Fiscalité : Touche pas à nos retraités !

 |   |  308  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Près de sept Français sur dix sont contre un alourdissement des prélèvements pesant sur les retraités pour financer les déficits, alors que le gouvernement réfléchit à un relèvement du taux de CSG des retraités les plus aisés.

C'est «niet». Une écrasante majorité de Français refuse que l'on ponctionne davantage les retraités, selon un sondage Tilder/LCI/ Opinion Way réalisé au près d'un échantillon de 1002 personnes. Ainsi, à la question «Trouvez-vous justifié de demander un effort spécifique aux retraités»... pour réduire les déficits, 69% des sondés ont répondu «non». Et si c'est pour financer la dépendance, la réponse est encore «non» pour 58% des personnes interrogées.

Vers une hausse du taux de CSG de 6,6% acquitté par les retraités les plus aisés?

Certes, intervenant mercredi 19 septembre sur RTL, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a assuré qu'«aucune disposition en ce sens n'était prévue dans la loi de finances 2013». Cependant, le locataire de Matignon se garde bien de se prononcer pour les années à venir et, surtout, un autre véhicule législatif peut toujours être utilisé pour alourdir les prélèvements sociaux ou fiscaux pesant sur les retraités: la loi de financement de la sécurité sociale, ou un collectif budgétaire, par exemple. Mais, surtout, avant de se prononcer, le gouvernement attend les conclusions des négociations entre patronat et syndicats sur le financement de la protection sociale, ainsi que les premier travaux du Haut conseil au financement de la protection sociale installé ce vendredi 21 septembre.
On sait le gouvernement tenté de relever le taux de CSG de certains retraités. Actuellement, en fonction de leurs revenus, les retraités s'acquittent de trois taux de CSG: nul pour les plus faibles (inférieurs à 10.024 euros annuels), 3,8% pour les intermédiaires (entre 10.024 et 13.273 euros) et 6,6% pour les revenus supérieurs à 13.273 euros. C'est ce dernier taux qui est particulièrement dans le collimateur. L'idée serait de l'aligner sur celui des salariés (7,5%)... Mais ce dernier non plus n'est pas à l'abri d'une augmentation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2012 à 21:30 :
je n' avais pas oublie la penebilite du travail , reconnaissance par l'attribution de 5 annees de bonification aux pretendants à une pension de retraite ayant effectues 25 annees de travail poste,horaires decales conditions difficiles btp etc...et proportionnellement pour moins de 25 annees
est-il bon de rappeler que le c.n.r a generalise la retraite aux salaries pour que chacun puisse finir dignement sa vie nous en sommes loin tres loin voyez le minimum vieillesse,
le seuil de pauvrete,certaines pensions,et le montant de leur revertion

par respect,justice,reconnaissance,et solidarite c'estmaitenant qu'il faut changer monsieur le President
a écrit le 23/09/2012 à 20:23 :
une piste pour sauver nos retraites
toute personne pouvant pretendre à une pension de retraite devra cotiser à un seul et unique regime de retraite (38 aujourd'hui du President au plus humbles des ouvriers y compri les elus
pas de retraite multiples 1 seuleretraite doit devenir la regle(respect de lindividu
objectifs
retablir lequilibre du systeme de retaite sauver le systeme par repartition
ameliorer les plus basses prestations et en garantir le pouvoir d'achat le tout sur une echelle de 1à 20 (reconnaissance et justice minimum 1300 euros net /mois

une seule regle fonction publique secteur prive un seul taux de cotisation applique à tous les revenus,bonus,indemnites de toute sorte,stock-options... justice et reconnaissance

supprimer la notion d'age de depart à la retraite ne retenir que le nombre d'annuites effectivement travaillees (cotisees

une seule retaite par personne remplissant les conditions pour y pretendre (les cumulards pourrons souscrire une voir plusieurs retraite par capitalisation

liberte
choix de continuer de travailler apres la duree de versement è la caisse de retaite sera sans perception de la pension et sans incidence sur le futur montant à percevoir(


solidarite envers les jeunes sans emploi et les chomeurs
a écrit le 23/09/2012 à 9:02 :
Dans ma famille mon père - décédé- avait travailllé 46 ans, moi-même je travaillerai 44 ans, pensez-vous que je doive abandonner une partie de ma retraite pour permettre à tous ces "feignasses" qui vivent au crochet de la société de continuer à le faire impunément ? et combien de personnes qui n'ont jamais cotisé, français ou étrangers, perçoivent des "retraites" pour lesquelles ils n'ont jamais cotisé ? et combien de personnes soignons-nous alors qu'eles ne cotisent même pas un "penny" ?
Réponse de le 27/09/2012 à 21:39 :
je connais ce type de discours comme montrer les autres comme des fainéants (mes parents l'ont fait.. aussi contre les oncles.. les tantes.. les propres enfants). Ce n'est pas une critique mais je propose autrechose: créez un club de ceux qui sont contre les impôts. Exemple: http://www.steuerzahler.de/Home/1692b637/index.html et engagez vous dans les organisations d'aide au prochain (ceux qui ont vraiment besoin de vous). Cela fait du bien. J'ai moi-même arrêté de parler des autres fainéants..

Personellement, je suis pour le retrait du droit de vote des retraités après 70 ans, taxation importante après remise des biens des aieuls aux enfants (ou bien de la valeur en argent; pour éviter que l'état n'encaisse les biens de familles des anciens qui ne veulent pas léguer), mise sous tutelle de toutes leurs fortune. Les enfants avant 20 ans n'ont pas recours aux avocats et n'ont pas de droit de vote. Faisons le pour les retraités improductifs.
a écrit le 22/09/2012 à 23:51 :
Ca sent le sondage commandé par l'Union Nationale des Rentiers ou l'Association des Ruineurs de Génération Suivante...
a écrit le 22/09/2012 à 23:48 :
Tu étais ou papy ces 30 dernières années quand on savait que démographiquement le système de retraite n'était pas viable du fait la chute du rapport actif/passif mais que tu exigeais malgré tout que ta retraite soit revalorisée chaque année ? ils étaient ou tes efforts pendant ces 30 années , toi qui nous demande aujourd'hui de vivre dans la misère et la précarité tant qu on ne ne touche pas à tes avantages et à tes rentes ?
Réponse de le 23/09/2012 à 7:56 :
à Papy Pocrite, il ne faut pas vous tromper d'adversaires! en 83, j'ai créé une société aux USA où j'ai vendu des produits français. Lors d'un dîner avec des clients US, l'un d'eux m'a dit devant toute l'audience que :" les charges sociales (retraites et maladie) que je payais étaient un impôts, car quand j'aurais besoin de retraite ou de soins , le système ne paiera pas !". J'étais offusqué et j'ai répondu que nous français avions le meilleur système de protection sociale au monde, et qu'eux étaient jaloux! 35 ans je m'aperçois qu'il avait raison, l'état français EMBAUCHAIT TROP et ne payait pas de cotisations de ses employés, mes cotisations étaient noyées dans la masse ce qui fait qu'à la retraite je perçois moins qu'un agent de maitrise de la fonction publique, alors que j'ai dirigé des entreprises! Mais que faites-vous donc pour votre pays où êtes-vous venu ici pour pomper ?
Réponse de le 24/09/2012 à 21:00 :
Ah, c'est vous qui vendiez des balais pour toilettes sèches.
a écrit le 22/09/2012 à 23:44 :
Jeunes qui le peuvent, actifs et entrepreneurs quittez tous ce pays dirigé par et pour les vieux qui auront tout pris aux générations suivantes sans compter les dettes laissées et une économie en ruine...le toupourmagueulisme des 68 ards est à gerber..A quoi bon bosser ou monter une boite quand on sait qu on finira chaque fin de mois ric-rac ou que notre boite sera sur-taxée car il faut à tout pris continuer à épargner fiscalement les rentiers et à chouchouter les vieux qui pèsent lourd électoralement...nous n'aurons pas de retraite et nos enfants devront payer leurs études car il ne faut surtout pas qu on touche aux avantages des boomers ... c est vrai qu ils les ont mérité les thalasos payées par la sécu et les retraites supérieures à ce que touche un actif., retraites et avantages qu on paye en partie avec de la dette publique supplémentaires...quittons ce pays tant qu il en est encore temps...
Réponse de le 23/09/2012 à 9:41 :
à barrons nous alors, mais bien sur, ayant des commerces à l'étranger depuis 1983, j'ai voyagé avec beaucoup de jeunes gens qui immigraient, alors que dans le même temps des gouvernements de gauche comme de droite faisaient rentrer en France des étrangers pour compenser l'éxil de classes françaises de valeur! moralité les politiques ont favorisé leurs élections et ré-élections au détriment de notre nation ! en fait, nous avons "échangé" 15 millions de personnes fomées contre 15 millions de chômeurs, et encore 200 000 cette année!
Réponse de le 25/09/2012 à 8:13 :
Pourquoi partir ? Je suis français et patriote, et si j'estime que le pays va dans le mur, il est de notre devoir de nous battre pour le redresser. La mafia politique (et toutes ses conséquences au sens LARGE) est une réalité (essayez de vous mettre en situation d'obtention d'un mandat local...), mais en partant, nous lui permettons de continuer.... Cela fait 40 ans que la situation est dégradée, et vu les réveils des puissances émergentes, ce que nous avons connu dans notre jeunesse est très probablement de l'histoire ancienne. Mais pensez à ce que nous allons devoir dire à nos propres enfants. Ensuite seulement, prenez votre décision de quitter le navire, mais sans avoir pris la peine de vous battre contre tous ces antipatriotes qui ont coulé depuis 40 ans la France....
Réponse de le 11/03/2013 à 22:33 :
Je suis français et ...j'étais ...patriote. La France est malheureusement un pays sclérosé dans lequel on tire sur tout ce qui bouge...dans lequel on n'a que le mot égalité en bouche et qu'on met à toutes les sauces alors que "l'égalité" est en fait une utopie dangereuse : une utopie parce que l'égalité dont on nous bassine n'est qu'une "égalité formelle" et non "réelle" (c'est une abstraction dans des textes alors que l'égalité réelle c'est de créer les conditions de la réussite et de l'épanouissement); c'est dangereux parce que c'est synonyme "d'uniformité", de nivellement par le bas, d'un monde gris et triste. A "l'égalité", je propose de substituer "l'équité" qui est en fait la "justice".
a écrit le 22/09/2012 à 18:06 :
en fiscalité , il ne devrait pas y avoir des vieux et de jeunes, mais des citoyens qui payent en fonctions des revenus et du patrimoine même s 'il a déjà été taxé par l'ir. quand je vois un retraité qui gagne très bien sa vie , payer moins cher le train qu'un trentenaire,40 ou 50 ans ou est la logique ?, reformons et admettons qu' on est en récession, je gagne moins qu il y a 20 ans, on me demande de bosser plus, l?état a spolié ses promesses, aujourd'hui tu bosses pour 1100 euros, ça va péter..........remettons de la justice avant, et oui l'immobilier est trop cher , au fait c'est a qui aux jeunes?
Réponse de le 23/09/2012 à 9:34 :
à manoleto, Rapport cour des comptes un employé de la fonction publique "gagne" en moyenne 4 000 euros/mois et ils sont 5, 5 millions faites le calcul et je ne parle pas des retraités de la fonction publique qui n'ont jamais payé de cotisations mais qui perçoivent plus que ceux qui ont payé leur cotisation, j'en sais quelque chose, j'ai toujours travaillé dans le privé, à tort d'ailleurs,
Réponse de le 23/09/2012 à 11:41 :
@ VOLT Les fonctionnaires paient des cotisations retraites tous les mois ........ Un rattrapage des taux de cotisations est d'ailleurs mis en oeuvre depuis 6 mois. Ces cotisations, tous comme les cotisations du régime général du privé, permettent de payer les retraités d'aujourd'hui..... Nous sommes dans un système de répartition, pas de capitalisation (même si au final les choses reviennent au même : dans les deux cas il s'agit d'un prélèvement sur les richesses actuelles).
Réponse de le 25/09/2012 à 8:16 :
Vous pensez que cela est vraiment la même chose ? Regarder ce qui s'est passé avec les fonds par capitalisation aux USA... :-)
Et eux, à part chouiner, n'ont pas le pouvoir régalien de prélever des richesses ! Donc oui cela change tout, surtout pour les bénéficiaires.... (je vous rejoins que pour les payeurs, la différence comptable est bien faible).
Réponse de le 06/03/2014 à 12:36 :
et tout cela avec la bénédiction de vos impots qui, je rappelle, paient pour l irlande...
a écrit le 22/09/2012 à 14:12 :
La France est indécrottable. Son communautarisme exacerbé, tout azimut, rend chaque jour le "chacun pour soi" majoritaire dans ce pays et cela, toutes générations confondues. Le problème n'est pas de savoir si ce sont les jeunes ou les vieux qui doivent payer. Nous sommes avant tout "français" et tous les français doivent payer équitablement. L'équité et la transparence sont les maitres mots de l'acception de l'impôt. Le niveau des retraites les plus basses ne concerne en rien le débat "Qui doit payer l'impôt ou les charges sociales". A priori tout le monde et les exceptions ne peuvent pas devenir la règle (même si celle du minimum vieillesse est indispensable). Du reste s'agissant des retraités qui sont je crois 16 millions alors que les actifs ne sont plus que 25 millions, les écarter conduirait à ce que, lorsqu'il y aura parité, dans quelques décennies seulement, les actifs devront verser la moitié de leurs revenus pour alimenter les retraites. C'est stupide, alors les français doivent accepter que tout le monde doit payer nos choix sociaux et que répartis sur un plus grand nombre ces choix seront moins douloureux. Pour ma part, je veux bien pleurer sur la misère des retraités mais je veux aussi pleurer sur l a misère des jeunes. La misère n'a pas d'âge. J'ai aujourd'hui 58 ans et je ne voudrais pas vivre ce que vivent nos jeunes pour rentrer sur le marché du travail.
Réponse de le 22/09/2012 à 18:40 :
à Logique, Faites d'abord une distinction entre ceux qui ont effectivement payé les cotisations retraites (privé) et ceux qui n'ont JAMAIS payé de cotisations retraite (public)
Réponse de le 22/09/2012 à 20:42 :
@voltR : Vous faites de l'intox. C'est pas bien
Réponse de le 23/09/2012 à 7:58 :
à INTOX, C.F. rapport de la Cour des Comptes, à lire tous les 6 mois ! ça fait mal à lire ! alors intox ?
Réponse de le 23/09/2012 à 9:58 :
Tjrs de l'INTOX !!!
Réponse de le 23/09/2012 à 10:33 :
à INTOX, vous faites un déni, parce que vous êtes fonctionnaire, alors dites-nous où sont versées les cotisations de l'état pour les retraites de ses employés, .......elles figurent au compte DETTES, au HORS BILAN pour la somme 930 milliards d'euros, toujours cour des comptes !! informez vous au lieu de nier les faits, c'est à cause de citoyens comme vous que nous en sommes là !:!
Réponse de le 23/09/2012 à 13:13 :
Tjrs de l'INTOX : Apparemment vous vous confortez dans vos idées en reportant votre haine sur le personnel fonctionnaire qui n'a fait que postuler à des postes que les élus ont mis en place et pour lesquels vous vous êtes empressés de voter. Vous vous trompez de cible.
Réponse de le 23/09/2012 à 18:03 :
Vous passez du fond à la forme, quand cela vous chante ou vous gêne! Nous avons tous de la famille, des amis, des voisins dans la fonction publique et , parce que nous les aimons nous ne voudrions pas qu'ils perdent leur emploi. Ceci écrit, la fonction publique impacte trop les comptes de l'Etat. Et ce n'est pas avoir de la haine que de voir la réalité en face. Par ailleurs, on peut se poser la question de savoir au début d'une carrière, "où et comment puis-je être utile à la société plutôt que comment me mettre à l'abri !
Réponse de le 23/09/2012 à 18:10 :
à INTOX, je suis à la retraite et j'aide des jeunes gens en difficultés. Dernièrement, j'ai aidé et soutenu un homme de 25 ans, il perdait régulièrement son emploi. Depuis 2 ans maintenant, il n'a pas changé d'employeur, mais que de coups de fils à des heures tardives. Il n'avait JAMAIS PAYE d'impôts malgré le fait qu'il soit imposable. je l'ai donc conduit aux impôts où nous avons expliqué son vécu et où la fonctionnaire a tout compris en ne reprenant que le minimum! Voilà, c'est tout et vous que faites-vous?
Réponse de le 23/09/2012 à 18:46 :
Rien, je suis retraité.
a écrit le 22/09/2012 à 10:43 :
Jeunes barrez vous, le pays est asphyxié par la rente, peut être un crach immobilier remettrait les pendules à l'heure, ce n'est pas que les retraités jouissent d'une pension c'est plutôt les prix immobiliers qui ont été multipliés par trois ou quatre en une décennie.
a écrit le 22/09/2012 à 10:08 :
c'est incroyable comment cette génération de soixante-huitards peut être égoîste !!!!! elle était de gauche quand elle était jeune mais elle rassemble aujourd'hui des rentiers qui ne veulent jamais payer d'impôt, qui possède un patrimoine important, et qui ont bénéficié d'une sécu et d'une retraite généreuse. je sais qu'il y a des retraités très pauvres mais les retraités aisés me désolent car si ce pays est en déclin, c'est bien à cause d'eux.
Réponse de le 22/09/2012 à 10:43 :
+ 1, Il a ete calcule que nous aurons une esperance de vie plus basse que la generation 68, et pourtant nous travaillerons plus longtemps.
Réponse de le 22/09/2012 à 13:51 :
+ 2 entièrement d'accord avec vous 2, je souscrit...
Réponse de le 22/09/2012 à 17:42 :
C'est complètement insensé d' écrire ce genre d'inepties. Cette génération ayant fait 68 a d' abord dû assurer bien plus longtemps qu' avant la charge de ses enfants. C'est naturel mais avant, les "Tanguy" ça n' existait pas. la difficulté des jeunes pour trouver du travail, elle la partage en les aidant dans la plupart des familles et sans la moindre réduction fiscale....jusqu' à 30 voire 40 ans.
Et surtout elle n'est en rien composée de rentiers. S'il y en a, ils payent des impôts au prorata de leur aisance et ne constituent qu'une minorité, voyante certes mais une minorité. Et le pays ne décline pas à cause d' eux, ils sont énervants à étaler leur égoïsme mais ne sont pour rien dans le déclin économique.
Des propos relevant d'une nouvelle forme d' exclusion aussi déplacée qu'inexacte.
Et, non, l' espérance de vie ne va pas reculer, encore une ânerie pour justifier l'injustifiable.
Réponse de le 22/09/2012 à 19:45 :
Il en reste pas moin vrai que si le pays comme les autres d'ailleur,en est la c'est en partie du fait que depuis tres longtemps maintenant cette generation a vecu au dessus de ses moyens a voulu toujrs plus sans avoir l 'argent pour le financer.
Réponse de le 22/09/2012 à 20:44 :
@serpentaire : Vous ne seriez pas du genre à piquer la retraite de vos parents pour acheter la dernière télé plasma vous ?
Réponse de le 23/09/2012 à 18:26 :
ne mettez pas tous les retraités dans le meme sac.après 30 ans de cotisations je touche seulement 2000 euros par mois!
Réponse de le 28/09/2012 à 18:48 :
Après 40 ans de cotise dans le privé, j'en suis à 1400. Mais il paraît que les caisses du privé participe aux retraites fonction publique, ceci explique peut-être celà!. Le couac aujourd'hui, c'est que tout le monde tape sur tout le monde. On peut triturer les chiffres dans tous les sens pour leur faire avouer ce que l'on veut. Pour moi, les responsables sont les gestionnaires d'un pays qui successivement ont, ensembles, ignorer les effets de l'évolution démographiques, de la mondialisation. Ils ont cru qu'on pouvait gérer à coup d'hypothèses économiques savantes et pas avec le bon sens. Tant pis pour nous!!!
a écrit le 22/09/2012 à 8:38 :
Tous ces débats divisant la population se développent car on a refusé de refonder l'ensemble de notre système de prélèvement/redistribution dans un esprit de lisibilité, de simplicité et d'efficacité. Il faut redire que la retraite est constituée de deux parties :

1)Une partie basse (minimum vieillesse) qui n'a en réalité pas grand chose à voir avec l'âge car tout le monde a besoin d'un revenu plancher (RSA ou ASS, AF pour les enfants...) et qui relève de la solidarité donc normalement de la CSG (jeu à somme nulle entre personnes physiques de tous âges et de tous revenus)

2)Une partie haute qui n'a rien à voir avec la solidarité et qui n'est jamais que de la capitalisation simulée (déport de salaire). Le salaire déporté ou non doit être imposé comme l'ensemble des revenus

Ainsi il n'y a aucune raison de faire des cas particuliers ni avec les vieux, ni avec les fonctionnaires. Ca simplifiera considérablement nore système de gestion et ça nous dispensera de ces débats entre jaloux.
a écrit le 22/09/2012 à 7:29 :
très bien: parlons de tout. De toute facon: il y a trop de dettes et il faut changer le modèle de la société vieillot de la france. De toute facon quand il n y aura plus assez d argent, il faudra bien aller le chercher où il y en a. Même chez les retraités.
a écrit le 22/09/2012 à 7:19 :
Si les générations s'opposent c'est que les pouvoirs publics ne sont pas efficaces. Il faut que l'équité entre tous les retraités soit la règle : tout le monde part à + ou - 60 ans en tenant compte de la pénibilité et c'est tout. Ensuite on harmonise le public et le privé. Le calcul des droits des premiers se fait sur les revenus des 6 derniers mois, pour les autres c'est sur le 25 dernières années, aberrant !
Il faut sauver la solidarité et ne pas tomber dans le chacun pour soi, la solidarité ne se mesure pas quand tout va bien, mais en période de crise et on y est.
Reste le problème des jeunes, étudiants ou non, mais ils devront accepter de revenir vers certains métiers manuels, qui ne sont en rien dévalorisants, au contraire, car tout le monde ne pourra devenir fonctionnaire..............
Réponse de le 22/09/2012 à 8:51 :
Ca fait des années que personne ne s'accorde sur la pénibilité. Bon courage... Le seul système de retraite viable et responsabilisant est : à la carte, par points et par capitalisation. Bien entendu le minimum vieillesse doit perdurer.
a écrit le 22/09/2012 à 4:12 :
l'injustice c'est le temps que tu profites de ta retraite, comme on connait pas l'heure de notre mort! un vieux qui touche plus qu'il a cotisé devrait toucher un minimum après 20 ans de retraite, parti à 50 ans encore en vie a 95, le rêve pour l?état c'est que tu crèves au boulot à 66 ans, sans avoir jamais touché ta retraite, il faut aider les jeunes! l'argument nous on est des vieux riches mais on aide les jeunes cela tient pas , les étudiants devraient être aidés mais devraient rembourser l?état au lieu d?être obligé de partir a l?étranger, la vérité c'est que le système de solidarité ça marche plus , maintenant c'est chacun pour sa gueule, arrêtons la secu et la retraite tu te la fais tout seul
a écrit le 22/09/2012 à 1:12 :
Sondage réalisé auprès de 1002 personnes âgées de 60 à 90 ans.
Réponse de le 22/09/2012 à 5:33 :
Dans mon cas, c'est à partir de 50 ans. Hé, Hé
Réponse de le 22/09/2012 à 11:50 :
retraité RATP pourquoi systématiquement vous ramenez à vôtre cas, c'est insupportable au bout d'un moment, moi je, moi je.................
Réponse de le 23/09/2012 à 18:30 :
@pathinder:celui la est un faux retraité ratp qui usurpe mon pseudo.il plaisante mais il ne connait pas notre situation:30 ans de cotisation et a peine 2000 euros de retraite.je ne sais pas si je vais m'en sortir avec le cout de la vie qui augmente.je sais,il y en a de plus malheureux que moi,mais moi je sais prendre sur moi et me contenter de ce que j'ai
a écrit le 21/09/2012 à 23:37 :
Beaucoup de retraités actuels sont partis à la retraite avant 60 ans , certes ils ont bossé quelques dizaines d'années à 39h semaine mais dans des conditions "cool" que l'ont ne connait plus ... Il est normal qu'ils payent la même csg que les actifs !
Réponse de le 22/09/2012 à 0:26 :
@eheh: c'est sùr que c'est toujours cool pour les autres et dur pour toi. Je suis même étonné que tu n'ais pas dit que le patrimoine de la France, c'était un coup de baguette magique et l'aide inconditionnelle à l'économie des bac + 5 actuels sans boulot et qui ne cherchent pas vraiment à en trouver tant que papa et maman qu'ils critiquent à longueur de journée les hébergeront et les nourriront gratos :-)
Réponse de le 22/09/2012 à 0:50 :
Moi je crois que quelqu'un qui se dit vivre et faire du business dans des pays ou les retraites et la secu n'existent pas tout en profitant du systeme de solidarite de son pays devrait franchement ne pas trop la ramener, ceci pour patrickb
Réponse de le 22/09/2012 à 8:52 :
Génération TPMG Tout Pour Ma Gu...e
a écrit le 21/09/2012 à 23:23 :
D'une part aucun effort supplémentaire n'était demandé puisque la préconisation de la cour des comptes était d'enlever les avantages accordés aux retraités pour aligner les prélévements sur ce que paye déja les actifs. J'en déduis que 70% des gens pensent que les retraités méritent de payer moins d'impôt que le reste de la population. Belle égalité entre les citoyens.
D'autre part les mesures envisagées allaient toucher les retraités imposable donc avec des revenus conséquant, pas le petit retraité à 800 euros par mois. J'en déduis donc que sur les 70% qui sont contre les mesures proposés il ya des actifs touchant 1050 euros par mois qui s'oppose a ce que des retraités qui gagne 4000 euros par mois n'aient pas d'avantage fiscaux.
Faut arreter de penser que les retraités ont forcement des petits revenus, on n'est plus en 1970 et tant mieux.
a écrit le 21/09/2012 à 22:31 :
En gros le gouvernement de débiles que vous avez élus :

1 - Veut taxer les gens qui ont bosser toutes leur vie.

Alors que vous en branlez pas une.


2 Taxer les bosseurs .

Alors que vous en branler pas une.


Vous êtes donc une bandes de connard.
Réponse de le 22/09/2012 à 5:35 :
Quelle belle auto critique Steve.
a écrit le 21/09/2012 à 21:54 :
Il ya quelques jours j'ai posté ici ce commentaire... Je suis certain que les retraités seront bel et bien dans les " meilleurs contribuables "

Les retraités seront les premiers à contribuer : C'est la logique, ils ne peuvent pas faire grève, et perturber l'économie. Ils peuvent manifester, mais ce n'est pas grave : on les laissera faire en attendant qu'ils se fatiguent... Encore que tous les retraités ne seront pas traités de la même façon : Il y aura des aménagements pour les régimes spéciaux les fonctionnaires, les politiques, les hauts fonctionnaires bien sûr... A mon avis les plus présurés seront les retraités du secteur privé. Ceux qui, aussi, doivent s'attendre à d'autreas mesures lors de la révision des réformes des retraites de 2010. Il faut s'attendre à des bouleversements importants, car la sécu n'en peut plus, l'AGIRC puise dans ses réserves... Comme en 2010, on n'osera pas remettre en cause les systèmes de financement des retraites EDF, SNCF, RATP, FONCTIONNAIRES, la réforme portera sur le secteur privé. Alors ces retraités là risquent fort de connaître une 2éme peine. Bien entendu ces cadres moyens qui comptent sur les revenus du capital constitué au fil des ans subiront une nouvelle ponction. S'ils ont une résidence secondaire les impôts locaux les attendent Conclusion : Les plus touchés seront les cadres moyens du secteur privé. Les cadres supérieurs le seront sans doute également, mais leurs revenus restera confortables. Ceux qui s'en tireront le mieux seront ceux qui savent éviter l'impôt en limitant volontairement leurs revenus officiels en ayant un salaire limite imposable et un travail au noir ! Cela semble injuste, mais je ne vois pas qui d'autre acceptera sans se fâcher de mettre la main à la poche. Finalement il faut reconnaître qu'il y a dans les mesures envisagées une idée de justice qui doit être pour le moins étudiée avec sérénité en pensant aux jeunes qui doivent pouvoir avoir une retraite.
Réponse de le 22/09/2012 à 5:36 :
bOF
a écrit le 21/09/2012 à 20:12 :
moi, je vois des retraités percevant 2200 euros net par mois parce qu'ils ont eu la chance de bosser dans des secteurs protégés comme le GIAT alors que d'autres gagnent moins de 800 euros par mois alors qu'ils ont exercé des boulots très pénibles. je crois que les plus riches doivent payer plus car c'est tous leurs avantages qui coulent la F rance . la déduction fiscale auxquels ils ont droit au même titre que les salariés n'est pas justifiéé étant donnée qu'elle concerne les frais liés à ll'exercice d'une activité salariée .
a écrit le 21/09/2012 à 19:41 :
Les réactions négatives que les économies demandées aux retraités font naître frôlent le délire. 5 milliards d'économies répartis sur 16 millions de retraités représentent une moyenne d'environ 25 euros par mois par retraité. Même pas un abonnement à un téléphone portable ! Entre préserver obstinément les symboles sociaux du passé et finir en faillite, il va falloir choisir rapidement.
Réponse de le 21/09/2012 à 20:30 :
Trop simpliste votre commentaire. Votre mode de calcul n'est pas celui envisagé; Relisez l'article !!!
a écrit le 21/09/2012 à 18:19 :
Ce qui doit être mis en place rapidement, c'est le transfert des charges patronales des Allocations Familiales payées par les entreprises (= 5.40 % du salaire brut) sur la TVA. Les entreprises n'ont pas à prendre en charge
la branche famille, surtout que de nombreux bénéficiaire de prestations sociales ne travaillent pas et donc de cotisent pas.
Réponse de le 21/09/2012 à 19:53 :
En effet, ce serait logique, surtout que la TVA est facturée aussi sur les produits et services importés. D'ailleurs, il serait intéressant de savoir si les travailleurs étrangers européens qui travaillent dans le BTP ou le transport (routiers), sont assujettis aux mêmes prélèvements que les travailleurs français...
a écrit le 21/09/2012 à 18:07 :
il faut alligner la retraite des ponctionaires sur celles du privé
Réponse de le 21/09/2012 à 20:05 :
et aligner la retraite des polypensionnés sur celle des monopensionnés
Réponse de le 21/09/2012 à 20:33 :
Je militerais plutôt pour l'inverse. Ainsi, vous auriez l'occasion d'apprécier une retraite de fonctionnaire qui est certainement bien loin de ce que vous pouvez supputer.
Réponse de le 21/09/2012 à 22:41 :
On va sortir nos mouchoirs: les salaires du public sont reconnsu pour être plus élevé que ceux du privé, de plus, la retraites des fonctionnaire est calculée sur les 6 derniers mois avec souvent une petite promotion en fin de carrière, contre les 25 meilleurs années dans le privé, avec tous les risques de ne pas avoir une carrière pleine si chômage.
Ne parlons pas de la différence de traitement en ce qui concerne les pensions de reversion, là c'est un véritable scandale.
Réponse de le 22/09/2012 à 5:39 :
Alors n'hésitez pas ; passé le concours !!!
Réponse de le 22/09/2012 à 7:56 :
@@coco a bien tout résumé,les autres sont de mauvaise foi
Réponse de le 22/09/2012 à 13:06 :
Probablement que les concours ne sont pas de votre niveau !!!
Réponse de le 23/09/2012 à 18:33 :
attention a l'ortographe!
a écrit le 21/09/2012 à 17:21 :
Un retraité qui gagne 30 000 euros de retraite par an soit 2500 euros mensuel (nettement plus que le revenu médian) aurait moins de 153 euros par an de CSG supplémentaire et on veut nous faire croire que cela le priverait de manger ? Ou nos vieux ne savent plus compter ou ils ont oublié qu'ils ont des citoyens comme les autres et qu'après tout, cette dette qui gonfle depuis trente ans, ils en ont aussi responsables et ils en ont bénéficié comme les autres voire plus.
Réponse de le 21/09/2012 à 17:39 :
Commencez donc à penser à la justice dans les retraites en réfléchissant à la gabegie des régimes spéciaux de retraite couplés aux avantages scandaleux d'EDF-GDF, SNCF ..... Vous jalouserez après ceux qui ont travaillé toute leur vie .
Réponse de le 21/09/2012 à 18:10 :
On vous parle de solidarité et vous répondez justice ? Est-il juste que les actifs qui paient les retraites aient des prélèvements sociaux plus importants que les retraités alors même que les prélèvements sociaux servent à financer la santé qui, comme chacun le sait, est tout de même meilleure quand on est jeune que quand on est vieux. Si vous en doutez, allez faire un tour au service des urgences le plus proche de chez vous et calculez la moyenne d'âge des patients.
Réponse de le 21/09/2012 à 22:12 :
Les retraités d'aujourd'hui ont payé les retraites d'hier
Réponse de le 22/09/2012 à 0:31 :
@harpagon: et va dans une maternité pour voir que les bébés sont plus nombreux que les retraités :-) ton commenbtaire est en effet super drôle :-)
a écrit le 21/09/2012 à 16:36 :
devinette:qui suis -je?
j'ai pris ma retraite a 35 ans
j'ai pris ma retraite a 40 ans
j'ai pris ma retraite a 50 ans
je prendrai ma retraite a 67 ans(pour le moment)
Réponse de le 21/09/2012 à 20:35 :
Euh !!! un mec comme toi je suppose.
a écrit le 21/09/2012 à 16:14 :
Une varie justice - fonctionnaires/suppression du droit de vote, et de l'éligibilité - impôt/ proportionnels et non progressifs - contrôle financier des syndicats et des associations - EDF/ les employés paient leur consommation comme les autres / millefeuille territorial / à détricoter - Elus / pas de cumul des indemnités - députés / une imposition de droit commun - enarques / si élus ou membres de cabinet ministériel doivent renoncer à leur statut de fonctionnaire
Réponse de le 21/09/2012 à 19:25 :
n'oubliez pas que les retraites aident souvent leurs familles (enfants et meme petits enfants -
Réponse de le 22/09/2012 à 9:16 :
Comme toujours ce sont les gens modestes qui sont solidaires. Ceux qui n'ont comme valeur que l'argent et leur "jouissance sans entraves", se moquent de leurs descendants...
a écrit le 21/09/2012 à 15:36 :
En même temps si le PS n'était pas si absurde dans sa bêtise, ils avaient une partie de la solution, oui elle s'appelait TVA sociale, qui était l'impôt le plus juste.....
La modifiée, la retravaillée certainement mais ou moins les produits importer, finançait le social et tous participait en fonction de ses dépenses et non de ses rentrées d'argent.
On faisait payer les actifs, les retraités et les "j'ai rien envie de foutre" alors que encore une fois, la crise étant, elle est là pour tout le monde et je ne vois pas pourquoi ceux ci ne payeraient pas aussi !!!
On préfère fustiger les retraités qui deviennent la nouvelle cible alors je comprends mieux maintenant pour quoi on veut qu'ils partent à 60 ans," c'est pour mieux te battre mon fils "
Réponse de le 21/09/2012 à 16:49 :
Taper sur les consommateurs, c'est la vieille rangaine périmée des seigneurs de l'UMP d'en haut. Les électeurs de droite d'en bas ont poussé dehors les seigneurs UMP d'en haut.
a écrit le 21/09/2012 à 15:29 :
generation40 ans pret a tout pour satisfaire leur soif de fric,les ainées sont en danger dans ce pays
Réponse de le 22/09/2012 à 9:07 :
Vous projetez sur les jeunes, vous la génération Tout Pour Ma Gu...e, votre propre cupidité. Et côté spoliation des vieux, les 68tards s'y connaissent : assèchement de l'épargne des anciens et constitution à leur détriment, de votre patrimoine à crédit reboursé en monnaie de singe (année 73 à 83 : inflation à deux chiffres et indexation des salaires). Comme ça ne suffisez pas, vous léguez à vos enfants et petits enfants vos dettes sociales et fiscales. Clap Clap Clap !
Réponse de le 22/09/2012 à 9:17 :
Correction : comme ça ne vous suffisait pas
a écrit le 21/09/2012 à 15:11 :
Et voici encore un Comite Theodule de plus ou de nombreux copains ont ete cases qui sortira un rapport de plusieurs centaines de pages lequel finira au classement vertical. Comme le fameux rapport Charpin sur les retraites dont Jospin a fait des confettis..
a écrit le 21/09/2012 à 15:01 :
1-d'un cote c'est bien que tout le monde participe à l'effort, mais d'un autre coté on ne peut pas trop changer les regles du jeu au dernier moment: certains retraités auraient mis de coté et investi en complement de retraite si ils avaient été prévenus 10 ou 20 ans plus tot
2-le choix actuel de ce gouvernement d'augmenter systemaitiquement les taxes et impots divers plutot que de diminuer les dépenses abusives de l'etat et des collectivités territoriales(et nous sommes champions dans ce domaine) ne peut à terme que nous apauvrir un peu plus.
Réponse de le 21/09/2012 à 15:43 :
le problème est que on ne fait que repousser les décisions douloureuses et ne pas facher la premiere classe electorale du pays. Si ce n'est pas cette génération de retraités qui pourra mais ce sera la suivante. La génération précédente a bénéficié d'une situation économique largement plus favorable mais a préférée se complaire dans la facilité en repoussant toujours et toujours les sacrifices. Une fois à la retraite "ah non touchez pas à ma retraite" . En l'occurence la génération suivante doit faire face à un chomage elevé depuis des années, des couts des études qui augmentent, des perspectives de carrières aléatoires, un cout de la vie largement supérieur (immobilier en tête) etc.. et en plus elle va devoir (elle paye déjà) pour ses ainés. J'ai bien envie de dire aux jeunes de ce pays de partir et de laisser leurs ainés se débrouiller avec les cadeaux empoisonnés qu'ils leur laissent.
Réponse de le 21/09/2012 à 15:47 :
Ce raisonnement est vrai pour tout le monde. Particulièrement le salarié qui achête un bien immobilier sur une base fiscale et demain se mange une autre fiscalité. A un moment on fait les choses ou on ne les fait jamais.
Réponse de le 21/09/2012 à 16:07 :
Oups, le commentaire de Yakakon au dessus est de moi, je voulais le citer dans le message et je suis allé trop vite. Mea Culpa.
Réponse de le 21/09/2012 à 17:58 :
mais pour les générations qui suivent on peut changer les règles jeu (retraite 67 ans par exemple) par contre, ça, ça ne gène pas...rigolo comme raisonnement
a écrit le 21/09/2012 à 14:45 :
N?empêche il faudra que les retraités fassent un "grand" effort. Car je vais partir à la retraite à 67 ans pour financer leurs retraites (soit 7 ans de moins de retraite et 7 ans de plus de cotisations) et en plus il faudrait que je mettent les mains dans les poches sur des dettes contractés avant ma naissance parce que les retraités il ne faut pas y toucher.
Pour s'enlever une tache qu'ils ont sur le visage depuis la naissance ils font la queue, mais pour payer à égalité comme les autres citoyens il n'y a plus personne.
Vu le chômage grandissant et la courbe qui ne s'inversera pas de sitôt, chaque mois de perdu sera des sommes empruntés en plus... retraités = vivre à crédit sur le dos des plus jeunes.
Réponse de le 21/09/2012 à 20:28 :
Arrivé à mon age pour entendre une absurdité pareille : il parait que je vis sur le dos des plus jeunes .A mon avis tu devrais penser à ta famille et bosser pour elle, moi c'est ce que j'ai fais et doublement.D'abord j'ai soutenu mes parents car eux après la guerre ne touchait quasiment rien en retraite et maintenant j'aide mes enfants qui eux subissent les maux de nos gouvernements successifs alors je vous souhaite de devoir faire des efforts pour soutenir votre famille pour vous faire passer l'envie de dire tellement de mal sur vos aînés.
Réponse de le 21/09/2012 à 20:40 :
1200 euro par mois 42 ans de cotisations 40 heures par semaine je ne possede rien je suis un privilegie bravo
Réponse de le 21/09/2012 à 23:16 :
Vous illustrez tous 2 le risque de tout généraliser. Ce que disent les plus jeunes en fait -dont moi 39a -, c'est qu'il faut arréter de nous prendre pour des crèpes. Bien sur que la grande majorité des retraites sont méritées, pas de pb pour les financer par notre travail. Ce qui n'est plus supportable sont les passe droits, les régimes spéciaux, les régimes des parlementaires et les autres cas particuliers que l'on ne cite que dans le commentaires mais jamais dans le corps de articles. En gros cette hypocrisie générale, cette réticence à traiter les sujet - on peut y rajouter la réduction du train de vie de l'état- alors que l'on sait tous que c'est ce qu'il faut faire. C'est affligeant, désespérant ... Révoltant
Réponse de le 22/09/2012 à 7:58 :
@heu69:tout ceci n'est pas raisonable
a écrit le 21/09/2012 à 14:20 :
Doubler les taxes au-dessus de 1500 euros. Y compris - et surtout - pour l'armada d'élus qui nous gouvernent. C'est la seule solution pour remettre la France sur les rails.
a écrit le 21/09/2012 à 13:44 :
Normal, les gens passent leur temps à rêver de se barrer le plus vite possible à la retraite, vu que les retraités ont justement l'air bien plus heureux/épanouis que les actifs. Mais bon, contents ou pas, les retraités subiront forcément une partie.
Réponse de le 21/09/2012 à 14:51 :
Vous oubliez qu'une bonne partie des retraités ont trimé depuis l'âge de 14 ans pendant près de 45 ans!, alors à un moment donné il est temps de passer le flambeau aux plus jeunes.
Réponse de le 21/09/2012 à 16:55 :
Sauf que les cadences étaient loin de celles actuelles.
Que la
Réponse de le 21/09/2012 à 20:40 :
@Morgan. Je vais terminer votre phrase Morgan : "Sauf que les cadences étaient loin de celles actuelles. Que la génération passée en a certainement plus bavé que celle d'aujourd'hui"'.
Réponse de le 22/09/2012 à 0:40 :
@yannick
Et madame? Elle travaillait aussi?
Réponse de le 22/09/2012 à 5:56 :
@Zz : Bien sûr. Et pour lui rendre justice, comme beaucoup de femme, elle faisait une double journée, car de retour à la maison, elle avait à s'occuper des enfants et des tâches ménagères. Aujourd'hui elle n'est plus de ce monde. Bref, les jeunes sont aujourd'hui plus impatient que notre génération. Nous avons essayé de leur donner une meilleure jeunesse que la notre, mais l'ingratitude envers leurs ainés est désolante.
Réponse de le 22/09/2012 à 9:19 :
Quels ingrats ! Ils ne veulent pas assumer vos 1700 milliards de dettes et ne se reconnaissent pas dans vos "valeurs" de narcissiques jouisseurs ! Ah ces jeunes ...
Réponse de le 22/09/2012 à 9:44 :
En 1960, 50 heures de travail par semaine,parfois avec des heures supplémentaires qui n'étaient pas payées et 3 semaines de congés payés, aujourd'hui combien d'heures de travail?, combien de RTT, combien de congés payés?, combien de congés accordés pour une cause ou une autre?.
Réponse de le 22/09/2012 à 12:02 :
@yannick
Désolé pour madame.
Je pense que personne ne peut nier que le travail des femmes est bcp plus important aujourd'hui que pour les générations précédents. Moi je vois des couples qui rament à 2, qui ne sont pas aux 35 h, et qui cotisent à 2 à un système où on vient de reculer l'âge de la retraite à 67 ans pour pas mal de gens du privé il y a 2 ans , dont tout le monde sait qu'il n'est pas viable et financé à crédit sur les générations à venir, et que très vite il faudra encore changer les règles : alors qu'est-ce qu'on va dire ?, va-t-on encore répéter : "on fera une réforme sans toucher aux pensions, rassurez-vous" et on allongera à 70 ou 72 ans ??? . Je vois aussi des pauvres salariés de la fonction publique, des femmes notamment, qui font des métiers pas faciles, mal payés (je pense aux aides soignantes par ex), qui auront une retraite de misère et à qui on vient également également de rallonger la durée de cotisation. Alors je pense qu'à un moment il faut quand même savoir partager les efforts (je ne parle pas des petites retraites)
a écrit le 21/09/2012 à 13:37 :
D'autre part, pour la csg on parle de foyer fiscal , ce qui n'est pas pareil . Donc les plafonds pour être exonéré en partie ou totalement de la csg ,sont très bas . Tandis que si on prenait le revenu séparément, le calcul serait à l'avantage du petit retraité . Pour les retraites au delà d'un certain seuil, cela n'a aucune importance .
a écrit le 21/09/2012 à 13:37 :
On taxe nos retraités qui ont cotisés toute leur vie pour financer les fonctionnaires, les assistées et autre fainéants qui ne foutent rien dans leur vie... C'est beau le social... C'est beau la France...
Réponse de le 21/09/2012 à 18:45 :
Je propose qu'on double la CSG de Cérézouss pour préjudice grave à l'intelligence des lecteurs.
Réponse de le 21/09/2012 à 20:43 :
Et mois je propose que cjesus tente de passer le concours s'il envie tant les fonctionnaires.
Réponse de le 22/09/2012 à 9:08 :
Ca ne risque pas : il serait recalé aux épreuves d'orthographe et de logique...
a écrit le 21/09/2012 à 13:29 :
Les petits pensionnés gagnent moins que quelqu'un qui n'a jamais cotisé et touchent toutes les aides , Alors prélever de la csg aussi sur les aides pourquoi pas ! Et pour l'allocation familiale fixer un plafond suivant le revenu , toujours non instauré .
a écrit le 21/09/2012 à 13:25 :
Personne ne veut donner et tout le monde veut profiter, c'est çà la France.
Les grands économistes et les politiques depuis 40 ans ont calculé les rentes de retraite avec des chiffres débiles et maintenant que les retraites sont acquises, c'est aux actifs de payer.
Les retraités doivent passer à la caisse comme les autres (pas ceux qui ont le minimum vieillesse évidemment). Marre des victimes catégorielles !
Réponse de le 21/09/2012 à 13:50 :
Que l'état commence par payer ou pour le moins provisionner les retraites de ses employés ! l'état se limite à croire que la masse salariale n'est autre que salaire et prime, alors que pour une entreprise la masse salariale, c'est : salaire, prime, plus cotisations maladie et retraite !!
Réponse de le 21/09/2012 à 14:46 :
En même temps les primes dans la fonction publique ne rentrent pas dans le calcul des retraites alors que la cotisation s'applique aussi dessus.
Réponse de le 21/09/2012 à 17:25 :
à Matthieu, bonne fête Matthieu, il faut préciser cotisation virtuelle. Les retraites payées en ce moment, sont payées avec les impôts prélevés maintenant !
a écrit le 21/09/2012 à 13:22 :
Mort de rire ! Le sondage débile "HEU BONJOUR est-ce que vous voulez qu'on taxes plus ?" HEU HUMMM HEU ... NON" ... trop fort ! J'imagine bien qu'on a pas dit "les retraités qui gagnent à deux plus de 4000 Euros/mois" ! Comme si on allait demander des impôts à un retraité qui gagne 600/mois, que ce pays est débile, c'est désolant et vivement un bon vieux cahot parce que ça fini par être lourd !!!
Réponse de le 21/09/2012 à 14:03 :
4 000E/mois pour un couple ! à mon avis, c'est un couple retraité de l'éducation nationale, retraités payés avec nos impôts du moment présent !
Réponse de le 21/09/2012 à 17:07 :
En couple 4000 JE VOUS GARANTIS qu'il y en a bien plus que ce que vous imaginez ! En effet deux profs ça donne déjà entre 3000 /4000 et je n'imagine même pas les politiques par milliers ... etc.. EVIDEMENT qu'ils faut taxer tout ce petit monde ! D'autant qu'ils ne redistribuent RIEN !
Réponse de le 21/09/2012 à 20:38 :
Chaos
Réponse de le 21/09/2012 à 23:24 :
Anarchy in Holland-land (sur la musique des Sex Pistols)
a écrit le 21/09/2012 à 13:18 :
Pour les actifs c'est :
Fiscalité : Touche plus à nos salaires bigrement ponctionnés ces dernières années !
a écrit le 21/09/2012 à 13:12 :
C'est bien gentil d'être contre, mais c'est quoi l'alternative? Ponctionner encore plus les actifs et les entreprises? Personnellement je suis pour l'écrêtement pure et simple des retraites les plus élevées a un montant acceptable pour la société (ex 2000 euros).
Réponse de le 21/09/2012 à 13:42 :
sauf à plafonner également les cotisations
Réponse de le 21/09/2012 à 14:10 :
Mon cher aka, je souhaiterais vivement savoir comment vous calculez de montant de 2000 euros. J'ai interrogé ma cartomancienne préférée et elle m'a calculé avec ses tarots et sa boule de cristal que 9017,54 serait le bon montant. Il faudrait aussi écrêter les salaires ( Ex:1087,33 euros TTC par minute).
Et si on écrêtait la crétinerie, ce serait peut être utile tiens pour régler nos problèmes.
Réponse de le 21/09/2012 à 16:29 :
La retraite sécu est limité à 50% du plafond sécu soit actuellement 3031/2 = 1515 ?.
a écrit le 21/09/2012 à 13:10 :
quand on voit le rapport sur les agences d'etat,les priviléges et le trop grand nombre de deputés ,senateurts etc etc tous les gaspillages en géneral ,les deputés devraient avoir honte de voter une telle mesure et apres de se promener dans leur circonscription
Réponse de le 21/09/2012 à 13:23 :
Sans doute mais cela ne répond pas à la question.
CSG = Contribution SOCIALE GENERALISEE.
Pourquoi pas tout le monde au même taux ? Les retraités utilisent moins les services de santé, l'aide à la personne etc...
Réponse de le 21/09/2012 à 14:45 :
IR aussi alors?
Réponse de le 21/09/2012 à 15:46 :
marrant ,des que l'on parle de faire des économies la question est détournée meme hollande ne répond pas à la question ,,?????????
a écrit le 21/09/2012 à 13:10 :
Un gouvernement qui est acculé à faire les poches et les tirelires des vieux, cela signifie tout simplement la fin d'un modèle de société!.
Réponse de le 21/09/2012 à 13:15 :
La fin des haricots pour les Ponzy Boomies surtout !
Réponse de le 21/09/2012 à 14:00 :
SARKO nous a déjà fait les poches en faisant passer la CSG et CRDS de 8,3% à 15,5%.
Remplaçons le coq par une vache de trait pour notre emblême.
Réponse de le 21/09/2012 à 14:14 :
Encore penché sur ton Iphone avec tes Ponzi (c'est un i pas un y) et tes boomers stories. Bon je te souhaite une bonne journée à rien glander domaine dans lequel tu dois être expert. Y a au moins quelque chose que tu sais faire, continue, un jour tu vas réussir à lever l'autre paupière.
Réponse de le 21/09/2012 à 18:46 :
Tiens un boomie applophobe ...
Réponse de le 21/09/2012 à 18:56 :
Toi tu glande pas à 14.14 ? Y a pas Derrick sur la 3 ?
a écrit le 21/09/2012 à 12:50 :
Beaucoup de français espèrent encore toucher une pension un jour...c'est beau l'espoir !
Réponse de le 21/09/2012 à 14:02 :
aucune mesure sera ACCEPTABLE sans remise a PLAT TOTALE DE TOUT LES REGIMES ....sinon revolte assure prive public
Réponse de le 21/09/2012 à 14:07 :
toujours rien compris Henri! en ce moment les actifs paient les retraites des retraités comme ceux-ci ont payé les retraites de la génération précédente, à l'exception de l'état qui ne paient JAMAIS ses cotisations retraites de ses employés ! et .......certaines grosses entreprises qui bénéficient d'une remise !
Réponse de le 21/09/2012 à 18:47 :
Ben en regardant les courbes démographiques, j'ai compris que vous rêviez tout haut sur votre future retraite...
Réponse de le 21/09/2012 à 19:06 :
@VoltR Henri a raison. J'ai 35 ans et je n'aurai pas de retraites. Je cotise pour les retraités actuels et basta
Réponse de le 21/09/2012 à 19:59 :
à Mickey,......Comme moi, j'ai payé les retraites de la génération précédente et les retraites des fonctionnaires avec mes impôts, tout en même temps !
Réponse de le 22/09/2012 à 0:14 :
@ voltR
si la génération des babyboomers avait réellement payé sa part il n'y aurait pas un tel déficit public.
La réalité c'est 30 ans de vie à crédit pour l"état, mais une épargne privée considérable détenue par les retraités français.
Vivre au dessus de ses moyens, ça ne dure qu'un temps, maintenant l'Etat doit rembourser les "cadeaux" fiscaux et sociaux non financés qu'il a fait pendant toute ces années à la population.
Il est temps de passer à la caisse, et le minimum que demandent les générations suivantes c'est que chacun prenne sa part de cet héritage empoisonné !
Réponse de le 22/09/2012 à 8:18 :
à Tom, j'ai toujours créé mes entreprises et j'ai beaucoup payé pour les autres. L'état pendant ce temps dépensait sans compter (Jospin en guadeloupe : "gagnez de l'argent, nous nous occuperons de le dépenser, ou encore l'état ne peut faire faillite"!) et emnauchait des millions de fonctionnaires (achetait des votes de gauche ou de droite ) 5,5 millions de fonct. pour 60 millions d'habitants, en Allemagne 2 millions de fonct. pour 80 millions d'habitants ! c'est çà qui nous a mené à la ruine ! dans le privé aucun avantage !
Réponse de le 22/09/2012 à 8:45 :
Votre génération VoltR (pas vous) a été aux commandes pendant 30 ans et pour certains secteurs elle y est toujours. Elle est responsable de la dette, du chômage endémique, des déficits, du faux égalitarisme qui a consisté à inventer l'assistanat permanent et surtout à surprotéger ceux qui sont dans le système (insiders) dont les fonctionnaires embauchés en masse depuis 1981. Les jeunes ne sont responsables de rien pour la bonne et simple raison qu'ils sont en dehors du système pour l'immense majorité et qu'ils n'ont pas le pouvoir. Si vous avez un peu d'honnêteté intellectuelle, ce que je crois, reconnaissez aussi que l'état providence même pour les acteurs du privé, est financé à crédit...
Réponse de le 22/09/2012 à 14:18 :
à Henri, A crédit , certes, pour le secteur public et les grosses compagnies, mais dans les PME, le chef d'entreprise hypothèques ses biens propres pour obtenir des lignes de crédit auprès de ses banques pour son entreprise. C'est pour çà que les banques auraient dû faire faillite, ou pour le moins vendre tous leurs biens immobiliers, et il y en a partout au coin des rues. en résumé, : garanties par des biens personnels pour des entreprises et pour les banques : garanties de l'état, des contribuables, c'est çà aussi le redressement dans la justice !
Réponse de le 22/09/2012 à 14:49 :
à Henri, pour rectifier les situations "délirantes", seriez-vous OK pour diminuer les retraites des fonctionnaires (état, collectivités et hôpital) à 1500 E/mois, ces retraites étant payées avec les impôts prélevés actuellement,(l'état ne provisionne pas les retraites de ses employés) cette formule baisserait automatiquement les impôts à venir ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :