretiennent pas leur voiture .. elle finit à la casse dans un broyeur.
a écrit le 05/09/2011 à 12:23 :
Ce n'est pas une reculade : c'est de la négociation avec primo le coup de massue annoncé, secundo un petit coup de matraque présenté comme inévitable :-). De toute façon, il vaut mieux un allongement à 25 ans sur les résidences secondaires (et pourtant ça ne m'arrange pas, j'attendais justement la fin des 15 ans) que des taxes imbéciles sur les brevets et autres technologies de pointe.
a écrit le 05/09/2011 à 10:49 :
Un des engagement de la dernière campagne était d'augmenter le nombre de propriétaires. Un ajustement visant à supprimer la taxation pour les propriétaires bailleurs qui vendent à leur locataire me paraitrait très bien pour aider les locataires à devenir propriétaires et obliger les propriétaires de logements vides à les louer. Ceci après une durée minimale de location (au moins 2 ans) pour éviter les "fausses" locations serait cependant indispensable.
a écrit le 05/09/2011 à 10:42 :
Et bien tant mieux qu il le bloque ce foutu marché immobilier De toute facon il l est deja. En region parisienne il faut s endette des decenies pour s offrir un 30 m2 . C est une honte de favoriser l immobilier à ce point là. Je pense qu il faudrait au contraire supprimer toutes les aides et taxer non seulement les plus values sur les résidences secondaires mais egalement sur les résidences principales et ceci des le 1er euro. Ca assainierait le marché!
Réponse de le 05/09/2011 à 11:58 :
Ce ne sera plus 30 ans dans ce cas, mais 40. On la connait la politique sur l'immobilier dans les pays de l'Est où l'immo était bloqué. On a vu le résultat.
a écrit le 05/09/2011 à 9:58 :
merci, M. Fillon d'avoir revu les plus - values à imposer au delà de 25 ans!!!!! et d'avoir tenu compte de mes observations
a écrit le 05/09/2011 à 9:50 :
TAXEZ les CASINOS...LOTO..PMU...POKER en Ligne...JEUX en ligne LOTTERIE NAtionale .....!!!
Et arretez de changer d avis tous les 8 jours ...( Parcs à thème...+ Values ..) Comment faire confiance à qui que ce soit au gouvernement qui change d avis une fois le mal fait !!!
Réponse de le 05/09/2011 à 11:36 :
Hériter d'une maison bien placée c'est comme gagner au Loto ou à l'Euromillion
Réponse de le 05/09/2011 à 13:26 :
Evidemment. C'est pour ça qu'il faut augmenter les droits de succession. C'est la mesure la plus juste que l'on puisse prendre.

PS : je vote à droite et j'ai un patrimoine conséquent que j'ai constitué par moi-même. Je trouve normal qu'une partie de ce patrimoine revienne à l'état et non à mes enfants à ma mort. Les cartes doivent être rebattues régulièrement.
a écrit le 05/09/2011 à 9:48 :
Quelle créativité ces politiques ! Qui va trouver la plus jolie taxe ? une belle taxe qui rapporte de l'argent frais sans pénaliser l'économie ou une corporation !
Dans une PME, imaginez le commercial dire à ses clients "on augmente les prix car on dépense trop" .
Une belle économie sur les dépenses ce serait mieux, mais il faut du courage et du temps ... Et les élections sont si près ...
a écrit le 05/09/2011 à 9:47 :
J'ai acheté une maison en ruine il y a 22 ans et depuis je la retape.
Au bout de 15 ans, comme je ne devais plus être taxé, je n'ai plus gardé les factures des matériaux que j'achetais.
Comment vais je faire maintenant pour justifier de la vraie valeur d'acquisition de ma maison?
Réponse de le 05/09/2011 à 11:06 :
Faudrait déjà que les français arrêtent de commencer toutes leurs phrases par "je". Peut-être que la France avancerait.
Réponse de le 05/09/2011 à 15:46 :
tellement vrai bib!!!!
a écrit le 05/09/2011 à 9:46 :
La détermination de la plus-value:

La détermination de la plus-value implique une cession à titre ""onéreux"", ce qui exclut du régime des plus-values immobilières les donations, successions.

La plus-value se calcule en retranchant du prix de vente le prix d'acquisition ou la valeur retenu du bien cédé pour la détermination de l'impôt de donation si l'acquisition s'est réalisée à titre "gratuit".

CQFD
Réponse de le 05/09/2011 à 14:00 :
Vous êtes mal renseigné. En cas de donation ou de succession, il y a mutation et le prix est enregistré, même si aucun droit n'est perçu à ce moment. Par contre, à la revente la plus-value est calculée, entre le prix de vente et le prix original. Renseignez-vous auprès de n'importe quel notaire!!
a écrit le 05/09/2011 à 9:34 :
Sarkozy tient sa promesse : il n'augmente pas les impôts. Il augmente seulement les taxes... En espérant que ces imbéciles d'électeurs ne s'en aperçoivent pas ?
a écrit le 05/09/2011 à 9:31 :
A tous ces jeunes qui se plaignent car ils ne veulent pas acheter nos logements pour cinq fois le prix , ils n'ont qu'à travailler en Allemagne car pour le prix d'un studio français ils auront une maison en Allemagne.
Réponse de le 05/09/2011 à 10:22 :
Alors là, cela déped où en Allemagne... Y étant allé quelquefois pour raisons professionnelles, j'ai été surpris du niveau de prix de l'immobilier, bien supérieur à ce que l'on connaît en France!
Réponse de le 05/09/2011 à 12:15 :
très juste : à Hambourg ou dans le Sud ce n'est plus le pays de Cocagne, l'Allemagne, mais près de Strasbourg ou de la Lorraine c'est vrai que les prix allemands donnent envie de s'y poser, d'autant que l'état des appartements est nettement meilleur qu'en France.
a écrit le 05/09/2011 à 9:27 :
Le titre de l'article est inexact : comment la TRILATERALE/BILDERBERG va t'elle défendre ses théses liberales et faire payer les Francais qui sont victimes de la crise. CPPE prépare déjà son argumentaire anti-francais
a écrit le 05/09/2011 à 9:06 :
On voit que l'UMP est de plus en plus proche de la réalité.Encore un petit effort et on y arrive, il ne faut pas faire une politique de gauche il faut être réaliste c'est tout.
Réponse de le 05/09/2011 à 20:27 :
A bientôt devant les Prud'hommes.
a écrit le 05/09/2011 à 8:57 :
ces députés sont des irresponsables, on se demande à quoi ils servent.
quant à savoir qui ils servent ? c'est d'abord eux, la place est bonne! on fait des cadeaux que d'autres paieront. nous avons un vrai problème de démocratie.
a écrit le 05/09/2011 à 8:54 :
Supprimer toutes les niches fiscales,les subventions en tout genre et à n'importe qui ou quoi,puis les impots directs.ne laisser que la TVA à 20% et la CSG NOUS SERONT GAGNANTS.
a écrit le 05/09/2011 à 8:49 :
Taxes, taxes et taxes... ils n'auront fait que ça pendant 5 ans!!!
Réponse de le 05/09/2011 à 10:45 :
@jack70.bien argumenté votre post sur les taxes avec un développement intéressant sur la crise mondiale et les effets induits. Nous aurions aimé que vous développiez davantage les mesures que vous auriez pris si vous étiez dans ce gouvernemnt. Merci pour le développement.
Réponse de le 05/09/2011 à 13:33 :
@bien. Il semble que ni votre morgue ni l'allégeance au gouvernement qui transpire de votre post ne font davantage avancer le débat que le résumé de jack70. Puisque la crise semble tout justifier à vos yeux, sachez que les erreurs stratégiques et économiques de nos gouvernants sont à l'origine des 2/3 de la situation budgétaire (dixit la Cour des Comptes). La crise a bon dos.
a écrit le 05/09/2011 à 8:46 :
Ahh.. quand même...
Attendez, tout le monde en profite et s'en fout des jeunes, donc chacun pour soi
Certes, ma maison en RP a augmenté de 300 KE en 10 ans, donc j'ai été payé 30 KE/an juste à l'habiter alors que la personne qui me l'achète va devoir les gagner en travaillant ces 300 KE.
Donc, j'admets que je m?enrichi à rien faire sur le dos de l'acheteur primo accédant (donc jeune). Et alors ? Tout le monde fait ça. Tant pis pour les jeunes. C'est la vie.
Réponse de le 05/09/2011 à 10:04 :
Tu dois pas avoir d'enfant herbert pour dire des conneries pareilles.
Réponse de le 05/09/2011 à 10:27 :
Quant à moi, propriétaire bailleur d'un T4 en Haute Savoie, j'ai décidé de pratiquer un loyer modéré (720 ? Charges comprises pour 90 m², avec parking et jardin...) afin de permettre à de jeunes couples de pouvoir se loger décemment dans la région.

Je n'ai pas cédé comme malheureusement la majorité des propriétaire à la tentation de gagner plus... sans rien faire.

Le résultat: j'ai des locataires reconnaissants avec lesquels je n'ai que très peu de souci... si tant est qu'on puisse assimiler à un souci un retard de paiement de 15 jours... 2 fois en 36 mois de location...

a écrit le 05/09/2011 à 8:36 :
Aprés avoir abandonné le relèvement de la TVA, dans la restauration, l'augmentation de la taxation sur les parcs à thème, voici, a présent , que ce gouvernement fait machine arrière sur la fiscalité des plus valu immobilière. Messieurs, soyons sérieux, car si l'o veut lutter sur l'inflation, c'est dans ces crénaux qu'i convient d'intervenir. En effet l'immobilier, entre autre, est la première source d'inflation dans notre pays. Comment expliquez vous qu'un appartement , qui une dizaine d'années de celà , revenait à l'achat à 800000Fr, est aujoud'hui vendu 200 à 250000 euros, soit le double. Voilà bien la première source de spéculation et d'inflation
Réponse de le 05/09/2011 à 8:53 :
Oui, la hausse des prix de l'immobilier depuis 10 ans, c'est une catastrophe pour l'économie française.
Réponse de le 05/09/2011 à 12:03 :
pas pour l'état qui reprend à chaque fois plus sur les frais d'acquisitions et les notaires aussi. Ce sont les seuls fonctionnaires qui travaillent comme des professions libérales un comble
a écrit le 05/09/2011 à 8:20 :
Comme nos incapables au gouvernement (ce n'est pas anodin par leur position de caste) vous ne faites pas de distinction sur la notion de résidence secondaire". Plus d'un million de grands -mères sont en résidence de retraite en résidence principale et leur maison de toujours est devenue résidence secondaire. Quand les enfants et elle (pas du tout riches !!!) sont obligés de vendre pour subvenir aux besoins ils vont être taxés ! Quand un travailleur (plusieurs millions) "flexible" a trouve un emploi ailleurs et est locataire, sa "pauvre" maison qu'il a gardé dans sa région est devenue "résidence secondaire" !! Adieu ses projets !! Vive la flexibilté !
Quand un couple de condition modeste (au moins 1 million) travaille en grande ville et ne pouvant réaliser son achat et a acheté en faisant un double effort (location et épargne forcée) une maison (appartement) pour "après" se retrouve spolié... En plus s'il le loue, ils sont doublement coincé... Ils ont au moins 500000 qui sont de "modestes bailleurs". Que pensez-vous ce qu'ils ressentent aujourd'hui ! que pensez-vous ce qu'ils vont faire demain sans avoir plus aucune confiance, sans pouvoir investir, projeter avec les moyens qu'ils ont ! Fini les locations difficiles... Bonjour pour nos prochains locataires !
Ils ont "UNE RESIDENCE" et ce n'est preuve de richesse !!! C'est hallucinant le le peu de respect de ces ministres qu'il va falloir vite virer. Ces décisions sont à leur image !!
La résidence secondaire ne peut s'entendrequ'au moins à la 2ème possession de biens, et avec une taxation possible et allégée pour sa cession...
Il faudrait mieux réfléchir sur la 1ere niche fiscale qu'est la part pour les enfants(ce qui fait que pour les riches +150000/an ils n'ont pas besoin de bourse ont leur en donne 10 fois plus sans rien demander !! très bonne redistribution) et de créer un régime pour l'école supérieure totalement gratuite et de revoir instantanément les donations, le don gratuit d'une entreprise (sous Sarkozy) une vrai taxation sur les héritages pour créer un vrai fonds d'investissement pour les nouvelles et les jeunes entreprises !!
Réponse de le 05/09/2011 à 12:02 :
Nul doute... personne ne réagira à votre post. Pas d'attaques déplacées, une démonstration intelligente qui va en obliger certain à revoir leur copie. Merci d'ouvrir le débat plutôt que d'alimenter les polémiques comme la plupart des écrits ci-dessous. Nous serons un grand nombre à nous reconnaitre !
Réponse de le 05/09/2011 à 13:32 :
Ce sont les PLUS VALUES qui devaient être taxées. encore une fois rien que du très personnel dans votre argumentaire. Le fait que les enfants paient 30% sur les +values de la maison de mémé ne me choque pas du tout. DSL

PS: pour ceux qui déménagent pour des raisons professionnelless, ils ont un délai pour vendre leur maison sans ce cela passe pour la vente d'une résidence secondaire.
a écrit le 05/09/2011 à 8:20 :
il me semblerais plus équitable et logique de couper la poire en deux.tva à 10% pour restauration,hotels de luxe,parcs d'attractions,btp ,restauration rapide (comme restauration),suPpression sur les heures, exonération prime ETC EN GROS,TOUT ce qui provoque une injustice
a écrit le 05/09/2011 à 8:18 :
Après plus de 15 ans de détention d'un bien, j'étais sur le point de le vendre pour préaprer la retraite. Moralité je le retire de la vente.
La hausse des taux d'intérêts conjuguée à la fiscalité confiscatoire vont définitivement bloquer le marché immobilier.
On ne pouvait pas faire plus idiot.
Curieux qu'ils n'aient pas pensé à remettre l'impôt sur les portes et fenêtres. Celui-là aussi était particulièrement intéressant !
Quand oseront-ils s'attaquer à une vraie baisse des dépenses, plutôt que la hausse des recettes ?
Réponse de le 05/09/2011 à 9:08 :
Communaille , bravo c'est bien dit.Je n'ai plus rien à rajouter.
Réponse de le 05/09/2011 à 10:11 :
Et bien tant mieux qu il le bloque ce foutu marché immobilier De toute facon il l est deja. En region parisienne il faut s endette des decenies pour s offrir un 30 m2 . C est une honte de favoriser l immobilier à ce point là. Je pense qu il faudrait au contraire supprimer toutes les aides et taxer non seulement les plus values sur les résidences secondaires mais egalement sur les résidences principales et ceci des le 1er euro. Ca assainierait le marché!
Réponse de le 05/09/2011 à 12:04 :
Gloopy, ça se voit que tu n'as jamais économisé le moindre sous et que tu votes à gauche. Il faudrait aussi supprimer le chômage le RMI et autres aides sociales?
Réponse de le 05/09/2011 à 12:04 :
Voilà pourquoi les prix vont encore augmenter.
Réponse de le 05/09/2011 à 12:24 :
Vu les prix, pourquoi l'Etat devrait continuer à aider le marché ? Il se porte très bien, non ?
a écrit le 05/09/2011 à 8:16 :
Ben oui, pour protéger les petits rentiers retraités, on va taxer les brevets. Comme ça on est sûr de ne plus jamais innover et de continuer à transformer ce pays en immense maison de retraite.
Grolandais, grolandaises, resaisissez vous !
Réponse de le 05/09/2011 à 8:43 :
Oui, pays de vieux qui, quand il s'agit de placer son argent, ne connaissent que la pierre. Ca fait peur.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:45 :
Il ne faut pas s'étonner quand on voit que ce pays est dirigé par des vieux cons réacs qui devraient se retrouver dans une maison de retraite au lieu de ruiner les espoirs du peuple de retrouver un pays compétitif.
Réponse de le 05/09/2011 à 9:16 :
Alex tu a bien dit les petits rentiers retraités. C'est vrai PETITS c'est le mot.
C'est tu combien coûte une maison de retraite convenable par an?
Renseigne toi tu va être étonné. Et, ce n'est pas avec l'argent de la retraite que tu arriveras à la payer. Ceux comme moi qui on commencé à travailler à l'age de 13 ans et n'ont jamais été au chômage ni eu le privilège des 35 h ou 40 heures .
J pense qui c'est mérité. Confisquer leurs économies serait un crime.
Salut les amis du clan des anciens bosseurs.
Réponse de le 05/09/2011 à 9:33 :
Nous les plus de 50 ans on pèse plus électoralement. De plus vos parents vous donneront 250 000 euros d'apport pour compenser votre premiere acquisition
a écrit le 05/09/2011 à 8:07 :
Le dispositif avec abattement de 10% après la 5° année et extinction à la 15° a été mis en place, à l?époque, pour combattre la spéculation à court terme due à l?inflation galopante.
Depuis, avec l?Euro, comme c?était l?un des buts, il n?y quasiment plus d?inflation, par conséquent, considérer comme indice de référence l?inflation en zone Euro pour revaloriser les biens en France, lors les transactions et mutations est une mesure purement inadéquate, spoliatrice, injuste, et désastreuse au plan économique et social
En effet, un bien acheté en 2002, revendu en 2011 serait revalorisé de 14,4%(Suivant le barème joint ci-dessous), alors que sa valeur marchande a augmenté d?au moins 90%, il serait frappé d?une taxe de 75,6x32, 5%= 24,47 %, si on y ajoute 7% de fais de mutation cela fait 31,57%, de plus si ce bien a été acheté neuf en 2002 sous TVA à 19,6%, en moins de 10 ans l?Etat lui aura prélevé 51,17% non compris les autres impôts locaux, ce qui est purement confiscatoire
Il serait miux, de supprimer cet impot "frein" aainsi que toutes les aides type Scelleir, et créer une ligne de taxe sur toutes les ventes immobilières au titre rmeboursement de la dette.Une telle taxation appliquéeé à toute l'europe rapporterait plus et sraient un engagment des peuples, qui de toute manière auront à résoudre cette question.
Réponse de le 05/09/2011 à 9:05 :
@dotheuil analyse très intéressante mais attention un bon impôt doit être bien accepté par ceux qui le payent. S'il est confiscatoire, la rentabilité de l'impôt sera faible !! donc aménagement nécessaire...
a écrit le 05/09/2011 à 8:03 :
Il faudrait simplement d'augmenter la CSG sur les salaires pour compenser l'exonération des plus values immobilières.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:25 :
en gros, il faut taxer le boulot et privilégier la rente immobilière! ça, c'est très bon pour l'économie! N'importe quoi!
Réponse de le 05/09/2011 à 8:30 :
Quand on affirme qu'il faut baisser le coût du travail pour que la France soit plus compétitive, on n'augmente pas la taxation du travail, si l'on est cohérent. Mais l'UMP ignore la notion de cohérence.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:30 :
Vous en avez d'autres comme celle-là ? - Plus de taxation sur le travail pour "préserver" l'exonération des plus-values immobilières - ce gouvernement fait la course avec celui de Berlusconi pour ce qui est des effets d'annonces et des reculades - pour finalement revenir sur ses fondamentaux, c'est à dire plus de taxes sur le travail et sur les classes moyennes (taxes sur les complémentaires santé) ...
Réponse de le 05/09/2011 à 8:36 :
"Simplement"?
Tu es ironique j'espère!
Réponse de le 05/09/2011 à 8:42 :
C'est sûr que comme ça le pouvoir d'achat des français va augmenter et qu'ils pourront t'acheter encore plus cher ta villa sur la côte d'azur...

De toute façon, faut comprendre que tout le monde va devoir mettre la main à la poche, ceux qui travaillent comme les rentiers.
a écrit le 05/09/2011 à 7:56 :
Enfin un peu de ciel bleu dans le ciel immobilier de rigueur ! Un bon sursaut de la part des députés.
En fait si on revient à 25 ans, on revient à la disposition de Michel DEBRE (en # 1980 ?) qui avait été revue dans les années 2000 à 15 ans....
Réponse de le 05/09/2011 à 8:46 :
Abruti!!!! c'est toute cette rente immobilière qu'il faut briser....
Réponse de le 05/09/2011 à 10:29 :
Mais c'est qui l'abruti ???? Détenir 25 ans un bien c'est tout sauf de la spéculation (différence entre moyen et long terme). Le jour où vous aurez suffisament travaillé (dur) vous pourrez exprimer vos imbécilités et on sera obligé de les supporter (parcequ'alors vous creerez de la richesse grâce à votre consommation) pour l'instant vous vous contentez de beugler comme la plupart des veaux qui ont écrits ci-dessous (et bientôt ci-dessus)alors qu'à vous lire... vous ne semblez pas créer grand chose !
Réponse de le 05/09/2011 à 13:16 :
najbar: C'est votre surnom? Eh bien moi je m'appelle Pollux.

Pour les autres une précision: Michel debré avait instauré 25 ans de détention en dec 1967 . En janvier 2004, la durée max pour est passée à 15 ans...
Le bon sens reprenant j'espère le dessus, la non mise en place de la suppression de l'abattement est une très bonne chose. Et de repasser à 25 ans est somme toute un moindre mal. car avec ces valeurs de durée on n'est pas dans la SPECULATION ! On se tiens à jour du moment.
a écrit le 05/09/2011 à 7:45 :
Après la taxation des parcs d'attraction, les mesures Fillon, prises dans l'urgence et sans concertation, sont remises en cause. Le problème est que le déficit existe et se creuse à chaque instant. Donc, où va-t-on trouver les recettes de compensation ?
Réponse de le 05/09/2011 à 9:27 :

en augmentant la taxe sur les mutuelles........pas un "politique" pour defendre nos mutuelles pauvres d'eux...
a écrit le 05/09/2011 à 7:40 :
Le législateur travaille. Laissons le faire avant de critiquer !
Réponse de le 05/09/2011 à 9:20 :
Vous avez raison. Mais, on peut lui donner des suggestions positives et que le
bon sens l'emporte.
a écrit le 05/09/2011 à 7:34 :
Et voilà la réforme des plus-values sur l'immobilier, réforme juste s'il en est, qui sera amoindrie voire rendue inefficace car les représentants du peuple n'ont aucun courage politique !
La situation de la France est catastrophique, les autres pays prennent des mesures drastiques et courageuses, la France ne prend globalement ne prend déjà que des mesures "cosmétiques" amoindrira largement la seule mesure qui est morale (égalité de taxation entre les plus-values financières et les plus-values immobilières)
et peu rapporter de l'argent. Pour compenser, on va s'attaquer à des tas de dispositifs pour glaner ici 100 millions, là 50 millions et finalement on s'apercevra que sur le plan des sommes qui rentreront, le compte n'y sera pas.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:55 :
Oui, pitoyable. Ils me dégoutent autant que la gauche. On va dans le mur et ils sont incapables de faire quoi que ce soit.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:04 :
Il est utile de préciser qu'en Allemagne <<il n'y a plus de plus-value après 10 ans>>. Si on veut "converger" pour les impôts et le reste avec les Allemands, ce n'est pas le moment mettre en place une mesure qui va dans le sens opposé ! C'est aussi cela le courage.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:35 :
Pour converger avec l'Allemagne, il faudrait d'abord, si on est jeune, se mettre au boulot pour créer de la valeur et si on est retraité, investir dans des petites sociétes innovantes au lieu de mettre tout son fric dans la pierre et venir pleurer quand on menace de vous taxer les + values.
Quelle est belle la France frileuse qui ne sait qu'investir dans la pierre....
Réponse de le 05/09/2011 à 9:02 :
Pourquoi voulez-vous que les français investissent dans des "petites sociétés innovantes" pour ensuite voir l'état, si la société n'a pas fait faillite, reprendre tout ce que cela aurait pu rapporter par des impôts et taxes confiscatoires, voire par des changements incessants de législatiin fiscale. Quand la confiance n'y est plus....
Réponse de le 05/09/2011 à 9:28 :
Salut bib on a déjà essayé tes idées à "l'est" et ça n'a pas marché.
Entreprises innovantes , d'accord ! mais n'oublie pas qu'elles innovent et ensuite
font fabriquer en Chine et c'est ça qui crée du chômage et déficits de tout genre. .
a écrit le 05/09/2011 à 7:28 :
J invite tous ceux qui pensent qui sont les propriétaires qui créent la bulle immobilère a aller voir le constructeur le plus près de chez eux : Aujourd' hui une maison simple coute environ 1000/1200euros par m2 ; je suis un "riche propriétaire " qui voulait vendre sa maison à son " gentil locataire ", maison construite il y a 10 ans pour arrondir ma retraite . Il m est impossible de reconstruire la même maison si je vends cette maison au prix d ' il y a 10 ans en ajoutant l inflation. Je vais par conséquent la conserver , faire le minimum de travaux et peut être augmenter le loyer de mon " gentil locataire " , chose que je n ai pas fait depuis 5 ans alors que la loi m y autorise.J ai quand même une autre solution : je vends ma résidence principale et je "vire" mon "gentil locataire " pour passer ma résidence secondaire en résidence principale . N allez surtout pas croire que je suis le seul à faire ça !! Cette réforme est surtout stupide car elle crée une "super" niche fiscale entre résidence principale et secondaire.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:58 :
faux monsieur! le neuf coute moins cher que l'ancien.... quelle mauvaise foi de dire que le euf couite cher!! cets FAUX!!!! les prix de l'ancien sont LARGEMENT urevalue..

une maison neuve coute 100,000 euros... le reste, cest le terrain... Une maison ancienne coute au minimum 300,000 euros en ile de france... Il suffit de trouver un terrain pas tres cher pour etre largement en dessous!!! Et dans l'ancien, les frais de notaire sont enormes!
Réponse de le 05/09/2011 à 8:06 :
Tout à fait d'accord avec vous !
Réponse de le 05/09/2011 à 8:22 :
Depuis quand le neuf coute moins chèr que l ancien ??? D autre part PARIS n est pas la france !! je vous accorde qu en ile de france le marché immobilier est totalement déphasé car spéculatif . Dans ma région et dans ma commune le prix du foncier a baissé d au moins 30 % depuis 2008 . Le prix des maisons anciennes a fortement chuté .
a écrit le 05/09/2011 à 7:14 :
nos UMP n'ont vraiment pas de leçons à donner aux socialistes pour une régle d'or.ils comptent bien en voix mais pas en euros. apres cela Ils vont encore accuser les agences de notation. je ne les vois pas non plus proposer d'économies.
a écrit le 05/09/2011 à 6:48 :
Tant mieux si on supprime cette taxe injuste car on pourra encore vendre nos biens cinq fois le prix aux jeunes ménages, une plus value de 300 000 euros au bout de 10 ans c'est pas mal.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:02 :
Ca va pas durer longtemps. Gamelle prévisible de l'immobilier dans les années à venir. Les jeunes ne peuvent plus se loger et ça ne pourra pas durer éternellement. C'est simple comme bonjour.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:17 :
Impossible, les Français ne sont guère endettés et s'ils ne vendent pas au prix voulu ils attendront, ce qui est en notre faveur c'est la pénurie de logements, un bien rare que les jeunes doivent mériter.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:33 :
Demandez donc à nos amis portugais si ça ne dure pas : ça fait 10 ans que les jeunes ne peuvent pas acheter !!!
Réponse de le 05/09/2011 à 7:46 :
Mériter,

Vous pensez qu'en travaillant 70h par semaine, nous ne merittons pas de pouvois acheter un bien immobilier à un prix raisonable?
Moi je pense que nous devrions pouvoir acheter un bien sans pour autant être dans l'obligation de s'endetter sur 30 ans.

cordialement
Réponse de le 05/09/2011 à 7:51 :
LOOL
Ils attendront jusqu'à ce qu'ils finissent par passer de vie à trépas... LOL
Les héritiers auront mois de scrupules à vendre moins cher.

LEes français ne sont guère endettées?? Est ce que vous vous rendez compte qu'un couple de jeunes de 30 ans ayant fait des études supérieurs type grande école de commerce ou grande école d'ingénieur NE PEUVENT PAS SE LOGER EN REGION PARISIENNE!!!!
En s'endettant sur 30 ans, ils peuvent tout juste acheter un 3 pièces. Ce n'est pas tenable. Encore qq années maximum et après plouf. C'est mathématique.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:06 :
Au Portugal, les prix ont plongé comme partout sauf en France par l'effet des niches fiscales justement.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:38 :
Oui, un couple de 30ans, diplômé de grandes écoles, peut tout juste acheter un 2 pièces en région parisienne en s'endettant sur 30 ans et donc jusqu'à 60 ans.
Ce n'est pas tenable très longtemps. En ce moment seuls les secundo accédants peuvent acheter aux prix actuels.
Ca ne durera pas, c'est mathématique.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:53 :
Tout à fait d'accord avec vous bib. De plus il suffira d'attendre que tout les retraités du papy boom aient rendu l'arme à gauche pour avoir l'embarras du choix dans les années à venir. Ce n'est qu'une question de temps. Quand on sera débarrassé de nos vieux politicards et que l'on aura légalisé l'euthanasie de masse, on commencera à faire le ménage dans ce pays de papy retraités rentiers qui exploitent la jeunesse pour continuer à garder leur petits avantages médiocres.
Réponse de le 05/09/2011 à 9:36 :
Bib, au Portugal les prix de l'immobilier étaient beaucoup trop chers bien au delà
de la valeur réelle ça baisse c'est normal et en France ce sera pour bientôt.
a écrit le 05/09/2011 à 6:40 :
ce qu'on appelle plus-value n'est généralement que l'incidence de l'inflation. quand il y a quelques années les prix augmentaient de plus de 10 % pouvait-on dire que l'on a fait une plus value alors que le pouvoir d'achat n'a pas changé. immobilier ou valeur mobilière c'est le même problème en fait de plus value on est taxé sur l'inflation. plus il y a d'inflation plus on paye d'impôts.
Réponse de le 05/09/2011 à 6:58 :
Pas du tout puisque l'inflation devait être retirée de la plus value immobilière taxable justement!

Réponse de le 05/09/2011 à 7:40 :
Il ne faut pas dire n'importe quoi. L'inflation est prise en compte pour les calculs de plus-values immobilières, avant les abattements. Ceux-ci portent donc bien sur une vraie plus-value, prise en compte de l'inflation. Ce n'est pas le cas pour les valeurs mobilières.
Réponse de le 05/09/2011 à 7:52 :
bib: Le GROS problème est qu'il y a l'inflation réelle et l'inflation OFFICIELLE lergement inférieure !
C'est la le problème que vous ne tenez pas compte semble-t-il !
Réponse de le 05/09/2011 à 8:31 :
Oui Fremen, sur mon PEA, on m'enlève pas l'inflation. Je devrais donc râler...
Réponse de le 05/09/2011 à 8:45 :
San blaque...

Et sur les PEA, on l'enlève l'inflation?
a écrit le 05/09/2011 à 6:31 :
Et voilà, incapables de tenir une seule semaine. Quelle bande de charlots!

Les + values sur les résidences secondaires doivent être imposées comme n'importe quel autre revenu. C'EST NORMAL!!

Ras le bol de ces incapables de politiques.

a écrit le 05/09/2011 à 6:21 :
Chez moi dans le sud (PACA) je peux vous dire que si cette taxation est maintenue, les dessous-de-table vont fleurir comme au bon vieux temps ! Que l'Etat n'attende pas trop d'argent de cette taxe, au pire les gens ne vendront plus et attendront que la loi change, au mieux toutes les transactions se feront avec une grosse part de liquide donc non déclarée. C'est d'ailleurs trés répandu en Italie ou en Espagne. Ce qui est drole c'est que PACA est une région importante pour la réélection de Sarkozy .. c'est plutot mal parti vu ce que j'entend comme nom d'oiseau ici !
Réponse de le 05/09/2011 à 6:38 :
Ces personnes de PACA préfèrent peut-être que leurs banques fassent faillite....
Réponse de le 05/09/2011 à 9:49 :
@bib : quelle bêtise !! Bertrand ne fait qu'énoncer des réalités. Aujourd'hui, pas besoin de focaliser sur PACA, toutes les régions sont concernées (et pourtant, il ne s'agit aujourd'hui que "d'économiser" sur les droits de mutation). Alors demain, avec une nouvelle taxation sur les plus-values, il est EVIDENT que les transactions en liquides se multiplieront. Subséquement, je ne vois pas bien le lien avec d'éventuelles faillites de banque........ mais visiblement nous n'avons pas le même cerveau.
a écrit le 05/09/2011 à 6:04 :
Tous ces députés craindraient-ils pour leurs réélections ? Ou alors posséderaient-ils tous une résidence secondaire.... Et le plus souventl les deux !
Réponse de le 05/09/2011 à 6:39 :
C'est clair. C'est honteux ce manque de courage. C'est comme ça qu'on est arrivé dans cette situation d'endettement monumental. Et ça continue. Ca me révolte!
a écrit le 05/09/2011 à 5:25 :
@gigi: et moi avec mon labeur de 75h par semaine pendant 45 ans je ne pourrai même pas acheter ma résidence principale et je devrai en plus payer les dettes de mes aînés mauvais gestionnaires et velléitaires. Allez les vieux, laissez un peu la place et les richesses aux jeunes. Par ici la sortie !!
Réponse de le 05/09/2011 à 6:00 :
Qu'il est facile d'opposer les générations:bien au contraire, c'est la solidarité entre générations qui devrait prévaloir car des ainés riches ne sauraient longtemps vivrent sereinement avec des petits enfants appauvris!
Il est vrai que nos ainés qui aujourd'hui ont 70-80 ans ont profité de conditions économiques favorables- les 30 glorieuses- mais plutot que de les jalouser penchons nous plutot sur les conditions pour permettre aux générations suivantes et actuelles de revenir à un meilleur niveau de vie.
Réponse de le 05/09/2011 à 6:32 :
C'est pas à nous qu'il faut le dire, c'est à ces gens à qui on paye une retraite auquel on aura pas droit, et qui, en plus, nous demande de les payer pour avoir habité leur baraque.
Réponse de le 05/09/2011 à 8:56 :
C'est exact. Le constat, que je ne juge pas, est le suivant
Le jeune actif (moins de 35 ans) paye 4 fois :
- Charges sur salaire énormes pour le système de santé qui profite actuellement en majorité aux +60 ans
- Ponction retraite sur salaire en augmentation, qui profite actuellement au + 60 ans
- Retraite complémentaire car le système national n'existera plus sous cette forme dans 25-30 ans
- Achat ou location immobilier pour se loger, au profit des 50+

Il ne faut pas passer d'un extrême à l'autre, mais il est vrai que le jeune actif de 2011 sera plus pauvre que ses parents même s'il gagne 2 fois plus.
a écrit le 05/09/2011 à 4:24 :
pour avoir acheter avec mon labeur 75h semaine une 2eme maison il veulent me faire payer des impots a la revente alors si cela change pas il vont voir en 2012 qui va payer la note , pourtant de droite c cons de l'UMP dehors en 1012 j'attend les proposition de la gauche ou autres
Réponse de le 05/09/2011 à 5:12 :
très bien
Réponse de le 05/09/2011 à 5:29 :
Je vous rappelle que seule la plus-value est taxée. Cette plus-value est en général très confortable et ne correspond à aucun travail réalisé. Il me semble au contraire très choquant qu'elle ne soit pas imposée. Beaucoup de français sanctionneront aux prochaines élections un revirement à ce sujet.
Réponse de le 05/09/2011 à 5:45 :
75 h par semaine...?Pouquoi pas 25 H par jour ?Les plus courageux sont ils toujours de droite ?...Je propose aussi de taxer les cours d'orthographe...!
Réponse de le 05/09/2011 à 5:56 :
Ce que les électeurs sanctionneront ce sont ces changements incessants en matière de fiscalité en fonction de la conjoncture!
Réponse de le 05/09/2011 à 6:11 :
Faut pas exagérer Gigi. Quand on voit que la plupart des propriétaires empochent 60 à 70% de plus value sans avoir créer de valeur ajouté pour la société, c'est un peu normal qu'on vous demande de donner quelques miettes du gâteau.
Réponse de le 05/09/2011 à 6:23 :
@bobo. oui je le crains car pas CGT, SUD ou autres machins et peu de fonks. Valable comme réponse non?
Réponse de le 05/09/2011 à 6:28 :
@gigi

T'as pas encore compris qu'avec la gauche, ça sera encore bien pire. Et qu'avec ta résidence secondaire, tu es trop riche...


Réponse de le 05/09/2011 à 9:39 :
@gigi : faut pas trop travailler (ou alors SURTOUT NE PAS LE DIRE) et tâcher de profiter UN MAXIMUM du système .... comme la plupart de ceux qui vous ont répondu (en voulant en plus asséner leurs pauvres leçons.. certain "d'orthographe" d'autres "de civisme", .... pas étonnant que la France soit en faillite !!!! Arff - allez courage - une nouvelle ère viendra !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :