Le camp Fillon repart à l'assaut de l'UMP

 |  | 771 mots
Lecture 4 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters / iTele</small>)
Eric Ciotti, directeur de campagne de l'ex-Premier ministre, a affirmé que trois fédérations (Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna et Mayotte) avaient été oubliées dans le calcul final. D'après lui, leur intégration permettrait à François Fillon de l'emporter de 26 voix.

>>> DIAPORAMA Suivez en direct le fil rouge de l'élection de la présidence de l'UMP

Décidément, l'élection à l'UMP tourne au vaudeville. Alors que Jean-François Copé a été élu hier à la présidence de l'UMP après d'interminables délibérations, le camp Fillon, que l'on pensait résigné, a finalement fait parler la poudre. Ce mercredi, lors d'une déclaration solennelle à l'Assemblée nationale, c'est Eric Cioti, le directeur de campagne de l'ex-Premier ministre, entouré des députés fillonistes Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, qui a sonné la charge. Selon eux, les votes de Nouvelle-Calédonie, Mayotte et Wallis et Futuna ont été omis du total proclamé, et leur prise en compte ferait gagner l'ancien Premier ministre.

D'après Eric Cioti, l'intégration des résultats de ces trois fédérations offrirait 26 voix d'avance à leur champion. En guise d'argument d'autorité, le président du Conseil général des Alpes-maritimes a argué que le président de la commission électorale interne (Cocoe) Patrice Gélard "a lui-même reconnu cette erreur lors d'un échange téléphonique avec François Fillon en fin de matinée".

De l'"intox" pour les Copéistes

Dans la foulée, François Fillon a demandé dans un communiqué à Alain Juppé, le président fondateur de l'UMP, "d'assurer de façon transitoire" la direction du parti "afin de trouver les voies et moyens de sortir de l'impasse". L'intéressé aurait accepté cet intérim : "Evidemment, Alain Juppé a dit oui", a assuré au JDD un membre de l'équipe de François Fillon. Toutefois, selon Le Monde, Alain Juppé dit "avoir besoin de réfléchir" à la proposition de l'ex-Premier ministre. Reste que, réunis autour de François Fillon au Musée social (VIIe arrondissement), 110 parlementaires fillonistes ont prévenu : si Jean-François Copé refusait de céder sa place à Alain Juppé, ils menacent de quitter le parti. Reste qu'en fin d'après-midi, Alain Juppé a expliqué sur Twitter qu'il ne prendrait la présidence par intérim que si les deux camps étaient d'accord, ce qui n'est pas le cas pour le moment :

 


Mais pour sa part, Patrice Gélard a assuré que la Cocoe "ne pouvait plus revenir" sur cette décision. "Nous avons rendu les résultats publics lundi soir. C'était une décision de la Cocoe et les deux parties étaient parfaitement au courant. Dorénavant, toute contestation doit être adressée, le cas échéant, à la commission des recours".

De son côté, Jean-François Copé a assuré sur BFM dans l'après-midi qu'"il n'y a pas de problème, on ira devant une commission de recours s'il le faut". Il a réitéré cette position lors d'une conférence de presse au siège de l'UMP en début de soirée : "Il appartient donc à M. Fillon, s'il le souhaite, de faire (...) ce recours et alors seront réexaminés la totalité des bureaux de vote." Dans la même veine, un copéiste confie à La Tribune que "les fillonistes devraient faire un recours officiel, or ils s'en gardent de bien". Et de juger que la man?uvre de François Fillon était "de l'intox".

La bataille des JT

La bataille s'est poursuivie dans la soirée dans les "20 heures". Invité au JT de TF1, François Fillon a expliqué qu'il comptait renoncer à la présidence de l'UMP. D'après lui, il y a une "fracture politique et morale" au sein du parti. Toutefois, il a demandé "qu'Alain Juppé constitue une équipe et nous propose une sortie de crise pour qu'on puisse régler cette question de façon collégiale". François Fillon a indiqué qu'il ne déposerait pas de recours devant la commission interne de l'UMP, arguant qu'il n'avait "pas confiance" en son "indépendance". "Si personne n'écoute ce qu'on demande, alors oui je déposerai un recours devant la justice", a-t-il cinglé.

En parallèle, Jean-François Copé était l'invité du JT de France 2. Il a réagi aux propos de l'ex-Premier ministre de manière outrée : "Je ne peux pas imaginer qu'il aille à une telle extrémité. Les militants ont voté, les résultats ont été proclamés." Avant de s'accrocher aux statuts de l'UMP, qui prévoient un recours auprès de la commission interne.



_______

 

>>> DIAPORAMA Suivez en direct le fil rouge de l'élection de la présidence de l'UMP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2012 à 12:55 :
En tout cas si j'étais électeur dans une fédération "oubliée" je rendrais ma carte tout de suite ! comment peut on imaginer qu'une commission électorale oublie de comptabiliser certaines fédérations ! c'est lamentable
a écrit le 22/11/2012 à 12:40 :
et en corse ,ils ont voté pour qui?don copé ou don fillon?
a écrit le 22/11/2012 à 12:13 :
Comment espérer gouverner un pays lorsque l'on n'est même pas capable de faire une addition.
Quant à l'allusion de Vanoir à CDG, euh............ce n'est paut être pas le meilleur modèle.
a écrit le 22/11/2012 à 12:00 :
Au moins pour nous faire 900 milliards de dettes ils étaient d'accord.
Réponse de le 22/11/2012 à 13:58 :
et quand on pense que leurs copains socialistes trouvaient que ce n'était pas assez...
Réponse de le 22/11/2012 à 17:55 :
Ah bon ? Ce n'est pas ce que j'ai entendu.
a écrit le 22/11/2012 à 11:29 :
Décidément, je confirme que je n'irai plus voter, devant cette lamentable situation: ou est tu CDG?
a écrit le 22/11/2012 à 10:59 :

discredit total des politiques ..
a écrit le 22/11/2012 à 10:49 :
A l'ère du numérique; un vote de 170000 personnes je ne comprends pas ?? ou plutôt si......
a écrit le 22/11/2012 à 10:47 :
Le candidat de la "fraude décompléxée" va-t-il s'accrocher à son siège de president de l'UMP ou laisser Juppé mettre en oeuvre le plan ORSEC pour remettre l'UMP sur ses pieds ? .....
Réponse de le 22/11/2012 à 17:57 :
Un grigou pareil, on connait la réponse. Écoutez le Revue de Presque de ce matin, c'est édifiant !
a écrit le 22/11/2012 à 10:29 :
Copé doit démissionner : il a été incapable d'organiser un vote dans des conditions normales, il est soupçonné de triche, il n'arrive pas à maintenir le rassemblement du parti.
Réponse de le 22/11/2012 à 12:37 :
ouais mais fillon a une santé trop fragile,il vaut mieux copé,tant pis s'il a triché,c'est qu'il est vraiment motivé,donc on peut l'embaucher
Réponse de le 22/11/2012 à 17:58 :
Fillon n'est plus candidat à la présidence, tout ce qu'il demande, c'est qu'on dégage le tricheur.
a écrit le 22/11/2012 à 10:13 :
Je me suis retrouvé projeter en cours de récréation avec leurs enfantillages. Aucune dignité dans la défaite, au moins Sarko à su partir dignement "devant les médias".
Réponse de le 22/11/2012 à 17:59 :
Dans la défaite de qui ? On ne sait même pas qui a perdu en dehors de l'UMP ! D'accord pour Sarko, du moins la partie visible, mais comme c'est vraisemblablement lui qui a organisé en partie la remontée fantastique d'Harpagon, ça relativise son mérite.
a écrit le 22/11/2012 à 8:22 :
Une droite et un centre droit divisé, une gauche explosée façon puzzle, des extrêmes droite et gauche complètement à côté des réalités du monde économique actuel. Vive le bordel français, rien n' a changé depuis les Gaulois et Astérix.
Réponse de le 22/11/2012 à 18:13 :
Je pense que vous surestimez le poids réel de la pluralité dans la « gauche plurielle ». La réalité du pays serait plutôt actuellement un parti socialiste hégémonique et sans opposition vraiment solide. S'il fait mine d'être empêtré dans l'opposition, c'est parce qu'il ne veut pas que ça apparaisse avec trop d'évidence.
a écrit le 22/11/2012 à 5:54 :
La démocratie, c'est cause toujours ; la dictature, c'est ferme ta gueule ! Où en est on à l'UMP ?
Réponse de le 22/11/2012 à 18:13 :
Ils tentent une synthèse.
a écrit le 22/11/2012 à 5:51 :
Ce Coppé a les dents longues. Plutôt que de relancer une nouvelle élection, il s'accroche aux branches. Lamentable.
Réponse de le 22/11/2012 à 18:14 :
C'est le bonobo qui se moque des bobos !
a écrit le 22/11/2012 à 2:27 :
Fillon ventilé!
a écrit le 22/11/2012 à 2:24 :
je ne suis adhérent d'aucun parti ... mais une fois que la commission electorale s'est prononcée, et ce, avec l'aval des représentants des 2 parties, je ne comprend pas que l'on remette en cause la décision, si ce n'est devant les instances de recours prévues !!! ainsi, si vous perdez un jugement aus assises, par exemple pour défaut de prise en compte d'une preuve essentielle, vous devez faire un recours en appel, mais vous ne demandez certainement pas au juge initial de revenir sur sa décision ...! Je me trompe ?? en tout cas, ça augure mal de la confiance que ce parti demandera aux français à l'avenir, si au sein de leur propre parti, ils ne se font pas confiance !!! (et c'était la même chose pour ségolène Royal et martine Aubry au PS, ou Le Pen et Megret au FN !!!)
Réponse de le 22/11/2012 à 18:16 :
Oui, vous vous trompez parce que la commission électorale a reconnu elle-même ce matin s'être trompée. Autrement dit, elle a reconnu que sa décision était la mauvaise. Quant à faire un recours devant cette commission, c'est impossible puisqu'elle rendrait la même décision, pour les mêmes raisons qui l'on conduite à se « tromper » la première fois.
a écrit le 21/11/2012 à 23:43 :
Il a mis un bazar sans nom à la mairie du 7° pour s'imposer.
On voit aujourd'hui que c'est un grand manipulateur, assoiffé de pouvoir et prêt à tout.

Ce qui est le plus rigolo c'est qu'il pleure parce que les militants de l'Outre-Mer n'ont soit disant pas tous voté mais tout le monde se souvient-il de comment le Gvt FILLON a maltraité l'Outre-Mer qui n'a jamais tant souffert qu'avec lui. Le chômage a explosé, les entreprises sont mortes à tour de bras !
Alors ça fait bien rire de le voir s'émouvoir pour les DOM quand on sait qu'il s'en est bien foutu pendant 5 ans.
Réponse de le 22/11/2012 à 1:49 :
L'important est que le vote soit exact donc la position de Fillon est correcte, sinon c'est ne pas respecter les électeurs. Quant à Copé en tant que secrétaire de l'Ump il a utilisé le parti pour sa pub et son soutien et c'est un pro-Copé à la tête de la Cocoe, le moins que l'on puisse dire est que ce sont de drôles de cocoes ! Si Copé était honnête il accepterait d'emblée de revoir le comptage total par respect des électeurs, mais il n'est pas honnête, c'est un sinistre ambitieux qui ne vaut donc rien.
Réponse de le 22/11/2012 à 11:55 :
Comme tous les politiques de premier plan TOUS, faut s'en remettre les Mendès-France les Delors et les Barre c'est fini.
a écrit le 21/11/2012 à 23:23 :
Le gateau doit être bon pour se disputer le plus gros morceau, c'est désolant de voir ce spectacle, elle est belle la politique que ce soit de droite ou de gauche les voraces n'ont plus de retenue.
Réponse de le 22/11/2012 à 1:46 :
Tout le monde sait qu'il faut prendre le parti si on veut avoir des chances pour devenir le candidat à la présidence.
Réponse de le 22/11/2012 à 10:06 :
Ce sont surtout les seconds couteaux qui s'accroche pour ne pas perdre leur place au chaud à l'UMP, grassement payée par le contribuable. Plus particulièrement ceux et celles qui ont perdu aux législatives, le comportement de Morano est tout simplement pitoyable, un summum de vulgarité !
a écrit le 21/11/2012 à 22:09 :
J'ai vu les 2 blondes de Copé à iTELE: elles sont pitoyables les mères Morano et Rosso Debord, 2 filles de l'est à l'ouest...
a écrit le 21/11/2012 à 20:58 :
Chauuuud Cocoé ! Chaud chaud chaud Co Co-pé !
a écrit le 21/11/2012 à 20:45 :
Déjà que l'on a un président élu sur un malentendu ; voilà qu'à droite ils font de même. Ce serait risible si ce n'était ces gens là qui ont notre destin entre leurs mains.
Réponse de le 21/11/2012 à 23:45 :
Pourra t on m expliquer un jour ou est le malentendu de l election d Hollande?
Réponse de le 22/11/2012 à 4:29 :
C est un truc de droite,,tu peux pas comprendre. Je t explique: tu fais des elections et apres tu contestes les resultats avant la deliberation finale et apres aussi. Te bile pas, moi non plus je comprends pas mais c est comme ca chez eux. Une autre planete, je te dis :-)
Réponse de le 22/11/2012 à 5:25 :
C'est pas moi qui le dit, c'est Jean-François Coppé. Voir sa déclaration sur LCP : http://www.lcp.fr/videos/reportages/142500-jean-francois-cope-hue-parle-de-malentendu-pour-l-election-de-francois-hollande
Réponse de le 22/11/2012 à 5:57 :
Le malentendu, c'est qu'on le croyait compétent...(lol)
Réponse de le 22/11/2012 à 9:45 :
Le malentendu c'est surtout le DROITE FORTE !
La droite forte en démocratie
LA droite forte en décompte de bulletins
La droite forte en cohésion
LA droite forte en acte désintéressé de ses plus hauts responsables
La droite forte en gestion des finances publiques (LEvallois, ville la plus endettée de France)
Grâce à la droite forte les comiques, les vrais, sont de retour.
Merci
Réponse de le 22/11/2012 à 18:21 :
Le « malentendu » n'est dû qu'à ce phénomène de projection qui émaille toutes les déclarations de Jean-François Copé depuis une semaine maintenant. A chaque fois qu'il s'exprime et quel que soit le sujet, il ne parle que de lui. C'est un tout petit Mac Beth...
a écrit le 21/11/2012 à 20:45 :
Arrêtons la mascarade! Non seulement il ne peut y avoir réconciliation mais si on regarde précisément les doctrines des différentes parties, l'UMP doit disparaître. Les Fillonistes sont plus proches de l'UDI et la droite forte du FN. Les différences sont désormais flagrantes et inconciliables. Fillon doit rejoindre Borloo avec la moitié des députés de cette sensibilité pour former un grand parti de centre-droit rassembleur et prometteur. Copé et son discours populiste limite nationaliste aura toute sa place au Front National. L'espace entre ses deux formations est trop restreint pour l'existence d'un parti politique de premier ordre viable.
a écrit le 21/11/2012 à 20:40 :
Je ne souhaite pas avoir Fillon ni Copé qui sont des incapables indignes et avec un ego qui est contraire a une position de président de parti
a écrit le 21/11/2012 à 20:21 :
On se marre. En Afrique, il y a aussi des élections ou les candidates annoncent sa propre victoire....excellent spectacle!!!!!
Réponse de le 22/11/2012 à 0:01 :
oui,mais la, l'armée ivoirienne n'interviendra pas pour chasser le recalcitrant et pour soutenir et mettre en place ,celui qui se dit vainqueur.
cela montre que l'ump aurait mieux fait de s'occuper mieux de la france que de s'occuper de conflits interieures de certains pays.
a écrit le 21/11/2012 à 20:16 :
Fillon a raison. Il ne peut pas laisser un parti si important aux mains d'un escroc comme Copé. C'est ça la fracture morale, entre les justes et les escrocs, entre les républicains et les autres, entre le bien et le mal.
Réponse de le 21/11/2012 à 20:22 :
C'est un peu manichéen mais il y a de ça quand-même.

Cependant, derrière Copé, il y a l'escroc en chef qui tire les ficelles.
Réponse de le 21/11/2012 à 22:48 :
Je l'admet volontier. Mais d'un autre côté, ils ont simplement "oublié" 3 fédérations complètes. Comment peut on oublier les siens de la sorte ? Il ne s'agit pas de passer sous silence les voix des autres, mais celles de sa propre "famille" politique, de ses amis politiques. Avec des amis comme ceux là, pas besoin d'ennemis ...
Réponse de le 21/11/2012 à 23:22 :
Je n'ai eu aucun commentaire positif sur le travail de Fillon de la part de ceux ayant collaboré de près ou de loin avec Matignon. J'ai de Fillon, comme beaucoup de français je crois, l'image d'une personne posée et responsable. Mais ça, c'est une image. Et concernant l'élection à l'UMP, je pense qu'il vaut mieux un chef vindicatif qu'un personnage qui n'a fait que s'effacer comme un fidèle second.
Réponse de le 22/11/2012 à 2:02 :
Si Fillon était si mauvais que vous le dîtes, pourquoi l'a-t-on gardé si longtemps premier ministre ? Et pourquoi a-t-il été si souvent ministre sous différents gouvernements et occupé d'autres fonctions d'Etats depuis si longtemps ? On ne peut pas en dire autant de Copé
a écrit le 21/11/2012 à 19:52 :
Pourquoi ne pas mettre en place un nouveau vote ? Ce serait plus clair et plus démocratique.
Réponse de le 21/11/2012 à 21:30 :
Oui, c'est vrai, c'est comme pour l'Europe, quand on vote "contre" on gagne le droit de recommencer jusqu'à ce qu'on vote "pour", alors l'UMP...
a écrit le 21/11/2012 à 19:33 :
Les manchots de Terre Adélie viennent de redonner l'avantage à Copé ! 73 voix qui avait été oubliées par la Cocoe...
Réponse de le 21/11/2012 à 20:21 :
Ca ne compte pas, ils votent à main levée !
Réponse de le 22/11/2012 à 12:38 :
non ça c'est le fn
Réponse de le 22/11/2012 à 13:24 :
exact, vote à main levée avec le bras tendu à 45°...
a écrit le 21/11/2012 à 19:24 :
Copé porte une lourde responsabilité en n'écoutant pas les autres 50% du parti
a écrit le 21/11/2012 à 19:17 :
Je ne croyais pas que c'était possible, mais là François F. et ses amis font plus fort que Ségolène. Pourtant, elle a des années d'expérience et cultive ardemment son talent, mais là il va falloir qu'elle trouve quelque chose d'immense pour reprendre la main !
Réponse de le 22/11/2012 à 2:10 :
Copé fait mieux que Martine Aubry au Congrès de Reims ! Il trouverait un job aisément dans un clan sicilien !
a écrit le 21/11/2012 à 19:15 :
Il est quand même rigolo le président de la cocoe:
Le président de la Cocoe, la commission de contrôle interne de l?UMP, est revenu mardi sur le scrutin agité de l?UMP.
« Il n?y avait pas l?habitude de ce type d?élection à l?intérieur de l?UMP. Par contre il y a des traditions historiques dans certaines fédérations qui font que la fraude faisait partie des habitudes historiques », a expliqué Patrice Gélard.
Cependant le sénateur de Seine-Maritime a rejeté la possibilité de remettre l?élection en cause.
« Il y a peut-être eu de la fraude à tel ou tel endroit. Elle n?a été prouvée nulle part », affirme-t-il. « Quand on additionne les revendications [?], on s?aperçoit que tout cela se neutralise », a-t-il ajouté
a écrit le 21/11/2012 à 19:03 :
Cela fait 3 jours que je ne regarde plus les Guignols, les originaux sur les JT sont beaucoup plus comiques!
a écrit le 21/11/2012 à 18:52 :
Pendant ce temps-là l'Asie avance, elle va nous dévorer...
http://www.tdg.ch/front/buzz/Le-Usain-Bolt-a-quatre-pattes/story/20216607
Réponse de le 21/11/2012 à 20:23 :
Bravo pour le hors sujet !
a écrit le 21/11/2012 à 18:49 :
Toutes ces pantalonnades "médiocres en politique sont lamentables , désastreuses! "Moi, moi, moi ! " c'est à vous dégouter d'écouter qui que ce soit sans penser légitimement perdre son temps(Alberto Eiger psychiatre, extraits du livre "petit traité des perversions morales" ) " L'image la plus courante du cynisme, avidité) politique, est celle du politicien qui utilise n'importe quel moyen pour parvenir à ses fins...s'il a des responsabilités et des charges publiques, il est prêt à tout, pour rester au pouvoir : le secret, le mensonge,la violence illégitime exercée contre les citoyens, l'utilisation à son profit des imperfections et des failles de la loi, tout est justifié à ses yeux, son principe, c'est la raison d'état, c'est à dire: La SIENNE !....(...)...le cynisme est passé maître dans l'art de faire croire régulièrement aux peuples qu'il a été 'trop gâté", et qu'il faut dorénavant accepter les contraintes ! Le cynisme est un bon moyen pour accéder au pouvoir, est plus pacifique que le coup "d'état ou guerre civile...la ruse est plus efficace que la force, plus difficile à prouver...." Le peuple est il complice de cet état de fait ? " "tout dépend de la vigilence des citoyens..."......Toute ressemblance avec de hautes personnes politiques présentes ou passées, ne peut etre que pure coincidence......A méditer
a écrit le 21/11/2012 à 18:31 :
Pour se prétendre etre la "Droite Républicaine" , il faudrait quand meme déja organiser des élections dignes de ce nom et pas des magouilles électorales
Réponse de le 21/11/2012 à 19:16 :
qui peut faire confiance à ce clan pour diriger le pays ?
a écrit le 21/11/2012 à 18:21 :
Comme dans une république bananière.
Réponse de le 21/11/2012 à 22:16 :
L'UMP a inventé la République Chocolatière.
Réponse de le 22/11/2012 à 13:25 :
Je vous recommande les barres fourrées au cocoe !
a écrit le 21/11/2012 à 18:17 :
ils ont oublier les kerguelens , madagascar,
Réponse de le 21/11/2012 à 18:33 :
Quand l'avance n'est que de 100 voix, oui les votes de n'importe quelle île compte. Ce n'est pas si compliqué au XXIème siècle de comptabiliser l'ensemble des votes sur les territoires français.
a écrit le 21/11/2012 à 18:10 :
ces trois départements d'outre mer sont si loins et si petits que la Cocoe ( si si ça existe) a omis de les intégrer dans le décompte final. Oubli volontaire ou pas, c'est fâcheux pour ladite commission. Sa crédibilité est pour le moins sujette à caution. On est dans du grand n'importe quoi. Au fait s'il advenait que fillon soit déclaré vainqueur au final, "la fracture politique et morale" serait elle encore d'actualité ? en toute logique oui, mais alors c'est copé qui pourrait la reprendre à son compte !!! bonjour l'ambiance mais juré promis ces gens là s'adorent...
a écrit le 21/11/2012 à 18:00 :
Je suppose que le plan de Copé et ses potes a été de ne pas faire d'histoire sur les votes de Nice - à la surprise générale -, mais de supprimer des votes ailleurs en pensant que ça ne se verrait pas. C'était bien joué, vu que les autres n'ont effectivement pensé qu'à Nice, au moins sur le moment.

Bien entendu, il est désormais exclu que je puisse voter un jour pour M Copé, une fraude de ce niveau c'est totalement inacceptable.
Réponse de le 21/11/2012 à 18:52 :
de quel fraude parlez-vous? si j'ai bien compris il serait possible qu'il existe une erreur mais cela n'est ni certain ni du fait de copé. Ce qui est curieux c'est l'absence de recours pour l'instant, quand à l'hypothese que l'histoire de nice aurait fait oublier le reste au clan fillon c'est vraiment faire preuve de credulité. En tout cas je suis tres déçu de tout ce remu-menage provoqué par mon candidat Fillon et il portera une lourde responsabilté sur un eventuel retentissement negatif. Si un jour je dois aller revoter pour lui se sera à reculons.
Réponse de le 21/11/2012 à 19:23 :
Fillon a raison : pourquoi toutes les voix des militants n'ont-elles pas été comptabilisés (ceux de 3 fédérations dans les Dom Tom) ? Copé manipule et c'est lamentable de sa part.
Réponse de le 21/11/2012 à 20:54 :
@ @Claude34: je trouve que votre réaction fait montre de beaucoup de candeur. M. Fillon veut faire le ménage dans son parti et je le comprends très bien pour ma part. Mani Pulite à l'UMP !
Réponse de le 21/11/2012 à 23:43 :
J'ai du mal à croire qu'il ne s'agisse que d'une erreur honnête, un tableur c'est assez facile à utiliser pour faire les additions dans un tableau normalement ... Quelqu'un y croit vraiment ?

Je pense que le fait d'avoir vite validé les résultats de Nice (à la limite à la surprise générale) est quand même un élément à charge, surtout que maintenant ils veulent réexaminer cela comme par hasard (ce qui est un quasi aveu de Copé que de nouveaux changements doivent être faits dans les chiffres pour qu'il reste en tête).
a écrit le 21/11/2012 à 17:53 :
fillon se prepare deja pour 2017 ce sera peut hollande qui mettra tout le monde d'accord, sous estimer hollande serait une grave erreur pour la droite - François 1er (tonton) a bien fait deux mandats, pourtant au début des annees 80 la situation de la france n'était pas si brillante que ça
a écrit le 21/11/2012 à 17:42 :
Qu'est ce qu'il attend Fillon pour déposer un recours ? On a l'impression que cela lui fait peur!
Réponse de le 21/11/2012 à 20:28 :
Si vous êtes dépouillé dans la rue par le commissaire de quartier, vous foncez au commissariat pour déposer une main courante ?
Réponse de le 22/11/2012 à 1:19 :
Sauf s'il a fait pire et qu'il risque dans prendre pour plusieurs années.
a écrit le 21/11/2012 à 17:38 :
Il paraitrait qu'un petit caïd aurait volé des pains aux chocolats à des électeurs des DOM-TOM.
Réponse de le 21/11/2012 à 20:28 :
On a déjà son signalement: il ressemble à Louis de Funès !
a écrit le 21/11/2012 à 17:20 :
Ces gars sont incapables de compter 150.000 bulletins de vote sans se tromper et ont dirigé le pays pendant 10 ans : on comprend pourquoi nous sommes au bord du gouffre
Réponse de le 21/11/2012 à 17:55 :
ah oui ils peuvent critiquer le ps( dont j'ai pas voter non plus) c avec des rigolo de ce genre que la france a été gérer ONT CROIT réver alors que l'ont arrete avec les critique sur la gauche il sont en maternelle c type de l'ump
a écrit le 21/11/2012 à 17:18 :
Copé aurait triché ? Quelle surprise ! Un tel arriviste.
Réponse de le 21/11/2012 à 20:29 :
Oui mais... Copé est-il l'organisateur de tout cela ou seulement le lieutenant d'un caïd ?
a écrit le 21/11/2012 à 17:04 :
La Cocopé est-elle la commission d'une fraude "décompléxée " ?
Réponse de le 21/11/2012 à 17:44 :
ou alors la fraude forte ? à défaut de droite "forte"
Réponse de le 21/11/2012 à 20:31 :
Dix-sept ans de droite, tout le reste de travers !
a écrit le 21/11/2012 à 17:03 :
En tant que putschiste manifeste, Jean-François Copé devrait être radié de l'UMP.
a écrit le 21/11/2012 à 17:03 :
La médiocrité de la classe politique française éclate enfin aux yeux de tous. Un président socialiste incompétent, hésitant, incapable de mettre en place les réformes de structures du pays. Une opposition de centre droit, sans talent et sans projet clair. Des extrêmes gauche et droite complètement à côté des réalités. Le fiasco général est en route.
Réponse de le 22/11/2012 à 2:16 :
...et des français qui depuis des décennies votent selon leurs petits intérêts et des promesses plutôt que de choisir les candidats les meilleurs, passés souvent aux oubliettes depuis.
a écrit le 21/11/2012 à 16:57 :
Tout cela nous donne enfin la vraie raison de l'état désastreux des finances publiques: on savait déjà que l'ex ministre de l'enseignement ne savait pas faire une règle de 3, mais nous apprenons aujourd'hui que nos députés sont incapables de faire des additions...
a écrit le 21/11/2012 à 16:54 :
s'ils veulent le rassemblement il faut une présidence intérimaire seule solution honnete mr copé ne pouvant juge et candidat ou alors l'ump va exploser
a écrit le 21/11/2012 à 16:50 :
Fillon a ecope,c'est tres bien comme cela.
a écrit le 21/11/2012 à 16:47 :
incapables de bourrer les urnes proprement l'ump!lamentables.martine et ségolène avaient montré plus de talent
Réponse de le 22/11/2012 à 1:16 :
Vous oublier bien vite que le camp de Ségolène avait tellement bourré les urnes dans les DOM-TOM qu'il y avait 30 000 bulletins de plus que de militants socialistes inscrits au parti.
Lorsque les deux parties on commencés à parler de recours en justice, leur camarades les ont vite stoppés et c'est celle qui à le moins bourré les urnes qui a été proclamée victorieuse.
Alors dans le lamentable je pense que les socialistes sont loin devant.
a écrit le 21/11/2012 à 16:36 :
Grand démocrates a l'UMP. Incapables d'organiser un vote. Incapables d'en assumer le résultat. Bref la droite la plus gauche de l'UE? Si c'est ça nos élites ça m'étonnes que l'on soit pas encore au niveau des Grecs.
Réponse de le 21/11/2012 à 16:56 :
Entièrement d'accord, d'une inefficacité rare nos politiques.
a écrit le 21/11/2012 à 16:34 :
heureusement que cela ne se passe pas à Abidjan et la aucune armée étrangere ne viendra déloger le recalcitrant.
quelle triste spectacle donne ce parti qui veut donner des leçons de democratie à la terre entiere.
on peut dire que c'est l'arroseur arrosé.
Réponse de le 21/11/2012 à 22:06 :
La force Licorne va exfiltrer Copé de son bureau de président de l'UMP....
a écrit le 21/11/2012 à 16:33 :
Ci cela est vrai, la cocoé est vraiment en dessous de tout, ne pas comptabiliser les voix d'outremer révèle soit du mépris soit de l'incompétence.
Réponse de le 21/11/2012 à 17:03 :
C'est pour cette raison qi'ils ne sont plus en poste,dans tous les mandats.
Et pourquoi donner autant d'ecrits à ces retraités ou en passe de l'etre au jour de l'élection,qui avec 300 mille ISF,s'accrochent avec désespoir aux avantages acquis ou à venir.
Il n'est pas étonnant que la France soit OUT
Réponse de le 21/11/2012 à 17:06 :
Pourtant il a l'air sympa le papy de la cocoe ! Dans une rapide interview sur C dans l'air, il reconnaissait que les statuts de l'UMP n'était pas adaptés pour une élection à plusieurs candidats...et puis c'est un spécialiste du droit soviétique !
Réponse de le 21/11/2012 à 17:19 :
Oui mais le papy était pressé de rentrer se coucher.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :