Chômage : au plus haut depuis 13 ans

 |   |  204  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le chômage a encore augmenté au troisième trimestre selon l'Insee. Il frôle désormais les 10%. Ce sont les jeunes qui trinquent le plus.

Comme une rengaine, le chômage a encore augmenté au troisième trimestre. Selon l'Institut national des statistiques (Insee), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,1 point en trois moi. Il frôle désormais les 10% à 9,9% de la population active en métropole. En comptant les départements d'outre-mer, il atteint même les 10,3% de la population active. Selon l'Insee, 2,826 millions de personnes sont au chômage en France au sens des normes du Bureau international du travail. 

Les jeunes trinquent

Ce sont les jeunes qui trinquent le plus avec une hausse de 1,4 point. Le chômage des jeunes actifs de moins de 25 ans atteint désormais 24,2%. L'inexorable montée du chômage, mesurée par l'Insee depuis cinq trimestres, renvoie la France à un niveau de dégradation sans équivalent depuis treize ans, lorsque qu'au troisième trimestre 1999 ce taux était au même niveau. Le chômage accuse sur un an une hausse de 0,7 point de pourcentage.

3,6 millions de personnes souhaient travailler

Plus généralement en France métropolitaine, 3,6 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi, selon les normes du BIT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2012 à 13:02 :
Le premier fabricant de chômage c'est le Français lui-même de par ses achats.Mais bon, tant qu'on lui prête des euros pour soutenir les économies étrangères autant en profiter non?
a écrit le 07/12/2012 à 14:41 :
Sur l'emploi, le gouvernement doit justifier qu'il n'applique la règle du droit au travail. De la même manière pour la santé publique, on nous parle de 15 milliards de gabegie d'une part et de déremboursements des médicaments d'autre part. En quoi est-ce du bon travail? En quoi est-ce du bon travail que de faire une TVA alors que l'on dépense des sommes astronomiques pour faire des fêtes. Prenons l'exemple de la fête des franciliens 500 000 euros.
a écrit le 07/12/2012 à 14:31 :
Le régime spolie la jeunesse puisque le taux d'emploi est bien supérieur aux autres catégories. Ce qu'il faut poser comme question c'est pourquoi on forme des illétrés? 20% par an... le gouvernement doit s'expliquer. Pourtant la population n'a-t-elle pas dépensé beaucoup d'argent? Est-il d'utilité publique d'avoir des politiques qui font fortune dans l'administration. On dit j'aime pas les riches, mais on s'en fourre plein les poches...
a écrit le 07/12/2012 à 13:59 :
Une économiste , sérieuse , nous interpelle :
personne ne semble-t-il n'a encore réalisè que nous devenons et sommes un nation zombie...,sur le plan économique, incapable de réduire le niveau de notre dette.Les marchés nous prétent à un tarif de "divinité immortelle".ils pensent que nous allons pouvoir payer les intérèts éternellement........
Combien de temps cela peut-il-durer?
2013 SERA UNE ANNEE CRUCIALE
a écrit le 07/12/2012 à 9:32 :
l'europe c'était le tandem allemagne+ farnce qui tirait l'ensemble et finançait le sud. La crise s'accentue (parlons plutôt d'absence de gestion et d'erreurs stratégiques), et donc il faut pédaler plus fort. Mais la france qui a "la chance énorme" d'avoir la plus grosse dépense improductive a donc la capacité de se relancer sans emprunt en redéfinissant les organisations et dépnses qui vont permettre de dépenser moins tout en ayant de meilleurs résultats, descend du tandem et se range du coté des cancres en ne voulant pas toucher à la dépense mais en empruntant encore plus, et en accusant l'Allemagne qui paye pour tous ! il ne faut pas chercher midi à 14h ni accuser la marque du vélo, il faut que le tandem refonctionne et que la france se relance par la baisse des dépenses, et on a une chance de s'en sortir. Le reste (spéculation..) n'est que les conséquences de cette absence de gestion. Et la chasse aux sorcières ne résout rien, on s'enfonce et on va devenir le tiers monde, les autres vont passer devant. Encore faudrait il des politiques gestionnaires et non les rois de la dépense et de la taxe, ça c'est la mort certaine
a écrit le 07/12/2012 à 8:00 :
L?Europe, surtout du sud, se vide de son sang.
Du à l?énorme excédent commercial allemand (16 Milliards par mois, je répète : PAR MOIS, en moyenne et ceci depuis 17 ans) l'Euro est surévalué pour la plus part des autres pays de l'Union monétaire. Cela favorise les importations et pénalise les exportations, de la le déficit de la balance commerciale de la plus part des pays de la Zone Euro dont la France, le chômage en général mais surtout des jeunes et les déficits budgétaires qui en découlent par manque à gagner.
Pire encore, les bénéfices réalisé par les entreprises allemandes dans les pays déficitaires de la Zone Euro sont en grande partie réinvestis en dehors de celle-ci, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétique, ce qui en fait n'est autre qu'une fuite de capitaux légale. Consequence, le centre politique et économique se déplace vers l'est, plaçant ainsi l'Allemagne au centre de celle-ci.
Le chômage surtout des jeunes qui en découle oblige beaucoup de jeunes hautement qualifiées à chercher fortune sur d'autres continents, ce qui est non seulement une la tragédie humaines mais équivaut à un drainage de cerveaux qui à long terme s?avérera tragique économiquement pour toute l'Europe.
Il faut revoir les traités pour pouvoir arriver à une plus grande convergence des économies de la zone Euro et à une répartition horizontale du travail entre les pays membres si nous voulons réussir l'Europe.
a écrit le 06/12/2012 à 19:36 :
à force de faire des caricatures des entreprises par ceux du public qui n'y ont jamais mis les pieds, le secteur privé c'est un million de PME dont les patrons gagnent que 2 à 3 fois le smic, qui se sacrifient en période de crise parceque leur fierté c'est créer la richesse et développer l'emploi. N'en déplaise au robespierre de la politique, je veux dire mélanchon qui ne rève que de couper des têtes, (mais sénateur avec 140 000 euros de caisse noire par an comme les autres !!! démago facile et schizo) et tous les mauvais politiciens qui ne savant que dépenser et taxer, pauvre france,mal barrée !
a écrit le 06/12/2012 à 19:31 :
la solution au chomage est trés simple, comme l'a déjà dit marion : comme l'ont fait les pays qui réussissent : suéde, québec..il faut baisser d'au moins 30% la dépense publique qui plus est la plus élevée d'europe et avec les plus mauvais résultats, et sans toucher aux prestations publiques, donc moins d'impots, plus de pouvoir d'achat, plus de capacité pour les entreprises à se déveloper, plus d'argent pour investir sur ce qui est réeellement porteur, on a des gains énormes possibles, l'exception européenne en dépenses (qui depuis 30 ans n'ont produit que 1700 millards de dette et l'étouffement complet de l'économie). c'est évident, reste à voir si on veut résoudre les problèmes ou gérer son électorat, etaux électeurs de faire les bons choix, ou le suicide collectif
a écrit le 06/12/2012 à 19:26 :
ça augmente dit sapin, et vous n'avez encore rien vu !! ils servent à quoi ? à stigmatiser toute le monde contre les employeurs les entreprises, ceux qui gagnent parce qu'ils prennent des risques, c'est vrai, les fonctionnaires de la politique ont salaire en emploi garanti et paye indépendante des résultats, mas étonnant que rien ne bouge ! en autriche, aucune contrainte de licenciement, et 4% de chomeurs ! et un turn over volontaire trés important, chez nous on veut la garatie de l'emploi et du salaire et rester toute sa vis à coté de son jardin ! cherchez l'erreur !
a écrit le 06/12/2012 à 18:50 :
il faut laisser partir a la retraite les personne qui on travailler 35 ans d equipe comme sa il laisseron place au jeune et egale moin chomage
a écrit le 06/12/2012 à 18:21 :
ce ne sont pas rigueur et économies qui vont créer du boulot ! la croissance est en berne aussi parce que les gens n'ont plus le moral et sont inquiets pour l'avenir ! pas drôle d'être jeune en ces temps , quel avenir ?
A QUAND LES GOUVERNANTS REDONNERONT LE MORAL AUX TROUPES ?
A QUAND UNE POLITIQUE DE GRANDS TRAVAUX ?
Réponse de le 08/12/2012 à 10:58 :
@ mimosa : vôtre commentaire est pertinent mais comment expliquez vous dans les régions concernés les travaux de construction d'appartement de route, voir des travaux de voirie, des travaux éventuel pour le tracé pour certaine ville du tramway, des améliorations des locaux pour les services admnistratif je sais que le chômage ne cessent d'augmenter, et le moral des jeunes et des moins jeune sont plus qu'inquiétant il y à bien de l'argent qui sont investit pour tout ces travaux, et ces embauches malgré que ces travailleurs soit très mal payé, redonnons gout au travail, et ce qui manque cruellement en France sont les vrais emploi il ne sert à rien de dévêtir jacques pour habiller pierre, quand le gouvernement aussi bien l'ancien que le nouveau auras cette politique de création de création de contrat bidon qu'à la fin l'employé homme ou femmes jeune ou moins jeune retournera à la case chômage, ce problème perdurera encore et encore.
a écrit le 06/12/2012 à 18:02 :
@ petiteemployeur, vous êtes psychologue du travail quand vous dites je cite : en effet plus que les indemnité ce qui rebute le plus ce sont les tracas administrativo-judiciaires qui s'accompagnent toujours de pertubations psychologique des 2 cotées, je me pose la question suivante faite vous partie du corps médicaux sociale ou de la médecine du travail, quand un patron veut licencier une personne il le feras sans broncher et sans remord quitte à payer des indemnités de licenciement.
a écrit le 06/12/2012 à 16:04 :
la competitivite, les charges, le niveau des salaires,...c'est bien d'en parler mais il me semble que ce n'est pas le frein principal à l'embauche pour des millions de petits employeurs potentiels comme moi. Beaucoup dans mes connaissance ont tout simplement eliminé la perspective d'employer quelqu'un de peur qu'il ne fasse pas l'affaire. Sans aller vers la solution de l'autriche( aucune contreinte pour licencier quelqu'un du jour au lendemain) on pourrait imaginer un systeme avec des indemnités obligatoires mais connues de tous dès le premier jour d'embauche, et sans possibilités de recours. En effet plus que l'indemnité ce qui rebute le plus, ce sont les tracas administrativo-judiciaires qui s'accompagnent toujours de perturbations psychologique des 2 cotés
Réponse de le 06/12/2012 à 16:27 :
tu roule en mercedes une villa a st remy de 15630000 euros faut pas pleuer sur un patropn
Réponse de le 06/12/2012 à 16:41 :
Employeur, @petitemployeur ? L'on sait que l'on ne juge pas professionnellement une personne en un jour, le coup de menton c'est terminé depuis les années 30. Il existe des structures de recrutement pertinentes sur lesquelles s'appuyer pour éviter les surprises. D'autre part l'apport fait par le travail d'un employé même mauvais permet au plus mal, en cas de problème, à l'entreprise de faire une opération blanche. Pas de quoi se noyer dans un verre d'eau.
Réponse de le 06/12/2012 à 17:02 :
le fait que le droit du travail fait perdre des milliers d'emplois à des petits employeurs potentiels n'est qu'un constat que je fais regulierement. Ma solution est certe discutable mais je ne comprends pas du tout la tonalité de votre réponse: en tout cas mon but n'était certainement pas "de faire pleurer sur un patron" mais plutot sur des emplois peu qualifié qui se perdent
Réponse de le 06/12/2012 à 17:14 :
@Corso
On voit que vous n'avez jamais mis les pieds dans une entreprise.
Réponse de le 06/12/2012 à 17:53 :
@ petitemployeur, vous savez maîtriser l'art et la politique des sociétés, mais au delà des mots et comme corso le dis si bien je ne pense pas que vous n'ayez jamais mis les pieds dans une entreprise, ou un commerce, ou un hôtel, vous vous appuyez sur des hypothèses qui ne valent plus grand chose dans cette société ou le rendement et l'argent est le nerf de la guerre, à moins que vous faites une étude sur les entreprises en France ? Qui sais........
Réponse de le 28/02/2013 à 14:36 :
j'opine du chef, le monde est partagé entre des gens diplômés, fainéants et incompétants et d'autres diplômés(ou non) pas forcément compétants au demeurant mais avec un tel dynamisme, une grande mobilité disponibilité, une telle soif d'apprendre qu'ils évoluent dans l'entreprise à vitesse grand-v. Et la pour un petit patron c'est la roulette Russe Sans doute la solution reste dans les coopératives d'employeurs usitées en Bretagne et en Vendée (ce qui explique certaines réussites) le mec (nana) est bon efficace il reste, il est nul on l'envoie ramasser les pommes de terre ou vider les sardines chez un autre patron, sil refuse raoust schnell, ça s'appelle un refus de travail ! Et qui sait il mettra peut'être son caractère d'abruti au recyclage pour pouvoir revenir.
a écrit le 06/12/2012 à 15:33 :
Le chômage est une IDEOLOGIE. Il est utile aux socialistes qui s'en servent comme tremplin électoral -on ne sait pourquoi ! - et il plaît à la droite qui en fait un critère d'ajustement en tirant à la baisse les salaires et en forçant sur l'immigration délirante sans objet. Malheureusement il n'est pas non plus jaugé convenablement par le Front National, la seule opposition crédible aux turpitudes actuelles du global-parti aux commandes en France depuis la dernière guerre mondiale. De ce fait cette idéologie contre nature perdure pour des recettes financières privées hyper capitalistiques de court terme et un coût effrayant désormais de moyen terme pour l'état. Nous arrivons à une situation aburde correspondant à couper la branche sur laquelle nous sommes assis. Il faut mettre à bas la vision sociale-capitalistique du chômage et organiser la fin définitive de ce fléau. C'est possible assez facilement, paradoxalement, mais surtout rentable.
a écrit le 06/12/2012 à 15:26 :
Hollande et son avatar (Ayrault) ont mis en place un environnement fiscal, règlementaire et psychologique populiste destiné avant tout à servir la soupe aux hébétés de gauche (syndicats, mélanchonistes, électeurs de le Pen, etc.), décourageant la prise de risque entrepreneuriale et l?investissement en actions et encourageant par défaut la rente et la pierre (il faut bien que l?épargne s?investisse quelque part). De plus, ils ont totalement abandonné le pouvoir monétaire à des banquiers centraux déflationnistes (ce qui garantit la baisse des taux nominaux). Les derniers krachs obligataires significatifs (USA 1994, France 1992) étaient liés à des erreurs grossières des banques centrales, soit sous la forme de frappes préemptives à contretemps contre la menace imaginaire de l?inflation, soit en une défense insensée d?une parité nominale fixe (pour faire monter les taux de chômage de leurs voisins). Ajoutez à cela la bulle sans cesse croissante des obligations du Trésor et l?incapacité des ménages endettés (et bientôt au chômage) d?emprunter à des taux bas sur 20 ans pour acheter de l?immobilier dramatiquement surcoté et vous aurez un avant-gout de ce qui attend le pays.
Réponse de le 06/12/2012 à 16:57 :
Tout ça en 6 mois de présidence ? Vous n'en faites pas trop ? Laissez moi répondre : oui !
a écrit le 06/12/2012 à 15:00 :
Sans réformes structurelles profondes (marché de l'emploi, compétitivité, secteur public, administration, fiscalité) la croissance et la création d'emplois ne repartira pas.
Le changement c'est maintenant, et on l'attend toujours.
Réponse de le 06/12/2012 à 18:24 :
Tant que les gens seront inquiets , pas de reprise, donc pas de retour de la croissance donc d'emplois ...
s'il fo encore réformer !! vous lasserez beaucoup de petites gens dont le budget est déjà serré , car vous n'apportez pas de réponse à celui qui a des fins de mois difficiles - les salaires sont déjà compressés, il fo redonner le moral aux troupes ....
a écrit le 06/12/2012 à 14:59 :
Et ce n'est que le début...Beaucoup de TPE PME vont mal et devront fermer ou licencier l'année prochaine :(
a écrit le 06/12/2012 à 14:28 :
Et encore bravo M. Hollande ! Un jour, la justice s'intéressera à la désespérance que vous installez vous et vos obligés en France . D'ailleurs , je n'ai jamais vu un socialiste pauvre !
Réponse de le 06/12/2012 à 16:59 :
Avez vous déjà vu un pauvre ? Et permettez moi de rassurez tout le monde : le désespoire n'est pas encore un délit (encore moins un crime). Rarement vu plus démago comme commentaire....
a écrit le 06/12/2012 à 14:11 :
A qui profite le crime? Vu la différence entre l'allemagne et les autres. Est-ce l'euro fort et la zone qui n'est pas optimale, alors le coupable c'est le fonctionnaire européen. Si c'est la compétitivité, c'est le gouvernement. Si c'est le laxisme, même chose, la perte de confiance. Les taux montent et on passe à l'austérité. Avons nous stimulé la croissance? Pas vraiment. Nous avons un tiers des diplomés sur le carreau. C'est le gouvernement qui veut faire le plus de mal possible!
a écrit le 06/12/2012 à 13:47 :
Ben, quand je lis tous ces commentaires, pas beaucoup d'optimisme! Et pourtant... Nous avons déjà par le passé dépassé les 12% de taux de chômage! Et on s'en est sorti, n'en déplaise aux pessimistes. Nous sommes certes dans une situation délicate, provoquée par des années de laxisme de la part de nos dirigeants, mais aussi de la part de chacun d'entre nous. Entre ceux qui attendent tout de l'Etat, et ceux qui n'en attendent rien, il y a un juste milieu à trouver. Et ce n'est pas en râlant (spécialité française...) ou en protestant que l'on changera quoique ce soit. Ce sera uniquement en se retroussant les manches, et en aidant son prochain dans la mesure de nos possibilités respectives, que l'on s'en sortira. Autrement dit, courage et solidarité, et on y verra rapidement plus clair!
Réponse de le 06/12/2012 à 15:00 :
Sauf que nous n'aurons jamais la croissance que nous avons eu début 2000 pour faire descendre le chômage ! La politique de Hollande va dans le sens inverse, elle taxe la création de croissance et d'emploi.
Attendez vous à bien pire en 2013 ! 2012 c'est rien à côté...
a écrit le 06/12/2012 à 13:41 :
Godzilla détruit tout sur son passage!
a écrit le 06/12/2012 à 13:37 :
Nous avons là un gouvernement de fascistes et de bourreaux!
Réponse de le 06/12/2012 à 13:54 :
Non tout simplement de fonctionnaires énarques socialistes surs de leur dogme. ce qui revient au même.
Réponse de le 08/12/2012 à 14:48 :
@florent : ouvrez un dictionnaire ou une encylopédie...ça ne mord pas !
a écrit le 06/12/2012 à 13:13 :
Cette situation, déjà difficile, va encore s'aggraver quand on sait le nombre considérable de faillites et de redressements judiciaires cette année. Du jamais vu. Plus d'avenir pour nos jeunes et il est à craindre hélas un nombre accru de suicides. (Livre idéaliste d'une jeunesse désabusée "les corps indécents"). Il eut fallu prendre prendre les dispositions adéquates en temps utile (droits de douane etc.), il y a plusieurs années, pour ne pas en arriver là. La désindustrialisation a fait des ravages. Nous en payons le prix.
Réponse de le 06/12/2012 à 13:43 :
le francais a du mal a se lever tot le matin
Réponse de le 06/12/2012 à 14:01 :
iphone ,ipad,sms,et on en passe
Réponse de le 06/12/2012 à 15:02 :
La désindustrialisation n'est pas un problème si nous l'avions bien gérée. Mais les gouvernements de droite comme de gauche ont menti, ont fait durer à coup de millions des industries non rentables alors que ces millions auraient créé autant d'emplois et plus dans les services ou le tertiaire si on avait pris les bonnes mesures...
a écrit le 06/12/2012 à 13:11 :
On assiste à une guerre de tranchées gauche droite pour les places et au milieu les jeunes pour victimes pendant que le boomer fait la fete à ne rien faire, on a fait des planqués et le salarié lui est parti dans la misère...
Réponse de le 06/12/2012 à 15:00 :
@voire: fais déjà ton temps de cotisation et reviens nous parler des retraités planqués :-)
Réponse de le 06/12/2012 à 18:27 :
fini la guéguerre entre générations ! les aînés sont nombreux à aider leurs enfants et n'ont pas besoin de leçons de morale ! il n'y a pas que des retraités planqués , aussi beaucoup de modestes veuves et encore de petites retraites....
a écrit le 06/12/2012 à 13:06 :
C'est les boomers, y en a pas un pour rattrapper l'autre. Ne devraient-ils pas payer leur dette à la société?
Réponse de le 06/12/2012 à 13:59 :
Taxe en une fois de 30% sur le capital qui ne crée pas à l'emploi( Comptes en banque, Assurance-vie, Immobilier, Livrets d'épargne, Terrains etc...) voila le problème de la dette singulièrement allégé. Ils n'ont pas l'argent disponible ? Pas grave, ils vendent ! Cela permettra aux jeunes de s'installer. Un bon transfert entre générations, voila ce dont nous avons besoin.
Réponse de le 06/12/2012 à 14:32 :
generation de lezard
Réponse de le 06/12/2012 à 15:02 :
@camille: les retraités ont déjà payé et ont cotisé au moins 42 ans. Au lieu de pleurnicher tout le temps et de jalouser, il faut prendre son avenir en main !!!
Réponse de le 06/12/2012 à 15:23 :
Pour le 42 ans de cotisation, j'en doute fortement. Avec tous les plans pré-retraites qu'il y a eu, les retraites des régimes spéciaux et j'en passe, une minorité de professions libérales peut-être a cotisé ce temps là mais surement pas la majorité. Ensuite, ils n'ont pas cotisé suffisamment. Ensuite, je ne vois pas Camille pleurnicher mais relater un fait et poser une question.
Réponse de le 06/12/2012 à 15:27 :
une gene de un peu palmé
Réponse de le 06/12/2012 à 15:46 :
@celui qui répond: parce que tu crois que la CNAV donne l'argent comme cela ?? si t'as pas fait ton temps, t'es pas payé et si tu as atteint l'âge de la retraite sans tes 42 ans de cotisation, tu touches au prorata. et nos parents commençaient à travailler vers 14 ans. faut revenir sur terre au lieu d'attendre que ça vous tombe tout cuit dans le bec !!!!
Réponse de le 06/12/2012 à 16:38 :
C'est moi le @celui qui répond
Je crois que la France emprunte pour payer les retraites des fonctionnaires notamment. Je crois que certaines caisses de retraite sont pillées pour payer les retraités des régimes spéciaux. Donc ces 2 catégories au moins n'ont pas cotisé à hauteur de ce qu'elles touchent.
Merci, je suis bien sur terre contrairement à d'autres, persuadés d'être les meilleurs et traitant tous les autres de faitnéants et d'assités.
Vos parents ont peut-être commencé à travailler à 14 ans mais vous ?
Réponse de le 06/12/2012 à 16:50 :
PatrickB j appuirais celine en rappelant 1 que vous n avez pas COTTTISE!!! la retraite en france se fait par COMPENSATION donc vous avez certe acquis des droits, mais d une vos parents etaient moins nombreux et vos taux de cottisation au regard de ce que vous touchez etaient bien moindre!!!! l aveugle dans l histoire et les rois de faineant et spoliateur a la fois de leur parents et de leurs enfants c est VOUS!
a écrit le 06/12/2012 à 12:55 :
Pourtant il existe un droit au travail...
a écrit le 06/12/2012 à 12:51 :
Je me demande quelle ruse le gouvement va encore trouver le mois prochain pour ne pas dépasser les 10 % de chômage.
Réponse de le 06/12/2012 à 13:58 :
Dites pas n'importe quoi il en planque la moitié. L'entreprise doit elle financer l'élimination de masse?
a écrit le 06/12/2012 à 12:44 :
Les jeunes ont, selon les "sondages", voté pour François Hollande en majorité. Il ne tient qu'à eux de le remercier...
Réponse de le 06/12/2012 à 13:07 :
Aux législatives, il y a eu abstention.
a écrit le 06/12/2012 à 12:42 :
Les jeunes trinquent depuis toujours, seulement là ça soit un peu plus... un quart pour la France, la moitié pour l'Espagne etc etc. Cette Europe c'est Chronos qui dévore ses enfants. Cette société a inventé une monstruosité.
Réponse de le 06/12/2012 à 13:20 :
C'est un régime funeste... certains se payent la retraite à 54 ans, d'autres ont droit au chômage à vie, d'autre encore la sécurité à vie. Qu'est-ce qui est juste et qu'est-ce qui ne l'est pas?
a écrit le 06/12/2012 à 12:42 :
Merci les banquiers et les politiques, vous faites de nous des esclaves, moi j'ai vendu ma voiture, vidé mes comptes, et je travaille comme une fainéante d'esclave, à savoir à 2 km à l'heure. A la décharge de ces élites, on est en partie responsable de cela, en ayant accepté de nous endetter avec des crédits pour briller en 4x4 et faire reluire notre égo, en conclusion, j'ai aussi remboursé mes crédits. Joyeux noël à tous et à toutes.
a écrit le 06/12/2012 à 12:38 :
Bravo president, bravo Mr Sapin, les efforts de votre mediocrite portent leurs fruits !
a écrit le 06/12/2012 à 12:27 :
Le probleme c est que tout est lie: le chomage de masse tire les salaires a la baisse, eh oui contrairement aux dires de certains "le jeunesde 25-30 ans" s accrochent a leur taf, bien souvent payé en dessous de leur qualif, mais comme a la porte y a 15/20/30 chomeurs capable de faire le meme taf bah.... tu ferme ta gueule et tu "accepte" l obole, ajoutons a cela l inegalite homme-femme, accentuée par le fait que certains secteurs ont prefere tres longtemps justement emlpoyer des femmes car "on les payes moins" ca induit aussi une diminution du salaire moyen a l embauche, tu rajoute a ca la bulle immobiliere et toutes ses aides corolaires, les depenses induites pour aller bosser..... Tu te rends compte a cote de ca que l'etat continue sa course effrenee à l assistanat sous couvert du noble sentiment de solidarite.... tu constate que certains, car ce n est pas tous, qui connaissent bien les rouages au final ayant moins de charges que celui qui va bosser tous les jours.......C'est a se demander pourquoi on continue a se lever...... Pour beaucoup de ma génération on a mis de cote le "fonder une famille" au grand dam de mes parent qui voudraient bien avoire des petits enfants, (encore faut il pouvoir assurer leur education), oublie aussi le "devenir proprio", le "manger 5 fruit et legumes Frais" par jour.... ouais encore faut il pouvoir quand le menu du jour c est pate/riz/patate avec jour de fete de la viande........ Le pire dans tous ca, c est qu on est meme pas "sans diplomes" mon cercle d ami de fac tous dans la meme situations nous somme a bac=3/4 ou 5.....;Des fois on se retrouve et on se demande comment font ceux qui ont a peine le SMIC........ J'ai deja une amie et un ami qui ont fait le choix de mettre fin a ce calvaire..... je crains que ce ne soit que le debut.....
Réponse de le 06/12/2012 à 12:48 :
Pareil, pas de famille, on nous a fait l'enfer sur terre! C'est la précarité perpétuelle. On se croirait sous Oliver Twist. J'ai une connaissance, avec une licence d'histoire, il fait vendeur dans une grande surface. C'est un système idiot.
Réponse de le 06/12/2012 à 12:50 :
Avec les salaires d'aujourd'hui, on vit dans 10 m²...
Réponse de le 06/12/2012 à 18:29 :
je comprends paul ! qu'attend la génération actuelle pour contester : sortez donc dans la rue ....
Réponse de le 08/12/2012 à 14:57 :
Bougez vous au lieu de gémir. Vous êtes des assistés socialo qui profitez d un système avec trop d assistanat pour ceux qui travaillent pas.
a écrit le 06/12/2012 à 11:51 :
On a créé depuis des années des dispositifs incitatifs à l'investissement dans le batiment et dans l'industrie. Les Robien et Scellier pour défiscaliser, les Jupettes, Balladurettes et autre primes à la casse pour anticiper un changement d'auto. Le retour de baton, on est en train de se le prendre en pleine tronche.A se consacrer uniquement sur une demande de 65 millions de consommateurs, on n'a pas pensé à améliorer l'offre industrielle que nous serions susceptible de proposer et surtout d'améliorer, notamment en terme de cout du travail,et qui pour le coup , concernerait des Millards de consommateurs.Pour exemple, regardez Kia Hunday qui tourne à plein régime, alors que nos voitures sont de meilleure qualité.
Réponse de le 06/12/2012 à 12:11 :
Les voitures KIA sont garanties 7 ans. Je n'ai jamais vu de voitures françaises avec une garantie pareille.
Réponse de le 06/12/2012 à 12:45 :
On donne du poisson au lieu d'apprendre à pêcher.
a écrit le 06/12/2012 à 11:19 :
Ce sont les pays quiont un bas taux de fécondité comme l'Allemagne qui s'en sortent le mieux et c'est logique. Les pays qui amènent des millions de jeunes, chaque année sur le marché du travail sont sûrs de voir le chômage grimper en flèche.
a écrit le 06/12/2012 à 11:07 :
On pôme les gens dans l'administration. Quand on va voir les profs ils vous renvoie vers le ministère qui vous renvoie vers l'anpe qui est incapable de vous trouver un emploi qui correspond et encore moins de vous mettre en relation avec les entreprises. On ne peut tout de même pas écrire à toutes les entreprises du pays. Tout le monde sait qu'il faut des centaines de courriers, on parle aussi de connaitre untel ou untel.
a écrit le 06/12/2012 à 11:04 :
Les socialistes et Hollande nous avez annoncés que le changement c' était maintenant = dans 12 mois nous serons à 17% de chômage. Merci qui ? Merci Hollande.
a écrit le 06/12/2012 à 10:59 :
C'est une société malade qui fait de l'exclusion une loi. Combien on a dit la ponction déjà 20 milliards. 52 et 58. Si on réduit les dépenses de 60 milliards, lesquelles sachant que le tiers c'est des salaires et pensions. Mais si on dynamise pas l'activité comme nos voisins, on sacrifie tout ce monde là. Déni d'humanisme.
a écrit le 06/12/2012 à 10:58 :
combien de faux chomeurs dans ce pays,combien de travail soumis aux etrangers cause les francais ne veulent pas faire ce travail,sans cette main d'oeuvre nous serions vivrions dans nos dechets,a part etre devant un ordinateur le seul travail que le francais sait faire,je part vivre au maroc pour oublier
Réponse de le 06/12/2012 à 15:52 :
@ retraité : bon courage dans vôtre nouvelle vie et bon vent
Réponse de le 06/12/2012 à 16:43 :
@retraité 2 fois que mes commentaires à votre égard sont censurés mais je réitère en plus light.
N'insultez pas les français à qui on a promis une classe d'age à 80% de réussite au BAC et qui n'auraient plus à se salir les mains. Vous n'avez aucun droit à donner des leçons vous qui fuyez le pays comme un lâche pour continuer à profiter.
a écrit le 06/12/2012 à 10:37 :
Pour l'instant, tout est conforme aux prévisions de notre excellent gouvernement qui avait prévu cette augmentation du chômage en France: bravo! Les prévisions étaient exactes. Quelle compétence, quel sens de l'anticipation !
Réponse de le 02/10/2014 à 19:40 :
Un retour à la sagesse qui sied à un banquier central.

Mais il reste préoccupant que les marchés financiers européens soient aussi dépendants intellectuellement et au niveau de leur habitus de theses americaines historiquement keynésiennes mais pratiquement inadaptées a la zone euro
a écrit le 06/12/2012 à 9:42 :
C est le signe de la bonne santé des pays ;alors les gaucho heureux et oui a force de croire tout ce que l on nous raconte la réalité est tout autre; le changement c est maintenant le systéme nous a bien ficelé a nous dans sortir...............................
Réponse de le 06/12/2012 à 11:01 :
bah oui , c'est sur que les 17 ans de droite, n'ont rien a voir avec l'etat actuel du pays ... belle mentalité , bravo !
Réponse de le 06/12/2012 à 11:46 :
Haha !! hades où l?hôpital que si fou de la charité !!
Réponse de le 06/12/2012 à 11:55 :
@hades
17 ans d'une droite qui mène une politique de gauche + 13 ans de gauche qui mène une politique de gauche = 30 ans de politique de gauche= ruine
C'est pourtant simple !
Réponse de le 06/12/2012 à 12:12 :
Pas gauche. 30 ans de SO-CIA-LIS-ME
Réponse de le 06/12/2012 à 12:31 :
Vous nous fatigue avec votre éternel combat gauche droite......la France en est la parceque tout le monde tire la couverture à soi parceque tout le monde veux une grosse part du gâteaux alos qu il a la bouche pleine....
Tout le monde veux gagner des gros salaires mais personne veux acheter au bon prix......pendez vous on gagnera un temps précieux.....!!!
Réponse de le 06/12/2012 à 13:53 :
@1789 : bien dit. On se croirait dans une cour de récré quand on lit les posts de ce site... Et encore on a pas eu le droit aux éternels "bolchévique", "camarade", "facho", "ultra libérale",... qui sont l'apanage des gens sans arguments (tels hades, lucide, Jerome,...)
a écrit le 06/12/2012 à 9:41 :
Je pense que ces chiffres sont faux ! En effet, Hollande était censé résoudre la crise, faire baisser le chômage, et sauver le monde. Donc je pense pas que le chômage augmente encore. Sinon il aurait pas dit ça quand même, si ?
Réponse de le 06/12/2012 à 13:49 :
Tu parles de ce qu'il a dit il y a 6 mois ? Alors qu'on l'a élu pour 5 ans ?
a écrit le 06/12/2012 à 9:38 :
Encore un effort : avec 50 000 chômeurs de plus par mois, on aura bientôt 6 millions de chômeurs , surtout des jeunes. Un jour, ils comprendront que la gabegie de 500 000 élus et la faible productivité de 5 millions de fonctionnaires sont la cause de leur malheur.
Une noblesse et un clergé qui vivent grassement sur la bête et refusent tout changement de leur statuts, cela ne vous rappelle rien ? Vivement une nuit du 4 aout avec une abolition générale de tous les statuts.
a écrit le 06/12/2012 à 9:30 :
Depuis les années 80, à l'heure d'embauche toujours une pagaille épouvantable à l'entrée des grandes villes. Aucun effet du chômage sur le trafic routier... ça serai comment avec le plein emploi ?
Réponse de le 06/12/2012 à 10:19 :
Réflexion intéressante. Il faut néanmoins voir où sont situés les chômeurs.
Réponse de le 06/12/2012 à 11:59 :
Il ne vous a pas échappé que les gens habitent de plus en plus loin des centres urbains et que la population active augmente.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :