Les Français sont de plus en plus nombreux à fuir la crise en Asie

 |   |  677  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Actifs, étudiants ou retraités, les Français sont de plus en plus nombreux à succomber à la tentation de l'Orient. De Bangkok à Pékin, les communautés "bleu-blanc-rouge" prospèrent au rythme de l'insolente croissance asiatique, qui contraste avec la grisaille européenne.

Il y a toujours moins de Français en Asie qu'à Londres, mais la population tricolore y croît plus que nulle part ailleurs: près de 11% l'an dernier, dont +22% en Indonésie et +11,4% en Chine, selon le registre des Français établis à l'étranger. Ils sont très officiellement 110.000 à vivre en Asie-Océanie, sur un total de 1,6 million dans le monde. Sans compter les non-inscrits.

La crise en Europe, la croissance asiatique et un intérêt grandissant des étudiants pour l'étranger - associé à une meilleure maîtrise de l'anglais... - expliquent largement cet engouement. "Les entreprises viennent chercher depuis plusieurs mois, un an, des marges qu'elles ne trouvent plus, ou moins, en France", constate Matthieu Lefort, directeur du bureau d'Ubifrance, l'agence publique de soutien aux exportateurs français, à Hong Kong.

Près de 1400 entreprises françaises en Chine

En Chine, 30.800 personnes sont inscrites dans les consulats français. En ajoutant les non-inscrits, on les estime à près de 44.000. La Chambre de commerce et d'industrie française en Chine (CCIFC) recense 1.379 entreprises. Présente à Pékin et Shanghaï (sud), la CCIFC a dû ouvrir une antenne à Chengdu (sud-ouest) où les entreprises étrangères bénéficient d'une fiscalité avantageuse et d'un coût de la main d'oeuvre moins élevé.

A Hong Kong et Singapour, les deux capitales financières de la région, les communautés françaises gonflent de 10% par an en moyenne. Originaires de la région parisienne, Thomas Portolano et Michaël Amiot, 31 et 30 ans, se sont récemment installés à Hong Kong pour développer leur société d'importation d'articles chinois (gadgets, DVD, jeux vidéos, high tech) en ligne.

Ils invoquent "les charges et les impôts sur les sociétés" ainsi que "les procédures légales qui prennent un temps incroyable" en France alors que la Chine multiplie les zones franches et les facilités administratives. "Il y a ici un optimisme généralisé en opposition avec la morosité ambiante en France", souligne Michaël Amiot. Les entrepreneurs français veulent leur part du gâteau asiatique, mais de façon générale, "on assiste à un simple effet de rattrapage" par rapport à d'autres pays européens, pondère Matthieu Lefort. "On se rapproche de 100.000 exportateurs français dans le monde, contre 200.000 en Italie et 400.000 en Allemagne. On a été longtemps auto-centrés", souligne-t-il.*

En Inde, beaucoup de retraités et de fonctionnaires

Le cas de l'Inde est très différent: la population française y croît mais modérément (+6,6% sur un an). L'essentiel des 9.600 immatriculés est constitué de retraités et de fonctionnaires, et les deux tiers vivent à Pondichéry (sud), ancien comptoir français. D'autre part, l'Inde, encore très protectionniste, n'a changé son modèle économique qu'en 1991 et les règles d'investissement y demeurent contraignantes.

La Thaïlande et l'Indonésie présentent de leur côté la particularité de n'attirer que très peu d'actifs. "Les personnes viennent pour des raisons personnelles", assure Lucas Boudet, directeur exécutif de la Chambre de commerce franco-thaï à Bangkok. Les Français de Thaïlande étaient 28.550 en 2011, soit +15% par rapport à 2007.

Un coût de la vie "moins cher qu'en France"

Même constat pour l'île indonésienne de Bali qui enregistre un afflux de retraités venus goûter un climat agréable et une vie "moins chère qu'en France", selon le consul Raphaël Devianne. "Le coût de la vie n'a rien à voir avec celui de la France", confirme Claudie Courot, 63 ans, installée sur l'île depuis trois ans avec son mari Guy, 65 ans.

"On n'a pas d'impôts fonciers, pas d'impôts locaux. On a une grande maison spacieuse, au milieu des rizières, dans le calme et la tranquillité. Et on a du personnel de maison", explique-t-elle.

Enfin au Japon, si de nombreux Français sont partis après le séisme et le tsunami de mars 2011 qui a entraîné la catastrophe nucléaire de Fukushima, la plupart sont revenus. Ils sont officiellement 7.480 (+41% depuis 2000).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2012 à 17:57 :
Comme l'explique l'économiste Charles Gave (voir son blog La Faillite de l'Etat et le site de l'Institut des Libertés qu'il a crée et aussi la vidéo de son interview du 1er mai sur le site de Claude Reichman) : le taux d'intérêt payé par la France sur ses emprunts à 10 ans est de 3 % et le taux de croissance de l'économie française étant de 1 %, la croissance n'est pas suffisante pour payer les intérêts et ceux-ci se rajoutent à la dette : c'est l'effet "boule de neige" qui va conduire la France au défaut.

Dans son interview Charles Gave explique que la France va être attaquée par les marchés financiers après le 6 mai et avant les élections législatives.

a écrit le 02/05/2012 à 15:55 :
Nous avons un système déséquilibré, et sommes dans un cercle vicieux, en grande partie à cause d'un manque de solidarité intergénérationelle. Tout le monde sera perdant.
ETAPE 1: Beaucoup de retraités actuels refusent de contribuer à la résolution du problème (via des taxes plus importantes sur leurs revenus/patrimoine, un ajustement à la baisse de leurs retraites etc.), argumentant qu'"ils ont fait leur part de boulot etc.".
ETAPE 2: les jeunes de 20-30(-40?) ans, notamment les entrepreneurs et tous ceux qui ont des compétences à vendre, refusent de se faire avoir (payer la retraite de la génération précédente sans aucun droit en retour). Ils s'expatrient.
ETAPE 3: Conséquence des étapes 1 et 2, les déficits augmentent, ainsi que la dette et le taux de chômage - la création d'entreprises et d'emplois diminuent...
ETAPE 4: Les marchés demandent plus de garanties, et les taux d'intérêt pour financer la dette augmentent. Le problème n'est toujours pas résolu... jusqu'au jour où on se retrouve en cessation (partielle ou totale) de paiement: les salaires des fonctionnaires ne sont plus payés, les retraites ne sont plus versées...
CONCLUSION: Les retraités - comme les fonctionnaires - se feront avoir un jour ou l'autre. La question, c'est: quand??
Réponse de le 02/05/2012 à 20:19 :
les retraités sont hélas trop aveugles et sur de leur fait pour comprendre cette évidence.....et ils ont une chose qui joue contre et qui ne s'achète pas; le temps. tic tac . Ou ils offrent un monde meilleur aux jeunes et aux actifs, où ils finiront comme la cigale, sauf que cette fois ci la fourmi sera partie.
a écrit le 02/05/2012 à 14:54 :
LA Crise en France ou en Asie? la tournure choisie pour le titre est trompeuse / hasardeuse.. En le lisant, j ai pensé a la crise asiatique de 1998..
a écrit le 02/05/2012 à 8:05 :
Patrickb, le contexte de crise de la dette publique en Europe rend nécessaire la disparition de l'endettement public pour la France.
Or, les retraites sont payées pour une part importante par de la dette, donc la disparition de l'endettement va rendre nécessaire l'ajustement des retraites aux moyens réels et donc leur baisse.
En effet, le fait que votre retraite soit calculée en fonction de vos cotisations n'est pas le problème, le problème c'est que vos cotisations ont été dans le passé directement versées à ceux qui étaient retraités lorsque vous travailliez, il n'y a donc pas de fonds de réserve ou de fonds de pension où l'argent de vos cotisations auraient été provisionné pour payer vos retraites.
Ce n'est pas que les jeunes vous en veulent, c'est juste qu'il n'y aura plus assez d'argent pour remplir les promesses de retraites qui vous ont été faites.
Le niveau des prélèvements fiscaux et sociaux étant déjà à des niveaux destructeurs pour l'économie puisque la croissance actuelle en France est inférieure à 1 %, leur augmentation ne fera qu'aggraver la situation.
Réponse de le 02/05/2012 à 8:31 :
Et pourtant, La france a une bonne fécondité et de plus en plus de cotisants potentiels au régime vieillesse. Hélas, pour 30% d'entre eux, le potentiel est au chômage et d'autres sont allocataires au RSA et coûtent au lieu de cotiser.
a écrit le 02/05/2012 à 7:57 :
Vivement que cessent ces retraites par répartition et que chacun s'occupe de sa propre retraite. Qu'on assure un minimum retraite à chacun et basta !

Nos anciens ont le plus souvent aujourd'hui suffisamment de biens immobiliers pour vivre tranquilles jusqu'au bout.
a écrit le 01/05/2012 à 20:07 :
C'est ce qu'on appelait jadis une bourgeoisie compradore, et ce n'était pas un terme élogieux ; Quel mérite y-a-t'il à aller acheter à bon marché dans un pays des biens que l'on vendra beaucoup plus cher dans le sien ? Il n'y faut qu'un peu d'audace et pas mal d'insouciance, car si vous croyez que les gentils Chinois vont toujours vous laisser vous enrichir à leur frais, c'est que vous ne connaissez rien à la Chine
a écrit le 01/05/2012 à 18:22 :
Quelle hypocrisie de la part de retraités ! que de mensonges ! nous sommes dans un système par répartition et non dans un système par capitalisation. vous le savez très bien. Vos cotisations ont servi à verser les retraites de l'époque. Et aujourd'hui les actifs vous versent vos retraites, par leurs cotisations....hors la chute de la natalité à fait que le rapport actif/passif à chuté.cela vous lez saviez pertinement. pour maintenir et augmenter votre niveau de retraite; vous avez juste exigé toujours et encore plus de cotisations de la part des actifs (partez plus tard les jeunes) et vous avez scandaleusement comblé la différence par de l'endettement supplémentaire....endettement que vous laisserez en héritage, "après moi le déluge". alors épargnez nous votre blablabla sur le monde fabuleux que vous nous laissez et votre retraite à 50 ans bien méritée. tout les revalorisations de retraites que vous exigez sont donc autant de coup de poignards dans le dos de vos enfants et petits enfants. merci . vous voulez aussi qu'on aborde les 10% d'abatement pour frais proffessionels sur vos retraites ! le hold-up intergénérationnel. le plus grand casse de l'histoire. Jeune barre toi vite, et laisses les se bouffer entre eux.
Réponse de le 01/05/2012 à 21:21 :
@plus menteur: pas d'accord du tout. Le concept qui voudrait que l'on cotise pour les autres ets complètement idiot et sert à manipluler les jeunes qui n'y comprennent rien. Preuve s'il en faut, votre retraite est calculés sur vos cotisations personnelles pas sur celles du grand-père :-) Compte tenu des commentaires des mêmes jeunes, il serait peut-ètre judicieux de revenir au chacun pour soi, en demandant auxdits jeunes de rembourser leurs frais d'entretien, de santé, d'études, etc.
a écrit le 01/05/2012 à 17:17 :
Et pourquoi n'iraient il pas bronzer sous le soleil vert. quitte à vouloir partir autant que cela serve aux autres. autant de frais en moins qui étranglent les actifs, les jeunes et les entreprises....bye bye for ever.
a écrit le 01/05/2012 à 16:59 :
Faut aimer l'exode ? PERSO JE PREFRE VOIR ENFANTS ET PETITS ENFANTS
Passer sa vie sur la plage n'est pas un but ! j'ai aimé l'Inde du sud quelque temps sans plus.....
a écrit le 01/05/2012 à 16:32 :
Pour la plupart, les commentaires ne volent vraiment haut et, finalement, révèlent notre manque de maturité économique voire sociale. Car, l'émigration des jeunes et des retraités ne date pas d'hier. Sans elle, pas d'Etats Unis, d'Argentine ou de Côte d'Azur. Les critères clef d'attractivité personnelle d'un pays (d'une région) sont, en général "le choisirais-je pour poursuivre mes études supérieures, pour travailler et in fine, prendre ma retraite, voire me faire soigner et me faire enterrer ?". A ces questions, pas de réponse toute faite et, donc, pas de mise à l'index des comportements décriés sans raison, car à émigration correspond souvent immigration, l'essentiel étant la liberté individuelle de s'établir (à moins de vouloir faire de la France une république démocratique populaire à la Walter Ulbricht...).
a écrit le 01/05/2012 à 9:29 :
les retraités 68 ards devraient se méfier et ne pas savourer si vite cette qualité de vie qui est honteusement payée par la précarité des autres et par des detes laissées aux autres....Le chomage, les salaires de misères (au regard de ce que touche un retraité) et la fin des déficits publics feront que mécaniquement, les seuls postes sur lesquels il y a moyen de faire des économies sont : les niveaux des retraites, la fiscalité de celle ci, et la fiscalité du patrimoine (qui est quasiment entièrement entre les mains de vieux).....fini de vivre sur la bete et sur l'économie, aujourd'hui une entreprise, un diplomé,un actif sont libres de s'installer où ils veulent ! le pouvoir est entre les mains de celui qui pousse le fauteuil pas dans celui qui est assis dedans....
Réponse de le 01/05/2012 à 9:50 :
Aujourd'hui, il n'y a plus de frontière. Vous avez voulu l?Europe, la libre circulation des biens et des personnes. La France n'existe encore que par le nom qu'on lui donne. Pourquoi devrions nous rester en France pour régler les problèmes qui ne nous regardent plus. Nous avons travaillé, cotiser, participé et contribuer aux charges de notre pays d'origine. Mais aujourd'hui, nous sommes des citoyens du monde qui récoltons le fruit de notre travail pour les quelques années qui nous restent à vivre. Nous n'avons qu'une vie. Travaillez, prenez de la peine, un jour, quand vous aurez quelques cheveux blancs de plus, vous ne regarderez plus la vie de la même manière. Vous ne serez pas étonné que de plus jeunes vous envient lorsque vous aurez l'age de la retraite. C'est le propre de l'homme. Mais que diable, laissez nous en paix.
Réponse de le 01/05/2012 à 10:20 :
personne ne vous reproche de partir, mais pourquoi laissez vous derière vous vos dettes et le soin aux autres de payer de telles retraites, qui ne sont que des promesses que vous vous etes faits à vous meme, sachant pertinement qu'elles n'étaient pas financée....les jeunes et les actifs, vos enfants et petits enfants ne vous envient pas....ils sont juste dégoutés par cette attitude égoiste et hypocrite...quel formidable héritage vous laisserez derière vous...après avoir spolié ces 2 générations.
Réponse de le 01/05/2012 à 15:00 :
@celui qui répond à retraité: les gens en retraite ont payé des cotisations et ils touchent propotionnellement à leurs cotisations. L'attitude égoîste des jeunes qui voudraient que tout leur soit dû sans qu'ils ne fassent rien promet de rtrès mauvais jours pour la France. Leur attitude d'assistés permanents est franchement pathétique !!!
Réponse de le 01/05/2012 à 16:43 :
Si la Gauche passe, il est urgent qu'elle diminue de 30% minimum le montant des retraites payées aux retraités qui se sont expatriés puisque ils ne participent plus à l'effort national! L'attitude égoîste des retraités expatriés qui votent Sarkozy et qui voudraient que tout leur soit dû et leur mentalité d'assistés permanents imposent à tout gouvernement, de droite comme de Gauche, un diminution forte des retraites versées aux français hors hexagone! Si ça leur pose un problème, un retour en France leur redonnera une retraite à 100%. C'est à eux de choisir!
Réponse de le 01/05/2012 à 21:26 :
@tirelire: ce que tu ne comprends pas c'est que la pension versée est proportionnelle aux cotusations versées. la deuxième chose que tu ne comprends pas c'est que chacun vote par rapport à se propres intérêts qui ne sont pas systématiquement en faveur de Sarko (ou d'un autre) en ce qui concerne les résidents à l'étranger. Y en a un peu marre des jeunes apathiques et patéthiques qui ne savent que pleurnicher au lieu de prendre leur destin en main !!!
Réponse de le 02/05/2012 à 7:29 :
Y en a marre surtout de ces retraités qui n'ont aucun respect pour les jeunes qui les financent. Marre des donneurs de leçons gavés, aigris et prétentieux !
a écrit le 01/05/2012 à 7:22 :
Au retraité RATP : prendre sa retraite à 50 ans est une aberration même si vous avez beaucoup travaillé.
Par ailleurs, le travail à la RATP est sans doute moins épuisant que dans une mine.
En fin de compte votre retraite qui sera longue repose sur la promesse que l'Etat vous a faite de payer votre retraite par l'addition de prélèvements sur les actifs et d'endettement, peut-être que je me trompe mais je crains que cette promesse ne puisse être tenue dans le futur : ce qui signifie que votre retraite sera inférieure à ce qui vous a été promis.
Quant aux "jeunes assistés" vous n'avez manifestement pas compris que l'addition d'un droit du travail rigide, de charges fiscales et sociales élevées (qui ont doublées depuis les années 70) et d'une politique monétaire absurde depuis vingt ans (franc fort puis euro fort) a ruiné l'économie française.
C'est aussi une des raisons pour lesquelles votre retraite ne pourra vous être payée au niveau promis.

Réponse de le 01/05/2012 à 8:36 :
Laissez lui ses illusions. Si ce n'est lui ce sera la prochaine vague de retraités du public qui finirons le travail et ruinerons à jamais ses enfatns et petits-enfants. J'aime bien le terme de "jeune assisté" dans la plume d'un retraité de 50 ans du service public. Peut-on parler d'un" vieil assisté" à ce moment là? quand tant d'autres vont travailler 15 ans de plus dans le privé pour payer monsieur?
Réponse de le 01/05/2012 à 12:14 :
je disais simplement que si les jeunes voulaient faire plus d'efforts,nos retraites seraientmieux assurées et nous pourrions reinjecter une partie de cet argent dans l'economie a votre profit.vous arrivez dans une société formidable que nous avons construite au bout d'une vie d'efforts,reconnaissez le au moins!
Réponse de le 01/05/2012 à 13:18 :
@ retraité RATP : Oui, je reconnais que nos anciens ont travaillés, se sont battu (à la guerre, mais aussi dans la vie). Je me met en place des jeunes maintenant (je suis à un age intermédiaire). Quand je vois la société qui leur est proposée... Etre chomeur ou livreur de pizza avec un BAC +5, vivre chez leurs parents jusqu'à 30 ans... Quelque part vous et nous avons manqué de courage pour apporter les réformes nécessaires à un pays qui n'a pas sû s'adapter au monde moderne.
Réponse de le 02/05/2012 à 7:40 :
@ retraité ratp : Vous avez surtout construit une dette abyssale et il n'est pas sûr que les sacrifices de plusieurs générations parviennent à l'éponger. Cette "société formidable" où on rasait gratis, c'est vous qui l'avez connue, pas nous.

Alors merci pour vos conseils de "faire des efforts", gardez vos leçons de morale pour vous.
Réponse de le 02/05/2012 à 8:12 :
@ retraité ratp : commencez à demander aux jeunes ratp d'arrêter de faire grève pour un oui ou un non et de renoncer à prendre les voyageurs en otage... on pourra alors aller travailler à l'heure et sans risquer de perdre notre job.
a écrit le 30/04/2012 à 22:05 :
Parmi les actifs qui partent on trouvera ceux qui ont la carrure de créer des emplois en France, des diplomés (ingénieurs, chercheurs...) qui permettront aux grandes sociétés étrangères de déposer des brevets. Quand aux retraités c'est encore moins de TVA et de taxes en France. A force de taxer...
Réponse de le 01/05/2012 à 12:15 :
effectivement de plus en plus de talents partent a londres travailler dans la finance.une richesse qui manque a la france
a écrit le 30/04/2012 à 19:05 :
il a raison. avec la complicité des politiques, ils ont entretenu cette bulle immobilière pour revendre à prix d'or aux actifs et aux jeunes leurs tas de parpaings achetés 2 francs 6 sous à l'époque, pour placer finalement cet argent dans des assurances vie qui ne sont qu'un 2em racket des actifs....en effet, les AV ne sont en réalité qu'un transfert des impots des actifs vers les rentiers, les vieux....
Réponse de le 30/04/2012 à 20:06 :
si les jeunes étaient moins paresseux et plus entreprenants,nous n'aurions pas besoin sans cesse de les assister financièrement.nous n'avons jamais connu le rsa ou la semaine de 35h.si je peux aujourd'hui prendre ma retraite a 50 ans bien sonnés c'est que j'ai beaucoup travaillé ma vie entière!
Réponse de le 01/05/2012 à 11:34 :
retraite à 50 ans!! à cet âge-là on peut facilement encore travailler une dizaine d'années; mais dans ce pays il y a deux catégories de personnes: les salariés du privé qui payent pour les nantis de la fonction publique (retraite à 50 ans, celle-ci basée sur les 6 derniers mois et j'en passe); vivement que cela change, c'est honteux.
Réponse de le 01/05/2012 à 12:19 :
@julien,vous confondez tout!la ratp est une des entreprises les plus exigeantes au niveau qualité,sécurité et temps de travail.vous préférez peut etre les présentateurs de canal+ dans le privé,payés 25000euros par mois?ceux la aussi vous les payez ,et sans meme etre abonnés
Réponse de le 01/05/2012 à 18:58 :
je pense que c'est vous qui confondez tout, que ce soit la RATP, la SNCF etc, ces services publics se doivent d'être réformés au plus vite c'est à dire la suppression des régimes spéciaux. Vous êtes des millions à profiter de ces privilèges d'antan. Les fonctionnaires en France sont nettement trop nombreux et coûtent une fortune à notre pays.
Réponse de le 02/05/2012 à 7:44 :
Le plus insupportable c'est que cette génération de retraités se permet de juger et de donner des leçons.
a écrit le 30/04/2012 à 18:25 :
ils me font bien rire ces 68 ards qui n'ont ni construit ce pays ( ce sont leurs parents), ni réformé quoi que ce soit. ils n'ont pas non plus cotisé pour leur retraite mais pour celle de leur parents (on est dans un système par répartition pas par capitalisation). ils mentent et sont hypocrites quand ils feignent de savoir que leur retraites ont toujour été non financées tout comme leurs augmentations. ils mentent et sont hypocrites quand ils font semblant de découvrir que le rapport actif/passif est en chute libre....et la seule solution pour sauver les retraites (surtout la leur!) c est que les jeunes et actifs travaille toujours et encore plus longtemps et laissent tomber un à un leurs acquis sociaux....pas étonnant non plus de voir tout ces 68ards nous raconter leurs pseudo histoires de pavés et de woodstock alors qu'ils votent en majorité à droite aujourd'hui.Ils mentent et sont aussi hypocrites quand ils disent qu'ils ont cotisé eux ! il savent très bien que leur taux de cotisation est incroyablement faible au regar du taux appliqué à un actif aujourd'hui. ils mentent et sont hypocrites en feignant de ne pas savoir que contrairement à leur époque il n'y a ni plein emploi, ni état providence , ni immobilier accèssible aujourd'hui. en effet, il'immense majorité du patrimoine immo est entre vos mains...de rentier. allors le jeune diplmomé et le jeune entrepreneur, ben ils partent ! hors de question qu'ils se laissent saignés comme ca pendant longtemps , pour tenir à bout de bras un système dont ils ne profiteront jamais.
Réponse de le 01/05/2012 à 15:03 :
@les 68tards: c'est sûr que si tous nos ancêtres avaient eu la même mentalité que toi, on serait encore à l'âge de peierre :-) Au lieu de toujours pleurnicher et de jalouser les 700 euros de tes parents, il faut prendre son courage à deux mains et se battre. La jeunesse est vraiment pathétique et ne laisse présager rien de bon pour le pays.
Réponse de le 02/05/2012 à 7:49 :
Que les retraités commencent par lâcher leurs biens immobilier à un prix compatible avec un salaire normal.

Pour les retraités l'immobilier = un magot.

Pour les jeunes immobilier = de la place pour envisager un avenir, développer des projets et loger une famille.
a écrit le 30/04/2012 à 17:28 :
Les Chinois s'inquiètent de cette invasion...du péril blanc!
Réponse de le 01/05/2012 à 11:45 :
LOL !
Faut dire aussi qu'en chine ils sont déjà nombreux
a écrit le 30/04/2012 à 17:00 :
Et si par malheur le gros mou passait (heureusement, c'est très loin d'être fait), gageons qu'il y aura des avions supplémentaires au départ de la France !!! Pour détruire la France, votez Hollande !!
Réponse de le 30/04/2012 à 17:36 :
@Pat34: parce que c'est sûr qu'avec Sarko on va être aux anges :-) ses décennies à divers postes du gouvernement ne prouvent-ils pas sa grande compétence dans tous les domaines exercés :-)) tu serais pas sado-maso par hasard :-)
a écrit le 30/04/2012 à 16:56 :
Les Français sont de plus en plus nombreux à fuir la crise en Asie
Si ils fuient la crise en Asie qu'ils reviennent en france ....le titre est vraiment ridicule..
Réponse de le 30/04/2012 à 17:13 :
Les français fuient la crise EN ALLANT en Asie. un peu de jugeotte , que diable!
a écrit le 30/04/2012 à 16:41 :
Ca doit être ça, le choc de confiance de Flanby.
a écrit le 30/04/2012 à 15:52 :
Prendre en exemple des importateurs de produits chinois n'est pas d'une grande originalité et n'aidera pas la France à sortir du marasme...
vous parlez d'étudiants ou des exportateurs italiens ou allemands: et les français?
Réponse de le 30/04/2012 à 16:12 :
@berlep: tout à fait d'accord, je crois que cette entreprise d'importation est éphémère mais elle montre que certains vont ailleurs pour exploiter les autres ...en se plaignant d'être eux-mêmes exploits :-)
a écrit le 30/04/2012 à 15:26 :
ils coulent le pays puis partent bronzer en Asie en envoyant la note à leurs enfants et petits enfants...
Réponse de le 30/04/2012 à 16:04 :
@merci les vieux: tes courtes études, ta santé, etc. c'est qui qui a payé ? et pourquoi tu ne vas pas en Asie créer aussi ta propre entreprise plutôt que de pleurnicher et jalouser les autres ???
Réponse de le 02/05/2012 à 8:07 :
Nos études, notre santé : payées par les allocations familiales et par le quotient familial... alors merci aux hauts revenus et aux célibataires !
a écrit le 30/04/2012 à 15:26 :
Au secours la gauche revient !!!!!!!
a écrit le 30/04/2012 à 14:11 :
Elle est belle cette génération de boomers qui non seulement n'a jamais voulu réformer la France mais laisse toutes ces dettes aux jeunes et aux actifs...et ils onnt en plus le culot de vouloir nous expliquer ce qu'il faut faire pour relever la France et le culot de demander des revalorisations de retraites..honte à eux et à leur hold up intergénérationnel quand on sait qu'une grnde partie de leur retraite est payée par de la dette qui sera remboursée par les autres....alors moi actif, je pars aussi, dans un pays où ils ne profiterons pas de mes cotisations ! rira bien qui rira le dernier.
Réponse de le 30/04/2012 à 16:18 :
je pense que vous avez été trop gaté par la société française.nous avons cottisé pour nos retraites ,a votre tour de contribuer
Réponse de le 30/04/2012 à 17:43 :
@Honte...: t'as de toute évidence raté plein de cours d'hisoire (et vraisemblablement d'autres cours) pour dire de telles inepties :-) Les boomers ont fait mai 68, maintenant à toi de faire ton avenir sans attendre que d'autres t'assistes :-)
Réponse de le 30/04/2012 à 19:08 :
Bien mais en même temps 70 % des jeunes veulent devenir fonctionnaires, alors que nos anciens eux n'ont jamais eu d'assistanat à leur époque, alors je crains que la mentalité collectiviste perdure dans ce pays.
Réponse de le 01/05/2012 à 11:50 :
@retraité ratp !
Pas d'accord je ne suis !
Il y a la solidarité intergénérationelle !
Vous n'avez pas cotisé pour vous ! Vous avez cotisé pour payer les retraitrs de vos parents et grand parents, de ce fait vous avez gagné le droit que quelcun cotise pour vous quand le temps sera venu!!!!
Réponse de le 01/05/2012 à 13:53 :
@Henry: on connaît cette vieille regaine qui voudrait qu'on cotise pour les autres, mais la réalité, c'est bien qu'on touche sa retraite en fonction de ses cotisations et pas celles de son père ou de son grand-père.
Réponse de le 02/05/2012 à 7:54 :
Votre part du gâteau "retraite" dépend des cotisations que vous avez versées à vos vieux à vous. Mais le gâteau est beaucoup plus petit qu'avant et il est financé en bonne partie par la dette.

Les premiers retraités par répartition n'avaient versé aucune cotisation eux.
Réponse de le 02/05/2012 à 15:20 :
@Charles: ah oui, la mentalité collectiviste... ca fait longtemps qu'elle existe en France. Contrairement à ce que vous dites, d'ailleurs, les boomers ont aussi profité de l'assistanat à leur époque.
Réponse de le 02/05/2012 à 15:28 :
@Patrickb: oui en théorie. La réalité, c'est que les 20-40 ans actuels ne toucheront (quasiment) rien, même en ayant cotisé, parce que la pyramide de Ponzi de notre système de retraites s'écroule progressivement.
Même avec les chiffres INSEE et leurs ratios nombres d'actifs par retraité etc., les journalistes sous-estiment l'ampleur du problème. Un actif n'est pas forcément un cotisant au système: il faut soustraire les chômeurs, ceux qui ont un emploi dont les charges ne sont pas payées etc. Ca fait peur...
a écrit le 30/04/2012 à 13:38 :
J'ai aujourd'hui 61 ans, retraité depuis 3 ans, ai décidé de m'installer en Thaïlande, avec mes 2800 euros de pension, impossible de vivre dignement en France, ici j'ai pu même sortir avec des jeunettes de 20 ans, idem à Marrakech, chose impossible en FRANCE. J'espère que Nicolas SARKOZY (pbsl) sera élu à plus de 55 % mais je crains qu'il puisse avoir un Sarko en Thaïlande ou au Maroc car je risque d'être expulsé si je ne parle ni thaï ni arabe ni ^suis musulman.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:29 :
vous êtes typique de l'electorat de droite qui soutien ce type qui a mis la France à terre par l'explosion de la dette, des déficits,etc....et vous ne pensez en fait qu'à votre retraite comme un sale égoïste. Retraite qui soit dit en passant est loin d'être négligeable car vous avez beaucoup plus que la moyenne des actifs.....alors arrêtez de crier misère car les générations suivantes n'auront même pas ca, voire même pas de retraite. Belle mentalité que la vôtre : je me tape des minettes de 20 berges qui pourraient être mes filles...quelle image des expats et de la France que vous donnez là...beurk !!!!
Réponse de le 30/04/2012 à 14:35 :
en tous cas au nombre de c*nneries écrites par ligne t'es champion du monde.
en retraite à 58, ans, pas mal pour quelqu'un qui critique le système.
2800 euros de pension c'est 2,5 smics de "vrais ;o)" travailleurs
et c'est assez pour vivre dignement en france!
"sortir" des jeunettes de 20 ans pour un soixantenaire, pas de quoi être fier! et dire qu'elle sont obligées de vous suivre pour votre argent, vous devriez avoir honte, j'espère que vous n'avez pas de fille, car en pensant à elle, vous auriez certainement une autre attitude. sarko à 55% , c'est un rêve!
et vous feriez bien d'apprendre un minimum de la culture des pays que vous visitez avant de disparaitre de ce forum où vos remarques sont obscènes et inutiles.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:49 :
Elles pourraient même être ses petites-filles. Le cliché total du vieux beauf qui part faire du tourisme sexuel. De grâce, Cavaliere, abstenez-vous de poster n'importe quoi (et de voter par la même occasion, ce serait judicieux).
Réponse de le 30/04/2012 à 15:11 :
vous croyez que un mec qui vit en Thaïlande s'intéresse au élection française..... cela m'a l'air d'un gros fake. en plus les chiffres me paraissent éhontés et complètement faux.... enfin croyez qui vous voulez
Réponse de le 30/04/2012 à 18:24 :
moi aussi je suis retraité,meme si je ne partage pas toutes les idées de cavaliere,je voterai aussi pour sarkozy qui vient d'augmenter nos retraites de 2.4 pour cent.c'est le seul qui a une vision et le seul a avoir suffisament se caractère pour mener a bien les réformes indispensables pour le pays
Réponse de le 30/04/2012 à 19:12 :
Regardez ces moralistes collectivistes qui se font prendre à la moindre provocation, et notamment celle de Cavalière. Croyez vous vraiment qu'une personne puisse dire aussi facilement qu'il se tape des jeunettes de 20 ans en Thailande ? Ah le beau cliché. Et tout de suite des abrutis tombe dans son panneau. Quelle rigolade !!
Réponse de le 30/04/2012 à 19:13 :
à Poutine. Je vous signale que ce sont vos copains UMPS confondus qui ont ruinés la France. Les déficits ca date de 30 ans, de l'ére socialiste Mitterand.
Réponse de le 30/04/2012 à 20:08 :
@charles:je crois que vous vous trompez et que cavaliere est sincère.et qu'aujourd'hui ses propos ne choquent plus grand monde dans le monde globalisé ou nous nous trouvons
Réponse de le 01/05/2012 à 22:40 :
@cavaliere: tu parles pas non plus anglais, mais les filles comprennent quand tu montres les billets :-) Quelle vie triste quand même qui somme toute se réduit à rien si ce n'est l'argent :-)
Réponse de le 02/05/2012 à 8:08 :
@Patrickb,
I love Money !
Greed is good !
a écrit le 30/04/2012 à 13:20 :
Socialos comme Hollande ou Étatistes comme Sarkozy mettront en place rapidement une exit taxe pour bien rincer les postulants au départ.
Les très riches sont déjà partis.
Restent les classes moyennes et ceux qui essaient encore de s'enrichir mais qui n'y arriveront jamais car les ''compères'' leur suceront la moelle jusqu'au cercueil pour conserver les faveurs de leurs ''clients'' : les gueux d'une part et les rentiers de l'autre !
Réponse de le 30/04/2012 à 13:40 :
c'est déjà au programme...
Réponse de le 30/04/2012 à 14:15 :
@Henri,
LEUR EXIT TAXE : C'est du grand n'importe quoi !
Que fire des expat classiques qui partent 3 ans pour le boulot !
C'est bien d'eux donc on parle dans l'article !
L'exil fiscal c'est pas en chine, c'est en suisse ou en belgique !
Avec ce type de mesure : Non seulement tout le monde va foutre de camp, mais en plus, ils changeront de nationalité !
Réponse de le 30/04/2012 à 14:38 :
@gg: sûr que cette taxe c'est du n'importe quoi, n'empêche que le gouvernement y réfléchit très sérieusement, quel que soit le bord (eh oui, il faut trouver des sous....). Ceux qui partent pour trois ans ont un visa longue durée. Si vous partez pour étudier ou "vous faire les dents", vous demanderez un visa de plus courte durée. L'état considère que vous vous "évadez" si vous liquidez vos biens en Fance avant votre départ, comme un transfert d'argent vers un compte du pays de votre destination. Revenus et capitaux de France expatriés = taxés... Quant à changer de nationalité, la plupart des pays vous demanderont d'avoir résidé depuis 5 à 10 ans sur leur territoire. Pas sûr que d'ici là ça aille mieux en France effectivement..
Réponse de le 30/04/2012 à 15:37 :
C'est sur que c'est n'importe quoi mais effectivement, rien ne les arrête ...
Seuls comptent leurs petits mandats, leurs petits émoluments, leurs petits avantages et bien sur la satisfaction de leurs ''clients'' pour se faire ré élire .
Ne soyons pas dupes : ils n'ont que la valeur travail à la bouche mais comme les travailleurs sont minoritaires, ferment leur g....e et bossent, ils auraient tord de ne pas continuer à les tondre.
Réponse de le 30/04/2012 à 19:15 :
Avec de l'argent plus de probléme de délais, et puis je demande à voir comment les étatistes français vont ils imposer aux autres pays de récupérer pour l'administration française de l'impot indu chez eux.
a écrit le 30/04/2012 à 13:08 :
en tant que retraité ,je trouve qu'on exagère beaucoup les difficultés economiques en france.la vie n'est pas si dure,comparée a d'autres pays
Réponse de le 30/04/2012 à 13:27 :
Un peu grosse la ficelle, creuse toi les méninges pour trouver autre chose.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:39 :
Je doute que le guichetier parti à la retraite soit du même avis que vous...
Réponse de le 30/04/2012 à 13:58 :
Mouais, le cheminot parti à 52 ans, l'ouvrier du livre parti à 50 ans, les fonctionnaires partis avant la réforme à 58 ans trouvent la vie assez belle.
Les clandestins qui se font soigner gratos grâce à L'AME doivent trouver la vie assez belle.
C'est pas la même chose pour le petit patron ou l'employé du privé...
Et je dirais, même pour les classes moyennes supérieures qui sont dans le viseur de Flamby.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:10 :
C'est vrai qu'avec la retraite à 55 ans voire à 50 la RATP n'est pas le bagne. Surtout que dans les régions pour le même boulot ils partent au plus tôt à 60 !
Réponse de le 30/04/2012 à 14:17 :
@Molitor,
Avant Flamby, les riches et super riches sont partis !
Avec Flamby c'est le tour des classes moyennes et moyennes supérieures!
A mon humble avis, soit Flamby a beaucoup à faire car je pari sur l'exide massif cette fois !
Réponse de le 30/04/2012 à 14:31 :
Exodes massifs? N'est-ce pas juste ce que l'on appelle mondialisation? ;-)
a écrit le 30/04/2012 à 12:51 :
Mais il y aussi la santé à ne pas oublier. Tout est idyllique sur le papier. la plupart de ces "expatriés" ont sans doute les moyens de faire la navette avec la mère patrie.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:28 :
Et lors d'un retour au pays, les français se voient demandés de payer les arriérés de cotisation de Sécu, sur une période de deux ans. Donc pas sûr que le coût des soins soit plus élevé en Chine. Quant à leur qualité, c'est identique si l'on a les moyens.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:58 :
Surtout que l'offre de santé est clairement meilleure en Asie pour un coût dérisoire comparé à la France. Allez essayer les hôpitaux de Bangkok, vous serez étonné ! Pas sûr, donc, que les "expatriés" reviennent faire la navette en France pour mal s'y faire soigner.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:26 :
@julito Oui, je témoigne dans le même sens. Perso, même si j'ai un boulot (donc sécu) et mutuelle en France, je préfère me faire faire des lunettes et me soigner les dents en Asie.
Réponse de le 30/04/2012 à 16:08 :
@julito: y quand même une différence de taille: en France, on cotise à la sécu, pas en Chine pusiqu'elle n'existe pas. On pourrait en effet tout supprimer, mais serait-ce aller de l'avant ou régresser ?
Réponse de le 30/04/2012 à 19:18 :
LA qualité des soins en Thailande est largement supérieure à la France. Hopitaux ultra moderne, infirmière et médecin dans sa langue, soins immédiat, équipement au top. Ah non vraiment il n'y a rien à envier à la France avec ses hopitaux miteux ou l'on a le droit de mourir à cause des heures d'attente aux urgences incroyables, et les maladies nosocomiales 10 fois supérieur à l'europe du nord par exemple. Ah j'oubliais de dire que les couts sont 3 à 4 fois inférieurs qu'en France. Que je pense que les français se prennent pour les meilleurs au monde, je rigole.
a écrit le 30/04/2012 à 12:21 :
ce mouvement sera croissant, car les HOLLANCHONS nous promettent l'enfer fiscal aux classes moyennes.
Réponse de le 30/04/2012 à 12:35 :
il faut dire aussi que sarko a bien commencer le travail :-))
Réponse de le 30/04/2012 à 12:40 :
Je l'ai deja connu cet enfer avec Sarko pendant 5 ans, en tant que cadre celibataire sans enfant, je me suis fait rincé alors je suis maintenant immunisé.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:26 :
L'avantage, en faisant partie de la classe moyenne, c'est que l'on sait que quel que soit le gouvernement nous serons toujours les plus mal lotis...
Mais si l'on compare avec la Chine, rien de mieux là-bas. La classe moyenne est quasi inexistante. La possibilité d'investir sur un marché, certes optimiste, mais totalement dérèglementé n'est pas si mirobolant...
a écrit le 30/04/2012 à 11:45 :
Trop d'assistés, de fonctionnaires et de politiques à payer par l'impot, et voila le résultat. Compatriotes il est possible de fuir l'enfer fiscal et idéologique bolchévique français en s'expatriant, jusqu'au moment ou les collectivistes français commenceront à mettre des restrictions à la liberté du citoyen pour échapper à ce pays devenu fou qui privilégie l'assistanat aux entrepreneurs. C'est un résultat prévisible.
Réponse de le 30/04/2012 à 12:39 :
et le gros avantage : quand on aura complètement supprimer le système des retraites , il n'y aura plus de fuite des retraités vers l'Asie :-))
Réponse de le 30/04/2012 à 12:57 :
En effet, et la France aura fini de mettre en place sa propre paupérisation, comme le prévoyait le Général De Gaulle. Un beau pays ruiné et contaminé par la pensée bolchévique présente dés l'école ou le gavage d'esprits des jeunes, puis constamment par les médias (officiellement à 90 % de gauche d'aprés l'INSEE), et les biens pensants, le tout entrainant vers l'idéologie collectiviste destructice de richesses pour les citoyens. Bon courage Messieurs les anti libertés individuelles au profit de vos mafias étatistes, syndicales, eurofédéralistes et financières.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:20 :
Il doit y avoir longtemps (mais alors très, très, très longtemps) que vous êtes sortis de l'école. Ou alors la vôtre était sponsorisée par les jeunesses communistes? 90% de médias de gauche??? Pouvez-vous nous montrer où une telle enquête de l'INSEE est publiée? J'ai l'impression à vous lire que l'UMP se trouve déjà à votre gauche...
Je ne vis vraiment pas dans la même France que la vôtre...
Réponse de le 30/04/2012 à 13:22 :
Je vous plains ; comme disait Pigault-Lebrun, "Tout ce qui est exagéré est insignifiant..."
Réponse de le 30/04/2012 à 19:28 :
Et bien si j'exagère alors expliquez moi comment aprés 40 ans de pouvoir partagé entre amis de l'UMPS avec l'étendu de leurs échecs politiques, la paupérisation du pays (prévue par De Gaulle), l'écroulement du niveau de sécurité, une immigration hallucinante qui menace à présent les valeurs humanistes durement gagnées par le siècle des lumières, les déficits abyssaux ont ils été possible en permettant aux mêmes hommes politiques de diriger ce pays si ce n'est avec la complicité des médias ? Dans aucun autre pays (à part la Chie, Cuba et la Corée du Nord) cela aurait pu être possible. Je suis un libéral humaniste, et vous etes des égalitaristes collectivistes tendance bolchévique. La preuve il n'y a plus qu'en France ou le parti communiste existe encore, et ou un fou dangereux comme Mélenchon a bonne presse, alors que le monde entier s'est débarrassé des stalines en herbe (encore une fois à part les pires pays au monde). Le pire c'est que vous ne vous en rendez meme plus compte.
a écrit le 30/04/2012 à 11:37 :
Concernant les retraités partis au "soleil levant" notamment mais pas seulement, qui perçoivent leur retraite française il serait temps de proposer une retenue à la source de 40 % et ce quelque soit leur montant de pension. Pourquoi ? parce qu'ils bénéficient de la couverture sécu et qu'ils sont bien contents de trouver l'armée française pour les rapatrier lorsque le pays d'accueil est en "révolution"ou lors d'une catastrophe naturelle. D'autres parts ils ne participent plus à l'activité économique de notre pays (ils consomment hors france) et creusent d'autant plus le déficit de la balance commerciale. Un retraité vivant et consomant sur le territoire nationale, voilà ce qu'il faut encourager !!!!
Par ailleurs les retraités bénéficient de revalorisation supérieure à celle du point d'indice de la fonction publique, en période de déficit budgétaire est-il normal de voir la pension des retraités dont celles qui dépassent 2 000 ? par mois être mieux revalorisées que les salaires des actifs ? il faut a mon avis revalorisé les petites pension jusqu'à la hauteur du smic net du taux d'inflation à minima, pour les pensions supérieure à 2 000 ? nettes il faut limiter la hausse soit au niveau de l'indice de la fonction publique soit au taux d'inflation diminué de 30 % (aisni si inflation = 1.5 hausse au de là de 2000 ? limitées à 1.05%)
Voilà maintenant vous pouvez, les retraités, "me gueuler dessus"
Réponse de le 30/04/2012 à 11:54 :
Mais oui Monsieur Staline, si je suis votre raisonnement il serait encore mieux d'empécher les personnes de sortir du pays, au moins ca serait clair, ainsi aprés Cuba et la Corée du Nord, la France ferait partie de l'équipe de ces pays contre la liberté individuelle de disposer de sa propre personne comme on l'entend.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:29 :
Vous faites erreur ! je dis simplement que ces personnes sont égoistes. Que les caisses sont vides et qu'il faut une solidarité entre génération. Je laisse sortir sans problème ces retraités et leur laissent le choix de leur résidence et ne suit en rien un "coco" ou un stalinien. J'ai une logique économique, vous auriez du mieux lire ce que j'ai écrit, ces restraités ne participe plus à l'activité économique de notre pays mais bien au creusement du déficit de la balance commercial et de la sécurité sociale (du fait qu'ils cotisent à la sécu sur leur pension). Par ailleurs lorsque je lis des retraités avec 2800 ? dire qu'en thaillande celà leur permet de faire la fête croyez moi celà me renforce dans mon idée qu'il faut limiter la hausse des pensions au delà des 2 000 ? net par mois et institué une retenue à la source supérieure ou égale à 30 %. Mais j'ai le droit de me tromper et vous avez le droit d'avoir raison ou pas.....
Réponse de le 30/04/2012 à 20:26 :
Les caisses sont vides à causes des politiques que vous avez mis au pouvoir depuis 30 ans. Virer 3 millions de fonctionnaires en trop, les millions d'étranger qui profitent du systéme, les assistés par profession, les ministéres en trop, les monopoles d'état et l'étatisme bouffi, remettez en place une monnaie papier étalonnée à l'or, et vous verrez que vous n'aurez plus besoin d'etre jaloux de vos anciens. Mais pour cela il faut du courage, et il est plus facile de désigner des bouc émissaires et de faire la morale. Mais pour qui vous prenez vous ?
a écrit le 30/04/2012 à 11:19 :
Mélanchon a dit "qu'ils partent", c'est ce qu'ils font.
a écrit le 30/04/2012 à 11:17 :
on melange un peu les choux et les carrottes dans cet article
Un retraite qui va s installer la ou le niveau de vie est bas afin de pouvoir employer des domestiques et avoir une grande maison n a rien a voir avec le jeune francais qui s expatrie car en France son avenir c est pole emploi

On peut meme dire que ce sont de faces opposees de la meme piece. Le retraité va toujours toucher les prestations sociales francaises (retraite mais je suis sur aussi securite sociale s il doit se faire operer). Le cout de ces prestations est ponctionne sur la jeune generation qui du coup ne trouve plus de travail ou sous paye. Ils doivent alors s expatrier s il veulent avoir un avenir que ne se resume pas a payer pour les vieux
Réponse de le 30/04/2012 à 11:41 :
Vous semblez ignorer que la secu est payante si vous vivez à l'étranger entant que retraité, de plus les retraites sont un du puisqu'ils ont cotisés toute leur vie pour payer les retraites des autres avant vous. Les expatries retraités ou non ne bénéficient d'aucun avantage de la France, ni de ses infrastructures (école, transport, assistanat, etc..). Vous semblez contaminé par la propagande collectiviste francaise qui voudrait empécher les individus de profiter de leur liberté de chix, monsieur le petit dictateur.
Réponse de le 30/04/2012 à 12:35 :
La sécurité sociale payante ? Dans le pays des Bisnounours peut être. Le fisc et la sécu viennent de recouper leur fichier car nombre d'expat se faisait soigner gratuitement lors de séjour en France.
Réponse de le 30/04/2012 à 12:59 :
Vous confirmez donc qu'il n'est possible légalement de se faire soigner gratuitement à l'étranger sans payer de cotisation, et ce contrairement aux mensonges propagés ici même.
Réponse de le 30/04/2012 à 14:26 :
@toby75: comment pouvez-vous vous faire soigner sans carte vitale? Lorsque vous vous faites soigner en France, il vous faut une carte vitale à jour. Si vous n'avez pas payé votre cotisation au régime de sécurité sociale, vous n'êtes plus assuré. Donc vous ne pouvez bénéficier de soins. Et si vous pouvez en bénéficier, c'est donc que vous vous êtes acquitté de vos droits, donc on ne peut plus considérer que vos soins sont gratuits. Sauf à aller vous faire soigner auprès d'organisations humanitaires...
Il faut arrêter d'écrire n'importe quoi...
Réponse de le 30/04/2012 à 19:39 :
C'est exact.
Réponse de le 01/05/2012 à 6:18 :
Je suis expatrié depuis vingt ans.Je cotise en France toute l'année pour une couverture effective de deux mois. Un de mes collègues français de l'humanitaire ne peut tout simplement pas se faire soigner en France, à moins de payer des coûts exorbitants.De nombreux lecteurs racontent n'importe quoi.
Réponse de le 01/05/2012 à 11:55 :
Je vis moi meme a l etranger je n ai donc pas droit la secu francaise. Mais je suis sur que si j essaie ma carte vitale fonctionne encore

Dans le cas de retraites, je suis sur que la plupart ont encore une adresse (au moins postale) en france. donc la secu n a aucun moyen de savoir que ceux ci ne resident plus en france. d ou les soins gratuits

PS: le retraites ont payes les retraites de leurs parents. Soit pas grand chose en % de leur salaire. Maintenant ils saignent les jeunes generations pour ce payer des retraites qui n ont rien a voir avec celles de leur parents et en plus les insultent en les traitant de faineant qui ne veulent pas travailler
Réponse de le 01/05/2012 à 12:12 :
Je répète : Il est donc impossible de se faire soigner gratuitement par la secu en vivant à l'étranger sans cotiser, s'il existe des maguoille c'est du ressort de la justice, et si vous utilisez votre carte vital en toute illégalité alors vous etes passible de rendre des comptes, de plus votre cas n'est absolument pas le cas de la majorité. Si nos anciens ont moins socialement cotisé en proportion que vous maintenant ce n'est surement pas de leur faute, mais de vos amis au pouvoir qui décident d'augmenter les taxes et charges pour nourrir les assistés de tous poils en France. Vous vous trompez de coupable.
Réponse de le 01/05/2012 à 13:57 :
@cdg: n'importe quoi !!! la cerise sur le gâteau quand on est un retraité qui vit à l'étranger, c'est qu'on paie 4,6% de notre retraite au titre de la sécu, mais on nous précise que l'on a pas droit à la sécu. Faudrait te renseigner avant de faire des crises de jalousie :-)
Réponse de le 02/05/2012 à 15:05 :
@Libre & co: malheureusement, cdg a raison, il est possible de se faire soigner gratuitement en France tout en vivant à l'étranger. Je ne critique pas, je constate.
Moi-même expat depuis plus de 10 ans, j'ai l'exemple d'un ami qui revient en France pour se faire soigner sans rien payer, via la CMU, et ca marche. J'ai aussi une amie qui a bizarrement toujours sa carte vitale (officiellement vivant chez ses parents), même si elle travaille hors de France depuis quleques années déjà, et qui l'utilise quand elle revient.
a écrit le 30/04/2012 à 11:15 :
Les Français sont de plus en plus nombreux à fuir la crise en Asie ....c'est ridicule, au contraire ils s'installent en Asie pour esquiver la crise en france.
Relire le titre..
Réponse de le 30/04/2012 à 11:27 :
C'est exactement ce que dit le titre, vous n'avez pas compris
Réponse de le 01/05/2012 à 6:41 :
Je suis en Inde, et je peux vous dire qu'il y a une crise: inflation à plus de 10% annuels, pour le bâtiment, on en est à 20/25%.Etat au bord de la faillite, donc prélèvements obligatoires en hausse.Le tout avec un taux de change quasiment fixe vis-à-vis de l'Euro.Résultat: une perte de pouvoir d'achat supérieure à 10% l'an.
La retraite minable que je vais percevoir (si j'arrive à cotiser jusqu'au bout:66ans) ne me permettra pas de retourner en France.
D'autre part, la course aux armements en cours en Asie, et les innombrables tensions régionales entre états, le poids disproportionné de la Chine dans la région, me font craindre un jour un retour massif de ces retraités "idylliques" (ce qui n'est pas mon cas,vous l'avez compris)
a écrit le 30/04/2012 à 10:40 :
"Entreprise d'importation de gadgets chinois", des m....s en somme. Consommant énergie, main d'oeuvre esclave, polluante en transport. Nouvel Eldorado, nouvelle croissance, pour combien de temps encore?
Les retraités à Bali, heureusement qu'ils ont gagné leur argent en France, la retraite et les placements en Assurance-vie qui vont avec. Ce n'est pas un reproche, seulement une constatation.
a écrit le 30/04/2012 à 10:40 :
"Entreprise d'importation de gadgets chinois", des m....s en somme. Consommant énergie, main d'oeuvre esclave, polluante en transport. Nouvel Eldorado, nouvelle croissance, pour combien de temps encore?
Les retraités à Bali, heureusement qu'ils ont gagné leur argent en France, la retraite et les placements en Assurance-vie qui vont avec. Ce n'est pas un reproche, seulement une constatation.
Réponse de le 30/04/2012 à 13:03 :
Le problème c'est la cause et non pas les conséquences, ne vous trompez pas de débat. La France a décidé de devenir un enfer fiscal, et les citoyens eux cherchent le paradis. C'est à la France de devenir un paradis, ainsi elle attirera les entrepreneurs, les richesses et les emplois, et les retraités auront moins envies de partir mais au contraire de revenir. Trop d'impot tue l'impot, trop d'(assistés de fonctionnaires et de mafias étatiques sont les causes de la paupérisation de la France, et non l'inverse.
Réponse de le 01/05/2012 à 12:19 :
@Libre,
Je ne peux que confirmer le propos !
a écrit le 30/04/2012 à 10:31 :
N'ayez plus rien en France, maison, revenus mobiliers, revenu immobilier, si vous voulez échapper au fisc, mais surtout à Mr Hollande
Réponse de le 30/04/2012 à 14:43 :
Ne rien avoir, pour ne rien avoir à donner, ça c'est une bonne idée!
a écrit le 30/04/2012 à 10:22 :
il y en a même qui paie beaucoup moins d'impôts sans être dans un paradis fiscal, et ils y sont heureux !!!! est-ce possible ??? il y a moins d'impôts et plus de perspectives de travail !!! comment est-ce possible ?? les politiques français n'ont pas pensé que moins il y a d'impôts et plus l'activité économique marche !!! a oui évidemment il y a peut-être là-bas moins de politiques et moins de fonctionnaires !!
Réponse de le 30/04/2012 à 20:24 :
Par rapport à la France, l'enfer fiscal par excellence, pratiquement tous les autres pays sont des paradis fiscaux. Que préférez vous l'enfer ou le paradis ?
a écrit le 30/04/2012 à 10:13 :
Si Hollande est élu comme on va succomber sous les impots, partons tous à Bali
Réponse de le 30/04/2012 à 14:41 :
Et si Sarko est élu, on vous enverra au bagne si vous osez passer la frontière sans y laisser vos économies.
Réponse de le 30/04/2012 à 19:41 :
Ce sont les mêmes !! C'est l'UMPS et vous me faites rire avec vos affrontement stériles entre Sarko et Holland, ils ont les memes écoles et sont potes depuis des lustres. Vous etes vraiment naif de croire ce que vos médias vendus et collectivistes vous font croire.
Réponse de le 01/05/2012 à 22:42 :
@nicole: les habitants de Bali sont les baliseurs, non ? pourquoi une peur aussi bleue alors qu'avec l'un comme avec l'autre, il faudra bien que le contribuable comble les déficits accumulés :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :