Michel Sapin : le chiffre de 3 millions de chômeurs "sera dépassé"

 |   |  213  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Travail le confirme, ce mercredi, le chiffre symbolique de 3 millions de chômeurs sera dépassé en France.

3 millions de chômeurs en France. Le franchissement de cette barre symbolique avait déjà été annoncé début septembre. Ce mercredi, à quelques heures de la publication officielle du nombre de demandeurs d'emploi au mois d'août à 18 heures par la Dares, le ministre du Travail l'a confirmé. "C'est mauvais, c'est forcément mauvais. J'ai d'ailleurs dit au cours de ces dernières semaines que, au rythme qui était déjà acquis dans l'été, je m'attends bien entendu à ce que le chiffre (...) de trois millions de chômeurs en France sera dépassé", a déclaré Michel Sapin dans la matinée sur France 2.

Ce cap a déjà été franchi à deux reprises par le passé, en 1993 et en 1996. (Pour aller plus loin: 3 millions de chômeurs : déjà en 1993, sous Pierre Bérégovoy...)

Désormais l'une des questions qui se pose concerne la proportion dans laquelle le chômage a augmenté . "La question est : est-ce que cela va augmenter encore beaucoup? Oui, cela va augmenter.", avait prévenu le ministre début septembre. Et la tendance ne paraît, pour l'heure, pas prête de se retourner. D'ici 2013, l'institut COE-Rexecode prévoit que le taux de chômage en métropole atteindrait 10% de la population active en 2012 avant de grimper à 10,5% en 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/09/2012 à 11:20 :
A l'approche de Noël l'économie avec son cortège de chômeurs sent le sapin!
a écrit le 27/09/2012 à 4:46 :
Des records sont en train de tomber. Combien de médailles en 2012 ? En 2013, en 2014 ...
a écrit le 26/09/2012 à 17:14 :
stop a un sujet anodin et qui ferait pleurer un pleureur né
a écrit le 26/09/2012 à 17:12 :
Ce gouvernement n'a toujours pas compris qu'il faut un choc de compétitivité et des réformes structurelles pour financer la R&D
un contrat unique, la TVA sociale, les accords d'entreprise et non de branche, la réduction des dépenses de fonctionnement de l'Etat ( pourquoi encore plusieurs statuts dans l'enseignement par exemple... un agrégé dans un collègue de Seine St Denis payé à 2600 net par mois pour 15 h... des fonctionnaires des collectivités.....) la liste n'est pas exhaustive
a écrit le 26/09/2012 à 16:59 :
Tiens, c'est le premier engagement de la nouvelle majorité que je trouve crédible et dont je pense même qu'il sera tenu haut la main.
a écrit le 26/09/2012 à 16:35 :
la montée du chomage est très inquiétante!elle fragilise notre excellent système de retraites par répartition.que faire?augmenter les cotisations ou supprimer les aides aux "chomeurs de confort"?
a écrit le 26/09/2012 à 15:24 :
Pour l'instant les chômeurs sont ceux de SARKO selon michel. De 3 à 4 millions et plus ce sera ceux de François. Avec son copain Montebourg ils comptent les milliers en plus par mois. Mr Montebourg le nouveau super inspecteur du travail qui n'empêche rien dans les liquidations de salariés, à quoi sert-il ?
a écrit le 26/09/2012 à 15:01 :
Hélas le ministre Sapin, comme ses prédécesseurs ne compte pas en plus de ces 3 millions de chômeurs : les personnes au chômage mais en formation, les chômeurs qui cherchent un emploi à temps partiel, les pré-retraités, les chômeurs sortis du "système assédic" mais pointant aux différents minimas sociaux : SOIT 6 MILLIONS DE PERSONNES.
Et ce sera encore plus avec la politique suivie par Hollande et les socialistes qui peut se résumer ainsi : plus d' impôts et de taxes pour les entreprises, les contribuables, mais toujours plus de fonctionnaires embauchés et d' emplois aidés artificiellement par le contribuables. Cette politique simpliste est à la porté du premier con venu.
a écrit le 26/09/2012 à 12:43 :
Femme précaire depuis 41 ans...'en ai 47 maintenant.
Ai passé beaucoup d'entretiens avec boites qui finalement ont recruté en interne...

Bien qu'étant psychologiquement forte...je pense maintenant à ..mourir.

Au niveau monétaire...e ne vous dit pas!
J'ai aussi fait du portage salarial....mais quand y pas de consommateurs...peu importe le type de contrat de travail...on en creve
a écrit le 26/09/2012 à 11:35 :
3 millions..., si seulement ça pouvait être vrai!, mais malheureusement je crois que l'on peut raisonnablement multiplier ce chiffre par 2,5.
Réponse de le 26/09/2012 à 13:24 :
Avec entre 300 000 à 500 000 immigrés qui viennent en France chaque année, le chômage ne reculera pas. Mais le problème est aussi que les Français n'acceptent plus de travailler en 3D, c'est-à-dire évitent ce qui est dur, et/ou dangereux, et/ou dégoûtant.
a écrit le 26/09/2012 à 11:12 :
la solution : doubler le nombre de fonctionnaires et assimilés . au fait , sait-on maintenant combien on en a , cela faciliterait le travail, pour doubler !!!!
a écrit le 26/09/2012 à 11:11 :
Un retraité c'est en quelque sorte un fonctionnaire qui reste à la maison.
Réponse de le 26/09/2012 à 11:24 :
Un retraité c est en qq sorte un fonctionnaire qui reste un peu plus à la maison
Réponse de le 26/09/2012 à 12:15 :
et alors rigolo vous ne serait pas en retraite un jour un peut de respect pour ceux qui ont mis au monde des gens de votre médiocrité
Réponse de le 26/09/2012 à 12:44 :
Non gigi...on n'au ra pas de retraite!!
Mme de 48 ans au chômage apres 20 ans de bons et loyaux services
Réponse de le 26/09/2012 à 13:27 :
oui je comprend mais c n'est pas le cas de tous faut continuer a chercher mais pour info mon commentaire porter sur les rigolo qui critique les retraités comme moi par ex; qui ont fait un boulot pendant 180trimestre et 70 H la semaine donc je considere que je suis pas privilégié et c rigolo critique leurs parents une honte
a écrit le 26/09/2012 à 11:10 :
Priorité n° 1 : le Syrie

Priorité n° 2 le Mali

Priorité n° 3 le mariage Gay

Priorité n° 4 : continuer à emprunter pas cher , pour dépenser plus, en budgétisant moins, pour sauver la face

çà , c' est une feuille de route, en prenant le train !!!
Réponse de le 26/09/2012 à 15:00 :
les createurs potentiels d'emplois sont degoutes :extrait volontairement écourté: mais oh combien parlant!!!!
Moi Chef d entreprise, j?ai quitté mon poste de salarié confortable pour me lancer dans l?aventure risquée de l?entrepreneur.
, j?ai mis plus de 10 ans à monter mon cabinet et à vivre correctement de mon métier.
. je me demande souvent si je vais pouvoir payer mes deux salariés l?année prochaine.
. ma vie professionnelle déborde trop souvent sur ma vie privée.
.si je dépose le bilan, je n?ai pas le droit au chômage.
Il y a 10 ans, je passais 90% de mon temps à réfléchir pour mes clients et 10% pour l?administratif . Aujourd?hui, l?administratif dépasse 50% de mon temps.
je suis gérant majoritaire d?une SARL, une partie de ma rémunération est donc formée par les dividendes. Je vais donc être directement impacté par la hausse de la fiscalité.
je suis gérant majoritaire SARL, je ne vais donc plus pouvoir bénéficier de l?abattement de 10% pour frais professionnels comme un salarié.
je suis énervé et démotivé puisque développer mon entreprise est impossible avec une réglementation et une fiscalité imprévisible.
je suis fier de payer mes impôts en France car c?est mon pays. Mais où se trouve la limite
j?ai l?impression de ne pas me battre avec les mêmes armes que les grosses entreprises.
a écrit le 26/09/2012 à 11:01 :
Pauvre Michel !! C'était facile d'être dans l'opposition , c'est facile de détricoter ......
Alors et maintenant que fait on avec le copain Montebourg pour arreter l' hémorragie ,,??
Impossible de planquer tous ces chomeurs dans des postes de fontionnaires !!!
A bientot dans la rue Michel !!
a écrit le 26/09/2012 à 10:27 :
le nombre reel de vrai demandeur d'emploi est plus pres de 800000 que de 300000 millions
en plus on ne compte pas les invalides
Réponse de le 26/09/2012 à 11:23 :
Vous avez un pb avec les chiffres.

Il y a 3 millions de chômeurs en France métropolitaine + 400000 chômeurs aux DOM-TOM.
Si vous compter les bénéficiaires du RSA sans activité c'est 2 millions de plus.

Soit un total de 5.4 millions.

Il manque après les personnes envoyés en stage par le pôle emploi, certains pré-retraités exemptés d'inscription, les détenus, les pensionnaires d'invalidités, les jeunes n'ayant jamais travaillés etc. Peut être que l'on arrive à 8 millions mais il faudrait tous les chiffres...
Réponse de le 26/09/2012 à 11:25 :
@ retraité : merci pour les invalides que je suis.
a écrit le 26/09/2012 à 10:18 :
Tant qu'on prendra le problème à l'envers, rien ne sera jamais résolu !!! En effet, au lieu de se demander comment éviter que certains se retrouvent au chômage (ex Aulnay) même si léchéance est irréversible, on devrait plutôt se demander comment aider (ou plus exactement ne pas handicaper) ceux qui seraient en mesure de créer de l'emploi , et notamment les TPE et PME, les emplois de service etc .. Il y a des solutions, mais elles font peur aux gens en place qui ne veulent surtout pas faire de vagues ..; ! comme le disait la marionnette des guignols d'un ancien président "surtout, pas bouger !!!"
a écrit le 26/09/2012 à 10:18 :
Tant qu'on prendra le problème à l'envers, rien ne sera jamais résolu !!! En effet, au lieu de se demander comment éviter que certains se retrouvent au chômage (ex Aulnay) même si léchéance est irréversible, on devrait plutôt se demander comment aider (ou plus exactement ne pas handicaper) ceux qui seraient en mesure de créer de l'emploi , et notamment les TPE et PME, les emplois de service etc .. Il y a des solutions, mais elles font peur aux gens en place qui ne veulent surtout pas faire de vagues ..; ! comme le disait la marionnette des guignols d'un ancien président "surtout, pas bouger !!!"
a écrit le 26/09/2012 à 9:37 :
Le beau résultat d'une politique nataliste qui pèse sur le coût du travail !!! Taxer le travail pour créer des centaines milliers de futurs chômeurs supplémentaires, après on s'étonne du résultat !
Réponse de le 26/09/2012 à 10:10 :
Oui, nos aînés avaient bien compris qu'il faudrait des jeunes pour assumer le système de retraite, en revanche, ils n'ont pas vu venir la fin de la croissance.
Ne pouvant remettre en cause ce système, "l'équilibre" n'a pas été assuré par la croissance mais par la dette. Alea jacta est!
Réponse de le 26/09/2012 à 10:14 :
Rien à voir : les 30 glorieuses étaient JUSTEMENT la période de grande natalité !! et on verra les effets de la baisse de natalité dans l'économie dans quelques années en Allemagne ..; ça a aussi déjà commencé au Japon !
Réponse de le 26/09/2012 à 10:52 :
Qui dit grande natalité, dit tjrs plus de natalité pour subvenir aux retraités. Sinon il faut baisser les pensions ou s'endetter.

Alors on s'endette car on croit toujours que l'on va retrouver des croissances à +10%.

Déjà qu'aujourd'hui qu'il faut presque 3% de croissance annuelle pour équilibrer la dette, le chantier est immense.
Réponse de le 26/09/2012 à 11:14 :
Ne melez pas les pensions de retraites au debat car s'en est un autre... Le regime par repartition et les regimes speciaux sont la pourriture qui infecte nos retraites. C'est par une reforme du systeme des retraite que l'on regleras le probleme des retraites. Et c'est par une reforme du travail que l'on regleras le probleme du chomage...
Réponse de le 26/09/2012 à 11:30 :
Je réponds au commentaire précédent car Lyon69 parle de natalité, et justement la natalité est importante uniquement pour les pensions des retraités (pensions + maladie + aide au logement etc.).

Dans une moindre mesure l'augmentation de la population augmente la consommation globale et encore ce n'est pas un acquis.
a écrit le 26/09/2012 à 9:03 :
tous fonctionnaire ou agent d entreprise publique la categorie de citoyens proteges avec des statuts a vie
Réponse de le 26/09/2012 à 9:40 :
ah oui et il bosse dure j'en connais un a la préfecture de caen denis D qui quand il arrive commence pendant trois quart dheure a lire le journal cela chaque matin ceux la sont une honte heureusement que d'autre bosse n'est pas cousin
Réponse de le 26/09/2012 à 10:00 :
le desastre continu sans que ceux la qui sont au pouvoir se rendent comptent de la situation ...................................................... je pense que la rue va parler bientot ..........................................................
Réponse de le 26/09/2012 à 11:17 :
Nous sommes à la veille du grand n'importe quoi , un gouvernement autiste qui continue par l' invocation à la croissance tout en handicapant les futurs patrons , en surtaxant l'épargne y compris l'épargne salariale nous sommes à la veille de grands mouvements car à ce stade le système français ne peut pas tenir.
Réponse de le 27/09/2012 à 14:15 :
pour les élus.....!!!! pas de problème

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :