Travail du dimanche : le gouvernement veut faire le point

 |   |  306  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le secrétaire d'Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre, a estimé dimanche que la loi 10 août 2009 autorisant le travail dominical dans les zones touristiques était appliquée de manière très inégale, générant des disparités entres les zones. Il a annoncé l'envoi d'une circulaire aux préfets afin de faire le point.

Alors que les vacances viennent de démarrer et que les courses de Noël prennent leur vitesse de croisière, le secrétaire d'Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre, s'est insurgé dimanche sur les ondes de la radio RTL d'une situtaion "intolérable" concernant les ouvertures dominicales des commerces.

Il a  dénoncé des inégalités d'un territoire à l'autre dans l'application de la loi du 10 oaût août 2009, loi qui a élargi les dérogations au repos dominical dans les zones touristiques et créé des "périmètres d'usage de consommation exceptionnel" (PUCE) dans des unités urbaines de plus de 1 million d'habitants.

Le secrétaire d'Etat a donné comme exemple le quartier des Abbesses à Paris, où seule une partie des commerces a le droit d'ouvrir le dimanche, ainsi que le cas des deux villes PS, Nantes et Limoges. A Nantes, les commerçants souhaitent ouvrir mais "n'en n'ont pas le droit", selon lui. A Limoges, "ce n'est qu'à partir d'aujourd'hui qu'ils ont eu le droit d'ouvrir, alors que dans la plupart des villes autour, c'est déjà le cas depuis le dimanche dernier ou le dimanche précédent", a-t-il éclaré.

3,5 millions de travailleurs le dimanche

Afin de faire le point, Frédéric Lefebvre a indiqué qu'il allait  envoyer en début de semaine prochaine une circulaire aux préfets. L'objectif est de "répertorier dans toutes les zones touristiques de France les comportements des élus et les attentes des commerçants", a-t-il indiqué. "Quand il y aura matière à faire des procédures parce qu'il y a détournement de l'esprit de la loi, nous n'hésiterons pas à le faire", a-t-il prévenu. Selon lui, 30% des salariés travaillent déjà le dimanche. Ils sont 3 millions à travailler tous les dimanches et 3,5 millions à travailler occasionnellement ce jour-là, a-t-il précisé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/01/2012 à 9:19 :
lE TRAVAIL DOMINICAL EST DEJA EN PLACE DANS LES AUTRES PAYS. POURQUOI Y A UN BLOCAGE EN FRANCE?
a écrit le 19/12/2011 à 17:01 :
faites vos courses sur le net, c'est ouvert 24h/24 7j/7!
a écrit le 19/12/2011 à 13:58 :
si tout le monde travaillait le dimanche alors pourquoi ouvrir des magasins car les gens qui sont au travail ne peuvent pas en meme temps faire les magasins!!
pour ma part je fais mes courses en semaine(parce que j'en ai la possibilite) tres rarement le samedi et jamais le dimanche....a la la!!! famille quand tu nous tient mais qu'est ce c'est bon.........!
a écrit le 19/12/2011 à 10:08 :
Ce n'est pas parce que l'on ouvrira le dimanche que l'on pourra dépenser plus: si j'ai 50 euros à dépenser j'en dépenserai 50 et pas plus. En plus avec l'ouverture le dimanche on finira par être obligé de travailler ce jour la sans gagner un sou de plus au détriment des activités personnelles ou familiales. C'est du grand n'importe quoi!
Réponse de le 19/12/2011 à 11:48 :
Encore une réflexion en vase clos.
Le travail du dimanche créera des emplois donc plus de salaire donc plus de dépense. C'est par l'offre qu'on créer la croissance.
Je pensais que les lecteurs de ce journal avais une culture économique un peu plus élevé que les simples inepties malthusiennes de niveau collège
Réponse de le 19/12/2011 à 12:35 :
oui moi j'avais une entreprise de 10 pers une semaine le dimanche j'avais 5pers et l'autre semaine les 5autres un roulement en 3h je faisais le chiffre d'une journée j essayer de fermer le dimanche le chiffre ne revient pas sur les autres jours
sans cela j'aurais licencier 2 pers voila la réalitéde l'ouverture du dimanche sachant que moi j'étais present chaque jour dimanche compris
Réponse de le 19/12/2011 à 12:37 :
Steph57 vous êtes un troll économique malgré l'utilisation d'expressions douteuses (c'est par l'offre qu'on crée la croissance, maltusianisme) qui embellissent votre position dogmatique. Le travail du dimanche ne crée pas d'emplois NETS, il tente d'inventer un mouvement perpétuel inadapté à notre culture (nous ne sommes pas les Japonais, ni les étasuniens du Nevada qui veulent des casinos et des commerces ouverts 24/24)
Réponse de le 19/12/2011 à 13:57 :
@ Bizo
Premièrement je ne vous insulte pas.
Deuxièmement je vous conseille de sortir de chez vous et d?aller dans un centre ville proche un dimanche de décembre pour voir à quel point ce mouvement perpétuel dont vous parlez n?est pas en adéquation avec notre culture?
Enfin, je sais qu?en France on n?aime pas trop ni les maths ni les entreprises néanmoins, j?aimerai que l?on m?explique comment une boutique peux absorber entre 14 et 16% d?activité en plus (1 sur 6 ou 7) sans embaucher ou faire appel à l?intérim se qui de toute façon générera du salaire (et des charges) versées en plus.
Si c?était vrai je me demande pourquoi de multiples entreprises prennent le risque d?être hors la loi en région parisienne et ailleurs pour pouvoir ouvrir le dimanche.
Quand aux salariés la plupart (pas tous) sont bien content de pourvoir augmenter leur salaire ou trouver un emploi.
a écrit le 19/12/2011 à 8:32 :
je travaille dans une grande surface de bricolage et tous les ans nous avons des
plaintes car nous sommes fermes le 1 janvier et le 1 mai. Toujours quelques raleurs
qui veulent rentrer a l heure de la fermeture et d autres qui n en finissent pas de
faire leurs achats. A chacun ses oeilleres, une barriere separe le consommateur de
l ouvrier, en definitif c est toujours la meme personne qui rale.
a écrit le 19/12/2011 à 6:21 :
Continuons a les laisser faire,bientot il vont trouver que nous avons trop de congé,que nous pouvons travailler jusqu'a 70 ans,qu'il faudrait faire 70 heures par semaine et pendant ce temps nos enfants serons des faineants crieront il car il n'aurons plus de travail.Salut
a écrit le 19/12/2011 à 4:00 :
Il y a déjà des gens qui travail, le dimanche, la nuit, pour Noël, le jour de l'an et j'en passe, ( Dans les usines en service continu, , Gendarmes , Policiers, infirmières ect..............) ont ne se penchent pas sur eux, sur la vie qu'ils peuvent avoir! certains FRANCAIS sont égoïstes!
a écrit le 19/12/2011 à 4:00 :
Il y a déjà des gens qui travail, le dimanche, la nuit, pour Noël, le jour de l'an et j'en passe, ( Dans les usines en service continu, , Gendarmes , Policiers, infirmières ect..............) ont ne se penchent pas sur eux, sur la vie qu'ils peuvent avoir! certains FRANCAIS sont égoïstes!
Réponse de le 19/12/2011 à 19:02 :
+1 : Il y a également les péripatéticiennes qui exercent sans faillir le dimanche.
a écrit le 18/12/2011 à 23:09 :
Et pourquoi pas lanuit!!! après tout , ces travailleurs qui travaillent le dimanche pourraient bien travailler la nuit aussi!! on pourrait faire ses courses tranquillement!! et pour surveiller le tout Mr Lefevre dit ministre du travail en suvellant!!!Ils ont mabouls ces " droitistes" ils feraient mieux de trouver des emplois pour tous avant que la colère déferle sur le pays!!!
a écrit le 18/12/2011 à 21:48 :
travailler, s'endetter, consommer! les trois mots d'ordre d'une droite qui a oublié la dignité de l'homme. Et la famille, les enfants la religion, la culture? Tout cela est bien fini. Où est-elle la vieille droite paternaliste et bourgeoise?
Réponse de le 18/12/2011 à 22:07 :
" Travailler plus, pour faire consommer plus ^^ " CQFD
a écrit le 18/12/2011 à 20:26 :
j'aime bien l'argument du volontariat,(faut vraiment pas avoir connu le monde du travail pour croire ses sornenttes) je vous rappelle que l'entreprise n'est pas une démocratie et les employés sont des subordonnés.
Réponse de le 18/12/2011 à 22:04 :
Dit-il , en tant que patron ...
a écrit le 18/12/2011 à 20:18 :
Je travaille dans un hypermarché depuis 40 ans, ouvert du lundi au vendredi jusqu'à 22 heures et le samedi jusqu'à 21 heures et bien sure ouvert les jours fériés.... et il faudrait encore travailler le dimanche ? Et la vie de FAMILLE la dedans.... ? Alors comme je suis pour l'égalité et bien mettons tout le monde au travail le dimanche y compris les administrations....on verra bien si tout le monde du travail est d'accord avec ce raisonnement...........
Réponse de le 18/12/2011 à 21:00 :
ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiii tout le monde travail le dimanche même les administrations.....
Réponse de le 19/12/2011 à 4:07 :
@ Dylan, Je vous informe que le travail de nuit, dimanche, et jours de fêtes et déjà de mise!
a écrit le 18/12/2011 à 18:53 :
A Londres tout est ouvert. No problem.
Réponse de le 18/12/2011 à 19:39 :
Ca veut dire qu'il y en a qui bosse pendant que d'autres glandes. Je vous souhaite de glander tous les dimanches.
Réponse de le 18/12/2011 à 19:43 :
Quand il n'y aura plus que des jours ouvrés, les imbéciles qui pensent que c'est bien de faire les magasins le dimanche ne s'étonneront plus de ne plus voir leurs enfants grandir.
a écrit le 18/12/2011 à 17:58 :
consterné par les commentaires ! A une époque où le chômage augmente à cause de l'augmentation du coût du travail,et des 35 heures, que certains refusent l'opportunité de travailler, pourquoi pas le dimanche est inadmissible
Réponse de le 18/12/2011 à 19:40 :
On attend que tu te portes volontaires. Après on verra...
Réponse de le 18/12/2011 à 19:54 :
et vous vous iriez faire l esclave tous les dimanches au detriment de vos enfants;car a la fin il ne reste que la famille;l homme ne devrait pas etre au service de l economie mais l inverse!!!!
Réponse de le 18/12/2011 à 21:01 :
faites l'amour pas les courses ....
a écrit le 18/12/2011 à 17:30 :
quand vous avez 100 euros a depenser pour se nourrir par semaine l ouverture du dimanche n est qu un report d achat donc pas plus de chiffre d affaire ou tres peu car juste du depannage c est pour cela que les employes sont rarement payes en heures sup seulement il travaille un jour de moins dans la semaine
a écrit le 18/12/2011 à 16:22 :
Juste un autre point,
L'ouverture le dimanche est profitable au commerce qui ouvre, uniquement si leurs concurrences n' ouvrent pas. si tout les commerces(petit y compris) ouvre le dimanche. il n'y aurait aucun gain du chiffre d'affaire sur l'année et une perte de bénéfice du au frais d'ouverture. Donc l'ouverture du dimanche et bien un moyen de la grande distribution pour augmenter leurs gains au détriment des petits commerces et des employer.
a écrit le 18/12/2011 à 16:05 :
cela est cas conscience envers ceux que l on oblige a travailler
a écrit le 18/12/2011 à 15:05 :
Et voila le " travail " , justement, a une époque, certaines personnes ont accepté de travailler le dimanche pour diverses causes ( besoin d'argent, rendre service au patron, etc ) , et un jour , il sera obligatoire de s'y rendre pour tous ...et bientôt le commerce de nuit pourquoi pas ^^ , ( faudra pas se plaindre du manque de TeC , ou bien de prob de garde des enfants, sans compter le sacrifice d'une vie de famille, qui est déjà bien bancale de nos jours .... ) et si on laissait ce choix sur la base du volontariat ?! et puis finalement, le commerce et autre(s) le dimanche , est-ce vraiment cela qui peut changer nos vies ...
a écrit le 18/12/2011 à 14:58 :
Bonjour,
je ne suis pas contre l'ouverture le dimanche, mais:
Premièrement: Je suis pour que ce choix soit uniquement sur la base du volontariat des salariés (malheureusement impossible de nos jours, par le chantage à l'emploi des patrons)
deuxièmement: Le travail ce jour là devrait être rémunéré avec une majoration de 100% comme les heures de nuits .(rarement appliqué par les patrons)
troisièmement: cette mesure devrait être la même sur tout le territoire français, car d?après la devise de la France "Liberté, Egalité, Fraternité" tout travailleur devrais avoir les mêmes droits quelque soit le lieu ou il travail.
Réponse de le 18/12/2011 à 16:09 :
je suis pour le travail du dimanche et jours fériés .......A CONDITION que toutes les administrations soit de même
a écrit le 18/12/2011 à 14:27 :
J'espère que mon commentaire ne sera pas refusé!!, sans vouloir me prétendre de gauche ni de droite, je demande aux français (tous +étrangers) ne croyez-vous pas qui serai bon de refuser les ouvertures du dimanche pour les grandes surfaces ,et laisser les petits commerçants libres de leurs choix puisque c'est leur survie!!! avez-vous penser que vous faisiez le jeu des gros trusts alimentaires? et avez-vous penser que les employés avaient une famille des enfants et droit à un repos , de plus il y a tricherie sur le nombre d'heures effectuées inscrit sur le B/P transformé en prime exceptionnelle ; vue sur ce point l'établissement ne vole pas l'employé mais n'applique pas la loi du travail qui exige 100h sup/ par an : l'inspection de travail devrait se manifester et vérifier sur une durée de 1 trim/ chaque grande surface mais on t-il le droit le libre arbitre de contrôle c'est là le début de la source .
a écrit le 18/12/2011 à 13:39 :
de Quoi l'Etat se mêle -t-il???
Si l'entrepreneur,le commerçant ,juge que le travail du Dimanche est nécessaire à la progression de l'activité,pourquoi l'en empêcher???
Ce M.n'a pas à intervenir car comment expliquer son soutien à une formule,travailler plus pour gagner plus.?????
Son avis est une entorse à la régle UMP,une de plus.
Réponse de le 18/12/2011 à 14:10 :
Bonjour

Et vous travaillez vous le dimanche???
J'ai passé 38 ans a travailler chaque samedi un dimanche sur deux et les fériés ( y compris le 1er mai ) sau noel et 1er janvier......
Pourquoi??? etre licencié 3 ans avant la retraite.....Encourageant non???
Réponse de le 18/12/2011 à 14:13 :
Durant 38 ans j'ai travaillé 1 dimanche sur 2 tous les samedis et les jours fériés ( 1er mai compris ) sau noel et 1er janvier le tout pour etre licencié 3 ans avnt la retraite.....
Etes vous pret à en faire autant??? voilà la vraie question....
Réponse de le 18/12/2011 à 21:03 :
l'argent utilisée le dimanche ne l'est pas la semaine..... a méditer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :