900 usines fermées en France depuis 2009

 |   |  280  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
100.000 emplois industriels ont été perdus durant la même période selon une étude Trendeo.

Près de 900 sites industriels ont été fermés en France depuis 2009 et environ 100.000 emplois industriels ont été perdus durant la même période, selon une étude de la société Trendeo publiée mercredi par Les Echos.

Sur cette période de trois ans, 879 sites ont fermé et 494 nouveaux sites ont été créés, ce qui laisse donc un solde négatif de 385 usines en moins, dit Trendeo.

La "désindustrialisation" s'annonce comme un thème majeur pour la présidentielle de 2012, alors que le taux de chômage est au plus haut depuis 1999, une situation parmi les plus graves de la zone euro.

Selon Trendeo, 400 usines ont fermé en 2009 juste après le début de la crise des "subprimes" et encore 200 cette année. Le phénomène touche des sites emblématiques comme le sidérurgiste ArcelorMittal à Gandrange en Moselle, que Nicolas Sarkozy avait promis de sauver, mais aussi des petites et moyennes entreprises (PME) comme une usine de boites de conserves à Brive-la-Gaillarde en Corrèze.

Concernant les aménagements, il y a eu 879 décisions d'extension mais 1.170 annonces de réduction des effectifs, dans la même période 2009-2011.

Le bilan final est d'environ 100.000 emplois perdus, selon Trendeo. La perspective reste négative en 2012 avec une entrée en récession annoncée de l'économie française et des perspectives internationales médiocres.

Le sujet du "patriotisme industriel" ou du "made in France" s'est d'ores et déjà imposé dans le débat de la présidentielle, les candidats de gauche et du centre tentant d'avancer diverses solutions pour favoriser la production en France ou la relocalisation de sites partis à l'étranger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2012 à 14:24 :
a toutes ses entreprises qui ferme pas cool mais faudrais peut etre aretter de tirer sur la corde car pour le moment les entreprises partent et apres c'est qui qui va partir et bien c'est tout simple c'est ceux qui leve leur cul tout les matin pour aller travailler et qui bien sur ne cotiserons plus pour la france qui sans nous ba ils sont rien c'est tout simple donc tout ceux qui sont a la maison a ne rien faire n'aurons plus rien c'est la regle plus de deputer de president de ministre de juge ext ext a nourir et a eberger sur notre dos meme les englais en rigole de voir les francais payer tous sa pour l'etat .
et si sa continue comme je dit a mes enfants aprenez bien l'englais et casser vous et surtout ne restez pas francais.
a écrit le 29/12/2011 à 14:35 :
Marine feras le ménage et mettre au boulot ces élus qui dorment
a écrit le 29/12/2011 à 13:29 :
Le nivellement par le bas pour certains .................malheuresement !!!!
a écrit le 29/12/2011 à 12:55 :
Voila nos gouvernants préfèrent se battre pour triple A , qui ne sert a rien sauf pour le prestige du nain, que de sauver des usines et des salariés. un salarié paye des impots , le triple A est une illusion qui ne vous engraisseront pas messieurs les élus .
Réponse de le 29/12/2011 à 13:21 :
A henri - Du haut de votre grandeur, regardez les choses en face, ça vous redressera la colonne vertébrale. Si, comme les allemands, vous acceptez de transférer les charges salariales de l'entreprises vers la consommation, c'est à dire vers une augmentation conséquente de la TVA, nos entreprises seront plus compétitives.
Réponse de le 29/12/2011 à 13:34 :
les élus francais sont trop payés et bien gras et dorment pendant les assemblés. si il n'y a plus de travaille et plus d'usine , la tva servira a quoi.
Donc plus d'élus non plus .
Réponse de le 29/12/2011 à 14:15 :
Réponse à lucifer.
Augmenter la TVA est la réponse facile et un peu lâche.C'est celle d'une façon générale,impôts et taxes,que l'on applique depuis 30 ans après avoir bien palabré.
Réponse de le 29/12/2011 à 16:31 :
A objectif - C'est la méthode retenue par les allemands avec la possibilité de mettre en place certains bas salaires quand nous, nous faisons de l'assistanat.
Réponse de le 29/12/2011 à 17:52 :
Réponse à lucifer.
Les bas salaires revendiqueront en raison de la hausse des prix et très vite les entreprises reperdrons leur compétivité.Et on repart pour un tour.Une des solutions c'est la baisse des charges donc des dépenses publiques partout ou la santé économique des bénéficiaires n'est pas menacée.
a écrit le 29/12/2011 à 9:55 :
Nous ne souscrivons aucunement à aucun des propos qui seraient tenus par l'un quelconque de nos compatriotes, car il va sans dire que nous avons le plus grand respect d'abord pour notre administration et nos politiques sans tâche, ensuite pour l'air pur et le conditions de travail exemplaires qui prévalent dans toute la Chine c'est à dire Taïwan et le Tibet incluses (pour le moment on s'arrêtera là) et surtout pour vos administrations françaises et européennes et autres institutions exemplaires qui ont démontré au moins mille fois leur efficacité, leur pertinence, leur courage, leur compétence, leur ...les mots nous manquent tant nous sommes admiratifs.
a écrit le 29/12/2011 à 9:24 :
Peut être serait il utile de se préoccuper de la formation de nos dirigeants,le manque de prise de risques de ceux ci ,préférant au nom du soit disant "diminution du coût "de sous traiter pour éviter les responsabilités !!! perte de valeurs ajoutées ,ce traduisant par une déindustrialisation?.. Phénomène constaté pendant ma carrière,
a écrit le 29/12/2011 à 7:55 :
Au lieu de soutenir les entreprises qui innovent nous engraissons une adminisration y compris consulaire comme les CCI, ADIL, ADIRA, etc, pléthorique, et des élus pléthoriques (nous avons 4 fois plus de sénateurs ques les Etats-Unis), qui grèvent tous les budgets et font que les charges sociales et prélèvements en France sont les plus élevés du monde. Pour finir, on accuse les 35h dont les bénéfices sont bien plus importants que les coûts. Vivement 2012 !
Réponse de le 29/12/2011 à 16:29 :
A Eiffel;
Il ne s'agit pas d'engraisser des Elus et Consorts,mais de purger les Syndicats,les comités d'etablissement,qui font la pluie et le beau temps dans la fonction publique et dans les grandes Entreprises,qui Elles s'exilent.Alors de gauche comme de droite le probléme est surtout chez les salariés qui sont menés comme des Moutons.Bonne réflexion.
a écrit le 28/12/2011 à 20:22 :
En Allemagne, pour un salaire de 100, les entreprises payent 43 euros de charge. En France, pour un salaire de 100, les entreprises payent 80 euros. Conséquences : chômage, perte de compétivité et fermeture d'entreprises..
Réponse de le 28/12/2011 à 21:17 :
Exact et leur achats extérieurs sont aussi grevés d'un coût de 180 chez leur fournisseur.Cerises sur le gateau:taxes et impots multiples.Ne parlons même pas des contraintes diverses et variées.
a écrit le 28/12/2011 à 19:19 :
Nous les chinois son contants enfin payez contant sinon pas de marchandise, vous avez inconvénients technocrates mais pour nous c'est bon, nos fonctionnaires plus intelligents et plus corrompus aussi, mais vous vos technocrates rien comprendre merci nous économiser également commission (enfin pas toujours à cause intermédiaires lobbyistes). Destruction emplois chez vous mais nous acheter produits de luxe en échange, ah ah tant pis pour vos classes ouvrières et vos classes moyennes tant mieux pour nos riches exploiteurs et esclavagistes dans certains coins, mais fonctionnaires corrompus, pas trop regardants, et puis beaucoup pollution, pas de problème chez nous comme chez vous pour le nucléaire.
Réponse de le 28/12/2011 à 20:14 :
Aahahahahahha
a écrit le 28/12/2011 à 19:07 :
900 usines,cela aurait été bien pire avec la gauche!le gouvernement a fait du bon boulot.
Réponse de le 29/12/2011 à 12:32 :
Allez dire cela aux ouvriers d'Arcelor Mittal.
Réponse de le 29/12/2011 à 12:54 :
C´est logique: Les indiens de Mittal bcq plus petits que Arcelor a l ´époque ont racheté les usines et la technologie de Arcelor-Arbed. Les politiques français et européens avaient salué l´opération.
Quelques années plus tard et une fois la technologie exportée aux sites étrangers du groupe, ils ferment les sites européens.
a écrit le 28/12/2011 à 17:26 :
Les socialiste qui détiennent 21 régions ont trouvés la solution pour remplacer nos emplois industriels. Ils embauchent à tours de bras dans les collectivités territoriales.
" En France on n'a pas de pétr_ _ _ un sou dans le porte monnaie mais... on a des idées ! "
Réponse de le 28/12/2011 à 18:02 :
Et Sarkozy et son Europe ouverte aux 4 vents qui a signé un accord de libre echange avec le Maroc (1er Janvier 2012) et la Coree du Sud (1er Juillet 2011), c'est une belle strategie pour faciliter les delocalisations et l'importation de produits etrangers.
a écrit le 28/12/2011 à 15:18 :
Félicitation à Sarkozy et à l'UMP. Votons pour eux en 2012, pour en finir une bonne fois avec l'emploi en France. Vivement 80% des français sous le seuil de pauvreté.
Réponse de le 28/12/2011 à 17:31 :
L'avantage avec 80 % de pauvres c est qu on pourra les faire travailler comme des chinois ...ainsi nous pourrons concurrencer ces tricheurs ...
Sarkozy=lieutenant de la chine en mission en europe
Réponse de le 28/12/2011 à 17:49 :
les grands responsables de cette fuite s?apprêtent à faire leur grand retour pour nous en mettre encore une couche. la perte de compétitivité de nos entreprises et liée aux anti-réformes de la gauche, de même que la dette... il suffit de vous informer objectivement. Responsabilité socialistes, au bas mot plus de 1200 milliards. Nous serions le pays le moins endetté de l'UE sans ces jean-foutre. Qui de plus on enlevé, une des valeurs fondamentale d'un pays, le goût du travail.
Réponse de le 28/12/2011 à 19:03 :
La gauche a fait des conneries ca on est conscient, mais l'UMP a fait des absurdités et stupidités, ca on le constate tous les jours ... chacun des blas blas des membres de l'UMP est un torrent de mensonges, U communion M comme Mensonge P comme Politique UMP
a écrit le 28/12/2011 à 12:22 :
Tant qu'il y aura sous le soleil de france autant de nullité pour parler d'économie nous n'avancerons pas. Regardons ce qui se passe en dehors de nos frontières pour comprendre le mal français. Trop de charge sur les entreprises, pas assez d'actionnaires pour financer les projets, trop de contrainte liés à des syndicats irresponsables. Tous ces handicapes nous les conn,aissons et pourtant nous ne faisons rien pour qu'ils puissent s'effacer. Au contraire, nous faisons l'inverse, on ponctionne les petits actionnaires, ont augmente le cout salarial, et nous avons des propositions complétement démagogiques des ptrétendant au trone. Avec ça comment voulez-vous que nous avancions? Les francais, commencerons à réagir quant ils auront les deux pieds dans la merde. Là il y aura un sursaut pour mettre au pouvoir un homme suffisamment à poigne pour redresser le pays. Ou est ce messie? ce n'est pas dan,s le candidat Hollande que nous autons une réponse crédible, tellement il est bridé par ses alliances à gauche. Comme je dis LES VERTS MINENT la gauche. Appréciera qui veut.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:44 :
poser la question, c'est déjà y répondre sans doute !!! mais bien sûr le messie c'est sarkosy. La France est dans un état de délabrement avancé mais il n'est en rien responsable de cette situation. Si tel était le cas ça se saurait... Il n'occupe la scène politique que depuis une trentaine d'années, et ses fonctions à des postes éminents depuis seulement une quinzaine d'années.Non bien entendu la faute c'est les autres... décidément pour soigner certains maux, la purge ne saurait suffire.
a écrit le 28/12/2011 à 12:16 :
Qui est la cause exact de tous ces problèmes aujourd'hui? Ou qui en est la cause? iL Y A BIEN DES RAISONS!!!!!!
Réponse de le 28/12/2011 à 21:22 :
Réponse à Pierre.
La théorie économique des avantages comparatifs fer de lance de la mondialisation.
a écrit le 28/12/2011 à 12:10 :
900 Usines peut-etre!!!Mais combien d'entreprises, petites, moyennes? COMBIEN?
Réponse de le 28/12/2011 à 19:45 :
plein, plein, plein. Oui oui
a écrit le 28/12/2011 à 11:46 :
Le libéralisme débridés n'est pas sorti d'un chapeau mais bien des traités européens:

http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/les-12-impasses-de-leurope
Réponse de le 28/12/2011 à 16:12 :
Les traité européens ont été fait manière à ce que l'Europe soit le dindon de la farce ( le mari trompé comme vous voulez) de la mondialisation . ...
a écrit le 28/12/2011 à 11:18 :
Très sérieusement les entreprises qui ont fermées n'étaient de toutes les manière pas très solide ou peu voir pas rentable pour leur dirigeant.
Ce qu'il nous faut c'est des friches industrielles modernes. Je ne parle pas de conserverie des années 50 mais de conserveries modernes avec des techniciens qui dirigent des robots d'assemblage. Je parle d'usine de semi-conducteurs, de matériel médical, d'électronique grand publique etc ... .
Pour que le modèle français soit rentabilisé il faut réhabiliter le réparable et non plus le jetable. Pour cela il faut créer des produits innovants, avancés technologiquement et surtout réparables. Ils couteront plus chers mais dureront plus longtemps. Il faut également favoriser la garantie des produits français au niveau législatif afin que les acheteurs se disent c'est plus cher mais ma garantie est de 3 ans ou 5 ans alors que chez la concurrence non français e c'est uniquement 1an. Kia a réussi sur ce modèle pourquoi pas nous ? plus cher Ok mais meilleure qualité, meilleure garantie, innovant, design et service de proximité car produit localement en France. Ne nous leurrons pas c'est à nous de créer les industries de demain car les grands groupes ont une stratégie de low-cost et s'intéressent uniquement aux émergents actuellement.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:29 :
Votre analyse est intéressante !
Réponse de le 28/12/2011 à 15:51 :
marousan a plein de bon sens, justement le bon sens c'est ce qui fait défaut chez nos politicards, en particulier chez ceux qui ont appris les mauvaises manières à l'ENA. De même il devient indispensable de fermer toutes les officines nationales comme Oseo innovation dépourvu de culture de l'innovation , mais aussi il faut fermer toutes les officines régionales absurdes et inefficientes, comme les CRITT et les Agences de développement de blas blas et de banquets, dans toutes ces officines précitées les salariés sont avant tout des frustrés de n?avoir jamais rien fait de leur cerveau encombré de prétentions et avides de glorioles.
Réponse de le 28/12/2011 à 16:20 :
Excellentes idées ... pour cela il faut des investisseurs .... L'idéal ce serait des investisseurs français bien sûr ... Mais pour cela il va falloir revoir la fiscalité en France ... Suppression des niches fiscales + suppression de l'ISF + baisses des charges des entreprises= retour des investisseurs en France .... mise en place des idées de Marousan .... redynamisation de l emploi ....
Et surtout faire une purge au niveau politique et institutionnel ...
Réponse de le 28/12/2011 à 20:10 :
J'aime beaucoup vos analyses ! Vous critiquez mais vous proposez ! Bien a vous !! Et merci
a écrit le 28/12/2011 à 11:09 :
Et voilà le résultat.Tous irresponsables.
Des syndicats,des patrons,des CE,des élus,qui ne pensent qu'à leurs conforts,alors le salarié!!!
Bonnes fêtes de fin d'année.
Réponse de le 28/12/2011 à 16:24 :
Purge dans les syndicats qui depuis plus de 30 ans sont responsable de l immobilisme français et de la culture "anti-entreprise" ... On dirait qu'il faut avoir honte d être patron en France .... Les syndicats sont des épouvantails qui favorise l'évasion des industries . La défenses des droits des travailleurs ne se fait pas nécessairement par le biais des syndicats .... Un bon avocat , une législation du travail efficace , un tribunal compétent pour juger les litiges entre employés et patrons .... et bye bye cgt , cfdt , FO et compagnie ...
Réponse de le 28/12/2011 à 16:53 :
Réponse à Christophe D.
Vous dites culture "anti-entreprise".Je crois surtout qu'ils ont une culture communiste dont ils peinent à se défaire.
Réponse de le 28/12/2011 à 16:56 :
la culture "anti-entreprise" est avant tout la faute des patrons voyous. Que le patrons raisonnables passent le karcher dans leur propre cercle et ensuite tout ira bien mieux, des patrons véreux il y en a toujours eu, il faut donc purger le patronat avant tout.
Réponse de le 28/12/2011 à 17:31 :
Réponse à Patrons voyous.
Des "véreux"il y en a dans toutes les couches sociales.Vous reconnaissez votre culture "anti-entreprise".Vous avez bien été excité par nombre de politiques de droite comme de gauche qui ne pensent qu'élections.
Réponse de le 29/12/2011 à 5:30 :
Reponse ?hristophe D : donc vous suggerez qu'un ouvrier gagnant le smic se paye un avocat en cas de licenciement abusif par exemple ? Heureusement que des gens comme vous sont l?our trouver LA solution...
a écrit le 28/12/2011 à 10:33 :
S'il était plus intéressant de produire en France qu'au Maroc, les entreprises qui ne sont pas philantropes, mais pas masos non plus, ne délocaliseraient pas!
A vouloir gagner beaucoup en travaillant peu,et acheter moins cher, volà ce que l'on récolte: du chômage!
Réponse de le 28/12/2011 à 11:01 :
Les pauvres produits bas de gamme, sans valeur ajoutée sont l'apannage des médiocres industriels francais qui n'ont aucune fibre innovante pour tirer l'indsutrie vers le haut. La France c'est le règne du toujours moins, toujours plus pauvre, toujours plus médiocre... les Parlementaires ont plébiscité le modèle Logan bas de tout pendant que les allemands accumulent les supers profits des produits à très très haute valeur ajoutée. Nos Parlementaires sont responsables de cette bérézina pour ne pas avoir mis le gouvernement Fillon brouillon approximatif au pas de la reconquête.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:35 :
Réponse à Pauvre produits bas de gammes.
En disant "des médiocres industriels français" vous dites ce n'est pas la faute du gouvernement.Honte à vous.
a écrit le 28/12/2011 à 10:32 :
nan, mais y'a pas d'inquiétudes à avoir car le gouvernement nous serine que l'entreprenariat se porte bien et que avec toutes leurs lois, y'a jamais eu autant de créations d'entreprises.. alors.. nous gogos, on veut bien croire que la fermeture d'usines qui licencient par millier c'est pas trop grave..
a écrit le 28/12/2011 à 10:23 :
Bonjour,
Qui pourrait créer une liste complète avec le non des entreprises qui ont fermés
depuis 2009 et avec le nombre d'emploi perdu.
Toute categorie d'entreprise!
Réponse de le 28/12/2011 à 10:53 :
L'accès aux greffes des tribunaux de commerce est ouvert à tous.
a écrit le 28/12/2011 à 10:19 :
merci le medef et tous ces suporteur du gouvernement voila le resulta du tous profit pour les actionnaires et leur poche de patron qui ces qui trinque toujour les meme ,ces ecoeurant
a écrit le 28/12/2011 à 10:18 :
On va tous au moins être d'accord sur une constation:l'UMP est au pouvoir depuis 10 ans.
Réponse de le 28/12/2011 à 15:06 :
Oui c'est incontestable, la machine de l'Union qui Marche sur le Peuple est aux manettes des magouilles depuis 10 ans contre les intérêts de la Nation. Les pétainistes de la guerre économique, nous savons qui ils sont dans cette Union qui Méprise le Peuple. Le peuple doit se réveiller, est-il bien utile d'attendre les élections de 2012, pourquoi les Parlementaires ne démissionneraient-ils pas en bloc pour sauver la France, et pourquoi les Français ne se rendraient-ils pas en masse, en groupe dans les permanences des Parlementaires pour leur demander AVEC LA PLUS EXTREME FERMETé qu'ils partent tous de leurs sièges de Députés et Sénateurs.
Réponse de le 28/12/2011 à 15:45 :
Réponse à Ca c'est Vrai.
Je vous assure vous devriez voir un médecin.
Réponse de le 28/12/2011 à 16:04 :
a OBJECTIF: un médecin pour ca c'est vrai? Ca c'est vrai croyez moi, c'est trop tard!!!!!!!!
Réponse de le 29/12/2011 à 11:15 :
il faudrait que les Français fassent le choix du changement, en sanctionnant l'UMP ET le PS. Mais je doute qu'ils en soient capables!
a écrit le 28/12/2011 à 10:18 :
Merci à la nos gouvernants qui nous ont tant promis.
Tout donner aux banques qui jouent au bento et rien pour l'industrise.
Quand Madoff venait à Paris c'était sous cape que les invitations étaient données.
Bravo! vraiment bravo!
La crise a dans ce cas bon dos.
C'est simplement un constat et un aveux d'échec!
vivement le vote au printemps.

Réponse de le 29/12/2011 à 11:16 :
j'aimerai penser comme vous, "vivement le vote au printemps", mais je ne crois pas malheureusement que la France sanctionnera les divers UMP et PS. On alternera, comme d'habitude, mais seulement pour le pire, pas pour le meilleur
a écrit le 28/12/2011 à 10:17 :
Audi vient d'annoncer un investissement de 8 milliards d'Euros (oui, huit!) à ...dévinez où... Ingolstadt, Allemagne. VW a fait la même chose pour Wolfsburg, mais "seulement" 4 milliards.(La Tribune ne l'a même pas relaté). L'industrie francaise licencie et investit à l'étranger. Cherchez l'erreur.
Réponse de le 28/12/2011 à 10:57 :
En France nous sommes gratifiés des médiocrités des "organes troubles" de l'innovation qui ne courent que après les produits à faibels valeurs ajoutées, pour nourir la misère, Oseo innovation et ses ramifications obscures sont défaillants, il faut tout raser ces officines obscures, troubles et inéfficaces.
Réponse de le 28/12/2011 à 11:20 :
Bonjour tard-dans-la-nuit, et l'erreur serait peut-être bien du coté des politiques qui ne savent que dépenser et vivre comme des maitresses entretenues, sans oser décider et surtout se couper de leur financeurs....
Réponse de le 28/12/2011 à 12:46 :
oui, Beaumarchais, nous sommes "mal barrés" dans un monde de "mieux barrés". Nous avons loupés les réformes necessaires, à tous les niveaux. Qu'en est-t-il devenu du "Made in France"? EPR, Rafale... on pourrait faire une liste digne d'un cabinet d'horreurs. On est juste bon à vendre du pinard, des fromages et des yahourts, fabriqués en France par raison de force majeure.

Nos entrepreneurs et nos élus, savent-ils ce qu'est la Valeur Ajoutée? J'en doute.
Réponse de le 28/12/2011 à 13:46 :
ça en arrangerait un que les français n'aillent pas voter;arrêtez ces déclarations défétistes qui sont une politique de terre brulée.
a écrit le 28/12/2011 à 10:09 :
Et ca va continuer, car au 1er janvier 2012, l'UE abolit les barrieres douanieres avec le Maroc ! 0% de taxes douanieres sur les produits fabriques au Maroc et vendus dans l'UE ! De fait le marché commun europeen s'elargit au Maroc ... sans demander l'avis du peuple europeen bien sur, pas de referendum, chut on delocalise en silence.
Renault s'implante a Tanger avec sa plus grosse usine (capacite 500.000 vehicules par an), Airbus fait deja fabriquer des sous ensembles de l'A350 au Maroc, la vie est belle...
Réponse de le 28/12/2011 à 11:22 :
Bonjour To be continuated, et l'on se prend à rêver d'une Mégane pastilla, ou une Twingo Brick à l'oeuf, ou un Master tajine, voire pourquoi pas une Berline à la Menthe...Ah ces saveurs berbères...
a écrit le 28/12/2011 à 10:08 :
bravo! Sarko a bien rempli son contrat en 5 ans, mais plus surement ses poches. quelle honte! pauvre France

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :