La motivation des salariés recule sensiblement, leurs absences augmentent

 |  | 391 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Selon l'enquête annuelle "Santé en entreprise" réalisée par le groupe Malakoff Médéric, 37% des salariés interrogés s'estiment tout à fait engagés dans leur vie professionnelle. Ils étaient 42% en 2010.

Initiée en 2009, le nouveau millésime de l'enquête annuelle nationale "Santé en entreprise" réalisée par le groupe Malakoff Médéric n'est guère réjouissant. En effet, les conclusions de cette enquête sur les déterminants de la santé en entreprise et leur impact sur la présence et l'engagement des collaborateurs pour leur entreprise fait notamment état d'une baisse de l'engagement au travail entre 2010 et 2011.

En effet, avec 37% des salariés fortement engagés en 2011, l'indicateur d'engagement au travail diminue de 5 points par rapport à 2010. A la question : "je cherche systématiquement à améliorer ma façon de travailler", seuls 28% des salariés répondent tout à fait. Ils étaient 31% en 2010.

Le sentiment d'usure augmente

Cette moindre implication se traduit par un certain sentiment d'usure des salariés de plus en plus fort. Ils sont 20%, contre 17% en 2010, à déclarer qu'ils auraient bien envie de prendre un arrêt de maladie, même s'ils ne sont pas malades. "Cette baisse s'observe chez toutes les catégories des salariés et plus particulièrement chez les ouvriers. Elle révèle un sentiment potentiel d'usure des salariés. Face à un travail moins riche en termes de contenu et après deux années de réorganisations fortes opérées par les entreprises, les salariés semblent prendre plus de distance vis-à-vis de leur travail", observe l'enquête.

Autre enseignement, les absences de courte durée augmentent sensiblement. Ainsi, l'indicateur 3 de présence au travail s'érode de 4 points par rapport à 2010 et les absences de courte durée. Précisément, 45% des salariés ont eu une présence "forte" au travail en 2011, contre 49% en 2010. En outre, ils sont 23% - contre 18% en 2010 - à déclarer avoir "pris une ou deux journées non prévues".

Au regard de ces résultats, il est clair que les salariés attendent plus de leur entreprise, "d'abord sur le champ professionnel : perspectives d'évolution, accès à la formation, meilleure communication au sein de l'entreprise, organisation du travail... Mais aussi sur le champ personnel : conciliation entre vie personnelle et professionnelle, préservation de la santé, dépistage des maladies graves, suivi médical. Ces attentes démontrent la légitimité de l'entreprise comme nouveau territoire de santé", explique Guillaume Sarkozy, délégué général de Malakoff Médéric.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2012 à 15:05 :
c'est une honte depuis le 24.11.2011. je n'arrette pas d'envoyer documents sur documents mon père est décédé le 19.11.2011. et malgré plusieurs appels téléphoniques plus envoie courrier par recommandé et par fax je n'ai toujours pas reçu le versement de son contrat frais d'obsèques quand je téléphone je n'ai jamais la meme personne et on me ballade tout le temps pour prélever la somme tous les mois depuis des années on n'oublie pas mon père avait tout prévu pour que je ne sois pas ennuyée je voudrai sérieusement parler à un haut responsable mais comme ce n'est pas possible je vais etre obligée à prendre un avocat porter plainte avec tout courrier à l'appui pour arriver enfin à récupérer la somme due le groupe malakoff croyait moi ce n'est pas du séreux en plus ironie mais vrai une interlocutrice de chez malakoff me demande si le prélèvement du 17.01.2012.pourra se faire alors que mon père est décédé depuis le 19.11.2011.QUELLE HONTE
a écrit le 10/01/2012 à 22:03 :
Fort intéressant. Je suis gestionnaire aux RH. Je tenais à apporter un complément à cet article. J?ai récemment suivi une conférence ayant comme sujet «La performance par la plaisir» par le conférencier Jean-Luc Tremblay. Ce fut très pertinent et convainquant. Naturellement, pour y arriver, il ne font pas sous estimer l?influence du leadership des cadres ou de la direction dans une organisation. Merci
a écrit le 13/12/2011 à 18:53 :
La hausse du carburant est une bonne explication de l'augmentation des absences, beaucoup d'ouvriers et d'employés n'ont plus les moyens de se déplacer , ils sont parfois obligés de s'endetter pour acheter le carburant , alors je comprends qu'ils préfèrent rester chez eux .
aller bosser n'est pas motivant pour les smicards, c'est qu'une question de survie
a écrit le 13/12/2011 à 14:28 :
Il n'y a qu'à faire comme au Canada: tolérance de 5 jours d'absence par an avec certificat médical à l'appui.
Réponse de le 13/12/2011 à 21:35 :
Pas au Quebec ...
Réponse de le 13/12/2011 à 23:57 :
@ahbon: c'est vrai que je parle de l'Ontario, c'est combien chez les maudits Québécois ???
Réponse de le 14/12/2011 à 6:12 :
Patrickb : C'est quoi votre job Patrickb si c'est pas trop indiscret. Vous avez l'air d'être à différent endroit du monde selon vos post. Parfois vous indiquez un handicap ? Faites vous dans le virtuel ?
a écrit le 13/12/2011 à 14:16 :
@Téo
"Le monde tourne à cent à l'heure", TOURNAIT à cent à l'heure, à mon avis, le Monde, il a plutôt le turbo grippé. Vous qui appréciez tant le modèle chinois, devriez aller travailler en Chine, il paraît qu'on fait fortune là-bas. Le progrès serait donc de travailler plus (refrain connu), pour... pas gagner plus,et si possible moins, ne plus avoir de vacances, et tant qu'on y est, plus de retraite, ni de sécurité sociale, rien en fait, comme les Chinois. Alors ce que vous décrivez comme un fait est au minimum une escroquerie, et à long terme une connerie.
a écrit le 13/12/2011 à 12:32 :
Voilà ce qui arrive quand on n'a pas l'habitude de travailler .... les 35 heures vous ont affaibli et le monde va continuer de tourner à 100 à l'heure et ..... sans vous. Les chinois sont plus performants et ont moins de vacances et autres RTT, c'est un fait.
Réponse de le 13/12/2011 à 13:09 :
allez travailler au lieu de poster ici, et faites 50 h payées 35....
Réponse de le 13/12/2011 à 13:36 :
@Téo : ls travaillaient 50h, les français ne seraient pas plus heureux. Ne confondez pas politique d'entreprise et temps de travail. Je suis jeune diplômée en CDI depuis 5 ans, je n'ai pas un poste à mon niveau de compétences, pas la rémunération qui irait de pair et j'ai des doutes sur les perspectives d'évolution. Alors peu importe combien de temps je travaille. Je me trouve encore bien trop appliquée et motivée par rapport à la contrepartie que j'en obtiens. D'ailleurs vous oubliez un peu vite qu'en Europe la productivité française est saluée. S'appuyer sur les 35h aujourd'hui c'est faire de la politique de Droite et agiter des mouchoirs.
Réponse de le 13/12/2011 à 14:00 :
D'accord avec cça.
Vieux diplômé de 51 ans, bientôt viré. Je suis à l'autre bout de l'échelle.
J'ai l'habitude de travailler, plutôt plus que 45 heures (pas 35 h).... Mais RGPP oblige on va me supprimer d'ici deux ans.
Alors moi aussi je me trouve encore bien trop appliqué et motivé par rapport à la contrepartie que je pourrais en obtenir.
Le monde tournera à 100 à l'heure s'il veut, mais sans moi. Je vais tirer sur le corde au maximum chez polemploi (merci de continuer à cotiser Téo), et après je boufferai mes économies.
Réponse de le 13/12/2011 à 14:03 :
bien dit! pis les chinois, ils travaillent mal, alors peuvent bien bosser 50h pour faire du hight tech qui tombe en panne au bout de 2 ans..
Réponse de le 13/12/2011 à 14:30 :
@banco: ton high tech, c'est le baratin du vendeur, parce que pour tes 2 euros, ils vont pas te livrer une Rolls. J'ai personnellement un ordi Lenovo (ancien IBM devenu chinois) qui fonctionne très bien depuis plusieurs années.
Réponse de le 13/12/2011 à 15:06 :
Après toutes ces remarques je ne comprends pas POURQUOI vous continuez à acheter chinois !!!..... Vous favorisez les méthodes que vous condamnez dans vos remarques..... comprends pas !!
Réponse de le 13/12/2011 à 15:23 :
Et en plus vous vous plaignez de ce que vous avez provoquez avec votre consommation en masse de produits importés peu cher.... Il est grand temps de relever les manches et de travailler un peu (différent de "faire acte de présence").
Réponse de le 13/12/2011 à 17:18 :
Theo a raison !
Il faut être COM-PE-TI-TIFS !!!!

Donc tout le monde au salaire unique d'un euro par jour !
La on va se les faire facilement les chinois !
Réponse de le 13/12/2011 à 20:36 :
Marrant : en voyant les heures passées à ces échanges stériles, n'allez pas dire que vous bossiez cet AM
Réponse de le 13/12/2011 à 21:40 :
Moi je suis caissière a temps partiel ... et mon patron ne veut pas que je travaille plus !!! cela me donne du temps pour mettre des commentaires sur le net ....
Réponse de le 14/12/2011 à 0:02 :
@WHY: bon, tu veux être bon chic, bion genre en suivant la tendance "j'achète made in France", mais le problème, c'est que t'achètes ce que trouves sur l'étagère :-) Exemple: j'aime le maquereau au vin bland ou à la moutarde, mais ça existe pas sur les étagères de mon supermacrhé canadien, alors je fais quoi ?? Et bien j'achète du poisson asiatique ou je suce des cailloux ??? :-)
Réponse de le 14/12/2011 à 0:06 :
@ ??? : ouais, mais c'est pas les commentaitres qui mettent le beurre dans les épinards :-)
Réponse de le 14/12/2011 à 0:09 :
@hiramdesor: 1 euro par jour ?? t'es pas du tout concurrentiel, le riz est à 0,10 cents du kilo et avec 1 kilo tu fais facilement rois repas par jour !!!
a écrit le 13/12/2011 à 11:54 :
résultat du toujours plus !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :