Report à 65 ans de l'âge de la retraite : les Français résignés

 |   |  342  mots
Copyright Reuters
Selon un sondage réalisé pour le Cercle des épargnants, 60% des Français jugent "nécessaire" de reculer l'âge légal de départ à la retraite de 62 à 65 ans.

Deux Français sur trois (67%) se disent inquiets pour leur retraite et une majorité d'entre eux (60%) reconnaît "nécessaire" un report de l'âge légal de départ à 65 ans, selon une étude Cecop-CSA pour le Cercle des épargnants.

Interrogés sur le système de retraite qu'ils préfèreraient, 35% des sondés plaident en faveur du maintien du système actuel par répartition, 32% se déclarant favorables à un système par points et 26% pour un système par points mêlant un calcul de l'espérance de vie des catégories socioprofessionnelles.

Une majorité de gauche aussi favarable à un report

L'inquiétude des Français a augmenté depuis 2011, année de la dernière réforme des retraites: ils étaient 57% à se dire inquiets sur le sujet en 2011 contre 67% en 2013. Dans le même intervalle de temps, la proportion de ceux jugeant "nécessaire" un report de l'âge légal à 65 ans a doublé, passant de 30% à 60%. Cette mesure est majoritaire à gauche (52% la jugeant nécessaire) comme à droite (76%).

Répartis par tranches d'âge, les sondés qui la plébiscitent sont davantage chez les 50-64 ans (64%) que chez les 25-34 ans et les 25-49 ans (56%). Explication de ces différences: "Comme elle [la réforme] est proposée à dix ans, beaucoup d'entre eux (parmi les 50-64 ans, ndlr) pensent y échapper", relèvent les auteurs de l'étude. Les ouvriers sont, pour leur part, 39% à juger nécessaire ce report, contre 75% chez les cadres supérieurs.

31% des sondés veulent épargner "par précaution"

Par ailleurs, Chez les personnes interrogées, le Livret A (43%) a ravi à l'immobilier (42%) sa place de "meilleur placement", l'assurance-vie restant à la troisième position (24%). Au cours de 2013, ils sont par ailleurs 19% à déclarer avoir l'intention de puiser dans leur épargne pour soutenir leur consommation et 31% à vouloir épargner davantage "par précaution".

Le sondage, conçu par le Centre d'études et de connaissances sur l'opinion publique (Cecop), a été réalisé par téléphone les 8 et 9 janvier, auprès de 1.009 personnes (méthode des quotas).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2013 à 13:54 :
Les jeunes actifs veulent réduire leur temps de travail car ils vont devoir travailler plus longtemps. Les actifs plus âgés ne veulent plus travailler car ils ont travaillé trop longtemps.
Le ministre du travail devrait s'attaquer au problème de la fainéantise au lieu de s'attaquer au problème du travail...
Réponse de le 26/03/2013 à 8:16 :
Je suis absolument d'accord j 'ai 59 ans et j 'ai commence de travailler à l'age de 16 ans comme beaucoup de personnes et aimerai partir a 60 ans , j'ai l'impression que nos générations sont devenue indésirable faut-il nous euthanasier ?????
a écrit le 10/02/2013 à 9:28 :
voilà un article orienté qui alimente en ce moment l'idée qu'il va falloir se pencher une fois encore sur le financement et Parisot n'est pas en reste .Dans les faits pour beaucoup la retraite çà sera 67 ans vu les carrières décousues .Sur ce site on lit qu'en Allemagne "seulement 29,3% des 60-64 ans travaillent encore," .Donc qu'on arrête de nous bassiner avec çà , les Français ne sont pas résignés , ils ne baissent pas la tête et si le gouvernement veut repousser le départ il y a aura du monde dans la rue et la sanction dans l'isoloir sera implaccable
a écrit le 06/02/2013 à 13:11 :
thargor vous avez raison , 42 ans et point barre nous sommes ni chinois ni autre . les exemples d autres pays nous en avons pas besoin car beaucoup de pays nous envie même les américains nous envie
enfin moi j ai 42 ans de t dont 37 ans de t poste en invalidité mi temps depuis 2 ans et d après la carsat je partirai en 2017 alors chômeurs vous n êtes pas prés d avoir ma place sauf.... et combien on 44 45 46 ans de t
a écrit le 06/02/2013 à 11:50 :
Que le gouvernement Hollande dépose la faillite de la caisse des retraites en permettant aux français d'épargner sans se faire flouer (par obligation légale) sa retraite par un gestion politico-incompétente. Les socialistes, spécialistes des taxes n'ont qu'à créer une nouvelle taxe du type "CRDS" pour en finir une fois pour toute (d'ici 30 ans par exemple) avec le déficit.

Arrêtons d'hypothéquer éternellement sur l'avenir des jeunes!
a écrit le 06/02/2013 à 11:06 :
Cette histoire d'age légal de départ à la retraite est une bêtise. On ferait mieux de définir un nombre d'années à cotiser identique pour tout le monde, sans dérogations, pré-retraites et passe-droits.
42 ans de travail pour tous par exemple.
Réponse de le 06/02/2013 à 12:17 :
tout à fait d'accord: même temps et même taux de cotisation pour tous = même retraite !
c'est sans doute inadmissible pour ceux qui cotisent moins, moins longtemps, et ont le "droit acquis" de la retraite à un âge très précoce .
si nos politiques font ça, ils auront des grèves sur le poil et des électeurs en moins: mais la retraite des parlementaires a bien été votée à l'unanimité, alors pourquoi rêver à une égalité ?
a écrit le 06/02/2013 à 9:57 :
ce matin je regardai une chaine et la journaliste disait d après des sondages .il ni a plus que des sondages j ai l impression qu il i en a encore plus que du temps de sarkosy
sondage le début de la dictature
a écrit le 06/02/2013 à 9:52 :
on parle non le gouvernement parle la retraite des allemands et bien renseigner vous bien
un grand délégué le disait la retraite la bas c est pas la france
a écrit le 06/02/2013 à 8:11 :
@ Patrickb: Salut Patrick !
a écrit le 06/02/2013 à 7:34 :
Ah mon Patrickb : qu'est ce qu'on s'est marré pendant notre courte carrière d'illusionnistes ! Les déjeuners d'affaires de 3 heures, les petites secrétaires pour taper les courriers (hé hé hé). Depuis notre jeunesse sur les barricades, on aime le pognon et les nanas. Question pognon on a pris : palper et buller, on sait faire ! On est des malins hé hé hé. Ah et le Club pour les nanas ... Qu'est ce qu'on a rigolé ! On rigole encore d'ailleurs et on boit à la santé de nos généreux financeurs de nos pensions et locations défiscalisées : toi dans ta datcha avec tes jolies poupées russes, moi dans mon splendide Ryad au Maroc (merci les 35 heures : j'ai pu prospecter au Maroc pour trouver ce petit bijou, juste avant de partir en pré-retraite à 56 ans) Ah on est vraiment une génération de veinards, hein mon Patrickb ?
Réponse de le 06/02/2013 à 8:06 :
Après les déjeuners d'affaires un after work coquin aux Chandelles et le soir prolongations au Pacha Club... C'était le bon temps :-)
Réponse de le 06/02/2013 à 10:13 :
ah! NOSTALGIE, quand tu nous tient! ah!ah!
a écrit le 06/02/2013 à 6:17 :
Un article paru dans Capital fait la comparaison entre la retraite du privé et de la fonction publique. La vérité n'est pas celle que certains anti-fonctionnaires répandent bêtement sur le site de la Tribune : http://www.capital.fr/retraite/actualites/public-prive-le-regime-de-retraite-des-fonctionnaires-n-est-pas-toujours-plus-avantageux-754288
a écrit le 06/02/2013 à 6:07 :
Patrickb : vous avez cotisé pour des gens qui avaient l'élégance de ne pas endetter les générations suivantes. Nous cotisons pour des gens qui ont mis le pays dans le trou et qui en plus nous insultent. Les 68tards n'ont que des "droits" et jamais de devoirs. Vous me faites rire quand vous parlez de votre combat sur les barricades : vous vouliez "jouir sans entraves". Une génération de jouisseurs narcissiques irresponsables, c'est ainsi que la décriront les historiens...
Réponse de le 06/02/2013 à 6:20 :
Patrickb fait exprès de semer la confusion : il répète toujours qu'il a cotisé mais c'est pour ses vieux, pas pour lui ! On est en répartition pas en capitalisation. Il a peu cotisé et va beaucoup palper, alors que nous on cotise beaucoup ou on va beaucoup cotisé et jamais palper. Merci les "boomers" !!!!
a écrit le 06/02/2013 à 3:30 :
LA SOLUTION la voici : Le Grand Bismark était déjà confronté à ce grave problème financier en son temps, en Allemagne. Il a tout simplement demandé à son ministre des finances : "- A quel âge meurent les gens de vieillesse ? " Son Ministre des finances a répondu : " - A 60 ans, à quelques exceptions près "(A cette époque les gens vivaient moins vieux) Et le grand Bismark de répondre : "C'est bon, vous mettrez le départ à la retraite obligatoire à 61 ans "
Et le tour était joué. C'était bien la solution adéquate en ce temps. Ca devrait être la même solution pour nous autres aussi demain.
Réponse de le 06/02/2013 à 11:06 :
je n'arrête pas de le dire! c'est absolument cela, ainsi le problème est résolu, et le tour est joué!
Réponse de le 06/02/2013 à 12:06 :
Et tout le monde sera content car tout le monde aura une bonne retraite...enfin ceux qui ne seront pas mort avant !!
a écrit le 06/02/2013 à 2:15 :
LES AUTRES PAIERONT! Après moi le déluge!
Encore la fuite en avant de nos seniors qui pensent échapper à la réforme tout en continuer à profiter d'une retraite confortable (par rapport à leurs niveaux de cotisations et la durée). Malheureusement la situation des comptes est tellement mauvaise, le chômage de masse si important et le taux d'emplois des plus de 55 ans si faible que repousser l'age de la retraite encore et encore ne résout pas le fait que l'argent ne rentre pas dans les caisses de retraites. Il y aura donc bel et bel bien une baisse des retraites.
Réponse de le 06/02/2013 à 9:05 :
... et une augmentation EDF GDF taxe d'habitation etc... et aussi un "petit" plus pour nos ministres, députés et sénateurs et autres nantis!!!
Réponse de le 06/02/2013 à 10:16 :
De ça, peu on tiennent compte dans leurs coms! toujours les papis boomers, TROP FACILE !
Réponse de le 09/02/2013 à 22:53 :
Marc R informez vous. J'ai travaillé 47 ans et j'en connais bien d'autres
Et maintenant je paie pour les jeunes et touts les avantages qu'on leur accordent et que nous n'avons jamais eu.
Arrétez de vous plaindre et faites comme nous prenez vous en main
Toute cette jeunesse est tellement gatée qu'elle ne sait que se plaindre
Réponse de le 19/02/2013 à 12:26 :
Faux!!!! Je travaille toujours à 64 ans, et cela depuis 46 ans... Bof, on est souvent très en forme à nos âges, non? Mais en effet, la génération 68 a été inconséquente , égoïste, et bien de mas contemporains ont scandaleusement pris la retraite à partir de 55 ans. La génération des gâtés- pourris, c'est nous! Les jeunes de maintenant n'ont pas de travail après avoir fait de longues études. Voyons, Amanda, soyez honnête! Ah! je vais travailler jusqu'à 65 ans, car professionel de santé? mais pas hospitalier, hein? Si on peut aller danser, on peut traailler: enfin, moi je pense à mes enfants et petits-enfants.... Pas vous????
Réponse de le 21/02/2013 à 20:52 :
Vous pourriez peut être même apprendre l'orthographe ...(sans rancune aucune)
a écrit le 06/02/2013 à 2:15 :
LES AUTRES PAIERONT! Après moi le déluge!
Encore la fuite en avant de nos seniors qui pensent échapper à la réforme tout en continuer à profiter d'une retraite confortable (par rapport à leurs niveaux de cotisations et la durée). Malheureusement la situation des comptes est tellement mauvaise, le chômage de masse si important et le taux d'emplois des plus de 55 ans si faible que repousser l'age de la retraite encore et encore ne résout pas le fait que l'argent ne rentre pas dans les caisses de retraites. Il y aura donc bel et bel bien une baisse des retraites.
Réponse de le 19/02/2013 à 13:53 :
à Marc R : je ne me sens pas concerné par votre commentaire... j'ai payé en actualisé (exemple année 1976 : inflation sup à 10%) 1/2 millions d'euros aux caisses de retraite privées et je ne reçois "que " 2 000 euros/mois ! le reste m'a été "piqué" pour les besoins de ceux qui n'ont JAMAIS payé ! lequel est le dindon de la farce : celui qui a payé et qui ne reçoit RIEN ou celui qui n'a RIEN PAYE et qui reçoit TOUT ,
a écrit le 06/02/2013 à 0:19 :
T'as encore raison peuple de France.
Fait toi claquer une joue et tend l'autre tu retrouveras l'équilibre.
Et la Guillotine c'est pour quand?
a écrit le 05/02/2013 à 23:17 :

J'ai écrit dans ce forum ce texte qui semble se concrètiser....

jean-Jean a écrit le 09/07/2011 à 19:36 :
Moi, je ne crois ni aux 62 ans, ni aux 41,5 ans de cotisation. Il faut se souvenir que
depuis 2005, nous sommes entrés dans l'ère du financement des régimes spéciaux
par les caisses du privé et les contribuables. C'est "l'adossement "que personne
n'a osé expliquer aux salariés du privé. C'est bien la preuve que c'est louche.
Ensuite le changement de statut de la poste avec l'obligation à l'AGIRCARRCO
"d'acheter" à l' IRCANTEC, la clientèle des futurs postiers. D'autres
régimes spéciaux sont encore sur les épaules du budget de l'état, donc du
contribuables. Quand le trésor public trouvera le poids trop lourd, il décidera de
taper dans nos caisses, pourquoi se gêner, car à cause du chômage, des salaires
minables, les salariés du privé ne peuvent pas se fâcher. Des manipulations qui
réduiront encore les réserves AGIRC-ARCCO. Même si l' on m'affirme que
l'opération est "neutre", je ne le crois pas. Sinon pourquoi aurait-on construit
l'extraordinaire montage financier qui alimente la CNIEG ? Un modèle que l'on
saura reproduire avec des variantes encore plus tordues et bien sûr dans le plus
grand silence.Je fais confiance à l'imagination de nos énarques mathématiciens et
chevaliers protecteurs des régimes spéciaux! Les jeunes du secteur privé doivent
être lucides : Leur retraite sera trop faible pour partir à 62 ans. A mon avis on peut
même laisser l'âge légal à 60 ans car bien peu auront alors de quoi vivre. Dans
l'état actuel des choses il faudra attendre 67 ans pour avoir le taux plein ! Encore
faut-il s'attendre à voir reculer l'âge de 67 ans. Mais qui peut tabler sur l'avenir
de son emploi à si long terme ?Qui sait combien vaudra le point de sa
complémentaire ? Je sais que des mesures difficiles doivent être prises mais,
Messieurs les politiques, commencez par vous les appliquer et ne favorisez
personne ; Tout le monde doit être concerné même les régimes spéciaux. Soyez
justes et courageux ! ! !
Pour être alerté d'une réaction à votre commentaire, merci de renseigner votre
adresse email ci-dessous.
Entrez votre email :
Réponse de le 06/02/2013 à 3:17 :
C'est beau de rêver. Mais si les politiques étaient justes et courageux avec en plus un minimum de bon sens, on ne serait pas dans la mouise comme aujourd'hui, vous ne croyez pas ?
Réponse de le 06/02/2013 à 10:47 :
...et SI! on serait dans la MOUISE, encore et toujours puisque c'est la FAUTE, la très grande faute, des PAPI BOOMERS, voyons! ce n'est absolument pas la faute de nos chers politiques !
a écrit le 05/02/2013 à 23:15 :
Rigole bien papy, on verra si les ricanements vont durer !
a écrit le 05/02/2013 à 22:46 :
Cela semble normal : à 65 ans, on est encore en pleine forme et on peut parfaitement travailler (sauf pour quels métiers spécifiques). Arrêter de travailler à 65 ans est un luxe, pas une nécessité, et nous n'avons plus les moyens de nous payer ce luxe.
a écrit le 05/02/2013 à 22:40 :
Salut les jeunots ! Comptez sur nous pour vous pomper un max de blé encore une bonne vingtaine d'années ! Que c'est chouette de faire partie d'une génération qui aura tout eu ! C'est ballot ce qui va vous arriver à vous en revanche !
Réponse de le 05/02/2013 à 23:28 :
@papy...: et ton commentaire idiot apporte quoi au débat ??? je suis même certain que t'es pas un papy :-)
Réponse de le 06/02/2013 à 6:39 :
Vous qui semez la confusion, c'est pas mal non plus pour faire avancer le débat... Vous dites avoir cotisé des années et des années : mais on s'en fout de la durée de vos cotisations. Le truc intéressant est : vous avez cotisé combien en ARGENT ? Pas autant que nous aujourd'hui qui vous PAYONS votre pension indexée, alors que nos revenus STAGNENT même en travaillant PLUS. Ca serait intéressant de comparer vos montants cotisés par rapport à ce que vous allez toucher selon toutes les probabilités pendant de très NOMBREUSES années !
Réponse de le 06/02/2013 à 10:25 :
toujours à taper sur les vieux! vous feriez bien de taper sur "le millefeuille", vous connaissez? mais c'est plus facile de taper sur les mêmes, constamment, que sur nos chers" élus, et retraites bien "spécifiques"! ceux qui nous coutent la peau des fesses, et TOUT ce qui nous coute la peau des fesses! réfléchissez un peu, ça changera , au lieu de dire constamment des inepties non véritables!
a écrit le 05/02/2013 à 22:32 :
sans vouloir remettre en doute le travail de sondage, je rappelle que l'on nous a déjà fait le coup.
Des français résignés et des grèves et manifestations importantes en 2003, et 2010 il me semble.
Je pense que lorsque le sujet sera sur la table, nous n'échapperons pas au gros mouvement social.
a écrit le 05/02/2013 à 22:09 :
Comme les allemands quoi!
http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130131trib000746191/un-allemand-sur-deux-part-en-pre-retraite.html

a écrit le 05/02/2013 à 22:09 :
On a beau prendre le problème sous plusieurs angles, a chaque fois cela revient a constater que l'arrivée des Babyboomers de l'apres guerre en retraite entraîne une surcharge pour les plus jeunes. Ils ne sont pas responsables d'avoir fait moins d'enfant, c'est un rattrapage aussi de la faible natalité durant la guerre par leurs propres parents Les jeunes ne sont pas plus responsables de cet état de fait. Maintenant que fait on ? Partageons nous en deux, avec une diminution des retraites ou une entree en retraite plus tardive pour les plus vieux ET une augmentation des cotisations ou de la durée de travail pour les plus jeunes ?
Réponse de le 06/02/2013 à 10:27 :
Ben, tiens! c'est tout ce que vous avez trouvé? ne vous en faites pas, ils vont bientôt casser leurs pipes", ça dégagera, et vous serez soulagés, mais, ce n'est pas pour ça, que le problème sera REGLE!! eh! non !
a écrit le 05/02/2013 à 21:50 :
Dans la mesure où nous sommes rentré dans une période où l'on se soucis de toute forme d'égalité....mariage, fiscalité, droit de vote....
Je propose que l'on commence par expliquer à tout nos cher fonctionnaires et politiques qu'ils doivent aligner leur age de départ à la retraite sur le commun des mortels du PRIVE

Merci pour votre intégrité.
Réponse de le 06/02/2013 à 10:02 :
Votre commentaire démontre une ignorance totale du sujet.
Réponse de le 06/02/2013 à 10:28 :
pas du tout, réfléchissez @Leox
a écrit le 05/02/2013 à 21:11 :
il faudrait mettre sur la table la richesse de nos dirigeants même les pharaons en feraient une tronche
roccard a dit il faut travailler + ce qu il dit assis je s ais le dire debout
une autre chose feu monsieur seguin disait les entreprises qui on des prêts en n ont tout les ans et c est automatique et je peut rien faire mais pas d argents pour les retraites, mais qui a gagné tout cet argents c est bien nous les couillons dans l histoire
a écrit le 05/02/2013 à 20:46 :
OUI pourquoi pas 65-70 ans!! je les vois trés bien ceux qui travaillent sur les routes, les chantiers, les maçons, les caissiéres, les ouvriers à la chaine, les infirmiéres et tant d'autres dont les métiers sont pénibles, continuer jusqu'au cimetiére pourquoi pas!. Je suis d'accord 42 ans pour ce qui ont un métier pénible pas plus.
Réponse de le 06/02/2013 à 6:23 :
Bonjour. Moi je travaille dans le tourisme. Je suis accompagnateur et je passe mes semaines à me trimbaler dans toute la France. Stress, pénibilité face à des gens rarement compréhensifs, horaires souvent décalés, peu de week-end en famille. Alors, je n'attends qu'une chose, la retraite à 60 ans.
Réponse de le 06/02/2013 à 10:52 :
ne dites pas cela! vous allez vous faire écharper sur le forum! vous vous "promenez", il y en aura bien un ou deux, qui vous répliquera que vous devez travailler jusqu'à 67, mini, vous allez voir! votre boulot est agréable", il y en a de plus pénibles, non? alors, attendez vous à de sérieux reproches, je vous le dit !
a écrit le 05/02/2013 à 19:53 :
actuelles au lieu de sacrifier les générations suivantes...puisque le systeme est déficitaire, ç a serait le bon sens...mais non, on continue à les augmenter et à augmenter la dette publique....!!!
Réponse de le 05/02/2013 à 22:47 :
Un scandale est que les retraites continuent à augmenter avec l'inflation, alors que les fonctionnaires actifs ont leur salaire bloqué... On favorise les retraités par rapport aux actifs, incroyable mais vrai...
Réponse de le 05/02/2013 à 23:25 :
@OUI Un scandale dites vous, que les retraites continuent d'augmenter (800 euros mensuel, cela fait quoi en plus??? mais vous les nantis de sarkozy qui bénéficiaient de la défiscalisation des heures sup sans aucune ponction sociale, cela n'était pas un scandale peut être?? Heureusement que François à revu la copie!!!
Réponse de le 05/02/2013 à 23:30 :
@coupez..: commentaire facile quand on a pas cotisé :-) je veux bien partager ta chemise, mais touche pas à la mienne en quelque sorte :-)
Réponse de le 06/02/2013 à 10:30 :
+ UN certains finissent par dire tout et n'importe quoi, et ne sont plus du tout lucides et objectifs ! laissons blablater
a écrit le 05/02/2013 à 19:50 :
C'est une plaisanterie la retraite à 65 ans, cela a été une levée de boucliers lorsqu'elle est passée à 62 ans il n'ya pas si longtemps alors imaginons ce qui se passera si elle passait à 65 ans. Les français ont tout intérét à épargner car ils ne pourront plus vivre normalement avec leur pension de retraite.
Réponse de le 05/02/2013 à 22:16 :
@félcicité: et je me répète pour les nombreux qui ont du mal à comprendre: il faut déjà avoir cotisé 42 ans et 30 ans + 42 ans = 72 ans. Que le capitaine ait 62 ou 65 ans ne changent rien à la donne, car il es loin du compte :-)
Réponse de le 06/02/2013 à 10:32 :
ah! ah!ah! qu'est ce que ce sera lorsqu'il faudra passer à 70 piges! parce que ça vous pend au nez
a écrit le 05/02/2013 à 19:44 :
Le cercle des Épargnants ? De quel droit parlent ils pour l'ensemble des citoyens ??? Sont-ils représentatifs ? Ont ils un mandat ? NON à la retraite à 65 ans. Laissez partir ceux qui on su épargner et qui ont cotisés 42 annuités.
Réponse de le 05/02/2013 à 22:48 :
Faisons comme en Allemagne : non à la retraite à 65 ans, oui à la retraite à 67 ans !!!
Réponse de le 05/02/2013 à 23:20 :
à 67 ans mais en 2030...
Réponse de le 06/02/2013 à 6:28 :
Qu'est ce qu'on a à faire de l'Allemagne ? Arrêtons de se comparer à d'autres pays européens tant qu'il n'y aura pas d'harmonisation sur tous les points. Y a t'il une harmonisation fiscale ? Non...
Réponse de le 06/02/2013 à 10:57 :
ah!ah! on va y aller en clopinant bosser !! avec l'arthrose et tout le reste, faut pas trop demander.....PRODUSTIFS? c'est quoi ça? ! ce n'est plus de notre âge, voyons, on fait ce que l'on peut, et on peut pas beaucoup, mon pauvre monsieur...AH! ah!
a écrit le 05/02/2013 à 19:10 :
ayraux semble avoir a peu prés 13 000 15000 euros de retraites par mois.......... et ce n'est pas fini il aura une retraite de matignon, plus bien sur une voiture et du personnel a disposition, Juppé jospin ont eu leur retraite de la fonction publique vers 58 ans alors qu'ils semblent qu'ils aient passé peu de temps dans leur fonction.....martine aubry aussi jack lang... tous les cumulards... Valerie aussi
Réponse de le 05/02/2013 à 19:50 :
Egalité...Justice.....la bonne blague !!
a écrit le 05/02/2013 à 19:07 :
je travaille dans une entreprise ou vient d avoir lieu un plan de depart volontaire et les cibles provilégiées etaient ............ les seniors
allez monsieurs 58 piges on vous file XXXXXXX? de prime vous pointer au chomedu jusqu a l age légal de la retraite et voilà
donc le patronat tient un double discours d un coté on veut augmenter l age de depart de l autre on fait tout poru se debarasser des seniors (pas assez productif dépassés trop cher,.......) ils ne sont en aucun cas credibles
demandez a un RH d amenager un temps de travail pour un senior vous augurez deja de la reponse j imagine
Réponse de le 05/02/2013 à 21:08 :
Les entreprises préfèrent effectivement se séparer des seniors pour augmenter leur productivité, en prenant notamment des jeunes moins payés que les partants. Cela n'est pas contraire à la position du médecins qui défend la poin des entreprises. En effet si l'augmentation de l'âge de la retraite n'était pas mise en ?uvre il faudrait soit baisser les retraite?, ce qui est difficile à vendre aux français, soit augmenter les cotisations sociales, ce que ne souhaitent pas les entreprises car cela augmente le coût du travail.
En prônant l'augmentation de l'âge de la retraite, cela ne pèse pas sur les irisations ce qui est principal pour les entreprises. Quant à repousser l'âge de la retraite tourne se séparant des senior, cela revient a baisser les retraites sans le dire, par le biais des 25 meilleuresannées et du système de décote.
a écrit le 05/02/2013 à 19:05 :
Les boomers jouent le coup du "dernier qui entre ferme la porte". Je veux dire par là que ça fait plus de 20 ans qu'ils savent au travers des projections démographiques, qu'il y a un problème structurel dans le financement des retraites. Pour autant comme ce sont aussi des électeurs assidus, ils ont systématiquement et massivement voté pour des démagogues et conservateurs de droite et de gauche qui n'ont rien remis à plat. Résultat : les boomers seront l'unique génération dans l'histoire de ces 150 dernières années à avoir mieux vécu que les générations suivantes. Autrement dit, ils se sont bétonnés un joli état providence à crédit et à leur bénéfice exclusif : remboursement de soins à gogo, retraite officiellement à 60 ans mais en réalité cessation d'activité plutôt autour de 55 à 57 ans (pré retraites, généreux système assedic, régimes spéciaux...), fiscalité très conciliante pour la constitution d'un patrimoine immobilier (mais matraquage des actifs et des entreprises) etc. La génération suivante trimera jusqu'à 70 ans pour une retraite misérable par rapport à la leur. Quant aux jeunes, ils n'ont plus aucune illusion : cotisant nets (pour ceux qui ont un travail), ils ne bénéficieront de rien du tout. Les plus talentueux s'échapperont, les autres seront soumis.
Réponse de le 05/02/2013 à 19:49 :
T'inquiètes, à 70 ans tes années seront comptées si t'es de sexe masculin. Pour les femmes, 9 ans de sursis en sus.
Réponse de le 05/02/2013 à 19:51 :
si tu es jeunes et pas coincé par un crédit immo...suis le conseil ci-dessus....!
Réponse de le 05/02/2013 à 20:18 :
Mais ne croyez pas que les boomers ont reçu cela en cadeau ! Les boomers ont lutté par la qualité de leur travail (et oui, l'industrie française d'après-guerre était renommée) et par leur lutte politique (notamment mai 68). A vous d'en refaire autant : vous battre au travail pour faire gagner de l'argent à la nation, et vous battre politiquement pour que cet argent ne soit pas confisqué au profit exclusif des multinationales.
Réponse de le 05/02/2013 à 20:56 :
Les jeunes diplômés ont déjà compris tout cela et dans mon entourage ces jeunes après leurs diplômes en poches sont déjà partis, aux Etats-Unis, en Suisse, en Angleterre, au Canada, au Luxembourg et je parle de cas bien concrets.
Réponse de le 05/02/2013 à 20:59 :
C'est marrant, on tape sur les fonctionnaires et leurs retraites mirobolantes, mais jamais sur le privé et ses préretraites à 55 ans ?
Réponse de le 05/02/2013 à 21:52 :
100% d'accord, l'effondrement du système est clairement visible, le mécanisme de la répartition n'est plus viable pour de simples raisons algébriques liées à la démographie. Quitte à ne rien avoir autant payer à minima et donc avoir un statut autre que celui de salarié...
Réponse de le 05/02/2013 à 22:31 :
Se battre pour refiler la note de vos excès aux générations suivantes, ça fait trente ans que vous vous en chargez. Ne vous inquiétez pas : on s'en souviendra dans quelques années quand viendra la dépendance des boomers.... Ah ah ah, rira bien qui rira en dernier ...
Réponse de le 05/02/2013 à 22:40 :
oui les boomers se croient tout permis. il n'ont lutté pour rien a part la libération des moeurs de 68, les ouvriers en grève de 68 n'étaient pas les bboomers qui étaient étudiants. Et les acquis 68 en droits du travail c'est pas les étudiants boomers. En plus ils ont hérité de patrimoine et l'on perdu à la bourse, ils ont aussi coulé les mutuelles et la sécu issues de 1947 quand il naissaient. Les leçons des boomers on en a marre, graissez plutôt les roues de vos fauteuils. et arrêtez d?embêter les caissières.
Réponse de le 05/02/2013 à 22:46 :
Vous comprenez bien que tout ce beau linge se tient par la barbichette : le papy boomer privé parti à 56 ans en préretraite et le gars du régime spécial. Des larrons en foire qui profitent à fond du système payé par les jeunes !
Réponse de le 06/02/2013 à 10:37 :
et que faites vous de tous "LES POLITICARDS ? on aimerait savoir ! mais là, pas pareil, vu qu'ils font ce qu'ils nous entubent à longueur d'année et contre lesquels on ne peut rien...alors on se tourne vers les 68ards! bien! et vous savez ce qu'ils vous répondent "tout ce beau linge"?
Réponse de le 06/02/2013 à 10:59 :
revoyez votre copie...il s'avère que les hommes se font moins vieux actuellement, et les femmes bien qu'un peu plus vieilles, itou....
a écrit le 05/02/2013 à 18:46 :
Tout cela pour rien: Mitterand a fait passer la retraite de 65 à 60 ans
et maintenant nous revenons à 65 ans avec une dette colossale.

Ou sont les cerveaux ?
Réponse de le 05/02/2013 à 22:09 :
Les cerveaux des dirigeants marchent très bien, ca fait 40 ans qu'ils savent que ca va tomber mais tant que ce n'est pas à eux de gérer le problème pour de vrai ils s'en foutent et continuent à vendre des contes de fées, comme la retraite à 60 ans.
a écrit le 05/02/2013 à 18:14 :
Moi pas d'accord, mais alors pas du tout d'accord...!
Réponse de le 05/02/2013 à 22:50 :
Toi vieux ? Car jeunes pas d'accords pour payer retraites confortables à vieux à partir de 60 ans... Vieux paresseux doivent bosser si vouloir fric...
a écrit le 05/02/2013 à 17:44 :
Hollande pendant la campagne électorale, ne voulait pas entendre parler de la retraite a 65 ans, la rue, ni les syndicats, ne voulaient de modifications.
Et la on change d'idée, curieux!!!!!!!!
Réponse de le 05/02/2013 à 22:51 :
La rue n'est pas démocratique; seules les élections le sont.
Réponse de le 06/02/2013 à 11:12 :
les élections ?? ah elle est marrante celle là, démocratique, c'est quoi ce mot de nos jours?!
a écrit le 05/02/2013 à 17:39 :
Les Français sont résignés pour l'augmentation de la durée de travail et pour l'augmentation à venir de 50% sur l'électricité ! De Gaulle avait raison, les Français sont des veaux...
Réponse de le 05/02/2013 à 18:09 :
En tant que retraité d'EDF (équipe dejà fatiguée) pouvez-vous faire preuve de vraie transparence en indiquant à quel âge vous êtes parti à la retraite, le % net de votre retraite sur votre dernier salair? Merci d'indiquer par ailleurs les avantages dont vous continuez à bénéficier sur votre facture Edf et gaz. On est très pressé de vous lire....
Réponse de le 05/02/2013 à 18:28 :
En effet, très intéressés !pas de langue de bois !
a écrit le 05/02/2013 à 17:31 :
L'age "légal" de départ a la retraite ne veux strictement rien dire. Ce qui compte, c'est la durée travaillée, avec, pourquoi pas, un système de calcul des métiers difficiles. Et il serait grand temps également de mettre tout le monde sur le même pied d?égalité en supprimant tout les régimes spéciaux et en priorité ceux des politiques et des fonctionnaires....
Réponse de le 06/02/2013 à 6:38 :
http://www.capital.fr/retraite/actualites/public-prive-le-regime-de-retraite-des-fonctionnaires-n-est-pas-toujours-plus-avantageux-754288 xxx pour vous éviter de dire des bêtises.
a écrit le 05/02/2013 à 17:26 :
....ils ne toucheront donc que le minimum vital tandis qu'on continuera à verser de grasses pensions aux boomers , cette générations qui exigent des autres, des sacrifices qu'elle n'a jamais voulu faire ! ! ! cherchez l'erreur...
a écrit le 05/02/2013 à 17:24 :
vous aurez fait le casse du siècle !!! aucune réforme pendant 30 ans, pré-retraites pour votre génération, défisc à gogo avec les dettes publiques pour les autres, retraites revalorisées chaque année alors que les salaires stagnent, régimes fiscal favorable pour vos rentes immos et on assome le travail et l'entreprise pour compenser, déficit de la sécu, thalassos et autres petits plaisirs payés par les actifs etc etc etc.....quel avenir laissez vous aux jeunes et aux actifs qui eux n'auront ni retraite et devront en plus rembourser toutes ces dettes...le hold-up intergenerationnel, le plus grand casse de l'histoire !
Réponse de le 05/02/2013 à 17:54 :
C'est peut-être vrai. Mais les 'post-68ards' avec leurs 35 heures, leur alloc de rentrée scolaire, leurs RTT, leur APL, leur DIF, leur 5e voire 6ème semaine de congés... n'ont pas arrangé le système non plus. Alors ne criez pas au hold-up en en faisant un autre.
Réponse de le 05/02/2013 à 18:08 :
nous avons cotisé pour nos parents quand meme!quant a moi je me retrouve avec a peine 2000 euros par mois de retraite.problème:quand j'aurai 55-60 ans et que mes frais de santé vont exploser,comment vais je faire avec ma petite retraite?
Réponse de le 05/02/2013 à 18:08 :
Prenez vous en au gouvernement qui favorise ses membres, hein, et après vous parlerez des 68ards, qui n'ont jamais été des feignasses, et ont mérité leurs retraites!
Réponse de le 05/02/2013 à 18:32 :
et le gars qui remplit les rayon d une grande surface pour un smic c est a dire la MOITIER de votre retraite comment il fait (et non pas va faire ) pour payer son loyer et a manger a ses gosses?il en est loin lui de penser a sa petite sante de demain.ce qui le preoccupe c est le present!
et puis j oubliais :lui pour toucher la moitier de votre retraite ,il bosse a temps plein.
Réponse de le 05/02/2013 à 18:35 :
et comment font les autres, avec le minimum retraite? la seule "dérive", est un abonnement à internet, car o, ne sort jamais, on se prive pas mal, et pour la santé, on laisse passer, on ne s'écoute pas, on se soigne comme on peut, et si grave, on se décide, même si parfois, il aurait fallu aller consulter plus tôt, c'est le système D, en priant , de na pas avoir quelque chose de grave, un jour.....voilà, bien souvent l'image de la retraite....ça change de vos 2000 eur, non ? ! mon pauvre monsieur, on compati !
Réponse de le 05/02/2013 à 21:01 :
Monsieur de la Ratp a oublie de rappeler l'age de son depart a la retraite et le % de son dernier salaire sans oublier de nous preciser les avantages dont il continue a beneficier. Il ne va pas nous faire pleurer quand 50% des retraites percoivent moins de 900 euros.
Réponse de le 05/02/2013 à 21:16 :
@bernard: au lieu de toujours pleurnicher et savoir comment faire, imite donc les 68rds que tu critiques tant et monte sur les barricades pour changer le système !!!
Réponse de le 05/02/2013 à 23:05 :
Crie pas trop fort mon patoche : on pourrait changer le système sans révolution et pas dans le sens où vous l'imaginez, vous les boomers ! Suffit juste que les plus jeunes avec du talent comprennent bien le truc et qu'ils se tirent massivement ! De toutes façons vu l'avenir de soumission que vous leur réservez, ils n'ont rien à perdre à se tirer ! Alors là Pfiuuut : Ponzi scheme s'effondre en quelques mois !
Réponse de le 05/02/2013 à 23:26 :
@celui qui me répond: chaque génération a ses propres problèmes et chacun a ses propres intérêts. Je serai donc le premier à applaudir quand les jeunes sauront se prendre en main et prendre des décisions pour avancer au lieu de pleurnicher tout le temps !!! et pour info: nos cotisations sont réelles et pas du Ponzi :-) mais bien sûr, ceux qui n'ont jamais cotisé, mais veulent quand même en profiter ne comprennent pas :-)
Réponse de le 06/02/2013 à 6:28 :
Patrickb, on s'en moque de vos droits : vous avez cotisé pour payer la retraite des anciens pas pour financer la vôtre. Nous on cotise pour payer la vôtre et ça nous coûte un bras. Le hic est que les gens de votre génération se sont construits un joli système qu'il savait condamné ( démographie). Ca fait longtemps que vous le savez et vous avez consciencieusement blindé l'état providence à votre profit unique. Vous êtes la seule génération qui aura mieux vécu que les suivantes, qui leur léguera une dette immense et qui en plus se permet de leur donner des leçons. Moi je dis bravo l'artiste ! Sauf que le truc est un peu éventé : les jeunes ont bien compris l'embrouille ! Allez je donne quelques années seulement au système avant qu'il se casse la figure. Là on verra si les boomers sont toujours aussi arrogants ...
Réponse de le 06/02/2013 à 6:34 :
patrickb la ou tu te trompes c ets que justement je bosses a la ratp et que j ai les memes avantages que lui ....sauf que j en suis conscient(c ets d ailleur pour ca que j y etait rentre!).et que donc je relativise vis a vis de celui qui travail pour un smic.
c est ce que je passe mon temps a expliquer au boulot a ce qui critique constament la boite!
Réponse de le 06/02/2013 à 10:41 :
Jeunesse=vouloir TOUT et TOUT de suite !! vous en reviendrez, c'est clair, mais si vous êtes si intelligents, cassez vous, ailleurs l'herbe est plus verte, mais faut s'accrocher, comme nous l'avons fait, , ailleurs", aussi !!
a écrit le 05/02/2013 à 17:07 :
...et puis, ce sera 67, 68, 70......et puis la canne, ou le déambulateur, est-on toujours productif à cet age là??et profiter, un tant soit peu de la vie, on ne pense plus ainsi maintenant! Maintenant, c'est " que voulez vous ma bonne dame, c'est ainsi, les temps changent(sic), faut croire que surement pas vers le mieux...et puis à l'aube de votre retraite, enfin, si vous y arrivez par miracle), direct le cimetière! ainsi, si les retraites existent encore, ça fera , enfin , des économies pour l'état.......elle n'aura pas été belle, la vie?......!! j'exagère? un tout, mais tout petit peu! et encore...!
Réponse de le 05/02/2013 à 18:56 :
à ABC et bernard + 100
a écrit le 05/02/2013 à 16:59 :
tout ceci est dans le plus complet désordre... la retraite a 65 ans c'est un pur mensonge, les fonctionnaires les régimes spéciaux les députés et autres..... il faudrait commencer à harmoniser les seuls concernés actuellement sont les professions libérales qui ne peuvent le plus souvent avoir la retraite avant 65 ans... les 42 ans de cotisations si vous commencer a 22 ans cela fait 64 ans ceux qui commencent à 16 ans..... donc la vraie différence est à ce niveau les jeunes qui travaillent et qui cotisent des 18 ans, madame a été salarié a 17 ans...... donc l'age légal bloqué est une énorme éscroquerie pour ceux qui ont commencé tot....ensuite nous aurons bien sur ceux qui ne se sont jamais déclarés ceux qui ont eu du chomage ou des étrangers qui viendront demander le minimum retraire, la seule vérité c'est que les pensions de ceux qui ont cotisés plein pour payer les pensions des autres vont se voir réduire leurs retraites 03 et non indexation, je repete mais personne ne me suit qu'en 2011 les retraites cadres avaient été actualisées de 0.83 % pourquoi personne n'évoque ce fait ??? silence total de tout le monde syndicat patronat politique
a écrit le 05/02/2013 à 16:54 :
Bien que d'accord avec ce report de l'age du départ en retraite, je reste surpris que cette gauche qui n'hésitait à tirer à boulet rouge sur l'ancien Président se soit si rapidement résignée !!
Enfin, j'imagine que nos chers fonctionnaires, conducteurs de bus, de métros ou de trains, et autres planqués de tous poils et leurs régimes spéciaux (en cela qu'ils syphonnent les autres régimes) ne sont pas concernés ?
Réponse de le 05/02/2013 à 17:15 :
Face au clivage droite, gauche; en temps de crise il n'y a qu'un bord qui subsiste, le réalisme.
Réponse de le 05/02/2013 à 17:23 :
Naturellement que les éternels privilégiés ne seront pas touchés, ils votent pour l'essentiel à gauche. Heureusement, il y a les classes moyennes du privé pour passer à la casserole, celles-là même qui ne devaient pratiquement pas être touchées par la rigueur, étant déjà taxées au maximum. Et bien nous avons la preuve qu'un plafond peut toujours être rehaussé. Etonnez vous de l'hémoragie des fortunes qui passent à l'étranger. Quand je vois ce gouvernement parler de patriotisme, je me marre. Qu'il donne l'exemple d'abord. Par exemple, la fameuse baisse de rémunération des ministres annoncée dans toute la presse n'a jamais été appliquée et le troupeau gouvernemental incontrôlable se goberge sur le dos de nos impôts.
Réponse de le 05/02/2013 à 18:43 :
et ce n'est pas fini, et vous savez quoi?? ils ont RAISON!! nous sommes des veaux, exactement , avec aucune mémoire !! personne ne se bouge, mais tout le monde râle! croyez vous que tous ces blablas aient un impact quelconque sur nos dirigeants à la noix ?? aucunement, et ils s'en tapent, parce que , en face d'eux, il n'y a que du vent !!
a écrit le 05/02/2013 à 16:48 :
Je reçois mon avis de cotisation retraite: il faut payer plus et je vais toucher moins que prévu quand je serai à la retraite , 50% de mes cotisations vont financer le régime de gens qui cotisent moins et ont des retraites beaucoup plus avantageuses, quand à l'âge de retraite dans ma profession, il est passé de 65 à 67 ans.La France est devenue une mafia où triomphent ceux qui terrorisent les autres.
Réponse de le 05/02/2013 à 17:08 :
+ 1000
Réponse de le 05/02/2013 à 17:11 :
Les Français se résignent, au lieu de taper du poing sur la table !! ils n'ont pas fini de nous n.quer!, ça ne fait que commencer ! bien fait pour nous, il y a des moments ou il faut répondre énergiquement à autant d'imbécilité !
Réponse de le 05/02/2013 à 22:53 :
Depuis quand taper du poing sur la table fait rentrer de l'argent dans les caisses de retraite ? Pourriez vous expliquer, ça m'intéresse !!!
a écrit le 05/02/2013 à 16:31 :
65 ans pour le privé , bien sûr ! et l'état continuera-t-il à ponctionner les caisses du privé ? Quelle hypocrisie sur ce sujet ! globalement, ceux qui paient EFFECTIVEMENT des cotisations retraite perçoivent à la retraite moins que ceux qui n'ont JAMAIS payé!
Réponse de le 05/02/2013 à 18:57 :
Ce n'est pas parce que l'on répète des bêtises qu'elles deviennent des vérités : vous visez toujours les fonctionnaires qui, en dépit de vos inepties récurrentes, paient EFFECTIVEMENT des cotisations retraites .......
Réponse de le 06/02/2013 à 6:42 :
@volR : Pour ton info : http://www.capital.fr/retraite/actualites/public-prive-le-regime-de-retraite-des-fonctionnaires-n-est-pas-toujours-plus-avantageux-754288
Réponse de le 06/02/2013 à 9:42 :
Rapport cour des comptes : les retenues sur les fiches de paie de fonctionnaires d'état sont FICTIVES , elles ne sont JAMAIS payées, les retraités de l'état sont payés avec les impôts prélevés lors de la mise à la retraite, c'est pour çà que mettre des fonctionnaires en retraite , c'est augmenter les impôts!
Réponse de le 06/02/2013 à 11:03 :
VoltR et son fameux rapport de la cours des comptes ! Il faut parfois savoir réfléchir : le système est exactement pour le système de prélèvement du public et du privé. Les cotisations prélevées (et donc non payées aux cotisants ) sur les salaires des fonctionnaires sont versées aux retraités. c'est effectivement plus simple d'aboyer quand on est incapable de comprendre cette trop simple vérité !
Réponse de le 06/02/2013 à 13:06 :
Mais alors ayez l'obligeance de me préciser sur quels comptes transitent les cotisations prélevées ? par ailleurs, la Cour des Comptes est composée de hauts magistrats très intègres tels que exemple :Ph. Seguin, Pierre Joxe, etc...et pour lesquels j'ai beaucoup de respect ! j'attends avec impatience votre réponse.
Réponse de le 06/02/2013 à 17:37 :
Monsieur VoltR les cotisations payées par les fonctionnaires n'ont pas besoin de transiter sur un compte pour vous permettre de croire qu'elles ne sont pas payées : il s'agit de dépenses non réalisées qui sont versées par ailleurs aux retraités. Si ces cotisations n'apparaissaient pas sur la feuille de paie elles seraient versées aux fonctionnaires actifs. En fait elles sont versées aux retraités. DONC ce sont bien ces cotisations qui financent les retraites actuelles. Ces cotisations transitent docn dans les comptes de l'ETAT ...... C'est très difficile à comprendre ..... pour certains aboyeurs ......
Réponse de le 07/02/2013 à 16:53 :
à François : ma référence toujours le rapport de la Cour des comptes (environ 30 ?) qui stipule que les retraites des fonctionnaires ne sont pas provisionnées er figurent au compte HORS BILAN de la Nation (900 milliards d'euros) je pense que les magistrats de la Cour des Comptes vont apprécier de se faire traiter d"'aboyeurs" !
OVER GAME !
Réponse de le 07/02/2013 à 17:17 :
à François : je viens de vous relire et c'est trop ....drôle! j'ai l'impression que vous avez écrit quelque chose que vous ne comprenez pas !
Réponse de le 07/02/2013 à 23:05 :
Monsieur VoltR je vous retourne le compliment : vous ne comprenez rien mais il est tellement simple de rejeter ses propres erreurs et approximation sur les autres. C'est moi qui rigole devant une telle imposture intellectuelle. Vous ne savez manifestement pas ce qu'est un budget : je veux vous conseiller des ouvrages de base pour vous aider dans votre quête de connaissance .... JE conçoit que votre amour propre soit touché ..... François
Réponse de le 08/02/2013 à 13:24 :
à @Volt : ah, parce que c'est vous, je vous donne un conseil gratuit : suivez quelques cours de sémantique et vous ferez la différence entre : budget et bilan et comptabilité publique, etc... et un peu de conjugaison ne vous ferait pas de mal (c.f. conçoi(s) parce que JE !
Réponse de le 08/02/2013 à 18:18 :
Monsieur le professeur VOLTR, je résume votre "argumentation" : pour que les cotisations des fonctionnaires soient payées vous considérez qu'elle doivent nécessairement passer par une caisse expressément conçue à cet effet, et qu'elles soient dûment enregistrées dans un compte dédié ! Vous privilégiez donc l'apparence et le traitement comptable sur la réalité économique : c'est un comportement typique des planificateurs bolchéviques. OR les cotisations des fonctionnaires (dépenses non versées au fonctionnaires en activité qui cotisent) sont versées sur une autre ligne budgétaire : celle correspondant aux pensions payées aux fonctionnaires retraités. Ce qui est parfaitement conforme au système de retraite de répartition du privé. Puisque vous êtes incapable de répondre à cette argumentation implacable, je vous autorise à corriger mes fautes d'orthographe et de grammaire, ainsi que ma syntaxe approximative pour agrémenter votre soirée. Veuillez recevoir, Monsieur le professeur volt, l'expression des mes salutations distinguées.
Réponse de le 10/02/2013 à 14:41 :
à François, bonjour, vous ne me semblez pas "bouché" aussi, je vais essayer de vous expliquer. Prenez en compte pour faire simple, qu'un crédit (ct) correspond un débit (dt) et inversement. exemple: le compte du trésor public (tp) est débité de votre salaire; le net de votre salaire est crédité sur votre compte en banque !
Pour les retraites des fonctionnaires : le tp est crédité des recettes/impôts et est débité entre autres des salaires nets et retraites.
In fine, ce qui veut dire que les salaires comme les cotisations retraites sont PAYES au moment où ils sont dûs et par les impôts prélevés SIMULTANEMENT.
dans le HORS bilan de l'état figurent bien les retraites non, provisionnées (900 milliards pour 2,5 millions de retraitész de la FT ) pour les années à venir, alors qu'elles devraient figurer sur l'échéancier des sommes à payer!...Comme pour une entreprise privée. Tout autre fonctionnement est de la magouille!
Nota bene: une compensation que vous pourriez évoquer est un ct qui correspond à un dt ou l'inverse. Un ct ne peut payer un dt , il l'annule mais ne le paie pas physiquement.
Réponse de le 10/02/2013 à 23:47 :
Décidément les nouvelles "démonstration deviennent clownesques" car elle sont incompréhensibles par tout comptable qui se respecte (à moins d'avoir suivi des cours de comptabilité publique et privée en Corée du Nord).
Et vous appuyez mon propos de manière étonnante : vous reconnaissez que les cotisations retraites sont payées par les fonctionnaires, et en définitive par les impôts qui servent à payer les fonctionnaires : et comment voudriez-vous qu'il en soient autrement ? C'est comme si l'on demandaient à ce que les cotisations retraites du régime général, payées par les salariés ne soient pas à supporter par l'employeur qui paie in fine ....... UTOPIA ? Par ailleurs vous n'avez toujours pas compris la différence entre un système de retraite par capitalisation qui impose la constitution de provision pour permettre le versement des retraites constituées par les cotisants, et le système par répartition dans lequel les actifs paient pour les retraités. Dans le premier cas les provisions sont obligatoires ; dans le second elle n'ont aucun sens ! (mêmes des ajustements sont nécessaires en cas de déséquilibre persistant actif/retraités) . Quant à votre explication de l'impossibilité de compensation d'un crédit par un débit : elle devrait figurer dans les annales des chaires de comptabilité pour montrer ce qu'est un raisonnement comptable erroné ! Il faudra revoir tous les principes comptables (le site FOCUSPCG vous y aidera). Cette dernière partie que vous avez jugé utile de rajouter montre combien vous finissez par vous mélanger dans les méandres d'un raisonnement indéfendable parce faux dès l'origine !
Réponse de le 11/02/2013 à 14:51 :
pour François : rapport de la Cour des Comptes: le dernier chiffre connu pour les retarites à venir sur le HORS BILAN , car non provisionnées: 1050 milliards d'euros, en termes bruts.
Les 2/3 seront financés par le système existant (impôts à venir ! ) et 1/3 soit 357 milliards par de NOUVEAUX impôts à venir ! CdC et j'en ai fini DEFINITIVEMENT avec votre DENI !
Réponse de le 11/02/2013 à 16:34 :
Je m'adresse à ceux qui nous lisent : tapez hors bilan compte état 2011, le compte général de l'état: le forum de la performance...... et faites-vous une idée, le dernier para. traite du H-B de l'état pour 2011, HORS BILAN = 1192 milliards d'euros en plus de la dette officielle ! donc , les retraites des fonctionnaires ne sont pas payées, pas provionnées et "cachées" au fond du H-B.
Réponse de le 11/02/2013 à 21:12 :
Les retraites des fonctionnaires sont payées et les fonctionnaires paient des cotisations que cela vous plais ou non. Vous ne lisez jamais mon argumentation et n'y répondait jamais ! Et pour cause ........
Réponse de le 12/02/2013 à 8:25 :
à François : vous faites un déni ! vous niez un fait qui est mis à la disposition des citoyens ( afin de voter) par la Cour des Comptes ! consultez "hors bilan compte état 2011" tout est écrit ! vous vous faites enfumer, comme vous cherchez à enfumer les autres, certaines de vos cotisations qui figurent sur votre feuille de paie sont VIRTUELLES ! et vous avez peur de ce qui va arriver, quand l'état ne pourra plus vous payer !
Réponse de le 12/02/2013 à 8:29 :
à François : MAIS QUE VAUT VOTRE ARGUMENTATION FACE AU RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES COMPOSEE DE HAUTS MAGISTRATS. TAPEZ : "HORS BILAN COMPTE ETAT 2011" dernier paragraphe !!!
Réponse de le 12/02/2013 à 19:00 :
Monsieur VOLTR : vous n'avez pas compris ce que recouvre cette notion de HORS-BILAN. De quoi s'agit-il ? Des sommes qui devront être payées aux fonctionnaires retraités. Ces élément sont-ils provisionnés dans le système général : NON car cela n'a aucun sens (système par répartition). L'Etat paie déjà dans son budget des fonctionnaires retraités et les sommes présentées dans les Hors-bilan ne constituent qu'une évaluation de ce qu'il faudrait dépenser aujourd'hui si tout était versé en une seule fois ! Ces dépenses qui sont échelonnées dans le temps ne se rajoutent pas à la dépense actuelle, et ces dépenses échelonnées sont compensées par les cotisations versées par les fonctionnaires actifs. Si vous aviez les connaissances de base que vous affirmez posséder en comptabilité vous comprendriez tout cela mais. le hors-bilan ne signifie que l'on cache des choses : cette information répond aux évolutions comptables privées et publiques ! Mais il semble que cela vous fasse plaisir de penser que vous devrez supporter les retraites des fonctionnaires par de nouveaux impôts ......
Réponse de le 13/02/2013 à 8:12 :
Ecrit dans le rapport de la CdC les retraites des fonctionnaires ne sont pas provisionnées , elles seront payées :
a) 2/3 par des impôts prévus mais à PRELEVER,
b) 1/3 par des impôts NOUVEAUX, aussi à prélever.
Avant l'euro, l'état pouvait faire faillite (ou partielle = dévaluation). Maintenant l'état devrait provisionner ces retraites , il ne peut faire faillite, as de dévaluation, car dans l'euro. Tout le problème est là ! seule solution se faire jeter hors de l'euro !
C'est parce que la possibilité de faire défaut éxiste bien que la loi oblige les entreprises à provionner et PAYER sur un compte bloqué les retraites de ses employés.
a écrit le 05/02/2013 à 16:22 :
Reculez l'âge de départ à la retraite à 65 ans mais non 70 ans, avec 7 millions de chômeurs, des salariés trop vieux dès 50 ans où 55 ans des jeunes sans emplois stable souvent jusqu'à 25 ans voir 30 ans, une durée de cotisation nécessaire de 166 trimestres pour bénéficier de sa retraite, la durée la plus longue d'Europe, sauf à réformer sur le fond l'ensemble des systèmes de retraites , aligner les modes de calcul ,réduire les cotisations à la charge des entreprises les solutions risquent d'être encore des rustines...
Réponse de le 05/02/2013 à 17:02 :
refaisons l'histoire comment a été fixé l'age de la retraite en allemagne nous bismarck ?? il a fait faire une étude qui déterminait que les travailleurs (c'était pour eux) avaient une forte tendance à été mort à 65 ans, donc il a retenu cet age...................... faisons un grand pas en avant fixons l'age de la retraite a ces dates bien sur différentes pour les hommes et les femmes (enfin un peu de parité) et l'on résoud la question ... la retraite pour les hommes à 78 ans et 83 pour les femmes, élémentaire mon cher Grognard, faisons simple;...
a écrit le 05/02/2013 à 16:20 :
La retraite à 65 ans c'est normal dans une Europe où la majorité des pays sont déjà passé à 67 ans.
Mr moije croit encore au père noël comme bon nombre de français.
Pour sauver le système de retraite il faut que les députés et les sénateurs s'appliquent en priorité le système de retraite du privé. Ensuite qu'ils l'appliquent aux fonctionnaires et autres régimes spéciaux.
Maintenant cela n'empeche pas un aménagement de deux ans de moins pour les travailleurs les plus affectés par leur travail, on est humain ou on ne l'est pas.
Ensuite il faut instaurer un plafond pour les retraites les plus importantes, comme le dit Jul c'est un système par répartition.
Avec tout cela je pense que l'on sauvera notre système de retraite.
Réponse de le 05/02/2013 à 16:31 :
@Firefly: si t'es pour la politique du mouton qui suit le chef du troupeau dans son plongeon de la falaise, c'est ton problème :-) Cela dit, il faut en effet mettre fin aux privilèges, et pour imposer un plafond de prestations, il faudrait aussi un plafond de cotisations, parce que tu peux pas demander de cotiser plus pour toucher pareil :-)
Réponse de le 05/02/2013 à 16:54 :
@ Firefly: Les pays européens "sont en train de passer à la retraite à 67 ans" et très progressivement: 67 ans en Espagne et aux Pays-Bas d'ici à 2025, au Danemark d'ici à 2027, en Allemagne d'ici à 2029 et même 68 ans au Royaume-Uni d'ici à? 2046. De plus la durée de cotisation de 42 ans en France est l'une des plus longue, 35 ans en Allemagne par exemple. Méfions nous des apparences...
a écrit le 05/02/2013 à 16:19 :
résigné de vivre dans une gerontocratie dont la seule solution pour maintenir les avantages d'une génération est de voter des réformes pour les autres
a écrit le 05/02/2013 à 16:17 :
Moi j'ai bénéficié d'un départ anticipé à 58 ans après 37 ans de cotisation, je touche environ 2800 euros de retraite mais je soutiens le recul de l'âge à la retraite à 65 ans car je ne suis pas concerné.
Réponse de le 05/02/2013 à 17:06 :
bravo.... moi non plus je suis parti a 65 ans... mais il faudrait rappeler qu'a l'époque des FNE les gens dans l'automobille (tien déja) sont partis a 53 ans(j'étais dans le groupe renault) avec 103 % de leurs salaires jusqu'a l'age de la retraite et que l'on a positionné un tas de cadres en FNE dans des structures a l'étranger.... on ne l'a pas fait que dans l'automobile - je sais aussi qu'a l'époque on avait que 800 000 chomeurs.... il faut créer un impot sur ces gens là car ils y en a qui vivent encore....
Réponse de le 05/02/2013 à 17:11 :
2800 euros quelle misère...
Réponse de le 05/02/2013 à 18:18 :
2800 eur ! que fait on avec pareille somme? difficiles, les fins de mois !!
a écrit le 05/02/2013 à 16:01 :
il faut rappeler qu'en 1981 l'âge normal de départ à la retraite était de 65 ans et que cela ne choquait personne jusqu'à ce que le roi Mitterrand dans un élan de démagogie ait imposé un âge de 60 ans contre l'avis de ses ministres.
Réponse de le 05/02/2013 à 16:13 :
@malpensant: tu oublies un détail important: pour toucher sa retraite, il faut avoir cotisé 42 ans. Et au Moyen-Age, y avait pas de retraite et cela ne choquait non plus personne :-)
Réponse de le 05/02/2013 à 17:13 :
alors, retournons y au moyen âge, puisque ce n'était pas choquant d'être de pauvres hères
Réponse de le 05/02/2013 à 19:07 :
les lois auroux plus plus tard les 35 heures ca aide....rocard parle de 32 heures martine aubry veut se faire élire au Mans..... pour s'occuper des 24 Heures.............. vieille comme ses robes
a écrit le 05/02/2013 à 15:57 :
de toute façon les jeunes commencent plus tard et il y a des arrets frequents voire des sejours à l'etrangers non cotisés, ce qui fait que le départ à la retraite est deja et sera de toute façon retardé souvent plus loin que 65. Peut-etre faut-il sauter sur l'occasion en proposant un echange gagnant pour de plus en plus de gens: augmentation de 3 ans de l'age de la retraite mais diminution de 3 ans des annuités de cotisations necessaires ?
a écrit le 05/02/2013 à 15:57 :
Il serait intéressant de voir quelles ont été les questions posées et à qui. Si l'on a posé la question à des épargnants il y a peut être parmi eux des retraités qui vont vouloir défendre leur statut et vont être pour l'allongement du délai de cotisation pour préserver leurs retraite. si le cas des anciens retraités qui ont commencé à travailler peut être défendable puisqu'ils auront celui des personnes qui ont pris leur retraite calculée sur 150 trimestres et le revenu moyen des 10 meilleures années après avoir été mis en préretraite à 55 ans va être moins facile à défendre. Cela pose sur le fonds la question plus vaste le problème de la solidarité intergénérationnelle et de la base de financement des retraites et il n'y a pas que l'allongement de l'âge de départ en retraite et de la durée de cotisation comme seule solution comme le martèlent les libéraux et le MEDEF. mais avec la pensée unique assénée à longueur de temps par les libéraux le combat pour faire apparaître des solutions alternatives n'est pas gagné. les français en 2012 ont voté pour qu'on leur propose des solutions alternatives. force est de constater que le gouvernement actuel pour l'instant répond aux abonnés absent sur ce sujet.
a écrit le 05/02/2013 à 15:54 :
résignés?non raisonnables tout simplement!l'espérance de vie augmente,les gens peuvent travailler plus longtemps.le mode de calcul des retraites dans le privé est a revoir:pourquoi est il basé sur les 25 meilleures années?qui paye la différence avec les moins bonnes années?
Réponse de le 05/02/2013 à 16:13 :
C'est le système du privé qui doit s'imposer aux fonctionnaires vu que les pensions des fonctionnaires sont payées par les contribuables. Pourquoi une tel ostracisme dans les calculs.... sans doute parce que les instances politiques sont truffées de fonctionnaires qui privilégient d'abord leurs avantages très personnels. Un député perçoit une retraite moyenne de 2100 euros au terme de sa mandature.....alors que 50% des retraités du privé perçoivent moins de 900 euros (calculés sur les 25 meilleures années...) . Elle est où la Justice ?
Réponse de le 05/02/2013 à 16:33 :
Je ne suis entièrement pas d'accord sur le fait de revoir le mode de calcul du privé, dans ce cas autant revoir celui du public qui dans certaines section est complètement honteux.

Pour le 25 meilleurs année je m'explique: Quand on est jeune on est plus énergétique et on tiens mieux en terme de fatigue, par conséquent c'est dans nos premières années que l'on recherche a atteindre de gros postes avec meilleurs salaires. Avec l'age et aussi la vie familiale beaucoup veulent lâcher un peu de leste et être plus disponibles pour leur proches et sont enclins a réduire leur salaire.

Donc dans ce cas pourquoi ce battre comme un diable a nos débuts pour s?épanouir professionnellement dans un premier temps si c'est pour ne rien en percevoir lors de notre retraite.

Donc voila je ne suis pas en adequation avec toi.
Réponse de le 05/02/2013 à 19:33 :
franchement, vous avez tout dit ! Merci pour votre commentaire !!(et je peux vous assurer que vos sommes avancées sont exactes! malheureusement pour les retraites du privé )
a écrit le 05/02/2013 à 15:53 :
il ni a plus d argent une info que j ai vue , la caisse noir des députés 1, et quelque milliard euro , que notre cher président avait demander de mettre a contribution et bien les députés socialiste on dit non
a écrit le 05/02/2013 à 15:48 :
la réalité est que les patrons ne pendrons plus de gens âgés trop de contraintes les patrons savent pertinemment que a un certain ages et certains travaux nous ne sommes plus assez performant
et travailler plus pour une misère alors que nous avons un pays qui détient une fortune en or d un poids estimé a 2500 tonne les sommes manipulés en bourse chaque jours ce sont des milliards
Réponse de le 05/02/2013 à 16:13 :
2500 tonnes d'or c'est environ 100 Milliards d'Euros soit 2 ans de déficit du budget de l'état hors crise ... C'est peanuts.
a écrit le 05/02/2013 à 15:44 :
@hiber: les retraités ont un patrimoine parcequ'ils ont pour la plupart sacrifié pas mal de loisirs et autres dépenses qu'ils qualifiaient de superflues pour se constituer année après année une cagnotte. Beaucoup sont proprios de leurs résidence principale et n'ont pas cherché à passer leurs vacances à Courchevel et à obtenir le dernier i-phone qui vaut pas loin d'un salaire d'ouvrier, ou la dernière Mini pour madame. La plupart ont économisé toute une vie pour se constituer un patrimoine transmettable et pouvoir se payer un peu de bon temps. À bon entendeur!
Réponse de le 05/02/2013 à 15:59 :
ceci veut-il dire qu'ils n'ont pas sur transmettre les bonnes valeurs aux générations suivantes: il y a donc ici coresponsabilité. Science sans conscience n'est qui ruine de l'âme comme disait si bien le poète. N'oubliez pas non plus que la société a bien changé côté marché du travail notamment avec la mondialisation et donc les chinoiseries qui grignotent le pouvoir d'achat (il y a bien qlq qui ne profite non?)
a écrit le 05/02/2013 à 15:44 :
Aucune info sur les régimes des fonctionnaires: à quand un sondage pour mesurer l'opinion des français sur les privilèges du public (calcul des retraites sur les 6 derniers mois d'activité, retraite moyenne mensuelle de 1757 euros contre 1166 euros pour le privé soit +50% ce qui sur 20 ans de retraite représente un bonus de 140 000 euros, sans compter les régimes spéciaux qui pèsent 8 milliards d'euros par an dont 3 milliards pour les seuls retraités de la Sncf). N'oublions pas non plus nos chers députés et sénateurs qui cumulent différentes retraites généreuses auto attribuées..... Bref, le changement c'est pour tout de suite ou pour maintenant?
a écrit le 05/02/2013 à 15:39 :
Et si on revoyait les montants des pensions, en les plafonnant pour le haut et avec un minimum décent. Ce sont ces variables qu'il s'agirait d'ajuster pour coller aux cotisations actuelles. Rappelons que le système est dit par répartition, et non par capitalisation comme les retraités aisés aiment le croire. Quand va-t-on arrêter de favoriser cette génération? Et bien tant que ça sera le "chacun pour sa gueule"...
Réponse de le 05/02/2013 à 15:55 :
Seul un taux de CSG sur les retraites du même tonneau que celui appliqué sur les revenus du travail permettra de rééquilibrer les comptes au non de l Egalité de la Fraternité gravées sur le fronton de nos édifices...à moins que ces poncifs ne veulent plus rien dire en 2013 ( ).
Réponse de le 05/02/2013 à 16:36 :
@Jul. Vous devriez vous renseigner avant de faire des commentaires à l'emporte pièce. Il existe un minimum vieillesse (revalorisé de 4 % en 2012 par la majorité dite "de droite") et pour les plafonds les plus élevés, vous n'êtes pas sans savoir que plus le revenu d'activité est élevé, plus le taux de remplacement à la retraite diminue. La solidarité existe donc déjà mais c'est vrai qu'en France, on veut que ceux qui bossent déjà le plus et rapporte le plus à la collectivité paient toujours plus !
a écrit le 05/02/2013 à 15:38 :
Et si on commençait a appliquer les mêmes règles au public,soit les 25 meilleurs années,aux régimes spéciaux etc..
Avec les économies réalisées et en appliquant la devise française souvent bafouée Egalité ,Fraternité.
ont pourrait maintenir le régime actuel.
Réponse de le 05/02/2013 à 17:09 :
Sans compter qu'en la matière, la rétroactivité ne serait que justice. Dans le privé, j'ai travaillé jusqu'à 70 ans pour avoir une retraite convenable. J'ai travaillé entre 10 et 15 ans de plus que les régimes spéciaux pour une retraite équivalente. Ayant travaillé plus que beaucoup, je refuse de cotiser plus à la place des privilégiés de la république qui ne respecte même pas sa devise.
a écrit le 05/02/2013 à 15:38 :
un autre commentaire pour certains qui disent nous vivons plus longtemps et bien a Boulogne s mer il construise un mega crématorium pour parer a la bousculade de gens qui décèdent , cela fait froid rien que dit pensez
a écrit le 05/02/2013 à 15:36 :
Si on recule l'age de départ à la retraite, que va-t-il se passer ? Les gens vont épargner de plus en plus, pour leurs vieux jours, et c'est la consommation qui en patira, donc les salariés. Ce qui serait sans doute pire que si on augmentait légèrement les cotisations des salariés, en effet. On ne peut pas reculer l'age de depart à la retraite dans un pays où les salariés sont fichus à la porte à 55 ans. Ce qu'on va gagner d'un côté (le financement de la retraite), on va le perdre de l'autre (financement du chomage).
Réponse de le 06/02/2013 à 11:17 :
Absolument !
a écrit le 05/02/2013 à 15:34 :
selon un sondage la dictature va bon train en france selon un sondage il faudrait fusiller autant de gens pour limiter la population avec vos sondages bidons ils faudrait les prendre pour argents comptent
avec des grabataires dans les travaux pénibles digne du temps des esclaves
a écrit le 05/02/2013 à 15:31 :
Reculer l'age de départ à la retraite, sans pouvoir offrir dans le même temps du travail à tout le monde, en activité, c'est suicidaire ! Un pas de plus dans la voie de la récession. Il faut au préalable repenser totalement notre rapport au travail. Les derniers travaux de Rocard-Larroturrou dans ce domaine apportent un éclairage essentiel. Et de fait, il est d'ailleurs probable que si le partage du temps de travail se mettait en place, on aurait moins de chomage et la perspective de devoir équilibrer les comptes en réformant la retraite, au détriment de tous, s'éloignerait à grands pas.
a écrit le 05/02/2013 à 15:30 :
L'age moyen en bonne santé étant de 61/62 ans, pour un grand nombre la sortie se fera sur l'assurance maladie. Ca sert à quoi de faire les vases communiquants hein ?
a écrit le 05/02/2013 à 15:24 :
les impots de google,amazon....et bien d'autre suffiraient amplement pour nos retraites ,le trou de la sécu....et bien d'autre.
Réponse de le 05/02/2013 à 15:35 :
... et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu ! Bref du rêve !!!!!!!
a écrit le 05/02/2013 à 15:23 :
"Les Français sont résignés"... Pour tout !...
Réponse de le 05/02/2013 à 18:49 :
Les Français n'ont plus de c..illes! triste !!!!
a écrit le 05/02/2013 à 15:23 :
Qui sont ces 67% ? qu'ils fassent un sondage chez ceux qui été comme hiver travaillent dehors ex ( travaux puplic ou ceux du batiment) . Retraite à 65 ans pour qui ? si c'est pour tout le monde OK mais TOUT LE MONDE , ex EDF, SNCF ansi que tous les planqués .
a écrit le 05/02/2013 à 15:23 :
65 ans et sans doute encore plus. Et pour recevoir quoi ? une retraite de misère pour la majorité d'entre nous sauf a faire partie des heureux élus !
Réponse de le 05/02/2013 à 18:51 :
les députés, ministres, sénateurs, millefeuille gouvernemental, combien croyez vous qu'ils auront de retraites, les malheureux ???!!!
a écrit le 05/02/2013 à 15:19 :
On manque d'indications sur le panel interrogé: s'agit-il d'un échantillon de sondés incluant par exemple des retraites? Qu'en pensent réellement les vrais actifs sur un tel sujet car ils sont en fait aux premières loges? Aucun sondage sur le cautionnement des régimes spéciaux qui coutent 8 milliards par an dont 3 pour les seuls retraités de la Sncf, pas plus sur les retraites généreusement accordées aux députés (en moyenne 2100 ? nets)? Pourquoi? C'est curieux non ?
a écrit le 05/02/2013 à 15:19 :
si le gouvernement arrive à cet exploit quand le précédent a eu tant de mal à augmenter l'age légal de 2 petites années, alors les retraités vont bien rigoler ! (pour les autres...)
a écrit le 05/02/2013 à 15:19 :

Faux debat; l age de la retraite est deja acté pour passer a 67 ans.
Alors 65 ans, vous avez un train de retard
a écrit le 05/02/2013 à 15:15 :
Et si on essayait autre chose, comme d'augmenter les cotisations par exemple... Je suis également surpris du sondage, qui est peut-être une tentative pour préparer les esprits. Mais si le gouvernement allait dans cette voie, il pourrait alors craindre les manifestations les plus collossales depuis les 30 dernières années !
Réponse de le 05/02/2013 à 15:31 :
heu pas du tout d'accord, hausse des impôts, du gaz, de l'électricité, pas du tout ok pour que mon niveau de vie s'enfonce encore, il faut travailler jusqu'à 65 ans, toute l'Europe a adopté cette mesure qui est juste car elle seule permettra de continuer à payer les retraités qui ont droit à une vie décente, c'est mathématique, on vit plus vieux, donc il faut travailler plus vieux
Réponse de le 05/02/2013 à 15:31 :
Les retraités au nombre de 16 millions en France sont qui plus est ceux qui ont les plus patrimoines les plus importants: 1% de CSG sur ces retraités permettait de collecter 10 milliards d'euros annuellement (écartons ceux qui perçoivent moins de 1500 euros par mois et montons le taux à1,5% de CSG pour les autres: la collecte sera la même). A voir les retraités qui mettent 80 000 euros dans un camping car, on doit pouvoir cibler.... La solidarité existe non ?
Réponse de le 05/02/2013 à 15:38 :
Les français finissent peut être par réaliser, pas vous visiblement. Vous pensez vraiment qu'on peut travailler 5h hebdomadaires de moins que nos voisins, partir à la retraite 3 ans plus tôt, tout en continuant à toucher les prestations sociales les plus élevées du monde ?
Quant à augmenter les cotisations, cela ne fera que baisser la compétitivité de la France, et augmenter le cout du travail, et donc le nombre de chomeurs.
Aujourd'hui, il est très difficile de recruter des CDI, surtout pour les PME. Ca coute trop cher, et il faut s'engager à long terme, or les marchés fluctuent tellement en ce moment qu'il est impossible d'anticiper pour les années à venir...
Réponse de le 05/02/2013 à 17:48 :
Et depuis quand nous avons les prestations sociales les plus élevées du monde ? Donc vous un politicien salement ambitieux vous dit quelquechose, vous y croyez ? Sinon les gens qui se renseignent ca existe encore ?
a écrit le 05/02/2013 à 15:15 :
que fait on des gens qui son trop jeune pour partir à la retraite et trop vieux pour le marché de l'emploi!
a écrit le 05/02/2013 à 15:15 :
Manipulation de bas étage
a écrit le 05/02/2013 à 15:10 :
Pas de problème pour la réforme mais les salariés du privé vont pas oublié de descendre dans la rue et par la force pour s'attaquer à cette caste de nababs de la fonction publique aux retraites spécifiques ainsi que celles des députés et sénateurs !
Réponse de le 05/02/2013 à 15:26 :
Rien n'est simple. Si j'avais travaillé dans le privé ma pension eût été supérieure à celle que je touche en qualité de fonctionnaire retraité. Par exemple mon salaire + mes primes conduisaient à un revenu double de celui de mon épouse salariée du privé. Ma pension n'est que 40 % supérieure à la sienne. Je n'ai pas de retraites complémentaires.
Réponse de le 05/02/2013 à 16:14 :
@Hervé : mal joué, il fallait partir en DOM-TOM ou Nouvelle Calédonie => majoration pour fonc. (à condition d'y avoir été en poste, désormais)
a écrit le 05/02/2013 à 15:09 :
À bientôt 40 ans, je suis persuadé que nous aurons à travailler plus longtemps pour bénéficier de notre enviable systême par répartition. Il faut être réaliste, nous vivons de plus en plus vieux et les salles de sport sont remplies de sexa en grandes formes. Il y aura toujours des gens qui vous diront qu'à 65 ans on est foutu (en général avec des corps bien fatigués par l'abus de clopes et de picole), mettant en cause leur délabrement sur le compte d'un travail "difficile"... à 35 heures. Je ne dis pas que l'on ne puisse pas tombé gravement malade avant de pouvoir jouir d'une retraite méritée après une vie saine, mais j'ai énormément d'exemples autour de moi de personnes qui se sont auto-détruites pour des raisons le plus souvent autres que professionnelles. Il faudra passer la retraite à 65 ans pour péréniser le financement. Faisons les efforts nécessaires pour y arriver en forme et souhaitons que ce système profite aussi à nos enfants.
Réponse de le 05/02/2013 à 15:25 :
Et comment vont faire les 50% de seniors qui n'ont déjà plus de boulot à 55 ans? Pourquoi les fonctionnaires restent-ils des privilégiés (départ tôt, calculs effectués sur les 6 derniers mois de salaires cotre 25 ans dans le privé, retraite moyenne supérieure de 50% à la retraite moyenne du privé. Sur sur une durée de 20 ans de retraite, un surcroît de retraite de 140 000 euros pour 1 fonctionnaire vs un retraité issu du secteur privé. Vous trouvez tout ceci "normal" ??
Réponse de le 05/02/2013 à 15:25 :
Ah que je préfèrerais avoir l'avis des 61-65 ans déjà en retraite ! Ils retourneraient au taf ?
Réponse de le 05/02/2013 à 15:30 :
Mon concierge, qui fumait bien et buvait sec, avait l'habitude de dire que c'était les conditions de travail qui faisaient baisser son espérance de vie...
a écrit le 05/02/2013 à 14:59 :
c'est qui les 60% qui sont pour ? Les gros riches ? Les cadres ? Ceux et celles qui savent pas ce que c'est que bosser dehors ?
Réponse de le 05/02/2013 à 15:39 :
C'est beau ce que vous dites.... Sachez que les cadres ont un taux de remplacement à la retraite bien inférieur à celui des employés (et je ne parle pas des fonctionnaires et autres bénéficiaires des régimes spéciaux qui sont les vrais privilégiés en matière de retraite).
a écrit le 05/02/2013 à 14:56 :
Préparation du terrain, pour la prochaine réforme des retraites du privé....sondages, opinions des politiques, des syndicalistes et des experts sur le sujet...la machine à convaincre (où 'bourrer le mou') rentre en action... la réduction des dépenses de l'état, de son train de vie, des inutiles, un parlementaire coûte 500000E par an, des régimes spéciaux et autres spécialités bien Françaises...silence hors sujet!
a écrit le 05/02/2013 à 14:51 :
Intox.
Qui est résigné ? Ceux qui sont déjà à la retraite. Moi pas en tous cas.
Réponse de le 05/02/2013 à 15:15 :
@Céline: laisse les retraités actuels où ils sont parce que cela m'étonnerait qu'ils souhaitent aux autres de travailler plus. Ils connaissent les difficultés de la vie. Je crois eb effet que c'est de l'intox, mais les jeunes n'ont pas encore compris que de toute manière, ils iront au-delà de 65 ans parce qu'en commençant à travailler à 30 ans + 42 ans de cotisation, cela fait déjà 72 ans...sans compter les aléas de la vie qui pourraient sauf santé et chance extraordinaires les amener enconre plus loin :-)
Réponse de le 05/02/2013 à 19:38 :
préparer les canes et déambulateurs.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :