UMP : le programme économique très "décomplexé de "la Droite Forte"

C'est la motion "Une Droite Forte" qui est arrivée en tête, lors de l'autre scrutin interne à l'UMP du dimanche 18 novembre. Animée par deux jeunes militants, Guillaume Peltier et Geofroy Didier, "Une Droite Forte" se veut une droite "totalement décomplexée". Son programme économique et social prévoit le retour à la semaine des 40 heures, la baisse des allocations chômage, une TVA sociale, la baisse des effectifs dans les fonctions publiques, etc.
Guillaume Peltier, Copyright Reuters
Guillaume Peltier, Copyright Reuters

Quelque peu éclipsé par le psychodrame sur la présidence du mouvement, un autre vote était également organisé dimanche 18 novembre au sein de l'UMP. Celui sur les motions qui doit permettre de représenter (en fonction de leur poids respectif) les différents courants au sein des instances du parti. La reconnaissance officielle de ces mouvements, un engagement de Jean-François Copé, aura attendu dix ans. En effet, leur existence était inscrite dans les statuts fondateurs du parti en 2002 mais sans réelle concrétisation jusqu'ici.
Et, surprise, c'est la motion "La Droite Forte" qui est arrivée en tête avec plus de 27% des suffrages, devant la Droite Sociale de Laurent Wauquiez (soutien de François Fillon) qui totaliserait 21,7%.


Guillaume Peltier, un ancien FN rallié tardivement à l'UMP

"La Droite Forte" est animée par deux jeunes militants UMP qui commencent à se faire une place au soleil, au grand dam des barons de l'UMP qui leur reprochent une certaine esbroufe en privilégiant davantage la forme que le fond et, surtout, de vouloir tirer à eux l'héritage sarkozyste.
Guillaume Peltier, d'abord. 36 ans, chef d'entreprise, responsable UMP de la 1ère circonscription d'Indre-et-Loire. Il a commencé à militer au Front National, avant de rejoindre le MNR de Bruno Mégret lors de la scission avec le FN en 1998. Puis il se tourne vers le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers dont il deviendra numéro 2 et responsable de sa campagne présidentielle en 2007. A cette époque, il n'avait cesse de dénoncer "la fausse droite" et son candidat Nicolas Sarkozy... Avant de rejoindre l'UMP en 2009 et de devenir le plus parfait zélateur du Président de la République. Il deviendra même porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2012. Geoffroy Didier, ensuite. 36 ans également, cet avocat est conseiller régional d'Ile-de-France. Il fût coordinateur de la "cellule riposte" de Nicolas Sarkozy durant la dernière campagne.
Les deux hommes ne cachent pas leur côté "droite décomplexée", ils ont soutenu Jean-François Copé contre François Fillon dans la lutte pour la présidence de l'UMP. Leur programme économique et social (qui comporte une vingtaine de mesures) affiche la couleur, en voulant "porter la parole des sans-grade du capitalisme". Un mélange de mesures étatistes et libérales.


Retour aux 40 heures... payées 45 heures

Par exemple, "La Droite Forte" propose d'augmenter la durée légale du travail en instaurant sur cinq ans la semaine des 40 heures payées 45 heures (à la place des 35 heures payées 39 heures aujourd'hui). Selon le programme , "En échange de cette augmentation du temps de travail de 5 heures par semaine, les salariés seraient payés davantage par un système mixte d'actionnariat dans l'entreprise et de rémunération nette". Elle propose aussi  "d'accompagner les chômeurs le plus rapidement possible vers l'emploi". Il s'agirait d'accorder une "prime au travail" de 50.000 euros à toute PME qui embauchera un chômeur en CDI.
Sur le plan fiscal, la Droite Forte prône une obligation pour les banques de prêter en priorité aux PME, lorsqu'elles affrontent une difficulté et que leur modèle économique est viable, à hauteur de 50% des montants apportées à celles-ci par l'entreprise depuis sa création.
Il s'agirait aussi de  "révolutionner et assouplir le Code du travail en permettant aux accords d'entreprise de se substituer progressivement à celui-ci. Il conviendrait aussi d'instituer un contrat de travail unique où les droits des salariés augmenteraient avec le temps. Bien entendu, comme le reste de l'UMP, la Droite Forte milite pour une baisse du coût du travail, via l'instauration d'une TVA anti-délocalisation qui permettrait de faire "peser sur les importations une partie des cotisations aujourd'hui payées par les entreprises".


L'Etat et les collectivités doivent acheter "local"

L'Etat devrait aussi s'engager à "une stabilité fiscale pour les PME de moins de 250 salariés pour au moins cinq ans".
Par ailleurs, l'Etat et les administrations devraient aussi être contraints "à acheter au moins 50% de produits fabriqués dans l'Union européenne ". Et ce dispositif serait étendu aux collectivités territoriales qui devraient acheter pour au moins 50% dans leur région.
La Droite Forte se propose aussi "d'aligner tous les régimes publics sur ceux du privé : le régime de retraite, les jours de carence, les cotisations chômage ou encore les tarifs des hôpitaux publics". A cet égard, s'agissant des retraites, le courant Droite Forte milite pour l'instauration d'un âge de départ légal à la retraite à 65 ans pour une retraite à taux plein. Quant aux allocations chômage, il s'agirait de rétablir leur dégressivité "afin de lutter contre les trappes à inactivité".
La Droite Forte veut aussi rétablir la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite mais " hors domaine régalien". Last but not least, il conviendrait également de contraindre les collectivités locales de plus de 30.000 habitants à réduire leurs dépenses de fonctionnement. Pour les y contraindre, il serait instituer une taxe progressive de 5% puis 10% sur les dotations attribuées par l'Etat à ces collectivités si elle ne respectent pas leur obligation. Reste à savoir ce que le nouveau président de l'UMP retiendra de ces idées, sachant qu'il devra également tenir compte des autres sensibilités du mouvement... Surtout après une victoire si étriquée.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 109
à écrit le 25/08/2013 à 20:08
Signaler
DETTE 2011 dette de 174 milliards de dettes an avec 7, 5 % de déficits budgétaire, BRAVO LES DONNEUR DE LEÇON Quelle est la dette publique française ? Fin 2012, le gouvernement estimait l'encours de la dette publique à 89.1% du PIB En 2011, au ...

à écrit le 24/11/2012 à 11:04
Signaler
C'est vraiment du grand n'importe quoi, en lisant ces lignes c'est probablement le seul fois ou je regrette Sarkosy.

à écrit le 21/11/2012 à 14:12
Signaler
L'UMP dirigé par Copé est devenu un simple clone du FN. L'UDI Borloo doit être content et pas sur que les centristes en 2017 rejoignent une droite qui baise les pieds d'une extrémiste de droite.

à écrit le 21/11/2012 à 11:58
Signaler
droit du sol qu'en est il?

à écrit le 21/11/2012 à 11:37
Signaler
Avec J.P. Copé au commande l'UMP est devenu le FN Bis. Heureusement, je vais pouvoir me rabattre sur l'UDI

le 21/11/2012 à 11:47
Signaler
ce parti udi est inegal nous allons le dissoudre

le 21/11/2012 à 12:35
Signaler
ah sa vous fait peur c un régal pour nous , mais enfin de compte au 2eme tour vous serais dans le méme panier de crabe LOL

le 21/11/2012 à 14:18
Signaler
Nous, les centristes indépendants (et ça ne s'appelle pas l'UDI, on est pas indépendant quand on est financé par l'autre. Le pouvoir a toujours été à celui qui a l'argent), avons déjà voté contre ce populisme aux dernières présidentielles et quand on...

à écrit le 21/11/2012 à 10:58
Signaler
"prime au travail" de 50.000 euros à toute PME qui embauchera (...) ... et bonjour la création d'entreprise qui touchera les primes avant ... de déposer le bilan 6 mois plus tard !!! ARRETEZ de faire passer les entrepreneurs pour des chasseurs de pr...

le 21/11/2012 à 13:34
Signaler
Bien d'accord avec vous, toutes les subventions arrêtées celacoute cher et déséquilibre le marché. Il vaudrais mieux une taxation tout compris de 30% .

à écrit le 21/11/2012 à 10:55
Signaler
14.28 % augmentation du temps de travail pour 15.3% augmentation de la rémunération : ça fera des heures sups moins chères pour les employeurs qui utilisent les heures sups (j'en suis), puisque jusqu'à 40h hebdo, elles ne seraient plus majorées ! mai...

à écrit le 21/11/2012 à 10:45
Signaler
Une "droite dure" ou une "Ultra droite" certainement. Une extrême droite ultra libérale avec un FN qui a fait un virage plus social, plus populaire, il y a effectivement une niche à prendre.

à écrit le 21/11/2012 à 10:09
Signaler
La connerie décomplexée, oui. Leur programme c'est du FN sans même se cacher, avec toutes les stupidités que ça implique (Haha les 50000? par tête de pipe en CDI, ils vont se gaver dans la distribution)

à écrit le 21/11/2012 à 10:03
Signaler
merci a l'ump d'avoir "introduit" la cfe,cotisation foncière des entreprises pour les indépendants.merci de vouloir protéger les régimes spéciaux.enfin un parti neuf et honnete

à écrit le 21/11/2012 à 10:02
Signaler
Certains disent que la France à la droite la plus bête du Monde. L'UMP le confirme : alors qu'aux USA le parti républicain s'interroge sur le rôle négatif des tea party l'UMP avec la droite forte invente le Tea party à la française. ce type de contri...

à écrit le 21/11/2012 à 9:48
Signaler
Je lis les commentaires sur ce sujet et je ne peux m'empêcher de dire que les gaullistes qui ne représentent plus que 12% dans les motions votées Dimanche, n'étaient pas et ne sont toujours pas à classer à droite, donc évidemment ils n'ont rien bousc...

le 21/11/2012 à 13:09
Signaler
Ce genre de proposition c'est pain beni pour la gauche. Qui peut approuver un tel programme ? Les inactifs, donc un maximum de retraites puisque pas concerne. Vous auriez pu aller plus loin dans votre programme : travail des enfants,suppression du r...

le 21/11/2012 à 14:22
Signaler
En Allemagne il n'y a ni SMIC, ni 35heures, ni grèves dans l'enseignement ou la Deutch Bhan comme en France, et elle se porte mieux que nous parce que décentralisée réellement, mais pas en trompe l'oeil comme en France, il y a des accords de branche...

le 22/11/2012 à 0:02
Signaler
Oui enfin en Allemagne le niveau de salaire est bien supérieur donc le salarié mieux payé est prêt a plus de sacrifices. Certes les syndicats sont plus réalistes que certains en France, mais ceci est valable aussi pour les patrons et les syndicats pa...

à écrit le 21/11/2012 à 9:39
Signaler
Décomplexé par rapport a qui, par rapport a quoi? Pour revenir en arrière, il suffit de dire non a cette Europe tendance fédéraliste et recentrer les relations européennes sur un confédéralisme. Mais au lieu de ça, vous revenez en arrière aux ordres ...

à écrit le 21/11/2012 à 9:38
Signaler
ce type PELTIER me fait penser à un type qui à pris le pouvoir en allemagne dans les années 30 sa vous glace le sang

le 21/11/2012 à 11:13
Signaler
@ gigi , vue son parcours je crains qu'il n' ait pas de patrie, faut lui faire confiance!!!!

à écrit le 21/11/2012 à 9:26
Signaler
La droite a eu 10 ans pour se débarrasser des 35h, or ils n'ont rien fait et proposer 40 payés 45 est carrément se f... de la gueule du monde, c'est juste un curseur qui se déplace. De la bonne démagogie La réforme de l'Etat et de la myriade d'élus ...

à écrit le 21/11/2012 à 8:52
Signaler
C'est un avant-avant-projet de programme,il faudra affiner et surtout réduire les primes d'embauches à 10%(5000 au lieu de 50000)...

le 21/11/2012 à 11:03
Signaler
une prime à l'embauche au départ me fait penser aux promos du gebnre "les 3 premières mensualités offertes ... et après, on se fait allumer !! Un employeur regarde à long terme, et ce qui l'interesse serait plutot une dégressivité des charges : plus ...

à écrit le 21/11/2012 à 8:45
Signaler
Droite ou gauche, tout est plié depuis longtemps en France. Il nous reste juste à essayer de vendre ce qui reste au Quatar ou à la Chine. Les partisans stupides se combattent encore apprement pour les miettes !

le 21/11/2012 à 9:00
Signaler
Entièrement d'accord. La clique au pouvoir n'acceptera jamais de laisser filer ses privilèges. C'est donc foutu. En attendant la mise sous perfusion de la BCE dans une dizaine d'années.

à écrit le 21/11/2012 à 8:30
Signaler
un classique de l'opposition à la droite: pointer du doigt sa "dérive droitiere". de gaulle, chirac, sarkozy,...ont tous été à un moment ou un autre traités de fasciste," d'ultra-liberal'' ou de reactionnaire. Copé ne va pas y échapper et c'est le je...

à écrit le 21/11/2012 à 6:50
Signaler
La TVA non, c'est contre la consommation! Voyez ce que fait le gouvernement de l'industrie automobile!

le 21/11/2012 à 11:08
Signaler
la consommation ne crée des emplois que dans les hypers et les sociétés de crédit , et augmente les importations (voir votre exemple de l'automobile !) !!! Il faut au contraire facilité la production par l'abaissement des charges sur l'emploi : on po...

le 21/11/2012 à 14:24
Signaler
Cher Monsieur, apprenez que les fonctionnaires cotisent au chômage depuis que Raymond Barre a institué une "Prime de solidarité" vers la fin des années 70, soit depuis plus de 40 ans !!! Désolé, mais l?idée est déjà prise, sans faire vraiment preuve ...

à écrit le 21/11/2012 à 5:52
Signaler
La droite a un problème parce que depuis VGE, Chirac a été réélu et pas Sarkozi alors qu'il n'y avait pas de division interne. La droite qui tire sur ses électeurs, ça je le comprends pas. Donc ils se démobilisent. Quand à la politique brouillon, on ...

le 21/11/2012 à 10:05
Signaler
Moi. Quelle est est votre idée ?

le 21/11/2012 à 10:46
Signaler
J'avais oublié de cocher "recevoir un email si qq'un répond au com". D'où cet ajout. JE suis sérieux. Sans avoir dans l'idée de "créer une grande force réunificatrice", je vous invite à répondre à ce message si vous souhaiter que l'on s'envoie qq mai...

à écrit le 21/11/2012 à 5:31
Signaler
Il faut surtout traiter l'injustice fondamentale de notre société: les salariés n'ont pas la sécurité d'emploi des fonctionnaires et n'ont aucune compensation pour cela. Nombre de familles finissent dans l'exclusion à cause de cela. De plus, il faut ...

le 21/11/2012 à 11:10
Signaler
avez vous déjà comparé le taux de suicide des salariés..; avec celui des indépendants ???

à écrit le 21/11/2012 à 3:17
Signaler
Punaise mais qu'est-ce que represente l'opinion de quelques milliers de gugus sinon une masturbation que j'hesite a qualifier d'intellectuelle. Mais on s'en fout ! C'est comme "l'election" du president de l'UMP, une goutte d'eau dans un ocean ! Que p...

à écrit le 21/11/2012 à 0:25
Signaler
Grâce a la "droite forte", F Hollande sera réélu dans un fauteuil! MERCI!!!

le 21/11/2012 à 8:25
Signaler
Si Sarko avait mené une politique de droite, on n'en serait pas là. Les gens qui se sentent une "sensibilité" "humaniste", "sociale", sont des cache sexes de la gauche. Comme l'a si bien affirmé Giscard ( probablement la seule chose valable de son se...

à écrit le 21/11/2012 à 0:22
Signaler
"augmenter la durée légale du travail en instaurant sur cinq ans la semaine des 40 heures payées 45 heures". Alors là, il va falloir m'expliquer parce que je ne comprends plus rien. La droite n'a eu de cesse d'attaquer les 35 heures payées 39, et voi...

le 21/11/2012 à 5:45
Signaler
En parlant de la durée légale du travail il faut justifier la réforme des retraites du privé et pas celle du public. C'EST SE FOUTRE DU MONDE !! Enfin, il faut expliquer pourquoi la France est le pays qui travaille le moins en Europe.

le 21/11/2012 à 8:47
Signaler
pas de réforme du public? répéter un mensonge n'en fera pas une vérité...C'EST SE FOUTRE DU MONDE !!

le 21/11/2012 à 9:20
Signaler
tout à fait d'accord hubert a trop pris de beaujolais nouveau il ne sais plus ce qu'il dit

le 21/11/2012 à 11:44
Signaler
Une reforme du public sera VRAIMENT aboutie lorsqu'enfin il n'existera plus de différence entre les 2 systèmes : d'ailleurs l'un devrait disparaitre pour rentrer dans le régime GENERAL : même droits, même devoirs, même cotisations !

le 21/11/2012 à 13:16
Signaler
facile de vouloir l'égalité maintenant que le temps c'est couvert; il ya 35 ans rentrer dans le public n'était pas un avantage mais un CHOIX: quasi plein emploi, meilleurs salaires dans le privé, déracinement pour travailler en région parisienne etc....

à écrit le 20/11/2012 à 22:30
Signaler
la droite vient de passer 10 ans au pouvoir, pendant lesquels la dette de la France a doubler, les comptes sociaux ont explosé, notre balance commerciale est passé de excédentaire à 70 milliard de deficit et ils viennent nous parler de droite forte.....

à écrit le 20/11/2012 à 22:28
Signaler
C'est bien, Hollande devra aller dans ce sens pour sauver la France, sauf si il y a une reprise surprise qui lui permet de tenir 4 ans.

à écrit le 20/11/2012 à 22:12
Signaler
Va falloir que l'UMP Droite Forte se partage les électeurs avec le FN en laissant en route 50 % des électeurs UMP. Ca va pas faire lourd pour de prochaines élections !!! Finalement Hollande aurait été élu sur un malentendu (Signe Copé) mais a obtenu...

à écrit le 20/11/2012 à 21:34
Signaler
Rassurez vous, la victoire ne Copé ne valide en rien la stratégie droitière de Sarkozy. Bien au contraire. Cette ligne défendue avec acharnement pas Buisson et qui doit redonner le pouvoir à la droite, n?arrive même pas à dépasser la majorité de la f...

à écrit le 20/11/2012 à 21:19
Signaler
La Droite forte, c'est....le FN. Le discours de monsieur Philippot, porte-parole du FN semble tout d'un coup raisonnable. L'UMP c'est donc 50% de Frontistes qui ne se sont jamais ignorés, et qui par lâcheté se cachaient dedans.

à écrit le 20/11/2012 à 21:19
Signaler
Rassurez vous, la victoire ne Copé ne valide en rien la stratégie droitière de Sarkozy. Bien au contraire. Cette ligne défendue avec acharnement pas Buisson et qui doit redonner le pouvoir à la droite, n'arrive même pas à dépasser la majorité de la f...

à écrit le 20/11/2012 à 21:09
Signaler
Poudre aux yeux et démagogie. L'UMP s'est tirée une balle dans le pied en écartant le seul homme ayant une stature, une expérience et une capacité de rassemblement d'homme d'état. Copé mènera l'UMP à l'échec à la prochaine présidentielle aussi sûreme...

le 20/11/2012 à 21:27
Signaler
Fillon a été le Premier ministre de Sarkozy pendant 5 ans. Que n'a-t-il agi autrement pendant ce temps ! Il serait autrement plus crédible aujourd'hui. Quant à imaginer que Fillon aurait pu "rassembler" sans avoir à réaliser ce que Mitterand a eu le ...

le 20/11/2012 à 21:42
Signaler
Mais je reconnais bien volontiers que Copé ne fera pas mieux !

le 21/11/2012 à 6:03
Signaler
Il a gouverné avec l'opposition contre ses propres électeurs... autant voter pour eux directement. On en connait qui ont fait de grandes écoles et qui n'ont jamais trouvé de travail, on aimerait bien savoir pourquoi?

le 21/11/2012 à 6:48
Signaler
Que l'UMP disparaisse c'est plutôt une bonne chose, c'est un PS bis. Ils prennent les salariés pour des vaches à lait dont ils démolissent les familles.

à écrit le 20/11/2012 à 21:00
Signaler
Le dernier paragraphe est comique: les principales communes concernées (dépenses de fonctionnement élevées et plus de 30000 habitants) sont ... dans les Hauts de Seine :)

à écrit le 20/11/2012 à 20:14
Signaler
merci monsieur copé de nous avoir débarassés du terne et fragile monsieur fillon!

le 21/11/2012 à 14:24
Signaler
je pense que Fillon a plus de chances que son adversaire élu par les militants alors que le préféré des sympathisants ( donc les plus nombreux) est Fillon..... vous vous trompez ! copé a l'arrogance d'un ambitieux décomplexé

à écrit le 20/11/2012 à 20:12
Signaler
Vous voulez un programme économique ? je vais vous en donner un : - Baisse des charges sur les entreprises de 50%, patronales et salariales, les salariés se verront leur salaire augmenté de 5%, et les entreprises recevront une bouffée d'oxygène. - F...

le 20/11/2012 à 20:56
Signaler
Pourriez vous nous poster votre liste de 6000 proposition ? Elle devrait intéresser tous les français !

le 20/11/2012 à 22:27
Signaler
Super Einstein votre programme ! Ca me semble un bon début ! Comme quoi ce qui manque, c'est le courage politique ....

le 21/11/2012 à 10:15
Signaler
J'en suis. Qu'en pense Florent, qui a laissé un msg un peu plus haut ? Ca vous tente que l'on s'envoie qq mails ?

le 21/11/2012 à 10:52
Signaler
Alors là, Einstein, chapeau! fermeté, hardiesse, transparence! votre programme devrait en inspirer plus d'un! économies, énonomies! devraient résulter de tout ce que vous avez énuméré, et il y en a surement encore...courage, fermeté., justice, mais q...

à écrit le 20/11/2012 à 19:30
Signaler
Hormis la prime de 50 k qui va créer des effets d'aubaine ce programme me semble aller dans le bon sens ... je rêve d'avoir un jour un jeune de moins de 40 ans candidat à la présidentielle , ça nous changerai de nos grabataires agrippés à leurs avant...

à écrit le 20/11/2012 à 19:12
Signaler
Travailler 40 heures, payées 45, même Hollande n'y avait pas pensé !!! Mélenchon dirait "payées 60" !!! De qui se moque-t-on ???!!! Qu'ils retournent garder les vaches en Indre et Loire...

à écrit le 20/11/2012 à 19:00
Signaler
Pour le nobel de l'econom ie ca va etre dur. remarque on savait deja que niveau calcul ils avaient une tendance a l'arrondi global et anticipe. Un nouveau concept tres tres effeicace ...

à écrit le 20/11/2012 à 18:57
Signaler
Il y a un certain courage, ou plutôt un courage certain dans ces propositions. Et à ceux qui critiquent je dirais : "regardez ceux du pouvoir qui font l'inverse et voyez où ça nous mène !"

à écrit le 20/11/2012 à 18:53
Signaler
LIBERAUX MAIS IL FAUT SUBVENTIONNER LES ENTREPRISES POUR LES EVITER DE COULER FACE A DES POTENTIELLES DELOCALISATIONS. FINALEMENT C'EST UN CAPITALISME CYNIQUE. LIBRE CONCURRENCE ET PARFAITE COMPETITION ... QUE LE MEILLEUR GAGNE.... EN FAIT CELUI QUI ...

le 20/11/2012 à 20:02
Signaler
Illisible.

le 21/11/2012 à 5:39
Signaler
La concurrence est biaisée pour deux raisons: les oligopoles qui font de l'entente sur les prix, cf l'affaire free et les monopoles qui font des billets de train à 150 euros, qui peut payer ça?

à écrit le 20/11/2012 à 18:43
Signaler
Une droite forte de circonstance qui veut piquer des voix au FN à défaut de pouvoir les avoir coté immigrés qu'elle a grandement contribué à faire installer en France. L'UMP doit éclater. Un nouveau paysage politique doit se dessiner dans ce pays av...

à écrit le 20/11/2012 à 18:33
Signaler
Une droite "forte" voudrait dire plus proche du FN, confusion entre salariat et actionnariat, rien sur les réformes structurelles de notre administration, des primes et donc augmentation du rôle de l'état dans la gestion de nos entreprises avec gabeg...

à écrit le 20/11/2012 à 18:20
Signaler
Faire sauter les seuils sociaux : la France est championne du monde des entreprises de 49 salariés !

le 21/11/2012 à 11:16
Signaler
+1000 idem our le seuil de 10 salariés !!

à écrit le 20/11/2012 à 18:07
Signaler
Rien sur le nombre de strates administratives, sur le nombre de députés et sénateurs, leurs avantages, pas grand chose sur la niche fiscale dom-tom. Bref, ça manque de courage, tout ça.

à écrit le 20/11/2012 à 17:53
Signaler
Cette droite "forte" semble l'être surtout en gueule et ne me paraît pas assez crédible et forte (de larges soutiens) pour faire passer ses mesures; sur l'analyse, certaines partent de postulats erronés: par exemple, la TVA dite sociale pénalise tous...

le 20/11/2012 à 18:22
Signaler
Il ne faut pas oublier l'autre versant de la TVA sociale : la baisse des charges pour les producteurs. La TVA sociale est parfaitement neutre pour les producteurs locaux.

à écrit le 20/11/2012 à 17:49
Signaler
Très fort en économie cet UMP : en 5 ans le précédent gouvernement a fait passer la dette de 1200 milliards à 1700 milliards soit +41,7% : belle performance (qui d'ailleurs nous met dans la merde aujourd'hui). Et comme pour la Grèce, la droite a dépe...

le 20/11/2012 à 18:19
Signaler
La droite aurait "transféré l'argent vers ses petits copains ou les multinationales" : des exemples pour étayer cette affirmation ? Rien qu'un seul serait suffisant...

le 20/11/2012 à 19:06
Signaler
il suffit de lire larticle sur Copé de Wikipedia qui n'est pas la bible pour s'interroger sur ses activités dans Dexia par exemple, ou ses activités dans le projet de fusion GDF suez par exemple...

le 20/11/2012 à 19:44
Signaler
La dette de l'Etat hors plan de relance de 300Md a augmenté moitié moins pendant les 5 ans que la dette des collectivité à 90% de gauche. Pendant 5 ans le nombre d fonctionnaire de l'Etat a baissé quand celui des collectivités toujours 90% à gauche a...

le 21/11/2012 à 8:33
Signaler
@pour ta culture : pour l'exemplarité en matière de gestion des finances publiques il faut effectivement décerner un prix spécial du jury à PAtrick Balkany, pourfendeur s'il en est, de la dépense publique, et qui est le maire de la ville la plus ende...

le 21/11/2012 à 11:47
Signaler
Au lieu de vous balancer des "y a pire exemple dans l'autre camp", vous feriez mieux de vous mettre au boulot !! les "c'est la faute aux 35h" de sarko étaient aussi ridicule que les "c'est la faute au gouvernement précédent" de Moscovici aujourd'hui ...

à écrit le 20/11/2012 à 17:44
Signaler
"40 heures payées 45 heures " Le probleme en france c'est le cout du travail pas la productivité

le 20/11/2012 à 18:45
Signaler
Faux, un chinois travaille 40 fois moins chère de toute manière. On peut payer le français un kopeck, cela ne changera rien.

le 20/11/2012 à 19:00
Signaler
Faux, le coût du travail, les charges qui pèsent sur lui sont bien l'élément principal de la non-compétitivité !

à écrit le 20/11/2012 à 17:43
Signaler
Enfin ! il était temps que se couple UMP-FN ne cache plus son homosexualité aux français. A quand le mariage civil ?

à écrit le 20/11/2012 à 17:38
Signaler
obligationd'avoir valeurs chretiennes pour obtenir carte idendite

le 20/11/2012 à 17:47
Signaler
la France est un pays laique et je m'étonne de cette mention contraire à la constitution même si cela vous déplait....

à écrit le 20/11/2012 à 17:37
Signaler
pourquoi ne pas l avoir fait avant ?hein l equipe a sarko fillon et consorts .ça aurait été plus facile et moins douloureux mais ça c etait avant !!!! fallait en avoir , on avait la chtat c est tout

le 20/11/2012 à 18:59
Signaler
Vous oubliez certainement tous les pouvoirs obscurs (régions, départements, haute fonction publique, EN, syndicats, etc.) bastions de la gauche et qui ont fait systématiquement obstacle à toutes les réformes tentées par le gouvernement Sarkozy.

à écrit le 20/11/2012 à 17:15
Signaler
Il faudra surtout que les paroles soient suivies d'actes parce que les annonces du genre: << Moi président...>> on connait !

à écrit le 20/11/2012 à 16:49
Signaler
Je ne me reconnais plus dans cette droite qui veut faire comme le FN mais qui n'est pas le FN. C'en est une pâle copie. Je me désolidarise de l'UMP dirigé par un arriviste clivant et agressif. Je ne me retrouve plus dans ces idées et ces pratiques. J...

le 20/11/2012 à 17:37
Signaler
il vous faut construire un nouveau parti plus proche de l'ex UDF que l'UMP a complètement cassé avec Jacques Chirac (RPR) puis Sarkozy; je n'ai jamais été UMP mais je vous comprends et vous accepte ayant toujours trouvé Copé arrogant et vaniteux, prê...

le 20/11/2012 à 18:22
Signaler
Mesurée par TNS-Sofres, la cote de popularité de Jean-François Copé plafonne à 26% au mois de novembre chez l'ensemble des Français, contre 44% pour François Fillon. Comment expliquer un niveau aussi bas pour celui qui est désormais président du prin...

le 20/11/2012 à 18:24
Signaler
Cassis, pour retrouver votre "droite" préférée, allez vite vous inscrire au PS... ou mieux, chez Mélenchon.

le 20/11/2012 à 21:03
Signaler
@ MIMOSA: par nature, l'électorat des adhérents de l'UMP n'est pas représentatif de celui des sympathisants et encore moins de l'ensemble des français...

le 21/11/2012 à 9:12
Signaler
Enfin il y a des alternatives: MoDem, UDI, Alternative Libérale, etc... Comme disait Frêche (grand politicien de gauche qui a corrigé l'élite PS): "Quand je fais une campagne, je ne la fais jamais pour les gens intelligents [...], je fais campagne a...

à écrit le 20/11/2012 à 16:46
Signaler
"L'Etat et les collectivités doivent acheter local". Et moi qui croyait qu'on parlait d'un parti de droite... alors les collectivités et l'état doivent agir comme des subventions déguisées?

le 20/11/2012 à 16:57
Signaler
En meme temps le mec est un ancien du fn,et la droite ressemble de plus en plus au fn.Donc pas etonnant que le programme ressemble a celui du fn et reprenne certaines de leurs idees

le 20/11/2012 à 17:40
Signaler
oui certaines de leurs idées sectaires, sauf pour l'Europe que Marine rejette curieusement ?? l'identité nationale et leur propagande nous ont tous assommés juqu'à la chute de Sarkozy trop axé sur l'extrème droite....

à écrit le 20/11/2012 à 16:43
Signaler
il y a de bonnes idées sauf pour le chômage dégressif déja que ce n'est pas grand chose . Totalement d'accord pour les fonctionnaires leurs boulots n'est pas plus dure que dans le privé pourquoi devrait-il avoir des avantages comme cela ?

le 20/11/2012 à 17:09
Signaler
en Angleterre , cest 880? maxi par mois quelque soit le salaire précédent , et un an maxi ,je crois ! pas étonnant que le chômage y soit si faible , parce que lesgens se précipitent pour prendre n'importe quel boulot , même à temps partiel , beauco...

le 20/11/2012 à 17:39
Signaler
Et en Angleterre il y a beaucoup plus de travailleurs pauvres (tous les petits boulots sont payés en-dessous du SMIC, quand on connait le prix de la vie notamment a Londres), les gens n'ont pas les moyens de se soigner, d'etre propriétaire, les inéga...

le 20/11/2012 à 17:45
Signaler
si les gros fonctionnaires ont d'énormes avantages, la majorité des petits et moyens ne sont pas à envier vraiment... beaucoup de petits traitements chez les agents administratifs, de maigres retraites, pas de 13ème mois, pas de participation, pas de...

le 20/11/2012 à 17:54
Signaler
Pour être un précaire, j'adhère a votre solution, tout le monde a égalité avec la même indemnisation (équitable mais pas au dessus du SMIC comme certains), comme cela on luttera contre les assistés, ceux qui attendent la fin pour chercher du travail ...

le 21/11/2012 à 11:24
Signaler
@mimosa : alors ces "petits et moyens"fonctionnaires seront favorables à la mise en place d'un contrat unique (type CDI résiliable sous conditions) et d'un régime général (charges égales, système de retraite égale, jours de carence égaus, etc ..) vra...

le 21/11/2012 à 14:21
Signaler
ne soyez pas sectaire ; la fonction publique ce n'est pas le Pérou !! mon amie ex secrétaire administrative à Bercy : 42 ans de cotisations , 1200 euros de retraite mensuels, pas de quoi faire des envieux ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.