L'économie française engluée dans la stagnation, le FMI table sur 0,3% de croissance en 2013

 |   |  584  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alors que Pierre Moscovici maintient sans y croire sa prévision de croissance (+0,8%), le FMI ne prévoit plus que 0,3% de hausse du PIB en 2013. En, outre les experts du fonds n'anticipent que +0,9% pour 2014, alors que Bercy table officiellement sur +2%

Pierre Moscovici n'en démord pas. Ce mercredi matin, sur RMC, il a redit sa confiance dans sa prévision de croissance pour 2013 (+0,8%). « Nous en discuterons fin févier avec la commission européenne, lors de l'élaboration de ses prévisions de croissance » a souligné le ministre de l'Economie. Peut-il avoir raison contre tout le monde ? Le Fonds monétaire international a publié ce jour de nouvelles prévisions de croissance. Pour la France, il ne table plus que sur 0,3% de croissance. « L'activité dans la périphérie de la zone euro a été encore plus déprimée que prévu, avec des signes de retombées plus marqués » sur le noyau dur de la région, souligne le Fonds.L'institution révise donc ses calculs: alors qu'elle prévoyait jusque-là un timide retour à la croissance cette année (+0,2%), elle prédit désormais une deuxième année de récession (-0,2%) pour la zone euro. Selon le FMI, « l'incertitude » demeure par ailleurs sur l'issue de la crise en Europe et une « stagnation prolongée » n'est pas exclue si l'élan réformateur (supervision bancaire, union politique...) tourne court. Du coup, le FMI ne s'attent qu'à une reprise très progressive. En 2014, le PIB français n'augmenterait que de 0,9%, selon le Fonds, soit  moins que la moyenne de la zone euro (+1%), contrairement à ce qui se passe en 2013. Bercy, dans sa programmation des finances publiques adoptée par le parlement à l'automne, table sur +2% pour l'année 2014...

Les dernières enquêtes de l'Insee témoignent, au mieux, de la stagnation

Les dernières enquêtes publiées ce jour par l'Insee, issues de sondages réalisés depuis le début du mois, confirment la situation, au mieux, de stagnation de l'économie française. Le climat des affaires reste stable, à un niveau très faible, indique l'institut de la statistique. Il se situe nettement en dessous de la moyenne de longue période. Quant à l'indicateur de retournement, qui permet d'appréhender le caractère favorable ou défavorable de l'orientation de l'activité, il se situe clairement du côté négatif.
Si l'on jette un ?il sur les différents secteurs de l'économie, le diagnostic n'est pas plus rassurant.

Chute des exportations de Renault et PSA
Dans l'industrie, « le climat des affaires se dégrade à nouveau » doit bien admettre l'Insee. L'indicateur synthétique baisse par rapport aux derniers mois. Car les industriels interrogés font par de perspectives personnelles de production en baisse, par rapport aux derniers mois. Alors même que leur analyse de la production passée est sensiblement négative (autrement dit, ils estiment qu'elle a baissé fin 2012). Sans surprise, les industriels de l'automobile se montrent parmi les plus inquiets. Ils notent que leurs carnets de commande étrangers se « détériorent nettement ».Les exportations de Renault et PSA ne se portent pas bien, c'est une confirmation.

Un léger mieux dans les services
En revanche, dans les services, la situation semble s'améliorer. Mais seulement à la marge.
Quant à la construction, après un mieux en 2010 et 2011, l'activité est dégradée, relève l'Insee. Mois après mois, les carnets de commandes ne cessent de se dégrader. Sans surprise, l'emploi ne va pas s'y améliorer.
Cet ensemble d'enquêtes donne à penser que le dernier trimestre de 2012 a été, globalement, mauvais pour l'économie française, relèvent les économistes de Natixis. Et qu'il en sera de même pour le premier trimestre 2013, soulignent-ils.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2013 à 7:53 :
SI IL N Y AVAIT PAS DE MENSONGE SUR LES CHIFFRES COMME LE 0,5% DU 2 EME TRIMESTRE CELA FAIT 10 ANS QU IL NOUS MENTENT COMME HOLLANDE PENSE QUE LE CHOMAGE VA BAISSER LEGEREMENT FORCEMMENT IL MISE SUR LES CONTRATS AIDES ! MOI JE SUIS DIRIGEANT DE BOITES, ET EN TOUT ETAT DE CAUSE LES MARGES SONT TROP PETIT POUR REALISER DES INVESTISSEMENTS, ON A TROP DE TRESORERIE D OU ON EST OBLIGER D EMPRUNTER EN PERMANENCE
a écrit le 25/01/2013 à 11:06 :
le propos vaut autant pour le gouvernement précédent que l'actuel : il n'y a aucune réforme digne de ce nom, le secteur politique et administratif n'est pas géré, aucune optimisation d'organisation, pas de mesure de performance, aucune efficacité, aucun investissement maitrisé, une logique à des années lumière du privé (qui les finance). Il suffit de faire au moins 30% d'économies de dépenses inutile ou inefficaces pour apporter plus de service aux citoyens, ce qui permet de baisser les impôts et charges et de financer l'aide aux entreprises... ce qu'on fait les pays qui se développent : la suéde, le québec, .. de même que l'espagne et l'italie qui font de gros efforts et semblent remonter la pente...pendant ce temps, la france dépense, et s'il y a une reprise, elle regardera passer les trains, asphyxiée par sa dette et son armée de politique et de fonctionnaires...
a écrit le 25/01/2013 à 9:11 :
Le magicien MOSCOVICI va trouver un tour de passe passe pour prendre les francais pour des billes. Il entrerevoie déjà d'augmenter les taxes et impots et aprés dans quatre ans ils seront remplacés et la situation sera desastreuse par le manque de volonté et de sens politique pour gouverner la FRANCE . les chomeurs seront 4 millions et Florange un souvenir
a écrit le 24/01/2013 à 12:19 :
Et la France engluée dans le socialisme qui a déjà fait des ravages et recommence encore
a écrit le 24/01/2013 à 11:21 :
Le rêve éveillé des socialistes. Pendant ce temps là le pays se délite. Les entrepreneurs quittent le navire commandé par un capitaine costaien.
a écrit le 24/01/2013 à 10:39 :
Pour avoir ma place il est vraiment prêt à tout ce Moscovite . Les Français ne croient déja pas un mot de ce que je raconte alors lui .......................
a écrit le 24/01/2013 à 10:34 :
Machin a dit Machin a fait le chômage explose partout mais l'euro va bien. Il est bien le seul avec nos politiques et leurs relais "économistes journalistes profs. S.PO" qui ne tarissent pas d'éloges sur cette monnaie qui nous salit les mains et dont les billets sont si moches. Bernard Arnaud a profité du savoir faire français puis a délocalisé notre fortune en Belgique qui abrite la commission européenne. Le bruit des tambours ne tardera pas à raisonner dans une Europe où la majorité de ses habitants vont se retrouver au chômage.
a écrit le 24/01/2013 à 10:01 :
Le PIB est en grande partie une sommes de dépenses ("investissements") supposés représenter une croissance (pour peut que ces investissements soient financés par de l'argent "réel"). Exemple: les Américains ont acheté 2.5% de croissance de leur PIB au prix de 8% de dettes supplémentaires... qu'ils ne savent pas comment rembourser bien sûr! le PIB ne veut donc pas dire grand chose... Il n'y a pas de croissance en France, ou plutôt si, la seule croissance qu'il y a, c'est celle de la dette que nous ne pourrons jamais rembourser!
Réponse de le 24/01/2013 à 10:39 :
Le PIB représente la création de richesses d'un pays, pas une somme de dépenses. Et une dépense est rarement un investissement....
a écrit le 24/01/2013 à 9:37 :
Mais pensez donc il faut continuer dans l'assistanat à crédit au détriment des générations futures, distribuez du pain et des jeux amusez la galerie comme le mariage pour tous, la connerie et le crétinisme à la sauce socialiste française elle est en croissance vertigineuse. La garade a oublié de le noter dans son rapport !
a écrit le 24/01/2013 à 6:51 :
Stagnation a 0% cette année et 0.5% en 2014
Réponse de le 24/01/2013 à 7:13 :
Moi, je parie sur une récession d'au moins -1 % en 2013 et -2 % en 2014.... Mdr
Réponse de le 24/01/2013 à 9:55 :
Au moins les discussions de comptoir sont en hausse !
a écrit le 24/01/2013 à 5:05 :
Encore de la propagande... La Pravda nous disait aussi que les Soviets etaient heureux!... Mosco-vici = tout va bien madame la marquise....
a écrit le 24/01/2013 à 3:58 :
Madame la marquise
Tout va tres bien
a écrit le 24/01/2013 à 3:53 :
Le vrai chiffre sera plus proche de -1 que de 1.
Réponse de le 24/01/2013 à 11:23 :
Si vous avez des informations provilégiées, merci de nous donner vos sources.
Réponse de le 24/01/2013 à 14:31 :
Pas difficile : il suffit de constater quels ont ont été en 2012 les effets du plan de rigueur en Italie votés en octobre 2011.
a écrit le 24/01/2013 à 0:22 :
La France est mal gouvernée, on ne cesse de critiquer le mille feuille, aux actes. On ne cesse de parler croissance, on fait de la récession. Voyez la différence avec l'allemagne, faut arrêter de prendre la crise pour alibi... c'est du mauvais travail ce qu'on fait!
a écrit le 23/01/2013 à 21:47 :
Bien que le chiffre exact de la croissance prête à interprétation, nous devons considérer que la crise qui sévit sur l'ensemble des pays occidentaux ne peut laisser envisager un seul point de croissance sur les activités industrielles pour le moment. Nous ne pouvons espérer de la croissance à court terme sur des économies drastiques et une redistribution de ces économies dans les secteurs porteurs. A ce titre il devient pressant de rectifier tous les systèmes allocataires, ainsi qu'une orientation des revenus afin que la baisse des produits correspondent au pouvoir d'achat. Il n'est plus question de thésauriser mais de réinjecter la moindre économie.
Réponse de le 23/01/2013 à 23:50 :
bien rase ce jour M. le Ministre ça change
a écrit le 23/01/2013 à 20:50 :
Si les experts le disent c'est que c'est vrai ! Il ne se trompent que très rarement.
J'en vois, parmi vous qui sourient, non qui rigolent franchement, quelle honte ....mais non, les experts ne se trompent pas !!
a écrit le 23/01/2013 à 20:00 :
Tout ceci est ridicule. Il est EVIDENT que l'explosion de la bulle immo aux US avec sa conséquence de congélation du secteur bancaire pendant 6 mois, PUIS, l'endettement des états pour sauver les banques, PUIS, une attaque sauvage des dépenses d'états ONT forcément entrainé une récession à la hauteur du montant total des dettes mondiales. Qui ose dire qu'il n'a pas compris ce simple mécanisme..?? Alors maintenant, il est clair que dans un premier temps, le salariat (réel) est le premier touché, PUIS, dans un deuxième temps, ce sont les rentiers. Est-ce vraiment anormal..?? Alors, maintenant, les solutions, là, sont très simples. Politiques. Car qui faut-il sauver, dans l'histoire..??
Réponse de le 24/01/2013 à 3:27 :
C'est beau les lunettes roses !
Réponse de le 24/01/2013 à 9:48 :
un communiste qui déclare comprendre l'économie. Le moment comique de la matinée.
a écrit le 23/01/2013 à 19:37 :
Tant que le malade n'est pas mort c'est qu'il est vivant. Heureusement il reste les services.
Réponse de le 23/01/2013 à 20:33 :
Très bonne remarque, Urdentiste. Mais, les services sont un transfert, et non une création de valeur. Là, si la France, pays hautement touristique, vient à subir une menace d'attentat, cela fera comme aux US dont les cartes vertes d'immigration ont disparu du net depuis 2008 et qui viennent, de façon amusante, de supprimer les scanner déshabilleurs. Soit, nous allons payer une guerre BEAUCOUP plus cher que sur papier et officiel.
Réponse de le 24/01/2013 à 10:41 :
@ yvan : les services sont un transfert ? première nouvelle. Ce sont les aides sociales qui sont des transferts, les services produisent de la richesse.
a écrit le 23/01/2013 à 19:26 :
Le FMI dit n'importe quoi ! nous avons en France une invention socialiste anti -crise géniale , c'est le ministère du redressement productif...! et en plus un président normal qui va inverser la courbitude du chômage en 2013...!
Réponse de le 23/01/2013 à 20:25 :
La preuve en est que le reste de la planète se porte super bien... Vous rêvez vous-même ou essayez de faire rêver les autres..??
Réponse de le 23/01/2013 à 20:52 :
il vont inventer des lois et des decrets qui diront que ca ira mieux! arretez de vous plaindre, et attendez la loi sociale, ca ira mieux apres, vu qu'ils vont se taper le boulot sur une rengaine ' a salaire egal, travail egal' ( oui j'aurais du dire ' a salaire egalitariste, travail egalitaristre', je sais, d'ailleurs tous ceux qui vont venir m'insulter n'auront qu'a se creer leur emploi ou se faire leur propre examen ophtalmo, vu qu'ils ont les competences... pour le reste on en reparle dans 5 ans)
Réponse de le 24/01/2013 à 0:19 :
Beau redressement avec Renault qui fout le camp!
Réponse de le 24/01/2013 à 5:04 :
Excellent pipolino !
a écrit le 23/01/2013 à 19:14 :
meme l'insee est a 0.1 ( enfin... avant de reviser sa prevision en 2014)... en 2013, la recession, c'est maintenant ;-)))))))
a écrit le 23/01/2013 à 19:07 :
Avec Hollande et Ayrault aux commandes, la stagnation est déjà une grande chance !
Réponse de le 23/01/2013 à 19:20 :
Aves les Sapin Moscovici et autres il ne faut s'attendre a rien de bon voir du tres mauvais .........................................ils n'ont encore rien compris et ce sont des guignols .............................................
Réponse de le 23/01/2013 à 19:28 :
Oh que oui et je n'ose imaginer si Sarkozy avait été réélu. Nous serions lourdement en négatif là. Déjà que nous devons assumer 10 ans de passif
Réponse de le 23/01/2013 à 20:41 :
La propagande fasciste a encore de l'avenir. Le Traité de Versailles est un scandale.... donc baissons les dépenses
Réponse de le 23/01/2013 à 20:48 :
mattbzs, vous pensiez aux 35 heures, c'est ca? ( je dis ca je dis rien, la france decroche en 2000, le temps que l'effet aubry de 1998 fasse son effet, l'allemagne redecolle en 2006, le temps que le plan schröder de 2003 fasse son effet...).......... on est tous d'accord !
Réponse de le 24/01/2013 à 1:02 :
Il ne s'agit pas de stagnation mais de décrochage. Sarko avait déjà placé l'incidence de l'impôt en situation critique afin de rééquilibrer la France sans perte de vitesse. A vouloir encore plus cabrer selon la doctrine socialiste, la France décroche. Simple question de pilotage. Et ce n'est pas un simple trou d'air européen. Nous sommes entièrement responsables de ce qui nous arrive.
a écrit le 23/01/2013 à 18:46 :
Pour continuer de s'enfoncer dans la récession, les déficits budgétaires, les déficits de la balance des exportations ... Ayrault HOLLANDE peut laisser prospérer les flingueurs de l'innovations logés dans les luxueux bureaux d'Oseo innovation ex anvar et de ses multiples officines douteuses comme les CFI CRITT Agence de Développement blas blas banquets, faux centres def aux experts incultes industriellement... etc etc ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :