Un trou de plus de 400 millions dans le budget du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

 |   |  395  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a constaté à son arrivée au ministère des dépenses non budgétisées à plus de 400 millions d'euros. Elle regrette ces "impasses budgétaires" laissées par ses deux prédécesseurs... "sans volonté polémique".

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, s'est dit "très surprise" à son arrivée au ministère par les "impasses budgétaires" laissées par ses deux prédécesseurs. "Au total, le montant des dépenses non budgétisées s'élève à plus de 400 millions d'euros", a-t-elle précisé devant les députés de la commission de Affaires culturelles et de l'Education de l'Assemblée nationale. Et d'enfoncer le clou : "dans un contexte où les dépenses publiques doivent être maîtrisées, c'est loin d'être négligeable". Du coup, la ministre doit procéder "par redéploiement" alors qu'elle souhaitait "utiliser les marges de manoeuvre pour financer des actions nouvelles correspondant à des besoins réels, plutôt que pour colmater des brèches".

Une liste des dépenses non budgétisées longue

La liste des dépenses non budgétisées, que la ministre a dressé "de manière factuelle, sans volonté polémique" est "longue". Ainsi, c'est le cas du dixième mois de bourses "annoncé à grand renfort de publicité par mes deux prédécesseur"s pour 150 millions d'euros en 2012 et 70 millions en 2011. "Ces chiffres ont été cités à deux reprises par la Cour des comptes", a rappelé Geneviève Fioraso. C'est aussi le cas du glissement vieillesse technicité (GVT)  pour 37 millions d'euros, soit 100 millions d'euros cumulés sur la période 2010-2012, le décalage entre charges réelles de personnel et crédits transférés aux universités au moment de leur passage aux responsabilités et compétences élargies (RCE) pour 50 millions d'euros.

Enfin, s'agissant des projets structurants dans le domaine de la recherche, elle a trouvé "une dette de 45 millions d'euros à l'égard de l'Agence spatiale européenne (ESA) en 2012 et un sursaut de 66 millions d'euros pour le financement du projet ITER à partir de 2013".

Langage de la vérité

En matière budgétaire, "il convient de tenir un langage de vérité", a-t-elle expliqué. "En tous les cas", la ministre a décidé de construire "un budget sincère et il le sera". S'agissant des grands projets dont le financement a été sous-évalué, le ministère est "en train de lisser les dépenses dans le temps, sans porter atteinte aux contrats passés avec les entreprises, qui servent la croissance et l'emploi".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2012 à 5:06 :
Avez vous remarqué sur votre feuille d'imposition sur le revenu que le fisc vous prélève des frais de gestion ? Il s'agit d'un pourcentage sur le montant de votre imposition. En fait, plus votre impôt est élevé plus vos frais de gestion grimpent. Bizarre non ? D'autant plus qu'avec le traitement automatisé et la dématérialisation, les frais devraient être nuls. Par ailleurs, il s'agit d'agent de l'Etat qui traitent nos dossiers, donc déjà payé par nos sous. Je sais, c'est pas d'aujourd'hui, mais quand même, il y a un loup quelque part.
Réponse de le 01/08/2012 à 18:23 :
Etes vous certain que c'est sur votre feuille d'impôt sur le revenu ? J'ai remarqué la même chose sur les feuilles d'impôts locaux perçus au profit des collectivités territoriales, mais j'ai compris que c'est la part forfaitaire perçue par l'Etat pour couvrir non seulement les frais de gestion mais aussi les dégrèvements pratiqués afin de ne pas réduire les sommes revenant aux collectivités territoriales. Comme il faut bien trouver un système permettant des rentrées d'argent, pourquoi pas celui-là?
a écrit le 01/08/2012 à 4:17 :
Pour combler ce trou je propose de creer une nouvelle taxe.
a écrit le 31/07/2012 à 19:03 :
Il faut comprendre qu'il y aurait dans l' impasse actuelle c'est à dire à mi-2012 , des dépenses 2013 d'un montant de 66 millions. Il faudrait que la ministre soit plus explicite. A chaque année suffit sa peine !
a écrit le 31/07/2012 à 18:49 :
Parmi les accusations , des dépenses obligatoires n'ont pas été prises en compte. Comment expliquer alors en début d'année, la nécessaire approbation des budgets opérationnels de programme (BOP) par le contrôleur budgétaire ? On peut imaginer des dépenses ultérieures (avant ou après les élections) qui auraient été engagées indépendamment des prévisions du BOP approuvé ; l'administration du ministère peut aussi avoir manoeuvré avec ou sans l'accord des cabinets successifs, pour faciliter une demande de crédit supplémentaire auprès de Bercy. Il existe une faille dans le dispositif de la LOLF : pas de sanctions à la hauteur pour les responsables de ces dépenses.
a écrit le 31/07/2012 à 13:25 :
Faire un budget plus elevé est facile, faire reduire les depenses de son administration releve du courage politique!!!
a écrit le 31/07/2012 à 12:34 :
On a les résultats de ses méthodes comptables, tous les politiques le savent parfaitement mais cela permet d'amuser la galerie.
a écrit le 31/07/2012 à 11:26 :
Des dépenses non-budgétisées ? C'est pour cela que dès leur arrivée, ils engagent des dépenses supplémentaires... Ce gouvernement n'est pas crédible !
Réponse de le 31/07/2012 à 12:11 :
Vous non plus, ça tombe bien.
Réponse de le 31/07/2012 à 14:46 :
J'adore les attaques personnelles! Mais les faits sont plus têtus que quelques mots vengeurs...
a écrit le 31/07/2012 à 11:07 :
Les mesures prises sans budget, c'est classique. Comme les 200 milliards de lignes nouvelles TGV sans prévision de recettes pour réaliser les travaux. On décide, ensuite, on cherche comment "aspirer" des financements sachant qu'en plus ça augmentera au cours du temps.
Il faudra augmenter la CSG de 0,1% pour l'Enseignement Supérieur ! A force, ça va faire beaucoup...
a écrit le 31/07/2012 à 11:01 :
dès le départ cela a été précisé par la cour des comptes et de plus c'est logique... Que dire à l'époque de la CMU non financée tout comme les 35h à coups de milliards d'euros... Je suis d'accord, il faut vraiment que ce gouvernement arrête de se défausser et travaille, avec des idées neuves et pour l'emploi avant tout
a écrit le 31/07/2012 à 9:46 :
Il fraudrait arrêter de se défausser et prendre une attitude responsable. Le gouvernement doit gouverner et pas chercher sans arrêt des excuses. C'est une preuve d'incompétence.
Réponse de le 31/07/2012 à 10:01 :
voilà un commentaire plein d'objectivité !!! la précédente majorité était si performante qu'elle a été virée, mais comme chacun sait les français sont des ânes et particulièrement ceux qui votent autrement que "UMP".Apparemment ils sont nombreux puisqu'ils ont eu la majorité CQFD
Réponse de le 31/07/2012 à 10:25 :
celtic. çe que vous dites c'est le balancier qui a mis tout de même mis 17 ans à revenir mais au vu de la compétence sic de ce gouvernement il est à penser que le retour se fera bien avant les 5 ans prévues. celui ci se contente d'agresser fiscalement tous ceux qui travaillent en épargnant les assistés (qui est leur fonds de commerce) et cette gestion catastrophique ne peut pas leurrer longtemps les contribuables au détriment desdits assistés.Par contre vous commentaire est très...........argumenté. LOL
Réponse de le 31/07/2012 à 19:30 :
en guise d'argumentation, c'est un peu court également et tellement simpliste, mais on a les arguments qu'on peut. Cependant pour aller un peu dans votre sens, 17 ans c'est bien long effectivement et ce temps aurait dû être mis à profit par les précédents gouvernants pour engager les réformes dont la France a besoin, dans la justice celà va de soi, Il n'en fut rien . Là comme ailleurs rien n'est acquis rien n'est dû, l'UMP l'a sans doute perdu de vue croyant , prétention suprême, que le pouvoir lui revenait de droit.
Réponse de le 31/07/2012 à 19:46 :
@celthic. mais des réformes?? ne serait ce que lorsque le gouvernement a voulu réformer l'âge de la retraite, tollé général de gauche avec des arguments mensongers comme elle sait le faire. Les HS défiscalisées permettant une nette amélioration du pouvoir d'achat du monde notamment ouvrier, je parle en connaissance, tollé général de cette goooche , réforme de la carte judiciaire tollé général, TVA anti délocalisation permettant une meilleure taxation des produits importés, tollé général et première socialo, annuler cette loi. Quelques exemples qui prouvent avec ARGUMENT, pas comme vous , la malhonnêteté de ce gouvernement et de gens qui n'ont pas d'ARGUMENT à donner. J'attends de vous UN pas deux UN argument.Ah simpliste, peuchère relisez vous.....vous allez être écroulé.
Réponse de le 01/08/2012 à 9:11 :
à Dudu : Vous n'arriverez pas à faire bouger "dudu" qui fait manifestement une fixation. Cela l'empêche d'avoir un minimum d'objectivité. Mieux vaut le laisser dans son obscurantisme socialiste. Si Sarkozy n'avait pas fait les réformes nécessaires nous en serions au niveau de la Grèce !
Réponse de le 01/08/2012 à 10:12 :
Suis d'accord avec Démosthène mais malheureusement, nous sommes toujours dans la crise et les nouvelles décisions prises par le nouveau gouvernement va accroître cette crise..
a écrit le 31/07/2012 à 9:19 :
Et la droite qui matraque sur les médias, que tout ce que fait la gauche est "anti emploi" etc etc... alors que jusque là, ils n'essaient juste que de remettre à plat le bordel qu'ils nous on foutu !
Réponse de le 31/07/2012 à 9:45 :
@yurf ça c'est argumenté.LOL Pourquoi croire cette personne sachant que les socialistes se défaussent en permanence sur les autres, Montebourg, Cahuzac, Belkacem et autres. Pourtant je rappellerai les proposde monsieur Migaud socialiste, Président de la Cour des Comptes qui avait dit d'une part qu'il n'y avait pas de cadavres dans les placards (merci Belkacem) et que d'autre part il donnait quitus voire un satisfecit à la gestion du Président Sarkozy et de son gouvernement pour la gestion de la crise. Alors les malhonnêtetés socialistes lassent.
Réponse de le 31/07/2012 à 10:02 :
yurf. vous dites "Et la droite qui matraque sur les médias" mais je vous ferai remarquer aimablement que nous ne voyons sur ces medias exclusivement HOLLANDE ET SES SBIRES. La droite est absente sauf sur Le Fig. un peu et Atlantico, sinon rien. exemple: avez vous vu monsieur Woerth donner un commentaire à la TV ou un journal suite à sa mise hors de cause concernant l'hippodrome de Chantilly??? non. les medias sont formatés par le PS mais le Français commence à émerger et s'aperçoit doucement que ceux ci à la botte, nous mentent honteusement. Plus dur sera la chute de Flamby.
Réponse de le 31/07/2012 à 17:50 :
Quant à la presse qui matraque ????? Je la trouve d'une grande clémence depuis les élections par rapport au pilonnage en régle contre M. SARKOZY auquel nous avons droit en écoutant France Inter chaque matin. Je pense que la politique de M. Hollande est aussi insipide que le fromage du même nom !
a écrit le 31/07/2012 à 8:59 :
En attendant, on passe d'un gouvernement dirigé par un nul, Fillon, à un autre gouvernement dirigé par un nul, peut être pire que le premier au demeurant, Ayrault. Mais à part ça, tout va très bien !
Réponse de le 31/07/2012 à 12:10 :
Vous suggérez "discretement" le vote bleu marine ? Pffff....
Réponse de le 31/07/2012 à 14:49 :
Non, VOUS salissez un commentaire gratuitement en suggérant "discrêtement" que son auteur ait pu vouloir dire quelque chose qu'il n'a pas dit. Par contre vous évitez soigneusement de prendre parti... seriez vous "discrêtement" défenseur de l'un des deux? Ou des deux? Ou suggérez vous le vote bleu marine vous-même? "Discrêtement" bien sûr...
Réponse de le 31/07/2012 à 16:35 :
Je souligne juste la non utilité d'un tel commentaire (cela dit le mien n'est pas tres utile non plus j'en conviens). Il ne s'agit pas de savoir pour qui est tel ou tel lecteur mais d'essayer d'avoir des commentaires construits et argumentés (j'entends par là de prendre d'autres arguments que les éditos du Figaro quand on est de droite, ou que les Guignols quand on est de gauche). Mais il est vrai que je hais par dessus tout l'extreme droite (plus que l'extreme gauche c'est dire) et que tous sous entendu qui va vers l'extreme me fais sortir de mes gonds.
Réponse de le 31/07/2012 à 22:37 :
Il se trouve que je pense comme vous en partie, mais je crois aussi au sain exercice de notre liberté d'expression, que le mieux est de se respecter les uns les autres. Ce qui m'a fait réagir est votre premier commentaire en forme d'attaque ad hominem, qui est généralement le moyen utilisé par les trolls de justement ne rien dire de constructif tout en poluant le débat.
Si vous avez trouvé mon commentaire inutile, c'est que vous avez compris ce que je voulais faire passer. ;-)
a écrit le 31/07/2012 à 7:55 :
Allez hop, on privatise tout ça.
Réponse de le 31/07/2012 à 8:58 :
Vous achèteriez vous ?
Réponse de le 31/07/2012 à 9:36 :
Même pas un centime j achèterais le mammouth.
Réponse de le 31/07/2012 à 9:50 :
si vous aimez les nids a syndicalistes et que l'education nationale ne vous convient pas, vous pouvez jeter votre devolu sur l'automobile ou la metallurgie... ;-)
Réponse de le 31/07/2012 à 11:57 :
tout sera repris par les CHINOIS pour 1 eu symbolique
Réponse de le 31/07/2012 à 12:13 :
Même les Chinois ne sont pas assez fous pour acheter chez nous.
a écrit le 31/07/2012 à 7:29 :
Ceci dit, des économies sont relativement faciles à trouver: parmi les dépenses supplémentaires engagées par le précédent gouvernement, on trouve les idex et les labex dont chacun s'accorde à dire qu 'ils sont une absurde gabegie. Leur suppression immédiate comblerait déjà une grosse partie du trou....
Réponse de le 31/07/2012 à 9:51 :
les profs sont en arret maladie 12% du temps, ( contre 4% ailleurs, de memoire)..... y a des economies enormes et rapides...
Réponse de le 31/07/2012 à 10:49 :
12% était une invention de Mr Allègre. Il a reconnu ensuite que c'était entre 5 et 6%.
Évitons de relayer des rumeurs non vérifiées.
a écrit le 31/07/2012 à 7:28 :
Fini de faire des cadeaux à l'Afrique ou ailleurs mais les impots prélevés en France, l'essence à la pompe qui ne cesse d'augmenter, les français qui voient leurs heures sup défiscalisées (qui permettaient une meilleure vie) bref les Français ne peuvent plus prendre de vacances même en métropole: hôtels, campings sont vides et maintenant les universitées
Les JO c'est bien mais cachent la réalité et il faut que la presse en parle ,ce serait un minimum!!!!!
Réponse de le 31/07/2012 à 7:41 :
@la france: parce que tu trouves normal que certain paient plein pot des impôts sur leurs revenus et que d'autres soeitn partiellement exonérés ? Quant au prix de l'essence, prends le métro.
Réponse de le 31/07/2012 à 8:12 :
Le métro... Une vrai réponse de bobo, tout le monde n habite pas à Paris ou dans und ville avec un métro!
Réponse de le 31/07/2012 à 8:37 :
Et bien prend ton vélo au lieu de toujours vouloir tout gratuit, vivre a la campagne au vert, avoir un travail, une voiture , une maison, de l argent, sans trop bosser, des commerces a proximité, et tout qui tombe du ciel, tous les avantages mais sans les inconvénients. La jalousie de Paris qui est riche mais usante, vue d un provincial qui est a la campagne et qui veut vivre comme un bourgeois et sans les inconvénients.
Réponse de le 31/07/2012 à 9:24 :
Eh les jeunes, c'est les vacances, restez zen...
Réponse de le 31/07/2012 à 12:08 :
@isaton : +1 (même si j'écris depuis mon bureau)
a écrit le 31/07/2012 à 7:08 :
Hollande a fait cadeau de 3 milliards d'Euro à la Cote d'Ivoire la semaine dernière. Il ne va pas nous faire croire qu'il n'a pas 400 millions d'Euro pour le Ministère de l'Enseignement Supérieur.
Réponse de le 31/07/2012 à 7:38 :
Ben si, euh euh =) Mais faut pas le dire qu'il a annulé la dette de la Cote d'Ivoire avec l'argent des francais, vous allez lui casser son plan media soigneusement monté par son equipe de communicants.
Réponse de le 31/07/2012 à 7:58 :
Si on ne fait pas ça, la Cote d Ivoire ira vendre son cacao et ses richesses naturelles ailleurs et donc la France perdra plus que ces 3 milliards. Car on a pas de richesses chez nous, on a rien, on dépend d eux.
Réponse de le 31/07/2012 à 8:47 :
Ce n'est pas ce qu'ils peuvent nous vendre qui est important,c'est ce qu'ils peuvent acheter. Et la on espère être payé un jour .....
Réponse de le 31/07/2012 à 10:48 :
Contrairement aux idées des racistes, on efface la dette de la cote d'ivoire pour avoir des bénéfices en retour. Aucun geste n'est gratuit. Et la France ne peut pas se permettre d'avoir une politique anti africaine, aussi bien pour l'import que pour l'export, que pour la main d'oeuvre.
Réponse de le 31/07/2012 à 12:06 :
@exact : le problème est justement que beaucoup de lecteurs de la Tribune (Rouge en premier) sont raciste et n'ont donc pas la réflexion nécessaire à la compréhension de sujets tels que celui de la dette ivoirienne.
Réponse de le 31/07/2012 à 12:24 :
entre avoir une politique anti africaine et effacer 3milliards de dettes il y a peut etre un juste milieu. Et arretez de taxer tout le monde de raciste c'est fatigant ... on peut ne pas etre d accord avec vous sans etre raciste...
Réponse de le 31/07/2012 à 12:32 :
3 milliards de dettes, ce n'est rien par rapport a ce qu'ils nous rapportent, quand est ce que vous allez enfin comprendre ? C'est épuisant d'expliquer cent fois la même chose a la fin. Vous comprendrez quand un jour ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :