Lundi, j'arrête de fumer ?

 |   |  522  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le prix d'un paquet de cigarettes va augmenter en moyenne de 30 centimes à partir de lundi en France. Cette hausse de 6% qui sera suivi d'une autre du même niveau en 2012 a été négociée par le gouvernement avec les fabricants de tabac devrait avoir peu d'effets sur la consommation mais elle rapportera 600 millions d'euros à la Sécurité sociale. La contrebande de cigarettes augmente de plus en plus.

Lundi, le bon jour pour arrêter de fumer ? Les fumeurs ne trouveront plus un paquet à moins de 5,70 euros chez leur buraliste. Les Marlboro (la marque la plus vendue, avec près de 25% de parts de marché) passera la barre des 6 euros, à 6,20 euros. Plutôt qu'une hausse des taxes, envisagée cet été, le gouvernement a négocié avec les fabricants de tabac une hausse de leurs tarifs, anticipant une hausse des minima de perception qui doit être votée par le Parlement dans la loi de financement de la Sécurité sociale. Cette hausse avait été annoncée par le Premier ministre François Fillon fin août, lors de la présentation du plan anti-déficit du gouvernement. Elle devrait rapporter 90 millions d'euros cette année, 600 millions d'euros en année pleine.

Le prix d'un paquet de cigarettes est taxé à hauteur de 80%, ce qui rapporte plus de 10 milliards d'euros aux caisses de la Sécu. Une nouvelle hausse de 6% est annoncée en 2012 par le gouvernement, mais la date (avant l'élection présidentielle ?) n'est pas encore connue. Largement supérieure à l'inflation, cette hausse de 30 centimes est la troisième en trois ans. Cette politique n'a pas eu d'effets sur les ventes qui n'ont jamais baissé, jusqu'ici, dans des proportions équivalentes.

En 2010, les ventes de cigarettes se sont repliées de seulement 0,3% à 54,79 milliards de cigarettes, contre 54,98 en 2009. Les ventes de tabac à rouler sont passé de 7257 à 7598 tonnes (+4,7%). En valeur, du fait des précédentes hausses de prix, le marché est en augmentation d'environ 5%. Une croissance que se partagent l'Etat (près 13 milliards d'euros en 2010, dont 2,5 au titre de la TVA), les buralistes (8,2%) et les fabricants et distributeurs (11,8%).

Les associations anti-tabac estiment que toute hausse inférieure à 10% n'a pas d'effet sur la consommation. L'office de prévention du tabagisme (OFT) ironise d'ailleurs sur la hausse de lundi, y voyant une "demande" de l'Etat "à la filière tabac de bien vouloir augmenter de plus de 100 millions ses profits". Buralistes et fabricants rappellent de leur côté qu'une forte augmentation a des effets sur les ventes dans les bureaux de tabac, sans pour autant faire baisser la consommation, puisqu'elle incite les fumeurs à s'approvisionner à l'étranger ou auprès de revendeurs à la sauvette, de plus en plus nombreux. Une étude des Douanes estime que 20% des cigarettes fumées en France ne sont pas achetées dans le réseau des buralistes, mais en fraude (5%) ou légalement (15%) dans les pays européens limitrophes (Belgique et Espagne) où le paquet se vend jusqu'à 30% moins cher. Ces achats, qui ont explosé après les fortes augmentations du prix du tabac en 2003 et 2004 et affectent plus particulièrement les commerces frontaliers, donnent lieu à des compensations financières de l'Etat vers les buralistes concernés.

Un rapport parlementaire, remis début octobre à la ministre du Budget, recommande de "faire converger les prix des tabacs en France et dans les Etats voisins", mais aussi "d'engager une réflexion sur la fiscalité des tabacs à rouler" pour "contrecarrer l'effet de substitution à chaque hausse du prix des cigarettes". Le tabac tue chaque année 60 000 personnes en France, 15 000 par jour dans le monde...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2011 à 4:38 :
Si les fumeurs savaient le nombre de produits chimiques toxiques que contient une cigarettes ,ils auraient arrêté hier...
Réponse de le 16/10/2011 à 7:06 :
@pipolino : + de 4000 produits toxiques dans une cigarette. Mais combien dans l'air que nous respirons ? Combien dans les produits de consommation. Que dire des gens qui polluent leur jardin à renfort de produit phytosanitaire. Que dire des personnes qui considèrent leur évier comme un déversoir de produits ménager en tous genres ? Ces mêmes gens qui ne supportent pas l'odeur du tabac et qui promènent leurs enfants au niveau des pots d'échappement des véhicules???
Réponse de le 17/10/2011 à 13:09 :
J'aime ces gens qui pensent que les fumeurs sont tous des ignares stupides. Rien n'est plus efficace pour empêcher quelqu'un d?arrêter que de balancer ce genre de propos. Les fumeurs sont parfaitement conscient (plus que les autres même) de la toxicité du tabac. Si tout était aussi simpliste que tu le penses, pourquoi certains cancérologues ou pneumologues fumeraient ?

Sinon, +1 avec ITOU.
a écrit le 15/10/2011 à 20:39 :
Encore une augmentation?!!! Je plains les fumeurs.
a écrit le 15/10/2011 à 19:40 :
J'ai arrêté de fumer il y a plus de 2 ans et j'en suis bien content. Je souhaites à mes concitoyens de bien déguster ;-)
Réponse de le 16/10/2011 à 15:16 :
Je te souhaite de parvenir à écrire correctement
a écrit le 15/10/2011 à 18:42 :
Le principe d'égalité n'est pas le souci de notre gouvernement. Finalement, en France mieux vaut être frontalier tant pour les cigarettes, le carburant et que tout le reste. Bref, ils savent bien ou prendre l'argent. Les riches ne verront pas la différence.
Réponse de le 15/10/2011 à 19:43 :
Fumer est'il une nécessité?
Vous fumez si vous voulez mais n'incommodez pas les non fumeurs et par pitié
épargnez-nous vos commentaires. D'autant que si vous avez peu de moyens , économisez en tabac qui vous coûte un mois de salaire par an en moyenne, voir plus.
Réponse de le 16/10/2011 à 7:26 :
@Alain : Je suis non fumeur et ce n'est pas mon propos. Apprenez à lire avant de poster un commentaire.
Réponse de le 16/10/2011 à 7:38 :
Je ne suis pas fumeur, mais dans le même ordre d'idée il faut interdire tous les sports et loisirs dangereux, les travaux dangereux, les médicaments dangereux, interdire de se déplacer en automobile, c'est trop dangereux, ect, ect... Mais surtout l'intolérance des non fumeurs qui ne se gênent pas pour polluer avec leur voiture sans que cela leur pose problème ou bien ceux qui entretiennent leur jardin à renfort de produits de tous genres, de même que ceux qui s?aspergent de parfum etc, etc...
Réponse de le 16/10/2011 à 11:43 :
Quand le prix du tabac ne cesse d'augmenter, une seule solution! Fumons de l'herbe! ^-^
Finalement le problème n'est pas le prix du paquet en lui même mais la raison de l'augmentation.
Réponse de le 17/10/2011 à 8:31 :
La crotte de cheval séchée c'est aussi très bon pour fumer et c'est donné.Essayez!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :