35 heures, CSG, TVA, gaz de schiste... tout ce qui a "fuité" du rapport Gallois

 |   |  644  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Bien avant sa remise officielle ce lundi 5 novembre, le contenu rapport du commissaire à l'Innovation, Louis Gallois s'est déjà largement ébruité, provoquant une cacophonie au gouvernement. Voici ce qui a déjà été dit sur le rapport Gallois.

Bien des détails supposés ont déjà fuité sur le rapport sur la compétitivité que Louis Gallois doit remettre officiellement ce lundi. Parmi les derniers en date: l?enterrement des 35h. Des bruits qui ont largement contribué à jeter le doute sur le destin de ce texte qui résume les conclusions et propositions de l?ancien patron d?EADS établies après de nombreuses consultations. Le principal élément ébruité, un allègement massif des charges pour les entreprises, a déjà été largement discuté voire critiqué. Et ce, au sein même du gouvernement.

Dans le flou, l?exécutif a pris ses distances. Ce rapport "n?engage que son auteur", prévenait François Hollande, le 19 octobre. "Il n?y a pas que le rapport Gallois", ajoutait de son côté Michel Sapin, le ministre du Travail, deux jours plus tard. De son côté, Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif rétorquait par un ?oui mais?. Plus généralement, le texte divisait le gouvernement. "Il y aura beaucoup de choses qui seront reprises, d'autres peut-être pas", tempérait de son côté le premier ministre mercredi matin, affirmant par ailleurs son v?u de ?ne pas enterrer? ce rapport. Au lendemain de sa remise officielle, ce dernier devrait dévoiler de grandes orientations pour la compétitivité, a-t-il dit.

Pendant ce temps-là, la pression s?accentuait du côté des patrons. "On n?a pas besoin d?un rapport de plus?, affirmait Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, samedi 20 octobre au cours d?un débat à la Sorbonne. Et la CGPME, qui représente les petites et moyennes entreprises, se déclarait quant à elle "tout à fait favorable à une baisse importante du coût du travail".

Les critiques et les soutiens fusent, donc, s?appuyant pour le moment sur des bruits. En voici les grandes lignes:

? La fin des 35 heures

Immédiatement démentie, l?information du Parisien, publiée le 25 octobre a eu le temps de faire l?effet d?un coup de tonnerre. D?après le quotidien, l?ancien patron d?EADS aurait préconisé se supprimer tout mention de la durée légale du travail et de confier sa fixation aux négociations entre syndicats et patronat, comme en Allemagne.

? 30 milliards d?euros d?allègements de charge... ou 40 milliards?

Le 19 octobre, le chiffre de 30 milliards d?euros d?abaissement des charges était avancé par Le Figaro. Selon ce dernier, Louis Gallois préconise un choc de compétitivité en deux ou trois ans avec un abaissement des cotisations patronales de 20 milliards d?euros et 10 milliards de réduction pour les cotisations salariales.

Un peu plus tôt au cours du mois d'octobre, Le Monde, avait de son côté avancé le chiffre de 40 milliards d'euros d'économies.

? Hausse de la CSG

Parmi les mesures prétendument avancées pour financer ces allègements de charge: une hausse de la contribution sociale généralisée. Sur ce dernier point, le ministre de l?Economie, Pierre Moscovici rappelait mardi son hostilité à l?encontre d?une telle option.

? Augmenter la TVA
Quant à la TVA, elle ferait l?objet de propositions visant à l?augmenter de façon ciblée, avec une possible hausse pour la restauration.

>> A lire aussi: TVA dans la restauration: un retour au taux de 19,6% est envisageable

? Taxe sur le diesel

Autre fuite -dans Le Figaro- rapidement démentie: une proposition de taxe sur le diesel.

? Oui au gaz de schiste?

Enfin, selon Paris-Match, Louis Gallois prend position en faveur du gaz de schiste dans son rapport. Pour l?heure l?exécutif est opposé à son exploitation. Pour François Hollande, il n?est pas impossible que l?exploitation du gaz de schiste par la fracturation hydraulique puisse entraîner des risques pour la santé et l?environnement.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2012 à 17:00 :
ne pas oublier que les retraités paient la CSG sur la totalité de leur retraites contrairement aux salariés d'autres par les retraités du privé (régime général) paient une cotisation de 1% pour l'assurance maladie sur leur retraites complémentaires que ne paient pas les salariés ni les régimes spéciaux ni les élus de la républiques
a force de ponctionner les retraités il faut plaindre les générations qui arrivent
a écrit le 28/10/2012 à 14:40 :
Pour info, les retraités viennent de subir une augmentation de 0.3 % pour financer la dépendance. Il est question de les taxer encore via l'augmentation de la CSG qui passerait de 0.6 à 7.5 % pour s'aligner sur les salariés. Une question sachant que les pensions sont très faibles, quand les socialistes vont-ils césser de piller les revenus des retraités?
a écrit le 25/10/2012 à 18:15 :
et pourquoi pas libéraliser les taxis ?... pardon je sors..
Réponse de le 25/10/2012 à 19:33 :
Pardon vous n'êtes pas star du show bizz qui chante les taxis. Vous trimez dans une tour plus qu'à votre tour et on crache à la gueule alors que vous n'avez jamais demandé ce travail. Dans quel monde vit-on? Demain la liberté?
a écrit le 25/10/2012 à 18:01 :
Ah encore une commission, une grosse commission. Suite au rapport Camdessus, simple citoyen je l'ai lu, comme le livre édifiant Notre Etat, ou bien quelques rapport du Sénat, bonne lecture, on s'aperçoit comme le dit si bien Attali qu'il faut faire de la croissance, sauf si on est contre l'emploi et le pouvoir d'achat, mais ça c'est du genre jocrisse niais de type onagre ondiniste et valétudinaire à couver du salafiste en nos murs, l'oppinion est caire sur le sujet, bref, toujours des rapports et de moins en moins de croissance, comme si les papiers la faisaient fuir. Sur les 35h une remarque, est-il faux de dire que la droite n'a pas fait de la réduction du temps de travail ou de hausse de TVA? Préparez-vous, on va faire dans la demi-retraite... à moins que l'on retrouve la raison, mais alors pour cela il faut en finir avec les saturnales et respecter nos diplômés!
Réponse de le 25/10/2012 à 19:27 :
Exégèxe: plus la république fait de papiers, moins y a d'emplois.
a écrit le 25/10/2012 à 17:54 :
J'ai cru comprendre que ce rapport préconisait nettement plus d'économies que le petit 10 milliards que le gouvernement à annoncé pour compenser une partie des dépenses supplémentaires de son programme. Je vous parie que cette préconisation va passer aux oubliettes. ON va gentiment demander à Mr Gallois de ne surtout pas y faire allusion. Surtout, ne pas donner de mauvaises idées, ON serait obligé de faire de la peine aux copains et copines et tailler dans leurs avantages. Impensable !
Réponse de le 25/10/2012 à 18:38 :
Les boomers ont fait la fête, voila la génération suivante fort dépourvue! A quand la cadène et l'ergastule?
a écrit le 25/10/2012 à 16:10 :
GALLOIS PRO SCHISTE POUR RELANCER L ECONOMIE.APRES LA SNCF PEUT ETRE VISE T IL GDF.
a écrit le 25/10/2012 à 15:44 :
Gallois, une ami de Hollande. Seigneur protège moi de mes amis..............
a écrit le 25/10/2012 à 15:36 :
Il est tout à fait possible que en appliquant toutes les bonnes mesures du rapport GALLOIS on arrive au même résultat qu'avec la baisse de la TVA dans la restauration, c'est à dire très loin des belles promesses annoncées et in fine un coût exorbitant pour la collectivité. Ce triste exemple doit sans doute tétaniser le "gouvernement".
Réponse de le 25/10/2012 à 16:00 :
+1, Les patrons n'augmenteraont pas les salaires si ce rapport devait etre applique,les produits couteront toujours aussi cher.Il n'yaura que le porte monnaie de ces pleureuses qui lui augmentera comme par hasard
a écrit le 25/10/2012 à 15:07 :
Ne serions nous pas dans une guerre idéologique. La gauche ayant gagané les élections, les lobbies de droite essaie de faire passer leur idée au travers de la presse de droite, le figaro, le parisien, Paris Mattch......Ausi avant le parution de ce rapport tout et n'importe quoi fuite dans la presse. Il est calir que le patronnat veut une baisse des charges sociale, donc des salaires (les charges sociales étant du salire différé, versé sous la forme de prestation ou de retraites),Le lobby pétrolier ne supporte pas l'interdiction de l'exploitation des gaz de shistes. Enfin la droite ne supporte les 35 h même si depuis 12 ans et au vu des durées de travail dans les uatres pays, on ne traville pas moins en France.
La seule startégie de la droite qui considère que le pouvoir lui appartient de toute éternité et sans qu'auaucune proposition n'émerge des deux candidats à la présidence de l'UMP; Dénigrer, moquer.
Sarkozy a laissé un bazar complet. Il va falloir des années pour remonter la pente. Et si la seulme réponse de la droite, des milieux patronnaux et de certains journaux est l'intox et la dérision, nous ne sommes pas trêt de nou en sortir.
Réponse de le 25/10/2012 à 17:48 :
Sans déconner, vous êtes clairement dans une guerre idéologique ça c'est sur.
Mais le pays va mal, au moins pour l'économie et le travail, et Hollande à besoin de toutes les bonnes idées, Gallois par ses fonctions précédentes a probablement plusieurs très bonnes idées à argumenter et expliquer pour améliorer l'économie et l'emploi... comment pouvez-vous dire ce que vous dites dans l'état où se trouve l'économie, l'industrie, l'emploi en France ?
Réponse de le 25/10/2012 à 18:49 :
Il n'y a pas de conflit d'idéologie, on est toujours avec les vieux des années 70... la vérité c'est que l'Europe des vieux empêche les jeunes de vivre. L'histoire de Keynes est un prétexte pour ruiner notre pays, quoi d'autre? Résultat l'Europe coule et Obama baisse...
Réponse de le 29/10/2012 à 0:48 :
un jour, et d'une maniere inexorables vous aussi vous serez vieu
a écrit le 25/10/2012 à 14:46 :
Supprimer les 35 heures, autoriser les gaz de schistes, augmenter la TVA et la csg.... donc, travailler plus, vivre dans un environnement pollué, payer davantage de taxes ... Pas de quoi donner le moral pour consommer d'avantage, cela donne plutot envie de se flinguer !
a écrit le 25/10/2012 à 14:21 :
Je vous parie que le gouvernement actuel ne prendra rien en compte de ce que propose Mr. Gallois.Ce gouvernement d'amateurs manque en plus de courage.
a écrit le 25/10/2012 à 14:15 :
Supprimer les 35 heures, autoriser les gaz de schistes, augmenter la TVA... Si tout ceci est vrai, alors Gallois a du passé ces derniers mois sur la planète Mars, au point d'avoir même oublié qui lui a commandé ce rapport !
a écrit le 25/10/2012 à 14:05 :
Les seules solutions pour retrouver de la compétitivté sont :
- supprimer les 35 heures, et, ramener la durée minimale hebdomadaire du temps de travail à 50 heures payées 35. Ceci est le meilleur moyen de récupérer de la compétitivité.
- supprimer les RTT qui n'ont fait qu'appauvrir la population n'ayant pas les moyens de faire face aux dépenses induites par plus de temps libre.
- moduler les cotisations maladies en fonction du nombre d'arrêts de travail des professionnels de congés maladie. (3 fois arrêté dans l'année = 300 % d'augmentation des cotisations maladie de l'intéressé).
- supprimer la chambre des députés ou le sénat, assemblées doublons, puisqu'aujourd'hui il y a l'Europe dont les lois sont supérieures aux législations nationales
- réduire de 50 % le nombre de fonctionnaires territoriaux et nationaux, et, privatiser les domaines où l'état a fait preuve depuis des années de sa capacité de gestion désastreuse.
- augmenter la TVA de 2 points car au moins tout le monde la paye
- Réduire la fonction publique à 25 % du PIB, contre un peu plus de 50 actuellement
- Supprimer les aides sociales non essentielles et n'accorder le RSA qu'à ceux qui acceptent un travail d'intérêt collectif de 40 heures hebdomadaires, le RSA venant alors en complément du salaire versé sur une durée limitée.
- sanctionner lourdement les entreprises licenciant ou faisant partir de manière perverse les seniors.
Réponse de le 25/10/2012 à 19:02 :
Pourquoi payer 35h, 50 h travailler ? Moi je propose de ne pas les payer du tout.
Pourquoi ne supprimer que les RTT ? Moi je propose de supprimer tous les congés.
Pourquoi garder les employés malades ? Moi je propose de les licencier pour faute grave.
Pourquoi ne supprimer qu'une des 2 chambres ? Moi je supprimerais les 2 et instaurerai une dictature.
Pourquoi maintenir le RSA ? Moi je créerais des camps pour rééduquer tous ces parasites.
A comme j?aimerais vivre dans le mode que vous proposez
.
a écrit le 25/10/2012 à 13:59 :
la fin des regimes speciaux........enfin une bonne chose juste ....merci la gauche
Réponse de le 25/10/2012 à 15:03 :
Je ne savais pas qu'il y avait des régimes spéciaux ! Mais alors l'égalité républicaine ? Que faut-il faire pour bénéficier de ce monde merveilleux ?
Réponse de le 25/10/2012 à 18:22 :
Il n'est pas d'égalité républicaine parce que les apparatchick de l'appareil d'Etat font fortune dans l'administration. Si vous revendiquez contre le pouvoir, vous risquez de vous faire frapper par leurs bas prévôts, les fonctionnaires insermentés qui n'ont de leur vie jamais travaillé et ne cessent de battre le pavé, d'embrigader et de démolir le travail de la population. vous verrez, on vit bien à la demi retraite!
a écrit le 25/10/2012 à 13:57 :
le gaz de schiste n'est pas le sujet principal de ce rapport ; cette polémique est inutile;
en revanche il est patent que le contenu de ce rapport sur tout ce qui touche au coût du travail et à la compétitivité met ce gouvernement très mal à l'aise; c'est tout le contraire des promesses de notre Président normal; un large consensus existe à ce jour parmi les économistes et analystes de le situation économique, sauf bien sûr chez les idéologues de gauche et leurs supporeters marxisants pour qui tout çà c'est la faute à la finance, à la mondialisation et non à l'excès de charges de toute nature que subissent les entreprises
mon sentiment est qu'en suivant ce chemin les socialistes vont se coltiner une crise sociale aussi forte que celle de 1968, car sans croissance, pas de rentrées fiscales et donc pas d'atteinte de 3% du déficit vs le PIB; et là les Mélanchon et Cie auront beau jeu de fustiger les taux d'intérêt "à la grecque" qui nous seront appliqués
a écrit le 25/10/2012 à 13:47 :
Point G (ainsi nommé en hommage à son illustre inventeur) : point d'autodestruction atteint, généralement en moins de 35h, par tout rapport non compatible avec la pensée unique socialiste provisoirement dominante.
a écrit le 25/10/2012 à 13:44 :
Taxer le Diésel, après l'avoir inondé de bonus écologiques, quelle bonne idée ! Et qui va renflouer les caisses de l'Etat...
a écrit le 25/10/2012 à 12:48 :
Dans une chronique audio intitulée: " LA COMPETITIVITE DU « Made in France » NE PEUT SE FAIRE A PRIX CASSES" la webradio indépendante AWI s'étonne qu?un rapport sur la compétitivité du made in France commandé par le plus haut personnage de l?Etat fasse l?objet de fuites, et donc de révélations dans les médias avant l?heure.
Surtout lorsque son auteur, grand capitaine d?industrie qui a fait ses preuves à la tête de la SNCF, d?EADS, secteurs stratégiques, manque visiblement à tous ses devoirs en ne protégeant pas suffisamment ses données et sources. Même si ce rapport qui doit être présenté le 5 novembre n?a pas la prétention d?être à lui seul le remède miracle, il peut en tout état de causes être porteur de pistes de réflexions susceptibles de donner un éclairage sur les conditions de relance d?une mécanique visiblement vieillissante et usée.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:21 :
bonne question. Oui, et pourquoi? Une mécanique vieillissante et usée fuit!? Prenons-nous la fuite!
Réponse de le 25/10/2012 à 18:54 :
On lit dans la presse qu'il existe 3 niveaux d'entreprises selon la technologie. La France n'est pas positionnée en haut de gamme, donc elle est morte. L'Allemagne, elle, comme l'Europe du Nord y est. Demandez donc des comptes à vos dirigeants socialistes sur le chômage et le niveau de vie.
Réponse de le 25/10/2012 à 19:12 :
La France est dirigée par la droite depuis 10 ans. Mais bien sûr ce sont les socialistes qui sont responsables de la perte de compétitivité de la France et de tous nos malheurs. La droite ua pouvoir n?est elle responsable de rien, pourtant je vous invite à regarder les courbes de compétitivités de notre pays et leurs évolutions depuis 10 ans, vous ne pourrez que constater une nette dégradation.
Depuis 1958, la gauche n?a été au pouvoir que 15 ans contre près de 40 pour la droite.
Mais bon c'est bien connu tout ça c'est la faute à Mitterrand mort il y a 16 ans et à Jospin qui n?est plus au pouvoir depuis 10 ans.
Ne serait-il pas plus judicieux de demander des comptes à ceux qui étaient en charge des affaires de l?état plutôt qu?à ceux qui étaient dans l?opposition ?
a écrit le 25/10/2012 à 12:21 :
A quoi bon un nouveau rapport,au demeurant pertinent,si d'entrée de jeu le politique en conteste les orientations?
Ce gouvernement ne sait plus quoi faire,après avoir détricoté les dispositions du précédent gouvernement,au demeurant pertinentes,mais dont il n'a pas le courage d'admettre la validité par dogmatisme.Quant à l'exploitation du gaz de schiste,il faut peut etre attendre,en vertu du principe de précaution.
a écrit le 25/10/2012 à 12:04 :
Suppression des 35 heures, suppression de l'ISF, instauration de la TVA sociale. Trois mesures simples, qui peuvent se prendre en 24 heures, et qui ouvriront un boulevard à la croissance économique et donc à la baisse du chomage.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:01 :
bravo,voilà la vraie solution
Réponse de le 25/10/2012 à 14:59 :
tout à fait d'accord
Réponse de le 25/10/2012 à 15:52 :
Et surtout se bouger le cul et pas attendre de l'etat qu'on vous donne tout; vous n'avez pas d'emploi créez en au lieu d'attendre le messie,Faite de la creation d'entreprise,Hypothequer votre petite baraque et lançer vous! Quand je vois des cadres de 45/50 ans attendre leur chomage dans leur baraque super luxe qu'ils n'ont pas finis de payer;J'ai honte pour eux;ils ont pas d'idées?ils peuvent supporter cette situation;vous etes des hommes ou vous vous contentez de passer l'aspirateur pendant que madame travaille !
a écrit le 25/10/2012 à 11:53 :
Qu'on arrête de nous bassiner avec le gaz de schiste compte tenu des conditions d'extraction actuelles ! La France veut elle devenir un pays sous développé tout juste bonne à vendre des matières premières. On a déjà à exploiter le pétrole de Guyanne dont l'extraction est un peu plus sur ! laissons les Polonais faire leurs expériences dans le schiste !
Réponse de le 25/10/2012 à 12:08 :
Y'as une contradiction dans votre phrase : "Sous-develeppe" et "matiere premiere"... Ca va pas ensemble...
Réponse de le 25/10/2012 à 13:30 :
N'importe quoi! Les usa sont en train de devenir les premiers producteurs de pétrole du monde d'ici 2020, et construisent autre chose, alors que l'arabie qui ne vit que du pétrole va décliner.

Ne pas exploiter les gaz de schiste est une terrible erreur économique, surtout qu'on en aurait besoin en ce moment! Pour l'écologie c'est sûr c'est pas top, mais faut choisir!
Réponse de le 25/10/2012 à 13:49 :
Faites une liste de tout les pays ayant des matieres premieres e nquantite et exportatrice,et vous verrez vite que l'or noir(ou autre) est suivit du sous devellopement/investissement et de la corruption malheureusement,a part la norvege,le r-u et les usa,ca fait pas beaucop si on compte tout les pays africains et du maghreb,la russie,le kazakhstanl'oubezkistan,la chine,les pays d'amerique du sud en ayant egalement....3 sur le reste du monde ou corruption et sous investissement/devellopement sont synonime du miracle de l'or noir(et autre matieres premiere)
Réponse de le 25/10/2012 à 13:49 :
Les socialistes ne sont pas a une erreur prés;Quand ils se reveilleront le gaz de schiste sera exploiter dans le monde entier;ils ne pourront pas dire que c'est de la faute a SARKOSY quoique ils ont un tel aplomb!!!
Réponse de le 25/10/2012 à 13:59 :
Le jour où il y aura eu une antériorité suffisante pour estimer raisonnablement les coûts d'extraction des réserves d'hydrocrabures des schistes, on pourra savoir si les USA ne sont pas engagés dans une nouvelle bulle type internet ou une aventure catastrophique type 1849. A ma connaissance (je suis un vieil ingénieur des mines) il ya des doutes. Le prix de vente du gaz aujourd'hui est totalement absurde et non viable, ça c'est sûr. Par ailleurs exploiter les gaz de schistes en France avec la technique fracking à l'américaine c'est aussi très aventuré. Informez vous un peu plis, SVP.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:00 :
Le gaz de schiste coûte très cher, et même les USA commencent à s'en mordre les doigts. Après, si l'on considère qu'il faut tout produire "made in France" et si on trouve une technique qui ne pollue pas et n'empoisonne pas l'eau, alors pourquoi pas, mais certainement pas dans les conditions actuelles. Quant au 35 heures, il faudrait qu'un de ses opposants essaie de trouver des arguments tangibles pour expliquer qu'en augmentant le temps de présence, on va pouvoir embaucher : c'est un non-sens.
Réponse de le 25/10/2012 à 14:43 :
Quand la gauche aura finit ses palabres,ses tours de tables,ses nominations de commissions d'evaluation qui vont durer quelques années;la messe sera dite et nous reveillerons en retard par rapport aux autres.Cessez les palabres ,de l'action par pitié pour notre pays!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :