3 millions de chômeurs : une fausse mauvaise nouvelle ?

Le franchissement de la barre des trois millions de chômeurs n'est pas en soi une surprise. Tout le monde l'attendait. Son annonce anticipée par Michel Sapin, le ministre du Travail, apparait comme l'expression d'un choix tactique visant à convaincre les partenaires sociaux d'entamer rapidement les négociations pour faire évoluer le marché du travail, au moment où la tension entre gouvernement et patronat menace de s'aggraver

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Accélérer. C'est désormais le mot d'ordre de François Hollande même si, officiellement, on refuse de reconnaître un infléchissement dans l'agenda présidentiel. En annonçant ce dimanche sur Radio J que la barre des trois millions de chômeurs était bel et bien franchie, le ministre du Travail, Michel Sapin, a participé à sa façon de ce changement stratégique dans un exercice peu banal, consistant à s'affranchir du calendrier de publication des statistiques de l'emploi.
Il y a bien sûr de la tactique dans cette déclaration d'apparence choc : en révélant cette information, ce fidèle lieutenant du chef de l'Etat tente de la banaliser, de lui ôter son caractère symbolique et, même si c'est sans l'exprimer, de la porter au passif du bilan de la précédente majorité. Dans un mois, cela commencera à devenir difficile et même malvenu...

Réécrire le contrat social
Mais l'essentiel est ailleurs. En reconnaissant que le chômage va probablement augmenter dans les mois qui viennent, le gouvernement met les partenaires sociaux en garde. Les perspectives de croissance, comme le confirmera la présentation du budget dans trois semaines, seront suffisamment médiocres pour que l'on ne puisse pas attendre grande chose de ce coté là. Si l'on souhaite que s'enclenche un mouvement durable d'amélioration de la situation de l'emploi et envoyer un signal fort au monde économique, il est urgent d'entamer rapidement les négociations sur ce que les uns appellent l'adaptation de l'emploi, les autres la flexibilité.


Certes, il y a les contrats d'avenir dont le texte sera présenté au début de la session parlementaire d'automne et les contrats de génération qui seront détaillés dans les prochains jours. Mais François Hollande sait fort bien que ces mesures, si elles produisent des effets au cours de l'année prochaine, ne suffiront pas à réécrire le contrat social dont la France a besoin. François Chérèque ne disait pas autre chose en déclarant au Journal du dimanche qu'il fallait « lancer la réforme du marché du travail au plus vite, pour la conclure au plus tôt. » Et si Michel Sapin a renchéri en affirmant que le « contrat de travail n'est plus un contrat stable (...) qui génère de l'insécurité de l'emploi » c'est pour aussi dire, en creux, que la réforme du dudit contrat doit permettre de l'adapter, tant au profit du salarié qu'à celui des entreprises.
L'enjeu de cette accélération n'est pas mince.

La tension reste vive entre gouvernement et patronat

La tension entre le monde patronal et le gouvernement reste vive, même si tout le monde a tenté de faire bonne figure pendant l'Université du Medef en fin de semaine. Et le volet fiscal de la prochaine loi de finances a peu de chances de l'apaiser. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ne peuvent se permettre de donner comme seul gage de leur volonté d'engager des réformes structurantes la perspective d'un retour, bien hypothétique, à 3% de déficit fin 2013.
De là à dire que la révélation de ces 3 millions est une fausse mauvaise nouvelle...
 

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 122
à écrit le 29/09/2012 à 19:11
Signaler
https://mediabenews.wordpress.com/2012/07/27/vrais-chiffres-chomage-juin-2012-41-600-demandeurs-demploi-en-plus-295-100-radies/

à écrit le 03/09/2012 à 22:56
Signaler
@Rebondir : TROP C'est TROP , vouloir faire croire que ce sont les mesures fiscales (qui n'ont pas encore était mises en oeuvre), qui sont les responsables des 3 millions de chômeurs est une erreur de jugement incompréhensible. Vos pays de référence...

à écrit le 03/09/2012 à 18:02
Signaler
un nouveau contrat social? depuis combien de décennies entendons nous parler des mêmes fadaises!!le travail malheureusement ne se décréte pas n'en déplaise aux utopistes . Il est juste la conséquence de facteurs aussi complexe que la bonne qualificat...

le 03/09/2012 à 22:01
Signaler
une banque ne fait pas un boulot d'investisseur, ce travail, c'est la banque d'affaires et qui va très mal en ce moment ! pour la prise de risque, ce sont les investisseurs privés que l'on tue avec les impôts !! il faut savoir parler le français, cec...

à écrit le 03/09/2012 à 14:10
Signaler
Puis que l'emplois est important pour les politiciens il faut installé ou faire un ou des plan(s) marchale pour pôle emplois et voir qui veux ou peut bossé ou pas! comme une boite interim emploi 3 millions de chômeurs : une fausse mauvaise nouvel...

à écrit le 03/09/2012 à 13:14
Signaler
Enfin nos nouveaux gouvernants commence à mesurer que la crise dépasse l'hexagone aprÚs l'avoir ignorée et minimisée pendant la campagne Il est à souhaiter que les décisions soient favorables pour le monde du travail et de fait pour l'entrepri...

à écrit le 03/09/2012 à 13:01
Signaler
3 millions chiffre OFFICIEL ! Ne sont pas pris en compte les autres, tous les autres largués au fur et à mesure que la crise avance !

à écrit le 03/09/2012 à 12:33
Signaler
pas de panique nous disent les politiques hors du temps, on verra plus tard ce qu'on peut faire ! les réformes de fond sont à faire sans délais si on veut s'en sortir, on est au bord de la faillite? Il suffit qu'un jour les finances n'arrivent pas à ...

à écrit le 03/09/2012 à 12:04
Signaler
Super! bravo! Jérôme Je n'ai pas pu m'empêcher, pour fêter l'évènement, j'ai débouché une bouteille de champagne millésimée Dom Perignon je bois avec vous!!!

à écrit le 03/09/2012 à 11:57
Signaler
Je suis contente, Ségolène a presque retrouvé un emploi.

à écrit le 03/09/2012 à 11:22
Signaler
Est-il normal de faire appel à une main d'oeuvre étrangère aussi importante alors que le chomage ne cesse d'augmenter. Que chacun se rende sur les chantiers pour constater que les ouvriers francais sont de moins en moins nombreux, problèmes de coût...

à écrit le 03/09/2012 à 11:12
Signaler
Pôle emplois???? PS? -5 ans pour la france AAAAAAAAAAA! Not new in france PS=le contrat social pour qui ou pour quoi beaucoup de questions résultat en 2017 ? AAAAAAAAAAA!

le 03/09/2012 à 12:59
Signaler
Quel est le sens de cette intervention ?

à écrit le 03/09/2012 à 11:08
Signaler
Le modele economique socialo "dettes-impots" part en vrille ... la desillusion des bisounours est grande.

le 03/09/2012 à 11:25
Signaler
@bernier, pour mémoire depuis 1981, les périodes où la dette de la France a augmenté le plus vite en pourcentage du PIB ont été celles du gouvernement Balladur (de 47% à 57% en 2 ans, avec Nicolas Sarkozy comme ministre du budget), du gouvernement Ra...

le 03/09/2012 à 13:03
Signaler
Ah oui ? Quelles augmentations d'impôts avez-vous déjà vu produire des effets depuis le 7 mai dernier ? Quelle dette avons-nous laissé courir pour financer la protection sociale depuis le 7 mai ? Avez-vous remarqué que contrairement aux prévisions ...

le 03/09/2012 à 14:04
Signaler
les subprimes, Madoff, Goldfman Sachs, Moscovici, Lazard, C'EST MIEUX

le 03/09/2012 à 19:13
Signaler
Rappelez-moi le taux de chômage juste avant les élections de juin, déjà ?

le 04/09/2012 à 5:53
Signaler
Plus qu'hier mais bien moins que demain.

à écrit le 03/09/2012 à 11:05
Signaler
En regardant le taux de croissance actuel du PIB il n'était pas très difficile de voir que la barre symbolique des 3 millions de chômeurs allait être franchie. Les mesures fiscales déjà prises par le nouveau gouvernement, celles qui sont prévisibles ...

le 03/09/2012 à 11:16
Signaler
@rebondir mais la réduction des dépenses de l'état n'a pas l'air de marcher non plus, regardez l'italie, l'espagne, la grèce.. des réductions et au final une dette qui explose à cause des taux d'interêts et une activité en baisse..

le 03/09/2012 à 12:20
Signaler
pour tirer des conclusions, il ne faut pas s'apputer sur les mauvais exemples mais les meilleurs. ceux qui ont fait n'importe quoi en paye les pots cassés et il vont devoir faire des sacrifices. Mais l'italie est en train de relever la barre par des ...

le 03/09/2012 à 14:12
Signaler
@Rebondir : TROP C'est TROP , vouloir faire croire que ce sont les mesures fiscales (qui n'ont pas encore était mises en oeuvre), sont les responsables des 3 millions de chômeurs est une stupidité ou une infamie. Vos pays de réfernceUSa et Angleterre...

à écrit le 03/09/2012 à 11:04
Signaler
améliorer la compétitivité! ha!! ça juste dire que les francais doivent gagner moins de salaire alors que les entreprises vont maintenir la vente de leur produits et services avec des prix plus forts!! ===> on tire vers le bas!! pas bon!! ===> veux ...

le 03/09/2012 à 19:11
Signaler
C'est très mal, ça, d'être un fonctionnaire.

à écrit le 03/09/2012 à 9:58
Signaler
En coulisse, tout le monde sait que le CDI va être supprimé. La finance l'exige pour flexibiliser le marché du travail et ainsi améliorer la compétitivité. Nicolas Doisy, chef économiste au Crédit Agricole nous a prévenu au mois d'avril 2012 que le...

le 03/09/2012 à 10:40
Signaler
c'est l'inverse qu'il faut : supprimer les CDD, interim et autres statuts précaires sur-utilisés par les grosses boites (voir par exemple laes condamnations de La Poste pour recours abusifs aux CDD)., et parrallèlement, il faut simplifier l'interrupt...

le 03/09/2012 à 10:49
Signaler
@lyon69, les ruptures conventionnelles se font en grde majortié aux détriments du salarié : http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/09/02/rupture-conventionnelle-si-vous-nacceptez-pas-je-vous-licencie-234976

à écrit le 03/09/2012 à 9:48
Signaler
il n'y aura pas se solution sans mesures réelles d'économies de notre état boulimique mais aprés cent jours notre gouvernement n'a toujours pas d'idées ?,,,a quand un référendum pour remettre en ordre notre démocratie

à écrit le 03/09/2012 à 9:23
Signaler
Ici à la Réunion,nous avons 127.000 chomeurs,160.000 assistés fouteur de rien,140.000 semi-analphabets et 60.000 analphabets complets.30 % travaillents pour nourrir tout ce monde de parias avec la SGS.Une question: Quo vadis France? en Afrique ou re...

le 03/09/2012 à 9:31
Signaler
Une question : le plein emploi à la réunion c'est possible ?

le 03/09/2012 à 10:02
Signaler
vendre le reste du patrimoine non mais ça va pas? À la réunion il faudrait déjà diminuer la quantité de terre dédiée à la canne à sucre pour du fruitier!! améliorer tourisme vert baisser le prix des billets d avion... pour un allé simple réunion je ...

le 03/09/2012 à 11:24
Signaler
bien je OK à 100% tgirc et aussi Stef on va voir le résultat en 2017 oula! oula! Et aussi pour la Martinique not job et bien autre?????? oula! oula!

le 03/09/2012 à 13:12
Signaler
Vous avez raison ! La Réunion quitte la France et le problème est réglé !! Même chose avec le reste des DOM et des POM

à écrit le 03/09/2012 à 9:11
Signaler
J'avoue ne pas bien comprendre. Sapin prépare les esprits a un changement des contrats de tarvail en intégrant plus de flexibilité pour doper un peu la compétitivité des entreprises. A priori tout le monde y est favorable a condition que celà soit di...

le 03/09/2012 à 12:28
Signaler
malheureusement, t'a bien tout compris !! explication : il n'y a aucune culture de gestion dans le domaine public. On dépense, ou saupoudre.. mais aucun bilan, aucune mesure de performance, d'efficacité, et surtout aucune remise en cause. la moitié d...

le 03/09/2012 à 19:54
Signaler
Je vous rassure moi non plus, je ne trouve pas de cohérence à ce gouvernement... Mais ça, je l'avais déjà deviné avant mai !!! Je n'arrive pas à voir en la suppression des heures sup defiscalisées va augmenter le PA des gens et comment en mettant pl...

à écrit le 03/09/2012 à 8:56
Signaler
Accélérer ? Mais pour aller où ? Cela fait des décennies que l'on précarise les jeunes entrant dans le marché du travail, avec l'argument contredit par les faits : s'il est facile de licencier, on embauchera davantage. C'est faux.

le 03/09/2012 à 11:09
Signaler
He l'ami, j'ai 47 ans et 25 ans de cotisation...après 2 ans de chômage..plus d'indemnité...et avec 3 ans de chômage non seulement tu n'a plus de quoi vivre depuis 1 an..mais tu perds la sécu...il faut mandier la CMU... Alors: 25 ans de cotisation ass...

le 03/09/2012 à 11:44
Signaler
47 ans un petit consiel si tu veut bien!!! il faut ne faut plus pensé en national français ni en Europe mais en systéme fermé du moi d'abore,de puis 1945 et 1970 jusque 2012 rien à bougé voila et le PS va continué voila........... Ou vous pouvez p...

à écrit le 03/09/2012 à 8:56
Signaler
L'économie d'impôt passe par un dégraissage de nos mille feuilles administratifs, région, département, commune, préfecture, conseil général, conseil pour le développement, doublon du trésor public et des centres des impôts, leurs frais de fonctionnem...

le 03/09/2012 à 11:07
Signaler
ILS TOUS MUETS sur le sujet la seule issue a cette crise passera par la aucun commentaires des politques des syndicats sur ce sujet

le 03/09/2012 à 11:11
Signaler
je suis ok avec vous!! la compétitivité ça commence par aller plus vite dans tout!! ===> supprimer les fonctionaires et assimilés déguisés

à écrit le 03/09/2012 à 8:53
Signaler
La population semble très mécontente, un sondage montre que 70% de la population pense que la situation va empirer... Pourtant il existe des possibilités d'en sortir. Il reste qu'entre le public et les chômeurs, l'injustice demeure... c'est une répub...

le 03/09/2012 à 10:43
Signaler
En suisse, ils ont voter par référendum la fin du statut particulier de la fonction publique !! et chez nous : chiche !!???

le 03/09/2012 à 12:26
Signaler
Il est possible d'utiliser le referendum d'initiative populaire inscrit dans la loi.

à écrit le 03/09/2012 à 8:46
Signaler
Le saviez-vous Une commission gouvernementale est en cours de constitution pour rechercher le trois millionième chômeur. Le but est de lui offrir un emploi. Gag

à écrit le 03/09/2012 à 8:17
Signaler
Mr Sapin sait très bien qu?aujourd'hui, pour relancer la croissance et le retour à l'emploi, il faut baisser de façon drastique le coût du travail dans le secteur privé. Pour faire cela, il n'y a qu?une solution c?est de baisser la masse salariale du...

le 03/09/2012 à 11:14
Signaler
baisser de façon drastique le coût du travail AUTANT dans le privé que dans le public!!! Hé oui, les services qui n'en sont pas (ANPE etc...) doivent s'arrêter!! ===> baisser vos revenus les fonctionnaires!! ===> arrêter de prendre vos retraites et v...

le 03/09/2012 à 21:56
Signaler
le pdt du québec avait demandé à ses ministres de faire une copie sous une semaine avec 20% de réduction de dépenses, sinon il était viré.. et ils ont bien progressé positivement en dégageant les gaisn pour l'économie, limide.. comme en suéde, finlan...

à écrit le 03/09/2012 à 5:58
Signaler
avec sarkozy le chomage serait déja a 3.5 millions.les reformes structurelles du ps portent leurs fruits

le 03/09/2012 à 8:01
Signaler
Ah bon ? D'où tenez-vous ces chiffres ?

le 03/09/2012 à 8:18
Signaler
Tu n'as rien compris !! C est grace ou a cause du ps et ce n'est que le debut !! 1992 --- plus fort taux de chomage ( Ps au pouvoir depuis 11 ans) 2012 --- a nouveau plus fort taux de chomage (ps au pouvoir depuis 3 mois) L annonce de la taxation d...

le 03/09/2012 à 10:45
Signaler
@excellent : tu peux me citer, comme ça, simplement DEUX réformes structurelles mises en place par le PS, et qui vont relancées l'emploi ????

le 03/09/2012 à 12:39
Signaler
deux réformes structurelles qui vont relancer l'emploi ? heuuuu ! le marriage homo, la retraite à 60 ans, c'est surement ça puisqu'on en a temps parlé au ps et dans les médias !! autre chose ? non pas d'idées !

le 03/09/2012 à 19:05
Signaler
Stef, le chômage était déjà à ce niveau il y a trois mois (à des dixièmes près). Quant à 1992, c'est en réalité en 1993 et jusqu'à 1999 que le taux de chômage a explosé. De 1993 à 1995, le premier ministre était un certain Édouard Balladur. De toute ...

à écrit le 03/09/2012 à 1:58
Signaler
Pendant que les chinois forment des ouvriers polyvalents hautement qualifiés, en France, les orientations se font vers les métiers producteurs d'impôts : éducateur, conseiller, assistant, aide chômeur, coincer la bulle, ...

le 03/09/2012 à 9:01
Signaler
Comme l'Allemagne dont l'éducation est faite pour donner un emploi alors que la France persiste à penser que l'école est faite pour donner un savoir. La France se régale de sciences sociales qui ne mènent qu'au chômage ou aux emplois non productifs q...

le 03/09/2012 à 18:59
Signaler
Le rôle de l'école n'est pas du tout de créer des emplois. C'est le rôle de l'Entreprise de créer des emplois. Le rôle de l'école est de rendre chaque citoyen autonome. C'est cette autonomie qui lui permettra de subvenir à ses besoins élémentaires, d...

à écrit le 02/09/2012 à 22:38
Signaler
Ca sent le Sapin en France ! LOL

à écrit le 02/09/2012 à 22:38
Signaler
3 millions de chômeurs???? Avec tous ceux qui ne sont pas ou plus pris en compte,je pense,comme beaucoup d'ailleurs,qu'au moins 6 millions est plus proche de la réalité.Et en plus le gouvernement veut faire bosser les roms.Carrément du délire!!!

le 03/09/2012 à 7:40
Signaler
D'après vous, plus il y a de gens qui travaillent, moins il reste de travail ?

à écrit le 02/09/2012 à 22:29
Signaler
On ne peut pas désendetter le pays sans créer du chômage, les gens le savent. Augmenter les impôts et diminuer les dépenses publiques crée toujours du chômage. C'est l'effort passager à subir le temps que le pays se redresse.

le 02/09/2012 à 23:43
Signaler
Tu a oublié un petit détail, c'est que avec l'aflux de capitaux et donc de la croissance , la situation va se redresser très vite, mais c'est exactement ça dont nous manque tant, du $$$. Et d'où est ce que ça va vinir. Maintenant si t'a la réponse à ...

le 02/09/2012 à 23:49
Signaler
Le problème est que l'on ne voit que l'augmentation des impôts et aucune diminution des dépenses....avec cette méthode, l'espoir de croissance en prend un coup!

le 03/09/2012 à 3:50
Signaler
une seule solution : on n'emprunte plus, on ne paie plus d'impôts durant 2 ans, les capitaux partis à l(étranger revienne à flot, tout redémarre car les besoins sont là, et dans deux ans la croissance est si forte que l'on peut rembourser toutes les ...

le 03/09/2012 à 8:59
Signaler
" TOUT REPART LA GANGRENE C'EST L'IMPOT" si la gangrène c'est l'impô^t alors l'état c'est la gangrène alors l'égalité c'est la gangrène, vive le chacun pour soit, vive le libéralisme !

le 03/09/2012 à 9:59
Signaler
oui l'Etat est une gangrène. l'égalité est un leurre, un immense leurre pas le chacun pour soi, mais la VRAIE entraide : une personne est en difficulté, on l'aide, on lui trouve de l'activité !!! aider une personne ou une famille dans la difficul...

le 03/09/2012 à 10:18
Signaler
@bertrand "avec les 100 aine de milliards payés depuis des années, comment a-t-on encore des pauvres et des mal-logés !!!!!!!!!!!!" est sans aides sociales, sans allocations, sans chomage, sans rsa, bref sans aucune redistribution vous croyez sincère...

le 03/09/2012 à 11:08
Signaler
à partir du moment où l'on crève d'impôts alors on laisse l'Etat se démerder avec les pauvres et les chômeurs qu'il a créé !!!!! absolument, comment expliquer que nous avons le plus fort taux de chômage au monde ????? comment expliquer que lorsque la...

le 03/09/2012 à 14:57
Signaler
"comment expliquer que nous avons le plus fort taux de chômage au monde ????? " heureusement cette affirmation est fausse sinon on serait à 95 % comme zimbawe par exemple. "ce n'est pas le travail qui manque, c'est que tout le monde veut avant tout...

le 03/09/2012 à 18:56
Signaler
Depuis quand avons-nous le plus fort taux de chômage au monde ? Il s'est passé des trucs pendant la nuit ? Un seul exemple, l'Espagne: taux de chômage, 25% soit 18 millions de chômeurs. J'aurais pu prendre la Grèce mais c'est trop facile. Lettonie, ...

le 03/09/2012 à 22:12
Signaler
10 %, fait moi rigoler nous sommes à 20 % avec les chomeurs maquillés en formation inutiles !!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 02/09/2012 à 21:29
Signaler
Bref, impossible de laisser passer une telle occasion! 3000000 chômeurs , une divine surprise...

le 03/09/2012 à 2:03
Signaler
Je n'ai pas pu m'empêcher, pour fêter l'évènement, j'ai débouché une bouteille de champagne millésimée Dom Perignon, ce n'est pas tous les jours que Monsieur Sapin nous annonce une fausse mauvaise nouvelle = bonne nouvelle !

à écrit le 02/09/2012 à 21:20
Signaler
@Candide en politique : C'est vrai ça ! Pourquoi paye t'on le chômage à nos anciens ministres et députés, quand ils pourraient aisément accepter une offre de femme de ménage, chauffeur de bus ? Ces ex nantis ont des prétentions bien élevées pour de s...

le 03/09/2012 à 3:59
Signaler
quelle entreprise a profité des 35 h ??? on n'est pas là pour réécrire l'histoire, nos entreprises sont dans la plus grande difficulté en grande partie liée aux 35 h payée 40 ce qui fut une immense catastrophe. mais si la gauche a été parfaitement nu...

le 03/09/2012 à 13:10
Signaler
@Bertrand avez-vous songé à une bonne guerre ? En 1918, 1.500.000 morts, autant de chômeurs en moins ! Pas mal non ? On devrait se fâcher avec l'Iran, ils nous lancent leur bombe atomique, on fait pareil, les USA et la Russie aussi, et le tour est...

le 03/09/2012 à 13:47
Signaler
bertrand bien répondu !!! 100 % OK PS? oui ou??

à écrit le 02/09/2012 à 21:15
Signaler
Sapin l'annonce comme cela en meme temps que les resultats desastreux de juillet en esperant que dans un mois cela ne fera pas de bruit... Pas de bol sapinou, cela va en faire du bruit et beaucoup car les prochains chiffres seront nuls et les suivant...

le 03/09/2012 à 7:52
Signaler
C'est bien la première fois qu'une politique de l'emploi donne des résultats aussi vite. Ce gouvernement est le pouvoir le plus exécutif qu'on ait jamais connu.

à écrit le 02/09/2012 à 21:12
Signaler
Bravo la gauche, bravo bravo! Le changement c'est maintenant ... Je suis epoustouflé par votre incompétence

le 02/09/2012 à 21:39
Signaler
Trois millions de sans-emplois en août 2012, c'est le bilan de la gauche ? Vous faites exprès de ne pas voir la réalité ou bien quoi ?

le 02/09/2012 à 22:31
Signaler
Chut! Ne dites à personne que la droite a été au pouvoir ces dix dernières années, qu'elle n'a rien fait pour réduire les dépenses ou entreprendre des réformes durables de grande envergure. La situation actuelle, mettez vous le dans le crâne, c'est l...

le 03/09/2012 à 4:02
Signaler
c'est vrai Vido, c'est bien la faute au front populaire qui a donné des congés payés, des aides sociales qui accumulées au cours des années (De Gaulle et ses fonctionnaires) ont mis sur l'entreprise une charge insupportable qui fait qu'aujourd'hui il...

le 03/09/2012 à 7:43
Signaler
Si on envoyait les enfants à l'usine au lieu de les laisser dans l'oisiveté scolaire au milieu de fonctionnaires qui leur donnent le mauvais exemple, le problème serait résolu.

le 03/09/2012 à 10:01
Signaler
non un enfant doit être éduqué par ses parents avant de travailler !!!!

à écrit le 02/09/2012 à 21:11
Signaler
Vous verriez les candidats que l'on recoit....quand je recrute une assistante je recois 100 cv en une semaine. Sur kes 100 il y en a 4 ou 5 bien cables, une dizaine quizaine lambda ou l'on sent qu'il ne faudra pas demander des taches trops complexes ...

le 03/09/2012 à 4:05
Signaler
LA FORMATION FRANCAISE ETANT LA PLUS MAUVAISE EN FRANCE ECOLE COMPRISE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le 03/09/2012 à 7:45
Signaler
Les gens qui sortent du système éducatif ne savent même pas utiliser un clavier d'ordinateur ! Heureusement que la formation étrangère est la meilleure en France.

le 03/09/2012 à 11:23
Signaler
De mon côté....sur les 100 boites qui me contactent pour me proposer un job...1 a vraiment 1 projet et pas de fric...et les 99 autres ont à peine un CA!! ==> faudrait peut être un dipôme pour devenir DG ou PDG!! un titre obligatoire.... Hélas...va fa...

à écrit le 02/09/2012 à 20:51
Signaler
Et si on s'intéressait aux offres refusées pour des motifs divers, et si on mettait un peu la pression sur ceux qui refusent des postes pour des motifs plus ou moins fondés, peut être qu'on aurait moins de chômeurs...

à écrit le 02/09/2012 à 20:43
Signaler
Il sera a 5 millions en 2017

à écrit le 02/09/2012 à 20:43
Signaler
Eh oui, au monde des bisounours socialistes, rien ne vaut une bonne dose de réécriture, car la vérité est relative. Quant aux chomeurs qui ne le savent pas encore, leur sort est destiné à motiver les partenaires sociaux à les faire travailler plus po...

à écrit le 02/09/2012 à 20:38
Signaler
sapin est un petit malin communicant mais peu efficace donc commencons a preparer l'opinion ca va mal les chomeurs cela ne fait que commencer, c'esst une bonne tactique il est responsable de rien, par contre si cela s'améliore c'st moi mes emplois d'...

à écrit le 02/09/2012 à 20:35
Signaler
ceux qui s'étonnent de nos trois millions de chômeurs sont, ou pas informés soit totalement ignorants des capacités industrielles du pays, parler d'héritage est un peu vrai ,depuis 1981 et un certain Mitterrand notre pays fait l'eau de tout côtés ,le...

le 02/09/2012 à 22:34
Signaler
Celui qui a été débarqué comme un malpropre l'a été en partie par son propre camp: véritable machine à pondre des réformes qu'il détricotait lui même six mois après ou qu'il n'appliquait jamais.

à écrit le 02/09/2012 à 20:25
Signaler
Il y a eu moult licenciements avant les vacances parce que les perspectives de toutes les entreprises se sont serieusement assombries depuis l'élection de FH. Du fait du délai de préavis et des congés payés, les chomeurs n'entrent dans les statistiqu...

à écrit le 02/09/2012 à 20:21
Signaler
Trois millions, c'est bien peu par rapport à ce que nous connaîtrons dans quelques mois. La Droite et la Gauche permettent les délocalisations, l'immigration et défendent l'euro. Nos dirigeants sont-ils bornés et butés ou les deux à la fois ?

le 02/09/2012 à 20:43
Signaler
C'est sûr, c'est moins que si c'était plus.

le 03/09/2012 à 4:09
Signaler
empêcher les délocalisations, c'est augmenter le prix des produits que vous ne pourrez plus acheter. l'immigration doit être limitée quand à l'?n si vous importez ou vous exportez, vous voyez tout l'intérêt de l'?, même chose si vous voyagez !!!!

le 03/09/2012 à 7:46
Signaler
C'est tout de suite beaucoup plus clair.

à écrit le 02/09/2012 à 20:15
Signaler
Nous y voilà! Après la Grèce, le Portugal, l'Italie et l'Espagne, c'est au tour de la France d'être confrontée aux conséquences de la crise. Les problèmes de dettes souveraines, de chômage, etc... entraînent des mesures d'austérité qui paraissent ...

le 03/09/2012 à 4:13
Signaler
bien sûr que les solutions existent, et bien plus favorables que celles que vous présentez ! suppression de tous impôts : augmentation du pourvoir d'achat !! suppressions des fonctionnaires et des politiques. et la croissance repart !!! si la zone ? ...

le 03/09/2012 à 7:49
Signaler
On peut aller plus loin. Supprimons la maladie: plus d'hôpitaux, les comptes de la Sécu deviennent bénéficiaires, retour de la Cagnotte ! Supprimons la pauvreté: tout le monde sera riche ! Supprimons la politique: tout le monde sera d'accord ! Et enf...

le 03/09/2012 à 11:18
Signaler
comment faisait-on avant ???? crois-tu que le système de santé existe depuis longtemps ? c'est arrivé après la guerre !!! avant, il y avait un système de santé, de retraite mais c'était les abbayes qui prenait en charge les malheureux, les malades e...

à écrit le 02/09/2012 à 20:08
Signaler
En gros, c'est la fin du CDI et la précarisation à marche forcée. Pour ceux qui pensent que tout cela doit cesser : http://politiqueduchaos.blogspot.gr/

le 02/09/2012 à 20:18
Signaler
Eh oui : "une fausse mauvaise nouvelle" est un titre qui traduit bien le mépris de la classe politico-médiatique pour le "peuple" ! Et puis, c'est vrai que cela passe mieux avec un gouvernement de gauche que de droite : bel exemple d'objectivité.

le 02/09/2012 à 20:42
Signaler
et oui ceddric il faudra vous y faire le temps de l'emploi "presque a vie" est bel est bien fini ,il va falloir revoir les conditions de travail; des carnets de commandes garnis = embauches,des carnets qui se dégonflent =licenciements ,supprimer bea...

le 02/09/2012 à 20:48
Signaler
Exact et si on commençait par aligner le secteur public sur le privé???

le 02/09/2012 à 21:41
Signaler
L?État n'a pas assez d'argent pour cela. Beaucoup de fonctionnaires sont sur-diplômés, si vous alignez leurs salaires sur ceux du privé, la France n'a plus qu'à déposer le bilan.

le 03/09/2012 à 1:12
Signaler
@havoc : parce que les salaires sont liés aux diplômes et pas à la fonction, c'est ce qui tue la fonction publique : un prof qui passe l'agreg., et il se met à travailler moins pour gagner plus !!! y a pas un blème, là ???!!! Dans le privé, tu gagne...

le 03/09/2012 à 1:53
Signaler
Parce que tous les diplômes se valent ? C'est franco-français, le salaire perçu est inversement proportionnel à la productivité, résultat : fuite des entreprises.

le 03/09/2012 à 4:16
Signaler
et si on commencait par supprimer le public : les bons profs trouveraient du travail d'autant plus facilement qu'il y en aura très très peu !!!

le 03/09/2012 à 7:50
Signaler
Il faut tout supprimer, on y verra plus clair après !

le 03/09/2012 à 9:01
Signaler
@bertrand l'économie avec Bertrand c'est zéro état comme ça marchera du feu de dieu, bon évidememnt faudrait être bien née et avoir des sous de côté car sinon c'est 3 millions de clochards du jour au lendemain !

le 03/09/2012 à 10:39
Signaler
évidemment, aujourd'hui avec l'Etat et des milliards d'impôts, nous n'avons aucun pauvres, aucun chômeurs donc restons comme nous sommes, nous sommes très bien !!!!!!

le 03/09/2012 à 10:56
Signaler
@bertrand mais qui vous dit que sans état il n'y aura plus de chomeurs, si c'était si simple croyez bien que de nombreux pays libéraux s'y seraient déjà attelés..

le 03/09/2012 à 11:08
Signaler
@bob44 : c'est vrzai qu'avec 100 % d'Etat, il 'ny a plus de chomeurs, il n'y a que des miséreux qui crêvent de faim et qui sont mal logés, cf toutes les expériences socialistes du 20 ème siècle. Et si vous connaissiez vraiment le libéralisme, vous s...

le 03/09/2012 à 11:23
Signaler
@Bob44 : y-a-t-il eu beaucoup plus de chomeurs en Belgique alors qu'il n'y avait plus de gouvernement ?? en Suisse, qui est un pays libéral, la population ne supporte pas plus de 3.5 % de chômeurs, alors qu'en France, le seuil de 10 % de chômeurs peu...

le 03/09/2012 à 16:26
Signaler
@john galt, je ne suis pas aussi machinéen, le libéralisme à du bon (pas le néolibéralisme) et le socialisme aussi. Une société sans état et une société étatique (communiste) ne me semble pas plus viable l'une que l'autre. Je n'ai affirmé nulle part ...

le 03/09/2012 à 22:26
Signaler
arrête ta théorie et vit dans le monde !!! que veut dire libéralisme out ultralibéralisme : ce sont des mots vides de sens !! la vérité est que l'entreprise vit ses handicaps au quotidien !! que veut dire "une société sans Etat est inégalitaire..." ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.