Ayrault se lance dans une réforme à haut risque de la fiscalité locale

 |   |  545  mots
Jean-Marc Ayrault devra composer avec les élus socialistes, partisans d'une réforme de la taxe d'habitationCopyright Reuters
Jean-Marc Ayrault devra composer avec les élus socialistes, partisans d'une réforme de la taxe d'habitationCopyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'avant projet de loi sur la décentralisation prévoit une réforme à haut risque de la taxe d'habitation. Celle-ci reposerait pour partie sur le revenu. Une réforme provoquant de nombreux transferts, à laquelle tiennent les élus PS

Cela n'a pas été beaucoup relevé, le sujet est pourtant, potentiellement explosif : l'avant projet de loi sur la décentralisation, dont le gouvernement vient de rédiger une deuxième mouture, prévoit d'engager une réforme à haut risque de la taxe d'habitation, consistant à faire reposer une partie de cet impôt sur le revenu. Une réforme risquée, car provoquant des transferts importants entre contribuables : nombre d'entre deux verraient en effet leur taxe d'habitation augmenter dans des proportions considérables.

Valeurs locatives obsolètes
L'objectif, maintes fois annoncé et toujours abandonné, est d'abord de réviser les valeurs locatives. Il s'agit des valeurs théoriques des logements à la location, qui servent au calcul des impôts locaux : le taux d'imposition déterminé par les collectivités locales s'applique à ces valeurs. Le hic, c'est qu'elles ne correspondent plus à rien, ayant été déterminées en 1970, selon des critères totalement obsolètes. Voilà plus de quarante ans, disposer d'une salle de bains constituait un réel élément de confort, en regard des standards alors en vigueur. De sorte que tous le logements qui en sont officiellement équipés - les logements construits à partir de cette date- se trouvent plutôt surtaxés. C'est le cas des nombreux HLM bâtis depuis lors... alors que les maisons individuelles ou les appartements plus anciens, ont été dotés de ce confort aujourd'hui minimal, mais sans que ce soit toujours déclaré aux services du fisc, et se trouvent donc moins taxés.

Des inégalités flagrantes
D'où des inégalités flagrantes. Voilà pourquoi la gauche, quand elle parvient au pouvoir, affiche toujours son intention d'entreprendre la réforme de ces valeurs locatives. Ce fut le cas en 1998, sous Jospin, mais le projet fut abandonné devant la peur d'un mécontentement des électeurs.
La gauche entend aussi, c'est tout aussi traditionnel, intégrer l'élément revenu dans le calcul de la taxe d'habitation, également pour des raisons de justice fiscale. De fait, outre qu'elle fait partie des impôts les plus fraudés, la taxe d'habitation apparaît comme injuste. C'est un prélèvement dégressif : elle pèse plus, en proportion du revenu, pour les ménages modestes, que pour les ménages à hauts revenus.

Feu la taxe départementale sur le revenu
D'où l'idée d'intégrer cette composante « revenus » dans le calcul de la taxe. En 1990, déjà, le gouvernement Rocard avait bouclé un projet de « taxe départementale sur le revenu » : la part départementale de la taxe d'habitation devait être remplacée par un mini impôt sur le revenu. Bercy, craignant les transferts induits, et surtout refusant de créer un nouvel impôt, avait réussi à torpiller le projet.
Assistera-t-on à un remake d'une bataille entre les élus socialistes, qui poussent à une réforme de ce genre, et le ministère des Finances, qui hésiterait à l'assumer ? L'avant projet de loi évoque prudemment « les modalités et conditions d'expérimentation de la révision des valeurs locatives des locaux d'habitation, par introduction du revenu dans l'assiette de la taxe d'habitation ». Les députés PS voudront sans doute pousser au-delà de l'expérimentation. Ce sera en tous cas l'un des sujets de polémique fiscale de 2013.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2013 à 11:03 :
Très bien analyser et très juste. L'unique formule pour mettre fin à ces magouilles consiste "simplement" à faire en sorte que nous tous, moutons tondus ou pas encore "entièrement" arrivions à organiser une action, légale ou pas, qui bloquait totalement l?économie du pays et obligerait ces "chères" "élus" à faire consciencieusement ce pour quoi ils sont là. Retirer l'ensemble de notre argent des banques pourrait être une première action, dont l'effet serait rapide
a écrit le 12/02/2013 à 11:30 :
Ou l'art et la manière de trouver des motifs pour faire rentrer de l'argent dans la poche trouée..de l'état (vu que l'économie productive est à ...l'agonie..).allez, camarades, faites travailler les neurones afin de surtaxer et inventer de nouvelles taxes pour saigner le peuple !!! l'état bolchevique totalitaire c'est pour bientôt..Ce sinistre premier va nous faire rejoindre la Corée du Nord...
a écrit le 31/01/2013 à 14:21 :
selon les socialistes.... nous devrons tous etre pauvre pour éviter ... l isf . le RDS.. l'IR la taxe foncière. la taxes d h abitation ... Gerard tu as eu raison ce pays avec grhollande est le dernier pays communiste du monde ..
a écrit le 17/12/2012 à 23:29 :
Comprenons-le, nos élus ne sont pas là pour nous ni pour notre bien, ils sont là pour eux et uniquement pour eux ! Leur but est de se faire un maximum de fric en un minimum de temps et tous les moyens sont bons: le cumul des mandats par exemple 83% des députés, 82% des sénateurs et 78% des membres du gouvernements cumulent des mandats, ce qui est interdit par la constitution et en principe sévèrement réprimé par la loi......les rétros commissions, les emplois fictifs, les commissions bidons (comme celle de Jospin tout récemment) dont le nombre avoisine les 700 en France, qui ne servent, la plupart du temps à rien et qui coûtent 80 milliards d'euros par an, j'en passe.....N'allons pas nous imaginer qu'il n'y a pas d'argent !!!!! Les entreprises françaises battent des records de bénéfices chaque année, les banquiers se portent très bien ( ils nous ont taxé 1400 milliards d'euros d'intérêts en 40 ans ) les gros actionnaires sont de plus en plus riches et de plus en plus nombreux,sans parler des trésors de guerre de certaines institutions, comme le sénat qui dépassent allègrement les 100 milliards d'euros ni des investissements immobiliers somptueux des administrations comme la CAF ou la Sécurité Sociale, même les syndicats qui possèdent des châteaux avec piscine chauffée, un ou deux terrains de tennis des dizaines d'hectares de forêt ......tous les " patrons" de ces honorables institutions vivent très bien et profitent de leurs nombreux privilèges. Et que dire des fonctionnaires européens???? ils ne cotisent pas pour la retraite ( c'est nous qui cotisons pour eux ) mais ils y ont droit au bout de deux années (1500 euros/mois ) la pleine retraite est obtenue au bout de quinze ans et demi ( 9000 à 14000 euros/mois ) ce qui leur laisse le temps d'occuper d'autres fonctions et d'augmenter ainsi leurs déjà très confortables revenus !
Tous ces gugus n'ont que faire de nos problèmes ils sont là pour accumuler des biens et des richesses en tenant un discours rassurant, dans le but d'éviter la révolte. Tant que ça fonctionne, ils ne vont rien changer, au contraire, ils essayent d' en prendre toujours d'avantage car ils sont de plus en plus nombreux à vouloir se sucrer. Tant qu'il restera des moutons à tondre ils ne changerons pas de politique et toutes leurs belles paroles ne servent et ne serviront qu'à calmer le jeu et faire en sorte que le tiroir caisse fonctionne le plus longtemps possible. A votre bon coeur m'sieurs dames !!!!!!!!
a écrit le 17/12/2012 à 10:26 :
Encore un coup qui va accèlerer la chute de l'immo...et oui, si les impots fonciers explosent, c'est autant de pouvoir d'achat en moins pour rembourser son crédit...pas de pot pour ceux qui se sont endettés au taquet sur 20/30 piges et qui ont cru les balivernes des agents immos et du boomers qui leur a vendu ce tas de cailloux à prix d'or...chaque m2 acheté sera longuement pesé, car ce sont aussi des droits à payer des impots-locaux qu'on achète...bientot la fiscalité écolo pour les passoire énergétique et ça sera le coup de grace. proprio pourquoi pas, mais sur ces prix délirants au regard de ce que gagne un actif; c'est du suicide ! restez bien accrochez à vos reves de plus-value les winners; je retire le marché...! hahahhaha
a écrit le 17/12/2012 à 1:01 :
La première réforme devrait conduire à diminuer notablement le train de vie démesuré des villes et régions: Paris, Marseille, Ile de France, Pas de Calais etc
a écrit le 16/12/2012 à 18:40 :
Ceux qu'il faudrait taxer, dans cette histoire, ce sont les grands propriétaires, ceux qui possèdent, par exemple, plusieurs immeubles complets à Paris, et qui sont des rentiers qui grignotent de plus en plus la capitale au détriment de la population qui travaille, produit, et aimerait se loger décemment. Ces gens ont créé une sorte de taxe privée qui plombe le pouvoir d'achat de la population et est donc mauvaise pour l'économie, ce sont des parasites qu'il faut donc taxer.
Réponse de le 16/12/2012 à 22:04 :
... et parrallèlement, vous le leur reprocherez si l'investissement immobilier s'effondre et les loyers explosent parce qu'ils n' investiraient plus !!! cf la réaction du Maroc à la proposition de loi de l'espagne pour attirer les investisseurs étrangers dans l'immobilier espagnol : Mais il est vrai que les socialistes français ont toujours eu raison contre le monde entier, que la crise est derrière nous dixit Hollande, que la croissance est pour 2013 dixit Moscovici, etc !!!
a écrit le 16/12/2012 à 16:57 :
De toutes façons, local ou national c'est tout pareil. Chaque morceau d'administration prétend que ce n'est pas de sa faute, mais c'est l'autre qui prélève trop. Cependant, vous aurez tous bien constaté qu'il n'y a a bien qu'un seul organisme collecteur : TRESOR PUBLIC. Donc on se fout de notre G... et dans les grandes largeurs... Quand il s'agit de prélever, la caisse est unique, mais quand il s'agit de rendre des comptes : hygiaphone, chaise vide, passez votre chemin, circulez, c'est pas ici...
a écrit le 16/12/2012 à 16:38 :
Désolé, mais 45 + 15,5, cela fait 60,5 pas 70, mais c'est déjà beaucoup trop !
a écrit le 16/12/2012 à 16:31 :
C'est le code général des impots qu'il faudrait reviser, avec la procédure fiscale en sus!
a écrit le 16/12/2012 à 15:19 :
La priorité serait de réviser les valeurs locatives en tenant comptes des divers agrandissement, modifications, améliorations effectués en douce sans autorisations ! (garages, greniers qui deviennent des habitations, etc etc ..)
Réponse de le 12/02/2013 à 11:39 :
Perquisition de tous les logements existants pour vérifier..loi martiale + embauche de fonctionnaires !!!!
a écrit le 16/12/2012 à 15:02 :
Avant de modifier la fiscalité locale qui nourrit les élus multiples, il serait logique de diminuer le nombre d'élus et aussi de réviser l'organisation territoriale. Il n'y aurait plus ainsi que deux niveaux de taxe locale : territoires et régions.
Réponse de le 16/12/2012 à 15:22 :
réviser l'organisation territoriale: plus que très URGENT
Réponse de le 16/12/2012 à 15:32 :
+1
Et vous comptez sérieusement sur les élus pour diminuer le nombre de commune, de départements, de régions, de commissions, et donc d'élus ???
Comment voulez vous que nos élus cumulent plusieurs mandats (JM Ayrault en cumule 4) si on en réduit le nombre....
Réponse de le 16/12/2012 à 17:21 :
OK ENCORE 4 ANS ET DEMI AVEC CES AMATEURISTES DE LA JUSTICE SOCIALE FAITES COMME JE DIS MAIS PAS COMME JE FAIS DIXIT FRANCOIS LE NORMAL ET AYRAULPORT
a écrit le 16/12/2012 à 13:34 :
Peut on encore avoir le mot justice pour étalon lorsque que l'on admet la rétroactivité de l'impôt. UN EXEMPLE CONCRET :
Courant 2012, les interêts percus d'un compte à terme et qui ont fait l'objet d'un prélèvement libératoire effectué par votre organisme financier (39%) alors que l'opération est enregistrée avant l'adoption de la loi de finance 2013,que vous avez réglé votre dîme, le pigeon de contribuable va dans ce cas faire l'objet d'un prélèvement complémentaire pouvant aller au total jusqu'à 70 % (tranche IR 45 + CSG...) payable en 11/2013 et cela en toute légalité.
a écrit le 16/12/2012 à 13:15 :
En effet pour la première fois en 2012, le montant total de vos revenus est mentionné sur l'avis d'imposition de votre taxe d'habitation... Il ne reste plus qu'à modifier le logiciel comptable !
a écrit le 16/12/2012 à 11:37 :
Le problème de tout cela est purement et simplement la nature même et l'assiette de l?impôt. Comme on refuse de rendre tout cela lisible et simple, on en planque des petits morceaux partout. résultat, plus personne ne comprend rien, et se fait enfumer. Quant aux usages faits de l'impôt, une grande partie n'est jamais mise a discussion auprès du peuple, faudrait pas déconner tout de même... Toutes les bricolettes des gouvernements successifs n'ont consisté qu'a en planquer de plus en plus dans tous les coins, mais jamais a se transformer la question de l'assiette ni de l'enveloppe globale... Charger le travail n'est pas sain si on veut l'encourager. Imposer ce qu'on a acheté après avoir payé les impôts de ses revenus n'est pas sain (et même proche de la spoliation). Mais évidemment, la logique consisterait pour l'Etat a prélever sur l'économie qui tourne, pour fournir des services, et non sur l'outil de travail et de vie. Évidemment, ceci ne plait pas a ces parasites de tous poils qui ne produisent rien, et doivent s'assurer une masse d'électeurs dociles pour continuer a vampiriser la nation...
a écrit le 16/12/2012 à 10:52 :
Merci Monsieur Depardieu pour cette belle réponse qui souligne la bêtise crasse de ce gouvernement. Et cette politique d'essorrage fiscal qui alimente un système politique à bout de souffle, courant après ses vieilles lunes et ses nouveaux électorats.
Réponse de le 16/12/2012 à 18:42 :
Si votre héros, celui que vous admirez est un type qui pisse dans les avions devant les autres passagers, libre à vous !!!
a écrit le 16/12/2012 à 10:40 :
Pourquoi , les socialistes ne suppriment pas les allégements de charges des grosses sociétés, ex: allégement FILLON.....Ce sont elles les assistées.......ça se chiffre en millions d'euros.
Pourquoi raboter la niche COPE, elle doit être purement supprimée.
Que de mesurettes................
a écrit le 16/12/2012 à 10:23 :
Lisez la lettre de Gérard Depardieur ...un texte admirable à destination de ce sinistre gouvernement et de ces guichetiers...
Réponse de le 16/12/2012 à 11:58 :
Quand il sera malade, il reviendra se faire soigner en FRANCE..............
Réponse de le 16/12/2012 à 12:12 :
C'est vrai @carcasse. Il y a qu'en France qu'il existe des hôpitaux. Ailleurs c'est le désert. Personne n'en doute.
Réponse de le 16/12/2012 à 13:01 :
s'il revient se faire soigner en france,il risque de tomber sur une grosse infirmière moustachue de la cgt qui va lui faire sentir la piqure qu'elle doit lui faire dans les fesses.Donc,non,se soigner a l'étranger plutot
a écrit le 16/12/2012 à 9:53 :
M DEPARDIEU serait il le premier grand résistant au matraquage fiscal des honnêtes contribuables ? Nous attendons son appel du "20 juin..."
a écrit le 16/12/2012 à 8:56 :
Egalitarisme à toutes les sauces ! La France en crèvera.
Réponse de le 16/12/2012 à 11:21 :
L'égalité consiste a s'assurer que l'on tond le gazon suffisamment ras pour qu'il n'y pousse jamais aucune fleur...
a écrit le 16/12/2012 à 8:16 :
La France est et restera un paradis fiscal pour les bénéficiaires d'indemnités non imposables (et ils sont nombreux, les bougres !) et pour les millions d'assistés qui ne paient pas d'impôts sur le revenu, ni taxes d'habitation, ni taxes TV etc. Osez dire le contraire ?
Réponse de le 16/12/2012 à 8:32 :
Un paradis fiscal pour les Qataris également...
Réponse de le 16/12/2012 à 9:54 :
@ Maximilien: beaucoup de bénéficiaires d'indemnités non imposables, comptez le nombres de maires adjoint, de maires, de présidents et vice-présidents de communauté de communes, de présidents et vice-présidents de communautés urbaines, de conseillers généraux et régionaux, de présidents et de vice-présidents des conseil généraux et régionaux, de sénateurs, de députés européens, de députés et de ministres. Heureusement, le cumul des mandats (et des indemnités) permet de réduire la liste...
Réponse de le 16/12/2012 à 10:57 :
oui, il y a un gros ménage à faire......Le PS aura t-il le courage de le faire????????
Réponse de le 16/12/2012 à 19:22 :
Le courage n'est pas l'absolu du politicar.......!!
a écrit le 16/12/2012 à 7:03 :
Dans toute cette politique vinaigre, avons nous le mare. Qui saura nous en faire un élixir et redonner à la France le lustre d'antan ?
Réponse de le 16/12/2012 à 8:11 :
Ayrault ce guignol des temps moderne qui ne sait meme pas comment fonctionne le milieu des entreprises veut encore ponctionner le milieu des affaires stop ca suffit ............................... ras le bol d'augmenter encore les impots ................basta ca suffit ...............................................
a écrit le 16/12/2012 à 5:37 :
CELA revient à créer un nouvel impôt proportionnel supporté par une minorité de citoyens (4/10) qui paient un impôt sur les revenus. Y aura t il encore demain un intérêt à faire de longues études, à prendre des risques pour entreprendre, ou tout simplement à se lever chaque jour pour travailler si au bout du compte l'impôt réduit à néant nos efforts ?
Réponse de le 16/12/2012 à 11:15 :
Assez de simagrées. Quand on a déja en poche un million d'euros de revenus annuels, on peut encore se lever le matin pour continuer.
Beaucoup se lèvent pour le SMIC, et à des horaires que les nantis ignorent.
Réponse de le 16/12/2012 à 12:54 :
@Letarmo. Il ne vous est pas interdit d'avoir le même talent que Depardieu. D'ailleurs je suis absolument certain que seule votre humilité vous empêche d'être célèbre.
a écrit le 16/12/2012 à 0:21 :
Qui a omis de déclarer sa salle d' eau depuis 1970?
Bon sinon c'est normal qu'il faille faire contribuer un peu nos fonctionnaires avec leur magnifique salaire médian et nos retraités qui n'ont jamais osé élire un gouvernement qui aurait proposé un budget à l'équilibre. Une envie de révolution ? Essayons le libéralisme ...
a écrit le 15/12/2012 à 23:10 :
Rien de surprenant, l'Etat est mort de faim et refuse toujours de se mettre au régime alors il continue à tondre les oeufs de toutes les manières possibles en invoquant n'importe quel prétexte. Dans ce pays on n'arrive à faire valoir son point de vue qu'en braillant dans la rue... qui a l'énergie pour organiser la premiere manif de contribuables pour diminuer les dépenses de l'Etat et baisser les impots??
Réponse de le 16/12/2012 à 9:56 :
Nous sommes là pour organiser les manifs de contribuables et de retraités !
Réponse de le 16/12/2012 à 12:23 :
Ca se fait très spontanément quand les gens reçoivent leur feuille d'impôt, par exemple avec la CFE.
a écrit le 15/12/2012 à 22:46 :
Encore une nouvelle taxe. Encore du harcèlement. Quand le temps sera venu de rendre des comptes et, en toute équité, de comparaître devant l'Accusateur Public, alors là certains auront du mouron à se faire ... A bientôt.
a écrit le 15/12/2012 à 22:30 :
attendons de voir ce qui sera décidé plutôt que de trembler à la lecture d'un article qui n'apporte pas de précisions ! un article crée pour nous faire râler encore !!!!!
a écrit le 15/12/2012 à 22:10 :
François Hollande accuse une baisse de quatre points de popularité, et Jean-Marc Ayrault une chute de huit points, la proportion des satisfaits s'élevant respectivement à 37% et 35%, selon un sondage Ifop-JDD du mois de décembre publié samedi. .... il n'a plus rien à perdre : après moi, le déluge !!!
a écrit le 15/12/2012 à 21:17 :
pourquoi tant de commentaires dictés par le bon sens (à tout point de vue) et pourtant les électeurs ont votés pour se faire tondre.ça me révolte; autant de citoyens qui se font prendre pour des moutons et qui votent pour le boucher.
Réponse de le 16/12/2012 à 9:58 :
Les français sont des veaux, avait dit le grand Charles !
a écrit le 15/12/2012 à 20:39 :
En 68, j'étais sur les barricades pour virer les anciens ! En 81, j'ai voté Mitterrand pour la retraite à 60 ans, ensuite j'ai soutenu les socialistes pour finir tranquillement ma carrière à 35 heures. J'ai changé de bord souvent, par exemple j'ai soutenu la droite aussi qui m'a permis de me faire un joli patrimoine immobilier net d'embrouilles !
Je touche la retraite nette d'impôts comme résident marocain et je ne supporte plus ces socialistes qui augmentent mes impôts fonciers et l'ISF sur mes biens en France !
Réponse de le 16/12/2012 à 10:23 :
La chanson qui va bien de Jacques Dutronc "tourner sa veste toujours du bon cote ......."
Vous êtes un rigolo !!
a écrit le 15/12/2012 à 20:35 :
Les socialistes sont une chance pour la France car après cinq ans de gouvernance, ils ne vont pas revenir au pouvoir de sitôt ( si les français ne sont pas trop c... évidemment ) . Mais être obligés de passer par cette épreuve est tout de même douloureux...
a écrit le 15/12/2012 à 19:38 :
il a un gros problème et va emmener les français dans la rue. ça va imploser c'est absolument certain
Réponse de le 15/12/2012 à 23:35 :
la revolution! c est maintenant qu elle doit commencer! descendons dans la rue! revolution is NOW!
Réponse de le 16/12/2012 à 7:10 :
Les Français sont frileux. Attendons un peu pour faire un printemps des mimosas.
a écrit le 15/12/2012 à 19:07 :
j'adore ces élus qui parlent de justice sociale, de démocratie et autres mots qui sonnent " bien" mais qui ne correspond aucunement à notre classe politique qui elle refuse de justifier ses dépenses sur l'indemnité parlementaire qu'ils recoivent qui refusent de voir remis en question leur très grasse retraite, qui refusent de supprimer la dotation parlemenatire une vraie magouille qui permet plus particulièrement aux sénateurs de faire du clientélisme, des élus qui se permettnt de reverser soit à la famille soit aux amis le trop "perçu" en tant qu'élu, qui refusent de supprimer une grande partie des députés car 80 pour cent des lois viennent de Bruxelles, qui refusent de remettre en cause les comités Théodule 1200 environ pour un coût de 50mds, qui refusent de supprimer le sénat qui montre un peu plus chaque jour son inutilité car seul l'assemblée est apte à voter les lois, un assemblée qui émet des lois sans financement donc inapplicables certains sont condamnés pour profit perso ou autres malversations et j'en passe, alors que ces tristes sires fonctionnaires d'Etat car payer tès très largement par l'argent public commencent par se remettre en cause et ensuite ils auront un droit à parole. La France est un pays de veaux comme disait de Gaulle mais ces veaux ont parfois, devant l'injustice et la remise en cause du 4 août sur l'abolition des prévilèges, que nos "seigneurs" de la politique toutes couleurs confondues y compris le FN et le Front de Gauche ont remis pour eux et pour eux seulement et cela avec l'argent des Citoyens, un goût de révolution comme la France en a connu depuis des siècles. Les Citoyens se déplacent de moins en moins pour aller voter car ils ont compris que leur voix n'avait aucune importance sauf de permettre à une grande majorité d'élus de se gaver sur le dos de la Nation. Que les élus propres la minorité remettent de l'ordre dans cette maffia car le citoyen en a ras le bol de payer pour tant d'incompétence et de profits personnels.
Réponse de le 15/12/2012 à 20:34 :
Je partage tout à fait votre commentaire sur les privilèges de la classe politique en France prompte à parler avec emphase de l?intérêt général, du bénévolat, de la solidarité mais toujours sur le dos des mêmes, touchez pas à nos avantages!!!! seul le mandat compte le reste c'est blabla.... au Maghreb et en Egypte ils ont osé la révolution
ici il serait peut être nécessaire de s'inspirer de leur courage!!!!
a écrit le 15/12/2012 à 18:42 :
Et dans le cas d'une SCI, ça se passera comment?.
Réponse de le 16/12/2012 à 7:12 :
Bien
Réponse de le 16/12/2012 à 9:23 :
Il faut demander aux bénéficiaires de la SCI "la sapinière" si ils y trouvent leurs comptes.
Réponse de le 16/12/2012 à 10:06 :
C'est la SCI de Sapin ou celle de Casousac ?
a écrit le 15/12/2012 à 18:26 :
J'en ai marre de payer, toujours payer et d'entendre certains parler "d'esprit républicain"!! Moi je suis retraité et je vois, depuis l'arrivée du PS, mon pouvoir d'achat fondre comme neige au soleil et ce n'est pas fini! Ma solidarité a certaines limites!! Quand je vois comment est dilapidé l'argent public, quand je vois comment les élus dépensent sans compter, quand je vois comment les aides sociales sont distribuées, je dis "ça suffit"! Y en a marre de cette solidarité à la PS! J'attends de ces incompétents qu'ils commencent par stopper les dérives de la dépense publique aussi bien de l'Etat que des communes, départements et régions! Si cette dépense était bien contrôlée, on ne subirait pas cet acharnement fiscal et je comprends ceux qui s'en vont! Après tout, l'argent a été gagné honnêtement!!...Pour quoi se le faire prendre quand on voit ceux qui votent les lois nous taxant toujours plus, patauger dans la gabegie financière sans gêne à commencer par le brillant élu qui veut déchoir de la nationalité les exilés fiscaux! Qu'il commence à montrer l'exemple celui-là!!
Réponse de le 15/12/2012 à 18:58 :
J'ai le même état d'esprit que le vôtre, ras le bol de ces taxes, de ces gens qui rentrent en France à 60 ans et qui touchent un salaire, de ces expatriés qui touchent une retraite à plus de 100 ans, de ces élus locaux qui cumulent les mandats et qui jouent aux petits seigneurs, de ces députés et sénateurs qui profitent largement du système ! à quand un nouveau 1789 !
Réponse de le 15/12/2012 à 19:25 :
Ben il y a quand même 52% des gens qui ont voté pour eux. C'est la démocratie. Encore 4.5ans
Réponse de le 15/12/2012 à 19:42 :
@cécomca votre chiffre ne tient pas compte des élec teurs qui ont préférés aller à la pêche ou passer un dimanche en famille et les votes blancs non considérés, car eux ont compris que voter pour ceux qui se présentent n'a aucune valeur car le vote du Citoyen n'est qu'un leurre de démocratie. Après le vote avez-vous déjà vu un élu se remettre en cause vous expliquer ses action non bien sur car le gavage finnacier est un système qui se reniouvelle selon les postes tous les cinq ans Dans la grande majorité plus de 90 pour cent AUCUN élu à une majorité soit 50 pour cent plus une voix et donc sur le fond à une légitimité politique mais pas citoyenne.
Réponse de le 15/12/2012 à 21:16 :
Peut-être, mais c'est comme ça.
Réponse de le 16/12/2012 à 1:47 :
. @ cécomca ...." c'est la démocratie.." Peut être....voyons :
PS+Rad. de G +Divers Gauche : 314 députés/ 577 soit 54, 42 %
314 élus par 8 Millions 928779 citoyens soit 34,4 %des votants , 19, 3 % des inscrits , ainsi les Lois peuvent être adoptées par moins de 20 % de la Nation !
UMP : 8 Millions 994349 voix , légèrement plus que les prédécesseurs ,représentée par 229 députés.
EELV : 825345 voix 17 députés
Rassemblement Bleu Marine : 6 Millions 421773 voix.....2 députés !!
Je veux bien que l'on parle de démocratie , ça ressemble plus à une République bananière !
a écrit le 15/12/2012 à 17:57 :
plus de la moitie des francais ne payent pas d'impots......
Réponse de le 16/12/2012 à 12:36 :
Tout le monde paie des impôts : la TVA représente la moitié des recettes fiscales et c'est un impôt proportionnel.
a écrit le 15/12/2012 à 17:36 :
Si on nous faisait payer toutes les taxes et impots confondues en une seule fois.
On serait pas loin de 70% de ce que nous gagnons.
Faites le calcul et n'oubliez pas la TVA et autres.
a écrit le 15/12/2012 à 17:20 :
Et on s'étonne que certains quittent le pays
a écrit le 15/12/2012 à 16:59 :
Proposition suppression de la taxe d habitation (16 milliards ) et augmentation de la TVA de deux points ( 16 milliards).?
a écrit le 15/12/2012 à 16:40 :
Encore une double imposition des revenus! Encore le nivellement par le bas. Nos élus et politiques issus de la fonction publique ne connaissent rien à l'entreprise, au client, à la compétitivité, au risque. Ils ont garantie d'emploi à vie, carnet de chéque de la dépense ouvert pour soigner leurs électeurs (qui se font de moins en moins nombreux). Pourquoi cette volonté de tous niveller par le bas (sauf leurs privilé ges) au lieu de favoriser l'amélioration de la condition du plus grand nombre? La confiscation fiscale tarie l'épargne, décourage l'esprit d'entreprise et d'innovation ainsi que l'expatriation sous des cieux plus accueillant.
Réponse de le 16/12/2012 à 11:22 :
Au moins eux prennent un peu plus aux riches, ces nantis qui ne veulent rien lâcher des privilèges de classe le plus souvent indus accordés par sarkozy qui nous oblige maintenant à rembourser.
600 milliards pour les riches, maintenant il faut payer et alors, il fallait le conserver le distributeur de prébendes ?
Surement pas pour 50 % des français en tout cas.
a écrit le 15/12/2012 à 16:34 :
Au bout du compte ceux qui ne paient pas d'impôts (taxes d'habitation...) n'en paieront toujours pas et ceux qui en paient en paieront deux fois plus !
Réponse de le 16/12/2012 à 1:49 :
Vous avez tout compris !!!!
a écrit le 15/12/2012 à 15:25 :
J'ai une connaissance qui était artisan. Il payait de tous les côtés et n'arrivait pas à faire face (RSI etc). A présent il a arrêté son entreprise. il ne travaille plus sauf quelques petits extras au noir. Il bénéficie de la CMU qui le couvre intégralement à 100 % même pour les dents. Plus de stress di-il et la vie enfin tranquille pour lui et sa famille. A quoi bon se crever quand on peut recevoir des aides et des avantages impossibles à obtenir en travaillant comme un malade ?
a écrit le 15/12/2012 à 15:24 :
Cette taxe est basée sur des éléments d'un autre temps. Elle est stupide et obsolète.
Elle bénéficie en premier aux beaux quartiers de centre ville qui a l'époque étaient vétustes et sans confort. Il est évident qu'il faut la revoir et la rendre équitable.
a écrit le 15/12/2012 à 15:18 :
Les français n'aiment pas ceux qui réussissent. Ils sont jaloux. Ils n'aiment pas les riches. Déjà en son temps, Victor Hugo écrivait "les misérables" avec le succès que l'on sait. Il font donc tout pour que les riches quittent la France. Les Belges accueillent nos riches français avec le sourire, à bras ouverts. D'autres leurs déroulent même le tapis rouge n'en revenant pas de cette manne financière qui leur tombe du ciel. Car pourquoi vivre chichement quand on est riche ? l'argent c'est fait pour vivre mieux et donc pour être dépensé. Tout le monde est donc content. Les français car ils se sont débarrassés des riches qu'ils n'aiment pas et les belges, les anglais, les suisses, parce cette catégorie de personnes est la bienvenue chez eux. Que du bonheur pour tout le monde !
a écrit le 15/12/2012 à 15:15 :
Plus les élus locaux ont d'argent, plus ils dépensent sans compter dans des constructions de prestige, des embauches plus qu'il n'en faut surtout au moment des élections, tout ceci depuis les lois de décentralisation de Gaston Deferre...
Ce n'est pas de décentralisation qu'il faut pour réduire toutes ces dépenses sans fin, c'est remettre les budgets de chaque entité locale dans les mains du Préfet...
Oui, mais voilà, ce ne sont pas les sénateurs, élus par ces petits rois locaux, qui vont proposer un projet de loi!
a écrit le 15/12/2012 à 14:55 :
y'en a marre de cette politique de l'autruche des incapables fiers de l'être car aucune solution que des taxes le plus facile mais attention les Français sont patients mais il ne faut pas exagerer et les prendre pour des c...
a écrit le 15/12/2012 à 14:47 :
il y a tellement de gens qui ce sont cavez depuis 30 ans que ,maintenant c est au pauvre de rembourser ce que les riches leur on prix
a écrit le 15/12/2012 à 14:45 :
La société doit être solidaire, la dépense publique sert à partager les richesses en prélevant de l'argent à ceux qui en ont le plus pour le donner à eux qui en ont moins. C'est celà le vrai sens du socialisme : partager avec ceux qui ont plus que soi.
Réponse de le 15/12/2012 à 18:29 :
Mise à part pondre des poncifes mielleux du genre aux méchants pour donner aux bons, tu ne dois pas avoir beaucoup de mal à gagner ta vie !
Réponse de le 15/12/2012 à 19:27 :
Ben oui, il est socialiste !
Réponse de le 15/12/2012 à 20:49 :
La Générosité, c'est partager ce que l'on a avec ceux qui ont moins que soi ... et "le vrai sens du socialisme : partager avec ceux qui ont plus que soi !" ... la différence est limpide !! Que ne l'avez-vous pas CLAIREMENT exprimé AVANT les elections !!! (maintenant faut attendre 2017 ...pfff!)
Réponse de le 16/12/2012 à 10:22 :
MDR a tout compris....l'humour au second degré n'est pas fait pour les autres.
a écrit le 15/12/2012 à 14:45 :
la tête pas sympathique d 'un prof d allemand. Il me rappelle celui que j avais en 4 eme .
Réponse de le 15/12/2012 à 19:29 :
Arrêté, j'ai eu le même et je vais encore mal dormir. Cela hante mes nuits
a écrit le 15/12/2012 à 14:23 :
Je vois dans la plupart des commentaires l'expression d'un pays totalement réactionnaire et dont l'ardent souhait de reformes ne devrait s'appliquer qu'à autrui et non à soi. Autrement dit, les reformes c'est pour les autres, moi j'en veux pas.
Cela me rappelle un anglais qui me disait que les français avaient un esprit révolutionnaire mais étaient peu enclins aux changements. Bref un pays complétement bloqué incapable d'avancées.
a écrit le 15/12/2012 à 14:13 :
il ne comprend rien ce gouvernement: faire des économies, et par conséquent tendre vers une baisse des prélèvements c'est aussi rendre du pouvoir d'achat;
faire des économies, c'est faire des efforts de productivité, comme le fait tout le monde:
pourquoi la puissance publique, y compris les collectivités locales, serait-elle exempte de cet effort? poser la question, c'est y répondre; alors de la résolution, m. hollande et consorts, le peuple vous en sera reconnaissant
a écrit le 15/12/2012 à 13:50 :
Un grand banquier résume très bien l'impasse de la politique actuelle par la parabole de la tondeuse. Si on règle la lame trop bas, on finit par ne plus couper l'herbe, mais par gratter la terre et à force de passer et de repasser, la pelouse ne repousse plus. C'est bien le danger qui menace la France en 2013. A trop faire reposer le désendettement sur l'impôt, au lieu de la dépense, la gauche risque de tarir la source de revenus de la Nation et du coup, de ne pas atteindre ses objectifs de recettes fiscales et donc de baisse des déficits. Les marchés financiers, qui nous font tellement crédit aujourd'hui, pourraient bien finir par s'en rendre compte. (Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction) http://www.latribune.fr/opinions/editos/20121215trib000737410/c-est-la-lutte-fiscale-.html
a écrit le 15/12/2012 à 12:33 :
j'adore ces sur-réactions débilitantes sur une mesure ni annoncé ni présenté qui en plus consisterait en réformer une idiotie en lui donnant du sens la taxe d'habitation ne rime plus à rien et est injuste mais ici vous hurlez parce qu'on voudrait (ce que la tribune ne prouve nullement) en modifier l'assiette .
une modification d'assiette ne signifie en rien une augmentation . dans la même veine la contribution professionnelle de sarkozy qui rime à rien et coute plus cher que l'ancienne taxe professionnel devra aussi être remise en chantier.
Ca n'empêche pas d'exiger la maitrise des dépenses des collectivités
Réponse de le 17/12/2012 à 11:15 :
alors là, ça serait un scoop...pour une fois, une modification de taxe qui ferait qu'on ne payerait pas plus... c'est bizarre, mais je n'y crois pas une seconde... vous le dites vous même, la modification de la taxe professionnelle a engendrée une augmentation énorme pour les petites entreprises...(pour les grosses?). Pas une journée sans qu'on nous annonce une nouvelle taxe, un nouveau prélèvement, une hausse de ceci ou de cela...toujours plus d'aides (de justice sociale? pas pour ceux qui payent et qui n'ont droit a rien, ou presque) et de plus de gens qui en bénéficient. Donc moins de gens pour les subventionner. C'est mathématique!
a écrit le 15/12/2012 à 12:01 :
Chaque jour ils proposent une nouvelle taxe ,la machine à claques électorale est bien allumée pour la gauche bientôt nous allons regretter Mr Sarkosy.....
Réponse de le 15/12/2012 à 19:31 :
Sarko, c'était un amateur. Eux, ils craquent le sac. Là, c'est le concours l'Epine de la fiscalité.
a écrit le 15/12/2012 à 11:49 :
Pas besoin de réforme de la taxe d'habitation ou foncière, elles augmentent régulièrement pour atteindre des niveaux qui commencent à pénaliser les Français. Inutile d'espérer de nos élus des économies dans les dépenses municipales.
a écrit le 15/12/2012 à 11:46 :
Si le parti politique de Marine Le Pen arrive un jour au pouvoir, (ce qui ne saurait tarder compte tenu de l'état de déliquescence de l'UMP et de la catastrophique gestion du PS); les Français ouvriront enfin les yeux et se rendront compte de la situation dans laquelle les a plongé 40 années de dirigisme oligarchique ploutocratique.
a écrit le 15/12/2012 à 11:37 :
Là, j'ai bien peur qu'ils franchissent le rubicon (dans rubicon il y a rubi...). Les taxes foncières et habitations augmentant sans arrêt, un surplus ferait bien une révolution car cela atteindrait essentiellement la classe moyenne. Je leur conseille d'y renoncer; si certaines taxes habitations sont sous estimées tant mieux pour les bénéficiaires mais en rajouter une couche pourrait être de trop....
a écrit le 15/12/2012 à 11:31 :

PENSER AUX PROCHAINES ELECTIONS
a écrit le 15/12/2012 à 11:28 :
ils vont pouvoir faire ce qu'ils veulent, avec leurs pleins pouvoirs, accordés , par 20 à 25 % du corps électoral français...
Ils ont toutes chances d'être renouvellés, car à coup d' impôts , de taxes diverses, d'emprnuts à taux négatifs, ils vont pouvoir acheter ce s 20 à 25 % dans les scrutins à venir... Les maires, présidents de communautés , d' agglomération achétent leurs voix de la même façon.. Dexia , etc etc !!!!
a écrit le 15/12/2012 à 11:21 :
PREVOIR.... ENCORE ....PLUS... D IMPOTS
a écrit le 15/12/2012 à 11:18 :
Cette reforme est un imperatif. Le haut risque serait de ne rien faire.
a écrit le 15/12/2012 à 11:18 :
Il serait grand temps que le peuple reprenne le contrôle de ce qui est financé par les impôts ! Aujourd'hui, ce sont les 800 000 parasites cooptés aux élections qui décident de ce dont ils ont envie, et nous tapent dessus pour le financer. Il serait grand temps d'inverser la machine, et de décider ce que nous souhaitons payer, et de ce qui n'est plus raisonnable.
a écrit le 15/12/2012 à 11:05 :
marrant, personne ne parle d'economies .......
a écrit le 15/12/2012 à 11:04 :
en france si vous gagnez 1000 euros vous pouvez acheter 1000 baguettes a un euro, si vous gagnez 10 000 euros ( avant impots) vous pouvez acheter 1000 baguettes a 10 euros ( car le prix est calcule sur le revenu), soit 500 baguettes apres impots
a écrit le 15/12/2012 à 10:58 :
Il me semble que le revenu est déjà pris en compte pour le calcul de la taxe d'habitation......
Réponse de le 15/12/2012 à 20:54 :
On peut pas tous habiter à Néchin !!!
a écrit le 15/12/2012 à 10:42 :
Il y en a assez de transférer l'argent de cux qui en ont un peu vers ceux qui se satisfont de l'assistanat
Réponse de le 22/10/2014 à 20:48 :
une belle initiative et une"philosophie"de production qui devrait se développer pour permettre de mieux nous nourrir et mieux rétribuer le travail des agriculteurs.
a écrit le 15/12/2012 à 10:41 :
"nombre d'entre deux verraient en effet leur taxe d'habitation augmenter dans des proportions considérables." et les autres la verraient baisser ou non ???
a écrit le 15/12/2012 à 10:39 :
A ce rythme, il ne restera plus rien pour consommer un minimum... Et l'économie, déjà en très mauvaise posture, va crevée.
La gauche a frappé fort avec les 35 heures (heurts ?), elle laissera sa trace définitivement comme celle ayant fait crever tout un pays.
a écrit le 15/12/2012 à 10:32 :
Il serait intéressant de voir basculer l'impôt sur le revenu à la région, et non au département.
Mais en ce qui concerne la taxe d'habitation ; elle porte son nom. Ce n'est pas un impôt qui doit être couplé au revenu, mais bien au confort lié à l'espace. Il faut donc revoir la grille d'utilisation des espaces, en comparaison des HLM où l'on trouve des familles nombreuses dans des F5 et plus, avec des surfaces inférieures à certains F3 privés. Vient en suite la qualité des habitations, qui doivent répondre à des normes dont certains propriétaires rechignent à la conformité. Trop souvent une consommation élevée payée par le locataire, et la résultante d'un non respect du propriétaire. Nous devons trouver là matière à incitation.
a écrit le 15/12/2012 à 10:30 :
la seule initiative importante est de stopper les hausses folles des taxes foncières et d'habitation, et de les stabiliser à leur niveau actuel. Pouvoir d'achat en berne, salaires bloqués, chômage, retraites réduites, ... font que ces charges deviennent insupportables pour trop de gens. Aux collectivités locales de stopper leur folie de dépenses et de faire des économies. Et qu'on réduise drastiquement le mille-feuille administratif, qui coûte cher et ne rapporte rien.
a écrit le 15/12/2012 à 10:29 :
A part augmenter les taxes, les impôts, le nombre de fonctionnaires, le nombre d' immigrés sans papiers donc illégaux : ils savent faire quoi ces donneurs de leçons que sont les socialistes sectaires. Nous entrons en dictature fiscale grâce à eux.
a écrit le 15/12/2012 à 10:11 :
le problème des taxes d'habitation et foncières, c'est leurs augmentations systématiques au delà de l'inflation (+5 à 10% voire plus). C'est ceci qui est intolérable car l'habitation est comme l'alimentation, un besoin essentiel contrairement aux smartphones et écrans plats. C'est aux communes et régions de limiter leurs dépenses et ces taxes devraient rester stables compte tenu que les salaires et les retraites ne suivent même pas l'inflation. Les résidences secondaires ou locaux innocupés devraient par contre être plus taxées.
a écrit le 15/12/2012 à 9:58 :
fuyez!pauvres fous!
Réponse de le 15/12/2012 à 19:35 :
J'adore!!!!!
a écrit le 15/12/2012 à 9:58 :
Dans ce merveilleux pays qu'est la France, si l'on veut réformer le système fiscal qui est une véritable usine à gaz, on s'empresse de construire une autre usine à gaz!!!
a écrit le 15/12/2012 à 9:57 :
Il va falloir agrandir la Belgique.
Réponse de le 15/12/2012 à 21:52 :
oui il est grand temps d'agrandir la belgique.
a écrit le 15/12/2012 à 9:56 :
Cest toute la question.
C'est ça qui est effrayant
a écrit le 15/12/2012 à 9:51 :
Vous n'avez rien compris : il s'agit simplement d'augmenter les impôts ! Appelons un chat un chat .
Réponse de le 15/12/2012 à 21:56 :
là t'es dur de dire la vérité aussi crue.
a écrit le 15/12/2012 à 9:41 :
Ils devraient nationaliser tout ce qui n'est pas une résidence principale. Ce serait plus clair.
Réponse de le 15/12/2012 à 21:04 :
Vous voulez dire "spolier" ou "indemniser" ? .... parce qu'il n'y a plus de sou dans la caisse !!!
a écrit le 15/12/2012 à 9:40 :
Si on laisse faire le PS, les français (du moins ceux qui auront encore un emploi) paieront leur pain, leurs courses, leur énergie, pourquoi pas leur carburant, en fonction de leurs revenus !!! Étonnez-vous après ça qu'on soit en récession, puis en faillite !!
a écrit le 15/12/2012 à 9:34 :
Au lieu de reporter les charges ici et là, il serait temps que le Gouvernement ait le courage de faire des réformes structurelles et en profondeur. Au lieu de garder ces millefeuilles étatiques qui freinent, qui coûtent chers, qui sont inefficaces, qui sont incompréhensibles, il serait temps de remettre tout à plat, d'épurer pour plus d'efficacité. Mais voilà, ces millefeuilles permettent aux connaissances, "amis", collègues, partisans de trouver un poste doré.
Bref, nous, citoyens, allons encore payer et subir ces incohérences et ces états de fait dignes d'un autre temps !
a écrit le 15/12/2012 à 9:33 :
Plus que 4 ans et 4 mois.
a écrit le 15/12/2012 à 9:17 :
Tant qu'il y aura des gens pour donner à des associations caritatives, les gouvernements auront beau jeu de dire qu'il y a de la marge, car le peuple ne se révoltera que lorsqu'il sera acculé.
a écrit le 15/12/2012 à 8:57 :
Imbécile tentative de réforme pour un impôt fondamentalement idiot. Une seule bonne réforme en la matière : la suppression définitive de la taxe d'habitation et de la taxe foncière également. Pour financer les frais des communes, le paiement par les consommateurs en fonction de l'utilisation des services proposés les remplacerait avantageusement.
Réponse de le 16/12/2012 à 11:29 :
Et bien cela supprimera simplement ces communes dortoir sans vie et sans intérêt... d'autres questions ? Je peux ??
a écrit le 15/12/2012 à 8:51 :
Un (petit) pas de plus vers la Corée du nord. Et Flamby qui veut revoir les conventions avec les autres pays d'Europe .... Les guignols doivent s'en donner à c?ur joie. J?imagine un sketch des guignols il y a 3 mois : Flamby dans sa baignoire en train de se répéter « c?est moi le chef pour 5 ans, quoiqu?il arrive et quoi que je fasse c?est moi le chef? » Et maintenant Flamby dans sa baignoire en train de trépigner « je les aurai ces petits salauds de riches, je les aurai ». Plus sérieusement, le gouvernement se met le doigt dans l??il en se croyant plus malin que les très riches et leurs avocats fiscalistes. Plus modestement, moi qui ne peux pas me payer de fiscaliste, j?envisage de vendre ce que j?ai en France et d?acheter en Slovenie. Ce n?est qu?à 900 km de Lyon et le fisc aura un peu de mal pour connaître la part de mes revenus locatifs en Slovenie.
a écrit le 15/12/2012 à 8:51 :
Et si on réformait en profondeur les Collectivités ? De cela pas un mot. Bientôt ce sera comme en Grèce. D'ailleurs les agences de notation sont prêtes. Hollande affirme ne pas en tenir compte mais quand les taux d'intérêt de la dette grimperont, on en reparlera.
a écrit le 15/12/2012 à 8:50 :
comme dab on veut encore camoufler ce qui sera une augmentation des impots la priorité est de faire des économies pour la secu comme les impots on a toujours augmenté les impots,solution de facilité, ce qui etait générateur de dépenses incontrolées.un ex petite communauté de communes (5) proche du mans 13000 habitants seulement 5 maires 25 adjoints 1 président 5 vice soit 36 elus payés !!!!!!!!!!plus beaucoup de doublons en secretaria et service technique il y a vraiment URGENCE A TRAITER ce qui n'est qu'un exemple
a écrit le 15/12/2012 à 8:45 :
Les taxes locales sont les impôts les plus injustes que nouq ayons. Il ne faut surtout pas en parler.
Pourquoi à revenu équivalent, dans une même commune, M. X paye beaucoup plus que M.Y qui se contente d'une habitation plus modeste?
Pourquoi M.X habitant une ville de province paye beaucoup plus que M.Y qui a un revenu 3 fois supérieur mais qui habite Paris?
Quand est-ce que les médias feront une enquête précise sur ce sujet?
Alors il faut effectivement parler clairement de cet impôt pour très vite le réformer.
a écrit le 15/12/2012 à 8:29 :
Il faut qu il arrête à vouloir tout taxer, on en peut plus
a écrit le 15/12/2012 à 8:19 :
Tout lui est pretexte à ruiner le pays .
Réponse de le 15/12/2012 à 19:36 :
52% des gens ont voté pour. Non?
a écrit le 15/12/2012 à 8:18 :
Ce sont les Belges qui vont être contents...
a écrit le 15/12/2012 à 8:13 :
Il est hallucinant de lire les propos réactionnaires des électeurs de droite qui trainent sur ce site, eux qui ne sont animés que par la jalousie, la rancoeur, la bêtise.
Réponse de le 15/12/2012 à 21:00 :
Hollande a conservé toutes les hausses d'impot prévus par Sarko, mais pas les baisses concumittentes !!!
a écrit le 15/12/2012 à 7:36 :
on a affaire a des obsédés des impôts qui ne supportent pas les personnes qui gagnent leur vie;
a écrit le 15/12/2012 à 7:09 :
C'est minable M.Ayrault ,d'avoir insulté un créateur richissime ,parce qu'il n'aurait jamais voulu ...même avec un tonneau de potion magique ...franchir le mur de Berlin pour aller en dans le paradis socialiste de la RDA...
a écrit le 15/12/2012 à 6:47 :
le revenu ne doit pas intervenir dans le montant de la taxe d'habitation mais seullement la valeur du bien, car vous pouvez avoir une très belle maison acquise dans les années où le prix des maisons étaient accéssible et peu de revenus surtoout si vous étes à la retraite et avoir une modeste maison avec des revenus confortables.Laissons le choix à chacun.
a écrit le 15/12/2012 à 6:44 :
Et bien moi ca me plait car pas concerne
En effet mes 7500? mens D INDEMNITÉ s ne sont pas fiscalisees
Donc ca me plait et je vais en plus vous donner des lecons civisme.
Et ben ouais.
a écrit le 15/12/2012 à 2:42 :
et les etrangers qui acquierent une résidence en France, si leur revenus en France est de 0 , ils seront donc exonérés de taxe d'habitation ??? ...Gérard : ne vend pas ton hôtel particulier à Paris, puisque de Belgique, ne payant plus d'IR en France, ...tu sera dispensé de payer une taxe d'habitation (et ur 1800m² à St Germain des Prés, ça devait douiller !!!)
Réponse de le 15/12/2012 à 21:09 :
ok pour 2013, mais avec une reforme indexant la TH sur le revenu... plus rien ! (surtout si ses revenus ne sont pas domiciliés en France (son cachet, il le touche sur les entrées en France, ou sur les ventes de DVD sur internet ? allez savoir ...
a écrit le 15/12/2012 à 1:31 :
... tous en Belgique...!
a écrit le 15/12/2012 à 1:30 :
Petit problème à resoudre : plus de la moitié des foyers ne payant pas d'impôt sur le revenu, prendre en compte l'IR pour la taxe d'habitation signifie donc que la taxe d'habitation va doubler pour les autres ??? et comme la taxe d'habitation n'est pas un impôt nationale, mais elle est locale, et comme les foyers ne sont pas répartis sur le territoire a égalité selon leur revenu, celà signifie que certaines communes auront jusqu'à 80% de non-imposables ? donc que dans ces communes, ceux qui paieront la taxe d'habitation verront leur impôt multiplié par 5 ??? Vivement les prochaines élections !!!
a écrit le 15/12/2012 à 1:30 :
Petit problème à resoudre : plus de la moitié des foyers ne payant pas d'impôt sur le revenu, prendre en compte l'IR pour la taxe d'habitation signifie donc que la taxe d'habitation va doubler pour les autres ??? et comme la taxe d'habitation n'est pas un impôt nationale, mais elle est locale, et comme les foyers ne sont pas répartis sur le territoire a égalité selon leur revenu, celà signifie que certaines communes auront jusqu'à 80% de non-imposables ? donc que dans ces communes, ceux qui paieront la taxe d'habitation verront leur impôt multiplié par 5 ??? Vivement les prochaines élections !!!
a écrit le 15/12/2012 à 0:21 :
Photo: il est en train de regarder Montebourg ?
Réponse de le 15/12/2012 à 19:39 :
Ben non, il regarde la courbe du chômage qu'il est en train de forger.
a écrit le 14/12/2012 à 23:48 :
L'exode du peuple FRANCAIS est annonce.
Un vrai chaos!
a écrit le 14/12/2012 à 23:37 :
Oui car son objectif est d'être le nouveau Poutine ou Kim-Ju je c plus quoi... Lol

Le retour du communisme : tous en vélo (pour duflot) dans des logements d'état avec des goulags.
a écrit le 14/12/2012 à 23:17 :
Au fait, quelle est la compatibilité de ce type de démarche avec le "contrat de compétitivité" adopté par le dernier Conseil Européen ? Il faudrait que François tienne Jean-Marc au courant de ses engagements et de la direction dans laquelle il "va"...ou "est emmené", c'est pareil sur le plan des résultats...
a écrit le 14/12/2012 à 23:07 :
il faut renverser la table et tout remettre en ordre. Marre de ces élus incompétents et irresponsables....et avides d'argent pour leur seul compte personnel. Trop de parasites.
a écrit le 14/12/2012 à 23:07 :
Savez-vous que le Conseil Constitutionnel (où siègent tous les anciens présidents et toute l'oligarchie française des nantis) vient de retoquer la baisse de 30 % sur les salaires des députés qui avait été annoncée par François Hollande au motif que c'était anticonstitutionnel ! quel belle république monarco bananière !
a écrit le 14/12/2012 à 22:56 :
La taxe d'habitation est depuis de nombreuses années calculées en fonction des revenus certains sont exonérés, d'autres bénéficient d'un plafonnement de la taxe d'habitation. D'ailleurs M. JOSPIN a bloqué les taux inflationnistes des collectivités locales pour le calcul du plafonnement.
a écrit le 14/12/2012 à 22:51 :
Ok, là ça risque de vraiment mal tourner pour eux sur le coup, si c'est voté la déroute en 2014 est assurée. En gros, tu entretiens ton bien, tu repaies encore sur les taxes locales, tu vis dans un taudis qui pourrit le voisinage, l'Etat te récompense. Super ...
a écrit le 14/12/2012 à 22:37 :
ça dépasse tout . Emmener la France à la fronde est totalement irresponsable .Nous allons tout droit à la dissolution et à la cohabitation. Cette fiscalisation extrême est une énorme provocation. Ca va finir très mal. les français vont se révolter au moment où l' on s'y attendra le moins.
a écrit le 14/12/2012 à 22:37 :
C'est pour çà que j'ai un camping car !!!
a écrit le 14/12/2012 à 22:29 :
Vont-ils oser? A en croire michel Audiard, nul doute que oui...
a écrit le 14/12/2012 à 22:22 :
pas la peine de travailler ,100 sous pour tout le monde pourquoi pas acheter le pain suivant le salaire
a écrit le 14/12/2012 à 22:21 :
Il y a seulement un peu plus de 50% des foyers fiscaux qui paient l'impôt sur le revenu. Donc les collectivités locales, qui perçoivent la taxe d'habitation, peuvent se préparer à faire l'impasse sur 50% des foyers fiscaux. Et ce sera d'autant plus dur pour les communes "déshéritées", celles de Seine-Saint-Denis par exemple, qui concentrent les "pauvres". Autrement dit, le gouvernement prépare une belle chienlit...
a écrit le 14/12/2012 à 22:18 :
avec Flamby, bientôt les "pauvres" (RSA, AME) qui ne font rien et qui ne veulent rien faire seront plus riches que la classe moyenne qui bossent...
a écrit le 14/12/2012 à 22:17 :
Et on s' etonne que certains quittent la France?
a écrit le 14/12/2012 à 22:02 :
J'aimerai enfin lire un article annonçant une méga réforme de la fonction publique mais non , toujours les même reflexes faciles , sans risques , lamentable et lâche !
a écrit le 14/12/2012 à 21:50 :
Je crois rêver! Celui qui en fera le moins sera le mieu lotit dans ce pays. Quel exemple à notre jeunesse. Que leurs dire? Ne faites pas d'études, ne rêvez plus de toutes façon vous serez remis au niveau de ceux qui n'en foutent pas une. Allez taper dans un ballon, vendre du shit et laissez les idiots travailler pour vous. Voilà ce qu'il reste à leur dire aux jeunes.
a écrit le 14/12/2012 à 21:48 :
Il faudrait surtout baisser les taxes d'habitation : commencer par réformer les collectivites locales beaucoup trop couteuses avec notamment la diminution du nombre des communes( par exemple rebaptisons commune les communautes de commune) et reflechir à l'opportunité de laisser certaines competences couteuses aux petits echelons. Apres augmenter encore l'impot sur le revenu deja tres(trop?) important je veux bien mais qu'on me donne la certitude que l'argent versé n'est pas gaspillé par un manque d'optimisation de la resource publique comme actuellement
a écrit le 14/12/2012 à 21:37 :
"C'est un prélèvement dégressif" FAUX, Mr Ivan BEST : . C'est un impôt proportionnel, qui varie selon la valeur locative, mais qui ne baisse pas selon les revenus comme vous voulez le laisser entendre !!! Bien sur qu'il n'est pas progressif et il n'est actuellement pas basé sur le revenu : pourquoi ne pas imaginer le prix du pain en fonction du Quotient familial, tant qu'on y est ? pour cela il suffira d'aller retirer son ticket de rationnement en mairie, et vous le paierez selon le QF ... n'ont ils pas ça en corée du nord ??!!!
a écrit le 14/12/2012 à 21:35 :
"mais sans que ce soit toujours déclaré aux services du fisc" Il faut petre juriste pour savoir que si on installe une baignoire dans sa maison qui en était dépourvue, il faut le signaler au fisc... Deux salles de bain, oui, c'est du luxe (pour le fisc), j'espère qu'une seule, c'est "élémentaire".
a écrit le 14/12/2012 à 21:26 :
Ça va encore encourager les gens à travailler. Et pour les économies, il envisage quoi ?
a écrit le 14/12/2012 à 21:03 :
Ve que tu dis m'intéresse fortement...
Merci pour l'idée
Une révolte silencieuse utilisant les mêmes méthodes que c fous!!!
Le porte monnaie à fonctionnaires et assistés!
Cool
a écrit le 14/12/2012 à 20:59 :
Bon c'est encore un moyen déguisé de taxer un peu plus les revenus alors que nous sommes dans un pays qui est déjà au top en la matière. Le concours "quelle sera la nouvelle taxe de demain ?" continue. Et on dit que les français manquent de créativité !! Ils vont encore nous bâtir une usine à gaz avec force commissions d'étude et hauts conseils au conseil en conseil puis recruter pléthore de technocrates pour faire fonctionner leur nouveau truc.
a écrit le 14/12/2012 à 20:57 :
Question au premier ministre, pouvez-vous commenter la phrase de Clémenceau: la France est un pays très ubéreux, on y plante des impôts il y pousse des fonctionnaires. Robespierre lui-même partisan de la vertu disait qu'il fallait se méfier de l'administration tentaculaire. La Révolution n'est-elle pas un affreux bain de sang? Réformer et s'étripper sont deux choses différentes. Sommes-nous à la porte qui nous fera passer dans le soviétisme? Si la population décide que oui, qu'on en tire les conséquences. Cela revient à ce que chacun d'entre nous se questionne. Sommes-nous assez pauvres ou bien pas encore assez?
a écrit le 14/12/2012 à 20:57 :
La taxe d'habitation doit etre completement revue , c'est evident .. Il a augmente de plus de 10% !!!!!!!!!!!!! dans un tres grand nombre de communes sans aucune reelle justification ( a part la gestion calamiteuse des equipes en place ) . La TA constitue un veritable scandale qui pese de plus en plus lourd sur les pus fragiles .
J'espere que le gouvernement va regarder avec beaucoup de lucudite et de discernement une eventuelle reforme de la TA . Augmentation de la TVA , du gaz , de l'electricite , de la taxe audiovisuelle , des droits de successions , des impots , etc , etc , etc, ..... Plus une ficalite obscene sur l'essence et le gas-oil .. Ca commence a faire BEAUCOUP !!! La colere gronde autant que la pauvrete progresse ..
a écrit le 14/12/2012 à 20:53 :
Propos sans intérêt d'un jaloux, sans doute! (Pas de chiffres pour étayer cette assertion)
a écrit le 14/12/2012 à 20:48 :
Dans les pays du Bénélux les taxes locales sur la propriété existent mais elles sont d'un niveau quasi symbolique .Dans les pays anglo saxons, elles sont fondées sur le nombre d 'occupants du bien immobilier, ce qui paraît logique. En France il existe déjà plusieurs impôts fondés sur le revenu ( IR, CSG,..) . Pourquoi en créer un nouveau ? ( si ce n'est dans l'élan de folie égalitaire et redistributrice en cours ) .courage fuyons ce pays de jaloux!
a écrit le 14/12/2012 à 20:46 :
Injuste ? Les bas revenus ne la payent pas !
a écrit le 14/12/2012 à 20:22 :
Au moins, les riches parisiens qui ne payent trois fois rien en taxes locales paieront ce qu'ils doivent réellement payer, allégeant d'autant le fardeau de la taxe d?habitation sur les classes modestes et moyennes.
a écrit le 14/12/2012 à 20:18 :
Un bon conseil organisez votre insolvabilité : créez une boite dans un paradis fiscal, placez y vos revenus. avec une CB vous faites revenir votre cash (les frais seront toujours moins élevés que les impôts plein pot). Avec un peut de chance vous aurez droit au RSA, toujours ça que le nouveau gouffre a fric du gouvernement n'aura pas.
a écrit le 14/12/2012 à 20:09 :
il faut absolument aneantir cette race de politicien , ils deviennent trop dangereux pour la societé francaise, tout le monde dans la rue , leur idée va tuer la france et le petit peuple
a écrit le 14/12/2012 à 20:09 :
"Iiliane ,fait la valise on rentre ã Paris ... euh non ...allons chez Gérard "
a écrit le 14/12/2012 à 20:07 :
Voilà une réforme qui semble justifiée.Que la valeur locative d'une belle maison ancienne avec vue sur mer soit inférieure à celle d'un préfabriqué de 40 ans dans un lotissement est choquant.
a écrit le 14/12/2012 à 20:05 :
'La gauche entend aussi, c'est tout aussi traditionnel, intégrer l'élément revenu dans le calcul de la taxe d'habitation, également pour des raisons de justice fiscale'. Encore une taxe injuste. Si je vis dans un tout petit deux pièces (c'est mon choix ou non) mais que je gagne 4000 euros, le fait d'avoir un bon revenu me pénalisera ? Il est vrais toutefois, que cette taxe est inéquitable. Il suffit parfois de traverser la rue pour régler moins. Mais ne rêvons pas, il est certain que tout le monde sera pénalisé, une fois de plus.
a écrit le 14/12/2012 à 19:59 :
Hahahahaha
Vous verrez, les travailleurs paieront 3 fois plus et l'autre moitié (comme ir) ne paiera plus de taxe d'habitation!
On sera encore la moitié à payer pour l'autre moitié
Avec la Cmu, Csg, fonciere, le gaz pleins pot, électricité au max, aucune allocation de rentré, pas de prime de Noël, bref nous qui payons et qui subissons comme réponse d'une fonctionnaire : "ah vous monsieur, vous y avez pas droit...." grrrr
a écrit le 14/12/2012 à 19:59 :
Sur la photo, c'est l'ennemi public numéro 1 ?
a écrit le 14/12/2012 à 19:59 :
Encore une occasion de flatter sa base. Ras le bol de la gabegie des collectivités territoriales, qui recrutent à tour de bras, pour un service rendu plus que discutable.
a écrit le 14/12/2012 à 19:51 :
je comprends rien comme d habitude avec l administration francaise,ou plutot que j'ai hate de commencer ma nouvelle vie au Canada
a écrit le 14/12/2012 à 19:48 :
TOUT est fait et sera fait dans ce pays pour casser ceux qui veulent s'en tirer, veulent bosser et réussir. Des autos aux maisons en passant par la création d'entreprise..... vive l'assistanat et le "rien faire". Je conseille à mes enfants de partir ou d'être profs-députés-ponctionnaires...
a écrit le 14/12/2012 à 19:45 :

encore des exiles en preparation
Réponse de le 15/12/2012 à 21:23 :
Si ce n'est que ça. Je pensais qu'ils allaient construire un mur avec des barbelés et des miradors autour. Ouf, me voilà rassuré. Enfin pour l'instant...
Réponse de le 15/12/2012 à 22:16 :
c'est prevu !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :