Le FMI appelle la France à mener des "réformes d'envergure"

 |   |  376  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
L'institution dirigée par Christine Lagarde a jugé lundi que "les perspectives de croissance de la France demeurent fragiles", et souligne le "problème de compétitivité" de l'Hexagone.

Voici un bilan qui tombe à point nommé. Ce lundi, le FMI a rendu les conclusions de sa mission de surveillance menée en France. Ses conclusions pointent les problèmes déjà soulevés dans le rapport Gallois : pour l?institution dirigée par Christine Lagarde, le manque de compétitivité constitue le "défi majeur" de l'économie de l?Hexagone, rapporte l?AFP. Dans sa missive, le FMI juge que "les perspectives de croissance de la France demeurent fragiles en raison des faibles conditions économiques en Europe, mais la capacité de la France à rebondir est aussi contrainte par un problème de compétitivité".

Surtout, ce "problème" constitue "le défi majeur à la stabilité macroéconomique, la croissance et la création d'emplois". Pour le Fonds, il se traduit "non seulement par une détérioration des performances de la France à l'export, mais aussi par les faibles taux de rentabilité des entreprises".

Le FMI a listé trois "fronts" où Paris doit entreprendre des "réformes d?envergure" :

  • En premier lieu, il faut "soutenir l'effort de consolidation budgétaire sur le moyen terme", essentiellement pour réduire la dette. Le FMI juge que la France doit viser une réduction des dépenses "plus ambitieuse".
  • L?institution milite en faveur d'une correction des "dysfonctionnements du marché du travail qui entravent l'investissement, l'emploi et, en fin de compte, la croissance". Il appelle à "accroître la concurrence dans le secteur des services". Pour améliorer la compétitivité, le FMI se prononce en faveur d'un transfert des charges salariales vers la TVA plutôt que vers la CSG. Car d?après lui, "transférer le coût des allégements de cotisations patronales vers les taxes indirectes (TVA par exemple) aurait plus d'avantages économiques" qu'une augmentation de la CSG. Cette dernière pourrait n'avoir que des "effets temporaires" et accroître la pression fiscale sur les revenus du capital, estime le FMI.
  • Le FMI juge aussi qu'il faut "consolider les progrès importants qui ont déjà été réalisés en termes de stabilité financière, tout en assurant que l'épargne soit intermédiée de façon efficace alors même que les banques et les assurances s'adaptent aux nouvelles normes prudentielles".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2012 à 21:32 :
L'article du FIGARO est plus détaillé /
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/11/05/20002-20121105ARTFIG00502-competitivite-les-mesures-chocs-du-fmi-pour-la-france.php
a écrit le 06/11/2012 à 15:34 :
Je vois que ce forum de la Tribune a été investi par de fins économes éclairés !!!
a écrit le 06/11/2012 à 8:58 :
vérité en deça,mensonge au -dela....comment expliquer l'engouement des français pour obama au vu de son bilan:explosion de la dette,chomage,desindustrialisation???faites ce que je dis,pas ce que je fais...
a écrit le 05/11/2012 à 23:08 :
c'est qu'il faut faire le contraire. Chaque coup qu'elle l'ouvre, elle se plante. Pas étonnant que nos pays entrent en déliquescence avec des gens qui racontent n'importe quoi mais qui se retrouve à la tête du FMI, sont des mauvais ministres et instruisent des dossiers (ex Tapie) au détriment de sa propre nation, Le pire, j'ai raison.
a écrit le 05/11/2012 à 21:09 :
Petit message adressé à l'ancienne ministre de l'économie. Comment s'appelait-elle déjà. Oh.... Lagarde. Si c'est pas un hasard? Qu'est-ce qu'elle a foutu pendant son mandat pour que l'on en soit arrivé là?
a écrit le 05/11/2012 à 19:18 :
Entre parenthèses, il est écrit dans les statuts du FMI que la présidente étant française, elle ne peut faire des recommandations pour ce pays. Car Lagarde ne garde rien.
a écrit le 05/11/2012 à 18:55 :
je la trouve tres dur avec elle meme christine lagarde, car quand elle souligne ce que la France devrait faire, elle souligne d'autant ce qu'elle n'a pas lorsqu'elle etait ministre de l'economie de Sarkozy. les 10 dernieres annees ump ont ete catastrophique pour la France.
Réponse de le 05/11/2012 à 19:19 :
Evitez car quand, c'est du mauvais français, genre sabir franco-anglais.
a écrit le 05/11/2012 à 18:26 :
Qué compétitivité? Notre Parlement vote des déficits depuis trente ans. Notre Gouvernement gère à côté depuis trente ans. La France existe toujours. Tout va donc bien. OK?
Réponse de le 05/11/2012 à 19:22 :
Vous avez perdu l'esprit, 6 millions de chômeurs et 50% d'actifs pour des salaires et pensions qui vont plonger pour cause de déficit abyssal?
a écrit le 05/11/2012 à 17:35 :
Pour engager ces réformes nécessaires il faut beaucoup de courage, N.Sarkozy avait déjà sérieusement entamé ces réformes avec le succès que l'on connait.
Réponse de le 05/11/2012 à 17:50 :
Le résultat de la sarkologie c'est 1 800 milliards de dettes, 8 millions de travailleurs pauvres qui se lèvent tot pour gagner la misère, 5 millions de demandeurs d'emplois, 3 millions de chomeurs, 900 sites industriels, des cadavres dans les placards, l'innovation bousillée la France est 64ème mondiale !!! Fermez la les salrkologistes umpistes, vous avez assez massacré la Nation France.
Réponse de le 05/11/2012 à 18:19 :
Aucun allègement du mille feuille administratif, maintien des 35h, et la réforme des régimes spéciaux de retraites : ça coûte plus cher maintenant.
Sarko : grand diseux, petit faiseux, comme ont dit dans le Nord.
Réponse de le 05/11/2012 à 18:32 :
@rions: attendons de voir les prouesses de ce gouvernement. Rendez-vous pour fêter le premier an du quinquennat et tirer un premier bilan. J'ai bien peur qu'on assiste (depuis plusieurs mois d'ailleurs), à l'accélération de la décrépitude...
Réponse de le 05/11/2012 à 20:13 :
Oui Sarkozy Chirac Raffarin DeVillpein Fillon Accoyer ont précipité la France dans le déclin. Leurs méfaits ont duré 10ans, de 2002 à 2012 alors il faudra bien laisser un peu de temps aux gouvernants d'aujourd'hui pour relever le caca laissé par les UMP et l'ex Nouveau Centre ...
Réponse de le 05/11/2012 à 20:30 :
Vous n'imaginez quand même pas que nos bras cassés actuels vont réparer les bourdes de leurs prédécesseurs ? Ce serait postuler qu'un politicien peut être compétent. Or, s'il était compétent, il ferait un autre métier.
Réponse de le 05/11/2012 à 21:10 :
@Pitcho: de toutes facons ca ne peut pas être pire que ce qu'a fait Sarkoléon pendant cinq ans, qui est arrivé alors que les finances publiques n'étaient pas encore dans une situation catastrophique contrairement à ce qu'a trouvé Hollande en arrivant: hôpitaux en quasi faillite, des universités dans une situation très fragiles à la limite de la faillite, des projets gouvernementaux n'ont budgétés,etc....ca n'est donc pas en six mois que l'on peut redresser un peu la barre !
Réponse de le 05/11/2012 à 23:18 :
????? Mais enfin réveillez-vous cher ami, droite ou gauche la France n'a pas eu de budget équilibré et s'endette depuis 1974. Par contre je persiste et pense qu'inverser la courbe du chômage au bout d'un an comme promis par ce gouvernement qui enchaîne les bourdes et semble complètement pris de court, me semble fondamentalement illusoire. Je persiste également en affirmant qu'on assiste à une accroissement des signaux négatifs depuis quelques mois. J'espère me tromper...
a écrit le 05/11/2012 à 17:35 :
qu'entend-elle par :....." tout en assurant que l'épargne soit intermédié" ? ; je connais l'expression "financement intermédié" mais l'épargne intermédiée !!!!! c'est du jargon incompréhensible. Messieurs les journalistes de La Tribune, vous avez une explication à cette expression ? Merci
a écrit le 05/11/2012 à 17:21 :
Le 1° Janvier rentre en vigueur le traité européen. SI hollande-ayrault continue leur bla-bla-bla inefficace, ce seront l'europe et le FMI qui feront les réformes de structure indispensables qu'ils n'ont pas le courage de mettre en route. (Baisse importante des dépenses publiques, réforme du millefeuille territorial, baisse du nombre de fonctionnaires....etc...)
Réponse de le 05/11/2012 à 17:47 :
L'europe est un machin fou, ce machin est bon à dissoudre. CA IRA MIEUX APRES. Le FMI, il n'a aucun pouvoir aucun budget sans les Etas. et donc le FMI doit aussi etre DISSOUT le plus vite sera le mieux parce que inutile.
Réponse de le 05/11/2012 à 19:34 :
Pourqui pas mais d'abord commencez par mettre de la "compétitivité" chez nous en réduisant drastiquement le nombre de députés, de Sénateurs, de memebres du Conseil d'Etat. Mettre fin aux retraites viagères après un mandat de 6 mois, tous à la carte orange ou crate SNCF, réduire significativement le nombre des 36 000 commmunes en les regroupant en commuanutés de communes et en mutualisant les moyens et charges...Plus d'avion présidentiel systématique, développer les visio-conférences pour réduire l'effet carbone aussi, etc etc...L'Europe demande aussi des parlements moins étoffés pour de multiples raisons dont unabandon progressif de souveraineté surement...
Réponse de le 05/11/2012 à 19:38 :
Traité qui sera mis à la poubelle à peine reçu... les dépenses passent à 58, la question c'est l'alignement, les allemands sont à 46 et à l'équilibre. Quand le déficit aura été traité alors nous serons dans la vérité. Triplera-t-on les impôts plus la compétitivité à payer? De quoi parlons-nous? Les politiques, c'est du vent, ils font de l'argent sur le malheur des autres. En quoi la situation s'améliore. Les allemands, eux, sont à l'équilibre...
Réponse de le 05/11/2012 à 19:41 :
Pas l'europe, certains élèves, près du radiateur... l'Etat français a mis en place une machine infernale à paupériser! Méfiez-vous que l'Europe du Sud part en déficit chronique et que ça nous coûter les yeux de la tête!
a écrit le 05/11/2012 à 17:11 :
ah la revoila la gr mére MAIS ferme la
ta fait quoi avec sarko RIEN alors il est tant de te mettre en maison de redressement heeu de retraite ???
Réponse de le 05/11/2012 à 17:53 :
gigi, ces propos injurieux ne vous honorent pas...
a écrit le 05/11/2012 à 17:05 :
Ce que dit Madame Christine Lagarde, ex Ministre de Fillon brouillon, et de la Sarkologie, a toujours été d'une profonde vacuité.
Réponse de le 05/11/2012 à 18:23 :
Cette fine visionnaire n'avait-elle pas déclaré "la crise est derrière nous" ?
Et incité les travailleurs à utiliser un vélo au lieu de leur voiture, pour économiser l'essence (ceux qui résident à 50km de leur lieu de travail avaient bien apprécié).
Ah, la "french touch" !
Réponse de le 05/11/2012 à 19:55 :
Je vous trouve trop sévère, à l'époque des précédents, la TVA est passé à 20... je crois qu'on est à 7 au niveau national en amérique.
a écrit le 05/11/2012 à 16:59 :
Qui est responsable de la dégringolade de la France depuis 10 ans ? Qui a été ministre des finances?
a écrit le 05/11/2012 à 16:59 :
Réduction à 122 députés de l'Assemblée Nationale, réduction aussi à 22 Sénateurs et suppression des rémunérations du Conseil d'Etat et du Conseil Constitutionnel.
Arrêté des véhicules de fonction pour les Ministres, suppression des retraites pour les députés qui n'ont pas été réelus, gel pour les autres.
Regroupement en Communatés de Commune, et réduction du nombre de communes qui passe de 36 000 à ....à trouver pour faire des économies.
Pour la compétitivité proposition est faite de rendre le gouvernement plus compétitif, et les ministres sans résultats à l'issue de leur mandat, ne s eprésentent plus aux fonctions régaliennes, quittent la politique pour la durée de leur mandat précédent. Carte orange pour tous les élus franciliens et carte SNCF pour les autres, financée à parité par leurs deniers propres. Réunions par téléconférence y compris dans les ommets internationaux de "représentation"...L'avion présidentiel reste au sol ! Cela fait déja un bon paquet d'économies rélaisées non? Sans toucher au pouvoir d'acaht des français ni les taxer davantage...Enfin ce que j'en écris, c'est du bon sens et tiré de la calculette.
Réponse de le 05/11/2012 à 20:35 :
Banco ! Où est-ce que je signe ? Vous avez juste oublié un détail : suppression de la rémunération à vie pour les ex-présidents de la République. Après tout, on n'indemnise pas les chômeurs à vie, non ?
Réponse de le 05/11/2012 à 21:02 :
Je signe ou ?
Réponse de le 05/11/2012 à 21:06 :
Ne te présentes pas pour les élections présidentielles... Tu cours un risque de mort! Sinon je voterais pour toi! 100% avec toi!
Réponse de le 05/11/2012 à 22:29 :
La France (mais c'est pareil de l'autre côté des frontières) est un pays de veaux, de gauche et de droite, que l'on mène à l'abattoir, sans aucun problème.
Le seul fait qu'un type qui tape dans un ballon puisse gagner des centaines de milliers d'euros par an, qu'un ex-président (nous en avons 3 en rayon) nous ponctionne des centaines de milliers d'euros par an, etc, etc, etc, devrait suffire, dans les conditions désastreuses qui sont celles que nous connaissons aujourd'hui (des personnes de 70 ans fouillent les poubelles pour trouver quelque chose à manger), A PROVOQUER UN MOUVEMENT CONTESTATAIRE DE TRES GRANDE AMPLEUR. Il n'en n'est rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :