« Stigmatiser ainsi les retraités, c'est un vrai scandale »

 |   |  760  mots
Copyright Reuters
La sociologue Anne-Marie Guillemard* s'insurge contre le rapport de la cour des comptes qui épingle les avantages fiscaux et sociaux dont bénéficient les retraités.

Les avantages fiscaux et sociaux dont bénéficient les retraités sont dans le collimateur des magistrats. La Cour des comptes note que « contrairement à une idée reçue, les retraités sont dans une situation financière plus favorable que les actifs ». Leurs revenus sont, selon elle, désormais légèrement plus élevés et leur patrimoine beaucoup plus. Etes-vous d'accord avec cette analyse ?

Aligner le taux de CSG des pensions les plus élevés sur celui des salaires, pourquoi pas. Mais pour le reste (supprimer l'abattement fiscal de 10% sur les pensions et soumettre à l'impôt les majorations de pensions dont bénéficient les parents de trois enfants), on se trompe de débat et de sujet.
S'il est vrai que le revenu des retraites a rattrapé celui des actifs depuis 2003, suite aux différentes réformes menées depuis 1993, il faut aussi souligner que ces réformes ont fait baisser le niveau des pensions et de fait, le niveau de vie des retraités. C'est un phénomène qui touche l'ensemble de l'Europe, y compris l'Allemagne. Sur l'aspect patrimonial, Il est vrai aussi qu'ils en ont un peu plus que les actifs...évidemment puisqu'il provient de ce qu'ils ont acquis durant leur travail. Alors oui, ils sont pour certains propriétaires de leur logement mais cela ne leur procure pas un niveau de vie très supérieur au quotidien. Et cela ne concerne pas la majorité des retraités dont les situations sont extrêmement disparates. J'y vois la marque d'une idéologie sur ces « retraités riches » à l'heure où la réalité nous montre beaucoup de petites retraites qui ne sont pas à taux plein dans un pays où nous avons la plus longue contribution exigée, soit 41,5 ans. Avec ces propositions, on ne vise que la soutenabilité financière et on perd de vue la soutenabilité sociale.

Qu'entendez-vous par « soutenabilité sociale » ?

On parle de fiscalité mais on ne parle pas du vrai problème, celui de la croissance. Or les retraités sont l'un des moteurs de la consommation, donc de la croissance. Ils ne sont pas soumis à l'instabilité du chômage et sont plutôt constants dans leurs dépenses.
Plus grave encore, on va s'attaquer à une population qui constitue un soutien de famille. Les plus aisés et même les moins, sont les pivots de la solidarité intra-familiale. Ils s'occupent non seulement de leurs enfants et petits enfants mais aussi parfois de leurs très vieux parents. On va encore appauvrir les retraités et éroder la confiance dans le système de retraite par répartition. Il y a beaucoup de retraités en situation de faiblesse. Et aucun syndicat pour les défendre. Stigmatiser ainsi les retraités, c'est tout simplement scandaleux.

Pourquoi ?

Parce qu'on oublie leur immense contribution à la vie sociale. Avec la généralisation du travail des femmes, ce sont eux qui ont repris les rênes du bénévolat. C'est affolant de taper ainsi sur les retraités au lieu de montrer et de mesurer ce qu'ils apportent à la vie sociale par leurs comportements altruistes. La plupart des associations reposent sur les retraités. A l'heure où il faut faire jouer toutes les solidarités sociales, l'Etat ferait mieux de les soutenir et de les dynamiser, en commençant déjà par les valoriser, au lieu de jeter l'opprobe sur « ces retraités trop riches ». Je suis plutôt de gauche et je ne comprends pas cette logique du « diviser pour mieux régner ». François Hollande a été élu sur l'idée de la cohésion sociale et celle de se serrer les coudes. A un moment crucial où il est urgent de jouer sur les solidarités nationales, les mesures doivent être soucieuses d'équité. Après Sarkozy et les étrangers, Hollande s'attaque aux riches et aux retraités. On fragmente la population sans aucune vision d'équité.

Comment rétablir les équilibres ?

Par une réforme de la fiscalité globale dans laquelle chacun est amené à faire un effort proportionnel à ses revenus. Et non en s'attaquant aux niches les unes après les autres. Les retraités apportent énormément à la population de ce pays. Il faudrait enfin songer à les mettre en valeur.

*Professeur des Universités, membre de l'Institut Universitaire de France et de l'Académie Européenne des Sciences et chercheur du Centre d'Etude des Mouvements Sociaux, Anne-Marie Guillemard est une spécialiste des comparaisons internationales portant sur la protection sociale, les systèmes de retraite et l'emploi.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2012 à 17:46 :
hollande et sa parade des grands nuls ))))le seule qui travaille c'est valls ))) les autres sont dans des nuages mais des grands nuages .....pourquoi remettre la retraite a 60 ans si il n'y a plus d'argent dans les caisses(((et les retraites les mieux payer c'est les retraites des fonctionnaires ))) la gauche caviar les ouvriers ont largement payer ))) attention 1939 c'est a la porter de hollande ))) la france c'est un bateau a la devire sans capitaine..... le capitaineest dans le potage
a écrit le 19/09/2012 à 12:35 :
Cet article est très révélateur de l'état d'esprit français et surtout de la gauche bien/mal pensante. Tout le monde veut du social mais personne ne veut payer. Répartir équitablement le cout de nos choix sociaux n'est pas jeter l'opprobre sur nos retraités. C'est juste indispensable du fait de l'évolution démographique. Il y a, je crois, 16 millions de retraités et 25 millions d'actifs. On nous annonce autant de retraités que d'actifs dans 1 à 2 décennies. Cette parité acquise il ne faut pas sortir de polytechnique pour calculer que les actifs devront laisser la moitié de leurs salaires pour payer les retraites de nos aïeuls. Faire cotiser ces derniers est donc le seul moyen de faire subsister notre système par répartition ou notre système d'assurance maladie. Les problèmes sont compliqués alors il faut les isoler pour mieux les comprendre. Les cotisations, c'est une chose, le niveau des retraites c'est un autre débat. Ces caisses sont en déficit. En commençant par supprimer toutes les niches fiscales ou sociales on y verra plus claire.
a écrit le 18/09/2012 à 19:28 :
On ne savait pas que ce Hollande participerait un jour au "soleil vert" . Cela avait déjà commencé avec le déremboursement des médicaments, soi-disant inutiles . Si la majorité des retraités sont dans une situation confortable, d'autres vivant au plus juste se trouveront encore plus amputés par l'augmentation de ces impôts . Les vieux n'ont plus de syndicat pour se défendre , ils ont juste la rue pour être écoutés .
a écrit le 18/09/2012 à 16:36 :
LA HONTE A LA FRANCE ?????IMPOTS +++IMPOTS +++ET TOUJOURS IMPOTS °°° HOLLANDE DEPUIS 4 MOIS IL SE REVEILLE POUR PARLER AUX FRANCAIS C4EST LA CRISE IMPOTS ++IMPOTS ((((LA SUEDE VA SUPRIMER TOUS LES IMPOTS SUR LES RETRAITES DES RETRAITES POUR LA RELANCE DE LEUR PAYS °°°°° ET LE GOURVERNEMENT SOCIALISTE DE HOLLANDE VONT PLUMER LES RETRAITES . DANS LES CHAUMIERES DE FRANCE LES REPAS SERONT TRISTE BIENTOT LA FIN DE L'ANNEE le noel 2012 serat bien triste pour enfants petits enfants et arrieres petits enfants .... c'est pas comme çà que le travaille va revenir en france....avec HOLLANDE LE BATEAU VA ALA DERIVE
a écrit le 18/09/2012 à 13:36 :
moi j'ais travailler 188 trimestres a temps complet et quand j'étais jeune tous les samedi je faisais des heures supplémentaires ((mais pendant 5 années j'ais travailler en interime donc j'ais perdu sur mon salaires pendant 5 années )))je suis en retraite depuis 4 années et ma retraite elle fut calculer sur 25 années ===625 euros a la gram pour 188 trimestre si ma retraite ((((( ????AURAIS ETE CALCULER SUR LES 10 ANNEES ELLE SERAIS DE 900EUROS ET 20 ANNEES825 EUROS DONC L'ÉTAT MA VOLER DE 250 EUROS.je suis née le26/04/1948 et j'ais travailler a l'âge de 14 ans ... les socialistes avant de vouloir toujours frapper sur les ouvriers ils devraient plus regarder les fonctionnaires....et je ne suis pas propriétaire les ouvriers en retraite ne vive pas sur l'or ====surtout les retraitesdepuis 12 années sont basses
a écrit le 18/09/2012 à 10:39 :
j ai commencé a 14 ans. aujourd hui lorsque j ai payé mes facture il me reste 800 euros et j ai pas 400.000 euros en banque comme le dit la télé. avec 800 euros je dois manger . tres peu de vetements, les reparations de la maison, l essence ( je fais mes courses tous les 15 jours) fuel, reparations voiture, la piece a mes petits enfants, peinture etc etc et je vais pas au maroc. pas de vacance. il faudrait revoir le social et ceux qui en profite, le salaire des deputés et autres. des associations a ne plus finir, qui paye ?
a écrit le 17/09/2012 à 18:55 :
Pas plus que les riches. Ce gouvernement monte les uns contres les autres pour proteger son electorat : les fonctionnaires
a écrit le 17/09/2012 à 16:00 :
Sans oublier les aides financières ou "en nature (garde d'enfants, aide aux devoirs, etc) que les retraités fournissent à leurs enfants et petits enfants !
Sans ces aides, beaucoup de ménages ne pourraient vivre décemment.
Réponse de le 18/09/2012 à 20:18 :
On en veut pas de vos aides, on ne fait pas la charité. On en a juste ras le bol de payer au prix de l'or vos bicoques que vous avez acheté pour des peaux de saucisson. La bulle immobilière est la spoliation des jeunes actifs par les vieux rentiers.
Réponse de le 19/09/2012 à 5:44 :
@Génération énervée. Qu'est ce qui vous interdit de demander un HLM si vous n'avez pas les moyens ? Tout se paie. Si vous ne voulez pas louer, vous pouvez également acheter à des prix qui vous conviennent dans les cités, mais ne jalousez pas ce qui ont réussi à faire fructifier leur patrimoine à force d'économies.
a écrit le 17/09/2012 à 15:09 :
Arrêtez donc de vous confronter négativement, il y a un fossé générationnel qui peut se consevoir. Les retraités ayant travaillés veulent toucher leur retraite mais les jeunes générations sachant que "eux" n'auront plus de retraite, ne veulent pas payer, les 2 aspects ce comprennent. Maintenant nos chers gouvernants trouveront bien un système adéquat. Dans certain pays, il y a une retraite minimum de type 700 e et le reste se constitue par soit même, j'ai bien peu que l'avenir soit là...
Réponse de le 17/09/2012 à 15:23 :
Vous êtes peut être ds le vrai malheureusement, mais 700 euros pour tous, je ne l'espère pas.
a écrit le 17/09/2012 à 14:24 :
IL ne faut pas faire de généralisation dans un sens ou dans l'autre. il y a d'un coté des retraités qui ont commencé à travailler jeune et ont amplement cotisé ces personnes doivent être ménagées. Par contre il ya d'autres retraités qui se plaignent d'avoir des petites retraites mais ont peu cotisé (ex agriculteurs commerçants artisans (on ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre!) et il y a des retraités qui ont eu la chance de partir il y a 8 ,10 ans en bénéfiociant quelque fois d'une retraite anticipée à 55 ans voir avant et qui ont une retraite calculée sur le salaire de leurs 10 meilleures années. ces personnes ont bénéficié de circonstances favorables tant mieux pour elles mais cela ne me choquerait pas qu'elles soient maintenant appelées à apporter leur contribution à l'effort de solidarité.
a écrit le 17/09/2012 à 10:23 :
Vraiment ils ne savent plus quoi faire pour redresser le pays. Il fallait au départ agir intelligemment et ne pas annuler certaines lois qui étaient plus censées et maintenant ils veulent récupérer de l'argent où ils peuvent.... Alors pourquoi pas prendre aux retraités mais Messieurs les politiciens, ces personnes ont travaillées dures et ont mérité leur retraite et combien doivent encore avoir une activité pour pouvoir vivre correctement.. Ces personnes ont souvent bénéficié d'aucune aide de l'état (il est vrai qu'avant, il y avait plus de travail) . Alors laissons bénéficier de leur retraite, ils l'ont "gagnée" et puis si vous cherchez à récolter de l'argent et bien il y a toujours la solution de l'impôt sur les oeuvres d'art mais Monsieur Fabuis n'en parle pas....
a écrit le 17/09/2012 à 9:10 :
j' ai commencé a travaille a 13 ans 1/2 a l'epoque nous faisions 60 heures part semaine 10 heures par jour sur 6 jours puis 4 ans apres ce fut 54 heures ,puis 48 heures ,puis 45 ,40 ,38
et 35 heures sur la fin de ma carriere,chaque heure realisé a mon epoque a été l'objet de charge et d'impot par contre cela a compter egalement pour ma retraite ,j'ai fait un leger calcul pour la generation des jeune d'aujourd'hui il faudrai qu'il travail 59 années pour faire autant d'heures que moi a raison de 35 heures ;alors ci aujourd hui j'ai quelque petit avantage je les ai bien gagné ,fichez nous la paix
a écrit le 16/09/2012 à 23:27 :
Les retraités seront les premiers à contribuer : C'est la logique, ils ne peuvent pas faire grève, et perturber l'économie. Ils peuvent manifester, mais ce n'est pas grave : on les laissera faire en attendant qu'ils se fatiguent... Encore que tous les retraités ne seront pas traités de la même façon : Il y aura des aménagements pour les régimes spéciaux les fonctionnaires, les politiques, les hauts fonctionnaires bien sûr... A mon avis les plus présurés seront les retraités du secteur privé. Ceux qui, aussi, doivent s'attendre à d'autres mesures lors de la révision des réformes des retraites de 2010. Il faut s'attendre à des bouleversements importants, car la sécu n'en peut plus, l'AGIRC puise dans ses réserves... Comme en 2010, on n'osera pas remettre en cause les systèmes de financement des retraites EDF, SNCF, RATP, FONCTIONNAIRES, la réforme portera sur le secteur privé. Alors ces retraités là risquent fort de connaître une 2éme peine. Bien entendu ces cadres moyens qui comptent sur les revenus du capital constitué au fil des ans subiront une nouvelle ponction. S'ils ont une résidence secondaire les impôts locaux les attendent Conclusion : Les plus touchés seront les cadres moyens du secteur privé. Les cadres supérieurs le seront sans doute également, mais leurs revenus restera confortables. Ceux qui s'en tireront le mieux seront ceux qui savent éviter l'impôt en limitant volontairement leurs revenus officiels en ayant un salaire limite imposable et un travail au noir ! Cela semble injuste, mais je ne vois pas qui d'autre acceptera sans se fâcher de mettre la main à la poche. Finalement il faut reconnaître qu'il y a dans les mesures envisagées une idée de justice qui doit être pour le moins étudiée avec sérénité en pensant aux jeunes qui doivent pouvoir avoir une retraite.
Réponse de le 17/09/2012 à 14:15 :

tout a fait d'accord
Réponse de le 18/09/2012 à 10:35 :
oh là s'il manque de l'arge,t dans les caisses je ne pense pas que les salariés ont creusé les trous les anciens commercants qui n'ont pas déclaré tout leurs bénéfices et qui se retrouvent
avec des aides, mais ils ont pratiquement tous des maisons, des voitures c'est de ce côté
qu'il faut chercher. J'estime que je ne dois rien car j'ai toujours eu 2 employeurs pour me
constituer une retraite, j'en suis tombé malade. Et maintenant, voilà que l'on me supprime
tous les acquis. Mr Balladur nous a descendu déjà les points de retraites ce qui a une
incidences sur les retriaites actuelles. Taxer les retraités ne veut dire pas aider les jeunes
Il fa
a écrit le 16/09/2012 à 23:16 :
Hitler avait les juifs, Staline les koulaks , le klukluxklan les noirs, Louis XIV les protestants, les Serbes les musulmans, le monde ne change guère et les dirigeants cherchent toujours les têtes de turc pour masquer leurs erreurs.Hollande a les retraites. L'épuration à encore de beaux jours devant elle.
a écrit le 16/09/2012 à 23:11 :
Après faire partir les riches, puis les entrepreneurs, voilà le gouvernement qui veut faire partir les retraites.... Et en seulement 4 mois! Ce n'est plus le changement, c'est de l'acharnement. Qui va-t-il rester en France ?
Réponse de le 17/09/2012 à 20:44 :
Bah, les retraités iront s'établir au Maroc. Ils contribueront ainsi au développement de ce beau pays.
a écrit le 16/09/2012 à 23:05 :
je suis retraité, j'envisageais de changer de voiture mais vu tout ce qu'on nous annonce en hausse d'impots je vais attendre de savoir à quelle sauce je serai mangé. Je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas. Tanpis pour la consommation, impôts obligent !
Réponse de le 17/09/2012 à 19:26 :
Nous devions changer également notre voiture et plus tard la chaudière, nous ne le ferons pas, nous sommes des retraites qui sommes considères comme des rentiers depuis peu, si travailler 43 ans, depuis l âge d 16 ans, est une faveur , je ne comprends pas, je n ai pas profite du chômage, j a élevé deux enfants , nous n avions droit a rien car nous travaillions , nous étions des ouvriers, nous avons beaucoup travaille pour nous en sortir, et maintenant je n ai pas a avoir honte de ma retraite, ce monsieur normal ne fait que diviser les français, il pense parti , électeurs e non France, et après il nous parle de patriotisme, ah bon ? Vous avez dit patriotisme ?
a écrit le 16/09/2012 à 23:00 :
super, me donne l'impression qu'on essaie de tirer tout le monde vers le bas au lieu de l'inverse. Le retraité a une trop belle vie, allé prenons lui son argent !!
a écrit le 16/09/2012 à 22:43 :
Et pourquoi pas dénoncer nos retraités à la gestapo? Elle est bien belle la France......
a écrit le 16/09/2012 à 22:01 :
Pour conclure ce magnifique débat, retraités et actifs(jaloux ou pas), acceptez la suppression de l'abattement de 10%, l'alignement du taux de csg mais aussi le retour à la semaine de 6 jours soit 48 heures sans baisse de salaire(quand même) et la tva sociale sur certains biens et services dt raffolent quelques flambeurs et nous nous en sortirons...Chiche?
Réponse de le 17/09/2012 à 7:02 :
jamais
a écrit le 16/09/2012 à 20:35 :
"les retraités sont dans une situation financière plus favorable que les actifs" c'est inquiétant, car cela démontre bien que cela fait des années que les salaires stagnent ou baissent . Les patrons s'en mettent plein les poches pendant que les ouvriers rament . Et qui va t-on trouver comme bouc-émissaire le retraité, qui au départ gagnait moins qu'un actif . C'est du n'importe quoi . L'argent dort dans les coffre-forts de la haute bourgeoisie, là sont les niches .
Réponse de le 16/09/2012 à 21:00 :
@Et il ramait
il ne faut pas oublier que c'est aussi cette idiotie des 35 heures qui ont fait que les salaires ont été bloqués pendant bien longtemps...
Rappel : les retraités d'aujourd'hui ont travaillé 40 heures puis 39 heures par semaine (et non 35 heures), et ils ont eu droit à 2 semaines, puis 3 semaines et enfin 4 semaines de congés payés (et non 5 semaines)...
a écrit le 16/09/2012 à 18:21 :
C'est quand même dingue!!
On a toujours les solutions pour prendre l'argent quelque part mais pas pour l'économiser,Cest ce qu'il me semble être la base de toutes les valeurs économiser puis acheter.
a écrit le 16/09/2012 à 18:17 :
Après les rom's , dont il faudrait se méfier , voici les retraités bon à plumer : plutot que de les euthanasier , on va leur faire les poches , à qui le tour ensuite ?
a écrit le 16/09/2012 à 17:18 :
Oui il y a fonctionnaires, des jeunes bac + 5 qui en ont eu ras le bol de se voir éjectés des entretiens, des candidatures rejetées car pas assez expérimentés ou n'habitant pas Paris intra-muros et les wagons de fonctionnaires recrutés à tour de bras dans les années 70 où il y avait plus de postes que de candidats mais ils sont la plupart déjà en préretraite, mais on va encore vouloir taper sur celui qui a bossé un concours où il y avait une place pour 10 000 candidats. Les boomers toujours pour esquiver ...
a écrit le 16/09/2012 à 16:42 :
moi 1g j'ai comme mes amis avons fait la france meme a des niveaux que personne imagine nous avons droit a une retribution de nos versements ;mais nous avec nos 70 heures et plus il s evinçaient toutes les erreures sinon.....la degenerecence intellectuelle a commence....!
a écrit le 16/09/2012 à 16:18 :
Oui , complètement en accord avec le ministère , les retraités ne sont pas intouchables , ni la caste des intouchables en Inde , ni celles des ménauposées ailleurs dans le monde ou d'autres catégories d'handicapés ou sont considérées comme tels : mais qu'entend -t-on par intouchables !
a écrit le 16/09/2012 à 15:31 :
Stop à l'assistanat dans ce pays : c'est la seule façon d'en sortir.
Arrêtons de payer des allocs et des aides à des personnes qui n'ont jamais travaillé, arrêtons de soigner gratuitement des personnes qui traversent la méditérannée pour ça uniquement et reparte ensuite dans leur pays y faire fructifier les euros induement perçus de l'administration française.
Et enfin, arrêtons de payer en trop grand nombre des gens à ne rien faire : j'ai nommé les politiques ainsi que les fonctionnaires et assimilés !
Réponse de le 16/09/2012 à 16:14 :
OUI les élus et les ministres sont trop nombreux, le mille-feuille territorial (commune intercommunalité ,canton, département, région) trop volumineux et les élus cumulent les indemnités et avantages non assujettis dans leur totalité aux contributions sociales et à l'impôt..
Le Conseil économique et social n'a aucune utilité sauf pour recaser des élus et des amis.
Réformons plutôt que d'alourdir les charges des retraités qui ne sont pas responsables de l'inefficacité des élus!
Réponse de le 16/09/2012 à 16:33 :
au niveau régional aussi il y a trop de fonctionnaires et de doublons admnistratifs
Réponse de le 17/09/2012 à 20:03 :
Au fait pourquoi les fonctionnaires ont une retraite calculée sur les 6 derniers mois , e les prives les 25 meilleures années ? Ce n est pas une niche ça ?
Je connais une personne qui est partie a 49 ans en retraite dans le public car il avait une annee de conges , et bien dans le prive vous ne partirez jamais a 49 ans , et après Mr normal parle de justice sociale , mais de qui se moque t il ?
a écrit le 16/09/2012 à 15:02 :
retablir le service militaire a 2 annees,remetre les pendules a l'heure ,dans de bonnes conditions d'hygiene de vie',vus verrez que la vie normale reprendra son cours
a écrit le 16/09/2012 à 14:29 :
suite de mon commentaire précédent ,
Après étude , il est peut-etre plus rentable de les maintenir en vie et de leur faire les poches , car cette catégorie de personnes agées est une source sure de revenu , cotée en bourse , alors que meme psa ne l'est plus !
a écrit le 16/09/2012 à 12:35 :
Les jeunes deviendront vieux à leur tour, critiqués par de nouveaux jeunes et ainsi de suite . Où est passé le respect des anciens ? Ces jeunes sont-ils tous orphelins ?
Réponse de le 16/09/2012 à 12:44 :
Les jeunes deviendront des vieux mais pauvres, locataires et sans retraite, voilà la différence.
a écrit le 16/09/2012 à 12:00 :
les retraites? j en connais de toutes les sortes:
- riches, gentils
- riches, mechants
- modestes gentils
- modestes mechants
Etre retraite ne protege pas d etre incompatible avec la societe. les retraites ont, en fait, un avantage par rapport a la jeunesse et les enfants: ils ont eu touite leur vie pour mettre en place leur reseau social et proteger leur interets. Mon approche de la societe: focus sur la jeunesse et les jeunes famiilles, discussions ouvertes et sans tabous avec les retraites.
S il faut qu ils payent plus pour soutenir le reste des francais, il faudra qu ils le fassent. De toute facon: quand il n y aura plus d argent pour payer les retraites, il faudra bien qu ils acceptent. Donc, discutons ouvertement des propositions de la cour des comptes.
Réponse de le 16/09/2012 à 16:19 :
s'ils devaient payer plus pour soutenir les SEULS français passerait encore......
Réponse de le 17/09/2012 à 13:05 :
@Floppy... je suis tout à fait d'accord avec vous, les retraités sont inconscient de la situation. Les retraites ne pourront plus être payés d'ici 10 ans donc à quoi ça sert de continuer ce système par répartition, nous allons tous payer... les retraites doivent être réduite au minimum, c à d le SMIC horaire... pour tout le monde !
a écrit le 16/09/2012 à 10:46 :
Le problème en France, n'est pas la charge des retraités, mais les 8 000 000 millions de chômeurs!.
Le temps que cette anomalie n'aura pas été traitée et résorbée, les pouvoirs publics continueront à se débattre dans la semoule.
Et malheureusement les différents régimes politiques que nous avons eu depuis 40 ans n'orientent pas leurs décisions et leurs actions dans le sens d'une activité et de développement prospère pour la France.
Je suis même à peu près persuadé que ce gouvernement, (le plus nul depuis 40 ans) sera l'ultime et dernière étape avant le grand chambardement!.
Réponse de le 16/09/2012 à 11:02 :
Il y a pléthore d'emplois vacants, dans le commerce, distribution, services à la personne, restauration etc, mais ce sont des emplois payés au smic , mais expliquez moi comment un chômeur peut-il déménager ? Le moindre studo de loue à la moitié du smic. Si on baisse les dépenses contraintes on donne du pouvoir d'achat sans augmenter les salaires, mais la clique des rentiers préfèrent entraîner le pays dans l'abîme.
Réponse de le 16/09/2012 à 11:41 :
Vous avez entièrement raison de dénoncer les prix exorbitants des loyers, moi même je l'ai souvent dénoncé dans les posts, j'y ajoute également le prix des transports prohibitifs.
Mais ne vous trompez pas de cible, il y a rentier et rentier, il y a les petites gens qui ont à peine 700 euros pour vivre et qui n'ont pas de patrimoine et il y a les gros rentiers qui émargent à 15 000 euros voir plus, à mon avis il faudrait "taper" à partir de 2000 euros et progressivement taxer entièrement les revenus.
Il faut trouver un juste milieu pour une meilleure équité.
a écrit le 16/09/2012 à 10:27 :
Ah, la théorie du plein emploi !!! A l'époque, seuls les hommes travaillaient, soit au mieux 50% de la population active. Aujourd'hui, avec l'apport des femmes, nous sommes environ à 78%. Donc premier enfumage.... Et puis avant, on avait 3 cotisants pour un retraité, et maintenant seulement 2. Oui, mais les 2 cotisants créent aujourd'hui plus de richesses que les 3 d'avant, grâce aux progrès technologiques. C'est le deuxième enfumage.... Quant au système par capitalisation, il faudrait demander à tous ces retraités américains qui ont été ruinés suite à la dernière crise de 2008, ce qu'ils en pensent... Il y a donc bien des "gens" qui se sont bien goinfrés, mais ce n'est pas nos anciens dans la plus grande majorité... Le comble du ridicule : quant déjà à 50 ans, plus personne ne veut vous embaucher, on se demande bien comment on va pouvoir contribuer à la vie de la société, sauf à se faire euthanasier pour laisser la place aux plus jeunes !!!
Réponse de le 16/09/2012 à 10:51 :
@ ninilepetit... très bonne analyse... je rajouterais que les retraités sont très vulnérables, ils sont de plus en plus vieux et ne peuvent pas faire grève... mise à part descendre dans la rue pour manifester... au fait, est-ce que nos grands penseurs de la Cour des comptes s'intéressent autant à tous les avantages républicains de nos élus ministres, députés, sénateurs et autres hauts-fonctionnaires...?
Réponse de le 16/09/2012 à 16:25 :
@Mich 27 ne vous inquiétez pas, maintenant que les soicialistes vont permettre à tous les Roms de Roumanie et Bulgarie de travailler en France (euphémisme) ils cotiseront pour les inactifs.....
a écrit le 16/09/2012 à 10:02 :
Il convient de dissoudre la CAF, c'est la subvention à la natalité inutile qui crée ses désiquilibres, les ménages les moins éduqués et les plus précaires en profitent pour se voir attribuer logements, prestations. Résultats visibles dans les banlieues où 50 % des jeunes sont au chômage, explosion des familles monoparentales ( femmes de moins de 25 ans ayant des enfants en bas âge )...
a écrit le 16/09/2012 à 9:58 :
Conséquence de la bulle immobilière, retraités spéculateurs malgré eux, ils tiennent les clés des scrutins et asphyxient la compétitivité du pays, ils ont épargnés des réformes de réajustement, leur entêtement conduiront à un conflit de génération et jusqu'à la création de mouvement anti-boomers, solution faire éclater la bulle immobilière pour que les plus jeunes actifs puissent accepter un miminum différenciel sinon c'est le clash assuré. On peut accepter de bosser 2 à 5 ans de plus, plus de flexibilité dans le boulot mais de là à s'endetter sur 30 ans pour se loger à des prix délirants, je vous renvoie aux études de l'universitaire Louis CHAUVEL.
Réponse de le 16/09/2012 à 11:26 :
Je suis d'accord avec vous, la politique immobilière est à revoir totalement. Beaucoup de loueurs ont "bricolé" au "noir", etc....c'est connu. Mais je crois que le PB des retraites, de la sécu... de la dette de manière générale de la France s'inscrit dans la chronicité et qu'il s'agit de remettre à "plat" le système, autrement tout va s'écrouler. Le recours au marché depuis 1973 prive l'ETAT de sa capacité à créer de la monnaie et par la même en empruntant sur les marchés de l'argent même pas cher, (c'est là qu'est le piège à venir), il faut néanmoins payer des intérêts représentant la ,maigre somme d'environ 60 milliards.??? Et comme en contrepartie nous n'avons jamais fait et pris les mesures nécessaires, soit en terme d'ajustement des coûts de fonctionnement de l'Etat ou pour les organismes sociaux tels que ceux des retraites, générales comme complémentaires, (car le PB va se poser) nous sommes donc acculés. Au secours... et tout un chacun dit c'est pas moi etc...
a écrit le 16/09/2012 à 9:25 :
Le déficit chronique de la France correspond au coût annuel de 800.000 fonctionnaires de trop par rapport aux moyens de financement que peut dégager l'économie. Commençons par là en mettant la fonction publique en cohérence avec nos moyens de financement. Sinon après avoir pillé les retraités, après avoir laminé les niches, les riches et la classe moyenne qu'est-ce qu'il faudra faire pour continuer l'entretien d'une fonction publique obèse qui ne veut rien lacher?
Réponse de le 16/09/2012 à 16:31 :
Nous sommes un cas unique en France plus la cris augmente plus on augmente le nombre de foctionnaires. Parait-il que l'on manque d'enseignants. Quelqu'un pourrait'il m'expliquer pourquoi environ 20 000 enseignants sont "détachés" dans des administrations diverses. 2O OOO...........
a écrit le 16/09/2012 à 9:23 :
Je lis plus bas :
Les retraités "riches" passeront toutes leurs vacances hors de France afin de laisser le moins d' argent disponibles sous forme de taxes et autres T.V.A à ce gouvernement
Que celui qui a écrit cela songe simplement que sa retraite est financée à partir de ce qui est acheté en France.
a écrit le 15/09/2012 à 22:46 :
Il est necessaire de supprimer les niches fiscales ! Les ctoyens doivent etre EGAUX devant l impot ! Et pour que l egalite soit parfaite chacun devrait payer la meme chose !
Réponse de le 16/09/2012 à 8:49 :
Et aussi travailler de même et non toucher des aides sans jamais avoir rien fait et surtout se complaire dans ce statut.

JM
a écrit le 15/09/2012 à 21:39 :
Supprimer l'abattement de 10%, pourquoi pas mais alors rétablissons la semaine de 40 heures voire plus et instaurons la tva sociale afin que les importations de joujous si chers à nos bambins flambeurs de 30-40 ans contribuent au financement de notre système de protection sociale....Bon, bref, ne nous laissons pas diviser, le niveau baisse mais j'espère que les jaloux auront compris...
Réponse de le 16/09/2012 à 9:45 :
Lucide tout à fait d'accord avec vous!!!!!!Les quadra bobo qui décrient tant les 68tards ont des parents de cet âge!!! qui ont comme nous travaillé en faisant + de 35 heures par semaine et qui savaient attendre pour se payer télé et autre et ne vivaient pas qu'avec des gadgets de haute technologie!!!!!!
Réponse de le 16/09/2012 à 10:35 :
Les 68tards ont cassé le systeme mis en place par leur parents qui eux ont travaillés pour reconstruire la France a la sortie de 2eme guerre mondiale. Ils ont estimé que le systeme leur devait plus et ils ont profité a plein de l'endettement du gouvernement. Aujourd'hui les nouvelles générations vont devoir rembourser pour les abus de la génération des retraités.
Quand aux gadgets de haute technologie, les retraités ne sont pas les derniers a acheter des Iphones et autres.
a écrit le 15/09/2012 à 20:23 :
Il est tellement facile de taxer la fourmi afin de complaire à la cigale. Cessons d'imiter la fourmi et jouant tous à la cigale pour embêter les taxateurs revenus au pouvoir.
a écrit le 15/09/2012 à 18:39 :
En 68 nous sommes descendu dans la rue pour botter le c.l à un certain bonhomme qui nous servait de président!, s'il le faut aujourd'hui, nous allons défendre nos droits avec la même verve!.
Il est vraiment dommage que nous ayons élevé une progéniture sans rien dans le pantalon, car il y a déja un bout de temps qu'ils auraient du défendre leur bifteck en éjectant cette classe politique oligarchique ploutocratique!.
Tout ce que cette classe biberon sait faire aujourd'hui c'est d'aboyer derrière un clavier d'ordinateur en attendant que quelqu'un fasse le boulot à sa place!.
Il y a des coups de pompes aux fesses qui se perdent!.
Réponse de le 16/09/2012 à 10:38 :
Vous avez botte lec.l a un président que vous n'aimiez pas pour voter pour Mitterand en 1981 et autoriser l'endettement maximum de la France. C'est vrai que vous avez fait un tres bon boulot a saccager un systeme qui tournait pour vous en mettre plein les poches en travaillant de moins en moins, en vous garantissant de superbes retraites et maintenant vous critiquez les générations qui ne défendent pas leur biftck. C'est justement pour défendre notre bifteck que l'on compte bien reduire vos retraites, vous taxer plus.
Réponse de le 16/09/2012 à 10:55 :
Et vous êtes fier en plus de ce que vous avez fait...
Vous êtes la génération qui a amorcé le déclin de la France, tout pour vous, rien pour vos enfants. Vous avez défendu votre bifteck en l'otant de la bouche des générations suivantes, avez abandonné vos enfants (divorce de masse), dévaluez 3 fois le Franc... Je ne payerai pas pour vous.
Réponse de le 17/09/2012 à 13:10 :
@cabernet83 : bien dit, je ne paierai pas non plus pour ceux qui ont eu la belle vie ! je suis pour une retraite au niveau du SMIC pour tout le monde, puisque le SMIC est la règle pour les travailleurs, il faut la même chose pour les retraités, ils ne doivent gagner pas plus que le plus petit salaire, c'est ça la justice ! on ne s'enrichit pas en étant vieux !!
a écrit le 15/09/2012 à 18:12 :
Les retraités "riches" emmerdent Hollande et sa clique d' incapables qui ne savent que taxer et augmenter les impôts. Les retraités "riches" passeront toutes leurs vacances hors de France afin de laisser le moins d' argent disponibles sous forme de taxes et autres T.V.A à ce gouvernement. Et puis les retraités"riches" demanderont la nationalité d' un pays moins sectaire, car les retraites"riches" attendent qu' un gouvernement normal fasse les réformes véritables dont ce pays a besoin : baisse de la fonction publique,privatisation des hôpitaux, baisse du train de vie de l' état, privatisation de la Poste, de la S.N.C.F,suppressions des retraites spéciales à 55 ans des fonctionnaires, suppression du nombre d' élus jamais présent aux assemblées etc....
Réponse de le 15/09/2012 à 20:50 :
Les retraités riches ont vécus à découvert pendant 40 ans. Vous êtes riches, mais alors cette dette c'est quoi ? Maintenant vous vous offusquez en disant "si c'est comme ça je m'en vais". Masi la question demeure : cette dette, c'est quoi ?
Réponse de le 15/09/2012 à 22:20 :
Tout a fait d'accord avec PPA3775am . Pour que Hollandopoulos et sa bande d'incapables
ne puisse nous voler le peu qui nous reste allons le manger en dehors de ce pays ainsi nous ne les engraisserons pas avec les taxes en tout genre .....Partons au soleil avant l'hiver et les grèves à répetition . A+
Réponse de le 15/09/2012 à 22:23 :
@Et cette dette, c'est quoi ?
Reponse: La dette et le cout des avantages sociaux, (retraite, alloc famille, rmi, asedic, etc.....) que la France a donner a tout le monde ! Citoyen et immigrant ! Pendant 30 ans !! En fait la generation 68 et la plus bete du monde, elle a dilapide l argent de ses parents et l argent de ses enfants et petits enfants !! De tout maniere la Fracne est incapable de payer !!!! Donc pas de souci !!!
a écrit le 15/09/2012 à 17:13 :
bien d'accord avec l'ensemble de cette analyse frappée au coin du bon sens.! les retraités sont en effet à la croisée des chemins et ils ont contribué et ils contribuent maintenant à la solidarité familiale ; c'est donc bien une totale hérésie de s'en prendre à ceux qui ont permis de relever la France d'après guerre non ? M. Hollande arrêtez de fatras ! et revenez sur terre...
Réponse de le 17/09/2012 à 13:12 :
Quand je vois le commentaire de certains retraités, j'espère que le gouvernement va bien les taxer, qu'il ne leur reste pas grand chose, ou est le patriotisme économique de ces gens qui ont bien vécus !
a écrit le 15/09/2012 à 17:13 :
bien d'accord avec l'ensemble de cette analyse frappée au coin du bon sens.! les retraités sont en effet à la croisée des chemins et ils ont contribué et ils contribuent maintenant à la solidarité familiale ; c'est donc bien une totale hérésie de s'en prendre à ceux qui ont permis de relever la France d'après guerre non ? M. Hollande arrêtez de fatras ! et revenez sur terre...
a écrit le 15/09/2012 à 17:03 :
avec 1400e de retraite par mois je redoute l'hiver qui approche car je sais que je ne pourrais pas avoir 19° dans mon logement mais souvent 17,voir16°.Des voisins dans mon cas n'ont pas eu de chauffage pendant un mois l'hiver dernier par manque d'argent.
a écrit le 15/09/2012 à 17:00 :
Elle etait ou quand les socialos au pouvoir stigmatisaient les riches?
Réponse de le 15/09/2012 à 22:26 :
Chacun defand son interet et pas l interet general ! Elle fermait sa Gueu.... car elle n etait pas conscernee !
mais que SA propre retraite arrive et qu elle se rend compte que sa retraite est pas garantie ni en montant ni en duree : Elle s inquiete et en appel a la solidarite nationnale !
a écrit le 15/09/2012 à 15:35 :
Il y a un quiproquo manifeste dans l'organisation fiscale. Se basant sur l'espérance de vie (à tort pour des raisons très techniques) les règles fiscales ont été établies pour tous à l'origine. Il y avait selon les experts un écart modeste entre la prise de retraite et la mort de l'homme et par ailleurs cette mesure favorisait la pension des femmes qui était plus modeste. Par la suite on a lissé défavorablement l'inflation appliquée aux retraites mais pour des raisons tordues les 10% ont été laissés. Par le fait ils étaient rattrappés mais existaient techniquement. La Cour des Comptes ne tient ici pas compte de ces trajets complexes -ni les commentaires abrupts de ce fil non plus d'ailleurs- en se limitant au factuel. Si l'on supprime les 10% il faudra rattrapper les ratios perdus ce qui améliorerait les retraites en l'état d'un surplus de 2,3% environ qu'on leur a ... volé. L'état ne devrait pas être fier de ces anciennes manoeuvres et encore moins de celles d'aujourd'hui.
a écrit le 15/09/2012 à 14:25 :
j'ai pris ma retraite à 65 ans car je n'avais que 30 années de cotisations, donc je touche 740 Euros par mois ayant eu 3 enfants, j'ai travaillé non pas 35 h/semaine mais à l' époque 45 heures/semaine, retraite basée sur les 25 meilleures années, je trouve que je n'ai pas volé les 740 Euros/mois.
Réponse de le 15/09/2012 à 15:28 :
votre salaire mensuel en activité était de combien pour toucher 740 Euros/mois?????
Réponse de le 15/09/2012 à 17:02 :
Cela depend, si vous avez vote a gauche en 81 et 2012 vous n'avez que ce que vous meritez. Si ce n'est pas le cas vous avez toute ma compassion car victime des choix stupides des autres...
Réponse de le 15/09/2012 à 17:18 :
les premiers salaires étaient de 350 francs, puis au bout de 15 ans 3500 frs, puis arrêt , et 10 ans au smic ,avec 3 enfants 6 ans d'annuité sans salaire pris en compte.j'ai travaillé pour mon époux artisan pendant 20 ans pour rien car nous n'avions pas les moyens de me déclarer. les 10 dernières années ont été un peu meilleures donc j'ai été déclarée.(femme d'artisan)
Réponse de le 15/09/2012 à 18:43 :
Pas bien. Travail au noir + non déclaration à l'ursaaf. Pas bien
Réponse de le 16/09/2012 à 9:33 :
dans mon entreprise, actuellement ceux qui partent à la retraite touchent davantage qu'au moment où ils étaient actifs !! est-ce normal ????
Réponse de le 16/09/2012 à 12:37 :
ce que vous dites c'est n'importe quoi,le jour ou j'ai pris ma retraire j'ai perdu 40%de mon salaire,prouvez le avec des chiffres bien précis avant de dire des absurdités,vous n'etes qu'un petit rigolo
Réponse de le 16/09/2012 à 12:43 :
@nat : Oui, la retraite est l'apothéose d'une carrière. Attendez votre tour.
a écrit le 15/09/2012 à 14:15 :
Je suis profondement choqué par les propos tenus envers les retraités.Je voudrais rappeler certaines choses.J'ai commencer à travailler à 16 ans en faisant 52 heures par semaine ( trés loint des 35 heures) eet ensuite le minimum d'heures que j'ai fait par semaines etait de 42 heures et les trentes dernieres années de ma carriere je tournais entre 50 à 60 heures par semaines.Il est tout à fait normal d'avoir une retraite à peut prés correcte mais je voudrai signaler qu'elle ne reprensente que 40% de mon dernier salaire. Aussi il me semble que le gouvernement devrait regarder vers ceux qui ont la garanti de l'emploi , dont le calcul des retraites est calculé sur les 6 derniers mois alors que pour le privé c'est sur les 25 dernieres années, en sachant que ces messieurs un an avant de partir en retraite il passe à un échelons supérieur ce qui leur permet de toucher entre 75% et 90% de leur dernier salaire.
Je voudrai rappeler que sur les frontons des mairies nous pouvons lire : Libertée,Egalité , Fraternité. Il serai bon que certaine gatégorie de priviligiés se souvienne des 2 derniers mots au lieu de toujours réclamer plus.
Ensuite pour rentrer plus d'argent dans les caisses de l'état pourquoi ne pas rentrer dans le revenu imposable toutes les prestations sociales (allocations sociales ,allocations logement)
Réponse de le 15/09/2012 à 14:38 :
Vous faites le contraire de ce que vous dénoncez dans votre première phrase; Je pars à la retraite cette année. Si effectivement, nous fonctionnaires, nous partons sur la base du salaire des 6 derniers mois, il faut également dire que le calcul sur la base du salaire brute et déduction faite des primes qui composent 30 % du chiffre mentionné sur la feuille de paye. Par ailleurs, croyez vous que nous soyons sortis ctous de l'école pour intégrer la fonction publique ? Personnellement, je suis fils d'agriculteur et j'ai intégré la fonction publique à 35 ans. Alors, arrêtez un peu de décrier ceux qui de par leur dépenses contribuent également au fonctionnement de l'économie.
Réponse de le 15/09/2012 à 17:04 :
A la difference pres que les donctionnaires pour la plupart ne servent a rien a part masquer les chiffres du chomage...
Réponse de le 16/09/2012 à 11:33 :
@ N importe quoi, Vous dites que les prelevements sociaux des fonctionnaires sont a 30%, mais ils seraient a 50% ou 60 %, on s'en fout.Ce qui compte c'est le net, Et vous etes mieux paye que les ouvriers/employes du prive.
Réponse de le 16/09/2012 à 12:48 :
Le net Gina d'un retraité est calculé sur la base des 6 derniers mois de salaire déduction faite des primes. Alors le net n'est pas aussi élevé que vous pouvez le penser. Cela dit, puisque vous jalousez les fonctionnaires, il ne tient qu'à vous de vous bouger le cul et de passer le concours.
Réponse de le 16/09/2012 à 13:29 :
@N'importe quoi : Ça c'est bien envoyé. Gina n'a plus qu'à se moucher, essuyer ses larmes, et bouger son semi.
a écrit le 15/09/2012 à 14:04 :
A tous ceux qui évoquent les montants des retraites touchées par les 68ards ; dites que s'ils touchent une retraite sécu, ils ont aussi cotisé à une complémentaire. Ils ne doivent rien à personne
Réponse de le 15/09/2012 à 15:55 :
tout à fait d'accord avec vous!!!!nous n'hésitions pas à travailler les samedis, pas de RTT, ni la cinquiéme semaine de congés payés. Pour ma part travail en 2/8 pendant 43 ans.
Réponse de le 16/09/2012 à 9:23 :
@chaneg : Vous seriez donc probablement heureux de rajouter 5 millions de chômeurs en plus ? Ils ne servent à rien ? N'allez plus à l'hôpital vous faire soigner, ne faites plus appel à la police ou gendarmerie, n'allez plus à la mairie vous enquérir d'information, quant aux impôts confions les au privé. Ne demandez plus une aide au conseil général (EPAHD), que les associations ne demandent plus de subventions etc...Bref, tout ce qui fait que la fonction publique existe.
a écrit le 15/09/2012 à 12:49 :
Stigmatiser les "chômeurs" est également un vrai scandale !!!
Que dire des retraités partis en FNE à 55 ans avec de l'argent plein les poches ...dans les années Mitterrand...souvenez-vous...

Maintenant...il faut en rendre un peu et retenir la leçon : ne stigmatisez plus les chômeurs!!!
Réponse de le 15/09/2012 à 17:55 :
+1
a écrit le 15/09/2012 à 11:37 :
des vieux, ca ne manifeste pas, ca ne saccage pas des sous prefectures en vociferant contre sarkozy, ca ne bloque pas le pays, , forcement c'est la cible ideale pour la gauche
Réponse de le 15/09/2012 à 13:41 :
Des travailleurs (les vrais) ça bosse et après c'est fatigué,ca ne manifeste pas, ca ne saccage pas des sous prefectures en vociferant contre sarkozy ou hollande, ca ne bloque pas le pays, , forcement c'est la cible ideale pour la gauche
a écrit le 15/09/2012 à 11:30 :
Il faut voir a ne pas oublier l histoire et les réalités comptables :
1- Le système de retraire date peu ou prou de 1947, or la génération d?après, première a avoir cotise l?a fait presque a perte leur espérance de vie ayant été largement raccourci par la seconde guerre. La génération Papy boom née après a bénéficie de la plus fantastique période économique du 20eme siècle : Plein emploi croissance a 2 chiffres, peu de cotisation sociale vu que peu de retraite a financer?? Cette même génération a vote pour des gouvernement successif qui leur ont promis toujours plus (retraite à 60 ans, alors que l?age légal de départ inscrit dans le code du travail est 65 ANS !!!). Or déjà en 70-80 économiste et conseiller tiraient déjà la sonnette d?alarme sur la viabilité du système avec de telle « dérives»?..
2- Cette même génération, grâce aux progrès de la médecine a vu son espérance de vie s accroître largement et a continuer à faire l autruche et ne voter que pour des gouvernements qui ont fait perdurer ce système perpétuellement déficitaire remettant toujours la dette sur les générations futures, pour mémoire les 30aire n avait pas l age de vote au moment des 35h que nous ressortent ces même papy boomer aujourd?hui quand ils nous disent avoir travailler 40/50H (Sans parler de la pression, de la productivité, possibilité d?évolution de carrière qui n a absolument plus rien a voir?)
3- Ces même Papy boomer pour majorité ont aussi pu se constituer un capital (Financier, immobilier??.), a pu partir a 55 ans bien souvent or avec le système qu?ils ont tout fait pour maintenir, à savoir financement des retraites et de la sécu uniquement par le travail, aggravé par une espérance de vie qui passe en 30 de 65 ans a 78 voir 80 et même aujourd?hui 84 ans. On voit bien que ce système n est plus viable sans modification profonde.

En étant froidement mathématique, logique et cartésien tout le monde peut voir que maintenir le système actuel est illusoire : Financer 10 de retraite il y a 30 ans et aujourd?hui 20/30 ans avec le même système juste basé sur les cotisations du Travail est juste totalement irréaliste.
Tout le monde va devoir faire des efforts, et on va bien devoir finir par comprendre que le seul moyen si on veut préserver un tant soit peu notre système c?est d engager des réformes structurelles car le constat est clair :
-On propose de financer la sécu et la retraite via imposition du capital immobilier et financier : levé de bouclier de cette même génération papy boom
Donc partant de la y a pas 36 solutions :
-Soit on augmente encore les cotisations salariales et patronales, impossible d?une part ça nuirait un peu plus à la compétitivité des entreprises Françaises face a nos voisins Européens et étrangers, donc délocalisation et on aggrave encore la dette d?autre part on a déjà atteint un seuil tel que ce n est plus possible pour les salaries à moins de doubler, tripler les salaires?
-Soit on diminue les pensions et traitement et on modifie la fiscalité comme ce qui est préconisé par la cours des comptes : on vois déjà rien ce que cela donne ici sur la tribune?.
-Soit on supprime purement et simplement le système : ce qui réduit d?autant les charges sur les entreprises et les salaires, augmentant du coup la compétitivité et le pouvoir d?achat des actifs. Effets pervers on adopte le « chacunpourmagueule », les retraité qui ont des biens devront les vendre pour continuer a vivre, ceux qui n en ont pas retourneront bosser (Comme en Allemagne et les pays Anglo-saxon) et comme on ne financement plus la secu ne pourront se soigner que ce qui ont de l argent, on réduit du même coup la durée de vie?.. Les plus capitalistes des Néo-libéraux seront ravi?.
Réponse de le 15/09/2012 à 13:46 :
Bof
Réponse de le 15/09/2012 à 14:39 :
Ouai, c'est nul. A refaire.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:10 :
Vous avez @Chris une approche globalisante qui ne correspond à aucune réalité et qui recrache une bouillie médiatico économique sans pertinence. Vous pensez que les vieux sont propriétaires ce qui n'est bien souvent pas le cas à moins de 40% en classe d'âge, beaucoup parmi les propriétaires ont hérité et la période miraculeuse d'après guerre que vous décrivez n'existe que dans les fantasmes de quelques journalistes influents. Beaucoup de jeunes sont par contre propriétaires par héritage ou pour avoir un métier technologique qui a submergé les pratiques classiques. Vous considérez aussi l'espérance de vie à la naissance alors que pour les système de retraite la vie commence disons à 20 ans, or l'essentiel des morts "étaient" constatés dans les toutes premières années de la vie pour ces cohortes [Lire à ce sujet "L'amour en plus"] Ces erreurs impactent considérablement l'angle d'appréciation économique. Le système de retraite vous l'apprendrez aussi a été établi après guerre pour les "privés" mais plus de 100 ans avant pour les fonctionnaires. Les différents systèmes retraite/sécurité sociale sont en outre des escroqueries dont la "gauche" s'est félicité avec un silence complice de la "droite" comme, en réalité, deux mêmes pédales agissant sur un seul pédalier. Le premier point est de le dire et de le reprocher aux gouvernements et non aux retraités dans leur ensemble qui sont des victimes. Le second est de voir pourquoi ce système a été mis en place de cette façon et tu durant ces longues années : Afin d'éviter que les entreprises aient à payer trop de "charges" (mais plus de TVA) qui sont en réalité une participation sociale. On continue d'utiliser ce mot abusif. Le montant de la participation des entreprises devrait doubler ! Les gains de productivité seraient ainsi (progressivement) rendus à la population qui les a produits. Par ailleurs il ne s'agit pas d'imposer le "capital" immobilier qui doit dans tous les cas rester à son propriétaire mais de la plus value exagérée par rapport à un indice ordinaire. Il est notablement souhaitable que tous les français disposent d'une part à réclamer de crédit de façon à devenir propriétaires. La location immobilière à vocation d'habitation durable est un scandale. Une autre piste importante est le plafonnement des retraites. Une autre est celle du déremboursement des frais "psychologiques" et de la plupart des médicaments inutiles. La vieille haine revancharde contre l'autre n'est pas une solution économique, elle favorise ceux que vous pesnez combattre.
Réponse de le 15/09/2012 à 16:52 :
Clap, clap, clap !!! Bien envoyé. Bis, Ter. Une autre, une autre, une autre....Clap, clap, clap...
a écrit le 15/09/2012 à 11:00 :
Le problème, c'est que la durée de vie s'allonge et que le chomage augmente.
Donc enfants(allocations familiales)+ retraités(retraite+ frais de santé)+chomage(allocations chomage+formation professionelle) + la fonction publique qui n'arrete pas de grossir( salaires + retraites ) = une augmentation constante des charges des travailleurs qui dans un monde concurentiel voient les salaires stagner les emplois disparaitre et les charges augmenter. Quand la moyenne des retraites a dépassé la moyenne des salaires, ce n'est plus de la solidarité. Bien entendu, les retraites sont faibles, mais les salaires aussi.
Et comme il y a beaucoup plus de pauvres que de riches, s'imaginer que par simple transfert on resoudra les problemes , c'est ce qu' hollande avait promis, il vient de se rendre compte que le compte n'y sera pas.
La priorité du gouvernement est dans l'ordre: fonctionnaires, retraités ,travailleurs, on tue les travailleurs puis on s'attaque au retraités et pour l'instant on protège encore le dernier carré des fonctionnaires.
Réponse de le 15/09/2012 à 11:08 :
Nous sommes d'accord : tout l'état providence repose sur une pyramide mais côté pointe...
Réponse de le 15/09/2012 à 12:59 :
J'ai 47 ans et suis privé de job (chômeur).
j'ai touché 2 ans de chômage et n'ai pas encore retrouvé de job
après 2 ans je ne touche plus de chômage
j'ai cotisé (vérifié sur cotisation de mes fiches de paies) plus que je n'ai touché de chômage!!!!
Réponse de le 15/09/2012 à 13:49 :
Vous avez raison "Chom". Chacun devrait cotiser pour sois-même, de même que pour les retraites. Ainsi, chacun aurait ce qu'il mérite.
Réponse de le 15/09/2012 à 22:32 :
@chom,
N avez pas encore compris que la difference sert a payer les fonctionnaires de poles emploi ! et a payer les indemnte chomage d une autre personne !! Bienvenu dans la solidarite nationnale !
Réponse de le 16/09/2012 à 14:37 :
Quelques mises au point: 1- Le régime de retraite des salariés est pompé de toutes parts. On y puise pour boucher les trous des régimes déficitaires comme celui des mineurs de fond, des agriculteurs et autres catégories incapables de subvenir aux besoins de leurs caisses de retraite, par le seul biais des cotisations de leurs adhérents. Ces prélèvements sont anecdotiques du fait de la disparition ou de la réduction drastique des catégories en question. 2- En revanche, la grosse ponction des caisses du privé se fait au bénéfice des régimes des fonctionnaires, qui sont en outre nettement plus favorables. 3- La gestion des caisses du privé se fait par des syndicalistes issus de la fonction publique! Cherchez l'erreur. 4- La France compte près de 30% d'actifs travaillant à un niveau ou à un autre pour les secteur public ou parapublic. Ce pourcentage s'étage entre 14% et 19%, dans les autres pays de la Communauté Européenne. 5- Les enseignants, les flics, les personnels de santé, pour ne citer qu'eux sont indiscutablement utiles. Certaines de ces catégories devraient même être plus nombreuses. Faut-il pour autant qu'ils aient tous le statut de fonctionnaires? Il serait plus sain de les aligner sur le privé, sans régime particulier. On pourrait même abolir la notion de fonctionnaire, à l'exception des domaines réellement régaliens, où le statut de fonctionnaire serait plutôt fait de contraintes et de devoirs, que de privilèges, quitte à assortir les contraintes de quelques compensations.
a écrit le 15/09/2012 à 10:22 :
Cette sociologue a comme principal argument le fait que les retraités consomment ou aident leurs enfants. Pourquoi ne pas augmenter les retraites alors ? Tout cela est stupide. Ce dont a besoin le pays c'est de gens qui prennent des risques et qui entraînent les autres dans des activités qui créent de la richesse. Et ce ne sont pas les retraités qui vont faire cela. Là où elle a raison, c'est que ce n'est pas aux retraités du bas de l'échelle qu'il fat toucher mais à ceux du haut, là où se cumulent tous les avantages, au-delà de 3000 ? par mois. Ceux-là doivent verser leur obole au retour à l'équilibre et ce n'est qu'un juste retour de leur part car ils ont longtemps profité de l'état providence (départ tôt, fort niveau de retraite, espérance de vie élevée, patrimoine).
Réponse de le 15/09/2012 à 10:37 :
Les sociologues sont, à de rares exceptions, d'obésience socialiste qui consiste à nier la réalité économique.
Réponse de le 15/09/2012 à 11:01 :
+1 d'accord
a écrit le 15/09/2012 à 10:16 :
100 jours plus tard : la haine monte , les français contre les français , jeunes contres vieux , riches contre pauvres , français contre immigrés ... Bravo le socialisme !!! Moi président je ferai ressortir le pire , je diviserai la France , j appauvrirai ce pays ( financièrement et psychologiquement )...
Réponse de le 15/09/2012 à 10:23 :
ET vous proposez quoi sans diviser comme vous dites ?
Réponse de le 15/09/2012 à 13:00 :
reduire le nombre de parlementaires, supprimer le sénat; reduire le train de vie des ministres,president (avec concubine+enfants), syndicats payes par l'etat, journaux aux ordres de la gauche (engraissé par l'état).....Collectivités territoriales, fonctionnaires.......
Il y a de qoui faire
Réponse de le 15/09/2012 à 13:01 :
Pourquoi oubliez-vous actifs+retraités+tous les français contre les chômeurs!!!!!!

cette haine là monte aussi contre 10 Millions de personnes au chômage et personne n'en parle de la haine du "chômeur"!!!
a écrit le 15/09/2012 à 9:40 :
Quand je vois la maison de retraite publique voisine, à 4000 euros/mois( financée au 2/3 par la ville et la region) le super suivi medical avec a la clef environ 2 à 3000 euros de soins/mois entre les visites, les examens, les operations diverses etc je me felicite du confort qu'on leur apporte et puis je regarde l'employée qui s'en occupe (un vrai travail d'esclave) avec le sourire à bac +4 en contrat d'insertion pour moins que le smic, n'ayant aucun espoir de se loger decemment ni de fonder une famille à 28 ans, je n'accable pas nos ainés que j'aime, je ne meprise pas nos jeunes, mais je me pose quand même des questions sur notre modèle de société.
Réponse de le 15/09/2012 à 10:24 :
non la ville et la région ne payent pas les maisons de retraite, c'est le conseil général et cela est repris ensuite sur l'héritage et auparavant les enfants ont été mis à contribution.
Réponse de le 15/09/2012 à 10:39 :
non, parce que ceux qui pourraient être mis à contribution ne sont pas prioritaires, et quand ils sont admis, ils choisissent souvent une autre solution ( et se font aider par les enfants qui ne veulent pas perdre l'héritage) donc ils sont très minoritaires. Par contre ceux qui n'ont pas ou peu de ressources ne paient rien et la liste est plus importante que le nombre de places.
Réponse de le 15/09/2012 à 10:53 :
4.000 euros c'est le prix d'une maison de retraite privée pas publique : ma grand mère était en EPHAD public pour 2000 euros par mois.
Réponse de le 15/09/2012 à 13:03 :
Comment fera t-on pour payer 2000/mois avec 600 euros de retraite/mois???

Quid?Quid?
Réponse de le 15/09/2012 à 16:55 :
Et la cave ??? C'est fait pour qui ?
Réponse de le 15/09/2012 à 19:09 :
@Henri
Si vous avez pour 2400 euros de frais mensuel dans une EPHAD et que vous n'avez que 750 euros de revenus, ce sont les descendants directs qui paieront la différence, cela s'appelle "être débiteur d'aliments", et si les enfants ne peuvent pas payer ce sont les petits enfants qui vont casquer!.
Ne vous faites aucune illusion, le conseil général aidé en cela des agents du trésor public ne vous lâcherons pas d'une semelle, ils savent où s'adresser!.
a écrit le 15/09/2012 à 9:29 :
Ce débat stérile cessera le jour où chacun comprendra que la retraite n'est qu'une prestation individuelle de salaire différé dont les droits doivent se calculer comme ceux du viager. Ainsi chacun doit payer l'impôt à un moment ou à un autre. Il n'y a pas de solidarité inter-générationnelle : cela ne veut rien dire. Par contre il doit y avoir une "solidarité universelle" pour garantir une survie minimum à chaque individu (allocation familiale pour l'enfant, RSA ou ASS pour l'adulte en âge de travailler, minimum vieillesse pour les plus anciens) sachant qu'il y aura toujours beaucoup moins d'emplois proposés par le marché que de personnes vivantes en France.
Réponse de le 15/09/2012 à 10:27 :
mis à part qu'on est dans un système par répartition, dans un viager il y a un bien sous-jacent, là ce sont les autres qui payent. Depuis que j'ai commencé à travailler il y a 30 ans mes cotisations retraite ont doublé et ma date présumée de départ en retraite a été repoussée de 10 ans. Les "droits" de ceux qui sont à la retraite ne changent jamais, les devoirs de ceux qui payent pour eux changent chaque année. On est au bout de système.
Réponse de le 15/09/2012 à 10:33 :
Il faut une solidarité certes pour permettre un minimum vieillesse digne mais surtout une responsabilisation intra générationnelle ! Seule la retraite à la carte, par points et par capitalisation le permet !
a écrit le 15/09/2012 à 9:22 :
Il faut trouver un coupable, les riches, les vieux, les classes moyennes... Tous sauf les gouvernements successifs ou les assistés... La France deviendra bientôt un pays de pauvres sans coupable.
L'ennemi c'est le rentier, celui qui a économisé pendant que l'état flambait, pendant que l'état se comportait comme un surendetté irresponsable. Les retraités par définissions sont des rentiers. Mais que sont ces science po et ces énarques qui nous servent de dirigeants ? Des voleurs, des menteurs, virons les, n'importe qui dans la rue fera mieux et pour moins cher
Réponse de le 15/09/2012 à 10:30 :
Virez les gens que vous avez élu en pleine connaissance de cause depuis 1981 : très bien ! Mais si c'est pour mettre d'autres démagogues à la place, expliquez-nous donc à quoi ça sert ?
a écrit le 15/09/2012 à 7:38 :
nous avons travaillés 48h par semaine avec seulement 3 semaines de congés payés et ce souvent de 14 ans jusqu'a 65 ans avons connus et la guerre de 39/45 la guerre d'indochine celle d''algerie coonus les bombardements les tickets de rationnements les privations et ne partions quasiment jamais en vacances Alors franchement quelle belle epoque et je suis assez d'accord avec les commentaires de SOS
Réponse de le 15/09/2012 à 8:26 :
Oui et donc ? Et quand bien même ce serait vrai (vous êtes vachement alerte pour un quasi octogénaire) en quoi ça change le problème mathématique suivant : 16 millions d'emplois marchands pour financer 15,5 millions de retraites, 5 millions de chômeurs et 6 millions de fonctionnaires ? Bizarrement le Ponzy boomie qui vote majoritairement "droite cassoulet" devient socialiste "les autres paieront" quand il s'agit de ses petits émoluments ...
Réponse de le 15/09/2012 à 13:07 :
Bravo!!
a écrit le 15/09/2012 à 7:23 :
il faut changer le mode de calcul de retraite des ponctionnaires:retraite calculée sur le salaire des 6 derniers mois.il faut raser les régimes spéciaux
Réponse de le 15/09/2012 à 13:06 :
ha ha!! comment calculerez-vous pour 95% des français qui retrouvent au chômage après 25 ans de job???soit....plus 95% qui seront au chômage depuis bien plus de 6 mois avant leur retraite....
Donc pas de salaire sur les 6 derniers mois.....
a écrit le 15/09/2012 à 1:14 :
Il serait temps que les retraités reviennent aux réalités. Ils ont eu la chance de vivre une belle époque.
Maintenant, ce serait normal au moins d'aligner leur niveau de vie de nantis au niveau des actifs.
On ne va pas pleurer sur eux tout de même !
Réponse de le 15/09/2012 à 4:24 :
Ce qui est certain (Assez de bon temps) c'est que votre remarque est bête à pleurer.
Réponse de le 15/09/2012 à 5:54 :
Je dirais même plus, on a créé une génération de débile qui veut tout, tout de suite. Construisez votre avenir au lieu de vouloir détruire celui de vos anciens
Réponse de le 15/09/2012 à 8:37 :
J'ai élevé 3 enfants en travaillant jusqu'à 45 h par semaine (donc payé crèches, centres aérés, cantines pleinpot) et ai cotisé 6 années "pour rien" car j'avais les trimestres mais pas l'âge qui va avec et on nous culpabilise sans arrêt alors que personne (sauf dédé ci-dessus) ne parle des régimes spéciaux fonctionnaires, sncf et autres qui coûtent des fortunes. Mieux vaut comme toujours s'en prendre aux petits sans réfléchir.
Concernant "assez de bon temps" (quel pseudo de con) : il se trompe de nantis mais le propre des petits est de s'attaquer aux leurs et non aux actionnaires, footballeurs, chanteurs, tout comme c'est souvent le cas au boulot : jalouser son collègue qui gagne quelques centimes de plus ....
Réponse de le 15/09/2012 à 8:42 :
Papy boomie parle bien sur de la génération 68 qui voulait tout, tout de suite : jouir sans entraves, sous les pavés la plage, il est interdit d'interdire etc. Cette belle génération de jouisseurs narcissiques qui arrivés à la retraite prennent leur ultimes désirs (une belle et longue retraité dorée défiscalisée = payée par les actifs) pour une réalité (Ponzi)...
Réponse de le 15/09/2012 à 17:27 :
@SOS: justement plus on est vieux, plus on est débile, opur se construire une nouvelle génération a besoin de pouvoir d'achats, et bien justement, allez les personnnes âgés, vidés enfin vos poches et vos matelats pour le bien des jeunes, arrêtés de vivre avec des oeillères !
a écrit le 15/09/2012 à 1:02 :
Troisième agression d'un enseignant cette semaine...A quand la première agression d'un ou une retraité(e) ???
a écrit le 15/09/2012 à 0:44 :
Parfait. Vous haïssez les retraites, les malades, les handicapés, les pauvres, les illettrés, enfin bref tous ceux qui coûtent de l'argent. Enfin c'est ce que l'on vous dit. Quid des voitures et des appartement de fonction, des réceptions pharaoniques pour un obscur conseiller guatemalatais(ou autre), des sommes versée en liquide aux gouvernements étrangers pour les adoucir, des dettes creusées par des banques qui trichent sur les taux bancaires(Libor). Vos conversations prouvent assez clairement que vous descendez du singe et que vous ne réfléchissez pas plus loin que le bout de votre nez. Ils vont pouvoir encore longtemps tondre les moutons que vous êtes.
a écrit le 15/09/2012 à 0:37 :
Que de commentaires nauséabonds, les jaloux, ne vous gênez pas, tuez votre vieux pour profiter de son héritage...Commencez par compter sur vous-mêmes, en épargnant,tout en évitant le surplus de consommation à la mode, smartphones dernier cri, vêtements, chaussures, voitures de luxe achetées à crédit, restaurants, sorties...Tout ceci pour flamber...et votre épargne sera votre retraite de demain...Avec un système par points, au moins les fourmis seront récompensées.
N?avez-vous pas compris que les politiques après avoir creusé le déficit année après année en ne contrôlant pas les dépenses cherchent maintenant des boucs émissaires. Il est vrai que le niveau baisse....Excellent article de cette sociologue, + mille...
Réponse de le 15/09/2012 à 0:48 :
+1
Réponse de le 15/09/2012 à 5:56 :
Ah que je m'aime. Tiens, je m'en rajoute encore un autre +1.
Réponse de le 15/09/2012 à 8:45 :
Les soixanthuitards ont spolié leurs anciens en leur achetant leurs maisons pour une bouchée de pain (et remboursées en monnaie de singe du temps de l'inflation à deux chiffres et de l'indexation des salaires !) Ils sont donc particulièrement bien placés pour expliquer aux jeunes comment se débarrasser des vieux ...
Réponse de le 16/09/2012 à 12:07 :
Lucide, moi aussi de ma part je vous rajoute 1 point de plus, un peu de gaieté dans ce monde de brutes, de temps en temps cela fait du bien Bravo Lucide
a écrit le 14/09/2012 à 22:33 :
Lorsque les citoyens d'un pays en sont arrivés à ce genre de commentaires, en jetant la pierre sur les uns ou sur les autres et bien cela signifie que notre pays est tombé bien bas.
Avant de faire quoi que ce soit, peut être devrait regarder chaque destination de chaque ligne de dépenses et s'interroger sur sa justification. Quant aux retraités je ne crois pas qu'ils aient volés quoi que ce soit et qui que ce soit, avec 900 euros par mois ils sont contraints de vendre leurs maisons pour subvenir aux coûts de leur séjour dans les EPHAD, avant de lever le ton et d'être péremptoire, regardez de près leur situation.
Bien à vous,
Réponse de le 14/09/2012 à 23:44 :
Revenu moyen d'un actif : 1500 ?
Celui d'un retraité : 1400 ? (pas d'enfants à nourrir, pas de déplacement professionnel journalier et avec de la chance propriétaire ou locataire avec un loyer qui a peu évolué depuis 20 ans).
Ca fait rêvé non ? Et ils sont à la retraite depuis leur 55/60 ans tandis que nous ... on aura les miettes dans 30 ou 40 ans. On remboursera leurs dettes. Réfléchissez nom de nom. Combien y-a-t-il de retraités et le coût annuel pour la société !! Il ne faut pas stigmatiser mais il faut partager l'effort. La moyenne d'un retraité devrait être à 1200? contre 1500 pour un actif.
Réponse de le 15/09/2012 à 4:22 :
Petit Prince vous pensez vraiment qu'on peut vivre largement avec 1400 euros aujourd'hui. Vous avez sûrement des problèmes avec les chiffres.
Réponse de le 15/09/2012 à 8:41 :
PetitPrince, il s''agit de la retraite relevant du régime général de la sécurité sociale, CARSAT, qui ne peut dépasser 50% du plafond de la sécu soit environ 1100 euros. C'est bien de la sécu dont on parle. Il ne faut pas tout confondre. De plus un salarié qui a eu un salaire supérieur au plafond de la sécurité sociale a plus cotisé en valeur que celui qui a cotisé sur une base de smic. De plus il faudrait accéder aux chiffres et nous aurions peut être des surprises. Mon point de vue est que vouloir entrer dans un discours stigmatisant les retraités est un discours indigne, leur faire porter le chapeau des exonérations des charges sociales des entreprises sur les bas salaires qui représentent 25 milliards c'est un peu fort, non? ceci entre autres choses évidemment.
Réponse de le 15/09/2012 à 22:31 :
Bou ... Il ne faut pas stigmatiser le retraités, on est d'accord. Mais quand on supprime l'exonération de charges sur les heures sup. on stigmatise les travailleurs ? Il faut trouver de l'argent, ON N'A PAS LE CHOIX (la façon de taxer peut être discuté seul la finalité compte).On ne peut pas charger la mule des travailleurs et laisser tranquille la génération Baby-boom-retraité (BBR) qui nous a gracieusement transmis un état sur-endetté et des maisons à crédit sur 20 ans et un deficit de cotisants. ok ? Tu veux des chiffres : il y a 15 millions de retraités : les 55-65 ans ont en moyenne 1800 E et les + de 80ans 1350E. Déjà, tu vois que les BBR profite mieux que leurs parents. Tu veux savoir combien nous coute ce système chaque année : sors la calculatrice. J'ai pas envie de tirer la charrue et d'entendre mes collègues de 55-60 ans me parler de leur retraites comme d'un eldorado en laissant les autres dans la m.... Et là encore je ne te parle pas du financement des 4 millions de chomeurs + des etudiants + des fonctionnaires + du remboursement de la dette francaise à près de 2000 Milliards + du deficit annuel de 80 Milliards + des perspectives de croissance futures minables. Voilà pour mon analyse
Réponse de le 15/09/2012 à 22:40 :
ignorant : avec 1400 euros/retraité on peut vivre ! Beaucoup vivent et travaillent pour le SMIC alors 1400 euros qui tombent sans efforts c'est bien mieux. Et beaucoup de retraités vivent avec 700 euros/mois, eux sont à plaindre. J'ai pas dit que 1400 Euros c'était champagne tous le soirs mais quand même faut arrêter de se plaindre, le plus dur est à venir !
Réponse de le 16/09/2012 à 8:23 :
Je sais très bien comment cela fonctionne, j'emploie 150 personnes, je n'attends pas que l'on me dise comment il faut faire, mon destin je l'ai pris en main il y a longtemps. Je suis parfaitement d'accord pour contribuer au système, mais après un ajustement de taxes ou autre chose de ce genre, le problème resurgira, j'entends cette sirène depuis 20 ans.Je suppose que le retraité qui perçoit une retraite de 1800 euros l'a justement gagné dans le système dans lequel nous opérons et vous ne pouvez pas changer les règles du jeu en cours de route. La CMU, l'AME, les gens ont ils cotisés? De mon point de vue augmenter la CSG pour les retraités ne va pas changer le problème, dans quelque temps il nous sera annoncé que cela ne suffit pas....Bon en attendant tout ceci ne vas pas réduire mon coût de travail.
Réponse de le 16/09/2012 à 23:13 :
Bou, c'est formidable d'employer 150 personnes. Je souhaite également prendre mon destin en main, tu avoueras que les perspectives ne sont pas des plus ... réjouissantes.
Les règles du jeu en politique sont toujours bafouées ou du moins "en politiquement correct", elles évoluent ou s'adaptent toujours.
"Dans quelques temps on nous annoncera que ça suffit pas" : oui, forcément ! L'Etat gagne 300 Milliards. Il dépense 380 Milliards. Les taxes annoncées doivent permettre de gagner 30 Milliards l'an prochain. Il restera 50 Milliards à trouver en 4 ans à recette égale pour parvenir à l'équilibre avant de commencer à rembourser. Autant dire que pour le coût du travail, n'attends pas de coup de pouce de l'Etat, tu peux commencer à discuter avec les représentants de tes syndicats pour repasser à 39h et négocier la diminution de la masse salariale globale. Nous allons devoir nous aligner sur les salaires moins-disant en ayant rêver du contraire. Chine + Inde + Brésil : 2M5 d'hab. USA + Europe : 0,8M d'hab ... difficile de lutter, surtout en ayant un genou à terre. Pour info, je suis fils de gérant (TPE - 8 pers)
a écrit le 14/09/2012 à 21:12 :
Bonjour,

Les retraités sont ceux qui ont bénéficier du système ( cotisation faible, pré retraite, remboursement securité social.... )dépensant sans compter et endettant la France. Sans compter sur un immobilier flamboyant, des marchés actions au beau fixe. Ce sont aussi eux qui utilisent le plus les medecins, la dépendance... Donc OUI et encore OUI, les hausses d'impots doivent porter sur eux
Réponse de le 14/09/2012 à 22:19 :
Pourquoi ne pas les tués dès leurs naissances, car ça résoudrez à vous lire, énormément de problèmes. Si la France est ce quelle est actuellement c'est grâce au travail des aînés aujourd'hui en retraite, et donc les conditions de travail étaient pas aseptisées. Et non pas à des "parloteux" de votre espèce qui ne font que démolir le pays
Réponse de le 14/09/2012 à 23:03 :
@Anthesia... très bien dit !
Ils ont peut être fait, mais maintenant qu'ils vivent convenablement alors qu'ils coutent très cher aux autres et bien qu'ils payent un peu plus. Je proposerai bien un relèvement de la CSG de 6,6% à 10,6%, 4 points ... quelques milliards et cela n'empèche pas les familles de france de supporter seul la crise ;-)
a écrit le 14/09/2012 à 21:03 :
Qu'elle personne stupide, c'est très bien et merci aux socialistes de faire ce que les autres devaient faire, bon ceci étant quand c'est les autres on se croiraient à l'inquisition ! Stigmatiser je ne vois pas le rapport, si on gagne 5000 Euros de retraite à 2 on peu quand même participer à l'effort !
a écrit le 14/09/2012 à 20:21 :
Les retraités ne sont pas stigmatisés, mais la société ne peut plus leur assurer un train de vie aussi confortable qu'avant et, bien que constituant un électorat solide, ils ne sont plus prioritaires.
Réponse de le 15/09/2012 à 9:21 :
Vous pourriez vous retourner contre celui qui a institué la retraite à 60 ans sans savoir comment la payer. Rappelez-vous du débat télévisé entre Giscard & mittérand en 1981 !!
Nous en payons maintenant les conséquences que vous le vouliez ou pas
a écrit le 14/09/2012 à 20:07 :
Étonnant les gens qui ne lise que ce qui les intéresse...
Le gouvernement parle de payer plus ceux qui sont bien payer à la retraite mais sans toucher les petites
Et si la moyenne de la retraite est supérieur au salaire moyen de la personne qui travaille c qu'il y a quelque chose d'étonnant , sachant qu'on touche moins à la retraite que son dernier salaire ...
Décidément la notion de société disparais
Réponse de le 14/09/2012 à 20:53 :
Les gens ne lise que ce qui les interesse (comme vous dites ) mais vous , vous ne relisez pas ce que vous écrivez !!!!
Sans rancune !!
a écrit le 14/09/2012 à 19:29 :
Quand j'ai commencé à travailler, en 1962, j'ai cotisé pour la retraite par répartition les bénéficiares avaient cotisé depuis 1947 (création des retraites) donc durée de cotisation 15 ans.
je n'ai jamais travaillé moins de 45/50 h par semaine avec une période 67-71 à 60h.
j'ai cotisé 42 ans et ma retraite est inférieure à celle de mon épouse, fonctionnaire avec 8 années d'arrêt pour élever les enfants !
Alors :
- on n'est pas "dispensé de payer"
- on a cotisé un max (j'ai eu 20 employeurs dont 8 qui ont compté et 1 mois de chômage en 42 ans)
- on sert à la fois de "vache à lait" et de bouc émissaire

sympa non?
Réponse de le 14/09/2012 à 21:07 :
Ne vous en prenez qu'à vous-mêmes, car cela fait 40 ans que les francais élisent les memes incompétents et prometteurs de lendemains qui chantent. Au lieu de pleurer, mobilisez vous, organisez vous et faites le savoir haut et fort ... Les non francais agés de 65 ans recoivent 745 euro/mois de retraite meme en ayant jamais cotisé en France, ils ont plus de droits que vous, et se soigent gratuitement ... C'est à vous de voir, mais ne pleurez pas sur votre sort car si vous ne faites rien alors c'est normal que c'est ainsi ...
a écrit le 14/09/2012 à 19:21 :
Que l'état commence par payer, ou pour le moins provisionner les retraites de ses employés !!!! et ainsi diminuer la masse salariale de l'état en l'ajustant, mais ce n'est certainement pas un gvt socialiste qui ve ajuster, de droite non plus d'ailleurs, d'où ce b.....!
Réponse de le 14/09/2012 à 21:52 :
Que ceux qui peuvent payer dans la société et les retraités en premier, payent, il ne sert à rien de s'enrichir en fin de vie...
Réponse de le 15/09/2012 à 6:06 :
Marie, tu devrais arrêter de dire des conneries. Ton tour arrivera bien assez tôt
a écrit le 14/09/2012 à 19:12 :
C 'est quoi au juste le régime de retraite des conseillers et Président à la Cour des Mécomptes ????
a écrit le 14/09/2012 à 17:46 :
Je ne vois pas en quoi les retraités seraient dispensés de payer ? on travaille dur et eux on la belle vie, ils sont en retraite tant mieux et bien qu'ils payent un peu plus c'est tout simple.
Réponse de le 14/09/2012 à 19:10 :
Vous travaillez dur dites vous ?? comment expliquez vous les embouteillages dès 17h ,,??
Comment expliquez vous que 75% du personnel féminin soit injoignable dans les entreprises le mercredi ?? comment expliquez vous que la semaine se termine le vendredi midi pour une majorité d'entre vous ?? Bon week end !!
Réponse de le 14/09/2012 à 19:30 :
@marie " on travaille dur et eux ont la belle vie " : voila un super argument qui résume assez bien la moitié des commentaires .
Réponse de le 14/09/2012 à 19:47 :
à mdr: "bien envoyé"
Réponse de le 14/09/2012 à 21:50 :
Désolé de vous contredire mais il y a oui messieurs des femmes qui travaillent dur et puis désolé mais vous emporterez pas un coffre fort derrière votre corbillard messieurs les Retraités !!!
Réponse de le 14/09/2012 à 23:06 :
""vous n'emporterez pas ""
Je vous salue Marie !!
Réponse de le 14/09/2012 à 23:24 :
ne me saluez pas, payez ce que vous devez payer !
Réponse de le 15/09/2012 à 6:00 :
Petite Marie je parle de toi
Parce qu' avec ta petite voix
Tes petites manies tu as versé sur ma vie
Des milliers de roses
Petite furie je me bats pour toi
Pour que dans 10 000 ans de ça
On se retrouve à l' abri sous un ciel aussi joli
Que des milliers de roses
a écrit le 14/09/2012 à 17:14 :
On a le droit de considérer que les retaités ont un rôle social majeur et leur demander en même temps de participer à l'effort de redressement.
L'abattement de 10% doit couvrir les frais professionnels des travailleurs. Quel rapport avec les retraités ? Si on doit récompenser tous les catégories socio-professionnelles qui apportent un bienfait à la société par des avantages fiscaux, on est pas près de résorber nos déficits.
a écrit le 14/09/2012 à 17:07 :
les pans de la maison France sont en train de s'écrouler!, bon courage aux travailleurs qui devront remettre en état l'édifice.
a écrit le 14/09/2012 à 16:56 :
Hollande avait promis de réconcilier les français, il est en train de les dresser l'un contre l'autre, tout au moins les silencieux, les retraités, les salariés non syndiqués....mais alors pour ce qui concerne les élus (en surnombre démontré), les fonctionnaires (avec leurs régimes particuliers), là on ne touche pas....
J'ai honte d'être gouverné par un tel étalage d'incompétence, de manque de courage...
Une grande nouveauté serait de limiter les mandats (tous les mandats) depuis le maire jusqu'à celui de moi je, à un seul, alors ils seront libres, ils ne perdront pas leur ré élection.
a écrit le 14/09/2012 à 16:52 :
vive le socialisme ,vive le communisme ,les retraites au goulag
Réponse de le 14/09/2012 à 18:19 :
Vous trouvez normal que les retraités aient un abattement de 10% pour frais professionnels ?
C'était à l'époque de la forte inflation mais on n'y a pas touché car électoralement mauvais.
Nous on trinque !
Réponse de le 14/09/2012 à 19:52 :
il est plus que normal que les retraités bénéficient eux aussi de 10% d'abattement mais il est anormal que pour tous les ministres tout soient net d'impots tout comme il n'est pas normal que la taxe sur les oeuvres d'arts aient été supprimés par Mr fabius !
Réponse de le 14/09/2012 à 19:56 :
On te paye bien la rentrée scolaire ...
Réponse de le 15/09/2012 à 13:18 :
je n'ai pas d'enfant...alors je ne veux plus payer pour l'école!! surtout payer pour des fonctionnaires qui ne servent à rien!!
a écrit le 14/09/2012 à 16:43 :
Les ainés visés par les magistrats de la cour des comptes ont acquis quelque expérience (dont sont dénués les plus planeurs de ces magistrats). Fachés d'avoir cotisé à perte dans des systèmes de retraite par répartition imposés, ils conseillent à leurs enfants devenus actifs de ne pas y placer toute leur épargne retraite. Quand l'un d'eux a la possibilité d'aller travailler dans un pays mieux géré que le notre (et il n'en manque pas), ils l'encourage à voir du pays. Eux mêmes y réfléchissent.
a écrit le 14/09/2012 à 16:37 :
Les retraités seraient les pivots de la solidarité intra-familiale... Je pense que les jeunes préfèreraient être autonomes plutôt que de faire l'aumone.
Réponse de le 14/09/2012 à 19:58 :
Alors refuses toutes aides, même celle des tes parents et commence à leur rembourser ce que tu leur dois (nourriture, frais scolaire, argent de poche...) et démerdes toi tout seul;
Réponse de le 14/09/2012 à 22:19 :
Arrêter de croire que nous sommes redevables de nos vieux et chers parents, en ce qui me concerne j'ai tout fait par moi même et j'ai aucune leçon a recevoir surtout de personnes âgés qui coutent très cher aux actifs !
Réponse de le 15/09/2012 à 6:38 :
Ingrate !!!
Réponse de le 15/09/2012 à 6:39 :
Ingrate !!!
a écrit le 14/09/2012 à 16:21 :
Ce qui est vraiment scandaleux, ce sont ces types de sociologues....
a écrit le 14/09/2012 à 16:14 :
Dans certains commentaires quelques personnes trouvent anormal le fait que les retraités bénéficient des 10% d'abattement identique aux actifs.
Non les 10% ne correspondent pas à des frais engagés pour travailler,ces 10% de déduction font partie d'un pourcentage forfaitaire sur vos salaires dans la déclaration de ressources.
Si vous engagez des frais réels pour travailler, (transports, habillement, frais de restauration, ect...) vous devez déclarer ces frais et apporter la preuve de ces dépenses
Réponse de le 14/09/2012 à 17:55 :
Soit c'est les frais professionnels réel soit c'est les 10% professionnels forfaitaires, choix révocable indépendamment chaque année fiscale par chaque membre du foyer fiscal.
La définition de la retraite étant de ne plus travailler vous en déduirez tout seul la légitimité de la déduction de 10% pour frais professionnels des retraités...
Réponse de le 14/09/2012 à 18:26 :
Interprétation des 10% erronée! En fait, les 10% du revenu correspond aux travailleurs dont les frais réels (essence pour domicile-travail + repas si pas de cantine) est inférieur à ces 10% sinon on se met aux frais réels. Les 10% correspondent bien au fait de tenir compte de frais professionnels. Il ne me semble pas scandaleux de supprimer cet avantage aux retraités les plus aisés. Dans ces moments difficiles tout le monde doit participer à l'effort national mais la France étant un amalgame de petits et parfois de gros intérêts personnels que toute réforme est critiquée. On ne dirait pas que gens de droite ou de gauche soient conscients des déficits abyssaux de la France.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:35 :
Où avez vous lu votre abattement pour frais professionnel de 10%?!!!???.
Sur votre avis d'imposition, il est clairement précisé sur la deuxième ligne:ABATTEMENT SPECIAL 10%!.
Je ne vois rien de professionnel dans cette ligne!.
Réponse de le 14/09/2012 à 22:31 :
Non mais d'après l'article, ces 10% sont des frais de bénévolat forfaitaires ... Humour. Ne parlons même pas des taux de CSG réduits (en même temps, dans ce cas là, comme c'est toujours plus ou moins l'"état" qui paye ou qui taxe, ils devrait simplement assumer et baisser les pensions s'il n'y a plus d'argent dans les caisses de retraite - ce dont tout le monde, sauf les papy boomers se rend bien compte je pense).
a écrit le 14/09/2012 à 15:56 :
Les retraités, dont je fais partie à 67 ans ont, un avantage sur les actifs, c'est d'être délocalisables, donc plutôt que de pleurer sur la crise, les socialos/cocos/verts revenus au pouvoir, je me suis tiré aux Caraïbes en zone dollar, en demandant ler statut d'exilé fiscal à raison d'au moins 183 jours annuel, de ne plus payer en conséquence ni CSG, ni CRDS seulement 2,80% en assurance maladie. Ici nous sommes de plus en plus nombreux à avoir fait ce choix. Nous n'attendons plus rien de la ou des "politiques".
Réponse de le 14/09/2012 à 16:23 :
Fichtre!!! Avec le cours du dollar, tu as du perdre du blé. Tu aurais mieux fait de partir en malaisie. la c'est l'opulence.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:23 :
Le dollar n'est jamais descendu face à l'euro à moins d'1,25? pour 1 dollar, et aujourd'"hui il monte il monte à 1,30 donc une pension de retraite en euro même multipliée par 1,25 c'est bon à prendre !
Réponse de le 14/09/2012 à 18:21 :
Quand vous serez alzheimer, merci d'éviter la France.
On ne veut pas payer pour vous les égoïstes.
Vous avez tapé dans le système de retraite que nous n'aurons jamais.
Réponse de le 14/09/2012 à 18:30 :
J'espère qu'en cas de maladie, on autorisera plus les exilés fiscaux à se faire soigner en france.
Réponse de le 14/09/2012 à 23:09 :
quelle belle solidarité, on voit bien certains retraités , ils ont le patriotisme à la culotte, et bien on devrait les empècher de revenir... honte à ces retraités exilés ! taxons les de + en +, oui c génial lool
Réponse de le 16/09/2012 à 12:24 :
Tout d'abord, l'exil fiscal est légal ! Je dis bravo, il a bien raison de partir. Finalement, il ne fait qu'imiter nos nombreux sportifs et artistes français exilés en Suisse ou autres ( mais c'est sûrement pour l'air pur et le chocolat !)
a écrit le 14/09/2012 à 15:53 :
Cette experte m'a l'air un peu à coté de la plaque non? On ne pourrait pas faire payer leur juste part d'impôts aux retraités parce qu'ils sont gentils?
Réponse de le 14/09/2012 à 16:36 :
Pas du tout les retraités d'aujourd'hui ne se sont pas endettés comme nos enfants et petits enfants. Pour acheter une voiture dans ma jeunesse il fallait 60 % du prix etc ... etc pour leur première machine à laver mes parents l'ont payée comptant. Aujourd'hui lorsque l'on se met en ménage ou que l'on se marie on achète tout à crédit et l'on met 25 à 30 ans avant de voir le jour. Forcément cela grève le budget. Nous achetons lorsque nous avons l'argent sinon on s'en passe alors évidemment nous pouvons passer pour riches mais en fait nous ne faisons pas comme vous et comme l'état nous ne vivons pas à crédit il serait incroyable que l'on nous demande de rembourser tous les cadeaux que l'on vous a fait pour se faire élire.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:37 :
Sans crédit pas de croissance, qui a assoupli les règles du crédit pour continuer la fuite en avant?
a écrit le 14/09/2012 à 15:42 :
s'il touche a nos retraites je demande la nationalité belge!
Réponse de le 14/09/2012 à 17:57 :
ta raison gaston , mais je te previens le regime de retraite ratp est unique au monde , alors profites en, meme taxé tu en profitaras + lgtps et il te restera tjs plus que le retraité de base !!! une petite greve ( de la faim ) pour protester sinon ???
Réponse de le 14/09/2012 à 19:16 :
"une petite greve ( de la faim ) pour protester sinon ???"en quelque sorte oui.je dois aller faire une cure amaigrissante(remboursée par la sécu)à canet plage
a écrit le 14/09/2012 à 15:38 :
En quoi l'avis de cette sociologue merite t il d'etre publié plus que celui du pompiste du coin? Elle n'a aucune qualificationnpour parler de cela et ne represente personne...
Réponse de le 14/09/2012 à 16:02 :
Ce que cette sociologue rapporte dans cet interview me conforte dans mes réflexions, je pense que son analyse est juste.
Réponse de le 14/09/2012 à 20:01 :
4 Cylindres : Tout à fait d'accord avec vous.
a écrit le 14/09/2012 à 15:38 :
"les retraités sont le moteur de la consommation" les 60-65 ans éventuellement au-delà il faudrait sortir de votre tour d'ivoire et regarder les choses en face, ils cessent de consommer et tout ou partie des pensions dorment sur des comptes épargnes ou des comptes courants.
Le misérabilisme à la dent dure, par ailleurs les retraité d'aujourd'hui auront successivement connu le plein emploi, une reversion bien acceptablme que celle qui attend les jeunes génération, sont devenus pour beaucoup propriétaires, sont les premiers consommateurs de soins et de médicaments, ont participé de par leur vote à la non évolution du système de répartition lequel nous pénalise de plus en plus. Il coulera de l'eau sous les ponts avant que je pleure sur leur sort à l'instar de Mme Guillemard Professeur des Universités, membre de l'Institut Universitaire de France et de l'Académie Européenne des Sciences et chercheur du Centre d'Etude des Mouvements Sociaux..
Réponse de le 14/09/2012 à 16:01 :
Vous avez raison même si votre argumentation est complètement stupide à commencer sur un point, nous n'avons pas choisi le système Français de retraites par répartition on nous l'a imposé dès le début de notre carrière (pour moi en 1962) et si ce régime n'est plus bon à qui la faute ? Donc comme bien d'autres retraités je me suis barré de ce pays qui ne s'est plus à quel politique se vouer, ni sur qui taper pour remplir les caisses vides qu'HOLLANDE creuse encore.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:09 :
nous n'avons pas choisi le système Français de retraites par répartition on nous l'a imposé dès le début de notre carrière (pour moi en 1962) et si ce régime n'est plus bon à qui la faute ? Donc comme bien d'autres retraités je me suis barré de ce pays" donc je resume 62, c est bien la generation Papy boom, qui quoiqu'elle disent a vote pour ces gouvernement successifs qui leur ont "donne" ces avantages que vous dites vous meme non viable, vous avez cotise peu (Eh oui la generation d avant a subit la seconde guerre mondiale donc peu de retraite au final), vous partez TOT (60 ans au plus tard), vous avez pour majorité de bonne retraite au regarde des salaire, et en plus vous vous expatriez..... et vous nous donnez des lecons...... Au moins un qui reconnait avoir beneficie et abuse d un systeme voulu et mainenu par eux au detriment des generations futures.
a écrit le 14/09/2012 à 15:35 :
On ne voit pas très bien pourquoi une classe de la population, les personnes âgées seraient des privilégiés avec des petits cadeaux que les autres contribuables n'auraient pas droit. Bien au contraire, l'égalité de traitement prescrit de traiter de façon similaire tous les contribuables, et cela concerne en premier lieux les personnes âgées, des exceptions peuvent être faites pour les pauvres, mais comme actuellement le plus gros poste des dépenses sociales plus de 34% du pnb est à mettre sur le compte des pensions, il est normal que ce groupe contribue à la justice sociale et la solidarité.
a écrit le 14/09/2012 à 15:34 :
Bonjour,
Comment peut-on justifier l'abattement fiscal de 10% sur les pensions pour les retraités ?
L'abattement fiscal de 10% pour les actifs correspond à un abattement pour les frais engagés pour travailler. Ces frais sont loin d'être nuls.
Par définition, les retraités n'ont plus à engager ces frais. Pourquoi serait-ce scandaleux de supprimer l'abattement fiscal de 10% sur les pensions, alors qu'il ne correspond à rien ?
Réponse de le 14/09/2012 à 16:08 :
@Nicognito
Non les 10% ne correspondent pas à des frais engagés,ces 10% de déduction font partie d'un pourcentage forfaitaire sur vos salaires dans la déclaration de ressources.
Si vous engagez des frais réels pour travailler, (transports, habillement, frais de restauration, ect...) vous devez déclarer ces frais et apporter la preuve de ces dépenses.
Réponse de le 14/09/2012 à 19:46 :
Votre réponse est à reformuler ainsi : "si vous engagez des frais réels pour travailler supérieurs à ce forfait de 10%, vous pouvez déclarer ces frais (en apportant la preuve de ces dépenses).
La plupart des salariés engagent bien sûr des frais (ex: chemises, costume, cravate...), même s'ils ne déclarent pas leurs frais professionnels aux frais réels.
a écrit le 14/09/2012 à 15:31 :
Apres avoir stigmatiser les entreprises , les riches non patriotes , les propriétaires rentiers maintenant ce sont les retraités ...à qui le tour ?
Réponse de le 14/09/2012 à 16:08 :
les prochains sont les paysans:ils cotisent très peu,ils sont de droite
Réponse de le 14/09/2012 à 16:28 :
Et en plus ils ont le temps de jouer dans l'amour est dans le pré.
a écrit le 14/09/2012 à 15:31 :
Entièrement d'accord avec Anne-Marie Guillemard. On entend parler aussi de "rente" sans savoir ce que veut dire ce mot revanchard (On est contre la rente disaient les socialistes). La véritable problématique est celle du crédit : On ne fait pas de crédit aux jeunes et aux autres par idéologie, plutôt que de questionner ce scvandale nous nous attachons à trouver un bouc émissaire : Le retour des sorcières de Salem !
a écrit le 14/09/2012 à 15:25 :
Merci pour le torchon complètement délirant, écrit par un "intellectuel de gôche" de l'enseignement supérieur, probablement plus que surpayé vu l'accumulation de ses titres ronflants ...
a écrit le 14/09/2012 à 15:16 :
Enfin une analyse sensée et pleine de pertinence qui prend en compte le social et l'humain, en plus du financier.
Mais hélas, l'état a besoin d'argent et dans sa chasse effrénée aux "riches", il mélange tout et tout le monde.
A en croire ce que je lis et entends ici et là, toute personne payant des impôts est considérée comme "riche" et montrée d'un doigt vengeur.
Les socialos sont devenus des ayatollahs et perdent tout sens commun.
Réponse de le 14/09/2012 à 17:42 :
je suis pour une ponction plus importante sur les retraités étant dans les 3 premières tranches de l?impôt sur le revenu. Dire qu'ils participent à la croissance est très exagéré. Ce sont eux qui ont les comptes bancaires les plus fournis et l'effort doit d'abord peser sur ceux qui coûtent de l'argent aux salariés que nous sommes. Et puis de toute façon, il faut bien faire payer un peu plus de solidarité à ceux qui en ont le plus... retraités !
Réponse de le 14/09/2012 à 18:06 :
La palette des retraités est à l'image de la France : quelques-uns sont aisés mais beaucoup rament et moi-même qui vous écrit, ne perçoit, toutes retraites confondues, que 867 euros par mois et je ne suis que locataire.
Et je ne suis pas un cas rare, nous sommes hélas une majorité à vivre chichement et à aider nos enfants, parfois, ainsi que nos parents âgés et handicapés (pour les miens).
Alors OK pour la solidarité mais que l'on sache faire la différence entre ceux qui vivent aisément et les autres, beaucoup plus nombreux.
Réponse de le 19/09/2012 à 8:42 :
avec le gouvernement sarko, je regle par an 800 EUROS de contribution sociale sur mes retraites annuelles, plus les impots sur les revenus retraites et les taxes et habitation soit 2 mois pleins, j'ai souvent travaillé 48 heures par semaine, et la solidarite commence autour de soi, dans sa famille ..........................................et les retraitees seules qui continuent de travailler sont nombreuses !
Réponse de le 23/12/2012 à 18:02 :
Le gouvernement paye bien des retaites à ceux qui débarquent et qui n'ont jamais rien foutu dans ce pays, le seul effort étant d'y mettre les pieds.
Réponse de le 29/04/2013 à 0:17 :
J'ai travaillé à l'âge de 14 ans comme apprenti dans le bâtiment, pour me rendre sur le chantier je faisais 20 à 25 kms le matin et autant le soir par tous les temps, je faisais 60 heures par semaine et 2 fois par mois 5 heures le dimanche matin, pour ranger et nettoyer l'atelier. J'ai travaillé de 14 ans à 60 ans dans le bâtiment et je n'ai jamais connu un seul jour de chômage, des coups de pied au cul j'en ai pris, des claques aussi, sans jamais me plaindre à mes parents. Ensuite j'ai été ouvrier, je partait de très longues journées assez loin de chez moi je travaillais dans le froid en (Moselle) hiver rude, pluvieux. En ce qui concerne les salaires j'ai toujours payé au moindre centimes les cotisations, la moindre prime il fallait payer les cotisations. Qui à ce jour accepterai ces conditions. Je suis parti en vacances pour la première fois à l'âge de 38 ans. Je n'ai pas connu les colonies de vacances, j'ai vu la mer pour la première fois de ma vie à 38 ans. Mais mes conditions de travaille était mieux que celle de mon père qui était mineur de fond, et combien de fois il à passé 16 heures au fond de la mine sans remonter au jour, combien de fois encore j'ai vu ma maman pleurée quand arrivé le jour de la paye pour savoir comment elle allait faire pour joindre les deux bouts j'avais des frères et s?urs . C'est pour cela que je trouvais mon sort acceptable par rapport à celui de mon père qui à était un exemple pour moi. Et maintenant quand je vois l'état de ce pauvre pays, je ne regrette pas d'avoir 67 ans.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :