Affaire Adidas : perquisition chez Bernard Tapie

 |  | 400 mots
Lecture 2 min.
Bernard Tapie. Copyright Reuters
Les policiers de la brigade financière ont perquisitionné les domiciles de Bernard Tapie et de Stéphane Richard, le patron de France télécom ce jeudi dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Crédit Lyonnais.

Coup d'accélérateur dans l'affaire Lagarde-Tapie. Les domiciles de Bernard Tapie et de Stéphane Richard, le PDG de France Télécom auraient été perquisitionnés ce jeudi par la brigade financière, selon une source proche du dossier, confirmant une information du Monde. Une procédure qui cible les conditions dans lesquelles a été réglé le contentieux entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais concernant la vente litigieuse d'Adidas par la banque en 1993.

Le parquet de Paris a élargi le cadre de l'enquête

Ces perquisitions ont pu avoir lieu car mercredi, le parquet de Paris a autorisé les trois juges du pôle financier parisien en charge de l'enquête, Serge Tournaire, Guillaume Daïeff et Claire Thépaut, à élargir leur champ d'action au "faux", "détournement de fonds publics", et complicité et recel de ces délits.

Pour rappel, une information judiciaire contre X avait été ouverte à Paris le 18 septembre dernier sur la décision de Bercy de recourir à un arbitrage visant spécifiquement les chefs d'"usage abusif des pouvoirs sociaux et recel de ce délit au préjudice du Consortium de réalisation (CDR)". Celui-ci est soupçonné d'avoir agi en faveur de Bernard Tapie. Le tribunal arbitral, instance privée, avait condamné en juillet 2008 le CDR, gérant le passif du Crédit Lyonnais, à verser à l'homme d'affaires 285 millions d'euros d'indemnités, dont 45 millions à titre de préjudice moral (400 millions d'euros avec les intérêts).

Christine Lagarde bientôt convoquée

Par ailleurs, une enquête est ouverte devant la Cour de Justice de la République (CJR) contre la patronne du Fonds monétaire international (FMI), qui était ministre de l'Economie au moment des faits. Christine Lagarde devrait prochainement être convoquée par la CJR en tant que témoin assisté ou mise en examen. Et à l'époque, Stéphane Richard n'était autre que son directeur de cabinet.

Nicolas Sarkozy éclaboussé ?

Enfin, cette enquête pourrait bien embarrasser Nicolas Sarkozy. Selon des informations du Monde, le juge Gentil en charge de l'affaire Bettencourt - dans laquelle l'ancien président de la République est témoin assisté - aurait transmis une copie des agendas de l'ancien locataire de l'Elysée. Et il s'avère qu'entre 2007 et 2008, Nicolas Sarkozy aurait reçu Bernard Tapie à de nombreuses reprises...

Lire aussi : Bernard Tapie et l'affaire Adidas : vingt ans de rebondissements

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2013 à 12:30 :
Pourvu que ne soit pas remonté les trucages de match de football de cet expert financier.
a écrit le 24/01/2013 à 22:34 :
On cherche encore des poux à sarkozy pour satisfaire les bas instincts des électeurs de gauche et on en profite pour faire oublier ses promesses populistes par la même occasion.
Réponse de le 25/01/2013 à 11:21 :
si les poux servent à récupérer de l'argent des contribuables (à combien notre préjudice moral?), j'en redemande!
a écrit le 24/01/2013 à 19:58 :
Stéphane Richard doit également être jugé pour l'emploi fictif grassement rémunéré qu?occupe Christine Albanel (mme HADOPI) au sein de l?état major de Francetelecom pour rendre service au précédent gouvernement.Je m?étonne d'ailleurs qu'elle soi toujours en place.Vous avez dit bizarre?
a écrit le 24/01/2013 à 17:45 :
Il aurait bien mal viellit s'il avait laisser trainer des notes sur ses maguouilles ! Les perquisitions ne donneront rien c'est certain.
Réponse de le 24/01/2013 à 18:00 :
C'est ce que j'ai dit précédemment. Mais mon post a sauté. C'est uniquement de l'intimidation. Cordialement
a écrit le 24/01/2013 à 17:28 :
Il est clair que NE SONT PAS TRèS NETS les membres de l'UMPUDI, de Borloo à Sarkozy en passant par Lagarde Fillon Breton Raffarin Woerth Tapie ... il faudra bien que la lumière explose
a écrit le 24/01/2013 à 17:24 :
Il fait peur à beaucoup de monde il semblerait !
a écrit le 24/01/2013 à 17:15 :
Reprenez la vente de Adidas .Tapie touche environ 2 milliards par le CL chargé de la vente ,sauf que la banque CL omet 1.6 milliards!!! Le CL c'est vendu a lui même la société de son client via des société offschor,vous appelez cela comment! En 96 le tribunal de commerce de Paris octroit a Tapie 600 millions ,il refuse ,l'histoire continue
a écrit le 24/01/2013 à 15:19 :
il a embeté quelqu'un au PS récemment?
Réponse de le 24/01/2013 à 17:00 :
Oui, il a racheté "La Provence"
a écrit le 24/01/2013 à 14:58 :
C'est tout de même le champion du monde incontesté du préjudice moral avec 45 millions d'euros nets d'impôts à ce titre sur le dos des contribuables français médusés. Pour mémoire, Patrick Dills avec 15 ans de taule sans être coupable a reçu 700.000 euros.
Réponse de le 24/01/2013 à 17:01 :
totalement ok avec vous
a écrit le 24/01/2013 à 14:47 :
En lisant ces lignes, je suis content que mes impôts servent à payer des Juges qui font un travail remarquable! Embaucher 2 000 officiers dee police pour enquêter financièrement et 2 000 magistrats pour trier et envoyer en prison les voleurs!
Réponse de le 18/04/2013 à 12:20 :
Depuis quand la mere Taubira a décidée d envoyer les voleurs en prison
Les prisons sont pleines et ça depuis longtemps donc il ne faut plus envoyer un voleur en prison ou alors faire comme pour les hospices des vieux attendre qu un meure pour qu il y ait une place i

a écrit le 24/01/2013 à 14:39 :
Avec son look et sa permanente ce "vainqueur" des années 80 , NANAR en bien ou en mal fait encore le buzz. Dieu sait ce qu'on va encore découvrir avec un tel forban.
a écrit le 24/01/2013 à 14:15 :
qui pourrait être étonné ?
a écrit le 24/01/2013 à 14:08 :
affaire Adidas? ou Affaire Largade (and co) and tapie
Le titre est étrange : ne s'agirait il pas plutôt d'une affaire de détournement de fonds publics (et donc de manquement à leur devoir) au profit de M. Tapie par Mme Lagarde, M. Borloo et M. Sarkozy?
Pourquoi revenir ainsi à cette "source" lointaine dans le titre?
a écrit le 24/01/2013 à 13:59 :
Il reprends potentiellement une position politique en rachetant un groupe de presse. Il est donc normal, dans notre république, qu'il s'expose à toutes les attaques préventives.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :