Inégalités : les 10% les plus riches possèdent 50% du patrimoine des ménages français

 |   |  715  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Selon la nouvelle nouvelle enquête "Patrimoines des ménages" de l'Insee, parue ce jeudi, les inégalités de patrimoine se sont accrues en France entre 2004 et 2010.

Plus de 150.200 euros, c'est le patrimoine brut que déclaraient posséder la moitié des ménages vivant en France début 2010. La nouvelle enquête "Patrimoine des ménages" de l'Insee montre également que ces mêmes Français concentrent 93% des avoirs. Les 10% les plus dotés ont au moins 552.300 euros de patrimoine brut et détiennent près de la moitié de la masse totale de celui-ci.

Quant au 1% des ménages les plus riches en termes de patrimoine, ils détenaient chacun plus de 1,9 millions d'euros d'avoirs. A l'opposé, les 10% des ménages les moins dotés détiennent chacun moins de 2.700 euros de patrimoine et collectivement moins de 0,1% de la masse totale. Entre 2004 et 2010, les inégalités de patrimoine se sont accrues, le rapport entre le patrimoine moyen des 10% de ménages les plus dotés et celui des 50% les moins dotés a ainsi augmenté de près de 10%.

La résidence principale au coeur du patrimoine

En 2010, le patrimoine brut des ménages était principalement constitué de biens immobiliers (62%). En France, six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale ou accédants à la propriété. Ce qui n'est vrai que pour 22% des ménages faisaient partie des 50% le moins dotés en patrimoine, contre la quasi-totalité des 10% des ménages le plus riches.

Selon l'Insee, "l'achat de la résidence principale représente donc une étape importante dans la constitution d'un patrimoine". De fait, le montant du patrimoine brut moyen des propriétaires de leur résidence principale est en moyenne 8,3 fois plus élevé que celui des locataires et logés gratuitement. Ce constat doit toutefois être relativisé au regard du fait que plus d'un tiers des ménages propriétaires doivent encore rembourser des emprunts.

Le  patrimoine croît jusqu'à 70 ans, mais décroît ensuite

De manière générale, le montant du patrimoine détenu par les ménages, brut comme net, croît avec l'âge de la personne de référence jusqu'à 70 ans, puis décroît ensuite. Ainsi, le patrimoine net moyen passe de 32.700 euros pour les ménages dont la personne de référence est âgée de moins de 30 ans, à 345.500 euros pour ceux dont la personne de référence a entre 60 et 69 ans, puis retombe à 259.800 euros pour les ménages le plus âgés.

L'Insee indique également que "les disparités des montant et de composition du patrimoine par catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du ménage montrent qu'au-delà des effets d'âge et de revenus, les logiques d'accumulation de patrimoine et les motifs d'épargne (investissement, précaution...) diffèrent nettement entre salariés et non salariés".

Les indépendants possèdent un patrimoine plus élevé

Ainsi, les ménages d'indépendants en activité possèdent un patrimoine brut en moyenne beaucoup plus élevé que celui du reste de la population. La moitié des ménages d'agriculteurs détiennent plus de 642.100 euros de patrimoine brut global et celle des ménages d'artisans, commerçants et chefs d'entreprise plus de 338.700 euros, alors que la médiane du patrimoine des ménages de salariés en activité est de 126.900 euros.

L'Insee l'explique notamment par le fait que l'effort d'épargne destinée à financer des investissements professionnels est souvent important pour les ménages indépendants : 45% de leur patrimoine brut est composé d'actifs professionnels, pour la plupart directement en lien avec leur activité et dont ils se défont au moment du passage à la retraite, notamment par le biais de donations dans le cadre familial. Conséquence : parmi les retraités, le patrimoine moyen des anciens agriculteurs (260.900 euros) est proche de celui des ménages d'anciens salariés (254.600 euros).

Le patrimoine des cadres est 35 fois supérieur à celui des ouvriers non qualifiés

Enfin, la nouvelle enquête "Patrimoine des ménages" montre que parmi les ménages de salariés en activité, les inégalités de patrimoine selon la catégorie socioprofessionnelle - comme les disparités salariales - sont très marquées : le patrimoine médian des cadres est ainsi 35 fois supérieur à celui des ouvriers non qualifiés.

A lire aussi...

Salaire : comment vous situez-vous par rapport à la moyenne des Français ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2012 à 16:29 :
Et faire rentrer les exiles de bruxelles et de suisse a coup de pied dans le cul
a écrit le 28/02/2012 à 13:30 :
La dernière proposition de HOLLANDE n'est pas si stupide; maintenant c'est une question de seuil et de capacité à vivre ensemble.
a écrit le 28/02/2012 à 11:55 :
Et si au lieu de s'interesser aux inegalites on s'attardait à régler le problème de la pauvreté?
a écrit le 27/11/2011 à 15:19 :
suite,
j'oubliais, et 50% de la dette à payer!
a écrit le 27/11/2011 à 7:41 :
Et le fait que 10% des français payent les impots des 90% qui restent ... Ca interpelle personne !!! Arretons de tirer sur les nantis ...
Réponse de le 27/11/2011 à 12:17 :
« Suffisance fait richesse Et convoitise fait pauvresse. »
a écrit le 26/11/2011 à 19:20 :
Comme cela a été dit, ce n'est pas le patrimoine net de dette.

Deuxièmement, la richesse est créée par la value to market du patrimoine immobilier des français. Les prix immobiliers étant totalement absurdes en ce moment (toujours 2x au dessus de leur moyenne historique), cette richesse n'est pas structurelle, c'est une bulle.

Fondamentalement (type de patrimoine, valorisation et dette nette de la France), la France ne produit que peu de richesse. Où sont donc nos 'vrais' riches (pas ceux endettés mais qui refusent de rembourser) :-) ?
a écrit le 26/11/2011 à 18:46 :
c'est quoi c't article ! on parle de patrimoine sans prendre en compte les dettes ?
confère
Ce constat doit toutefois être relativisé au regard du fait que plus d'un tiers des ménages propriétaires doivent encore rembourser des emprunts
Réponse de le 26/11/2011 à 21:41 :
et si la récession s'installe ils auront de gros soucis !
a écrit le 26/11/2011 à 7:30 :
L'égalité de droit signifie que toute personne née égale en droit mais pas en bien, les socialistes français ont perdu de vue cela, ce qui fait rire le monde entier de la bêtise de leur propos sur l'égalité matérielle, comme s'il était possible de façonner la femme à l'égale de l'homme entendez la faire naître avec un pénis, cela confine même au ridicule. Cette idéologie est néfaste et dangereuse pour, car elle sous tend qu'il faut alors punir ceux qui possèdent en ayant des taux de prélèvement prohibitifs, vous voyez le résultat, le petit fraude, le moyen évade et les grands trichent, une telle société ne tient en général pas très longtemps, dans le contexte actuelle la France est mal placée elle a fait le mauvais choix elle consomme de l'argent qu'elle n'a pas en faisant de la dette, les choix politique sont mauvais. Elle a encouragé les 35 heures alors que les Chinois travaillent 70 heures, le système social est un système de grande redistribution sociale avec de l'argent que l'on n'a pas en faisant croire que c'est la faute aux riches, c'est gauche, cet assistanat social est suicidaire 1700 milliards d'euros de dette, c'est vraiment la fin et la gauchistes voudraient encore avoir le pouvoir, cela va faire mal..aie aie aie
Réponse de le 26/11/2011 à 8:39 :
Euh vous connaissezl article 1 du preambule??

Tous les Hommes naissent libre et egaux en droit, les disctinction sociale ne peuvent être fondée que sur l'utilité commune" vous avez oublié cette partie tout aussi essentiel or cet aspect social regroupe aussi cet aspect financier.... ce n'est pas le fait qu"il y ait des riches ou des tres riches qui gene c'est le fait que l'ecart se creuse de plus en plus...

Et ce n est pas la faut des tous les prelevements sociaux et fiscaux.... ne rejetez pas la faut qui vous incombe, s ils augmente mecaniquement c est parce que cette concentration, fait de ces concentration de puissant lobby qui font que vous avez voix aupres de ceux qui votent les lois donc mécaniquement les cadeaux que l on fait en haut on les fait payer en bas et c est un fait.

Seul un retour a un progressivite reelle peut etre salutaire.
a écrit le 25/11/2011 à 9:50 :
Dés l'éclatement de la bulle immobilière francaise, rassurez vous Messieurs les collectivistes, spoiliateurs de l'argent des contribuables, le nombre de riche descendra immédiatement, ainsi l'égalité dans la pauvreté sera encore plus criante. De Gaulle avait dit: "au dela de 40% de prélèvement obligatoires, la France deviendra communiste, et se paupérisera", Nous en sommes à plus de 52% et l'usine à fabriquer des pauvres tourne à plein régime en France (comme disait Coluche). !! Alors !? Il faut de plus en plus de riche en favorisant le développement économique, et non en spoilant l'argent des francais pour toujours plus d'assistanat.
Réponse de le 25/11/2011 à 12:41 :
oui oui il nous faut plus en plus de riche et de plus en plus de niche fiscale ,les riches sont fait pour etre riche et les pauvres pour etre pauvre
Réponse de le 25/11/2011 à 16:20 :
@re au clair,je vois que vous avez changé d'avis,bravo.merci d'avoir désativé la touche majuscule, ça fait mal au yeux.
Réponse de le 25/11/2011 à 23:32 :
@sabre au clair: Essayez-vous de faire du sarcasme? Je voie aussi que vous avez enfin trouver la touche majuscule... ha ha ha!
Réponse de le 26/11/2011 à 17:45 :
MAIS NON TU ES TOUJOURS A LA RAMASSE BEN MAIS DOIGTS AVAIENT GONFLE DU COUP JE TAPAIS EN MAJUSCULE MAIS COMME JE VOIS QUE CELA TE MANQUE JE REPASSE EN MAJUSCULE . IL FAUT VRAIMENT TOUT EXPLIQUER.
a écrit le 25/11/2011 à 6:41 :
Qui a décidé que nous devions etre égaux réponse les journalistes pas un jour sans un article sur les inégalités mais nous ne sommes pas en régime communiste.Pourquoi essayé de monter le peuple contre les "riches" qui travaillent (les sal..)et les impots qui sont redistribués et gomment en grande partie les "inégalités" alors arrété de penser au grand soir qui a fait des centaines de millions de victimes


Réponse de le 25/11/2011 à 8:37 :
Les riches exploitent les plus pauvres en externalisant leur emploi et en s'octroyant des salaires mirobolants à la limite de l'indescence. L'argent n'a pas d'odeur ... et quand le peuple sera affamé à cause de votre avidité, il faudra bien en trouver quelque part. Vous avez instauré la jungle en entreprise, faut pas s'étonner que celle-ci se répercute sur la vie de tous les jours .... on a la société que l'on mérite.
Réponse de le 25/11/2011 à 10:12 :
toujours ce bon vieux discours du 19 ième siècle mais comme vous le dit l?article , mal rédigé, la moitié des agriculteurs du fait de la valeur (qui les évalue, d?ailleurs, des suceurs de porte plumes dans une officine d?état ?) sont classés parmi les plus riches. Alors ?? Par contre, rien sur le patrimoine de nos hommes politiques, comme c?est curieux.
a écrit le 25/11/2011 à 4:34 :
A ceux qui s'étonnerait de cette répartition il faut conseiller de s'informer sur la, très générale, loi statistique de Pareto.
Réponse de le 25/11/2011 à 4:58 :
...et sur la droite de Henry !!
Réponse de le 26/11/2011 à 0:02 :
80 20 c'est la vie!
a écrit le 24/11/2011 à 23:21 :
Un patrimoine très surestimé vu que le patrimoine des français est constitué à 62% d'immobilier, or le prix de l'immobilier en France est lui-même suréstimé d'au moins 30%
Quand au reste de leur patrimoine (assurance-vie, livret A etc), vu l'etat du système financier, si ils récuperent 50% de leur investissement ce sera le bout du monde, non compris le risque d'effondrement de l'euro...
a écrit le 24/11/2011 à 22:32 :
Biaisé de considérer le patrimoine brut et non pas le patrimoine net de dettes...
Réponse de le 24/11/2011 à 22:48 :
@YH: oui, mais là tu remets en question la création de masse monétaire, parce qu'en réalité, par l'octroi d'un prêt, la banque crée de l'argent virtuel :-) et que l'acheteur est donc virutellement propriétaire :-)
Réponse de le 25/11/2011 à 9:33 :
patrick , je comprends pas ton raisonnement...
ils créent de l'argent virtuel? je saisis pas...
Réponse de le 25/11/2011 à 14:08 :
@jamesbond: un peu long à expliquer. Regarde plutôt cette vidéo pour mieux comprendre le fonctionnement du système: http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-paul-grignon-fr-in_news
a écrit le 24/11/2011 à 21:05 :
La richesse est une notion relative selon l'endroit où l'on vit, et à qui l'on se compare, et l'importance des charges.
Laisser un héritage fait partie des buts d'une vie.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:45 :
Tout depend l'heritage, partons de ce proverbe "donne un poisson à un homme il mangera une journée, apprend lui à pecher il mangera toute sa vie", et de cet adage qui enonce, et c est bien souvent vrai: le père monte la societe, le fils la fait prosperer, le petit fils la dilapide....

Donc quel heritage vaut il mieux: une génération de B....leur ne avec une cuillere en argent mais completement stupide comme P. Hilton (déshérité par son pere et son grand pere au fait) ou autre heritier de grande famille ou herite d'une bonne éducation, de valeur morale et humaine, de la valeur travail.... Toutes ces choses qui font un entreprenneur et pas un assiste...

Des lors ces taxes sur les successions, sur le patrimoine, sur le revenu apparraissent sous une lumiere un peu plus juste n'est il pas????
a écrit le 24/11/2011 à 19:07 :
Si le patrimoine était davantage taxé, il y aurait moins d'inégalités en matière de patrimoine et davantage d'argent serait consacré à la consommation .
Réponse de le 24/11/2011 à 20:55 :
Consommer plus pour aggraver les déficits?
Réponse de le 24/11/2011 à 22:04 :
@ Tulipe: pas celui de la Chine :-)
a écrit le 24/11/2011 à 19:03 :
Le problème, c'est que l'on taxe le travail alors qu'il faudrait beaucoup plus taxer les successions et les donations, revenus non mérités car non issus du travail.
On aplanirait un peu les inégalités et le travail serait un peu plus valorisé.
Réponse de le 25/11/2011 à 9:32 :
S'il existe des actifs aux successions , il a bien fallu que des générations travaillent pour les constituer. Il est normal que les parents qui le peuvent, aspirent à laisser des biens à leurs enfants, surtout à l'heure actuelle où la vie est très dure pour les jeunes.
Réponse de le 25/11/2011 à 16:07 :
l impot sur les succession est totalement immoral quand on a payé toute sa vie des impots je trouve plus que normal d avoir le droit de laisser son patrimoine a qui on le souhaite ma compagne et moi moi sommes ensemble depuis 18 ans on s est pas marié par choix je trouve inadmissible que l etat puisse lui prendre 66% de ce que je lui laisserais parce que on a fait ce choix perso je preferais le bruler que laisser autant d argent à l etat qui s en servira pour faire de l assistanat aux faignants ou le depenser n importe comment n en déplaise au bobos bien pensants
a écrit le 24/11/2011 à 18:24 :
La vieille règle des 80/20 s'est toujours appliquée.
Réponse de le 24/11/2011 à 22:08 :
@ ephw: ce bon vieux Pareto est encore de mise, tout comme Engels avec son analyse du capitalisme au 19e siècle. Comme quoi, on s'agite beaucoup, mais ne faisons pas beaucoup de progrès intellectuellement :-)
a écrit le 24/11/2011 à 18:05 :
Chère Liberté, que devient ton égalité, même celle des chances, et que dire encore de ta Fraternité...
Bref en comparaison, le Portugal, en récéssion comporte sur l'ensemble de ses salariés 8% de travailleurs payés au SMIC, alors qu'en France, ils sont 55% !!! Cherchez l'erreur...elle est toute petite de taille...qui à dit le président? enfin raissonnez vous que diable
Réponse de le 24/11/2011 à 23:10 :
Que devient l'égalité quand les lois favorisent injustement ceux qui profitent de la manne publique sans rien faire et punissent les producteurs de richesses en volant le fruit de leurs efforts ? L'égalitarisme économique est une injustice, une perversion de l'égalité contre la liberté.
Réponse de le 25/11/2011 à 14:01 :
Parce que les cadeaux fiscaux sur les donations, les exonérations de droit de succession en dessous d un certain seuil, les principes de defiscalisation Scellier et autres, les Exoneration pour les investissement dans les Dom-tom (tres bonne emission sur M6 tard hier soir d ailleurs).... profitent bien sur au plus pauvres.....
Et tant d autres cadeaux fiscaux....
a écrit le 24/11/2011 à 17:18 :
Souvent, les pauvres méritent de l'être, que ce soit volontairement (paresse) ou non (lintelligence limitée). Il ne faut pas se mentir. Oui, je sais. Dire qu'on est pas tous égaux, c'est mal. Ok, Ok.
Réponse de le 24/11/2011 à 18:07 :
Monsieur, seriez vous cumulard...pauvre en intelligence et paresseux à l'écriture...De telles certitudes ne méritent elles pas d'être développées?
Réponse de le 25/11/2011 à 13:34 :
Je suis forcément intelligent et travailleur. Je suis à l'UMP. Passer du temps à prouver des évidences, je vous laisse ça. Mois, ce n'est pas mon truc, mais tous les hobbies sont honorables.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:17 :
umpomme: c'est de l'humour? parce que je ne vois pas chez nos hommes politiques de telles caractéristiques.. y'a comme une faille dans votre démonstration.
Réponse de le 25/11/2011 à 23:34 :
Je voie que l'alliance rose-vert-rouge commence à envahir LaTribune.fr
a écrit le 24/11/2011 à 15:47 :
2 % de l'humanité détient 50 % du patrimoine des ménages, (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9partition_des_richesses)
La France est semble lotie que la moyenne mondiale! (ouf!)
a écrit le 24/11/2011 à 15:23 :
1 Ferrari ( cabriolet 275 GTS ) achetée en 1979 6500 FRANCS, valeur aux enchères actuelle 450 K?
1 Masérati 5000 GT acheté en 1983 15000 FRANCS valeur actuelle aux enchères 600 K? .Vous me faites marrer avec votre crise .Fallait acheter autre chose que des cacaouètes.
a écrit le 24/11/2011 à 13:54 :
La crise, la spéculation ne fait qu?amplifier le phénomène.
a écrit le 24/11/2011 à 13:47 :
Je vis à Valencia et le plus curieux s?est que l?on continue à construire pas dans les mêmes proportions mais cela continue il y a des quartiers d?immeubles vides qui continue à grossir comme le chômage.
Réponse de le 25/11/2011 à 9:35 :
depuis qu'ils ont nettoyé et restauré (surtout vers la gare) valencia, qu'est ce que c'est joli ! ! !
Réponse de le 25/11/2011 à 14:15 :
Oui, Valence est devenue une très belle ville mais attention, bâtie sur de la corruption et la banca de Valencia est en faillite, reprise par la banque d?Espagne. Toujours les mêmes raisons, les dirigeants se sont gavés scandaleusement et environ 20 % des prêts ne seront pas remboursés. Vivant en Andalousie, je ne conseille aucun achat immobilier comme investissement ici ni à Valence.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:18 :
pas même si on le paye cash?
a écrit le 24/11/2011 à 13:39 :
Un débat sur les riches pourquoi????
La préoccupation est de savoir pourquoi nous avons des pauvres.
Manque d'Instruction,de formation,de structures,qualifiantes;
Manque d'entrepreneurs,et d'esprit d'entreprise,car la France n'offre que des Taxes encore et toujours,mais ne fait absolument RIEN pour réduire son train de vie.
Trop de fonctionnaires et assimilés qui végétent,car ils occupent un emploi basic,peu rénuméré,mais l'essentiel,est d'avoir un bon taux de chômage.
Alors je m'arrête là,car les raisons sont tellement nombreuses,qu'il faut d'abord faire un bilan mesureur,et aviserons après.Mais arrêtez de montrer du doigt les riches,car vous en êtes jaloux!!!!
Réponse de le 24/11/2011 à 14:28 :
La vision d'Incroyable est obsolète. Aujourd'hui, les jeunes diplômés sont aussi au chômage. Il ne suffit pas d'être diplômé (même bac+5) pour trouver du travail : à force de délocaliser (même la recherche-développement), il n'y a plus assez de travail pour tout le monde. Et retarder l'âge de départ à la retraite ne fait qu'empirer les choses en retardant le rajeunissement des salariés.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:21 :
ben ça revient au même, le pb n'est ps les riches mais pourquoi y'a tant de pauvres et de chômeurs. vous dites au final la même chose. critiquer les riches et les opposer aux pauvres, c'est comme opposer public et priver, ça évite de se poser les vraies questions et d'avoir à y répondre. on en revient à cette volonté d'equité parfaite qui n'existe pas dans la vie. le tout étant de limité les inégalités, pas de les faire augmenter comme c'est le cas partout dans le monde.
a écrit le 24/11/2011 à 13:03 :
Pour certain, rien a voir et pourtant qui sait? LE DEPLOIEMENT DES MISSILES RUSSE LE LONG DE LEUR FRONTIERE AVEC L'EUROPE
a écrit le 24/11/2011 à 12:12 :
Vu la spéculation financiere a Paris ou ailleurs on comprends aisement la disparité de valeur des patrimoines!Prix moyen du M2 a Paris 8000 euros !Dans le reste de la France en moyenne 2000 euros! 100M2 a Paris 800000 EUROS meme surface ailleurs 200000 euros et l'écart se creuse depuis des decenies et pas qu'a Paris bien sur!Sur le foncier non bati mais tres speculatif les écarts sont les memes!La speculation enrichit ceux qui sont propriétaires dans la zonne de spéculation!En sont -ils les acteurs et faut- il les blamer pour un fait dont ils ont la chance de profiter,mais es ce leur faute???
Réponse de le 24/11/2011 à 13:50 :
Encore un raisonnement par l'absurde, et teinté de collectivisme égalitariste. Si les prix sont élevés dans la capital c'est que la demande est forte et fait monter les prix, comme pour n'importe quel produit. C'est la rareté qui fait flamber les prix, car il y a beaucoup de monde qui veut acheter et les offres elles ne sont pas extensibles. Le terme "spéculation" est à la mode et est une nouvelle lubie des partisans des systèmes dits "égalitaire" qui ne sont que du communisme et du collectivisme étatique, extrêmement nuisibles à la liberté d'entreprendre et aux valeurs d'une économie libérale, il est vrai quasi inconnue en France, pays de l'état interventionniste et créateur de pauvreté, assistée...
Réponse de le 24/11/2011 à 18:10 :
Quel élan..quelle maîtrise; que la chance vous porte au pinacle et vous permette d'éclairer le monde de vos lumières monsieur.
Le jour ou le moteur à imbécilités sera brèveté et sur le marché, vous ne manquerez assurément pas de carburant.
Autrement écrit : quand les andouilles voleront....
Réponse de le 25/11/2011 à 9:43 :
à Beaumarchais. A part vos noms d'oiseaux à mon égard quels sont vos arguments ? Je vous défie de prouver le contraire des miens. Vous en etes réduits à l'attaque personnelle ne sachant pas quoi dire, et surtout, devant le constant accablant des représentants de la politique des différents gouvernements collectivistes que vous semblez apprécier et soutenir.

J'affirme que l'état et ses multiples interventions dans l'économie qui devrait etre libre sont faiseurs de pauvreté et de descente aux enfers, il n'y a qu'à voir l'ampleur de l'échec du systéme collectiviste français, et 2.000 milliards d'euro de dette, dans une monnaie papier qui ne vaudra bientot plus rien. Bravo les artistes, et Beaumarchais, le vrai, n'aurait surement pas soutenu cela.
Réponse de le 25/11/2011 à 14:30 :
C'est sur que l'ultra capital comme aux USA et leur 14000 milliards de dollars de dette semble etre le modele que vous souhaitez de vos voeux pour le France....

Trop d'interventionnisme n'est certe pas bon, mais pas du tout comme vous le souhaitez est encore pire, preuve en est de l economie US.

Pourquoi? Simplement parce que l'homme est un loup pour l'homme, si des regles, des lois, des gardes fous ne sont pas mis en places ca devient une anarchie impossible a gerer.

Le maitre mot c'est "garder la mesure" et ce dans tous les domaines
Réponse de le 25/11/2011 à 15:23 :
toute chose poussée à l'extrême est ridicule.
a écrit le 24/11/2011 à 11:19 :
pourqoi inegalite ?
ca tombe pas du ciel !
cette enquete est idiote
Réponse de le 24/11/2011 à 12:13 :
Si pour certains ça tombe du ciel , et souvent de père en fils sur plusieurs générations ;-)
Réponse de le 24/11/2011 à 12:38 :
Ben voyons !!!
Réponse de le 24/11/2011 à 14:27 :
Et alors il ne s'agit pas de vos biens mais de ceux l'ayant acquis ou hérité en parfaite légalité. Je sais que tous les collectivistes étatiques dans ce pays veulent tout prendre aux individus, comme dit Mélenchon "au dela de 4.000 euro je prends tout" ! Voila bien la mentalité partagée par presque tous les politiques et assistés du pays.
Réponse de le 24/11/2011 à 16:04 :
En 1789 on a coupe des tetes a cause de cette transmission hereditaire pauvre pomme.... On a mis en place un systeme qui évitait un tant soit peu la concentration des richesses et donc a permi d eleve le niveau de vie de la France, donc son aura economique et culurelle.... Las notre democratie par differente lois sur les donnations, transmission, succession a "detruit" ce fait et permi peu a peu une nouvelle concentration.....

Parrallelement l'Etat à court de recette de par le fait transmet au secteur privé la construction immobiliere pour pallier à ses propres manques, comme ca n est pas assez dynamique il adopte un nouveau train de mesure de defiscalisation et de subvention (APL en bas et Scellier en haut...) et on continue donc d une part à enrichir toujours les mêmes castes et d'autre part on accelere la pauperisation des classes moyennes, des jeunes et plus généralement de ceux qui n'ont que leur travail pour s'en sortir......

Alors oui le systeme est a foutre en l'air et reformer: suppression de l'ISF et aussi de toutes les niches fiscales, en contrepartie retablissement d'une vraie progressivité de l'irpp avec une tranche en bas et 2/3 au dessus (Etre citoyen ce n est pas qu'avoir des droits mais aussi des devoirs) incorporation dans l'assiete de TOUS les biens et de TOUS les revenus du RSA à la caf en passant par les salaires et accessoires.

Bien sur reduction drastique du train de vie de l Etat central et local>>>> diminution du nombre de senateurs et deputés, fusion des conseil regionnaux-generaux, suppression de la moitie des 36K communes francaises, suppressions des departements, centralisation de la collecte de l impot et attibution en fonction des ameliorations faites par les regions (ca evitera les ecart du simple au centuble des impots locaux, fonciers...) Privatisation complete de la poste, la SNCF,RFF...
Réponse de le 24/11/2011 à 16:52 :
La transmission des parents à leurs enfants des fruits légitimes de leur travail et de leurs efforts, déjà largement amputés par la spoliation de l'Etat n'a rien à voir avec l'attribution injuste de titres, de terres et de rentes par le fait du Prince. Que ceux qui n'héritent pas comprennent que seuls leurs efforts leur permettront de transmettre quelque chose à leurs enfants et que cela n'est pas dû au hasard mais au travail acharné. S'attaquer aux héritages familiaux légitimes est la pire des injustices. Les héritiers ne sont pas responsables de la pauvreté de certains, comme aucun des boucs émissaires donnés en pâture à l'opinion pour exciter l'envie et la jalousie. L'Etat obèse est seul responsable de la pauvreté en détruisant l'économie par la spoliation et la loi. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 25/11/2011 à 7:15 :
changez de disque...et changez de bouquins (enfin de manuel de propagande) Merci
Réponse de le 25/11/2011 à 9:45 :
À @libre, de la part de Libre (vous pourriez éviter de plagier mon pseudo et ainsi de créer la confusión entre vos commentaires et les miens. Je ne sais pas si votre ?pauvre ponme? s?adresse à moi, mais en tous cas je reléve bon nombres absurditées, mais ais aussi des choses avec lesquelles je suis d?accord.

Premiérement la transmition du patrimoine des parents vers les enfants et un droit inaléniable de la propriété privée, c?est ce qui diffirencit une économie libérale et un régime communiste collectiviste.

On a pas mis un systéme en place aprés la révolution voulant spoiler les patrimoines de sindividus, mais la transmission des priviléges de la noblesse.

Je suis pour la suppression des niches fiscales également, et l?imposition sur tous les revens, mais dans une proportion fixe pour tout et tous. Je suis pour la flat tax (comme en Pologne qui est de 20% fixe à partir d?ue revenu minimum) qui simplifie l?impot et permet de donner une visión claire et aceptable pour tous les entrepreneurs et les investisseurs étrangers comme francais. Trop d?impot tue l?impot, et l?impot non exagéré et simple et uniforme cré de la richesse donc des revenus pour l?état.

La suppression de tout le reste que vous avez énoncé concernant les régions et l?état je suis ok, c?est à dire environ 3 millions de fonctionnaires en moins, la suppression de la moitié des ministères aussi et des avantages et priviléges des politiques et des élus.

Arrét total de l?assistanat à outrance, et obligant les chomeurs à pourvoir les 500.000 emplois disponibles qui ne trouvent aucun candidat, alors qu?il y a 3 millions de chomeurs en France.

Arrét immédiat de l?immigration d?individus qui ne viennent que pour profiter des aides des contribuables francais, avec en plus empoissonnement de la culture occidentale francaise. Je veux dire par la que les peuplades musulmanes et leur polygamies doivent cesser immédiatement. Il faut aussi renvoyer tous les clandestins et rendre les associations qui les aident illégales et sanctionnées par la justice..

Il faut aussi casser les syndicats mafieux qui bloquent des pans entiers de l?économie comme les dockers, l?industrie de l?impression, les controleurs aériens, etc..Mais aussi la sécu, l?agence de l?emplois, etc..

Seule une économie libérale libre et humaniste débarrassée de l?étatisme interventioniste, peut apporte la propérité à un pays et à un peuple.

Bref l?état doit être réduit à ses fonctions régaliennes, mais en aucun cas les fonctionnaires et les politiques ne doivent se méler de l?économe, car à chaque fois c?est la catastrophe et l?endettement généralisé. Il n?y a qu?à voir l?état des finances de l?état pour voir le résultat.

Bien sur il faut tout privatiser et virer ses profiteurs qui nous comptent des fortunes, à nous les individus du secteur privé.

Sinon la descente ne fera que continuer et s?accélerer.
Réponse de le 25/11/2011 à 14:18 :
Sur la transmission et la revolution de 1789 le premier commentaire est juste cher monsieur: la noblesse concentrait les privileges au 1er rand duquel la propriete prive des terres agricoles et des habitations nottements, sans compter les usines.
Aujourd'hui avec toutes les mesures fiscales et successorales on assiste à un retour a cette concentration. Ils est donc normal de taxer raisonnablement et de maniere graduelle en fonction du montant les successions, de meme pour la totalité des revenus.

On est bien la dans une fonction regalienne de l etat qui doit viser a garantir un niveau de vie descent à tous ses citoyens.
Cela n'enleve rien au droit de propriete, ca n enleve rien à la possibilité de constituer un patrimoine plus ou moins important ca retablit juste un peu d'équilibre..... Ne pas croire que tous ceux que ne peuvent devenir proprietaire ou sse constituer un patrimoine sont stupide ou feignant.... c'est un raccourci trop facile, tout comme celui sur l immigration.



Réponse de le 25/11/2011 à 15:18 :
D'autre part votre remarque sur les 3M de chomeurs et les 500 000 postes disponible est réductrices: A quel endroit sont ils? A quel niveau est le marché immobilier dans ces bassins d emplois? Quel types d emplois est ce?.... et bien d autres questions, compte tenu de la politique salariale actuelle et du niveau des prix immobilier ou locatif dans certaines regions est parfois difficile... Ils est plus facile pour un cadre en region parisienne de migrer vers la Bretagne, la Picardie, l'Alsace que pour un employé de faire le chemin inverse.

On touche la a des problemes complexes: la France concentre l emploie dans certains secteur, par la meme cela tends le marché immobilier et les prix a la consommation dans ces meme regions.

imaginne le Pere de familler changer d employeur, quitter l'Alsace et rejoindre la Gironde, eh bien meme avec l'hotel pris en charge par l entreprise, la route pour rentrer voir sa famille tous les 15 jours ou toutes les 3 semaines cela a un cout, et je ne parle pas que d'argent, un cout emotionnel de quitter sa region peut etre, d arracher sa familles ses enfants à un cadre qu'ils connaissent, un cout sur sa sante s'il fair les 900KM de Strasbourg-Bordeaux en voiture.....

Donc priere de stopper vos jugement a l(emporte piece aussi inepte que de courte vue
a écrit le 24/11/2011 à 11:17 :
Tout cela est subjectif ! si mon habitation fait 100M2 , à Paris j'aurai un patrimoine de 1M? , et à la campagne 10 fois moins, pourtant ma vie sera à ce point de vue la même. Le plus riche des deux n'est pas forcément celui qu'on croit. La vraie richesse matérielle, c'est quand on ne sait pas quand est la fin de mois et qu'on a pas besoin de compter ce qu'il nous reste pour chaque dépense!
Réponse de le 25/11/2011 à 15:29 :
mouais.. certains s'autorisent votre raisonnement et se considèrent pauvres avec 3000 e de revenu par tête... mauvais exemple... même si je compredns ce que vous voulez dire au fond.
a écrit le 24/11/2011 à 10:10 :
Décider d'avoir un enfant sans posséder du patrimoine est un crime.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:20 :
Avec des idées comme ça , on finirait à une centaine d'individus dans peu de temps, et personne pour faire le ménage dans les châteaux !
Réponse de le 25/11/2011 à 15:31 :
je trouve aussi.. certains font trop d'enfants alors qu'ils n'en n'ont pas les moyens.. c'est triste mais c'est la réalité. Le jour ou l'on coupera les allocs, le taux de natalité chutera drastiquement. Une niche fiscale à étudier suivant les perspectives que l'on veut donner à la france dans 30 ans..
a écrit le 24/11/2011 à 10:09 :
Je me demande si les auteurs de tels articles savent vraiment la définition du mot RICHE? Pourquoi ils ne pointent pas le doit vers les escrocs de la finance comme il y en a tant en ce moment?
Réponse de le 24/11/2011 à 13:58 :
pour un francais ' un riche' c'est qqun qui a plus que lui ---> il est pour un impot ' juste' sur les riches.......... prenez le meme francais et dites lui que le riche est en france et le pauvre en afrique ( avec 550 dollars / an et pas 32000 euros), ---> he ben miraculeusement, il est contre l'impot riches -> pauvres( car je vais le payer, celui la' !!!)
a écrit le 24/11/2011 à 10:05 :
Vous appelez ça des riches? C'est ridicule quand on voit ce que coûte une maison de de retraite à payer. Avec ces montants soit disons de richesse les vieux tombent vite dans la misère s'ils se payent une maison de retraite confortable.
PAUVRES RICHES!
Réponse de le 24/11/2011 à 13:59 :
' les riches' doivent payer leur maison de retraite, ' les pauvres' se voient payer la meme maison par l'assistante sociale, surtout si c'est ' un pauvre' qui n'a jamais travaille ( si c'est ' un pauvre' qui a travaille, il n'aura pas de maison de retraite....)
Réponse de le 24/11/2011 à 21:14 :
Bravo Churchill ça c'est bien dit!
Qu'on le veuille ou non ils veulent qu'on soit tous pauvres..
Pauvre France on est tombé si bas.
Réponse de le 25/11/2011 à 15:34 :
le vrai pauvre, il vit chez son fils avec sa petite fille et sa belle fillle et la mère de cette dernière dans le f4 social du 93!!! j'exagère mais quels enfants auront les moyens de payer 2 maisons de retraite avec des enfants encore à charge et eux même gagnant pas grand chose? va y'avoir une montée des accidents domestiques..
a écrit le 24/11/2011 à 9:58 :
Cette enquête donnera du grain à moudre pour la prochaine campagne. la vraie question n'est pas de savoir si il faut des riches il y en aura toujours mais elle est de savoir comment répartir les richesses produites. depuis 20 ans avec une accentuation très fortes depuis 4 ans il y a une politique en faveur de la réduction de l'impôt des plus riches. est-ce normal les libéraux pensent que oui mais d'autres pensent que non (voir mêmes les réactions de Warren Buffet)
Chacun a le droit d'avoir ses opinions sur le sujet. par contre ce qui est dsicutable c'est le coté réducteur: si les gens sont riches c'est qu'ils l'ont mérité (c'est vrai pour ceux qui ont créé la fortune moins pour ceux qui en ont hérité) et ce qui est lamentable c'est la culpabilisation des plus faibles que l'on qualifie d'assistés ou de fainéants (malheureusement l'esprit américain progresse dans notre pays: si ils sont pauvres c'est de leure faute)
Les plus riches en s'appropriant les médias ont réussit à rendre les excés de la richesse normaux en le cachant derrière des écrans de fumée du type trop de chomeurs d'assistés de fonctionnaires et de politiques. A toutes ses personnes de réagir pour corriger les excés de la politique libérale plutôt que se replier sur eux même pour défendre leur maigre privilége. ce n'est pas parce qu'il ya plus de riches que le pays se porte mieux la plupart des riches étant égoîstes ils ne font plus qu'accumuler pour accumuler sans avoir de rôle entraînant pour l'économie réelle.
Réponse de le 24/11/2011 à 10:49 :
un riche paiera toujours plus d'impots qu'un pauvre, je souhaite une FRANCE de riches (moyen) pour le bonheur de tous.au boulot.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:32 :
@pauvre compte tenu de l'ajout de la parenthèse: (moyen) je suis d'accord avec vous. mais ne nous leurrons pas nous sommes en face d'un système qui ne supporte pas le moyen c'est plutôt un système qui pousse à de plus en plus pour une minorité et de moins en moins pour le reste de la société et là je n'adhère plus.
Réponse de le 24/11/2011 à 14:01 :
afin de reduire les inegalites, je propose que tous les francais deviennent pauvres comme des africains ( au moins, il n'y aura plus de ' riches', vu qu'on regarde pas ce qu'on a dans l'assiete, mais ce qu'il y a dans l'assiette du voisin...)
a écrit le 24/11/2011 à 9:46 :
Etude idiote, niveau CM2. Deux patrimoines de 100 et 200 se revalorisent de façon égale de 10 % en un an. Le premier vaudra 110, le second 220. L'accroissement de l'écart n'est du qu'à la mathémathique la plus élémentaire. Pas besoin de faire des zautes études de statistques pour constater cela. L'INSEE devrait aller recruter à l'école primaire et non à BAC+6.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:39 :
Dans votre exemple, le rapport entre les deux patrimoines est de 50% la première et la deuxième année (puisque 100/200=110/220=0.5) l'écart relatif n'augmente donc pas, contrairement à ce que vous dites. Un peu de modestie s'impose quand on ne sait pas calculer.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:42 :
Effet mécanique remarquablement noté. Un autre biais de cette étude est de calculer les déciles sans tenir compte des mouvements des ménages entre les déciles, assimilant ces derniers aux groupes sociaux fermés d'ancien régime. Malheureusement, ce n'est pas une question de formation. Quelques "experts" de l'INSEE ont abandonné la démarche scientifique pour le dogme idéologique de l'égalitarisme, avec la scandaleuse désignation d'un bouc-émissaire, ici les héritiers, qui n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre histoire. Leur but est certainement de préparer les esprits à de nouvelles tentatives de spoliation pour financer l'Etat obèse. Taxer, c'est spolier.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:51 :
Accroissement de l'écart absolu mais pas relatif: toujours 10% (base de l'article)
Réponse de le 24/11/2011 à 13:52 :
@ dav

Votre utilisation de l'écart relatif ( en passant, SIRIUS n'a pas commis d'erreur, il n'a jamais spécifié l'écart absolu ou relatif; votre critique est tendancieuse! ) Comparez la capacité d'investir d'un riche et d'un pauvre: le riche peut mettre 10 ou 20 pour-cent de ses revenus de coté pour l'investir sans trop perdre en qualité de vie. Le pauvre aura beaucoup de mal a épargner 5 pour-cent et garder un niveau de vie décent!
a écrit le 24/11/2011 à 9:19 :
Arrêtez de scruter les français à la loupe. Ce qui intéresse les FRANCAIS ce sont des statistiques sur les nombreux ELUS (maires, conseillers, députés, sénateurs, etc ). CE SONT EUX LES PLUS RICHES et certainement ceux qui payent le moins d'impôts !!!
Réponse de le 24/11/2011 à 11:12 :
J'approuve, pour l'isf par exemple un capital qui rapporte une rente est ajouté au patrimoine, mais une rente de type retraite de sénateur ou un quelconque avantage à vie pour un élu n'est pas considéré comme un patrimoine, alors que le capital équivalent pour obtenir cette rente est important.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:37 :
@A quand une étude sur les élus votre obsession vous aveugle. Je suis d'accord avec vous il faut une remise à plat de l'imposition des élus. mais ceux qui s'enrichissent le plus ce sont ceux qui touchent des stock options des golden parachute etc... et les magouilleurs genre Tapie ou héritier genre Bettencourt. il ne faut pas se tromper de cible.
a écrit le 24/11/2011 à 9:18 :
C'est au mieux racoleur au pire une information inutile tant elle passe pour un lieu commun. Il suffit pour s'en convaincre de se balader dans les rues de Paris.Par contre c'est véritablement un fléau à combattre car de l'argent qui ne circule pas est un des facteurs essentiels de notre récession actuelle.
a écrit le 24/11/2011 à 9:10 :
ca l'a toujours ete . !
a écrit le 24/11/2011 à 9:05 :
Avec une richese axée autour de l'immobilier , on voit bien que la France est un pays de riches rentiers .............L'etat doit d'urgence taxer l'immobilier (un actif stérile) et libérer des marges fiscales pour le travail et le capital productif (seule politique de préparation de l'avenir)........De plus en taxant l'immobilier et en faisant baisser le prix des logements , c'est une dose de pouvoir d'achat supplémentaire que les pouvoirs publics injecteraient dans notre économie.
Réponse de le 24/11/2011 à 10:09 :
en voyons ! un actif stérile ! rien que ça ! déjà qu'il y a un malaise colossal au niveau de l'immobilier depuis 30 ans en France, on n'a fait que règlementer en faveur des locataires et spolier les propriétaires qui ont la LIBERTE d'acheter et d'user de leurs biens : malgré la fiscalité mouvante, malgré les diktats de l'état, malgré la pression des banques, malgré la fragilité locative (mauvais payeurs, précarité, irrespect, ...). Et en plus on parle toujours de rentiers et d'actif stérile ?!!! et loger des gens c'est stérile peut-être ??? De plus l'immobilier qui rentre dans le calcul de l'ISF, alors que rien pour les oeuvres d'art !!!! plus important de peindre ou devenir star de télé réalité que de loger et participer de la préservation du patrimoine foncier du pays ???? Et la ritournelle sur les rentiers, elle n'est pas neuve celle-là ! Qu'un Zizou ou une brêle comme Ribéri touceh tellement que leur famille soit tranquille pendant 4 génération, la on ne parle pas de rente ! alors que simplement les payer 10KE par mois serait déjà beaucoup, et le reste, dans cette perspective, pourrait être assimilé à un surplus-rente.... tout le monde sait très bien que leur famille est à l'abri grace à ces sommes colossales, installant finalement un système de rente... mais non, la marrotte des "propriétaires" revient sans arrêt, relayés par des gogos. Faire baisser les prix des logements... pour appauvrir encore davantage l'état et les classes moyennes ??? Guignol va !
Réponse de le 24/11/2011 à 10:52 :
@FREDDY ,à mon avis vous êtes locataire(mauvais)
a écrit le 24/11/2011 à 8:43 :
Il faut arrêter de vilipender les riches. Il faut par contre être bien plus sévère avec la fraude et supprimer l'essentiel des niches fiscales qui profitent surtout aux riches. Il faut aussi lutter contre l'évasion à l'étranger.
Réponse de le 24/11/2011 à 9:39 :
Les riches paient aussi toutes les allocations diverses et contribuent à faire vivre les pauvres.Je souhaite plus de riches pour mieux vivre et avoir une augmentation de mes allocations
Réponse de le 24/11/2011 à 9:58 :
+ 1
Réponse de le 24/11/2011 à 10:53 :
Suppression des niches fiscales ? Flat Tax à la source pour l'IR et l'IS, TVA sociale à taux unique pour financer la sécu, suppression de tous les autres impôts. Transformons la France en paradis fiscal.
a écrit le 24/11/2011 à 8:25 :
MERCI L' UMP MERCI SARKO ET MERCI CHICHI SI AVEC CA LES FRANCAIS N'ONT PAS COMPRIS POUR QUI ROULE L'UMP IL Y A VRAIMENT DE QUOI DESPERER
Réponse de le 24/11/2011 à 9:15 :
Vous n'avez pas du comprendre l'article. Je vous conseille de le relire une dizaine fois car je vous trouve limité intellectuellement.
Réponse de le 24/11/2011 à 9:40 :
va travailler tu seras riche.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:18 :
+1 pour "bosseur"
Réponse de le 24/11/2011 à 12:51 :
BEN TU TE DIS BOSSEUR OU TU TE CROIS BOSSEUR MAIS TU ES TELLEMENT COURAGEUX QUE TU N' AS MEME PAS LA FORCE D'ECRIRE LE MOT PLUS EN LETTRE. TRAHIS PAR TES ACTES.
Réponse de le 24/11/2011 à 21:48 :
@SABRE AU CLAIR: Merci de désactiver la touche Majuscule.
Réponse de le 25/11/2011 à 6:56 :
TU REVES QUAND JE VOIS TES ARGUMENTS ET TES COMMENTAIRES MINISCULES.
a écrit le 24/11/2011 à 8:14 :
Merci les jeunes d'avoir acheté nos logements 5 fois le prix.
Réponse de le 24/11/2011 à 9:14 :
Je vous en prix. A partir du moment que vous payez le loyer que je décide.
Réponse de le 24/11/2011 à 10:11 :
C'est n'importe quoi.Ce n'est pas avec des mentalités comme ça que la France avancera.
Réponse de le 24/11/2011 à 11:40 :
l'humour de Cavaliere est particulier mais dès qu'il agite le chiffon rouge cela marche!
a écrit le 24/11/2011 à 7:55 :
Avant de faire des enfants, il faut au moins s'assurer d'un pécule d'au moins 300 000 euros par enfants sinon il finira sdf et indigent.
Réponse de le 24/11/2011 à 8:36 :
Ceci est vrai, mais le gouvernement et les différents élus n'en parlent pas, trop content d'avoir toujours plus d'ouvriers payés au Smic, qui faute de moyens financiers de leurs parents n'ont pas été éduqués et donc dociles et obéissant car ignorant de tout.
Réponse de le 24/11/2011 à 8:45 :
Cavaliere : à vous suivre , il n'y aurait plus trop de naissances ,en 5 ans la France serait plus qu'une terre seche .Meme vous qui devez posseder ce que vous pronez seriez perdu dans ce paysage .
Réponse de le 24/11/2011 à 10:46 :
Cavaliere : Vous avez piètre opinion de vos enfants. Ils devraient, normalement, être capables de se débrouiller seuls. Pour cela il faut des parents sérieux et efficaces. Votre réflexion me met un doute !!!
Réponse de le 24/11/2011 à 10:54 :
Cavalière pense en homme libre et honnête. Le système capitaliste promeut la famille nombreuse en laissant croire que c'est le bonheur par la publicité, notamment. En fait, élever un enfant, rien qu'un seul est un acte quasi héroïque car cela suppose aujourd'hui des moyens matériels, psychologiques, éducatifs et financiers hors du commun. Et ces moyens devront s'inscrire dans la durée car les enfants restent au foyer jusqu'à la trentaine ou presque. Peu de gens ont, auront ces moyens et il vaut donc mieux renoncer à une avanture à haut risque. Par ailleurs, oui moutarde, la terre sèche en France et pour cause, la surpopulation et donc la surconsommation de carbone et la surpollution en CO2 qui dérègle le climat. FL/ing. diplômé en économie
a écrit le 24/11/2011 à 7:23 :
En France il est mal vu d'essayer d'être un peu riche ( c'est à dire travailler et économiser) on préfère les assistés et les fraudeurs ( je travaille peu, je fraude un maxi, je fait la fête et je demande à être aidé).
Réponse de le 24/11/2011 à 8:41 :
OUI TU AS RAISON IL Y A QUE LES PAUVRES QUI FRAUDENT ILS ONT CA DANS LE SANG JAMAIS UNE GRANDE DAME COMME BETANCOUR S'ABAISSERAI A FRAUDER ET PUIS IL Y A QUE LES PAUVRES QUI ARRIVENT A PLANQUER PLUS DE 40 MILLIARDS DANS LES PARADIS FISCAUX OUI BRAVO CELINE SAL... DE PAUVRE
Réponse de le 24/11/2011 à 8:41 :
Je suis en total accord avec vous.
Réponse de le 24/11/2011 à 10:14 :
pfff qu'est ce que vous connaissez de Mme Bettencourt, gogo ? Et effectivement heureusement que les paradis fiscaux existent, car, déjà que l'économie française est moribonde, sans eux, elle n'existerait plus ! fini le guignols qui se plaignent et éructent en permanence ! Ahhhhh en France cette haine du riche chez des pseudos révolutionnaire de comptoir !
Réponse de le 24/11/2011 à 10:42 :
@re au clair, sont sont quand même les riches qui financent vos allocations diverses que vous touchez tout les mois.
Réponse de le 25/11/2011 à 16:07 :
euh qui financent les allocations??? vous rigolez la, s arrengeant pour ne pas payer leur irpp, leur isf, leur is pour les societes en rejoignant paradie fiscaux ou en fraudant.... ils ne financent en fat rien, ils coutents plus qu ils ne rapportent à letat puisdque ces même riche on beneficie de niche fiscale/ et ou de subvention pour que leur groupe preserve l emploie sur le territoire francais.... pour bien souvent finir par délocaliser.... et ce sont des faits.... Ce sont les proletaires et classes moyennes qui financent la secu et autres services sauf qu'aujourd hui on peut plus les tondres plus donc OUI RETOUR à plus d'équité fiscale, vous n'etes pas content expatriez vous mais pas que fiscalement, rendez carte d electeur, vitale, passeport et bon vent!
a écrit le 24/11/2011 à 7:12 :
Pour être dans les plus riches, il faut posséder un appartement de 50 mètres carrés à Paris, et pour être dans le 1%, 200 m². Et j'adore ces études qui sont déjà obsolètes lorsqu'elles sortent puisque le CAC a dévisse de 30% depuis janvier 2010! INSEE ou comment monter des polémiques qui ne riment a rien (faut-il demander aux propriétaires parisiens de loger des pauvres)?
Réponse de le 24/11/2011 à 8:51 :
JE VOIS QUE MONSIEUR FAIT SES COURSES AU CAC 40 VITE UN TELETHON POUR SAUVER NOS RICHES
Réponse de le 24/11/2011 à 9:48 :
@ sabre au clair ,si vous continuez on va vous supprimez toutes vous ALLOC.
Réponse de le 24/11/2011 à 10:15 :
ah ! sabreauclair.... on comprend pourquoi certains ne décolleront jamais de la misère et de l'assistanat !!!!
Réponse de le 25/11/2011 à 7:07 :
a pauvre, CHICHE ! on supprime toutes les allocs (ex: les allocation logement qui font monter les prix des loyers et qui profitent aux proprietaires ,etc,etc...) en échange de toutes les niches fiscales mais je pense que les idéologues de ton style ne sont pas fou et savent trés bien que se seront les grand perdant.
a écrit le 24/11/2011 à 0:02 :
Bravo à ces 10% de Français qui sont arrivé à ce niveau, leur pays leur doit beaucoup! Les assisté qui profitent aussi, car ces 10% payent autant d?impôts que les 90%.
a écrit le 24/11/2011 à 0:00 :
Que les autres 90% se mettent enfin au travaille, qu'ils créent de la richesses au pays et qui s'enrichissent eux-même!!!
Réponse de le 24/11/2011 à 6:14 :
Et en suppriment 30% de nos fonctionnaires et élus,,100% des français,seront plus riches
Réponse de le 24/11/2011 à 14:03 :
vous n'avez rien compris au debat !!!!!!!! on vous parle D'ARGENT, pas de TRAVAIL ou de RISQUE !!!!!!!! he, c'est pas la meme chose !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :