Un sondage indique que pour la première fois Sarkozy talonne Hollande

Selon la dernière mouture de l'enquête quotidienne réalisée par Ifop-Fiducial pour Paris Match, avec 28% des intentions de vote, Nicolas Sarkozy talonne désormais François Hollande (28,5%). Mais au second tour, le candidat socialiste continuerait de l'emporter avec 55% des voix.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

L'opération reconquête menée par Nicolas Sarkozy depuis une semaine semble pour l'instant porter ses fruits. Reste à savoir s'il s'agit d'un effet longue durée ou d'un simple feu depaille. Selon le dernier sondage quotidien Ifop Fiducial, réalisé pour Paris Match, Nicolas Sarkozy recueille mainteant 28% des intentions de vote au premier tour à... 0,5 point de François Hollande (28,5%). Jamais l'écart entre les deux principaux concurrents n'a été aussi faible. De quoi encourager l'entourage de Nicolas Sarkozy qui se disait persuadé, après le meeting de Villepinte de dimanche, que les deux courbes allaient se croiser cette semaine. Pour sa part, Marine Le Pen enregistre un tassement de 0,5 point à 16,5% des suffrages, François Bayrou, lui, progresse de 0,5 point (12%) et Jean-Luc Mélenchon reste stable à 9,5%.

Sarkozy reste nettement distancé au second

Au second tour, en revanche, les intentions de vote ne bougent pas pour l'instant. François Hollande continuerait de l'emporter avec 55% des voix contre Nicolas Sarkozy (45%). A noter que 64% des sondés (+3) se disent maintenant assurés de leur choix.

Attention cependant, il s'agit d'un sondage "rolling", c'est-à-dire d'une enquête d'intention de vote en continu, réalisée quotidiennement auprès d'un échantillon représentatif de 874 personnes inscrites sur les listes électorales. La présence médiatique des candidats jouent donc une énorme effet. Concrètement, depuis le 9 janvier 2012, 300 à 350 électeurs sont interrogés en ligne. Les évolutions constatées s'entendent donc par rapport à la veille.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 23
à écrit le 14/03/2012 à 22:29
Signaler
IPSOS appartient à qui? Maâme PARISOT. Cherchez l'erreur.

à écrit le 13/03/2012 à 22:48
Signaler
Il promet la restauration de la peine de mort et ça le fait.

à écrit le 13/03/2012 à 22:45
Signaler
Depuis Villepinte, mon pouvoir d'achat a doublé. C'est un miracle !

à écrit le 13/03/2012 à 22:41
Signaler
Ce sondage fait à la sortie de Villepinte dimanche, est vraiment intéressant.

à écrit le 13/03/2012 à 22:39
Signaler
Vrai sondage qui circulent chez les politiques : Sarko 11%. A méditer...

à écrit le 13/03/2012 à 22:38
Signaler
Ces sondages bidonnés pour l'UMP réchauffent le coeur.

à écrit le 13/03/2012 à 20:34
Signaler
en fin de journée un dernier sondage annonçait le "contraire" de grâce cessez de vouloir commenter chaque sondage ! combien par jour ??? MANIPULATION AUSSI DE LA TRIBUNE ?

à écrit le 13/03/2012 à 13:36
Signaler
et l'IFOP a sondé les avis dans quel arrondissement de Paris ? dans le XV ème sans doute ? dans le 93 ? sans doute pas !

à écrit le 13/03/2012 à 11:08
Signaler
C'est curieux. Pour le meme sondage Le Nouvel Obs donne un croisement des courbes. Sarko à 28,5 et Hollande à 27 Sondage réalisé Dimanche et Lundi par téléphone. Comment les gens peuvent ils changer aussi vite d'opinion?

à écrit le 13/03/2012 à 10:38
Signaler
On risque de voir IZNOGOUD et ses imprécations à la télé jusqu'à la nausée; d'autant que s'il n'est pas réélu , la justice a quelques fers au feu.

à écrit le 13/03/2012 à 9:37
Signaler
Toute cette pseudo effervescence sur les courbes qui se croisent, est un peu ridicule,et n'a sans doute pour but que d'alimenter des débats et le business de la campagne (les experts qui viennent vendre leur livre, les anciens ministres qui sortent d...

à écrit le 13/03/2012 à 9:34
Signaler
Les sondages sont manipulés et sont souvent invalidés grandement par le vrai scrutin. Ca ne peut donner qu'une très vague indication . Le seul conseil à donner c'est de surtout aller voter en son âme et conscience et de ne pas s'abstenir par dégout o...

à écrit le 13/03/2012 à 7:17
Signaler
Seul l'absence de quorum au second tour traduirait le râle-bol des Français. N'allez pas voter au second tour.

le 13/03/2012 à 10:23
Signaler
Il y a aussi la solution du BULLETIN NUL MOTiVé dès le 1er tour : BULLETIN DECU par l'UMP des NULes

à écrit le 13/03/2012 à 6:26
Signaler
J'endends déjà HOLLANDE chanter : Ne m'appelez plus jamais France, la France elle m'a laissé tombé, ne m'appelais plus jamais France, c'est ma dernière volonté...

le 13/03/2012 à 6:45
Signaler
Oups, rectification, il fallait lire "ne m'appelez plus ..."

le 13/03/2012 à 6:47
Signaler
à BP : Et moi, quand je pense à la vieille anglaise....

le 13/03/2012 à 6:53
Signaler
Ah oui, la vieille anglaise "TATCHER" réincarné en SARKOZY.

à écrit le 13/03/2012 à 6:22
Signaler
Quand l'Union des Manipulateurs du Peuple (UMP) est en marche, il suffit d'un Show télévisé pour renverser la situation. Mais le petit peuple, qui est rarement consulté dans les sondages, pourraient faire mentir ce retournement. Il devrait être inter...

le 13/03/2012 à 9:34
Signaler
je ne vous entendez pas dire la même chose quand les sondages étaient favorable à Hollande ... l'honneté intellectuelle n'est plus ce qu'elle était ...

le 13/03/2012 à 10:29
Signaler
Depuis 10 ans le bilan désastreux de l'UMP au gouvernement -Union de la Misère du Peuple- se résume ainsi : + 1 Million de chômeurs + 1 Millions d'auto-entrepreneurs sans activité réelle, de vrai Auto-Misère - 900 sites industriels massacrés et fermé...

à écrit le 13/03/2012 à 6:02
Signaler
Pas de panique, ce ne sont que des sondages. La vérité est dans les urnes. Seuls les 60 000 invités du Super Show de dimanche ont participé au sondage...

le 13/03/2012 à 9:36
Signaler
Comme ceux DU BOURGET soit 20000 invités ont participé au sondage.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.