Florange : le gouvernement a deux mois pour trouver un repreneur

 |   |  590  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La direction d'ArcelorMittal a annoncé ce lundi matin lors d'un comité central d'entreprise (CCE) son intention de fermer définitivement les hauts fourneaux de Florange. Le groupe donne 60 jours au gouvernement pour qu'il tente de trouver une entreprise susceptible de reprendre l'exploitation de la phase liquide de l'usine.

La fin d'une histoire à Florange ? Ce lundi, la direction d'ArcelorMittal a annoncé la fermeture des deux hauts fourneaux de l'usine. Toutefois, elle dit avoir "accepté la demande du gouvernement français pour que celui-ci recherche un repreneur pour la phase liquide de Florange au cours des 60 prochains jours", comme elle l'explique dans un communiqué.

Eviter un nouveau drame social

Cet arrêt signifie que 629 salariés (500 dans la filière liquide et 129 dans les fonctions support) sur les 2.500 employés à Florange (Moselle) se retrouveront au chômage, sans compter les sous-traitants. Le groupe affirme dans un communiqué "qu'il est possible d'éviter tout licenciement sec".

C'est pour éviter un nouveau drame social dans la région, après la fermeture du site de Gandrange en 2009, que Florange est devenu l'une des priorités d'Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif. Vendredi, en visite sur le site, il avait promis l'adoption sous trois mois d'un texte de loi visant à forcer la vente des deux hauts fourneaux par ArcelorMittal en cas d'arrêt de ces derniers. Lakshmi Mittal a même été  reçu par le président de la République vendredi, alors que Jean-Marc Ayrault et Aurélie Filipetti, ancienne élue dans la région, sont eux aussi montés au créneau pour accentuer la pression sur le groupe de production d'acier.

Le sort de Dunkerque lié à Florange

Pour des raisons de logique industrielle, la direction d'ArcelorMittal s'est jusqu'à présent refusée à dissocier l'ensemble des installations du site de Florange, comprenant notamment les hauts fourneaux et la cokerie qui alimente un autre de ses usines, celle de Dunkerque. Le sort de celle-ci est lié à celui de Florange puisqu'ArcelorMittal a décidé de l'inclure dans la cession. Toutefois, le groupe précise qu'elle ne compte pas fermer cette cokerie. 

"Nationaliser la sidérurgie"

Arnaud Montebourg avait fait savoir que l'Etat serait prêt à racheter les hauts fourneaux pour un euro symbolique avant de les revendre à un repreneur. De plus, le ministre a demandé à la direction d'ArcelorMittal d'injecter au moins 150 millions d'euros sur la partie du site qu'elle conserverait. Par ailleurs, le groupe socialiste doit déposer dans la semaine une proposition de loi permettant le rachat de sites aux industriels qui veulent s'en débarrasser. Le texte pourrait être voté d'ici la fin de l'année.

En arrivant au siège à Saint-Denis, près de Paris, le délégué FO Walter Broccoli a appelé l'Etat à "nationaliser la sidérurgie". De son côté, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a dit souhaiter  une "maîtrise publique" des activités sidérurgiques à Florange. Les représentants syndicaux ont insisté sur la nécessité de ne pas scinder les activités de l'usine. 

Baisse de 25% des commandes d'acier depuis 2007

ArcelorMittal justifie l'arrêt des hauts fourneaux de Florange, après ceux de Gandrange, par une forte baisse de la demande d'acier dans le monde et un coût de production trop élevé en Europe. La World Steel Association (WSA) estime à 25% la baisse des commandes d'acier dans le monde depuis 2007. Un constat également relevé par l'expert Pascal Faure dans son rapport remis fin juillet au nouveau gouvernement. Toutefois, cet expert n'exclut pas un renversement de tendance dans les prochains mois, nourrissant ainsi le relatif optimisme du ministre Montebourg. Lakshmi Mittal a déja tranché: 16 des 25 hauts fourneaux européens de son groupe sont désormais fermés pour une durée indéterminée, et deux le sont définitivement, ceux de Liège en Belgique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2012 à 14:59 :
nice2 psg 1
a écrit le 28/11/2012 à 10:07 :
mercredi 28/11/2012 : licenciements arcelormittal (florange) : J-1
a écrit le 27/11/2012 à 12:15 :
Lundi 26/11/2012 : Licenciements Florange ArcelorMittal : J-03
Mardi 27/11/2012 : Licenciements Florange ArcelorMittal : J-02
a écrit le 27/11/2012 à 12:14 :
lundi 26/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-04 | mardi 27/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-03
a écrit le 25/11/2012 à 17:13 :
vendredi 09/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-20.
samedi 10/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-19
dimanche 11/11/2012 :Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-18
lundi 12/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-17
mardi 13/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-16
mercredi 14/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-15
jeudi 15/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-14
vendredi 16/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-13
samedi 17//11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-12
dimanche 18/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-11
lundi 19/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-10
mardi 20/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-09
mercredi 21/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-08
jeudi 22/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-07
vendredi 23/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-06
samedi 24/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-05
dimanche 25/11/2012 : Licenciements ArcelorMittal (Florange) : J-04 ! ! !
a écrit le 08/11/2012 à 1:29 :
Mardi 06/11/2012 : J-23. Mercredi 07/1/2012 : J-22. Jeudi 08/11/2012 : J-21
a écrit le 05/11/2012 à 5:42 :
Lundi 05 novembre 2012 : Licenciements Florange : J-24.
a écrit le 04/11/2012 à 13:56 :
Dimanche 04 novembre 2012 : Licenciements Florange : J-25
a écrit le 03/11/2012 à 19:17 :
Samedi 03 novembre 2012 : Licenciements Florange : J-26.
Y a-t-il du nouveau du côté de Florange, du gouvernement ?
a écrit le 02/11/2012 à 11:42 :
Vendredi 02 novembre 2021 --> Licenciements Florange : -27
a écrit le 01/11/2012 à 13:55 :
Jeudi 1er novembre 2012 : Licenciements Florange : J-28.
a écrit le 29/10/2012 à 15:15 :
Lundi 29/10/2012 : Licenciements Florange : J-31. Ce sont les Verts qui vont être contents, à force de rouspéter, il n'y aura plus aucune industrie en France. Pas de pollution. On va revenir à la calèche...
a écrit le 28/10/2012 à 0:46 :
Pour le samedi 27/10/2012 : Licenciements Florange : J-33. AUJOURD'HUI DIMANCHE 26/10/2012 : LICENCIEMENTS FLORANGE ; J-32
a écrit le 26/10/2012 à 1:16 :
26/10/2012 : Licenciements Florange : J-34 : mais ce n''est pas grave on a un ayrault qui refuse les accusations d'amateurisme quand il communique sur un avis de sages qu'ils n'ont eux-mêmes pas encore rendus.
a écrit le 25/10/2012 à 10:37 :
25/10/2012 : Licenciements Florange : J-35
a écrit le 24/10/2012 à 11:37 :
22/10/2012 : j-38 ----------------- 23/10/2012 : j-37 ------------------------- 24/10/2012 : j-36
a écrit le 21/10/2012 à 18:10 :
21/10/2012 : LICENCIEMENTS FLORANGE : J-39 : on se rapproche mais pas grave on a un rapport sauce gallois payé au prix fort sur la compétitivité, venant donc d'un gars qui a toujours bossé dans des entreprises détenues en partie ou totalement par l'Etat c'est fort !
a écrit le 20/10/2012 à 14:47 :
20/10/2012 :LICENCIEMENTS FLORANGE : J-40 : Pas grave Montebourg en marinière sur une revue adorée des bobos.
a écrit le 18/10/2012 à 1:46 :
18/10/2012 : J-42 ! Montebourg toujours silencieux !
a écrit le 17/10/2012 à 10:26 :
17/10/2012 : J-43 : toujours rien ! On n'entend plus Montebourg se faire des gorges chaudes de Florange.
a écrit le 16/10/2012 à 22:18 :
16/10/2012 : J-44 : toujours rien !
a écrit le 15/10/2012 à 8:51 :
C'est bizarre, on n'entend plus Montebourg sur Florange. J'ai l'impression que ce ministre sert à préparer l'opinion sur les plans sociaux, pour que les gens les acceptent plus facilement, à force de répéter, de rabacher, ça devient presque normal, sauf que la situation est anormale, et son poste aussi. Montebourg, quittez le gouvernement s'il vous plaît, arrêtez de parader inutilement avec l'argent du contribuable, merci.
a écrit le 15/10/2012 à 8:40 :
pour le 07/10/2012 : J-54
pour le 08/10/2012 : J-53
pour le 09/10/2012 : J-52
pour le 10/10/2012 : J-51
pour le 11/10/2012 : J-50
pour le 12/10/2012 : J-49
pour le 13/10/2012 : J-48
pour le 14/10/2012 : J-47
POUR AUJOURD'HUI : 15/10/2012 : J-45
a écrit le 06/10/2012 à 14:49 :
J-55 : toujours pas de repreneur trouvé par Montebourg ? Que fait-il à part se promener en Renault Zoé qu'il n' a sans doute pas achetée avec son argent ?
a écrit le 05/10/2012 à 7:02 :
le 04/10/12 : J-57
aujourd'hui le 05/10/12 : J-56
a écrit le 03/10/2012 à 14:05 :
Alors qu'il se prend pour un médecin urgentiste, il vaudrait mieux le comparer avec un médecin légiste (mais ce serait une injure pour les médecins).
Il semble plutôt spécialisé dans l'Extrême-Onction...
a écrit le 03/10/2012 à 6:33 :
J-58
a écrit le 02/10/2012 à 14:08 :
J-59
a écrit le 01/10/2012 à 23:09 :
Il faut recadrer M. Mittal ! A toi Montebourg .
Réponse de le 01/10/2012 à 23:25 :
Pour l'instant j'ai une belle extinction de voix .......
a écrit le 01/10/2012 à 21:20 :
Petites perles lues dans la presse:
Eviter tout licenciement sec dans la phase liquide: ça va être compliqué.
Le bras de fer commence (dixit un ministre): le fer ça le connait chez ArcelorMittal
Réponse de le 01/10/2012 à 21:57 :
Pour les perles tu peux faire confiance à l'équipe en place Syndicocmimiste !!!! il n'y a que des surdoués le 1er ministre en tête !!!
a écrit le 01/10/2012 à 20:59 :
C'est bien tout ce qui compte là-bas.
L'histoire de la sidérurgie dans ce coin de France est bien terminée. La vallée de la Fensch doit maintenant s'inventer un avenir après des décennies orientées industries lourdes.
Moi, gros malin, sans références particulières, ni connaissance réelles du dossier et des problèmes locaux : voilà ce que je propose :
1 rachat des usines avec 11 déconstruction et revente du métal au poids et 12 conservation d'une partie au titre du patrimoine national pour développer un projet tourisme industriel en s'appuyant sur diverses expériences du même genre. La partie 11 permet déjà de conserver les emplois le temps de la déconstruction, en assurant au passage des formations et une nouvelle expérience pro. Après la déconstruction viendr la phase 2, la dépollution du site, qui là encore pourra occuper une bonne partie des emplois pour un an ou deux, avec là aussi expériences pro supplémentaires ; Entre la phase 1 et la phase 2, du Délai pour réflechir à la phase suivante, qui reste à inventer. Cordialement et plein de courages aux familles de la vallée de la Fensch et de toute la région.
Réponse de le 01/10/2012 à 21:12 :
Si tout le monde s'était mis a la depollution du site il y a 14 mois au lieu de faire bruler des pneus et griller des saucisses ce serait déja propre !!
Réponse de le 01/10/2012 à 22:42 :
Ca va pas se terminer en parc à Schtroumpfs comme dans les années 90 avec le site de Sacilor ?
a écrit le 01/10/2012 à 19:25 :
L'article écrit en milieu de semaine par votre directeur de la rédaction décrivait bien la rencontre Hollande -Mital et l'indien plié de rire en quittant le palais de Normal 1er !!!
Cet article est d'ailleurs resté très peu de temps en ligne (sans doute dérangeant pour le pouvoir en place ou peut être sur intervention de la 1ere journaliste de France )
Réponse de le 01/10/2012 à 21:23 :
Allez voir l'article "Lakshmi Mittal" sur Wikipedia: le sourire de Mr Mittal sur sa photo devait être le même en sortant de l'Elysée...
Réponse de le 01/10/2012 à 21:53 :
Bien vu Bubu il était exactement comme la photo dans Wikipédia en pensant à Hollande ......
par contre il n'a pas chanté : quand je pense à Hollande ..................
a écrit le 01/10/2012 à 19:10 :
Pauvre François !!! Trop forts ces indiens !!! Pauvre Montebourg ils agissent en silence ces indiens !!! Pauvre Ayrault !!! Peu de chance de croiser Mital en camping car !!!
a écrit le 01/10/2012 à 18:55 :
Ou comment des amateurs vont pouvoir jouer les professionnels, et évidemment, sans aucune expertise, faire mieux! On attend deux mois pour se gausser...
a écrit le 01/10/2012 à 18:39 :
Arnaud : le titre est :"Florange: le gouvernement a deux mois pour trouver un repreneur", mais ne serait-il pas intéressant de faire un article "Repreneur: le gouvernement a deux mois pour trouver un Florange", parce qu'il va y en avoir des cas similaires à celui de Florange. 1 tous les deux mois, ce serait gentil d'en rester là, plus, ça va se voir.
François : oui, Arnaud, tu as des bonnes blagues parfois, c'est pour me divertir que je t'emploie. Continue ainsi et tu deviendras premier ministre.
a écrit le 01/10/2012 à 18:01 :
c'est pain béni pour l'indien. Si on trouve un repreneur: fini les indemnités de licenciemment, prud'homme,...Par contre pour le repreneur dans le contexte morose actuel de l'acier: bonne chance!
a écrit le 01/10/2012 à 16:40 :
J'ai trouvé un acheteur parfaitement qualifié pour reprendre et gérer cette activité florissante, et pour 1 euro symbolique, en plus (allez: je suis bon prince, je suis prêt à lui rembourser son euro, s'il le veut !) Je propose comme repreneur Môssieur ... MELANCHON !!! Il va pouvoir nous faire une démonstration ...wahou .. j'en salive d'avance !
a écrit le 01/10/2012 à 16:37 :
Allez hop : au boulot, messieurs les ministres ... il vous reste 2 mois pour trouver quelqu'un d'assez suicidaire pour investir dans ce que Mittal est près à fermer sans même recevoir un euro symbolique !!! comment se faire refiler le bébé ... ah ah ah ! j'ai beaucoup aimé la déclaration de Mr Mittal : "si le gouvernement français trouve un repreneur, il n'y aura aucun licenciement "!!! A mon avis, il ne se mouille pas beaucoup !! Bon Boulot, Mr Montebourg ! Le monde ouvrier va pouvoir contempler vos résultats ... dans 2 mois !!
Réponse de le 01/10/2012 à 17:10 :
Avec Arcelor, Mr Mittal gagne au grattage (l'OPA) et au tirage avec des cessions à l'euro symbolique...
a écrit le 01/10/2012 à 16:24 :
A l'évidence François ne s'est pas montré bien convaincant lors de sa rencontre avec Lakshmi Mittal à l'Elysée. L'Indien semble moins facile à rouler que le Français. Aujourd'hui, à part les mettre en vente sur e-Bay, je ne vois pas ce que notre ministre du redressement va faire de ses hauts fourneaux ....
Réponse de le 01/10/2012 à 17:23 :
e-Bay ou plutôt leboncoin.fr pour rester franchouillard...
Question stratégie/négociations, il en a roulé d'autres:
C'est à son instigation que Mittal Steel a acheté le deuxième groupe sidérurgique du monde, Arcelor, malgré l'opposition des gouvernements français, espagnol et luxembourgeois.
Wikipedia:
"C'est à son instigation que Mittal Steel a acheté le deuxième groupe sidérurgique du monde, Arcelor, malgré l'opposition des gouvernements français, espagnol et luxembourgeois.
Ce furent ses promesses de maintenir le cap d'Arcelor qui ont finalement fini par lever les réticences des actionnaires. Cependant, en moins de trois mois, il prend le contrôle total de l'entreprise et déclare vouloir reverser aux actionnaires 30 % des bénéfices, sachant qu'il représente, avec sa famille, l'actionnaire majoritaire, détenant 40 % du groupe actuellement."
Réponse de le 01/10/2012 à 17:31 :
En même temps, il en a quoi à battre de Flamby Lakshmi Mittal? Rien de rien. Il lui a certainement dit oui oui, t'es beau, moi je ferme et demerde toi pour le reste.
Réponse de le 01/10/2012 à 21:39 :
Article du Monde en 2006, expliquant comment Mittal avait berné Arcelor:
http://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2006/12/18/les-espions-d-entreprises_847059_3208.html
a écrit le 01/10/2012 à 16:00 :
"En arrivant au siège à Saint-Denis, près de Paris, le délégué FO Walter Broccoli a appelé l'Etat à "nationaliser la sidérurgie"."
C'est le même brocolis que celui des 007: Albert R.Broccoli était un producteur américain, Il a notamment produit les seize premiers films de la série James Bond d'EON Productions.
a écrit le 01/10/2012 à 14:25 :
tiens des commentaires ont disparu !
a écrit le 01/10/2012 à 14:21 :
bonjour
a écrit le 01/10/2012 à 14:13 :
Voila une belle occasion pour Normal 1er : lui qui ne possède que de l'immobiler dans son
patrimoine va pouvoir( avec une faible mise de fonds ) acheter les hauts fourneaux de Florange à Mital et prendre Montebourg comme chef de production .
Cela aura aussi l' avantage de lui permettre pour une fois de tenir les promesses faites aux salariés

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :