Fiscalité : Hollande préfère-t-il le CAC 40 aux PME ?

 |   |  463  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : E.Rouy)
Contrairement à ce qui était prévu dans le projet Hollande, les grandes entreprises pourront toujours déduire les intérêt d'emprunt de leur bénéfice, à hauteur de 80%. En revanche, les PME n'auront pas droit à un impôt réduit

 26 milliards d'euros de recettes nouvelles, 8 milliards d'euros d'économies, tel était le schéma budgétaire pour 2013, conçu par Bercy début juillet, dans l'optique d'une baisse du déficit public, ramené à 3% du PIB. Le ministère relativisait du reste le coup de massue fiscal à venir, en insistant sur le fait que plus d'une dizaine de milliards d'euros de hausses d'impôts étaient déjà trouvées : celles votées sous Sarkozy et surtout les mesures adoptées en juillet par le parlement vont voir leur rendement monter en puissance, puisqu'elles s'appliqueront en année pleine. Du coup, pour Bercy, « seuls » 15 milliards d'impôts nouveaux seraient nécessaires. Un chiffre qui risque d'être révisé à la hausse, compte tenu du manque à gagner fiscal lié à la révision à la baisse de la prévision de croissance. Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac avait prévenu que 0,1 point de croissance en moins, ce serait 1 milliard de plus à trouver. En plus des 15 milliards évoqués début juillet.
Mais encore faut-il, déjà, trouver ces 15 milliards!
Car les arbitrages fiscaux sont de moins en moins favorables aux « budgétaires » de Bercy, dont la mission première est de faire rentrer de l'argent de la caisse.

La déduction des intérêts d'emprunt seulement rabotée
Si la mise en ?uvre d'une taxation à 75% a minima (la Tribune du 4 septembre) ne change pas grand'chose à l'équation budgétaire, ce n'est pas le cas pour ce qui concerne l'une des mesures fiscales sensées rapporter le plus, à savoir la moindre déduction des intérêts d'emprunt du bénéfice imposable, pour les sociétés. François Hollande avait prévu de supprimer cette déductibilité, dont profitent surtout les grandes entreprises, et les tous les experts étaient d'accord pour en attendre un gain, en faveur du fisc, d'environ 4 milliards d'euros par an. Le hic, c'est que l'on se dirige, selon les Echos, vers le maintien de cet avantage. Tout juste la déduction des intérêts serait-elle plafonnée à hauteur de 80% de ceux-ci. Du coup, le gain pour l'administration fiscale représentera beaucoup moins que les 4 milliards attendus.
Où trouver le « manque à gagner » ? Le programme Hollande prévoyait 29 milliards d'euros de recettes liées à la remise en cause des niches fiscales. Mais, à mesure que les choses avancent, les lobbies gagnent du terrain.
Ceux des grandes entreprises, surtout : les PME n'auront finalement pas droit à un Impôt réduit sur leurs bénéfices, pourtant promis par le candidat Hollande, qui avait fait grande publicité de cette promesse. Cette mesure ne devait pas grever le budget, puisqu'elle était sensée être financée par une taxation plus forte des grandes entreprises. Ces dernières, meilleures lobbyistes, y échapperont.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/09/2012 à 22:22 :
MR le Président fait tout pour qu on débauche
il va tout perdre au lieu de tout gagner
moi même
2 employés plein temps
1 employés mi temps
1 35 HEURES MOIS COMPTA
4 PERSONNES AU CHOMAGE SI CA CONTINUE Y EN A MARRE
a écrit le 08/09/2012 à 10:39 :
En France les PME ont toujours eu la défaveur des fonctionnaires qui préfèrent les mammouths étatisés où règnent leurs collègues de l'ENA avec lesquels ont peut toujours s'entendre....
a écrit le 07/09/2012 à 21:35 :
Comme d'hab, on fait les yeux doux au CAC40 et on flingue les PME ! :(
a écrit le 07/09/2012 à 15:29 :
C'est un usurpateur ce nouveau Président,il semble perdu face a des situations qui demandent a être traitées immédiatement de plus son autorité envers le gouvernement n'est pas ressentie ce qui en fait un gouvernement anarchique, j'ai peur pour la suite!!! la grandeur de la France n'existe plus.Aux yeux du monde nous sommes passés une première fois pour les plus fainéants de la planète grasse a Mme Aubry et maintenant ce va être pour des incapables,voilà a quoi servent nos deniers:payer des Nullités,
Lorsque je me déplace a l?étranger j'ai honte d'afficher ma nationalité, mais cela ne compte pas pour nos dirigeants,qui se gavent de courbettes lors de leurs déplacements.
Pauvre France,je ne serai peut-être plus de ce monde pour voir une révolution qui sera le seul moyen de rétablir le vrai ordre républicain et d'envoyer a l'échaffau tous les pervers des gouvernements successifs qui nous ont mis dans cette situation de déclin depuis quelques décennies.
il va nous falloir beaucoup de courage pour affronter un avenir complétement incertain.
a écrit le 07/09/2012 à 13:52 :
Selon que tu seras riches ou pauvres les jugements de cour te rendront blanc ou noir.
Réponse de le 07/09/2012 à 14:11 :
Je suis dans la classe moyenne, c'elle qui paye, et je suis jaune, mais j'ai peur de devenir vert, finalement je préfère avoir un jugement vu que c'est pas le dernier.
a écrit le 07/09/2012 à 12:35 :
Hollandiouspapaandréous fait la feuille de route avec des nouvelles priorités pour son premier sinistre, a vous de choisir la bonne réponse : 1 ) Il découvre la France 2) Il n'a pas eu le temps avant 3 ) il est pas socialiste il est de droite !!! Et ben mes cadets, on va en vivre des choses incroyables !!!
Réponse de le 07/09/2012 à 13:39 :
4) Hollande est un menteur.
Réponse de le 07/09/2012 à 14:04 :
5) Ne serait-il pas enarque ?
a écrit le 07/09/2012 à 12:02 :
On est simplement que nos amis socialistes sont confrontés au grand écart entre la soupe électorale et les boucs emissaires offerts en pature au peuple (les riches, la finance, le CAC40...) , et la réalité de qui détient réelement les manettes, et ... le pouvoir économique... Il vont avoir un peu de travail pour expliquer le contraire de ce qu'ils ont dit et surtout il va leur faloir trouver d'autres causes à leur échec annoncé... Un mot me vien à l'esprit : pathétique !
Réponse de le 07/09/2012 à 13:46 :
Mensonge au peuple pour avoir le pouvoir.
Il est évident que la distribution de la richesse à la population d?un pays s?oppose à la création de richesse dans le pays qui ne produit pas les produits consommés.
a écrit le 07/09/2012 à 11:22 :
Les socialos font une politique ultra liberale,comme d'hab.Mitterand,jospin,tous ont ete bien pire que les gouvernements de droite dans la destruction des avancees sociales....Une revolution bientot?!
a écrit le 07/09/2012 à 11:04 :
''Selon que vous serez puissants ou misérables'', les politiques vous chouchouteront ou vous feront cocu (librement inspiré de Jean de La Fontaine)
a écrit le 07/09/2012 à 10:21 :
Enfin des bonnes nouvelles. heureusement que Moscovici et DSK protègent nos intérêts. Nous allons obtenir avec Hollande ce que le poltron de N.S a eu peur de mettre en oeuvre, Fillon lui était plus volontaire, il déteste le peuple. Nous allons réussir une révolution à la Schroeder, supprimer le SMIC, la semaine de 48H sans H.S, la réduction du congés maternité et 3 semaines de congés, les salariés ont compris que nous sommes les plus forts et qu'ils devront payer la crise que nous avons provoquée. 3 jours de gréve et les banlieusards feront pression en se plaignant qu'ils sont pris en otage. dans 5 ans le salaire médian est 800? et la différence sera pour nous, nous avons eu tort d'avoir peur des socialistes.
Réponse de le 07/09/2012 à 15:53 :
Vous faites partie de ceux qui ont décelé des différences entre les tendances et les hommes qui ont successivement administré notre pays depuis près de 40 ans. Bravo ! Personnellement, je n'en ai pas vraiment décelé, car tout est en nuances... Je vous laisse donc à votre admiration envers vos amis au pouvoir, sachant qu'ils disposent de l'ensemble des manettes, sans oublier les syndicats (vous en faites partie ?) qui dirrigent effectivement l'ensemble de la fonction publique et les plus grosses entreprises. Pour le reste, rendez vous dans 5 ans pour vérifier le bien fondé de votre idéologie, et plus probablement bien avant cette échéance lorsque vos ennemis de la finance fermeront le robinet qui alimente cette incroyable orgie !
Réponse de le 07/09/2012 à 17:30 :
@Ben voilà : je vous trouve très agressif envers votre compatriote, j'ai été comme vous victime de la politique de N.S et je serai victime de la politique Moscovici/DSK car comme vous, j'ai compris que F.Hollande était déjà sous tutelle. Je n'ai pas exprimé d'idéologie j'ai révélé des faits qui prouvent l'incompétence du précédent président. le pouvoir d'achat ! La dette +600 milliards, je ne l'ai pas inventé ! La vente d'or vous êtes suffisamment au fait de l'économie pour confirmer l'information. les politiques sont les mêmes depuis 30 ans d'accord avec vous ! l là où nous divergeons c'est sur l'origine de l'orgie, transfert du PIB des salariés (60% en 1980, 40% en 2011), évasion fiscale 50 milliards par an pendant 20ans ça commence à faire, fraude fiscale autant, fraude à la TVA +- 30 milliards/an, fraudes charges sociales 9 milliards pour les salariés 21 pour les patrons, ne me parlez pas des 35H ! les pays comme l?Angleterre et les USA qui sont dans une situation pire que la notre n'ont pas de code du travail, 3 semaines de congés, pas de congés maternité, la flexibilité ETC... Donc on vous a menti en vous faisant croire que les difficultés de notre pays provenaient du système social, ceux qui développent cet argumentaire vous ont menti et abusé. Le Ps et l'UMP m'insupportent, Melenchon énoncent des vérités irréfragables mais ses solutions reposent sur une illusion. Je suis un privilégié qui habite les beaux quartiers et je souhaite simplement le mieux pour mon pays et mes compatriotes, pas par humanisme mais par intelligence, pour pouvoir continuer à jouir de la vie.
a écrit le 07/09/2012 à 9:39 :
"dont la mission première est de faire rentrer de l'argent de la caisse." Lol... Et pourquoi il ne cherchent pas plutot a reduire les sortie de caisse, plutot que, encore, augmenter les recettes...
Réponse de le 07/09/2012 à 13:52 :
Hollande protège ses amies fonctionnaires et en particulier les profs, il en a même mis un comme premier Ministre. Alors diminuer les dépenses, oui pour redistribuer aux fonctionnaires et aux profs.
a écrit le 07/09/2012 à 9:30 :
La réalité rattrappe toujours les inconséquents et les promesses farfelues ou de circonstance. Refuser la déduction des intérêts aux grandes entreprises les faisaient passer des JO aux HandyJO. Nos grandes entreprises sont en compétition mondiales. Elle ne s'en tire pas si mal, pour la plus grand profit de tous, il ne faut donc pas leur couper les ailes. Hollande a voulu flatter la rancoeur de gens ne connaissant rien à l'économie pour se faire élire. Il se trouve maintenant face à la réalité de gérer le pays. C'est une autre paire de manches que la critique bête et systématique de son prédécesseur.
Réponse de le 07/09/2012 à 15:15 :
vous avez raison, les critiques envers Sarkozy étaient nombreuses mais trés en dessous de la réalité. Tout le monde se souvient de la croissance qu'il irait cherché avec ses dents, le résultat est incontestable, sa volonté de réduire la dette, résultat +600 milliards il faudrait être de mauvaise foi pour contester ce succés, mais le + fort décembre 2004 ministre de l'économie, déclaré le Zidane de l'économie par A. SEILLIERE (incontestable comme parrainage) IL vend 560 tonnes d'or à 440 dollars l'once aujourd'hui le cours de l'once est 1700 dollars cet événement ne pas être retiré à N.S il a fait ses preuves, ces critiques sont injustifiées et c'est bien vous qui avait la juste vision des choses, votre jugement est irréfragable. Votre bon sens rassure !
a écrit le 07/09/2012 à 8:49 :
Non mais franchement, que peut faire Hollande, que fera t-il ???
Rien du tout, comme ses prédécesseurs, il s'occupera des fumeurs, des automobilistes, du mariage gay, de la couleur des boites de médicaments, etc...!
Ce pays a perdu 800 000 emplois industriels en 10 ans, la faute à qui ?
Tant que les français continueront à élire ces oligarchies fonctionarisées, la France continuera de sombrer inexorablement!
Réponse de le 07/09/2012 à 9:33 :
faut sans prendre au commentaires des journalismes car avec eux avant le 1er tour il ne parler que du 2eme tour entre sako et hollande on nous vole nos éléction et notre choix
Réponse de le 07/09/2012 à 9:34 :
Tout à fait d'accord, nous sommes dans la chamallow présidence ; encore plus de 4 ans, c'est long pour ne rien faire.
a écrit le 07/09/2012 à 8:27 :
Ce fait montre bien :
1° L'incompétence des politiques et en particulier les socialistes en termes de gestion.
2° Les politiques n'ont pas le pouvoir par contre au fil des ans le mille feuille politique français coûte de plus en plus cher.
2° Le bla-bla électoral '' l'ennemi n° 1 c'est la finance'' c'était pour les électeurs ignares.
3° Les socialistes n'ont aucunes visions économiques pour redresser le pays et pas le courage de diviser par deux ce mille feuille indécent qui suce le sang des citoyens.
a écrit le 07/09/2012 à 6:56 :
Un peut de réalisme :
Le CAC 40 représente seulement 8% de l'emploi salarié marchand (donc hors administrations) en France (1.  [...] 3 mn d'emplois). Les autres 15 millions d'emplois sont fournis par le tissu des PMEs et de l'artisanat. Les groupes du CAC 40 emploient 68% de leurs 4.1 mn de salariés hors de France (extrait du Figaro). Les PME-TPE emploient le 80% de leurs salariés en France, donc 12 mn d'effectifs !!!

Le choix qui fait Hollande-Ayrault de protéger le CAC 40 est anti-technique (non intelligent, manque de sens, fou, etc)
Réponse de le 07/09/2012 à 9:34 :
Quel beau raisonnement vous faites, marqué au sceau de grandes connaissances économiques. Essayez de raisonner sérieuszement et vous verrez qu'Hollande n'a pas d'autre choix. Cela le conduit d'ailleurs à avaler son chapeau. Ce n'est pas fini et je luis souhaite bon apétit.
Réponse de le 07/09/2012 à 9:52 :
un peu d'idéalisme : frappés d'un éclaire de compétence, ils ont réalisé que cette mesure était néfaste pour toutes l?économie, et ils essayent de revenir dessus .
Qui peut m?expliquer , concrètement, en quoi cette mesure permettrait de créer un emploi, de développer un produit, de conquérir un marché ? relancer l'emploi et l'investissement productif, c'est ça....
le CAC 40, c?est 40 entreprises, sur 2 millions ! .en plus la composition du "club" change , comme le montre Peugeot. Et les entreprises qui y sont "admises" ne le demandent même pas. Alors en permanence opposer les reste du monde à ce "club" virtuel accusé de tous le maux des français (le nouvel entrant est belge ! ), c?est idiot. et batire un politique sur cette opposition artificielle, dangereux et inefficace .
il y à plus de 1500 entreprises cotées, dont des ETI, des starts up...plus les non-cotées. quelles conséquence sur elles, cette mesure ? sur les fournisseurs des grandes entreprise ? sur ceux qui viennent d?emprunter pour construire une usine, changer leurs machines ???
cette mesure est absurde, elle revient a faire payer un impôt sur des profits qu'on a pas fait (exactement comme la CSG : on nous la déduit sur notre paye, mais on nous impose dessus...), donc à dégrader les résultats, donc les fonds propres !
quel pays ! on veut privilégier l'autofinancement mais mais on assèche la trésorerie par l?impôt, on veut "definanciariser" et on crée une nouvelle banque pour favoriser l?accès aux prêts... Arretez !!!!!
a écrit le 07/09/2012 à 6:36 :
seules ,nos superbes entreprises du cac 40 tirent encore la france vers le haut.croyez vous que les petits entrepreneurs soient encore rentables?bien sur que non!ce n'est pas original,mais les décisions du gouvernement vont dans le bon sens pour l'intéret du pays
Réponse de le 07/09/2012 à 8:14 :
De toute façon, à ce rythme il n y aura bientôt plus que 40 entreprises en France... Mouarfff
Réponse de le 07/09/2012 à 8:29 :
Non les entreprises du cac40 délocalisent et ne payent pratiquement pas d?impôts. Les PME sont l'avenir du pays. J?espère que tes propos étaient ironique. .
Réponse de le 07/09/2012 à 9:05 :
Croyez-vous qu'une PME à les moyens de se payer une cellule d'optimisation fiscale ? Tous nos Groupes en possèdent une.
Combien de CIR sont distribués sans réel justification ? Combien de délocalisations sont effectuées ? Combien de restructuration sont réalisées sur le dos du contribuable Français ? Combien de PME ferment pour avoir écouté les promesses de sous traitance de ces groupes?
FH comme les autres ne fera pas mieux, pis encore à trop promettre la décrédibilisation ne sera que plus rapide.
Il faut croire à nos PME qui sont les poumons de notre activité !
Réponse de le 07/09/2012 à 9:36 :
Foin des commentaires partisans. La France a besoin de toutes ses entreprises, des plus grandes au plus petites. Toutes doivent être traitées correctement, sans matraquage fiscal.
a écrit le 07/09/2012 à 6:19 :
Je crois que l'argument consistant à toujours dire que les gens sont incompétents ou qu'ils sont faibles face aux lobbies est un peu éculé. La réalité est probablement plus simple: les socialistes ont dit et promis ce qu'il fallait pour faire pencher les quelques pourcents en leur faveur ou ne pas faire se déplacer queuqes autres en leur défaveur. Ils n'ont jamais eu l'intention de rééquilibrer le rapport de force CAC/PME, tout comme Hollande n'a jamais eu l'intention de porter atteinte de la moindre façon à la mise ne place d'un axe atlantique renforcé avec une Europe fédérale comme partenaire vassalisé des US. Si on regarde les faits au lieu de suivre les discours, c'est frappant. En ce qui concerne les PME, la réussite a un visage: celui d'entrepreneurs que connaissent les leaders locaux socialistes. S'il doit y avoir des conflits, c'est avec eux. Le "CAC" est invisible. On y rencontre les copains qui se sont placés. Regardez le cas de la CNP: comment peut-on simplement ignorer la dimension de l'expérience d'un métier au profit de l'unique carnet d'adresse politique? En être là veut dire que les politiques croient que les entreprises sont comme les collectivités: qu'elles peuvent être dirigées par des gens finalement incompétents, à condition qu'ils aient l'entregent politique suffisant pour compenser ce désavantage ou justifier leur nomination. Peut on penser cela et trouver légitime un patron de PME? Ou l'argent qu'il gagne? Ce phénomène est accentué par le fait que la plupart de ceux qu'ils connaissent localement sont des entrepreneurs du BTP dont la fortune dépend finalement de leurs relations avec le politique, mais avec qui on met en place les projets qui vous permettent de montrer que vous existez. D'ailleurs, ils sont toujours bénéficiaires de la "compréhension" des politiques quand les autres sont ignorés... la boucle est bouclée. Ceux qui restent sont finalement des boucs émissaires faciles, dont on ne comprend pas vraiment ce qu'ils font ou comment ils ont pu réussir et qu'on jalouse ne se disant: "ils n'ont qu'à vendre leur boîte à un grand groupe pour devenir millionnaires"... et se tirer de ce guêpier. Enfin, plus que la détention de portefeuilles d'actions du CAC, imaginé ou réel, la possibilité de venir pantoufler dans le "privé" en remerciement de services rendus me semble une motivation beaucoup plus courante et efficace pour des gens qui dans leur grande majorité seraient bien à mal de créer et diriger leur propre entreprise.
Réponse de le 07/09/2012 à 9:09 :
Excellent commentaire, vraiment !
Réponse de le 07/09/2012 à 9:59 :
Bien sûr : aucun n'en n'a jamais monté une. Les PME ce sont des chiffres sur des tableaux, et c'est tout.
La majorité des personnes dirigeantes d'aujourd'hui, sont soit profs, fonctionnaires !
Ils évoluent depuis des années dans un monde qui n'existe pas. Et raconte n'importe quoi pour ce faire élire.

Ils ne sont pas là pour La France. Ils n'ont rien à perdre, et tout à gagner. ils sont là simplement, pour ne pas scier la branche sur laquelle ils sont assis confortablement depuis des années.

C'est le jeu de pile ou face : Pile : je gagne, et face : tu perds !!!
a écrit le 06/09/2012 à 23:45 :
Pas facile le retour de vacances de toumou !!! Comme un bon socialo improductif, il doit déjà penser aux prochaines vacances ... À l abri du soleil sous un chêne ... ( et devinez ce qu on y trouve à l ombre des chênes ?)
Réponse de le 07/09/2012 à 6:30 :
des glands ou des truffes?
a écrit le 06/09/2012 à 23:28 :
Normal Premier ne préfère ni les uns ni les autres : il aime surtout sa propre personne et la délicieuse saveur du pouvoir. Rapide retour aux réalités pour les pigeons qui ont voté pour les idées farfelues de cet idéologue : on paye beaucoup trop d'impôts et de charges en France, qu'on soit riche, de la classe moyenne ou même pauvre. Comme il est impossible de transférer les charges des uns vers les autres, il ne reste plus qu'à baisser les dépenses publiques. L'Etat-providentiel obèse est proche de l'éclatement et on ferait mieux d'organiser tout de suite, en bon ordre, une sévère cure d'amaigrissement plutôt que d'attendre que l'Etat se retrouve aux urgences des marchés financiers, ou même à la morgue.
a écrit le 06/09/2012 à 23:11 :
Vous êtes étonés? Pas moi, mais il est vrai que je n'ai pas voté FH en Mai dernier... Attendez la suite!
Réponse de le 07/09/2012 à 6:32 :
la suite?mais y'a rien de prévu,les reformes essentielles sont passées comme une lettre a la poste:sécurité,education,mariage gay et création de commissions.on peut attendre les vacances de toussaint et de noel sereinement
a écrit le 06/09/2012 à 23:00 :
Comme d'habitude les féodalités financières ont eu raison des quelques promesses superficielles de Flanby...
a écrit le 06/09/2012 à 22:58 :
Où est-il donc le valeureux candidat qui voulait mettre à terre la finance internationale ?...
a écrit le 06/09/2012 à 22:49 :
attention le PS méme si nous ne voulons plus de cette castre de l' ump faite pas n'importe quoi car la prochaine fois il y aura que l'extreme!
Réponse de le 06/09/2012 à 23:52 :
Et alors ? Tous les autres ont minablement échoué.
a écrit le 06/09/2012 à 22:26 :
Whouaaaa...là il y a de plus en plus de cocus dans ce pays.

On ne devrait pas tarder a tangenter les 51.4% !!!

La médiocrité intellectuelle conduit à la médiocrité matérielle....c la vie.
Réponse de le 07/09/2012 à 9:29 :
dont tu doit faire parti que veut tu C LA VIE
a écrit le 06/09/2012 à 22:24 :
Voilà le vrai visage de ce gouvernement , il est évident que si on impose + les groupes du CAC 40 ils auront moins de bénéfice à distribuer à leurs actionnaires , je suis sur que certains membres du gouvernement possèdent des actions dans ces sociétés . Elle est belle la France !!!
a écrit le 06/09/2012 à 22:00 :
Comme pour la fiscalité des particuliers. Tout est une question de rapport de forces : les socialistes tapent sur les « le marché captif » et négocient avec l'autre, celui qui peut partir et porter préjudice au système. Notre président est donc comme tous les politiques : cynique et pragmatique. Il fait payer les « riches », ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas partir, finalement les fortunes moyennes. On peut transposer le même raisonnement aux entreprises. Celles du CAC 40, comme on dit, ont un pouvoir de nuisance que n'ont pas les PME !
Réponse de le 06/09/2012 à 22:10 :
Les lobbies ont du s activer pendant les vacances et voilà le résultat
C est la vrai vie du business et les paroles des politiques ???
a écrit le 06/09/2012 à 21:57 :
Cela dit il est un peu idiot de calibrer l'IS en fonction de la taille. Où sont les limites et que signifient-elles ? Il aurait été plus intelligent de modifier en profondeur l'assiette de cet impôt pour n'enregistrer que le chiffre d'affaires en France moins les dépenses directes en France.(salaires + achats en France). Les exportateurs et les gens qui embauchent auraient été défiscalisés et les importateurs et délocalisateurs pénalisés. Un effet comparable à la TVA sociale en quelque sorte mais plus facile à faire passer politiquement.
a écrit le 06/09/2012 à 21:46 :
Ce président n'est pas un président mais un menteur ! Il est pire que Mitterand qui lui au-moins semblait être un bosseur.
Réponse de le 06/09/2012 à 22:08 :
Totalement d'accord.
a écrit le 06/09/2012 à 21:39 :
Quant tu as fais l'ENA tu as plus de copains dans les grands groupes que dans les PME , c'est NORMAL .
a écrit le 06/09/2012 à 21:21 :
Censément, est-ce bien sensé ?
a écrit le 06/09/2012 à 20:58 :
Il est beau le président normal ! Quel fumiste!
a écrit le 06/09/2012 à 20:31 :
F.Hollande oublie juste un PETIT détail : 82 % des emplois créés ces dernières années, l'ont été par les petites entreprises !!! ...Qu'il continue, et une fois arrivé à 4 millions de chômeurs, on en reparlera, de sa ré-élection ..!!!
a écrit le 06/09/2012 à 20:29 :
Les Socialistes ( et leurs alliés EELV) n'ont jamais dans l'Histoire de ce pays défendus les PME. Malheureusement c'est sur ce créneau que l'Allemagne nous surpasse. Mais Sarkozy a mis 4 ans avant de bouger lui aussi ...
a écrit le 06/09/2012 à 20:23 :
Pour la taxe à 75% cela ne concerne que les revenus du travail, pas les artistes et les sportifs.
Bravo pour la justice !!!!
Réponse de le 06/09/2012 à 21:26 :
C'est une façon comme une autre de dire que les artistes et les sportifs ne travaillent pas... ;-)
Réponse de le 06/09/2012 à 23:52 :
C Yannick qui doit être content!!
a écrit le 06/09/2012 à 20:21 :
il commence surtout a comprendre que les seuls qui ont encore les reins solides, c'est les gros, et c'est pas grace a la france, alors s'ils partent, c'est la berezina...
a écrit le 06/09/2012 à 19:55 :
Le discours officiel :
On fera payer les riches à la juste proportion de leurs revenus

La réalité
On matraque la classe moyenne et les PME qui sont de fait trop petit pour se défendre.

Rien ne change dans ce beau pays
Réponse de le 06/09/2012 à 20:33 :
Et avec l?Europe fédérale qui arrive, il n'est pas dit que ceci s'arrange, car seuls les groupes de pression les plus puissants se feront entendre....
Réponse de le 06/09/2012 à 21:30 :
Les riches et les puissants se soutiennent mutuellement depuis l'aube des temps, rien de nouveau sous le soleil. Et pendant ce temps, les petits applaudissent béatement et se laissent tondre, persuadés d'être mieux lotis que leur voisin... C'est malheureux, mais c'est comme ça.
Réponse de le 06/09/2012 à 22:02 :
la demonstration est faite nous avons la gauche caviars on prefere les riches
Réponse de le 06/09/2012 à 22:29 :
Quant on voit leur parcours personnels et leurs origines sociales, ils sont issus des classes les plus aisées de la société française. Ils sont une belle arnaque pour le petit peuple.
Réponse de le 06/09/2012 à 23:06 :
VOTONS AVEC NOS PIEDS ! Partons. Un pays sans ses PME, sans ses actifs, sans ses jeunes : c'est un pays sans avenir. Moullande et son équipe pourront continuer à augmenter les impôts, il n'y aura bientôt plus personne pour les payer !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :