Banque de France : la France en récession au troisième trimestre

 |   |  294  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Banque de France prévoit une entrée en récession de la France au troisième trimestre avec une contraction du PIB du 0,1%.

L'économie française devrait enregistrer une contraction de 0,1% au troisième trimestre, estime la Banque de France en première estimation dans son enquête de conjoncture de juillet publiée mercredi. Cette prévision contraste avec celle de l'Insee qui tablait fin juin sur un léger rebond du produit intérieur brut de la France (+0,1%) au troisième trimestre après une croissance nulle sur les deux premiers.

Les indicateurs du climat de l'industrie et des services en recul

L'enquête de la Banque de France fait apparaître par ailleurs un recul d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie en juillet, à 90, comme dans celui des services, à 90 également après 91 (chiffre révisé) en juin. L'indicateur des services de juin avait été annoncé précédemment à 90.

"Un léger tassement de l'activité"

Dans un communiqué, la Banque de France souligne que l'activité industrielle s'est légèrement repliée le mois dernier "en raison de la baisse enregistrée notamment dans l'industrie automobile et le textile". Le taux d'utilisation des capacités de production a légèrement fléchi à 76,9 contre 77,2 en juin pour rester en-deçà de son niveau moyen de longue période.

Les carnets de commandes se sont contractés et les stocks de produits finis se situent un peu au-dessus du niveau désiré par les entreprises interrogées alors que les prix sont restés stables. Toujours selon la Banque de France, "les perspectives pour les prochains mois se dirigent vers un léger tassement de l'activité." Dans les services, l'activité est restée stable en juillet, les effectifs se sont légèrement accrus et les prix se sont maintenus. Les prévisions sont orientées vers une stabilité de l'activité à court terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2012 à 1:44 :
Les marchés ont décrété que tu étais un très mauvais humaniste, et là c'est très mauvais pour toi. Car à l'image de l'Italie les finances en désordre font fuir les capitaux étrangers. Alors demain c'est l'enfer pire qu'aujourd'hui. Logique. Ecrivons donc: du gouvernement des bureaucrates. La France commence à être asséchée en investissements. Vous n'aimez pas les américains, babye!
a écrit le 09/08/2012 à 20:41 :
Ah bon, ça commence au 3ème trimestre ? Et la fin, quand est ce prévu pour ?
a écrit le 09/08/2012 à 13:40 :
Tout à fait le pire, c'est bien l'objectif, on parle d'une fuite massive de capitaux hors d'Europe due au défaut de paiement des Etats qui est en cours...
a écrit le 09/08/2012 à 13:24 :
Le pire est devant nous: les impôts augmenteront de 26 milliards en 2013 après les 7 milliards de 2012...
a écrit le 08/08/2012 à 23:41 :
un coup de calgon ou des dépenses inappropriées depuis 90 jours, des illusions ou un manque de savoir faire ?
Réponse de le 09/08/2012 à 20:42 :
Les 2 mon capitaine
a écrit le 08/08/2012 à 22:05 :
Moi, je n'achèterai plus que pour me nourrir jusqu'à ce que le gouvernement réforme le mode de calcul des retraites des polypensionnés public/ privé !!!!
Réponse de le 09/08/2012 à 5:35 :
je ne veux pas te foutre le moral en l'air mais tu vas bientot recevoir ta feuille d'impots locaux,puis ta taxe d'habitation,et si tu es sage ta facture gdf.enfin si tu as eu l'audace de travailler ta taxe professionelle(un peu une prime de noel negative)
Réponse de le 09/08/2012 à 7:49 :
les impôts c'est quand même pour ceux qui gagnent de l'argent ou qui ont du patrimoine. les impôts , c'est globalement juste šmême si ça peut être amélioré alors que le système de retraite en France est très injuste marqué par les privilèges des uns, les discriminations des autres, LES RETRAITES EN FRANCE d'est de LA MERDE . DE LA MERDE VRAIMENT DE LA MERDE
Réponse de le 09/08/2012 à 12:54 :
Tout à fait l'affaire des retraites n'est pas réglée. Considérons la situation, est-ce juste que les fonctionnaires aient une carrière entière et pas les salariés, certains ont une retraite à 50 ans, et les salariés exposés au chômage, situation qui va en s'agravant, cotisent plus et pour un montant discriminatoire les fameux 25 ans contre quelques mois. Enfin, le public se permet de taper dans les caisses du privé qui sont déjà déficitaires. La notion de justice en France est très relative. Ajoutons qu'ils tapent maintenant dans les entreprises et les classes moyennes pour combler leurs trous au lieu de se réformer. Que les salariés se défendent de ces agressions parait une chose juste et souhaitable.
Réponse de le 09/08/2012 à 20:44 :
Vous avez raison Jérome. Supprimons les hôpitaux publiques, la police, les mairies, bref tout ce dont vous n'avez pas besoin
Réponse de le 09/08/2012 à 22:51 :
J'aime.
a écrit le 08/08/2012 à 21:40 :
Dans le dossier activité économique nous avons: Parisot met en garde le gouvernement. Je dis qu'en face d'une hydre totalitaire, c'est une configuration Thermopyles qu'il faut opposer. La question est plus grave, comme l'affaire des retrates. Voila qui manque au national de défense du travail des français en entreprise. Les salariés sont considérés comme taillables et corvéables à merci. Demain peut-être on défendra leur travail quand nous avons des millions de chômeurs et des dizaines de millions d'emplois qui n'attendent qu'à être créés!
Réponse de le 08/08/2012 à 21:56 :
nous avons des millions de chômeurs et des dizaines de millions d'emplois qui n'attendent qu'à être créés! SVP annoncez la méthode!
Réponse de le 08/08/2012 à 21:59 :
et oui, quand la religion est l'argent, il n'y a pas d'humanité...

Vous qui lisez je sais qu'au boulot vous êtes sans cesse dans des rapports de force avec collègues et hiérarchie...usant hein, je sais...j'ai donné. On aspire à autre chose, à presser les gens comme des citrons on en récolte que du...pulco citron...
Réponse de le 09/08/2012 à 2:02 :
Pour se targuer d'humanisme, il faut en avoir les moyens !
Réponse de le 09/08/2012 à 8:40 :
Vous payez pour l'amour ?
Réponse de le 10/08/2012 à 21:27 :
toi tu payes pour le fouet ;)
a écrit le 08/08/2012 à 20:53 :
Dans la distribution des baffes, le dieu marché, a bien boxé les pays laxistes. Alors en bon humaniste téléphonons donc aux marchés pour leur dire: balancez moi du boulet sur le foldingot. L'italien est trop arrogant, il attaque l'allemagne, le seul pays qui marche. Alors le dieu marché dit: toi tu marche pas droit, prends toi une petite fuite de capitaux... T'en veux encore?
a écrit le 08/08/2012 à 20:29 :
Il est où l??il du cyclone ?
Réponse de le 08/08/2012 à 20:54 :
Votre monde s'écroule
Réponse de le 09/08/2012 à 20:48 :
@Henri OU Jacques : Le votre peut être
a écrit le 08/08/2012 à 19:10 :
Ah si la récession c'est grave, ça veut dire chômage et misère! Mais surtout n'oublions pas que la retraite, c'est du Ponzi... Nous aurons bientôt passé le hors d'oeuvre et nous attaquerons le plat de résistance avec tenez-vous bien la fuite des capitaux, par une mécanique très simple, les investisseurs fuient les finances en désordre. On en a un avant goût avec l'affaiblissement de l'euro, monnaie vendue. Il suffit de lire la mécanique de la crise asiatique. D'ailleurs on nous en parle déjà avec l'Espagne et l'Italie.
a écrit le 08/08/2012 à 18:52 :
récession ne veut pas dire ruine!franchement est ce que tous les français ont des problèmes de pouvoir d'achat?ceux qui travaillent,non!et croyez vous que tout le personnel politique partirait en vacances si la situation économique était désastreuse?bien sur que non!les français sont d'un naturel pessimiste.il faut réapprendre a profiter de la vie
a écrit le 08/08/2012 à 18:10 :
Dès le début septembre Grhollande Montarebourg et mes......enski vont redresser tout ça !!!
ils sont déja tous en vacances car tout est normal !!!!
a écrit le 08/08/2012 à 16:55 :
C'est un peu surprennant de lire des commentaires aussi pauvres dans un journal aussi riche en info que la Tribune... Le ralentissement économique est pourtant simple à expliquer. Les entreprises n'investissent plus depuis janvier, jusqu'au mois de mai dans l'attente des élections et maintenant parceque ce gouvernement ne fait rien pour les encourager. De plus ce président normal dit ne pas aimer les riches, comment ne pas s'étonner alors que ceux qui pourraient investir préfère le faire ailleurs qu'en France....
Réponse de le 08/08/2012 à 19:32 :
Plus précisément, la France est dans l'attentisme depuis 1 ans
Réponse de le 08/08/2012 à 21:59 :
C'est intéressant, mais ça manque d'études de fond et d'éclairages économiques. Par exemple il se trouve que la recherche en économie a 30 ans de retard sur la mise en débat dans la société.
a écrit le 08/08/2012 à 16:14 :
C'est pourtant simple ... Si on voulait (vraiment) créer de la croissance, il suffirait de baisser massivement le poids de la fiscalité qui tue nos entreprises et ruine les ménages. Mais ça, nos députénateurs n'en veulent pas car cela impliquerait une réduction drastiques de leurs effectifs parasitaires et une forte baisse de leurs grasses indemnités.
Réponse de le 08/08/2012 à 17:34 :
Ils n'en veulent d'autant moins que cela devrait s'accompagner d'une baisse drastique des prestations sociales, une remise en cause des régimes spéciaux, une cure d'amaigrissement du mammouth, bref tout ce qui constitue le terreau electoral de nos amis de gauche !!!!! Il n'y a donc aucune illusion à se faire... La place est trop bonne, que le pays aille dans le mur n'est pas leur préoccupation, on le vérifira très bientot .
Réponse de le 08/08/2012 à 17:46 :
S'ils peuvent reprendre un peu de thunes aux papy boomers, rois de l'immo en defisc, ce serait pas plus mal aussi !
a écrit le 08/08/2012 à 15:38 :
Nous y voilà ! Heureusement que notre président "normal" avec un super ministre du "redressement productif" et une fine équipe composée des meilleures sommintés de la nation sont là pour faire en sorte que cette petite péripétie soit bien vite oubliée...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:51 :
Pas de problème il va faire une réunion, un congrès ou un symposium! Un petit brassage de vent et tout et résolu !
a écrit le 08/08/2012 à 13:53 :
Allez! au boulot.......
Réponse de le 08/08/2012 à 14:35 :
pour qu'il y ait du boulot, il faudrait un peu plus de crédit et de dettes pour que notre système puisse continuer à fonctionner :-)))
Réponse de le 08/08/2012 à 15:38 :
avec les assouplissements successifs de la BCE les taux de prets sont tres bas pour ceux qui veulent creer du boulot (le leur) en revanche les charges sociales,le code du travail , la fiscalité sont une entrave pour les createurs d'entreprises, les entrepreneurs...Comment etre competitif quand les frontieres sont grandes ouvertes? meme l'etat commande à l etranger (marche publics ile de francepour les standards d'appels, uniformes de la marine etc....)
Réponse de le 09/08/2012 à 8:59 :
Certes le crédit permet beaucoup de choses, mais il a ses limites. Dans les cadre des artisans, commerçants et PMI/PME, on peut s'attendre à des investissements générateurs d'emploi. Malheureusement, les banques sont frileuses et ne prêteront qu'aux sociétés très solides ou qui brassent des sommes mirifiques. La politique de tous les gouvernements est également très explicite. Ils se disent sociaux ou solidaire de leurs concitoyens. La réalité est qu'une société en liquidation de plus de 500 employés est plus importante que les dizaines de milliers d'artisans et commerçants qui se créent et périclitent en perdant leur emploi ainsi que celui de leurs employés. En bref, de gauche ou de droite, nos politiques doivent revoir leurs sens des valeurs. 500 pertes d'emplois d'un coup, je conçois que c'est beaucoup, mais plusieurs dizaines de milliers sont d'autant plus préoccupants, même s'ils sont disséminés et on peu d'intérêt médiatique.
a écrit le 08/08/2012 à 13:47 :
A qui la faute ?
Chômage = Délocalisations = patrons français
Augmentation des dettes publiques = Balladur = Jupé = Raffarin = Fillon (record +10 % en 2009).
...
Réponse de le 08/08/2012 à 13:58 :
C'est très la population travaille et produit de la richesse que les politiques s'empressent de détruire. Ainsi nous sommes en récession de long terme, couverts de dettes, avec un chômage toujours plus important et des prestations sociales en baisse et des industries qui foutent le camp. Le politique administe bien la misère à la population... La faute à la maladie administrative, pourquoi l'Allemagne exporte et pas nous?
Réponse de le 08/08/2012 à 14:00 :
@ Oula : ouvrez un lire d'économie : chômage = perte de compétitivité = baisse de la productivité = baisse des investissements = baisse du capital = baisse de l'épargne dûe à des impôts absurdes et des réglementations malthusiennes.
La faute à qui ? aux gouvernements socialistes de droite et de gauche qui dirigent la Fance depuis VGE (VGE compris...)
Réponse de le 08/08/2012 à 14:09 :
Un peu moins sous Raymond (VGE)...
Réponse de le 08/08/2012 à 14:45 :
Est ce que John Galt pourrait nous donner ses titres universitaires et ses publications pour nous seriner ses vérités économiques à tour de bras et prendre tout le monde pour des imbéciles ? Serait ce un de ses jeunes promu des écoles payantes de pseudosciences économiques ou exerce t il à la météo ?
Réponse de le 08/08/2012 à 15:39 :
@ Henri : aec Raymond, VGE nous a assaisonné de 7 points de pib de hausses d'impot, du jamais vu depuis la guerre ... Alors le Raymond, il a fait du socialisme comme les autres, mais sans le dire ...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:14 :
Sans le pauvre Raymond, cela aurait été pire !
Les 7 points dont vous parlez, rappelez-moi de quelle période du septennat il s'agit essentiellement, hein mon Jojo ?
Ne s'agirait-il point de la période Chirac first ministre et de sa politique de foutraque face à la crise de 74 ?
Vous jouez sur le fait que bon nombre de lecteurs n'étaient pas nés ou étaient trop jeunes ou ont oublié pour vous lancer dans un amalgame historique !
Le hic, c'est que moi j'etais né et je me souviens précisément de ce qu'il s'est passé !
Raymond a combattu l'inflation et tenté de présenter un budget à l'équilibre.
Les chirac et consorts lui ont mis des bâtons dans les roues, de telle sorte qu' il a du renoncer à une partie de son programme courageux et ne le reprendre qu'après les élections de 78 !
a écrit le 08/08/2012 à 13:42 :
Le grand étouffoir est à l'oeuvre, autoroute pour la misère... voyez le sort funeste que les socialistes ont réservé à l'Espagne et l'Italie, et même la Grèce et même chez nous, aux jeunes qui sont bannis de la vie active! C'est un médicament mortifère qu'ils administrent aux population. Le politique pose un véritable problème aux sociétés civiles qu'ils agressent par leur ivresse de destruction!
Réponse de le 08/08/2012 à 14:34 :
c'est n'importe quoi !! les plantages de l'Espagne et de l'Italie sont dus à tous les gouvernements ( gauche et droite confondues ) et dans le cas de l'Espagne aux méfaits conjugués des banquiers et des promoteurs, alors lâchez-nous avec le socialisme .. l'être humain fait n'importe quoi pour gagner du fric et toutes les théories des trucs-en-ismes n'y pourront rien.
a écrit le 08/08/2012 à 13:31 :
La notion de progrès n'est pas une évidence, des fous prône la décroissance économique et l'interdiction de la consommation... ces fachos de gauche qui dévastent des pays entiers et racontent des contre-vérités au sujet de l'euro et de la mondialisation. Fous que l'on voit à l'oeuvre en Europe du Sud, l'Europe de la récession est-ce là le but d'une société? La ruine totale est-ce là le but d'une société? L'élimination des jeunes de la vie active est-ce là le but? L'effondrement du niveau de vie est-ce la le but? Oui en Europe le problème vient des têtes pourries de la politique.
Réponse de le 08/08/2012 à 13:49 :
Je suis à la fois très optimiste (le système actuel est condamné) et pessimiste (les gens ne changeront pas facilement leur cadre de référence, ils s'accrocheront longtemps au rêve du retour de l'ancien monde...) mais je suis curieux de voir la suite car ça va être passionnant, dans tous les sens du terme !
Réponse de le 08/08/2012 à 14:01 :
Tout à fait d'accord, c'est une condamnation, c'est sans appel. Maintenant la population sera-t-elle assez stupide pour se laisser conduire à l'abattoir?
a écrit le 08/08/2012 à 12:38 :
C'est la faute à Sarko... Ah ben non, cela fait 3 mois qu'il n'est plus la.
Réponse de le 08/08/2012 à 13:12 :
Vous en êtes encore à ça à l'UMP ? Alors que rien ne change dans votre fausse alternance ?
Réponse de le 08/08/2012 à 16:36 :
La dette de la France a commencé sour l'ère Pompidou. En effet, jusque-là, c'était à la Banque de France de prêter à l'Etat, à taux faible. Après ce sont les banques qui ont pris le relais et pas pour rien. Les gouvernements successifs n'ont rien fait pour remédier à cet état et, compte tenu de la conjoncture, ont accumulé les dettes. Il ne sert à rien de critiquer les précédents gouvernements, de même que l'actuel, qui n'ont fait qu'augmenter et la dette et les intérêts au point qu'à l'heure actuelle la faillite est annoncée. Il n'y a qu'à se reporter à l'endettement des ménages qui souvent débouche sur une insolvabilité. Le crédit à des taux prohibitifs (style revolving) en est un parfait exemple.
Réponse de le 09/08/2012 à 2:15 :
Le problème n'est pas dû au dettes, mais à l'utilisation dont elle fait objet. S'endetter pour créer de la richesse est un exercice sain. S'endetter pour créer de la merd.e (au sens propre) ne l'est pas.
a écrit le 08/08/2012 à 12:27 :
j'adore!! Quel scoop!!
euh les plus avertis savent que la France est en récession depuis belle lurette...mais soit! il suffit de voir le nombre accru de suicide en Europe et en France lié à la crise, le nombre de sdf ne fait qu'amplifier dans les grandes villes, les limitations de retrait imposées par les banques (soit disant pour notre sécurité O_O)

alors que va faire le gouvernement de Bisounours??
Réponse de le 08/08/2012 à 13:25 :
la France n'est pas en récession, qui est le recul de la croissance sur 2 trimestres consécutifs. Cela n'est pas arrivé depuis 2008 de mémoire. Donc les plus avertis devraient se documenter. De plus, quel chiffres pouvez vous nous communiquer sur l'accroissement du nombre de SDF et de suicides causés par la crise ? Enfin, les banques ne limitent absolument pas les retraits, la seule limite est la situation de votre compte...Vous pouvez commander 200.000? à votre banque, vous les aurez (si vous les avez) mais après un délai de livraison.
Réponse de le 08/08/2012 à 13:29 :
Et une petite enquête de Tracfin...
Réponse de le 08/08/2012 à 15:55 :
Normal, qui retire 200ke en espèces en 2012 non mais sérieusement?
Réponse de le 08/08/2012 à 16:46 :
Les porteurs de valise de l'UIMM ? La comptable de Lili "Mamy" Gaga ?
Réponse de le 08/08/2012 à 17:37 :
heureusement qu'il y aura des vérifications ! il me semble préférable de savoir où va de l'argent liquide, le financement du terrorisme et autres activités illictes doivent être combattus, à mon humble avis.
a écrit le 08/08/2012 à 11:51 :
L'économie "administrée" montre ses limites, elle est à bout de souffle. Il faut espérer que le rôle des gouvernants (quels qu'ils soient) se limite à donner l'envie aux entrepreneurs d' entreprendre et à riquer leur capital dans une aventure concurrentielle, seule source de croissance. Je n'ai pas encore ressenti (hélas!) de frémissement politique en ce sens. Attendons...
Réponse de le 08/08/2012 à 12:31 :
Vous êtes sérieux là ? Hollande poursuit la politique de Sarkozy (disciple de Eddy l'étouffeur ottoman) : ponctionner un peu plus chaque année ceux qui créent les richesses, pour maintenir le plus longtemps possible en soins palliatifs, un système condamné !
Réponse de le 08/08/2012 à 16:51 :
maigre retraite a 57 aans avec 26OO eu vous faites partie de ceux qui ont fait CREVER LE SYSTEME pesez a ceux qui triment avec meme diplome
Réponse de le 08/08/2012 à 17:07 :
et les fote d'otograf ca diminu le saler
a écrit le 08/08/2012 à 11:36 :
Je suis papyboomer, je suis parti à la retraite à 57 ans avec une maigre pension de 2600 euros mais j'avoue qu'avec un niveau bac j'ai pu mener ma barque, j'ai eu l'intelligence d'acheter de l'immobilier, au début payé par l'inflation, ensuite avant la bulle, mes rentrées locatives dépassent largement ma pension, de toute façon comme nous les seniors décidons des élections, je ne crains rien, je vous louerai toujours des studios à 1000 euro le mois car vous êtes toujours demandeurs, pareil avec la vente d'un bien que vous m'achèterez 5 fois le prix en vous endettant sur 25 ans et en bouffant des nouilles. Là je suis à Marrakech dans mon petit ryad avec piscine en plus mes 61 ans n'effraient pas les petites beautés locales.
Réponse de le 08/08/2012 à 12:26 :
Arrête ta provoc, c'est nul ! Ces commentaires n'entretiennent que la confusion stérile. Entre la provoc et la complainte des actifs dont tous les malheurs viennent des retraités, on nage dans "la beaufitude" (expression à la Ségolène). Cela ne va pas fait avancer le débat. Vous êtes dans le défoulement le plus stérile. Discutez de l'opportunité des 10% de déduction d'impôts pour frais professionnels des retraités, des niches fiscales accordés aux investisseurs Scellier, du blocage des loyers, de l'augmentation des taxes foncières pour les résidences secondaires etc... mais sortez de l'imprécation. Bref, montrez un peu d'intelligence !
Réponse de le 08/08/2012 à 12:29 :
encore du fonctionnaire retraite a57 ans POUR LE RESTE?????
Réponse de le 08/08/2012 à 12:34 :
Ouais ! Sous les pavés la plage !
Réponse de le 08/08/2012 à 13:15 :
Pour mémoire, on nous annonce pour cette décennie la fin du système de protection sociale. Quand à vos retraites, elles sont parties en fumée avec la crise. Profitez bien, ça ne durera guère... comme votre économie de la faillite, un pétard mouillé fondé sur la dépensite maladive.
Réponse de le 08/08/2012 à 13:37 :
Dejà avant la crise et sur la base de projections totalement fantaisistes du COR, on savait qu'en 2018 il y aurait une clause de revoyure sur les retraites.
Si j'étais boomer 68tard en retraite, je songerais à diminuer mon train de vie et à mettre des conserves de côté comme le faisaient les anciens en prévision de coups durs. Je cesserais pour reprendre l'exemple plus haut de lutiner des jeunes marocaines ou thaïlandaises à grands renforts de Viagra ! C'est hors de prix...
Réponse de le 08/08/2012 à 14:15 :
C'est vrai que les 68ards sont responsables de tout ce qui arrive: commerce extérieur déficitaire, euro fort, ,manque de compétitivité de nos entreprises, financement des 35 h des jeunes et des chômeurs jeunes, RSA pour jeunes, soins gratuits aux jeunes nécessiteux, APEL pour aider les jeunes à se loger et mauvaise éducation où l'effort n'est plus une valeur, etc....etc....Après les émigrés, les vieux. Après les vieux, c'est à qui le tour ? Je pense que les mêmes qui critiquaient l'augmentation des impôts des plus aisés (donc forcément les retraités tous riches et redevables de l'ISF à en croire certains commentaires) critiquent maintenant leurs revenus. Ah, où êtes vous logique et cohérence ?
Réponse de le 08/08/2012 à 14:36 :
Jaloux !
Réponse de le 08/08/2012 à 14:51 :
@ Henriette : on peut quand même pas dire que la faute revient à nos enfants... contrairement à nos dettes qui vont leur revenir ...
Réponse de le 08/08/2012 à 14:52 :
+1 après les vieux les handicapés ? ...Les 68ards eux au moins ont su faire leur révolution ! z en êtes ou au lieu de pleurnicher dans les forums? Ah oui une révolution faut quand même se bouger ...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:26 :
Vous parlez de la révolution qui consiste à échanger madame dans un club interlope ? Ou de celle qui consiste à haranguer les fils et filles d'ouvriers juché sur un tonneau, à les empêcher de passer leurs examens universitaires en juin 68 et à les renvoyer à leur triste condition d'enfants de prolo ?
Réponse de le 08/08/2012 à 17:26 :
Les jeunes ne vous ont rien demandé : ni RSA pour compenser des enchainements de CDD payés à coups de pieds aux fesses, ni APL parce que vos loyers de proprios boomers sont trop chers ! Laissez les jeunes vivre et bosser au lieu de vouloir faire leur bonheur et surtout de les ponctionner à tous crins ! C'est bien socialiste ça comme mentalité : Martine et sa société du "Care" et surtout arrêtez d'empêcher les jeunes d'entrer dans votre beau système hyper protecteur mais que pour vous !
Réponse de le 08/08/2012 à 22:02 :
tout à fait d'accord, il faut ouvrir la chasse à l'énarcouillocrate deux jours par semaine ...
a écrit le 08/08/2012 à 10:54 :
Pourtant euh, euh François avait fait avec beaucoup d'autorité si, si, noter dans le pacte de croissance de la zone euro SA fameuse CROISSANCE qui allait exploser les compteurs; et nous sommes en récession ???? on nous aurait menti??
a écrit le 08/08/2012 à 10:52 :
il es tout à fait juste de porter la responsabilité de ce désastre sur cette génération, car c est tout de meme elle qui pendant 30 ans à élu cette classe politique et à toujours refusé d'élire ceux qui pronaient une gestion seine des comptes publics....quant à la soit disant jeunesse dorée des générations suivantes, c est une insulte à tout ceux qui triment et doivent donner une partie toujours plus grande de leur salaire à un rentier pour les quelques metres carrés délabrés sous les toits qu il a bien la gentillesse de vouloir nous louer..c'est une insulte à tout ceux qui sont frappés par le chomage ou la précarité, quand on ne demande des efforts qu'aux seuls actifs, les générations qui n auront pas de retraites car les boomers ont vidé les caisses avant de partir...alors messieurs et mesdmaes les boomers; un peu de dignité, taisez vous. merci
Réponse de le 08/08/2012 à 11:00 :
nous n'etions pas la generation du tout cuit,des rtt,du bac donné,du derriere assis sur une chaise,etc
Réponse de le 08/08/2012 à 11:15 :
Il existait une classe politique qui gérait bien les comptes : les gaullistes ! Qu'est elle devenue ? Marginalisée par les néolibéraux le RPR de Chirac, Balladur puis l'UMP de Sarkosy a fait exploser la dette ! A qui donner sa voix ? Répondez? Vous pensez que les 68ards n'ont pas trimé pour vous payer vos jouets, vos études, vos vacances; vous pensez que tous les retraités ont des appartements à louer; savez vous que beaucoup de retraités touchent moins de 1000 euros/mois avec la nouvelle réforme. Vous faites une fixation sur les retraités; commencez par ne pas les insulter par vos propos haineux !
Réponse de le 08/08/2012 à 11:27 :
@ ouimais
La génération du tout cuit : faux ! Les jeunes débutent dans la vie avec des postes précaires ! Il leur faut attendre la bonne trentaine avant de se stabiliser et d'envisager des projets d'avenir !
Les RTT : les jeunes n'ont rien demandé, c'est vous les socialistes qui vous êtes voté cette ineptie !
Vous avez un problème avec le modernisme ? Commencez par revendre votre voiture neuve, votre PC et résiliez internet ! Retournez cultiver votre potager, ça vous gardera en forme ...
Non seulement ils vont devoir vous payer vos retraites Ponzi et votre dépendance, mais en plus vous les rendez coupables de vos excès : dettes, état providence obèse, surconsommation médicale etc.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:30 :
Les retraités qui partent actuellement n'ont pas cotisé assez pour ce qu'ils touchent [soit en valeur, soit en duée], c'est aussi simple que ça. La valeur absolue de certaines pensions, ce n'est pas le sujet.

Je ne comprends pas bien pourquoi, au pays de l'égalitarisme forcené, le système de retraite par répartition est conservé. Après tout, la durée de vie, c'est l'inégalité suprême, et le système favorise énormément ceux qui vivent plus longtemps. Paradoxal tout de même.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:39 :
+ 1 il est temps de passer à un système par points et à la carte !
Et flûte aux 68tards socialistes qui nous prennent pour des truffes en se refugiant derrière les petites mémés au minimum vieillesse !
On parle bien de la génération Ponzi, celle qui est née après guerre, pas des anciens des années 20 et 30 !
Réponse de le 08/08/2012 à 11:40 :
les jeunes me dégoutent!
Réponse de le 08/08/2012 à 12:33 :
Moi c'est les communistes ! Marrant non ?
Réponse de le 08/08/2012 à 13:11 :
Bien dit! On fait dans la retraite Ponzi... gare à l'hiver la cigale boomeuse et paresseuse risque d'avoir froid. La moralité bobo est un mensonge infâme d'une bande de gens pervers. En quoi le chômage et la pauvreté ont été résorbés? Ils n'ont jamais été capables de faire quoi que ce soit.
Réponse de le 08/08/2012 à 15:54 :
Henri résume plutot correctement la situation réelle... Les jeunes ne sont pas parfaits, on en convient tous, mais de quel droit nos retraités les toisent de si haut ? Eux qui ont noyauté tous les organigrammes publics et privés pendant 40 ans et laissé l'héritage peu reluisant que l'on connait ? En plus de laur laisser une maison en ruine, ils (les jeunes d'aujourd'hui) vont devoir la payer sans possibilité d'y échapper, c'est un des rares CDI que nos seniors leur ont proposé, et implicitement imposé ! Un peu de retenue serait la bienvenue...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:00 :
"Retournez cultiver votre potager, ça vous gardera en forme ... Non seulement ils vont devoir vous payer vos retraites Ponzi et votre dépendance, mais en plus vous les rendez coupables de vos excès : dettes, état providence obèse, surconsommation médicale etc."
C'est tellement vrai, le plus beau c'est qu'il y a encore des gens pour expliquer que ce n'est pas encore assez.. (aka le retour partiel aux 60 ans etc..)
Réponse de le 08/08/2012 à 16:57 :
de la haine envers les retraites ,je vis ma retraite au maroc ,notre vote peut faire basculer n'importe quel pouvoir ,nous votons toujours pour garantir nos interets,nous avons fait 68,
vous nous devez d'assurer notre train de vie,un retrait total de nos avoirs financiers peut faire basculer le systeme,et oui nous tenons la corde du systeme
a écrit le 08/08/2012 à 10:47 :
Profitons-en pour nous réorganiser, ça changera de la pagaille en temps de croissance : Bouchons, travaux, attentes administratives, etc ...
a écrit le 08/08/2012 à 10:40 :
L'Etat accapare plus de 50% du PIB depuis longtemps en France. Bilan? surendettement et récession...
Il est temps qu'il limite son action, et qu'il cesse de dépenser dans des domaine où il n'a rien a faire (vu le résultat). Je pense notamment au nucléaire (une véritable catastrophe économique) et qui représente la plus grosse perte depuis 2007 des participations d'Etat dans les entreprises.
a écrit le 08/08/2012 à 10:13 :
Des voisins en mauvaise santé économique, cela finit pas se faire sentir. Et puis, il va falloir à terme purger les effets néfastes des bulles immobilières et financières...
Réponse de le 08/08/2012 à 13:23 :
La croissance des prix est néfaste pour l'activité et le progrès de notre société. En allemagne on maintient les prix bas, on peut se loger à bon compte et fonder un foyer. Cela conduit à des excès et des effondrements au niveau mondial, comme on a vu l'hyperspéculation imposée par le gouvernement Clinton. On s'amuse à créer des tulipomania et à ravager la société. Affaire qui n'est toujours pas réglée puisqu'il reste les factures: les déficits. Créer des pénuries ne permet pas de se loger convenablement et ça n'est pas le but d'une société. C'est encore de la basse politique!
a écrit le 08/08/2012 à 10:06 :
L'augmentation brutale des taxes et impôts ne favorise évidemment pas la consommation, et donc la santé des entreprises! Il est triste de voir la France faire exactement l'inverse de ce qui a été fait dans tous les pays qui s'en sont sorti...
Réponse de le 08/08/2012 à 10:12 :
Quels pays s'en sont sortis?
Sinon d'accord avec vous sur le fond. Dans les années 30, l'Allemagne, le Royaume Uni et les USA ont mené des politiques de relance qui ont permis de redresser la barre et d'avoir une économie forte. La France a fait le choix de l'austérité et est entrée en guerre avec une économie en lambeau.
Réponse de le 08/08/2012 à 10:48 :
@vido : renseignez vous, le new deal et les politiques de relance dans années 30 ont été des échecs économiques énormes. en 1937, l'état des USA était pire qu'en 1932. Pour plus de renseignements sur ce qui s'est réellement passé en 1929, et les (très mauvaises) politiques économiques qui se sont succédés dans tous els pays jusqu'en 1939, vous pouvez lire milton Friedman (ii a reçu le prix nobel en 1974 sur ces sujet là) ou murray Rothbard.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:29 :
après la crise de 29 , la vraie relance a été la guerre. Il faut juste éviter de refaire la même chose cette fois, mais c'est pas gagné.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:45 :
@john galt "vous pouvez lire milton Friedman" le penseur du néo-libéralisme qui nous a plongé dans le désastre actuelle, il vaut mieux lui préférer Maurice Allais notre seul économiste qui a reçu le prix nobel de la paix et qui a prédit le désastre européen actuel mais que personne ne publie !
Réponse de le 08/08/2012 à 12:28 :
@Bob : renseignez vous au lieu de dire des bétises, aucun gouvernement européen n'a suivi les préceptes de Friedman, et seuls Reagan et Thatcher l'ont fait, avec le succès que l'on sait.

Mais sinon, vous pouvez aussi regarder ce qu'est devenu le chili en suivant les enseignements de Friedman.
Friedman enseigne une chose principale : seul le libéralisme (capitalisme + liberté) est apte à fournir une société d'abondance et à sortir les pauvres de la misère, renseignez vous au lieu de sortir les habituelles bétises des gens qui répètent sans réfléchir (sapere aude ...)
Maurice allais était prix nobel d'économie, pas de la paix, et il n'avait pas bien compris le libre échange ...
Pour comprendre le désastre actuel, pas la peine de faire polytechnique : quand vous n'êtes pas capable d'équilibrer un budget en 40 ans, alors que les grosses dépenses (retraites et santé) sont pour demain, il n'y a pas d'autres issues possibles ...
Réponse de le 08/08/2012 à 13:03 :
Personnellement, je préfère Alphonse (Allais)...
Réponse de le 08/08/2012 à 13:04 :
Mon Jojo, Thatcher a sorti UK du bourbier dans un contexte donné et à une époque révolue !
Reconnaissez qu'elle a eu un bol monstre avec la manne gazière et pétrolière (comme Obama avec les gaz non conventionnels) et l'intelligence de surfer sur la dérégulation financière (City) !
Bref une pragmatique et pas une théoricienne !
À nous d'inventer notre propre forme de libéralisme sur des principes sim
Réponse de le 08/08/2012 à 13:11 :
Jojo
Je poursuis... Sur des principes simples : liberté, responsabilité, subsidiarité, concurrence ! Je crois beaucoup aux phénomènes de réseaux et à la révolution de la société de la connaissance (à condition qu'on nous laisse déconstruite et réinventer...). Tout ça peut, va permettre de contourner les vieilles oligarchies et la verticalité du pouvoir !
Réponse de le 08/08/2012 à 13:13 :
@ DD
+1 et Marx (groucho) !
Réponse de le 08/08/2012 à 14:01 :
Le New Deal a été perçu comme un échec parce que la politique de relance a été interrompue trop tôt. Quand la croissance a redémarré en 1936, ,Roosevelt a cru que l'économie était repartie pour de bon. Le gel de nombreux projets d'investissements publics et la fin des avantages fiscaux donnés aux entreprises privées a eu pour effet de refaire plonger l'économie en 1938. C'est donc une austérité trop précoce qui a engendré la récession. Au final, si le bilan du New Deal est est toujours sujet a débat, les historiens et économistes s'accordent à dire que cette politique a permis aux Etats Unis de stopper l'effondrement industriel, de moderniser une partie de leur économie et de développer leur niveau technologique. Cette politique a enfin qu'une partie du pays ne sombre dans le chaos social. Le New Deal était en quelque sorte la politique de la dernière chance. Force est cependant de constater que c'est (hélas) la politique de réarmement massif des années 1940 qui a permis à l'économie US de redémarrer (comme l'économie allemande à la fin des années 1930).
Par contre je partage l'analyse de l'Ecole de Chicago (Friedman) selon laquelle la politique monétaire de la Fed, exagérément restrictive, a causé l'effondrement économique de 1929 à 1933.
Réponse de le 08/08/2012 à 14:45 :
@ Henri :
Mais bien sûr, Tchacher a eu de la chance : un pays ruiné par 40 ans de socialisme, complétement désindustrialisé et nationalisé (et après, on accuse thatcher d'avoir favorisé la city, mais il ne restait plus que ça) avec des dettes monstrueuses, le FMI au cul, la guerre des malouines à gérer, etc etc etc ... je pense que la France d'aujourd'hui est encore en bien meilleur état que la GB de l'époque, et il a fallu moins de 8 ans à la GB pour re dépasser la France en terme de PIB (en 1985).....
Réponse de le 08/08/2012 à 14:50 :
et voilà l'excuse classique des keynésiens : si le new deal a été un échec (remarquez votre vocabulaire : perçu comme un échec ??? c'est un échec ou pas ?), c'est parceque on en a pas fait assez !!! et pourqoi a-t-on gelé les projets d'investissements ? c'est parcque le taux d'endettement était une catasterophe. Dire que la croissance a redémarré avec uen relance keynésienne est normal, les 2 premirèes années, il ya de la croissance artificielle. Ce n'est pas une austérité qui a engendré la récession, c'est que les USA ne pouvait continuer à dépenser à tort et à travers, ils n'ont pas baissé les dépenses, ils ont juste cessé de les augmenter, renseignez vous !! et c'est ce qui se passe en Europe actuellement ...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:57 :
Mon Jojo : vu l'état de UK après des décennies de stop and Go et les dernières scories de la décolonisation, Maggie ne pouvait faire que mieux !
Et oui, elle est juste arrivée au bon moment avec la bonne solution !
C'est son grand mérite !
Prenez garde de ne pas tomber dans le scientisme economique (Hayek se retournerait dans sa tombe !) c'est la dernière étape, ll'antichambre, avant la religion...
a écrit le 08/08/2012 à 9:46 :
merci d avoir ruiné notre pays et de demander aux générations suivantes de rembourser vos dettes tout en vous versant de grasses pensions que vous dépensez à Marakech....
Réponse de le 08/08/2012 à 10:02 :
ils vont peut-être pas rigoler longtemps les 68ards :-)) quand on va leur dire que l'on ne pourra plus payer les pensions
Réponse de le 08/08/2012 à 10:25 :
le troll.Pourriez vous changer de disque ! le refrain sur les retraites commence à sentir le moisis.Quand ''on'' ne pourra plus payer les retraites vous n'aurez plus ni salaire, ni traitement et donc vous non plus n'espérez pas une vie meilleure 'Pour votre info je suis âge(82 ans) et j.ai cotisé 45 ans pour la retraite. Merci
Réponse de le 08/08/2012 à 10:27 :
1) les dettes sont le fruit d'hommes politiques inconséquents de gauche et de droite (Balladur et Sarkosy étant les champions olympiques de la dette) et non pas des simples citoyens? 2) vous les petits jeunes en avaient profité avec une jeunesse dorée et libre (merci aux 68ards pour avoir ces droits) 3) les retraites ne sont pas les seuls responsaable de la dette 4) ce n'est pas en opposant vieux et jeunes, français et émigrés, hommes et femmes que vous allez résoudre les problèmes. Ce qui est vrai, c'est qu'on a raté votre éducation; Déjà en 1975, on avait jeunes diplômés du mal pour trouver du boulot et personnellement, je suis parti 5 ans coopérant en Algérie. La porte est ouverte aux aigris et aux pleurnicheurs !
Réponse de le 08/08/2012 à 10:32 :
On devrait au moins limiter les pensions à un plafond (ex : 1800 euros/mois maximum). Ces transferts sont un acte de solidarité, pas un moyen de s'enrichir. Les cotisations sont plafonnées pourquoi pas la rente? De plus les retraites élevées sont celles de ceux qui ont aussi gagné le plus, ils ont eu tout le loisir de faire des économies et/ou d'acquérir un logement. Personnellement je ne verrais aucuns inconvénients a ce que ma retraite soit plafonnée le jour venu.
Réponse de le 08/08/2012 à 10:45 :
nous avons relevés la france la generation des actifs actuels l'enfonce,ceci est en grande parti la cause de la crise actuelle),nous le savions quand le transfert de pouvoir avant notre depart en retraite (rtt,tel portable,etc)
Réponse de le 08/08/2012 à 10:49 :
@ aka : renseignez vous, les rentes sont en rapport avec les cotisations, il n'y a aucun plafonnement pour les unes et les autres.
Vous avez un raisonnement égalitariste, et l'égalitarisme, cela mène à la misère pour tous.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:09 :
@ Bucyje : désolé de vous ôter vos illusions mais nous ne sommes pas dans un système de retraite par points et par capitalisation ! Vous avez cotisé pour payer les retraites de gens qui appartenaient à des classes d'âge peu nombreuses et avec une plus faible espérance de vie comparée à la nôtre (vôtre). Le système Ponzi se grippe car il y a de moins en moins de cotisants pour payer les pensions à des bataillons de retraités de plus en plus nombreux !
Qui plus est, nos chers démagogues des gouvernements successifs ont toujours éludé un problème préoccupant : les revenus de la retraite tendent à dépasser les revenus d'activité d'une part croissante des cotisants
On fait comment ? Enfin je parle pour nous car vous n'avez rien a craindre ...
Réponse de le 08/08/2012 à 11:16 :
@lesapres68
Mon petit monsieur, vous croyez que les salariés des PME et les indépendants ont des RTT ?
Vous avez un gros soucis avec les NTIC ? Vos anciens vous-ont ils reproché de rouler en voiture plutôt qu'à vélo ?
Puisque vous refusez le progrès, j'espère que vous allez résilier votre abonnement internet et revendre votre PC ?
Réponse de le 08/08/2012 à 11:17 :
@ Jojo : vive la retraite par points et à la carte ! C'est ça la liberté !
Réponse de le 08/08/2012 à 11:33 :
aux retraités :" .Quand ''on'' ne pourra plus payer les retraites vous n'aurez plus ni salaire, ni traitement et donc vous non plus n'espérez pas une vie meilleure ..." eh oui, quand y'a plus de fric, y'a plus de fric .. Nous n'espérons plus une vie meilleure, la suite sera certainement juste une survie la moins mauvaise possible, dommage pour les retraités il va falloir aussi redescendre sur terre.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:37 :
par points, par capitalisation .. par tout ce que voulez .. le montant des retraites dépendra in fine de ce qui restera dans les caisses. Les acquis n'existent que tant que l'on peut les financer.
Réponse de le 08/08/2012 à 11:39 :
A Marrakech un retraité peut refaire sa vie avec une belle jeune femme de 20 ans, elles se bousculent pour ça, pas comme en France, dommage que vous ne pourrez jamais connaître ça !
Réponse de le 08/08/2012 à 11:44 :
@john, tu ne cotise pas pour toi, tu paye les retraites de ceux qui sont déjà pensionnés.
je ne suis pas égalitariste mais réaliste le système actuel ne pourra pas tenir en l'état.
Soit on passe a un système ou chacun fait sa propre retraite (type USA).
Soit il faut équilibrer le système actuel. Personnellement en fin de carrière, la retraite se sera la cerise sur le gâteau, a vouloir tout et être trop rapace on fini par tout perdre.
a écrit le 08/08/2012 à 9:41 :
Quelle surprise! Avec Sarkozy on était au bord du gouffre et avec ce nouveau gouvernement on a fait un grand pas en avant!
Réponse de le 08/08/2012 à 10:01 :
en gros on saute dans le vide
Réponse de le 08/08/2012 à 10:10 :
Allez, pour la défense du gouvernement actuel, je vais ressortir un argument sarkozyste: "mais c'est la faute à la crise, et puis la France s'en sort mieux que ses voisins: -2% de récession en Italie et en Espagne, -0,7% au Royaume Uni, -0,6% en Belgique."
Réponse de le 08/08/2012 à 10:47 :
Sauf que le gouvernement actuel n existe que sur un grand mensonge : mensonge que d avoir dit qu il n y avait pas de crise et que tout était de la faute à Sarko .
Réponse de le 08/08/2012 à 11:49 :
@bravo "Avec Sarkozy on était au bord du gouffre " non non on était déjà bien dedans et sarko n'y changerait rien du tout s'il était en poste aujourd'hui. Cela dit effectivement le PS n'a pas franchement vendu la récession inévitable mais jouer sur le bilan du prédécesseur est un classique politique à chaque éléction à gauche comme à droite...
Réponse de le 08/08/2012 à 13:11 :
Certes mais c est une question de compétences . Ce gouvernement est nul et ses idées sont d un autre temps! Français réveillez vous! On est au 21 eme siècle et le communisme , les apparatchiks et touti quanti est obsolète !
Réponse de le 08/08/2012 à 13:28 :
C'est vrai qu'on regrette la Dream team : Morano, Lefèvre,Yade, Kouchner, Estrosi... Que des champions du monde qui croulent sous les demandes de conférences à Harvard, Yale, Oxford ...
Réponse de le 08/08/2012 à 16:56 :
Ils étaient peut être pas parfait mais ils essayaient de faire quelques chose eux au moins ! Ah pardon non le nouveau gouvernement à augmenter le racket d état !
Réponse de le 08/08/2012 à 17:43 :
Euh ... Faire quoi ? des nouvelles dépenses (RSA) et des nouvelles taxes ( par ex. Doubler la CSG sur les revenus des entrepreneurs) ?
Rassurer les vieux en faisant des grands moulinets sécuritaires (qui n'ont pas permis de juguler la montée de la délinquance) ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :